Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 11:45
Le blason de la Province de Rouvray.

Le blason de la Province de Rouvray.

Après les évènements que la France vient de vivre, ce qui suit semblera bien futile. Il faut pourtant en parler car il faut continuer à vivre, à vivre normalement – tout en restant vigilant – car sinon, c’est donner la victoire aux terroristes. Nous parlerons donc de la Tenue de Grande Loge Provinciale de la Province de Rouvray, qui s’est tenue le mercredi 21 octobre 2015. Le siège de la GLNF bruissait de rumeurs bien avant : il se disait en effet qu’«il se passerait quelque chose », que « des Frères montaient de leur province pour faire une drôle de démonstration »… Si bien des Frères se demandaient de quoi pouvait-il bien s’agir, d’autres, plus « initiés » savaient que quelque chose de passionnant se produirait… Aussi, à l’ouverture des Travaux par le T.’.R.’.G.’.M.’.P.’. Thibaut Cay., le Temple était plein, les apprentis ayant été installés aux premiers rangs qui leur était réservés.
 

Le Grand Temple de la Maison des Maçons de la rue Christine de Pisan le soir de la Tenue Provinciale de Rouvray

Le Grand Temple de la Maison des Maçons de la rue Christine de Pisan le soir de la Tenue Provinciale de Rouvray

De nombreuses délégations demandaient l’entrée du Temple : le T.’.R.’.F.’. Jacky Huo., Grand Maître Provincial de la Province de Neustrie.

Entrée du Grand Maître Provincial de la Province de Neustrie, Jacques Huo.

Entrée du Grand Maître Provincial de la Province de Neustrie, Jacques Huo.

Le T.’.R.’.F.’. Yves Pen., G.’.M.’.P.’. de la Province de Paris, accompagné de son Député Grand Maître Provincial le R.’.F.’. Patrick Aub., de son Premier Surveillant, le T.’.V.’.F.’. Bertrand de Lau. et de son Grand Directeur des Cérémonies Provincial, le R.’.F.’. Jamshad Ass.

Entrée du Grand Maître Provincial de la Province de Paris, accompagné d'une partie de son Collège de Grands Officiers Provinciaux.

Entrée du Grand Maître Provincial de la Province de Paris, accompagné d'une partie de son Collège de Grands Officiers Provinciaux.

Le T.’.R.’.F.’. Emmanuel Ste. Grand Maître Provincial de la Province de Neuilly-Bineau, ainsi que son collège de Grands Officiers Provinciaux.

Thibaut Cay., le Grand Maître Provincial de Rouvray acceuille chaleureusement le Grand Maître Provincial de Neuilly-Bineau, Emmanuel Ste.. L'amitié qui les lient est très perceptible.

Thibaut Cay., le Grand Maître Provincial de Rouvray acceuille chaleureusement le Grand Maître Provincial de Neuilly-Bineau, Emmanuel Ste.. L'amitié qui les lient est très perceptible.

Le R.’.F.’. Michel Cha. représentant le Grand Maître Provincial de Lutèce, Serge Bar..

Entrée du Représentatnt de la Province de Lutèce, le R.'.F.'. Michel Cha.

Entrée du Représentatnt de la Province de Lutèce, le R.'.F.'. Michel Cha.

Et bien-sûr le T.’.R.’.F.’. Jean-Paul Moa., accompagné de son Grand Secrétaire Provincial Jean-Pierre Pai. ainsi que par une délégation des RR.’.LL.’. Terre du Soleil et La vierge Noire.

Entrée du Grand Maître Provincial de la Province du Dauphiné-Savoie, Jean-Paul Moa.

Entrée du Grand Maître Provincial de la Province du Dauphiné-Savoie, Jean-Paul Moa.

Puis, le T.’.R.’.F.’. Raymond Sasia, Président du Conseil des Sages de la GLNF, accompagné du T.’.R.’.F.’. Jean-Paul Per. membre du Conseil des Sages furent introduits dans le Temple, et conduits à l’Or.’..

Entrée du Président du Conseil des Sages de la G.LNF, le T.'.R.'.F.'. Raymond Sas.

Entrée du Président du Conseil des Sages de la G.LNF, le T.'.R.'.F.'. Raymond Sas.

Puis ce fut au T.’.R.’.G.’.M.’. Jean-Pierre Servel de faire son entrée, précédé de ses principaux Grands Officiers Nationaux: le T.’.R.’.F.’. Jean Boi., Député Grand Maître de la GLNF, le T.’.R.’.F.’. Jean-Pierre Rol., Grand Chancelier et Assistant Grand Maître, le T.’.R.’.F.’. Didier Gom., Garde des Sceaux, le T.’.R.’.F.’. Henri Sid., Directeur Administratif et Financier, le R.’.F.’. Patrick Rib., Grand Trésorier, le T.’.R.’.F.’. Etienne Lat., Député Grand Trésorier, le .’.T.’.R.’.F.’. Guy Bru., Grand Inspecteur, le T.’.R.’.F.’. Philippe Jou., Grand Hospitalier, le T.’.R.’.F.’. Claude Leg., Grand Secrétaire, ainsi que le R.’.F.’. Philippe Pre., Député Grand Secrétaire.

Entrée du T.'.R.'.G.'.M.'. de la GLNF, Jean-Pierre Servel.

Entrée du T.'.R.'.G.'.M.'. de la GLNF, Jean-Pierre Servel.

Thibaut Cay. acceuille chaleureusement le Grand Maître lequel est ravi de se retrouver parmi les Frères.

Thibaut Cay. acceuille chaleureusement le Grand Maître lequel est ravi de se retrouver parmi les Frères.

Après avoir entonné l’hymne national, les FF.’. ont observé une minute de silence à la mémoire des Frères de la Province de Rouvray, passés à l’O.’.E.’..

Les Frères chantent l'Hmne National, "La Marseillaise".

Les Frères chantent l'Hmne National, "La Marseillaise".

Les différents points de l’Ordre du jour relatifs à la gestion de la Province, ayant été épuisés, le T.’.R.’.F.’.G.’.M.’.P.’. Thibaut Cay. a remis la médaille du mérite provincial au R.’.F.’. Claude Her., maçon depuis 37 ans, soulignant la nécessité de distinguer certains FF.’. pour ce qu’ils sont, autant que pour ce qu’ils font.

Le Grand Maître Provincial de Rouvray, remet la médaille du Mérite Provincial de sa Province au R.'.F.'.Claure Her.

Le Grand Maître Provincial de Rouvray, remet la médaille du Mérite Provincial de sa Province au R.'.F.'.Claure Her.

C’est alors que le grand évènement attendu put avoir lieu : le tracé du Tableau de Loge au Rite Emulation, par les Frères de la Province du Dauphiné-Savoie. Venus de la « Yaute », les Frères des RR.’.LL.’. Terre du Soleil n°345 et La Vierge Noire n°1714 pleins d’entrain, à partir d’un tapis blanc immaculé, entreprirent de tracer, à l’aide des outils du maçon (Compas, Règle etc..) la planche tracée, tout en donnant force explications à chacune des phases. Les Frères présents étaient médusés du spectacle qui avait lieu sous leurs yeux, s’approchant au fur et à mesure que le tracé progressait. Petit à petit, le Tableau est apparu, jusqu’à être complet. La beauté du travail réalisé par les Frères savoyards a ébloui les Frères et eu pour effet d’émouvoir nombre de présents, à commencer par le Grand Maître lui-même, qui avait les larmes aux yeux, selon les témoins. Le Travail achevé, les Frères restèrent un long moment à contempler la Planche Tracée, dans tous les sens. Les Frères ayant regagné leurs places, les Apprentis formèrent une Chaîne d’Union, rapidement rejoints par le Grand Maître et le Grand Maître Provincial.

La Chaîne d'Union spontannée des Apprentis, avec le Grand Maître et le Grand Maître Provincial.

La Chaîne d'Union spontannée des Apprentis, avec le Grand Maître et le Grand Maître Provincial.

Toujours sous la magie de ce grand moment de maçonnerie, le T.’.R.’.G.’.M.’.P.’. remis ensuite la médaille de Rouvray à tous les Frères traçant et récitant de la Province du Dauphiné- Savoie, honorant particulièrement un F.’. Compagnon, ainsi que le G.’.M.’.P.’., le T.’.R.’.F.’. Jean-Paul Moa., en témoignage de sa reconnaissance et pour qu’ils gardent un souvenir de ce moment d’exception, comme les Frères de la Province de Rouvray conserveront à jamais en mémoire cette soirée, illustrant ce que la Fraternité dans un esprit de travail peut être.

Thibaut Cay. le Grand Maître Provincial, remerciant et mettant à l'honneur la délégation des Frères de la Province du Dauphiné-Savoie, particulièrement un Frère Compagnon.
Thibaut Cay. le Grand Maître Provincial, remerciant et mettant à l'honneur la délégation des Frères de la Province du Dauphiné-Savoie, particulièrement un Frère Compagnon.
Thibaut Cay. le Grand Maître Provincial, remerciant et mettant à l'honneur la délégation des Frères de la Province du Dauphiné-Savoie, particulièrement un Frère Compagnon.

Thibaut Cay. le Grand Maître Provincial, remerciant et mettant à l'honneur la délégation des Frères de la Province du Dauphiné-Savoie, particulièrement un Frère Compagnon.

Après avoir entendu la planche du Frère Orateur qui développa le thème de l’Unité, le G.’.M.’.P.’. Thibaut Cay. prit la parole pour remercier le T.’.R.’.G.’.M.’. d’être présent cette année encore. Puis, revenant sur les trois années écoulées, il rappela que les Frères parisiens connaissaient peu le Grand Maître lors de son arrivée « aux affaires », même s’il avait a priori toutes les qualités requises pour assumer ses fonctions, puisqu’il avait antérieurement occupé de très hautes fonctions au sein de la GLNF et qu’il était…avocat (tout en relevant que nous avions eu en la matière un précédent qui avait laissé un souvenir « mitigé ») ! Thibaut Cay. précisa aussi qu’à son avis « il faudra penser un jour à changer l'origine professionnelle de nos Grand Maîtres ». Chacun comprit alors, que le G.’.M.’.P.’. Thibaut Cay., avocat lui-même, prenait ainsi l’engagement de ne jamais être candidat à la Grande Maîtrise, ce qui fit rire certains…et en soulagea d’autres ! Plus sérieusement, Thibaut Cay. indiqua que les Frères parisiens avaient donc appris à connaître le Grand Maître et à l’aimer, relevant « l’attention portée à chacun des Frères », concluant qu’à Rouvray comma ailleurs, les Frères seraient fidèles au Grand Maître et le témoigneraient lors du vote de ratification. Il rendit aussi un hommage particulier au Député Grand Maître, Jean Boi. qui est un fidèle des Loges de la Province de Rouvray, ainsi qu’à Jean-Pierre Rol. Grand Chancelier dont il a salué l’énorme travail effectué au service de la GLNF et dont nous mesurons les résultats chaque jour. De même, il marqua son affection pour le T.’.R.’.F.’. Raymond Sas., Président du Conseil des Sages, en rappelant que celui-ci lui avait un jour demandé : « Tu sais pourquoi je ne mets jamais la cravate de Rouvray » ? Et devant la réponse négative de T. Cay., Raymond Sas. de répondre : « Parce que tu ne me l’as jamais offerte » ! Aussi, cette magnifique Tenue fut l’occasion de réparer cette carence, avec humour, ce que fit le G.’.M.’.P.’…

Thibat Cay. remettant (enfin!!!) la cravate frappée du blason de la Province de Rouvray à Raymond Sasia.

Thibat Cay. remettant (enfin!!!) la cravate frappée du blason de la Province de Rouvray à Raymond Sasia.

Il n’est pas possible de rapporter ici la teneur du message plus « initiatique » adressé par celui-ci, mais il portait sur la teneur de la Fraternité, dont il a dit qu’elle n’est ni un concept ni une idée: « Nous sommes FF.’. parce que nous partageons le travail en loge, parce que nous partageons cette expérience de vie.», avant de conclure que « que chacun d'entre nous est l'hospitalier de son F. »…

C’est dans cette atmosphère de chaleureuse fraternité que les Frères ont quitté le Temple.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Aymeric 23/11/2015 18:08

TCF FdA,
Ce fut un grand plaisir de découvrir nos FF de ta Province descendre de leur montagne et de faire cette belle démonstration. Ils nous ont fait vivre une belle soirée, bien impressionnante!
Je vous embrasse les montagnards,
Aymeric

Alpha Omega 23/11/2015 18:02

Mes TCF,



Merci au blog de Dauphiné Savoie de faire un article sur ce que nous faisons depuis presque 3 décennies à la RL La Terre du Soleil N° 345 à l'Orient de Grenoble. Nous sommes une Loge d'Emulation créée par des FF qui sont venus de Lyon (Lugdunum N°44) de la Haute-Savoie (Flumen Luminis N° 47). Nous travaillons pour le bonheur du travail bien fait et nous en sommes heureux.

Cette démonstration opérative de la Planche Tracée du premier grade d'Emulation est une tradition que nous avons mise en place depuis presque 30 ans. Nous l’avons transmise à notre Loge fille La Vierge Noire à Chambéry.

Nous avons fait cette démonstration il y a 2 ans lors de la Tenue de notre GLP et le TRGMP nous a donné l’occasion d’en faire autant à Paris sous le regard attentif de notre GM que nous avons eu l’occasion de rencontrer et surtout d’apprécier sa simplicité extraordinaire. Ce n’est pas tous les jours que nous avons l’occasion de rencontrer le GM et de travailler en sa présence : ce fut un grand honneur mais aussi un grand bonheur.



Fraternellement

Alpha Omega

JRaiMe 23/11/2015 16:25

TC et BAF Emmanuel,
Merci d'avoir rendu compte de cette magnifique tenue dans le grand Temple de Pisan et notamment le tracé du tapis de Loge à Emulation qui a tant ému tous ceux qui étaient présents.
Toutefois j'attire ton attention sur le fait que,sauf erreur, la RL 345 - Terre Du Soleil est sise à l'O:. de Grenoble et se réunit au Temple Pythagore à Ferrini et que la RL 1714 - La Vierge Noire est sise à l'O:. de Chignin et se réunit au Temple les Trois Tours.
Les FF du Dauphiné et de Savoie adorent leurs FF de la "Yaute" mais il me paraissait juste qu'on rendit à César...
Je t'embrasse

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/11/2015 16:33

Mon Très Cher Frère JRaiMe,
Tout d'abord te dire, que ton pseudo est si bien porté...Si le mot AIMER a un sens, alors, tu l'incarnes parfaitement.
Tu as raison, il faut rendre à César ce qui est à César...mais n'oublies pas quand-même notre Grand Maître Provincial! ;-)
Avec toute ma fraternelle affection de la Yaute!
Je t'embrasse.

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche