Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 21:04
Le Meurtre d'Hiram (Masonic Pictures).

Le Meurtre d'Hiram (Masonic Pictures).

Était-il possible de rêver ?

On aurait pu espérer – voir croire – qu’en raison de l’importance des évènements qui impliquent la France, mêmes les « drôles de frères » prendraient la mesure de la gravité du moment et feraient mine de montrer l’exemple.

Oh, pas quelque chose de trop dur : simplement tâcher de ressembler à des maçons.

Las, ce n’était pas à leur portée.

Même l’occasion des vœux de la nouvelle année a été pour eux l’occasion de se défouler. Tout y est passé : outre les insultes entre commentateurs eux-mêmes, les sempiternelles critiques et injures à l’égard de la GLNF, ses membres et son Grand Maître.

Organe de communication de certains dirigeants de la GLAMF, le « blog infâme » - qui s’ingénie à justifier cette appellation – en est en fait aussi l’image, donnant des leçons à tout le monde et vouant aux gémonies quiconque ne partage pas ses options. Et n’hésitant pas à mentir sciemment.

Pourtant, la situation globale est grave : la France est en guerre contre des terroristes barbares, nos soldats sont engagé dans des opération militaires lointaines, des attentats peuvent avoir lieu à tout moment, la situation économique est critique et se détériore, les français ont à la fois besoin de se retrouver et d’union, mais ces turlupins de la maçonnerie ne trouvent rien de mieux que de vouloir dresser les maçons les uns contre les autres, de chercher à jeter l’opprobre – sans aucune raison objective – sur les uns ou sur les autres.

Mes nombreux contacts au sein de la GLAMF – certains de très haut rang – ont beau me dire qu’ils ont le plus grand mépris pour ces « drôles de frères », et qu’ils ne représentent pas leur obédience, on ne peut que constater que tel n’est pas le cas, car jamais aucun des chefs de cette Obédience en perdition n’a désavoué publiquement les obscénités qui s’y déversent. « Qui ne dit mot, consent », dit le proverbe qui s’applique fort pertinemment à cette situation.

Cela d’autant plus que la question la plus légitime consiste à savoir pourquoi ces chefs de rencontre laissent faire.

En Franc-maçonnerie, chacun sait qu’on est ce que les Frères vous reconnaissent être… Or, justement, c’est là que le bât blesse : personne, pas une obédience régulière ou libérale ne reconnaît cette obédience, malgré tous ses efforts et parfois les mensonges déversé par des délégués pour y parvenir ! Bien piètre résultat face à tant de promesses non tenues.

Le « blog infâme » a donc pour mission de détourner l’attention loin de leur malheureuse obédience.

Cela d’autant plus que la GLAMF est actuellement traversée par des rivalités à tous les niveaux (Luttes de clans, luttes de personnes, luttes de pouvoir, luttes de maisons, de juridictions…toutes aussi ridicules les unes que les autres !).

Il y a peu, le Myosotis du Dauphiné-Savoie vous révélait les dessous de l’éviction du Chef de la Maison du R.’.E.’.A.’.A.’. de la GLAMF, Jean-Claude Pers., et son remplacement par Xavier Est.

Aujourd’hui, c’est un adversaire déclaré de la GLNF – ou il a pourtant reçu la lumière - Pierre Lanjuin, membre de la GLAMF au sein de laquelle il a brièvement exercé des responsabilités avant de se faire évincer en raison de ses prises de positions trop indépendantes, dans son blog « Le Myosotis Occitan »  nous révèle les nouvelles turpitudes de la GLAMF.

Il y a quelques temps, il est en effet allé jusqu’à mettre en cause la légitimité du Grand Maître d’alors, Alain Juillet. Aussitôt, les Assistants Grands Maîtres d’alors, dont l’actuel Grand Maître Claude Beau ont signé un manifeste volant au secours d’Alain Juillet et mettant en cause la personne de Pierre Lanjuin.

Du jamais vu en maçonnerie, mais qui illustre parfaitement les mœurs « fraternelles » de la GLAMF.

Sans avoir de raison d’avoir plus de sympathie pour Pierre Lanjuin que pour ses adversaires, force est de lui reconnaitre au moins une qualité que ses détracteurs n’ont pas : il a été un résistant de la première heure face à Monsieur Stifani et sa clique, et c’est grâce à ce genre de Frères que d’autres ont pris le pouvoir…

Occasion de rappeler une fois encore le slogan des FMR d’alors, qui contrôlent la GLAMF pour le Suprême Conseil Pour la France : « Nous ne voulons pas prendre le pouvoir, nous voulons vous le donner »… Résultat, tous les postes de contrôle sont aux mains de ceux qui scandaient ce slogan, y compris Jean-Pierre Roc. Président du Conseil de Surveillance de la GLAMF contraint de démissionner alors qu’une procédure de destitution est lancée contre lui, sujet de l’article de Pierre Lanjuin.

La situation décrite dans son article illustre parfaitement la situation clochemerlesque et délétère de la GLAMF, et explique pour partie le pourquoi des nombreux retours de Frères vers la GLNF.

Voici l'article de Pierre Lanjuin:

http://le-myosotis-occitan.over-blog.com/2016/01/charybde-sans-scylla.html

Autant de situations que le « blog infâme » se garde bien d’évoquer, si ce n’est pour les nier, prouvant bien sa vocation de désinformation et son incapacité à n’avoir d’autre action que d’injurier ses cibles. Notons que cet état de fait en arrive à insupporter même certains de ses supporters. C’est dire…

Chacun a sa vision de l’initiation maçonnique.

Le « blog infâme » a donné la sienne de manière claire et a aussi montré le ton qu’il entendait donner à cette année 2016. Il devra en assumer les conséquences.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

coton 23/01/2016 22:05

Attristant c est par ce simple mot que j ouvre ce post. Après m être retiré l époque des événements de l ère Stif... je passe de loin en loin pour voir l avancement des travaux:-)
Résultat affligeant
Premier article qui tire à boulet rouge sur une obédience issue de la crise. Vous en êtes encore la!?
Le premier message qui me vient de mon initiation c est la fraternité je n'en vois pas beaucoup...au travers de certains post et commentaires.
allons mes ex F... cessez ces querelles stériles vous grandirez et redorerez la FM
pour terminer vous ne me donnez pas envie de revenir

Sun Tzu 14/01/2016 12:51

TC Emmanuel,
Chers tous,

Pour amender la remarque de l’Historien.

Il est évident que Charles Riandey avait un dessein quand il rejoignit avec ses FF REAA GLDF la GLNF.
Les réflexions de Charles Riandey, datent de 1942 et sont rapportées par son successeur Raoul Mattei.
Son ambition, comme celle de ses successeurs peu ou prou, était de former une GL Ecossaise qui aurait eu en charge l’ensemble du Rite du 1 au 33.
Il avait besoin pour ce faire d’une structure et espérait bien profiter de celle de la GLNF.
Hélas, il avait sous estimé Ernst Van Hecke qui, instruit du dessein, sut protéger son association et réduire les ambitions de Riandey.

Cette idée d’un Ordre Ecossais qui habite toujours nos satrapes du SC, suppose un changement complet de notre façon de voir la maçonnerie.

Il y aurait la véritable maçonnerie de type andersonnien , traditionnelle en rapport avec le métier de la pierre et une autre forme de tradition spirituelle ayant puisé sa tradition dans la maçonnerie mais qui deviendrait autre chose à vocation universelle.

Je crois que c’est ce qui a été tenté en pure perte jusqu’à maintenant.
Je crois que c’est ce qui est tenté actuellement avec certains SSCC européens qui désirent s’affranchir de la tutelle de Londres et, peut-être, des américains.

C’est un coup de poker qui a été joué.

Il n’est pas certain que nous ne sortions pas couverts de plume et de goudron !

JTSPTLNQTSC

L'Historien de Villiers 14/01/2016 10:36

Mon TCF Emmanuel

En complément à l'excellente analyse de notre F. Arsène Mutin je me permets de mentionner cet extrait d'une note confidentielle au GM de la GLNF Ernest Van Hecke sur les motivations réelles des chefs des maçons écossais chassés de la GLDF qui rejoignirent contraints et forcés la GLNF après avoir tenté de monter leur propre Grande Loge.

« Indiquons tout de suite que jamais, sous peine de préparer sa fin dans le désordre et le déchirement, la Grande Loge Nationale Française ne pourrait admettre que les Grandes Loges Régionales ou de District soient formées avec un Rite pour critère.

Cela supposerait un bouleversement des statuts.

Cela provoquerait surtout un état de crise grave ».

Notons également que dès novembre 1964, alors qu'il faisait approuver par ses troupes la création d'une Fédération des Loges écossaises traditionnelles, Marcel Cerbu négociait en catimini leur intégration au sein de la GLNF. La raison: pour que le Suprême Conseil que Riandey mettait difficilement en place puisse être reconnu par ses pairs, il fallait qu'il soit impérativement souché sur une GL régulière, en l'occurrence la GLNF !!!!

L'Historien de Villiers

boaz46 14/01/2016 01:13

Aujourd'hui avec le recule nécessaire il nous est facile d'avoir un regard détacher voir critique de ce qu'il se passe a la GLAMF, mais s'il nous est facile de le faire c'est grâce a certains maçons, que ce soit au niveau national, provincial et dans les loges, qui on fait le travail nécessaire pour que l'on retrouve ce que nous étions tous venus chercher en maçonnerie, il faut quand même garder a l'esprit qu'il en aurait pu être tout autrement si ce lien fraternel qui nous unis avait été rompu, si les les fondations de notre GL n'avaient pas été si solides.
En cette nouvelle année qui commence gardons en tête que nous avons peut être échapper au pire et que l'on doit continuer a travailler au bien commun et a transmettre nos valeurs.
Souvenons-nous que le pouvoir, les ambitions individuelles, les histoires d'égos et la Franc-Maçonerie ne font pas bon ménage, travaillons dans le respect de nos anciens et pour ceux qui nous succéderont
souhaitons bonne chance et bon vent aux maçons de la GLAMF et du SCPLF souhaitons leur de trouver la paix et l'harmonie,
car tout cela en fin de compte n'a que très peu d'importance !

Arsène Mutin 13/01/2016 22:19

Mon TCF Emmanuel.
Si tu veux une réponse à la question qui sert de titre à ton article, la mienne est la suivante :
Non, le SCPLF ne cherche pas à contrôler tous les organes de la GLAMF puisque c’est déjà le cas depuis le début.

Déjà la création de la GLAMF a été voulue et dirigée par la SCPLF.
Dans l’ordre chronologique (ou à peu près) :
1) le Chef de commando demande au GM François S. d’être nommé député GM pour reprendre la contrôle de la GLNF. Echec.
2) le Chef de commando s’auto-proclame chef de l’opposition (de toutes les tendances de l’opposition rassemblées, par lui, dans une ULRF créée par lui).
3) le SCPLF avance ses pions : nomination du Chef de commando au 33ème degré du REAA par le nouveau TPSGC du SCPLF (pré-requis évident pour être GM d’une obédience qui sera placée sous le contrôle du SCPLF).
Et ainsi, le TPSGC du SCPLF devient le Chef du Chef de commando.
4) séquence enfumage : le Chef de commando se déclare candidat au siège de GM de la GLNF (il veut la sauver du naufrage !) tout en sachant qu’il ne remplit pas les conditions statutaires.
5) rejet logique de la candidature du Chef de commando. Le pauvre nous fait le numéro de l’innocent victime d’une injustice. Il jure d’avoir sa revanche sur les méchants (pas pour lui-même bien sûr mais pour ses frères !).
6) Un peu d’assemblée, un peu de poudre de perlimpinpin et l’ULRF est transformée en GLAMF dont le Chef de commando s’autoproclame GM. Sa mission est de sauver la maçonnerie régulière et de rendre tout le monde heureux.
7) Le TPSGC du SCPLF (Chef du Chef de commando 33ème) s’empresse de rabattre les membres de sa juridiction vers cette jeune, belle et vertueuse GLAMF sur le berceau de laquelle la fée GLUA se penche déjà (dit-on). La Carabosse GLNF va (dit-on aussi) être bannie à jamais et se liquéfier de honte sur place.
Pour ce faire le Chef du Chef de commando (qui ne pense qu’à rassurer les frères désemparés) écrit et publie sa fabuleuse lettre du 2 avril 2012 toujours en ligne sur le site du SCPLF.
A relire pour le fun (on ne s’en lasse pas !) :
http://www.scplf-reaa.org/declaration/

Cette lettre est un monument à elle seule. Elle garantit à son auteur l’immortalité dans l’histoire de la maçonnerie française.
Dans un siècle on en rira encore.
C’est, avant tout et sans aucune équivoque, un acte volontaire et conscient d’immixtion dans la vie des obédiences, c'est-à-dire un fait très grave qui disqualifie sans appel un Suprême Conseil.

D’autre part, la constitution et les statuts même de l’obédience GLAMF la placent ouvertement sous le contrôle transversal et la dépendance des rites (Maisons et Inspecteurs) et des juridictions de ces rites.
Ceci suffit déjà à l’écarter de toute prétention de régularité.
Comme le REAA est très largement majoritaire, autant dire que ce sont ses dignitaires, majoritaires, en nombre, qui dirigent la GLAMF et ce quel que soit le rite d’origine du GM.
Les statuts prévoient que chaque rite aura son GM à tour de rôle (en contradiction d’ailleurs avec toute notion de démocratie et d’équité), ce qui permet de donner le change.
Mais tout porte à croire qu’en dehors de mettre sa signature au bas d’ordonnances et de couper les rubans, le GM de la GLAMF ne dirige rien du tout.

Je passe sur l’épisode CMF, sorte de corral pour parquer les maçons écossais (et quelques autres) de diverses provenances avant de leur donner le destin que leurs SSCC (sous la direction du SCDF) et obédiences croupions, tous soucieux de leur bonheur, ont prévu pour eux.

Ça fait beaucoup de REAA, partout et tout le temps, vous ne trouvez pas ?

Que notre frère Pierre L. animateur historique et persistant du Myosotis Occitan s’agace encore, rien d’étonnant, depuis le temps qu’il avale des couleuvres de plus en plus longues.
Beaucoup à sa place auraient claqué la porte et changé d’obédience, mais pas lui.
C’est un révolté du premier jour, un idéaliste qui s’accroche, coûte que coûte, aux promesses des origines, à son rêve d’obédience vertueuse, fraternelle et humaniste pour la GLAMF, laquelle ne cesse de s’éloigner de ce modèle et dès ses débuts se révèle pire que n’a jamais été la GLNF dans ses plus mauvais jours.
Qui lui reprochera cet idéalisme ? Pas moi en tout cas.
Il est assurément conscient qu’il ne changera pas la GLAMF à lui tout seul et que ce genre de situation évolue toujours de la même façon : déceptions encore, conflits encore, mise à l’écart et finalement exclusion.
En attendant il écrit et publie et si personne n’est encore parvenu à l’en empêcher ce n’est probablement pas faute d’avoir essayé.
Sans partager les points de vue et le combat de Pierre L. son courage et sa ténacité forcent le respect.

Puisque c’est le moment et que je ne l’ai pas encore fait, heureuse année à tous les frères et sœurs qui lisent ce blog.
(Au passage, j’ai bien apprécié la sobriété du message de vœux du GM de la GLNF et le fait qu’il soit, mine de rien, destiné à tous les francs-maçons de France.)

Bon, je sais, j’ai été un peu long…, mais vous pouvez lire en plusieurs fois.

Salutations à tous.

Arsène

le voyageur 13/01/2016 17:45

Cher SUN TZU
""c'est la guerre et il y aura des morts" mots prononcés par un "grand" 33è proche de JL F il y a plus de trois ans.
c'était pour nous convaincre de rejoindre la GLAMF ...mais lui était enregistré à la GLUA.
j'ai tenu jusqu'à la fin 2014...
j'ai été traité "d'étranger" puisque seul GLNF dans les ateliers locaux.
je ne raconte pas les épisodes dignes de feuilletons. Le Grand Secr. a tenté de me convaincre de rester mais chaque mois j'avais des relances pour "me prier de partir". Certains, plus rares, me demandant de patienter ...en restant à la maison pour ne pas provoquer!
Déjà, les écossais qui avaient maintenu leur tablier provincial avaient été priés de démissionner du SCPLF :"on ne peux pas servir deux patrons"...
Un jour, tout cela sera oublié comme d'autres mauvais souvenirs.
En attendant, permet moi de te dire que je n'ai jamais entendu ...au moins jusqu'à la re-reconnaissance, des FF "écossais" GLNF critiquer les FF partis à la GLAMF...
Je souris quand je me souviens de "...c'est provisoire, une fois Stifani parti on revient...."
puis "...on veut une GL de 33 degrés..."
Aujourd'hui on dit que JL F n'est pas content de la création d'un SC sur ses terres!
Ah bon! comment veux-tu que je réponde?
où est la légitimité dans cette affaire?
Très fraternellement.

Sun Tzu 12/01/2016 13:48

TC Emmanuel,

Si ton blog a eu tant de succès c’est parce qu’il savait être pondéré et civil dans les expressions qui y étaient même si à l’époque nous ne faisions pas de cadeaux à « Celui qui se croyait ».

Je dois te dire que je regrette que certains intervenants fassent montre de fort peu de recul par rapport à certaines attitudes mais que surtout ils concluent de façon univoque à une certaine dépravation tant de la structure (SCPLF ou GLAMF) quand ce n’est pas de ses composantes (Les FF, toqués ou pas ;=D).

Je crois que jamais nos critiques ne portent plus que lorsqu’elles sont étayées mais surtout exposées avec une retenue à laquelle notre appartenance revendiquée nous oblige.

Le blog infâme -si bien qualifié – ne mérite même pas un regard tant ceux qui s’y expriment sont caricatures outrancières et vulgaires !
Et dire qu’ils sont GLAMF !

Je crois que nous devons tous nous souvenir au-delà de nos choix obédientiels qui nous regardent et nous seulement, du message délivré au compagnon lors de la cérémonie qu’Yves Trestournel ramena de Belgique dans les années 1960.
De mémoire : Et si un jour tu as faim, rappelle toi que nous sommes frères !

Pour ma part et bien que GLAMF et SCPLF, j’ai faim de savoir, de lumière et de rencontres sans éprouver le besoin de critiquer méchamment mon ancienne obédience, ses représentants ou les autres SSCC !
Nos 33° ne nous embêtent pas et le changement prochain de SGC apportera peut-être certaines nouveautés.
Faire l’amalgame de les jeter dans le même panier ou leur donner une dimension qu’ils n’ont pas est aussi critiquable que les affres dont certains FF de la GLNF se plaignent de la part du blog homonyme !

Les affres de nos temps étant ce qu’ils sont et les drames que notre nation a connus et connait encore (relents infâmes d’une période troublée où l’appartenance religieuse ou raciale suffisait pour être tuer) devraient militer pour une appréciation mesurée et une exposition pondérée de nos récriminations vis-à-vis de tel ou tel.

Sauf à donner une illustration bien curieuse des enseignements que nous tirons de nos fréquentations nocturnes et une image bien étrange de la fraternité dont nous nous gargarisons !

Quelle idée le profane peut-il se faire de nous !

Je sais MTCF Emmanuel que tu sauras toi-même inciter à plus de retenue !

JTSPTLNQTSC

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/01/2016 23:39

Mon Très Cher Frère Sun Tzu,
Tout d’abord, merci de rappeler « le bon vieux temps », celui où nous étions unis dans ce combat de « salubrité maçonnique » qui visait à libérer notre Grande Loge, la GLNF, de la folie qui lui était imposé.
Je te remercie aussi de te souvenir de la part qu’a pris le Myosotis du Dauphiné-Savoie et de la ligne qui l’a caractérisé, et qui nous a d’ailleurs réunis, ainsi que tant d’autres commentateurs de ce blog.
Je garde moi-même le souvenir de tes interventions ici, qui toujours se distinguaient – comme la présente – par leur hauteur, que l’on soit d’accord ou non avec ce qu’elles plaidaient.
Cela étant, il peut arriver que devant la nature et la succession de comportements dont le fond peuvent parfois rappeler l’ex GM radié, que certains de nos commentateurs, sur la forme, se laissent aller à la facilité et parsèment leurs interventions de vocabulaire parfois « imagé », cela de façon « light », faute de quoi ils ne sont pas publié. C’est d’ailleurs arrivé sous le présent article, et j’ai lancé une mise en garde, indiquant que précisément, je ne voulais en aucun cas que mon blog ressemble même de loin au « blog infâme ».
Reste le fond. Tu as évoqué le terme de dépravation de la structure comme des composantes du SCPLF ou de la GLAMF.
Il se trouve que c’est précisément ma conviction. Bien entendu j’admets que ce point de vue soit contesté, particulièrement par toi qui sans doute, appartiens à ces deux structures.
Mais il me semble avoir le droit de penser qu’une organisation qui s’est créée, (en ce qui concerne l’obédience GLAMF) sur des mensonges, avec des chefs surpris à plusieurs reprises en flagrant délit de mensonge ( sais-tu que ce qu’écrivait le blog infâme était bêtement resservi par un des chefs de la GLAMF aux GG.’.MM.’. étrangers ?) est totalement dépravée.
Il en va de même, s’agissant du chef de ce Suprême Conseil qui s’est, à mon avis déshonoré par des mensonges que j’ai disséqué récemment sur ce blog, et dont je serais probablement amené à analyser bientôt les nouvelles dérives. Lesquelles, d’ailleurs, sont attestées par les nombreuses ruptures de lien d’amitié qui se succèdent l’heure actuelle, et qui s’amplifieront sans doute au cours de l’année 2016, maintenant que les Juridictions Sud et Nord-américaines ont elles aussi rompu.
Cela étant, peut être que le prochain TPSGC (probablement Eric Lai.actuellement Grand Maître des Cérémonies) voudra incarner un changement salutaire ?
C’est ce que je souhaite.
Vois-tu, l’un des drames que nous vivons, alors que, je rappelle que Monsieur François Stifani est radié depuis bientôt trois ans, c’est que les chefs de la GLAMF et du SCPLF ont cru bâtir leur avenir sur les ruines de la GLNF et ont voulu la faire disparaître à force de mensonges et de calomnies. Ils ont ainsi créé une situation détestable, et il leur faut assumer cette responsabilité. Ils peuvent y mettre fin, notamment en mettant fin aux odieuses campagnes de calomnies à l’encontre de la GLNF et de tous ses membres, diffusées par le blog infâme, dont je suis bien placé pour savoir qui en tire les ficelles.
Avec mes meilleurs vœux pour la nouvelle année, je te prie de croire en ma fraternelle affection.

sunirve 11/01/2016 23:40

Mon T.C. et B.A. Frère Emmanuel,
Tous mes vœux, tout d’abord, pour toi et tous les tiens, pour tous nos Frères aussi et notre Maison que d’aucuns voyaient déjà détruites et qui se (re)dresse désormais dans sa sérénité et dans le travail des Frères.
L’éditorial signé Lacusson est intéressant dans la mesure où il nous révèle involontairement bien des choses à mille lieux des discours officiels et répétitifs des porte-paroles du site « infâme ».
Ecoutons-le quand il nous dit : « Est-il possible d'envisager une C.M.F. active, composée d'obédiences qui placent la spiritualité au-dessus des cocktails mondains parisiens ? » Ainsi, du propre aveu de l’auteur, la C.M.F. est inactive (ne devait-elle pas révolutionner le paysage maçonnique français) et les Obédiences qui la composent placent aujourd’hui les cocktails mondains parisiens au-dessus de la spiritualité ! C’est la G.L.D.F. qui va être contente…
Ecoutons-le encore s’interroger : « Est-il possible que la régularité soit plus attachée à une pratique qu'à un texte plus ou moins politique ? » N’est-ce pas benoitement avouer que tous les magnifiques discours sur la régularité des « penseurs » du blog « infâmes », que les grandes, doctes et longues analyses développées pour nous expliquer que leur Obédience est régulière, même si pas reconnue, ne tiennent pas, puisque l’auteur reconnait pour le regretter que la régularité est attachée au respect des principes et des règles fixés dans un texte (les Basic Principles), auquel il souhaite substituer le respect d’une pratique. Mais de quelle pratique parle-t-il ? Pour nous, il est clair que cette pratique est celle-là même, dans le cadre des rituels des différents Rits réguliers, qui respecte les dits principes et les dites règles. Mais pour lui ? Nous n’en saurons rien, tant probablement que les Assises de la Régularité lancées à grand bruit de trompettes par les dirigeants de son Obédience n’auront pas rendu leurs conclusions…
Ecoutons le enfin révéler la réalité du succès de sa démarche : « Est-il possible qu'une F.M. européenne apparaisse, loin des reconnaissances et des diktats de vieux maçons britanniques ? » Est-il façon plus franche de reconnaître la solitude de la G.L.A.M.F., l’échec de sa tentative de création d’une « nouvelle Maçonnerie » dont seul l’ineffable Galipette semble voir se dessiner les contours ?
Je passe volontiers sur les autres réflexions de l’auteur, dont celle, étonnante, de « grands hôtels maçonniques ou (sic) disposant de tout le confort, les F.M. pourront à loisir errer d'une bibliothèque à un salon pour partager, échanger ». Et c’est le même qui reproche à la C.M.F. d’être une Maçonnerie de « cocktails mondains parisiens » ! On notera le souci de disposer de « tout le confort » (l’électricité ? l’eau courante ?). Mais peut-être est dans cette démarche d’errance dans le confort que se trouve le secret de cette nouvelle pratique qui doit inspirer demain la régularité ?
Mais ce qui est le plus triste, c’est de voir que ce Frère reconnaît de lui-même que tous ces rêves sont impossibles. Par-là, il signe, tout seul, le constat de l’impasse où ses dirigeants ont conduit plusieurs milliers de Frères à qui on a voulu faire prendre les vessies des ambitieux pour les lanternes de la Vraie Lumière.

François 11/01/2016 21:53

Mes TCF,
La FM et son enseignement exceptionnel, le cheminement intellectuel et spirituel proposé par nos textes fondateurs rédigés par un groupe d’hommes érudits autour du pasteur Anderson et par les esprits les plus brillants de cette époque, esprits qui éclaire encore l’humanité, ne peuvent faire aucun miracle au niveau d’un groupuscule de 33èmes illuminés qui se croient au-dessus des règles maçonniques et des autres FF surtout de ceux qui ne reconnaissent pas leur suprématie. Collaborer avec ces gens-là exige une docilité poussée à l’extrême, une obéissance aveugle et surtout le paiement des cotisations sans connaitre un quelconque rapport financier.
A un moment de notre histoire nous avons vu que Monsieur Jean-Luc Fau, guide suprême de ce groupuscule, a appelé un 007 qui n’a pas pu devenir Assistant GM et plus tard Député GM de Monsieur François Stif, pour le couronner et l’utiliser pour créer une nouvelle obédience. Chacun des deux trouvait son compte : le premier allait avoir une obédience à sa botte avec quelques autres rites secondaires pour des membres de seconde classe, et bien sûr le rite des super-hommes, et le second allait réaliser son rêve, celui de devenir GM. Ils ont menti sur tous les plans et à tout le monde. Ils ont la chance d’avoir 5 lascars qui n’ont rien d’autre à faire dans la vie que de commenter sur le blog infâme et faire les malins !
Le myosotis occitan nous rapporte des informations intéressantes ; mais peu importe, les coupeurs de tête ont déjà liquidé celui qui présidait aux destinées d’une commissions fantoche. Ces gens-là ont menti dès le premier jour, ils continueront à le faire. Alors que voulez-vous attendre des seconds couteaux tels que l’animateur du blog infâme et les 5 commentateurs ? Ils imitent leur 2 maîtres et ne suivent que la voix de leur maitre-007 qui, lui-même, est à la botte du chef 33ème.
La caravane passe et ….
François

Mathius 11/01/2016 21:07

Mon bien aimé frere Emanuel,
Depuis le début de la crise de la GLNF je n'arrête pas de dire que des manlpulateurs profanes inflitré dans les hauts grades cherchent à monopoliser la maçonnerie française pour des intérêts particuliers n'ayant rien à voir avec la maçonnerie.
C'est pour cette raison que j'ai farouchement défendu la GLNF alors que je fus gravement victime des magouillent de certains responsables de l'obédience en POLYNESIE.
Heureusement que l'actuel grand maitre Sevel ã compris, pour l'idéal maçonnique, que son obédience était attaquée, non pas par des adversaires maçons mais par des profanes en tablier et qu'il fallait le démontrer aux grandes loges régulières du monde. Il a parfaitement réussi dans ses démonstrations, donc aujourd'hui les structures du vaisseau de guerre contre la GLNF (la glamf) est devenu bateau fantôme qui navigue au grès d'états d'âme de zombi en tablier.
Je t'embrasse ainsi tous nos freres.
MATHIUS

lefreredereccoetsesfreres 11/01/2016 13:55

bonjour Emmanuel ,
a lire le blog en question , ils sont 5 a faire des commentaires haineux envers nous et débile pour la maçonnerie en générale . c'est folklo de lire les commentaires de ces maçons experts en insultes .
la GLAMF a un bel avenir avec ce genre d'expert , il parait meme que un des blogueurs est un futur GM en herbe , un autre s'invente des titres de RF , un autre est un expert dans les constitutions et des BP , surtout de leur interprétation , on se demande pourquoi on a pas pensé a lui pour animé les assises de la régularité , il aurait fait un carton , enfin beaucoup n'auraient rein compris non plus , vu ce qu'il débite comme connerie . un autre pensait manger des épinards en se prenant pour un dur en insultant JPS , mais quel courage il a , mais pas dans le pantalon .
mais le top ce sont les articles , honnêtes, jamais dirigé contre les FF de la GLNF , non non non toujours contre l'obédience pas les FF puisqu'ils nous aiment =====allons allons vous n'allez pas croire le contraire .
enfin , bientôt et c'est un scoop , ils pourront compter sur un nouveau rite , MENPHIS MISRAIM qui devrait intégrer cette obédience , je suis sure que nos compères vont leur expliquer ce qu'est le vrai sens de leur rite .

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/01/2016 16:14

Bonjour Mon Très Cher Frère,
Même si le fond de ton intervention est parfaitement pertinent, je te demande de faire attention à la forme, ne souhaitant pas que mon blog ressemble même de loin au leur...
Pour ce qui concerne le nouveau Rite de Memphis-Misraïm, je confirme, mais les négociations avec une certaine obédience d'Amérique latine sont difficiles...
Très fraternellement à toi,

Ergief 11/01/2016 13:23

Mes FF de la GLDF comme de la GLAMF ne vous faites aucune illusion. La situation décrite par le frère Lanjuin illustre une fois encore l'impossibilité, au sein du système en 33 degrés du REAA, d'assurer une quelconque autonomie ou indépendance à l'Obédience qui gère les degrés symboliques. J'ai claqué la porte, chronologiquement, de la Juridiction du Suprême Conseil de France puis de la Grande Loge de France pour cette raison. Les causes sont les suivantes:
- la majorité des frères des ateliers "supérieurs" s'appuient sur leur prétendue "supériorité initiatique" pour imposer leurs vues hégémoniques au sein des Loges symboliques, au mépris des engagements renouvelés à tous les degrés auxquels ils ont été portés .
- le Suprême Conseil pratique quant - à lui l'entrisme permanent tant au niveau des Loges des 3 premiers degrés que des structures mêmes de l'Obédience, jusqu'au plus haut niveau.
Je présume que compte tenu de la structure organique du REAA il ne peut en être autrement dans vos obédiences respectives. Que l'on parle de SCDF, de SCPLF , est demain de SCNDF, etc.., et depuis deux siècles l'histoire le démontre, c'est un mal incurable qui ronge le système.
Incurable ? Sauf à le déstructurer entièrement en isolant les 3 premiers grades des autres, lesquels devraient repartir de zéro dans la formulation de leur propre hiérarchie en degrés, ce qui est complexe à réaliser, et d'exiger de chaque élu exerçant une fonction obédientielle sa démission automatique des off sides degrees., tant qu'il est en poste.
Il convient d'ajouter à cela quelques causes secondaires de nature humaine et non structurelles, tels que goût immodéré du pouvoir (?) et coquetterie excessive en matière de décors, mais celles ci se retrouvent dans tous les rites.
Je précise que je ne remets pas en question la qualité du parcours initiatique dont j'ai pu bénéficier au cours de toutes ces années d'appartenance et que je conserve une foultitude d'amis à la GLDF.
Mais pour toute ces raisons j'ai tourné la page, changé de rite et rejoint une micro structure, loin de la foule.
Je m'en félicite chaque jour.

le voyageur 11/01/2016 18:17

TC F ERGLEF
tout à fait d'accord ....pour bien connaître le casquettes violettes.
c'est un mal français (la supériorité écossaise) avec la volonté des 33 degrés réunis.
Ailleurs et depuis l'origine, on commence au 4è et on ne se mêle pas des trois premiers grades.
c'est bien comme cela que je me suis (ré) engagé dans le nouveau SC composé de FF reconnus.
les anglais et les américains procèdent ainsi et sont très heureux.
la France (et ses dépendances!!!) est le "lieu où l'on veut" à tout prix régenter la FM à partir des Ecossais.
fraternellement

le voyageur 11/01/2016 10:10

TC Emmanuel,
le défaut des Grands Ecossais c'est qu'ils ont les crocs en crochets.
Impossible de faire marche arrière. Donc on continue à mordre quitte à s'étouffer.
Pendant ce temps-là, les "Grandes GL" des principautés voisines sont assaillies de demandes d'intégration et surtout de membres du SCPLF ayant le désir de trouver un SC (quitte à le créer) moins suicidaire.
Très fraternellement

captaingemo 11/01/2016 09:01

La GLAMF d'aujourd'hui me fait penser à la GLNF de l'ère FS. Est-ce que, par le plus grand des hasards, les fauteurs de trouble de l'époque ne seraient pas partis dans cette, je n'ose l'appeler une obédience?

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche