Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 06:47

Si François Stifani est lancé dans une logique désastreuse et destructrice visant à détruire la GLNF dans le but de sauver son égo, voire son avenir, il n’y a aucune surprise à cela.

En effet, un an et demi de guerre de tranchée, ont permis de saisir sa façon de fonctionner, et force est de constater, que nous avons en face de nous un adversaire pugnace, roublard et même intelligent, qui, en accord avec lui-même manœuvre au mieux de ses intérêts.

Il le fait sans états d’âmes, mais sa ligne est claire et très prévisible.

A cet égard, lorsqu’il avait démissionné en janvier dernier, nos amis (sic !) du Myosotis Ligerien, vite repris par les blogs qui lui sont proches, avaient titrés « Stifani, c’est fini » !

Que n’avions-nous pas entendus et lus, lorsque nous mettions immédiatement en garde sur le fait que rien n’était fini, qu’il avait les moyens de se maintenir à la charge de Grand Maître en jouant non pas sur l’esprit de nos textes (celui-ci est lui sans aucune ambigüité), mais sur leur lettre, seule valable pour un juriste ! Nous rajoutions que non seulement il était toujours là, mais que de plus, il maitrisait toujours le calendrier ! Nous nous fîmes alors traiter de tous les noms, et même d’agent stifanien ! La belle affaire, de vraies paroles de maçons…

Or, quatre mois après les faits, qu’en est-t-il ? Qui avait raison ?

Non pas que nous soyons particulièrement géniaux ou doués du don de prophétie (hélas, trois fois hélas !), mais cela semble symptomatique d’un certain aveuglement (coupable) et du manque de vision stratégique des (actuels) dirigeants de FMR et de ses Myosotis inféodés…

Situation qui nous a d’ailleurs menés directement dans l’impasse où nous sommes actuellement.

Pour revenir à FS, celui-ci joue donc son jeu, en cohérence avec ce qu’il est, à savoir celle d’un homme qui n’a pas comprit ce qu’est la franc-maçonnerie, et particulièrement la fonction d’un Grand Maître. Autrement dit, les faits démontrent qu’il agit comme s’il était à la tête d’une entreprise, pas d’une fraternité initiatique. Il est donc dans cette logique, SA logique.

Rien donc de surprenant, lorsqu’on apprend à le connaître (16 mois déjà !)

Certains, beaucoup en fait, se sont très bien, et très volontiers accommodés de cette situation, en recueillant les dividendes en titres honorifiques de pacotille, et en tabliers brodés.

D’autres encore, ont mis leurs supposés talents au service non pas d’une obédience en dérive, mais au service de mauvaises actions, visant à médire, a diffamer des Frères désireux de mettre un terme à ce mépris affiché vis-à-vis de nos fondamentaux.

Pour cela, ces hommes peu scrupuleux, n’ont pas hésités à se commettre, dans le but de briller au yeux de leur Maître, qui lui, possédant la pratique à la fois de notre maison et des hommes, n’a pas du, à notre avis, être dupe.

Cependant, trouvant sans doute que les choses devaient commencer à sentir le roussi, et qu’on ne pensait pas suffisamment vite à eux pour les nommer Député Grand Maître malgré leurs efforts, qu’ils considèrent sans doute comme énormes et que nous trouvons, d’un point de vue professionnel lamentables et d’un point de vue maçonnique pitoyables, ont décidées (eux aussi) de trahir celui qu’il y a très peu encore encensaient et baisaient la main…

Mieux, l’un d’eux donnait un retentissement exceptionnel et médiatique en faisant circuler une lettre, auprès du journaliste de l’Express François Koch et auprès de nos blogs, notamment.

Dire que nous n’avons pas lu son contenu avec une certaine délectation serait mentir. Dire que nous n’avons pas eu un sentiment de dégoût aussitôt, le serait aussi.

Les traitres, ne sont pas ceux qui quittent un Maître après avoir pris conscience de son incapacité (au sens littéral), non, ce sont ceux qui plantent un couteau dans le dos de leur Maître d’hier, et qui prétendent ensuite donner des leçons de morale, voire mener l’action contre lui.

 

Ces temps-ci, il ne manque pas de spécimen de ce type.

Le dernier en date, ancien patron de la communication de FS, se manifeste aujourd’hui par une action simultanée (salutaire en l’espèce, mais sous d’autres auspices) vis-à-vis du Souverain Grand Comité, et de Maître Monique Legrand Administratrice Ad ‘Hoc de la GLNF.

 

Monsieur Tr. pas vous, pas ca !!! Tenez-vous en dehors du débat que vous avez largement contribué à envenimer. Aujourd’hui, nous savons tous qui vous êtes et ce que vous êtes, et si vous ne voulez pas prendre la place de votre ancien maître, nous vous suggérons de vous faire discret, très discret, pour ne pas dire petit, tout petit…

Ne pensez pas que nous ne dénoncerons pas votre action, au même titre que celle de FS… Au contraire, vous ne représentez pas une bien grande difficulté, vous ne courrez pas dans la même catégorie. Et du reste, nous ne manquons pas d’arguments, vos petits copains qui ont fuis le « bunker » du troisième étage étant intarissables à cet égard…

 

Nous suggérons à nos lecteurs de lire à ce sujet bien particulier, et si déplorable, l’article de nos Frères du Myosotis de Neuilly-Bineau.

Si nous ne goûtons pas particulièrement aux caricatures dans un cadre qui reste quelque part maçonnique tout de même, le fond de l'article est cependant édifiant...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Caddetou 23/05/2011 14:55


Quand tu parles, à propos de F.S, d'un adversaire pugnace et roublard, est-ce que penses que ce même F.S est un Frère et surtout un Franc-Maçon?
La réponse devrait mettre en évidence que la GLNF n'est plus une obédience maçonnique et qu'il falloir avoir le courage, mais surtout l'honnêteté d'en tirer les conclusions qui en découlent!
Que le GADLU nous vienne en aide....


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/05/2011 19:03



Mon Bien Chère
Frère,


Ta question est aussi pertinente
qu’intéressante, et chacun pourrait y répondre selon sa sensibilité.


Pour ma part, j’ai toujours pensé que la
qualité de Franc-maçon, une fois reçue ne se perdait pas, à la réserve près que, comme tu le sais, chez nous, « on est reconnu pour tel », ce qui laisse supposer qu’on puisse ne pas
être reconnu pour tel.


Dès lors, chacun semble ainsi demeurer libre
de reconnaître qui il veut. Cela étant posé, il faut être bien prudent avec pareil concept. En effet, ou sont les limites ? Si je dis que je ne considère pas François Stifani comme
Franc-maçon, il sera encore plus facile de prétendre que Claude Sei. avec le dossier qui est le sien, ne l’est pas non plus ! Or, les choses, sont loin d’être aussi tranchées…J’ai donc pris
(à tort ou à raison) la décision de reconnaître pour Frère de la GLNF tout maçon qui n’a pas fait l’objet d’une mesure d’exclusion définitive après un débat juste et
contradictoire.


Après, si tu me demande si je le reconnais
comme GM, la réponse négative est évidente, et si tu me demande si je lui en veux d’avoir saccagé notre obédience, la réponse est tout aussi évidente. Que dire
d’autre ?


P.S. : On pourrait aussi inverser ta
question : F.S. me  - et te - reconnaît-t-il comme maçon ? La réponse, et ses motivations seraient édifiante…



adrien sanchez 13/05/2011 11:20


bonjour emmanuel,
appelons a l'union,c'est notre voeux le plus cher en VDR!!!
et pour cela évitons les amalgames et les polémiques,ce soir,tous les frères sont les bienvenus a LYON et peuvent poser toutes questions aux intéresses mise en cause dans ton article,le dialogue et
un comportement maçonnique sont a mon sens indispensable pour sauver notre obédience!!!
le temps nous est compte,unissons nous,avant qu'il ne soit trop tard!!!
bien a toi
adrien


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/05/2011 21:05



Comme tu le sais, nous sommes partisans, évidement, de l’union de toutes
les composantes et sensibilités de l’opposition, dans l’idée que celle-ci n’appartient à personne, que chacun doit être libre en son sein, tout comme chacun doit être consulté en vue de toute
décision ou toute stratégie…



yunus 13/05/2011 10:07


Le Miracle
Mes BBAAFF et Compagnons,
Les francs-maçons ne croient pas aux miracles, préférant la pratique de la vertu et pourtant, nous pouvons crier au miracle !
Pentecôte est en avance cette année dans la province du Guyenne et Gascogne.
Rappelons les faits : Ephesse 1er, lâché par tous, a appelé A.C dit Assez !, à sa rescousse pour effectuer les basses besognes à Pisan. Le lancement du Cano à l’Amer le propulsait DGM.
Assez ! a démissionné de son poste de GMP de Guyenne et Gascogne et il a désigné H.P. plus connu sous le sobriquet de Médiator, pour être son successeur.
Tout ce petit monde s'est réuni dans l'obscur cabinet du 3ème pour prêter serment à Ephesse 1er. ( Ne les croyez pas lorsqu'ils vous disent qu'ils ont prêté serment à la fonction et non à l'homme.
La fonction étant vacante depuis la démission de son titulaire, ils n’ont pu donc que prêter serment à l'homme.)
H.P. dit Médiator espérait un retour triomphal en sa province pastorale mais certains francs moutons du GéGé avait attrapé la rage, en particulier ceux à la tête de l'A.R.
Lassés de procrastiner, ils se sont révolté contre la promotion de ce mouton noir qui exigeait, en accord avec les règles iniques édictées en leur temps par l'inénarrable J-C Fo…ner ( de la
Guerre), d'être installé Grand Surintendant - Premier Grand Principal Provincial de l’Arche Royale.
Le Médiator, profane de l'Arche Royale, ambitionnait d'être la Voix du Chapitre alors même qu'il n'y connaissait rien. Dans sa suffisance, il s'estimait capable de faire le chemin en deux heures là
où d'autres mettent des dizaines d'années avant d'y parvenir.
La cérémonie devait se dérouler le 14 mai 2011 à Saint Pierre du Mont, mais les bêlements mélancoliques ont été entendus par l’E.E.L.T.R. qui a fait descendre le Saint Esprit sur l’ Excellent
Compagnon en charge du Grand Chapitre Provincial ("Le Consolateur, le Saint-Esprit que le Père enverra en mon nom, c'est Lui qui vous enseignera." Jean 14,26 )
Riton le Médiator devra encore poncer sa pierre avant que ses ambitions se réalisent. Devant le souffle de la révolte et la lumière des esprits sains, les prétentieux ont reculé.
Votre révolte s’est opposée à l’installation d’Henri Pons à l’Arche Royale ! Vous avez gagné, elle n’aura pas lieu !

Empêchez, bloquez ou boycottez, la parodie de cérémonie d’installation du Frère Henri Pons comme GMP de G&G lors de ce qu’ils nomment la tenue provinciale du 28 mai 2011, à Mont de Marsan.
H.P. le Médiator a prêté serment et allégeance à un profane tordu déguisé en Franc-Maçon !

Essayez de ramener Alain Cano à la raison, il fait honte à tous les frères de la GLNF et à ceux de Guyenne et Gascogne en particulier.

Révoltez-vous et battez-vous mes frères pour la défense de la maçonnerie de Tradition !

Aimons-nous les uns les autres mes frères! Diffusez cette information sans restriction, il y va de la pérennité de notre institution!


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/05/2011 21:00



Mon Très Cher Frère, je te prie de croire que nous nous battons, et ce
depuis longtemps, maintenant, et que nous ne ménageons pas nos efforts, ni notre temps, comme les articles que tu peux lire en attestent. Et, évidement, nous ne sommes pas les seuls à cet égard,
les acquis obtenus par FMR, et les écrits des Myosotis de toutes sensibilités, en sont aussi des preuves.


Cependant, nos adversaires sont pugnaces, force est de le reconnaître, et
cela prend du temps, il est vrai. Mais le résultat approche, et il ne peut que nous donner raison…



René Hervet 14633 11/05/2011 13:08


Fidèle mon Frère
Non je ne les ai pas oublié ceux là, la liste est malheureusement dense et longue. Ils sont sur Excel avec une notation, ne t'inquiète pas!
Par contre j'ai fait une unième faute d'orthographe, il faut lire 'ses' et non 'ces' dans la première phrase de mon précédent commentaire.
Bien à vous Tous, et toi Franck que je lis toujours avec plaisir, et '' goulument'' .


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/05/2011 13:43



Dont acte, mon
T.’.R.’.F.’….



franck Bailly 11/05/2011 10:35


Très chers et bien aimés frères,

Finirons nous par savoir POURQUOI FS agit-il ainsi?

J'ai des hypothèses.

Fraternellement

Franck Bailly


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/05/2011 12:38



Elles sont
certainement multiples, mais certaines relèvent de ta profession…



René Hervet 14633 11/05/2011 10:04


Bonjour Fidèle
Un complément à ton article, à l'attention de messieurs Tri, Rol, Stun, à tous ceux qui se vautraient, et encourageaient FS dans ces erreurs je leur dis:
Maitre Legrand à une tache complexe et énorme à accomplir n'allez pas oblitérer son temps qui devient précieux pour nous, alors que vous n'êtes guidés que votre orgueil, votre gout non pas de
l'ETRE mais du PARAITRE.
S'il vous plait, vous avez perdu l'honneur, la dignité alors s'il vous reste un petit peu de pudeur, TAISEZ-VOUS regagnez la colonne du nord.
Merci


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/05/2011 12:37



Mon Très Cher Frère
René,


N’aurais-tu pas
oublié un certain Tof. ainsi qu’un certain Tar.?



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche