Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 17:04
JE SUIS CHRETIEN AUSSI…

Je sais que ce titre sous forme d’affirmation péremptoire sous mon clavier en surprendra beaucoup, et en choquera d’autres…

Aussi convient-il que j’apporte tout de suite une précision : je n’ai jamais reçu – et ne suis pas sur le point de recevoir – le baptême chrétien d’aucune confession que ce soit.

Et cela n’arrivera d’ailleurs jamais. Non, il ne s’agit pas de cela.

Mais…

Mais voilà trop longtemps que je constate une succession d’évènements dont il faut bien tirer les conséquences.

Les faits sont là : Depuis quelques années, avec l’expansion des nazislamistes, dans tous les pays tombés sous leur férule, les chrétiens sont spoliés, volés, persécutés, leurs femmes violées, les églises brûlées et détruites, et, finalement, ils sont trop souvent assassinés, provoquant parfois leur exode.

Cela a été le cas en Egypte lorsque ce pays a été gouverné par les Frères Musulmans. Les Coptes égyptiens ont payé un prix très lourd en vies humaines et en destructions, eux qui habitaient ce pays déjà bien avant l’invasion arabe.

Il en a été de même avec l’effondrement de la Lybie. Les tombes des soldats alliés tombé au combat contre l’Afrika Corps de Rommel ont été profanées par des djihadistes barbus et impies.

Au Pakistan, les chrétiens sont aussi persécutés, les églises attaquées et brûlées les jours de messe, et il suffit de prétendre qu’un chrétien – ou plus souvent une chrétienne - a blasphémé le prophète Mohamed pour qu’il soit aussitôt lynché et mis à mort.

En Iran, on prétend que les chrétiens sont des apostats pour les condamner à mort...

Parallèlement, l’extension du « Califat islamique » de « Daesh » a vu la barbarie se répandre dans cette région du monde qui est quand-même le berceau de notre civilisation, et tout ce qui n’est pas musulman – conforme à la vision épouvantable que ces gens ont de l’islam – s’est vu exterminé dans d’affreuses souffrances, torturé, égorgé, coupé la tête, coupé les membres, crucifié, violé, réduit en esclavage (sexuel).

De nos jours, des milliers de chrétiens sont crucifiés et meurent sur la croix.

La présence des chrétiens dans cette région, plusieurs fois millénaire, est sur le point d’être éradiquée.

Ainsi, la barbarie à resurgie, après la Shoa, en plein 21ème siècle ! Tout cela dans l’indifférence de cet occident qui se disait autrefois chrétien.

Lorsque j’étais jeune, on disait encore « plus jamais ça ! »… Aujourd’hui, cela semble bien oublié.

Il se trouve même qu’en France, les djihadistes – à ne surtout pas confondre avec l’immense majorité des populations musulmanes qui se trouvent dans notre pays – veulent maintenant faire sauter des églises pleines…Façon bien curieuse d’affirmer que l’islam est une religion de paix !

Il apparaît donc que les chrétiens, dans tout le monde arabo-islamique sont aujourd’hui persécutés par les islamistes, et que les prémices de ces maux arrivent aussi en Europe ! Une sorte de bien-pensance issue d’idéologies douteuses tend à occulter cela, ou tout au moins, à amoindrir l’impact de cet horrible scandale, passant sous silence les atroces souffrances des chrétiens.

L’Occident, malheureusement, nous a habitués à cela, ainsi qu’à cette inversion des valeurs.

Je suis hébreu et français tout comme je suis franc-maçon dans chacune de mes fibres, et en tant que tels, il ne m’est pas possible d’accepter cet état de fait, et encore moins de garder le silence.

En France, depuis des années, on s’en prend aux juifs, et plusieurs d’entre eux ont payé de leur vie cet antisémitisme de plus en plus militant. Ayant étudié dans ma vie quelques versets de la Bible, je sais que lorsque les juifs ne sont plus en sécurité, rapidement le reste de la population ne le sera plus non plus…Nous y sommes.

Je me suis élevé contre la banalisation de l’antisémitisme et contre l’irresponsabilité de la masse des médias français, de même il est naturel que je le fasse lorsque ce sont les chrétiens qui sont visés.

Les Obédiences, en tant que telles, ne peuvent rien, et ne peuvent pas s’engager sur le plan politique, mais les Francs-maçons, eux, peuvent beaucoup faire, à titre privé.

Il ne suffit pas de se parer de titres de chevalerie, et de rituels dont certains sont inspiré de la Tradition chrétienne, encore faut-il être inspiré de leur Esprit. Les frères pratiquant par exemple le R.’.E.’.R.’. comprennent certainement ce que je veux dire, mais aussi ceux qui ouvrent leurs Travaux sur l’Evangile de Saint-Jean …Et que dire aussi des K.T. ?

La communauté juive, qui a l’habitude des persécutions, se mobilise, comme elle le fait lorsque des lieux de cultes musulmans sont profanés, ou lorsque des musulmans sont victimes de racisme. Elle apporte aujourd’hui son soutien à la communauté chrétienne en France, victime de tentatives d’attentats.

Parmi les nombreuses initiatives, un texte de Marc Knobel, historien et directeur des Etudes au Conseil Représentatif des Institutions Juives de France, qui a retenu mon attention, et auquel je m’identifie  :

« Je suis chrétien aussi

Voici comme une terrible litanie, presque quotidienne, le sort qui est réservé aux chrétiens

JE SUIS CHRETIEN AUSSI…

dans certaines parties du monde.

La soumission ou la mort. C'est le message renouvelé de Daech aux chrétiens d'Orient et d'Afrique, raconte Le Monde dans son édition numérique du 19 avril 2015. Dans une nouvelle vidéo diffusée dimanche 19 avril sur les réseaux sociaux, l'EI met en scène l'exécution d'au moins 28 hommes présentés comme des « ressortissants de la croix » de « l'Eglise éthiopienne ennemie ». Sans doute des migrants interceptés par le groupe en Libye, selon le ministre éthiopien de la Communication, Redwan Hussein. Les 12 hommes d'un premier groupe sont décapités en Cyrénaïque (côte est), 16 autres victimes sont exécutées par balle dans la région du Fezzan (sud), prétend le groupe. Dans le premier cas, la mise en scène est similaire à une précédente vidéo – celle de la décapitation de 21 Coptes égyptiens, en février – : les 12 hommes, vêtus de combinaisons orange, sont amenés sur la plage avant d'être tués, selon Le Monde.

Voici comme une terrible litanie, presque quotidienne, le sort qui est réservé aux chrétiens dans certaines parties du monde. Dans une cinquantaine de pays, surtout au Proche et Moyen-Orient (Irak, Syrie, Pakistan, Yémen), mais aussi en Libye, qu'ils soient catholiques, protestants, coptes ou de toute autre communauté, les chrétiens peuvent être discriminés, pourchassés, emprisonnés, torturés, assassinés. Tous les moyens sont utilisés pour les contraindre à renier leur foi : posséder une Bible est devenu un crime, la célébration des cultes est interdite…

Le résultat est là, c’est ainsi que de la Corée du Nord au Soudan en passant par le Nigéria, la persécution des chrétiens dans le monde est une réalité. Pourquoi devrions-nous le cacher ? Au nom de quoi, devrions-nous le taire ? Là encore, ne convient-il pas d'élever un cri de révolte ? Un cri de colère, un cri de douleur, un cri d’horreur, un cri de dégoût, mais encore un cri d’humanité, un cri de compassion, un cri de fraternité pour nos frères chrétiens, si lâchement assassinés ? Assassinés parce que chrétiens ? « Celui qui accepte le mal sans protester en réalité coopère avec lui », proclamait avec justesse Martin Luther King.

Moi qui suis juif, lorsque mes frères chrétiens sont persécutés, je suis chrétien aussi, Comme je suis Charlie,

Comme je suis Hyper Cacher,

Comme je suis Danois,

Comme je suis Bardo,

Comme je suis les chrétiens d’Orient,

Je suis LIBRE ».

NDLR  :

1. Est-il utile de préciser que cet éditorial ne constitue en aucune façon une manifestation de sympathie pour des groupes d’extrême droite ou d’intégristes catholiques, bien au contraire, pas plus qu’une prise de position en faveur du choc des religions? Le sujet est juste de venir en aide à des populations victimes de persécutions violentes.

2. Indépendamment de ce sujet, mais pas si loin, il me revient en mémoire l’initiative de la Loge « La fraternité du trait carré » du GODF à l’Orient de Vézelay qui durant le conflit de cet été à Gaza ont lancé une initiative en faveur du peuple palestinien victime des israéliens. N’est-il pas surprenant de constater le silence complet de cette loge, alors que les palestiniens sont victimes de massacres orchestré par « Daesh » dans le camp de Yarmouk près de Damas en Syrie ? Pas plus qu’ils ne protestent devant le massacre des chrétiens d’orient ?!...

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

MAPUCE L. 03/05/2015 14:09

Bonjour M. Emmanuel,

Il m'arrive quelques fois de lire vos articles sur ce blog. Aujourd'hui, j'ai envie de vous dire que cette
publication m'a remuée.
Quand j'étais enfant, j'ai beaucoup entendu parler de camps de concentration, du massacre des Juifs
etc.. Je me disais : "maintenant, les hommes ne sont plus "fous", cela ne recommencera jamais.
Et voila qu'aujourd'hui LE MONSTRE s'est réveillé.
Je me demande ce que nous pouvons faire, ce que je peux faire pour arrêter ces exterminations et
ces meurtres.

Quand pourrons nous vivre en paix et en harmonie sur cette terre.

Veuillez m'excuser si j'ai abusé de votre temps. J'ai peur, très peur.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 03/05/2015 17:42

Bonjour L (pardonnez-moi de ne pas vous appeler « Ma Puce »),
Tout d’abord, comme règle de fonctionnement, à l’avenir ne m’appelez pas « Monsieur », mais Emmanuel, cela conviendra parfaitement….
Voyez-vous, votre commentaire, lui aussi m’a ému : comme vous, j’ai aussi pensé longtemps dans ma jeunesse, qu’après la Shoa, il ne serait plus possible qu’une telle situation ne se reproduise. Et puis la réalité a repris le dessus, et on a bien vu ce qui s’est passé au Cambodge puis ailleurs. Il est devenu clair que l’humanité a refusé d’apprendre. Pire, alors que tout le monde a appris à l’école combien « Munich »avait été néfaste à l’humanité, cet esprit se renouvelle de lui-même un peu partout au monde, et même ces jours-ci en Suisse…
Pire, les médias occidentaux semblent préparer à la fois l’opinion et les choses…
Dès lors, chacun peut faire beaucoup, en protestant vigoureusement partout où c’est nécessaire et partout où c’est possible…
Pour répondre à votre question, dans nos Temples, en tous cas ceux de la GLNF, j’ai le sentiment que non, on a pas peur, car c’est en D-ieu que nous plaçons notre confiance, tout comme dans les vertus de notre Initiation…
Nous pouvons en discuter si vous voulez, et vous pouvez me contacter en cliquant sur la mention « contact » en haut à droite de la page d’accueil de ce blog.
Cordialement,

MAPUCE L. 03/05/2015 13:51

Bonjour Monsieur Emmanuel,

Il m'arrive quelques fois de lire vos publications de ce blog. Aujourd'hui, j'ai envie de vous dire que ce
que vous avez écrit m'a beaucoup émue. Quand j'étais petite j'ai entendu très souvent parlé des camps de concentration, du massacre des Juifs et de tous les autres.
Je me disais en ce temps là : "maintenant les hommes ne sont plus méchants, tout cela n'arrivera plus"
A présent "le monstre" qui me faisait si peur est toujours là et nous ne savons pas quoi faire.
que pouvons nous faire ? Comment faudrait-il faire ?.......;etc.......
J'ai trop de questions sans réponse et j'ai peur......... Dans vos temples, n'avez-vous pas peur ?
Pardonnez-moi si j'ai usé de votre temps.

Rick TEM 26/04/2015 21:23

MTC et BAF Emmanuel,
En tant que Juif et Franc-Maçon je te rejoins complétement dans cette analyse !!
oui je suis chrétien aussi !! et serais tous ce que l'on voudra, dans le combat que nous devons mener contre l'obscurantisme. Albert EINSHTEIN a dit : le monde ne sera pas détruit par ceux qui veulent le mal, mais par ceux qui regardent sans rien faire !!

Reto Herman 24/04/2015 18:03

Cher Emmanuel,

Je te félicite sincèrement pour ton article fort bien rédigé.

Toutefois, je n’ai pas trop aimé ton prologue, particulièrement ta précision maladroite pour justifier ta compassion juive à l’égard des Chrétiens.

Il me semble que le temps est venu d’arrêter avec les affirmations stupides ; Je suis…., Je suis …., Je suis …. , elles ne servent à rien et ne nous font pas avancer dans notre lutte. Il faut que le monde civilisé passe aux actes sans plus tarder, c’est-à-dire, déclarer la guerre aux Islamistes,

Avec le seul et unique objet de guerre, et je cite :

Ne pas mourir comme Martyr pour sa religion chrétienne, mais de faire en sorte que le putain et satané Salaud de Ddjihadistes d’en face meure pour la sienne ".

Dixit,
Reto 37603

Richard 24/04/2015 08:42

Mon cher Emmanuel, je n'ai pas pour habitude de m'exprimer sur un blog, mais je le fais à cet instant pour t'exprimer mes sentiments profonds suite tes propos. Chrétien depuis toujours, Franc-maçon depuis longtemps, j'ai le bonheur, en ce qui me concerne, de travailler au RER.
Il m'est toujours apparut que ce qui devait rassembler les Hommes, et de plus les maçons, était l'Amour, la Tolérance et le Respect.
Je suis comme toi et tant d'autres écœuré, effaré par ce que nous vivons aujourd'hui, et par le degré de haine et cruauté que sont capables de mettre en œuvre de tels individus, sous prétexte de querelle idéologique, religieuse ou je ne sais quoi.
Je souhaite du fond du cœur que la raison, l'amour et l'acceptation de "l'autre" nous permette à nous, Frères de toute maison, de toute confession, de perpétuer et propager nos messages d'amour et de partage.
je t'embrasse fraternellement,
Richard.

Bucheron 23/04/2015 22:43

Mon Bien Aimé Frère Emmanuel,

J'ai de gravé en ma mémoire ce geste d'ouvrir cet ouvrage d'Emmanuel Levinas "Autrement qu'être ou au-delà de l'essence" plaçant à la première page en entête de son écriture remarquable un appel, un ordre, à commencer cette lecture par « la mémoire des êtres les plus proches parmi les six millions d'assassinés par les nationaux-socialistes, à côté des millions et des millions d'êtres humains de toutes confessions et de toutes nations, victimes de la même haine de l'autre homme, du même antisémitisme. »

On ne peut, après une lecture profonde de cette œuvre et à travers cette pensée qui nait aussi d'un traumatisme, que « ne jamais oublier ».

« Jamais je n'oublierai cette nuit, la première nuit de camp qui a fait de ma vie une nuit longue et sept fois verrouillée.
Jamais je n'oublierai cette fumée.
Jamais je n'oublierai les petits visages des enfants, dont j'avais vu les corps se transformer en volutes sous un azur muet.
Jamais je n'oublierai ces flammes qui consumèrent pour toujours ma Foi.
Jamais je n'oublierai ce silence nocturne qui m'a privé pour l'éternité du désir de vivre.
Jamais je n'oublierai ces instants qui assassinèrent mon Dieu et mon âme, et mes refus qui prirent le visage du désert.
Jamais je n'oublierai cela, même si j'étais condamné à vivre aussi longtemps que Dieu lui-même.
Jamais . »

Témoigne Elie Wiesel de cette nuit.


Face à cette barbarie que l’humanité a traversée dans les camps de la mort, dans cette expérience de l’horreur, non seulement on a va voulu assassiner la dignité humaine mais aussi un peuple et son Dieu qui est aussi le Dieu auquel les chrétiens croient, le seul Dieu.

Juifs et chrétiens nous ne cesserons désormais jamais face à toutes les barbaries d’entendre en nous cette réponse à la question « mais où est Dieu »?

« Un jour que nous revenions du travail, nous vîmes trois potences dressées sur la place d'appel, trois corbeaux noirs. Appel. Les SS, autour de nous, les mitrailleuses braquées ; la cérémonie traditionnelle. Trois condamnés enchaînés - et parmi eux, le petit Pipel, l'ange aux yeux tristes.
Les SS paraissaient plus préoccupés, plus inquiets que de coutume. Pendre un gosse devant des milliers de spectateurs n'était pas une petite affaire. Le chef du camp lut le verdict. Tous les yeux étaient fixés sur l'enfant. Il était livide, presque calme, se mordant les lèvres. L'ombre de la potence le recouvrait.
Les trois condamnés montèrent ensemble sur leurs chaises. Les trois cous furent introduits en même temps dans les noeuds coulants.
-Vive la liberté ! crièrent les deux adultes.
Le petit se taisait.
- Où est le Bon Dieu, où est-il ? demanda quelqu'un derrière moi.
Sur un signe du chef de camp les trois chaises basculèrent. [...]
Derrière moi, j'entendis le même homme demander :
- Où donc est Dieu ?
Et je sentais en moi une voix qui répondait :
- Où il est ? Le voici- il est pendu ici, à cette potence »


Les œuvres des penseurs tels Elie Wiesel, Emmanuel Levinas, Etty Hillesum, jeune femme juive qui elle n’a pas survécu à la déportation, ou encore tel le philosophe Hans Jonas, nous disent ainsi que plus rien ne sera comme avant à travers cet évènement de désastre et d'effondrement de sens, non seulement en ce qui concerne Dieu et notre foi en Lui à protéger mais aussi en ce qui concerne notre responsabilité humaine face au mal et envers tous les hommes qui sont persécutés.

Hans Jonas se donnera pour tâche philosophique de penser Dieu après Auschwitz en pensant dans le même mouvement la responsabilité humain.

« Ce n'est pas pour l'amour de leur foi que moururent ceux de là-bas; ce n'est pas non plus à cause de celle-ci ou de quelque orientation volontaire de leur être personnel qu'ils furent assassinés. La déshumanisation par l'ultime abaissement précéda leur agonie ; aux victimes destinées à la solution finale ne fut laissée aucune lueur de noblesse humaine, rien de tout cela n'était plus reconnaissable chez les survivants, chez les fantômes squelettiques des camps libérés. »

Etty Hillesum donnera quant à elle le témoignage le plus poignant et le plus profond qui puisse être de cette forme inouïe presque inédite de la foi, comme se sentir responsable pour Dieu lui-même et en maintenant toujours son amour de la vie. On retrouva ce journal qu'elle tint chaque jour jusqu'à sa déportation à Auschwitz ou elle mourût. Une vie bouleversée et bouleversante :

« Ce sont des temps d'effroi, mon Dieu[...] Je vais t'aider, mon Dieu, à ne pas t'éteindre en moi, mais je ne puis rien garantir d'avance. Une chose cependant m'apparaît de plus en plus claire : ce n'est pas toi qui peux nous aider, mais nous qui pouvons t'aider - et ce faisant nous aider nous-mêmes.[...] C'est tout ce qu'il nous est possible de sauver en cette époque et c'est aussi la seule chose qui compte : un peu de toi en nous, mon Dieu.[...] Il y a des gens qui cherchent à protéger leur propre corps, qui pourtant n'est plus que le réceptacle de mille angoisses et de mille haines. Ils disent : "Moi, je ne tomberai pas sous leurs griffes ! " Crois-moi, je continuerai à œuvrer pour toi, je te resterai fidèle et ne te chasserai pas de mon enclos »


Merci énormément Emmanuel pour tout ce que tu as dit aujourd’hui pour les chrétiens.

Ton Frère profondément,
Christophe

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche