Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 21:00
INSTALLATION DU V.’.M.’. DE LA R.’.L.’. BARKAÏ A L’OR.’. DE TEL-AVIV.

Une très émouvante cérémonie d’Installation s’est déroulée ce soir, mardi 28 avril 2015, au sein de la R.’.L.’. Barkaï n°17* à l’Orient de Tel Aviv.

En effet, cette vieille loge fondée en 1906 et qui s’apprête donc à célébrer son cent-dixième anniversaire, installait un jeune Vénérable de 37 ans, Gad Nav., en présence du T.’.R.’.G.’.M.’. de la Grande Loge d’Israël, le T.’..R.’.F.’. Avi Baranès, et de pas moins de quatre ancien Grands Maîtres de cette Grande Loge: Le passé Grand Maître immédiat, le T.’.R.’.F.’. Nadim Mansour, et les Passés Grands Maîtres d’honneur les TT.’.RR.’.FF.’. Shouky Shamir, Ytzhak Zino. Présents aussi le Député Grand Maître, le T.’.R.’.F.’. Souleyman Sal., le Grand Secrétaire de la G.’.L.’.E.’.I.’., le T.’.R.’.F.’. Victor Sereso, que tant de Frères français connaissent bien, ainsi que de très nombreux Officiers Nationaux.

Le Grand Maître Installateur, le Député Grand Secrétaire de la Grande Loge de l’Etat d’Israël, Shmouel Nav. n’était autre que le papa du nouveau V.’.M.’.. Cela donna lieu à des instant très émouvants, notamment lorsque le père, en procédant, rappela qu’il avait mené son fils à la Chaire du Prophète Elie pour sa circoncision, et que maintenant, il le menait à la Chaire du Roi Salomon… L’ensemble de la Tenue fût mené avec beaucoup de « métier » et de rigueur au R.’.E.’.A.’.A.’., la cérémonie étant globalement identique à celles menées à ce rite au sein de la GLNF. Mais en hébreu, dans la langue du Roi Salomon, elle a une portée et une profondeur décuplée.

La présence du Grand Maître, des anciens Grands Maîtres et du Député Grand Maître n’était pas passive : ce sont eux qui prononcèrent les différentes exhortations.

Outre un message du T.’.R.’.G.’.M.’. de la G.’.L.’.N.’.F.’. représenté pour l’occasion, ce sont environ une quarantaine de délégations de Loges qui apportèrent des marques chaleureuses de fraternité, venant de tout Israël : d’Eilat à la pointe sud du pays, à la Galilée, tout au nord.

Beaucoup de Frères présents l’étaient avec leurs fils qui prolongent ainsi l’œuvre de leur pères, devenus leurs frères. Ainsi la transmission, premier des devoirs maçonniques n’est pas un vain mot dans ce pays.

* La Loge Barkaï à l’Or.’. de Tel-Aviv a une histoire très riche: Fondée en 1906 par des Frères qui souhaitaient honorer le souvenir de ceux qui avaient eu le courage de s’élever contre l’antisémitisme en France lors de la fameuse Affaire Dreyfus, ils choisirent de donner à leur Loge le nom de « L’aurore » - Barkaï en hébreu – car le journal du même nom, dirigé par Georges Clémenceau avait oublié le « J’accuse » d’Emile Zola.

Un des frères de la loge, l'horloger Maurice Schönberg, avait installé l'horloge à quatre cadrans dans la tour de Jaffa véritable point de repère dans la ville. Schönberg visitait souvent Paris pour ses affaires, où il prit contact avec le Grand Orient de France.

Le 13 mars 1906 les membres de la nouvelle Loge Barkai adressèrent une pétition signée par douze frères. Le Vénérable proposé était Alexandre Fiani, un marchand chrétien né à Beyrouth, tandis que les autres étaient juifs, tels David Yudelovich journaliste et comptable, Marc Stein médecin né en Russie, et Yehuda Levy pharmacien né à Jaffa. La loge conduisait ses réunions à Jaffa, au numéro 1, rue Howard.

Le 2 avril 1906, le Conseil de l'Ordre admet la Loge au sein du Grand Orient.

Les FF.’. fondateurs furent Alexander Fiani, le Dr Joseph Rosenfeld. Jacob Elhanan Litwinsky, Henri Houri, Maurice Schönberg, Issa Samouri, David Yodelovicz, Yehuda Levy, Moïse Goldberg, Dr Marc Stein, Michal Horovitz, Moïse B. Ichaya. L’effectif se limitait aux 12 FF.’. fondateurs.

Le premier maçon qui s’affilia à la loge était un Arménien chrétien, César Araktingi, marchand, drogman et Vice-Consul de Grande Bretagne, né à Jaffa et initié le 18 octobre 1891. Son affiliation eut lieu le 13 mars 1906, c'est-à-dire, le même jour où les frères s’étaient réunis pour formuler leur pétition au Grand Orient. Araktingi remplaça bientôt Fiani comme Maître de la loge, et continua dans cette fonction jusqu'à 1929, c'est-à-dire, pendant 23 années! Pendant les années d’avant-guerre (1914), la loge initia plus de 100 nouveaux membres. L'analyse de leur affiliation religieuse est incertaine, seuls leurs noms et, parfois, leurs métiers permettent d'avancer une hypothèse sur leur origine ethnique. Les loges israéliennes ne demandent pas la religion des candidats. Une estimation approximative donne un total de 82 frères arabes et turcs, pour la plupart musulmans, 29 juifs, 6 chrétiens arméniens et 6 étrangers, probablement chrétiens aussi.

La loge comprenait beaucoup de personnalités, maires, gérants de banque, commandants de police, avocats, médecins, éducateurs et ingénieurs. Dans toutes les professions on trouvait des hommes de diverses religions et ethnicités.

Il est intéressant de noter la présence dans la loge de deux Consuls perses. On sait qu’en Iran la Maçonnerie était répandue avant la chute du Shah (1979), puis l'Ayatollah Khomeini a interdit l'Ordre. Une Grande Loge d'Iran en exil se trouve en Californie, et ses travaux se déroulent au Massachusetts. Il se trouve en Israël de nombreux maçons d’origine iranienne.

La Loge a vécu un évènement fondamental durant la deuxième guerre mondiale : en 1942, faisant partie du Grand Orient de France alors que celui-ci est interdit en France, et alors que la Conférence de Wansee décrète et met en place « la solution finale », les Frères de la Loge décident par un vote d’ouvrir les Travaux à la G.’.A.’.D.’.L.’.U.’. et d’ouvrir les Travaux sur un V.’.L.’.S.’. qui est la Bible (Thora). Elle passe alors sous les auspices de la Grande Loge Nationale de Palestine-Eretz Israël.

Onze années plus tard, le 20 octobre 1953, lorsqu’est créée la Grande Loge de l’Etat d’Israël la R.’.L.’. Barkaï décide de la rejoindre, après avoir reçu l’assurance de pouvoir garder son Rituel. Il en est ainsi jusqu’à ce jour

** Pour retracer l’histoire de la Loge Barkaï, j’ai abondamment repris et adapté des extraits d’un ouvrage écrit par Léon Zeldis, Ancien Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil du REAA de l'Etat d'Israël : « Les premières loges de Palestine et leurs relations avec la Franc-maçonnerie égyptienne », Cahiers de la Méditerranée, 72 | 2006, 307-320.

Et aussi l’histoire de la Franc Maçonnerie en Israël par le T.’.V.’.F.’. Roger Nicollet.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

fabre 30/04/2015 08:01

beau travail de recherche :s'instruire c'est avancé
JACKY FABRE:.

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche