Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 09:29
BARBARIE NAZISLAMISTE A NICE.

Hier soir, vous le savez déjà sans doute, à l’issue du feu d’artifice du 14 juillet, un nazislamiste a foncé dans la foule massée sur la Promenade des Anglais à Nice, fauchant des centaines de personnes.

Parmi les victimes assassinées, broyées par le camion fou, des dizaines d’enfants, des femmes des hommes qui étaient venues célébrer la fête de la Liberté, ce que symbolise le 14 juillet en France.

Il n’est pas question de rapporter ici les témoignages poignants des scènes vécus dans ce tragique moment. Les médias classiques, les chaînes d’infos le feront bien mieux.

Bien évidemment, toutes nos émotions tous nos sentiments, toute notre compassion et toute notre solidarité vont vers les victimes de ce lâche attentat.

Cependant, cet assassinat de masse intervenant après plusieurs autres, un deuil national même de trois jours, la mise en berne des drapeaux dans le pays, les déclarations lénifiantes ne suffisent pas, et il n’est plus possible de faire l’économie de certaines questions.

La première consiste à savoir quand les pouvoirs publics prendront les mesures nécessaires pour protéger nos forces de sécurité, et surtout quand on leur donnera les moyens d’agir. Sait-on en effet, que les militaires mobilisés dans le cadre de l’Opération Sentinelle, n’ont pas d’ordre leur permettant d’ouvrir le feu en cas d’agression, et qu’ils sont eux-mêmes des cibles potentielles ?

La deuxième, tend à savoir quand le gouvernement va réformer l’approche de la sécurité, et particulièrement de la lutte anti-terroriste. Sait-on qu’en France, il n’y a pas moins d’une trentaine de services qui ont des compétences dans ce domaine, et qui ne communiquent parfois jamais entre eux, et sont souvent en concurrence stérile, ce qui profite largement aux terroristes.

La troisième, voudrait savoir quand seront enfin prises des mesures efficaces visant à la fois à mieux contrôler les nazislamistes, et à rendre difficile leur circulation, particulièrement leur passage aux frontières françaises, mais aussi européennes.

La quatrième question, est de savoir quand les services de sécurité seront enfin entraînés sérieusement contre les différentes méthodes des terroristes nazislamistes ? Ils ne le sont toujours pas, ou insuffisamment. Le fait que le RAID ait tiré selon ses propres sources 5.000 cartouches dans l’appartement de St-Denis alors que les terroristes n’avaient pas tiré en est une illustration.

La cinquième question consiste à savoir quand et comment les services de sécurité comprendront qu’il est impératif de surveiller non pas seulement les fichés « S » , mais aussi les délinquants de droit commun, car il existe une remarquable perméabilité entre les deux. La tâche sera énorme à cet égard, mais elle est indispensable, car ne pas la traiter, c’est être quelque part complice. La sécurité anti-terroriste ne souffre pas d’approximation. Ici, en Israël, on est payé pour le savoir.

Il est temps par ailleurs que la France comprenne que la lutte anti-terroriste, ne se fait pas sur la défensive, mais exige une action offensive.

La sixième question appelle une réponse des autorités « compétentes » : Comment le camion du nazislamiste a-t-il pu rentrer dans une zone sécurisée telle que celle du feu d’artifice du 14 juillet dans une des plus grandes villes de France, dans un des plus hauts lieux touristiques d’Europe, en plein Etat d’urgence, alors que le Président de la République lui-même a déclaré que nous sommes en guerre ?

Et il y a bien d’autres questions qui doivent trouver réponse…

Les français vont quant à eux, devoir s’habituer à vivre sous la menace des attentats, car il y en aura d’autres, ce qui oblige les autorités de la République à repenser la stratégie anti-terroriste.

Daech, l’état islamique enregistre défaites militaires après défaites militaires, et en vient même à envisager la perte du califat. Il donne donc des instructions à ses sympathisants de ne pas y venir, mais de rester en occident pour y commettre des attentats sur place, notamment avec le système de la « voiture bélier » ou du « camion bélier », déjà expérimenté en Israël.

D’autres attentats artisanaux, comme les assassinats aveugles (ou non) au couteau peuvent se multiplier. Il s’agit de la stratégie des milles petits coups.

Enfin un coup de colère : s’agissant du nazislamiste, les médias français parlent d’un franco-tunisien. Il ne s’agit pas d’émettre ici un jugement concernant les valeurs de la  Tunisie, pays connu pour sa tolérance, son hospitalité, et aussi pour avoir permis aux femmes de se libérer et de vivre avec une égalité citoyenne.

Mais qu’il me soit permis d’être heurté quand j’entends parler d’un « franco-tunisien », car une chose est sûre, c’est que ce lâche barbare assassin, n’a rien de français ! J’imagine les cris d’orfraie que cette indignation déclenchera auprès d’idéologues malfaisants et à la révolte sélective en fonction de leurs intérêts, parfois mercantiles. Peut-être a-t-il des papiers français, un passeport français, mais cela ne fait pas de lui un français. Il n’a rien de français, car il ne partage aucune des valeurs françaises, il ne fait que profiter de l’hospitalité française, des prestations sociales qu’offre la France, mais ses actes, ses condamnations criminelles et son acte barbare atteste qu’il n’a rien d’un Français: Un français ne tue pas des civils innocents dans les rues…

Assez de mentir, assez de se mentir. Un terroriste, s’appelle un terroriste, un assassin, s’appelle un assassin, un nazislamiste, s’appelle un nazislamiste, et non pas un Franco-tunisien!
 

BARBARIE NAZISLAMISTE A NICE.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Arsène Mutin 23/07/2016 17:01

Bonjour à tous.
Avez-vous entendu, le 15 juillet, cette immense clameur des musulmans monter de la rue :
« Daech aux chiottes (en arabe bien sûr) arrêtez ces massacres espèces de salauds, arrêtez de tuer des enfants immondes pourritures ! …etc.
Ah bon, vous non plus, vous n’avez rien entendu ?
(SVP, ne pas resservir encore une fois la très « spontanée » déclaration du Président du Conseil Français du Culte Musulman, fusible institutionnel.)
Mais, en revanche, que se passe-t-il quand on découvre au petit matin une tête de porc déposée nuitamment devant une mosquée ?
Un tsunami d’accusations, de victimisations, d’insultes et de casse.
Pourtant, si un tel « attentat » est condamnable, il est bien facile à réparer, et surtout il ne fait perdre la vie à personne (sauf au cochon bien sûr).
Ainsi, la différence de réaction des musulmans porterait à croire qu’il est plus grave de poser une tête de porc devant une mosquée que de massacrer des dizaines d’êtres humains.
J’espère que quelqu'un de moins ignorant que moi des arcanes de l’islam, cette belle religion de paix et d’amour, pourra me dire pourquoi.
Et à part cela, quelqu'un a-t-il d’autres nouvelles ?
N’y a-t-il plus aucun fidèle dans ces quelques 100 mosquées, où, disait-on il y a peu, des imans prêchaient la haine des roumis et de leur mode de vie ?
A-t-on entendu dire que des vrais musulmans aient invectivé ces imams, pour faire taire ces traîtres au vrai islam ?
On en restera là pour aujourd'hui.

J’aurais bien taclé un peu nos trop chers politiciens responsables (et pourquoi pas coupables) de cette chienlit, mais ils valent largement de leur consacrer un commentaire entier.
(NB : les commentaires politiques « extérieurs » ne sont nullement interdits aux FF de la GLNF par leur obédience. L’interdiction ne vaut que pour les débats politiques en loge, travaux ouverts donc, ce qui revient à dire que les travaux en loge ne portent que sur des sujets non susceptibles de conduire à de tels débats. Les agapes ne donc sont pas soumises à restriction mais ce sont les FF eux-mêmes qui, sauf exception, se gardent d’y aborder les sujets qui fâchent. Ils estiment qu’ils y a d’autres lieux pour le faire. Si des évènements comme celui de Nice, sont évoqués en loge, c’est brièvement, par le VM à l’ouverture des travaux, par l’Hospitalier au moment de son intervention ou dans la chaîne d’union. ).

Allez, bon dimanche à tous, si vous le pouvez.
En attendant la prochaine tuerie, souvenez-vous des deux formules magiques qui paraît-il empêchent d’attraper la malpensance :
Cépasalislam ! et Padam… Padam… Padamalgam !
Arsène.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 24/07/2016 08:40

Bonjour Mon Bien Aimé Frère Arsène Mutin,
Tes propos sont, malheureusement, frappés du bons sens et de la lucidité.
Les autorités de l'islam en France - et de France - portent une responsabilité enorme, et lourde de conséquences pour l'avenir.
Ce qui est terrible, c'est qu'il y a beaucoup de musulmans en France, qui souhaitent s'intégrer dans la République, qui font aussi ce qu'il y a lieu de faire à cet effet, qui sont révoltés par le comportement des islamistes, qui dénoncent aussi la Taquiya, mais qui seront sans nul doute les premiers à payer la facture pour les premiers...
Bon dimanche!

Vincent 21/07/2016 10:15

Les questions sont nombreuses. Et mon sentiment général est que nous n'avons pas pris la mesure de la menace et des différentes formes qu'elle prend.
Le jour J, malheureusement, toutes les mesures nécessaires n'étaient pas prises et l'accès à la promenade était aisé. Ce n'est pas polémiquer que de le dire.
Le barbare qui a agit était de nationalité tunisienne, avec carte de séjour et des condamnations par la justice.
Les partisans d'un islam politique en France agissent de manière organisée pour toucher un public large avec une stratégie de victimisation permanente et contestent les fondements de la république au quotidien.
De nombreux politiques, par électoralisme pur et dur, copinent avec ces partisans d'un islam politique. A gauche et à l'extrême gauche notamment.
A chaque drame, les hommages sont rendus et il est demandé de ne faire ni amalgame ni stigmatisation. Dans le même temps, l'Etat Islamique promet d'intensifier ses actions en France. Alors non, nous n'avons pas pris la mesure de la menace sur notre sol.

Vincent 21/07/2016 12:18

Je suis d'accord. Comme toi, j'ai lu cette information et j'en suis révolté.
Amitié.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 21/07/2016 10:49

Mon Très Cher Frère Vincent,
Je ne puis qu'abonder dans ton sens.
Cependant, il faut faire preuve de discernement.
Ainsi cette histoire que j'ai relevé en surfant ce matin sur internet: la fille de la première victime de l'attentat de Nice, est venue se recueillir sur les lieux. Prise à partie par des badauds en raison de son apparence manifestement musulmane, elle a protestée en précisant qu'elle est en deuil et que sa maman, mère de 7 enfants, était la première victime. Il lui a été répondu: "tant mieux, ca en fera une de moins"! C'est révoltant!

FM 20/07/2016 20:55

Je regrette que votre blog traite un sujet profane. Certes, nous sommes tous choqués et perturbés par cet évènement, mais le discours que vous tenez est avant tout politique.

Je récuse également le terme de "nazislamisme" pour parler plutôt d'islamo-fascisme. Le nazisme est une chose, le fascisme en est une autre et la confusion des genres n'est ici pas méritée, à mon sens.

Toutes nos pensées pour les gens en détresse.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 21/07/2016 07:09

Ce blog est un blog personnel, il n'appartient à aucun courant de pensée "politique", et particulièrement pas à une obédience, y compris celle qui recueille mon adhésion. Comme indiqué sur la page d'accueil, il publie mes réflexions, et parfois mes opinions. Il est lu à chaque publication par plusieurs milliers de personnes, maçons ou pas. C'est donc que la formule plait.
Toutefois vous n'êtes pas dans ce cas, rien ne vous oblige à vous y connecter, je le comprendrais fort bien.
De même, je réfute votre opinion - que néanmoins je respecte - s'agissant du terme de nazislamisme. En effet, les nazislamiste ne sont pas dans une démarche fascisante, mais bel et bien nazie.
Comme ceux-ci, ils prônent la suprématie non pas seulement d'une race mais d'une religion, l'islam, et l'extermination de tous ceux que leur livre - le Coran - réfute en tant que croyants, et créent des sous hommes, par le biais d'un statut de citoyens de deuxième - voir de troisième - zone, les Dhimmis (les juifs et les chrétiens).
Par ailleurs, tout comme les nazis, ils réduisent à l'état d'esclaves leurs prisonniers - et prisonnières - viols, tortures et assassinants étant normalisés par leur lois. Enfin, les nazis comme les islamistes perpétuent les massacres de masse. Il ne s'agit donc pas de fascisme, mais bel et bien de nazisme.

Chicken Run 17/07/2016 13:02

UN ACTIVISTE ARABO-NICEEN PRECIPITE SON CAMION DANS LES TERRITOIRES A NICE SUR DES COLONS FRANÇAIS AU MILIEU D’UNE FETE NATIONALISTE
Voilà ce qu’on lira dans la presse très bientôt pour relater l’effroyable tragédie qui vient de se passer chez nous hier soir, résultat inéluctable du silence inouï, pour ne pas parler de tolérance coupable, face aux mêmes événements qui se passent depuis des mois en Israël, relatés dans des termes identiques par une grande partie de la presse.
Voiture bélier, camion bélier, coups de poignards dans le dos, enfant assassiné dans son lit dans son sommeil, Hallel, 13 ans, je ne t’oublie pas et te pleure. Où est la différence ?
Et oui, en fait, Nice n’est qu’un territoire « annexé » par la France depuis le 16 avril 1860 grâce à Cavour et Victor Emmanuel, contre l’avis de Garibaldi. Mais tranquillisez-vous, ce n’est pas un niçois qui a commis cette ignominie, comment l’aurait-il pu ? Le mobile si tant est qu’il y en ait un, est tout autre. Ce n’est pas non plus un musulman, comment l’aurait-il pu ?
Non, c’est tout simplement un criminel, de la seule espèce que je combats, celle des salauds. Une espèce sans couleur, sans religion, sans conviction, sans valeur.
Qu’elle perpétue ses ignominies à Tel Aviv, Paris ou ailleurs. C’est la même.
Lorsque merah (avec un tout petit « m ») a assassiné à Toulouse, des militaires dans le dos, des enfants à la sortie de l’école, bien des braves gens ont pensé, c’est malheureux mais ce sont des juifs, ça nous concerne pas. Lorsque Charlie Hebdo a été attaqué, ces mêmes belles âmes ont pensé, ils l’ont bien cherché et puis ensuite, à l’hyper-cacher, ils peuvent pas aller faire leurs courses chez Leclerc comme tout le monde ?....
Mais lors du 13 novembre, on a entendu, à voix basse mais si distinctement, et bien maintenant s’ils attaquent même les français, on va où !
Alors oui, à force de se taire, nous avons laissé la bête reprendre des forces et penser que tout lui est permis.
Mais quel est notre rôle de Franc-Maçon dans tout cela ?
Le meurtre d’Hiram que nous pleurons et qui est notre mythe fondateur n’a rien à avoir avec le meurtre d’un enfant sur les épaules de son père en France venu assister au feu d’artifice du 14 juillet, ni celui d’une petite fille dans son sommeil en Israël ou ailleurs au seul motif qu’elle est Juive.
Notre combat de Maçon n’est ni politique ni religieux, mais nécessairement l’un et l’autre, politique pour permettre à chacun de vivre dans sa Cité et religieux pour relier chacun à notre grande Chaîne d’Union, sans exclure autre chose que la haine, mais conscients de nos droits comme de nos devoirs, l’épée dans une main et la truelle dans l’autre.
Nous sommes les guerriers de la Tolérance et de l’Amour Fraternel et ce combat ne s’arrête jamais.
Soyons forts contre l'adversité.

lefreredereccoetsesfreres 17/07/2016 10:34

on ne peu qu’être triste et désemparé par tant de vie brisée . il est clair que l'escalade de cette violence ne pourra pas resté sans réponse de la part de la république .
dire que tel gouvernement ou tel homme politique n'a pas pris les bonnes décisions , je ne sais pas qui aurait pu prévoir une telle folie ., qu'il soit de droite ,de gauche ou de je ne sais quoi .
la FRANCE paye le prix fort de son histoire a travers ses colonies et sa population "française " d'origine musulmane petit fils d’immigré n'ayant jamais trouvé sa place ou ne se reconnaissant pas dans la société française et dans sa pluralité .écoutant des idiots barbus leur promettre 70 vierges et leur montrant des vidéos de combattant avec des armes , ils s'inventent un but a travers une religion qu'ils ne connaissent même pas , une croisade pour tuer des mécréants .
le paradoxe de cette population , c'est la haine qu'ils manifestent pour un peuple , une nation qui leur a tendue la main , le paradoxe c'est qu'ils veulent nous ressembler ( l'alcool , notre mode de vie ) tout en voulant conserver des préceptes religieux , une culture qu'ils ne connaissent pas ou très peu .
tout cela ne présage rien de bon pour l'avenir et le fossé se creuse de plus en plus , jusqu'au jour ou certains excédés sortiront les armes pour s'en servir contre des innocents , en prenant comme prétexte "œil pour œil , dent pour dent "

le voyageur 17/07/2016 09:36

TC Emmanuel,
je serai sur "rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu...".
FM? bien sûr mais pas sur un plan collectif.
Ou bien on oublie tout ce que nos anciens ont volontairement accepté durant les guerres (et les révolutions).
l'ennemi de la France est mon ennemi personnel, FM ou pas.
Sinon, je vais vivre ailleurs.
La Foi nous réunit, les croyances nous séparent...
Nos FF musulmans doivent l'admettre.
Très fraternellement

cincinnatus 15/07/2016 22:10

Il se dit, ce qui reste à vérifier, que la grande majorité des Français Musulmans parmi lesquels se trouvent sans doute de forts braves gens, voterait "socialiste" ou tout au moins pour le parti qui prétend l'être!
Les "nazislamistes" appartiennent bien évidemment à cette communauté, "l'Ouma" je crois, aussi, toute mesure un peu violente prise à l'encontre des djihadistes ou autres, risque d'être perçue comme une attaque contre l'ensemble de cette communauté ...et donc du vivier électoral qu'elle représente!
On peut donc comprendre, tout en le déplorant, que le gouvernement de Mr "ça va mieux" et Mr "coups de menton" hésite à faire ce qui s'imposerait au vu des événements....car nous serons bientôt en période électorale!
Ne croyez vous pas?

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche