Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 17:59

Dès la création du Myosotis ligérien, je me suis senti concerné par le combat qu’il entreprenait, et par celui de la Province du Val-de-Loire toute entière, laquelle demeurera un symbole de dignité et de solidarité, notamment vis-à-vis de son Grand Maître Provincial Thierry Pe.

Cet exemple, et les dérives du Grand Maître de l’époque, sa vulgarité étalée au grand jour par les médias, notamment la télévision devant laquelle il se pavanait, m’ont conduit à créer ce Myosotis du Dauphiné-Savoie.

A la pointe du combat contre ces dérives et contre une gouvernance en mal de valeurs maçonniques, je fus le premier des administrateurs de blogs poursuivi par François Stifani.

C’est ce qui me permit de le rencontrer, d’apprécier le personnage qu’il est à sa juste valeur, et d’entreprendre une négociation qui aurait pu aboutir à dénouer la crise, si l’opposition avait accepté l’accord que j’avais obtenu de sa part, et dont Alain Ju. reprit les points essentiels deux mois plus tard dans sa proposition de règlement.

Depuis le départ, j’ai toujours pensé que le combat contre les dévoyés, devait se faire selon NOS valeurs, c’est-à-dire la Règle en 12 Points, les valeurs maçonniques mais aussi celle du V.’.L.’.S.’., c'est-à-dire éthiques, morales et fraternelles. Autrement dit, à l’opposé de la gouvernance et de ses thuriféraires.

Ce qui m’a amené à me distancer d’un certain nombre de Myosotis dont les positions me semblaient prendre pas mal de libertés à la fois avec leur Charte, et avec ces principes.

Parallèlement ceux-ci m’ont ostracisé, ce dont je me félicite, me donnant ainsi plus de crédit auprès des nombreux Frères lecteurs qui partageaient mes observations.

Et de fait, c’est souvent ceux-ci qui me mettent mal à l’aise, publiant de temps à autres des listes qui, décidément, rappellent trop des périodes aussi obscure qu’honteuses de notre histoire.

Je tiens d’ailleurs à condamner fermement ce genre de démarche qui me semble parfaitement indigne à la fois de ce que nous sommes, de nos valeurs et de notre combat commun.

De plus, difficile d’égaler pareille bêtise : Nous sommes encore loin d’avoir remporté la décision, François Stifani s’accroche toujours à son hochet, mais ils en sont déjà à orchestrer une chasse aux sorcières !

Certains pourraient se raccrocher à l’espoir qu’il s’agit de préparer l’éviction des affidés les plus fanatisés de Monsieur Stifani ? Hé bien non, vous allez être très déçus…Il s’agit ni plus ni moins, d’«épurer le Groupe des 15 Grands Maîtres Provinciaux » !

Bel exemple de gestion des priorités…Manquant de discernement, on veut tous les expulser, méconnaissant tout-à-la fois les réalités, mais aussi l’aide précieuse que beaucoup d’entre eux apportent…

Et dans ce cas, pourquoi ne pas vouloir mettre dans ce tableau l’ancien G.’.M.’.P.’. de Rouvray qu’est Claude Seiler ?

Allons, un peu de sérieux, et je demande à ces Robespierre en herbe et anonymes, qui n’ont pas même le courage de signer leurs appels à l’arbitraire de revenir à un peu plus de retenue, de courage et surtout à des valeurs autant maçonniques que républicaines…

De même, je tiens à faire connaître ici mon indignation, et pour tout dire mon dégoût, devant ces courageux anonymes, les mêmes que les précédents d’ailleurs, qui, lorsque Yves Trestournel était vivant et dirigeait les affaires de la GLNF pour son bien et son rayonnement, n’ont pas eu le courage de lui porter la contradiction alors qu’il semble qu’après coup, ils ont des critiques à émettre. Ces révolutionnaires à la petite semaine, trouvent plus de leur niveau de le faire maintenant, alors qu’il est récemment décédé, afin de salir honteusement sa mémoire…

Hé bien, Messieurs, oui, j’ai bien écrit Messieurs, car je ne vois pas ce que vous avez appris en maçonnerie, et dès lors, je ne vois pas ce que vous avez à y faire, observez, observez bien : même Monsieur Stifani, dont personnellement je me demande encore comment il a même pu être élu Vénérable, même lui, ne s’attaque pas à la mémoire d’un homme, à fortiori d’un Frère, décédé…

C’est dire à quel niveau vous vous êtes placés.

Qu’on ne s’y trompe pas, bien que son filleul, j’avais avec Yves Trestournel bien des différents sur sa manière de développer la GLNF. Mais nos différents se manifestaient soit entre quatre yeux, ou au téléphone, soit même par des affrontements à fleurets mouchetés en loge, celle dont j’étais Vénérable à l’époque, la R.’.L.’. Menorah n°526 pouvant en témoigner. Dans tous les cas, face-à-face.

Mais la démarche consistant à calomnier et à mentir, à vouloir salir la mémoire d’un mort qui a donné sa vie à la GLNF, à vouloir répandre des horreurs et à susciter l’opprobre, est la plus vile qui soit, et je vous le dis Messieurs, car moi je signe de mon nom et de mon matricule, ce que vous faites est méprisable et vous disqualifie à mes yeux pour notre combat.

Celui qui a pu écrire « Trestournel touchait beaucoup », je le plains…vraiment. Quel pauvre homme ! Il me rappelle beaucoup la manière dont au milieu du siècle dernier, on parlait des miens : « Ils touchent beaucoup, ils ont de l’argent » ! J’en ai la nausée…

Peut-t-il prouver ce qu’il dit de manière irréfutable ? Si oui, qu’il avance ses documents, ce soir même ! S’il n’en est pas capable, que nous n’ayons jamais plus à le connaître tant il sera l’exemple de ce que nos Rituels décrivent dans pareil cas…

Car le pire est encore à venir, le même écrivant : « Le jour où les archives et preuves seront publiées alors nous changerons peut-être d'avis, mais pas pour le moment »…

Vous observerez ce que cela veut dire : il inverse le processus, il n’a aucune preuve, mais son opinion est forgée c’est au mort de faire la preuve de son honnêteté. …Quelle belle mentalité…Messieurs, vous qui voulez des listes d’épuration, n’oubliez pas d’y mettre votre nom…

 

Yves Trestournel avait des défauts, comme chacun de nous, d’ailleurs.

Il a été dit qu’il avait une certaine affection pour le pouvoir… Peut-être.

Mais dire que c’était un homme d’argent, cela relève d’une ignoble diffamation, indigne d’un maçon…

D’ailleurs, qui parmi ces profanateurs, a fait autant qu’Yves pour la GLNF ?

Quand je vois ce dont certains sont capables, j’ai un regret : celui du temps et de l’énergie qu’Yves a consacré pour notre Obédience et pour la maçonnerie en général, au détriment de sa famille, de ses filles, de sa femme, lui qui les aimait tellement ! Il y en a vraiment quelques uns qui n’en valaient pas la peine…

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

bailly yannick 25/01/2012 11:03

Lorsqu'un frére souffre,je souffre,alors EMMANUEL ma main est dans la tienne.

Bien à toi et à touts les tiens.

Yannick Bailly

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 25/01/2012 11:23



Bonjour Mon Bien Aimé
Frère Yannick,


Par le cœur et l’âme,
merci ! Merci de ce que tu es, merci de ce que tu as toujours été et témoigné depuis deux ans… Tu es l’un de ceux qui me rassurent sur la Franc-maçonnerie, et sur
l’humanité…


Avec mon affectueuse
fraternité.



l'ancien 13011 24/01/2012 12:46

Emmanuel, deux mois avant la mort d'Yves, j'ai déjeuné avec lui. Il m'a dit qu'il avait eu par la ville de Paris le terrain pratiquement gratuitement.Par ailleurs, lorsque l'on compare le salaire
d'Yves à l'époque avec celui du directeur financier, comme on l'appelle, à Pisan. C'est sans commune mesure et même outrancier par rapport à ses compétences. 3b Claude Galinier

l'ancien 13011 24/01/2012 10:47

Mon BAF Emmanuel, j'ai oublié de dire que récemment les affidés de FS ont inaugurés une Loge à Pisan " Yves Trestournel ". Le secrétaire de la Loge est Dupinay, Jacques Rodier et autres.Cela me
donne des nausées.Yves Trestournel a obtenu de la Ville de Paris et pratiquement gratuitement le terrain permettent la construction de Pisan.Alors quand on vient me dire qu'il a touché, c'est de la
diffamation.Merci Yves pour tout ce que tu as fait pour tes Frères. Je t'embrasse Emmanuel.C.Galinier

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 24/01/2012 11:17



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Claude,


Merci de nous faire part de ton sentiment.
J’ai effectivement été sollicité par celui qui a été désigné pour présider cette loge par François Stifani, pour en être l’Orateur.


En constatant l’esprit et qui en faisait
partie, malgré mon attachement au nom d’Yves, j’ai décliné…bien m’en a pris.


Cela étant, si Yves a bien obtenu le terrain
sur lequel est construit La Maison des Maçons à Pisan a des conditions défiant toute concurrence, pour autant, ce n’était quand-même pas gratuit…


Bien fraternellement à
toi.



ZEROUG 24/01/2012 08:27

J'aime, l'indignation, je ne connaissais pas Yves, mais en tant que Frère tu te dois et on de doit de protéger, son nom, son honneur, tu est son filleul et ton acte t'honore, bravo, mon Frère, je
suis fière de te reconnaître comme tel.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 24/01/2012 08:45



Bonjour et merci Mon Bien Aimé Frère Zeroug
pour tes mots…


Mais il ne s’agit pas de m’honorer. Juste de
défendre la mémoire d’un Frère qui le mérite ô combien, ce qui est bien là le minimum que je puisse faire…


Très fraternellement à
toi…



l'ancien 13011 23/01/2012 19:59

Emmanuel, il faut le dire Yves Trestournel a fabriqué la GNLF. C'est lui le grand artisan de son essor. Charbonniaud et Follner se sont conduits avec ce dernier d'une manière ignoble. Trestournel
que je connais bien était un cadre de la GNLF rémunéré bien en dessous de sa juste valeur 30000frs par mois.Il n'a jamais touché. Il était intégre et loyal.Il me disait ma profession est Franc
Maçon.Il aimait passionnément son métier. Jacques Marchot responsable de l'immobilier était son sécrétaire au départ, et soi-disant ami. Mais il n'est jamais intervenu pour le défendre. Je ne règle
pas mes comptes mais je regrette qu'à cette époque les honneurs comptaient plus que l'amitié entre nos Frères.Aujourd'hui nous payons comptant tous ces excès, monnaie courante, de cette époque. Je
t'embrasse Emmanuel. Claude Galinier

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/01/2012 20:12



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère
Claude,


Je te remercie pour ton témoignage, pour ton
vécu. Toi aussi, comme notre T.’.R.’.F.’. René, tu as vu et tu sais de quoi tu parles. Nous n’essayons pas de faire passer Yves pour ce qu’il n’était pas, c’est-à-dire un
saint.


Mais c’était un franc-maçon honnête, qui,
érudit – c’était bien le seul parmi les caciques du 3ème étage de Pisan – voulait développer la
Franc-maçonnerie française de Tradition, parce qu’il était persuadé des bienfaits qu’elle pouvait apporter à l’humanité. Yves avait cette naïveté là…je dis naïveté, car s’il avait connu la suite
de l’histoire… Et tu as raison de souligner ce qu’il a donné à cette obédience, décidément bien peu reconnaissante…


Très fraternellement à toi,
toujours…



René Hervet 14633 23/01/2012 19:42

Cher Emmanuel

Parfait!
Je partage totalement ton propos, rien à y ajouter. Pour certains censeurs même les morts ont droit aux mensonges, à la calomnie.
J'ai complété par un nouveau commentaire sur le blog en question, en disant que gamin, ma grand mère une femme polie me disait toujours
-"tu sais mon petit gars, l'ont n'est toujours sali que par la boue."
Merci Emmanuel pour Yves, jusqu'en 1997 date ou son pouvoir a cessé, combien étions-nous, debout à le contester bien en face ?
Et bien Messieurs, si c'est cela que vous voulez pour la GLNF demain, je serai en travers de votre chemin. Quelque soit l'habillage, la pommade dont vous farderez la mariée.
Bravo Emmanuel, reste un homme libre. Cette bouffée d'air frais dans cette puanteur devenait indispensable.
Bonne soirée aux FF.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/01/2012 20:05



Mon Bien Aimé
 et Très respectable Frère René,


Oui, libre…mais aussi
honnête, autant que faire se peut…



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche