Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 17:24
AU LENDEMAIN D'UNE JOURNÉE DE FRATERNITÉ EXCEPTIONNELLE, LE MOT DU GRAND MAÎTRE JEAN-PIERRE SERVEL

La France a vécu ces derniers jours des évènements dramatiques, qui ont vu de dangereux terroristes assassins vouloir remettre en cause les fondements de notre république.

Dix-sept français ont payé de leur vie le symbole que leur identité constituait. Les Forces de l’ordre, le G.I.G.N. et le Raid ont par leur courage et leur professionnalisme impressionnant évité que le bilan ne soit considérablement plus lourd encore.

Hier dimanche, les Français ont réagis massivement, et quatre millions d’entre nous, partout en France, ont manifesté dans la dignité, pour dire que la liberté d’opinion ne sera jamais remise en cause dans notre pays, et que la république est solidaire de ses enfants quelles que soient leurs confessions ou leur absence de confession.

L’esprit de cette manifestation soulève un immense espoir.

Les manifestations de Fraternité ont été multiples, et ont frappé les médias : Responsables religieux appelant à la fraternité, Imams et Rabbins s’embrassant, parents endeuillés juifs et musulmans se consolant.

La fraternité est au centre du débat dorénavant.

Si auparavant on a pu noter que la laïcité relevait du simple débat politique, force est de constater dorénavant que la Fraternité est universelle.

Seule fausse note a ce tableau, impossible à ne pas relever : alors que devant la gravité de l’évènement l’heure est à l’union nationale, il se trouve que certains esprits mesquins (se revendiquant malheureusement maçons) ont jugé digne d’eux de critiquer la GLNF parce que celle-ci n’a pas donné de mot d’ordre de manifestations. Relevons par humour que ceux-là prônent la « liberté de conscience »…

Chacun doit savoir que la GLNF ne signe pas de pétitions de ce genre, car elle a précisément le souci de la liberté de conscience de ses membres, et que précisément ceux-ci sont nombreux à avoir participé à cette manifestation, en conscience, et non parce que les autorités de l’Obédience les y ont incité…

Le message du Grand Maître Jean-Pierre Servel tel que reçu par les Frères de la GLNF :

« Très chers Frères, mes bien-aimés Frères,

Après la journée de fraternité extraordinaire et historique que nous venons de partager avec tous nos frères en humanité, ayons une pensée profondément fraternelle et émue pour les victimes des terribles attentats que nous avons subis et pour leurs familles meurtries.

Nos cœurs sont d’abord avec les victimes et ceux qui les aimaient.

Entourons tout particulièrement de notre sincère solidarité et de notre profonde affection fraternelle tous nos frères juifs qui, une fois encore, une fois de plus, ont été touchés cruellement par la haine et la violence aveugle dans l’attentat perpétré contre le supermarché casher de la Porte de Vincennes.

À tous nos frères juifs, nous disons : vous n’êtes pas seuls dans cette terrible épreuve.

Permettez-moi également de remercier, en votre nom, les Grandes Loges étrangères qui, en grand nombre, nous ont adressé des messages de condoléances, soulignant la très grande émotion fraternelle suscitée par ces événements tragiques et par la réaction de notre pays.

Vous pourrez les consulter d’ici quelques jours sur le site de la GLNF.

Mes Frères, personne ne peut rester muet devant de tels actes de barbarie, personne ne peut rester indifférent non plus à ce qui s’est passé hier partout en France.

Nous étions sans doute très nombreux à participer, personnellement et de diverses manières, aux manifestations, au miracle de l’extraordinaire fraternité qui a éclos sous nos yeux.

Les images ne trompaient pas. L’égrégore, la compréhension mutuelle, le respect, la bienveillance avaient ouvert leurs portes, pris leur envol et transfiguré les rapports tristement ordinaires de la vie publique.

Tous ces sentiments que nos sœurs et frères en humanité ont vécu hier, nous nous préparons assidûment, dans notre vie de Maçon, à les déchiffrer et surtout à les accueillir et les préserver.

Fallait-il, pour qu’ils se ravivent dans le cœur de nos compatriotes, qu’il y ait ces victimes, ces drames ?

Nous le savons aussi, c’est souvent au cœur de la détresse et de l’horreur, au cœur de la mort, que naissent les germes d’une vie renouvelée. Pleine d’espérance.

Oui, fragile encore, une espérance est née dans les cœurs. Une espérance qui, au-delà des craintes et des arrière-pensées, traverse les clivages politiques, les confessions religieuses, les appartenances communautaires ou sociales.

Il ne nous appartient pas, mes Frères, de prendre position au nom de notre obédience dans les débats sociétaux et les arbitrages politiques qui vont inéluctablement s’engager.

Il nous appartient en revanche de nous mobiliser, individuellement, pour préserver quotidiennement, la belle espérance de fraternité qui est née dans l’environnement de chacun de nous.

Il nous appartient, à notre mesure, par notre bienveillance et notre désir maçonnique, de la faire triompher, comme nous le pouvons, sans mot d’ordre, avec toute la liberté qui est la nôtre et que nous chérissons.

À divers degrés, chacun de nous, nombre de nos amis ou connaissances, ont voulu être frères et sœurs, pour quelques jours…

Pour traduire ce désir de fraternité, ils ont voulu être « Charlie ».

À chacun de nous, par notre comportement et notre regard sur les autres, de faire en sorte que cette volonté de fraternité se traduise concrètement dans les actes et persiste un peu plus longtemps.

Recevez, très chers Frères, mes bien-aimés Frères, l’assurance de ma fraternelle affection."

Jean-Pierre Servel

In memoriam: https://fr.news.yahoo.com/video/playlist/attentat-charlie-hebdo/merah-coulibaly-deux-parents-victimes-220619295.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Fidèle d'Amour 13/01/2015 12:08

Je profite de cette occasion pour remercier tous les Frères qui émus par la situation m’ont envoyé des messages chaleureux, en particulier, Laurent T., Nanan Y., Jacques I.
Que vous soyez tous assurés de ma très fraternelle affection…

Maurice 13/01/2015 11:56

Mes Frères,
Voici enfin les mots que nous attendions, qui témoignent de la compassion et du soutien à une communauté cible de la plupart des attentats terroristes dans notre pays.
Enfin les mots qui désignent la vérité, et non pas des paroles de circonstances, d’ordre général.
Des mots qui défendent les valeurs de la France mais aussi celles de la maçonnerie de tradition
Des mots d’espoir en la fraternité et dans l’homme et qui sont en résonnance avec notre sensibilité maçonnique.
Le Grand Maître est un vrai Grand Maître¨
Merci Jean-Pierre !
Maurice Des.

François 12/01/2015 21:56

Mes TCF,
Depuis mercredi, nous avons tous vécu durement des événements qui ont secoué notre pays. Notre tristesse est à la hauteur de notre rage et de notre espoir d'arrêter ce genre de barbaries et non seulement chez nous mais partout dans le monde, car qu'on le veuille ou pas, nous sommes génétiquement un peuple qui soutient les opprimés à travers le monde. La Marseillaise n'est pas l'hymne d'un quelconque pays, mais le chant de la résistance entonnée un certain 12 septembre 1973 à Santiago de Chili, comme signe de résisitance au coup des généraux.
Ceci étant dit, et me considérant un Charlie parmi des millions d'autres, je suis heureux que ma Grande Loge Nationale Française n'a fait aucune déclaration publique. La raison est simple car je ne souhaitais pas que le GM puisse imaginer que j'avais besoin de son mot d'ordre pour remplir mon devoir de français et de franc-maçon. Quand j'ai pleuré ce mercredi, c'était moi qui pleurais et je n'avais pas besoin qu'on me dise si je devais pleurer ou retenir mes larmes.
La Régularité a des exigences. Nous devons nous soumettre à un certain nombre de règles. Autant je suis heureux de suivre ces règles autant je suis heureux d'être un Charlie sans avoir eu besoin de mot d'ordre.
Merci à notre GM de ne pas avoir trébuché et de s'être imposé la Règle.
Je vous embrasse tous et restons des Charlie engagés.
François

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche