Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 13:50

Je tiens à féliciter particulièrement notre Bien Aimé Frère Sully pour son article apportant son soutien à l’initiative « Ni Scission Ni Soumission ».

Cette initiative, se révèle en effet être la seule qui soit en mesure d’être à la fois un caillou dans la chaussure de François Stifani, et d’autre part, dans l’escarpin de M° Monique Legrand, dans la mesure où, en cas de succès, en procédant par une modification préalable de nos statuts à l’élection d’un Président Grand-Maître lors de l’A.G., elle est susceptible de mettre un terme à la crise dans laquelle nous nous débattons depuis deux années pleines, maintenant.

Bien entendu, s’agissant d’une procédure devant un Tribunal, personne n’a la garantie qu’elle soit couronnée de succès, pas plus qu’aucune autre procédure.

Cela étant, comme l’a affirmé dans un de ses articles Tamino du Myosotis Ligérien « Mais, ma foi, si cette requête ne rapporte rien, elle ne coute pas cher non plus…alors… » effectivement, l’opposition n’a strictement rien à perdre en la soutenant.

Car cette initiative peut, comme souligné plus haut s’avérer remarquablement efficace.

Les deux avocats François Stifani et Jean-Michel Bal. ne s’y sont pas trompés et ont comprit le danger en voulant ressusciter le Conseil d’Administration de la GLNF, qui pourtant à démissionné en bloc. Ce n’est pas par hasard qu’ils courent le risque d’être une fois de plus désavoués une fois de plus : ils veulent reprendre la haute main sur la rédaction de l’Ordre du Jour de la prochaine A.G., comprenant que Maître Monique Legrand ne dispose plus de l’autorité indispensable pour aller dans leur sens…Dès lors, ils tentent désespérément de parer au danger.

Les promoteurs de « Ni Scission  Ni Soumission »,  quant à eux, ont lancés seuls leur initiative au début du mois de Septembre, isolés et inconnus, car « maçons de base », et totalement indépendants.

C’est ainsi qu’ils ont reçus le soutien de plusieurs Myosotis indépendants (dont celui du Dauphiné-Savoie), mais aussi celui de Grande Couronne, et de Neuilly-Bineau. Puis se sont actuellement six Grands Maîtres Provinciaux qui ont décidés de plaider dans le même sens, avec leurs avocats à eux. Soutien important donc. Et enfin, c’est une sensibilité dont on ne mesure ni l’influence ni l’importance mais qui existe, UNI2R qui apporte son soutien, sans que d’ailleurs, il n’est été sollicité. Plus que cela, ce sont plus de 1.000 Frères qui ont signés ces requêtes, parmi lesquels nombre de Frères connus pour leur attachement à FMR.

En effet, la particularité  de cette initiative, c’est qu’elle ne demande à personne d’adhérer à quoi que ce soit, et s’interdit de promouvoir un candidat quel qu’il soit à l’élection à la Grande Maîtrise, gage de son indépendance.

C’est dans ce contexte que plusieurs sensibilités de l’opposition font bloc autour de cette initiative pour la soutenir activement.

Or, il se trouve que certains, parmi les plus jusqu’au-boutistes de l’opposition, orchestrent une campagne active et souvent aussi agressive que diffamatoire, pour contrer notre démarche.

Bien-sûr, c’est le droit de chacun de ne pas être d’accord sur telle ou telle chose. Cela ne souffre d’aucune discussion.

Pour autant, est-t-il normal de diffamer ceux qui ne pensent pas comme vous ?

Plus particulièrement, est-t-il normal de déverser tant d’agressivité vis-à-vis de Frères qui partagent le même combat, en particulier dans une Fraternité Initiatique telle que la Franc-Maçonnerie de Tradition ? Et encore plus en particulier entre Frères qui luttent depuis deux ans contre exactement le même type de dérives ?

Je demande à chacun de réfléchir à ce point en ayant en tête l’esprit et la lettre de la Règle en 12 Points, et d’y apporter une réponse.

Certes, je peux comprendre que ceux qui veulent absolument prendre le contrôle de la GLNF de demain puisse se sentir mis en danger par cette initiative dans la mesure où, ils ne sont pas sûrs de réunir les suffrages des délégués de loges. Mais là n’est pas le souci des Frères qui soutiennent l’opposition !

Ne cachons pas que, précisément, nous pensons que c’est à eux de choisir qui sera leur Grand Maître parmi les candidats qui se présenteront, et non pas tel ou tel état-major – quel qu’il soit – qui aurait reproduit un arbitraire que plus personne ne supporte.

Ce que veulent sans aucun doute l’immense majorité des Frères, ce n’est pas un candidat qu’on aurait choisi pour eux, mais sortir de la crise, avec un Grand Maître qui saura se montrer efficace et refonder la GLNF pour leur permettre de travailler dans leur loges redevenues souveraines au sens des Constitutions anglaises et écossaises…

Pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté dans l’esprit de chacun, je tiens à préciser ici, qu’ayant parlé à tous les protagonistes de cette affaire, je peux affirmer – et démentir tout propos contraire – qu’Alain J. n’a jamais rien eu contre l’initiative « Ni Scission Ni Soumission », et qu’au contraire, ce que peuvent confirmer d’autres témoins, il la considère avec sympathie.

S’agissant de Jean Murat, si lui aussi n’y est pas hostile, il n’a rien à voire avec cette initiative, et n’a jamais apporté son soutien « officiel ». Il me semble – sous peine d’être démenti - que Jean est trop emprunt d’indépendance pour se sentir impliqué par une action qui n’est pas de son fait.

C’est dans ce contexte que, Sully a écrit ce matin un très bel article de soutien, qui est reproduit in extenso ci-après, accompagné de quelques commentaires à sa suite tels que vous les trouverez sur le Myosotis de Neuilly-Bineau.

Je vous les reproduis, car le les trouve éloquents et symptomatiques, révélateurs de deux courants qui existent (et cohabitent) au sein de l’opposition à François Stifani.

D’un côté des Frères qui vivent une Maçonnerie et une opposition à la gouvernance actuelle de façon aussi résolue qu’apaisée et sereine, et de l’autre, un courant vindicatif, hautain, arrogant et dominateur, qui se veut propriétaire de l’opposition, et qui ne supporte aucun manquement à une règle aussi opaque qu’occulte, définie par des intérêts non justifiés.

Est-t-il normal, lorsqu’on émet une opinion constructive mais ne servant pas ceux-ci d’être traité alternativement de « diviseur » ou d’« agent de Stifani » ? Je suis curieux de connaître votre réponse, Mes Frères…

J’ajoute que, s’agissant de la Charte des Myosotis, celle-ci est allègrement violée par des administrateurs qui n’hésitent pas à publier des propos à caractères diffamants et injurieux, quand ce n’est pas des propos à caractères antisémites, voire même des Listes d’épuration comme aux heures les plus sombres de l’histoire de France sans que cela n’émeuve publiquement ceux qui auraient pu être les garants de cette Charte... Dès lors il est curieux de la voire invoquée lorsqu’il s’agit d’émettre une opinion qui est aussi mesurée qu’honorable !

Heureusement, ce courant est résiduel, et n’exprime aucunement l’opinion majoritaire de l’opposition, ni celle de la majorité silencieuse des Frères et des loges.

En effet, l’ULRF, n’a jamais, faut-t-il le rappeler, réprouvée la démarche des initiateurs de « Ni Scission Ni Soumission » !

Dès lors, personne ne comprend le pourquoi d’une telle hargne, laquelle me semble aussi regrettable, que déplacée, particulièrement lorsqu’elle émane de Frères au demeurant aussi respectables que méritants.

L’opposition, doit rester unie, et il n’est pas acceptable qu’une partie d’entre elle s’acharne – et perde son temps – à contrer une initiative qui émane de son sein. Que ceux qui ne sont pas d’accord, le disent mais n’agressent pas leurs Frères, fût-ce uniquement verbalement !

Nous avons besoin d’être déterminés, résolus et efficaces dans ce combat contre l’arbitraire, mais aussi dignes, sereins, apaisés et responsables…Ensemble !

Jeudi 5 janvier 2012405/01/Jan/201222:19

Soutenons "Ni-Ni"

Mes Frères,

Les échéances devenant chaque jour de plus en plus rapprochées, je voulais ce soir vous inviter, pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, à soutenir l'initiative du Collectif "Ni Scission - Ni Soumission". Il vous suffit pour ce faire de cliquer  ICI .

Certains ont décrié cette initiative en arguant qu'elle était vouée à l'échec. Affaire de spécialistes du droit dont je ne fais pas partie et objection à laquelle le bon sens rétorque "Qui ne fait rien et ne tente rien n'a rien".

D'autres ont cru probablement intelligent de crier au complot, à des alliances fantasmagoriques, à la manipulation par un candidat sous-marin. C'est triste et somme toute pitoyable. D'autant plus que certains représentants de l'URLF se sont joint à cette initiative, supportée d'ailleurs par AJ lui-même. Si l'union se fait sans surprise pour virer Stif, ces propos en disent long sur la capacité de l'opposition à agir ensemble dans l'ére post-stifanienne...

J'avoue de mon côté être très sensible à quelques arguments exposés sur leur blog par le Collectif "Ni - Ni" :

*                             "Nous ne vous demandons pas d'adhérer à un quelconque mouvement ou de vous soumettre à l'autorité de quiconque. Nous ne sommes pas des « dignitaires ». L’initiateur du COLLECTIF, Raphaël AURILLAC, a simplement été Vénérable Maître de deux loges de la G.N.L.F. dans deux provinces différentes et n’a exercé aucun poste d’Officier provincial actif ou national."

*                             "Quatre d’entre eux sont avocats. Il s’agit par conséquent d’un mouvement authentiquement issu de la base de G.N.L.F. Les membres du COLLECTIF ne souhaitent, ni ne sollicitent aucune récompense pour leur action. Ils s’engagent sur l’honneur et leur foi maçonnique à ne soutenir aucun candidat, ni a soumettre leur candidature à l’élection démocratique qu’ils organisent lors de la prochaine assemblée générale de la GLNF prévue le 4 février 2012. Nous vous prions d'agir en toute liberté de conscience, sans pression ni contrainte, en ne prenant conseil que de vous-mêmes pour apprécier avec bon sens les chances de succès de l’action proposée.

J'ai fait il y a quelques semaines de cela la connaissance de "Raphaël Aurillac" lors d'un dîner entre frangins, et je connais depuis maintenant deux ans notre Frère Hugo F. - un VM comme on aimerait en voir beaucoup à la GLNF - qui fait partie de ce collectif. Je salue en eux des Frères désintéressés, et je me reconnais en eux car ils sont comme moi des "Frangins de base" - si tant est que cette différenciation ait un sens en maçonnerie - et comme moi ils en ont ras le bol des luttes de pouvoir incessantes tant au sein de l'appareil historique de la GLNF que dans l'opposition. Mare de ceux qui se prennent pour des "dignitaires" - cela aussi a-t-il un sens en maçonnerie ? - et s'imaginent que tels de bons moutons abrutis nous allons nous rallier à leur panache carbonisé. Ce coup là on nous l'a suffisamment fait.

Pourquoi tant d'attaques contre cette initiative du Collectif "Ni-Ni" ? Tout simplement parce que si cette initiative réussit, le futur Grand Maître sera élu par les délégués de loge lors de la prochaine Assemblée Générale. Et que dans ce cadre les candidatures seront totalement ouvertes. Croyez-vous mes Frères que cela fasse plaisir à nos "aristocrates" qui se voient tous déjà Grand Maître - de la GLNF via un Souverain Grand Cornichon propice à toutes les magouilles, ou d'une autre structure sécessionniste dont la grande majorité des Frères ne veut pas et dont le mode de désignation du GM risque par ailleurs lui aussi de s'avérer réservé à "l'élite" ? Non bien sûr.

Ce n'est certes pas notre mode historique de désignation d'un Grand Maître, mais avouez que ce serait quand même une occasion superbe de donner un grand coup de balai à cette aristocratie dont les ambitions, les egos, les luttes internes et les coups d'état foireux - comme le fameux SGC du 4 décembre (NDLR Myosotis Dauphiné-Savoie : renseignements pris, ce terme vise les circonstances dans lequel ce « coup » s’est monté –sous la tutelle de Jean-Charles Fo. et non pas les 24 Frères courageux qui se sont levés ce jour-là)  ne l'oublions pas, n'est-ce pas Claude ? - nous ont conduit au bord du gouffre.

Alors quel risque prenez-vous mes Frères à apposer votre nom sur cette assignation collective, qui de plus ne vous coûtera pas un centime ?

Agissez vite. Je vous redonne le lien : c'est  ICI 

Plus nous serons nombreux, plus cette initative devra être prise en considération par Lady Legrand.

Comme l'a exprimé notre Frère AJ dans ses voeux publiés sur le blog de  l'ULRF , " l'avenir est entre nos mains car il est ce que nous le ferons."

A vos claviers mes Frères.

Fraternellement,

Par Sully
Ecrire un commentaire 3 -Voir le commentaire-Voir les 3 commentaires

Précédent : Référé sur les cotisations Retour à l'accueil

Commentaires

Bonjour Serge,
heureux de te retrouver en pleine forme.
Je suis fier de voir mon nom associé au tien sur cette assignation; c'est avec des Frères comme toi que j'aspire désormais à maçonner.
Parigot.(ancien GON actif et ex du SGC ,viré pour délit d'opinion )

Commentaire n°1 posté par Parigot aujourd'hui à 07h12

Merci mon Frère. Le temps va bientôt venir où nous pourrons à nouveau maçonner dans la sérennité, et cette crise aura au moins scellé des liens fraternels très forts.

Réponse de Sully aujourd'hui à 08h53

Ton analyse sème la division, et il est assez insupportable de lire dans ces colonnes que le 4 décembre fut un coup d'état foireux. Lorsque tu signais la Charte FMR Myosotis, tu ne disais pas la même chose. En voudrais-tu à FMR et à l'ULRF , soutenus par des milliers de frères (6000 pour le premier, près de 15000 pour le second) de ne pas mener un combat assez utile?
Je peux par ailleurs te confirmer de la manière la plus absolue que A.J ne soutient pas l'initiative Ni, Ni, qu'il trouve comme nous, sympathique, mais dénuée de la moindre chance de succès. Ce sont les quelques GMP (ceux que tu appelles à juste titre "dignitaires"), qui se prévalent de ce soutien, eux dont on attend les initiatives concrètes. Sur les 600 et quelques Loges qu'ils prétendent "représenter", plus de la moitié ont à ce jour adhéré à l'ULRF, et il faut bien qu'ils se raccrochent à quelque chose.
Il ne t'aura pas échappé que le TGI attend le rendu de la Cour d'appel le 13 janvier pour statuer sur les différentes demandes de FMR le 19 janvier. Cette date du 13 reste indubitablement cruciale, et il est vain d'espérer un quelconque mouvement de la part de Legrand. De plus comment imaginer que celle qui depuis le début s'est rangée sous l'étendard stifanien pourrait nous aider de quelconque manière? En tous cas, moi, je ne lui fait pas confiance pour organiser une AG après ce qu'elle a fait pour nous empêcher de connaitre la vérité sur les comptes par exemple.Nous avons demandé son remplacement (plaidé le 19 janvier aussi).
Plaise au tribunal de nous donner au moins satisfaction sur ce point fondamental que sont la communication des comptes et l'annulation des tripatouillages du collège électoral, afin qu'avant l'AG nous puissions mettre au jour l'usage fait de notre argent, et y participer sans les coupes sombres des sanctions mises en oeuvre avec la complicité active de Legrand.
Si NI, Ni avait soutenu cette demande, ce qu'ils n'ont pas fait, on aurait pu croire à leur réelle volonté de clarification, et à ce que tu appelles leur désintéressement Non, ils ne veulent qu'une chose, faire élire je ne sais quel homme providentiel (ou pas), et à cela je ne crois pas le moins du monde. Ce temps-là est fini, on a déjà trop donné avec les dignitaires de tous poils.
La parole est aux Loges avec l'ULRF, comme à l'origine de la F.M, et le moment venu, adultes et responsables, elles sauront se doter d'une organisation simple et légère, qui n'a pas besoin du faste et des tabliers à franges dorées dont semblent encore rêver les candidats qui se pressent derrière Ni, Ni..

Commentaire n°2 posté par petit mutin de base aujourd'hui à 10h27

Mon Frère. Quelques clarifications me semblent nécessaires. Je ne renie pas, bien au contraire, le rôle indispensable qu'à joué FMR dans la prise de conscience par les Frères de dérives inacceptables. Cela étant il nous a aussi fallu du temps pour connaître toute la vérité sur l'origine du "coup d'état" au SGC du 4 décembre, et sur le deal passé par Claude et JCF lors de la réunion dite "des Oliviers". C'est un fait et il ne peut être écarté de l'analyse de la situation que chaque Frère peut mener. Je n'ai rien contre l'URLF à laquelle j'ai adhéré et j'ai même mouillé la chemise pour participer aux premières réunions organisées à Bineau. Mais penser à une solution alternative qu'est la scission n'est qu'un objectif secondaire pour moi comme pour la majorité des FF (Voir sondage Neuilly Bineau). La priorité est bien la destitution de FS et notre reprise de notre GLNF. Concernant l'AG je pense que les actions engagées par FMR et NI-Ni sont parfaitement complémentaires et c'est tant mieux. Enfin si nous convergeons sur la nécessité absolue de redonner la parole aux Loges, ce blog exprime ce que beaucoup de Frères ressentent, à savoir que tous ces anciens "dignitaires" devraient se retirer humblement sur les colones, CS comme JM comme tous les ex GMP devenus opposants. Nous en avons assez de ces ambitions égotiques et de cette course au pouvoir. Nous voulons une obédience simplifiée au maximum car ce qui fait la maçonnerie ce sont les Loges. Nul besoin d'une administration usine à gaz et de titres ronflants pour maçonner. Au contraire.

Dernier point que tu mentionnes, j'ai signé la Charte des Myosotis. Oui et je ne pense pas avoir dévié un instant ni des objectifs de l'époque ni au respect de l'esprit maçonnique qui motivait notre révolte. Peut-être dans ton esprit cette Charte est-elle le pendant de la "Charte du G20", c'est à dire que ce blog devrait obéir aveuglement aux initiatives et injonctions de FMR. Ce n'est simplement pas ma vision des choses. Ce blog est un lieu d'information et d'échange à l'usage des FF, pas un centre de propagande. Et il a toujours considéré que les Frères étaient assez grands pour se bâtir leur propre conviction.

Frat

Réponse de Sully aujourd'hui à 11h03

BRAVO SULLY POUR CETTE REPONSE

L'HOSTILITE DE L'ULRF EST INCOMPRÉHENSIBLE SON HEGEMONIE QUI NE SUPPORTE PAS LA CONTRADICTION L'EST EGALEMENT
ILS DETIENNENT LA VERITE C'EST INQUIETANT POUR L'AVENIR

COMME FS ILS N'ONT PAS COMPRIS LE MESSAGE DU 3 DECEMBRE QUI ETAIT POURTANT CLAIR LA GOUVERNANCE ACTUELLE DOIT PARTIR SANS DELAI !!!

MOBILISONS NOUS POUR L'INITIATIVE NI NI AVEC CALME MAIS FERMETE

BIEN FRATERNELLEMENT

Commentaire n°3 posté par L'IMPARFAIT aujourd'hui à 12h06

Comme je l'ai dit je supporte l'URLF en ce qu'elle fournit une solution de repli, mais la priorité N°1 est de reconquérir notre GLNF. Et si cela s'avère impossible, alors et alors seulement nous verrons comment partir et où. Mais pas avant.

Réponse de Sully aujourd'hui à 12h13

Mes TTCCFF,

Tout d'abord meilleurs Voeux à Tous pour 2012.

Un point me chiffonne sur le nombre de FF adhérents à l'ULRF, ce chiffre est-il celui des adhésions individuelles ou un mixte entre adhésions individuelles et l'ensemble des FF d'une RL adhérente à l'ULRF.

Je sais que je n'aurai jamais de réponse précise à cette interrogation, mais j'aime à croire que j'ai encore une liberté de penser loin de toute idéologie partisanne.

Fraternellement

Commentaire n°4 posté par KIDRUK aujourd'hui à 13h11

J'aime aussi à le croire mon Frère.

Réponse de Sully aujourd'hui à 13h15

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

marco73h 06/01/2012 22:51

mon BAF,

merci pour ces infos. Certes il n'est pas incompatible d'avoir été adhérent à FMR dans les premières heures de la contestation, pour voir ensuite à quoi cela risquait de nous mener. La tentative
par les mêmes de s'approprier le pouvoir avec l'ULRF est une grosse ficelle dont bien des frères exaspérés se raccrochent sans toujours se rendre compte qu'ils font ainsi le lit pour cette
gouvernance si décriée. En effet adhérer à l'URLF, c'est préparer une scission, sans savoir à quoi elle va nous mener. Signer la motion de "ni,ni" c'est au contraire faire la preuve que nous
voulons rester à la GLNF, sans compromission, en faisant le ménage et en redonnant aux RL le pouvoir qui leur a si longtemps été confisqué.
fraternellement.
Marc-Henri Girollet

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/01/2012 18:26






Merci Mon Bien Aimé Frère Marc-Henri pour ton
opinion frappée de bon sens. Je pense aussi qu’elle reflète probablement celle de l’immense majorité d’entre nous. Ce qui n’empêche que si des magouilles empêchaient l’ensemble des quelques 1600
loges sans exception de la GLNF, il faudra bien se résoudre à envisager d’autres options. Mais alors seulement, et non pas en faisant tout pour qu’il n’y ait d’autre option que la
scission.


Cela dit en précisant bien que beaucoup, parmi
nos Frères qui ont choisi d’adhérer à l’ULRF, sont d’authentiques et très respectables Frères, eux, totalement désintéressés…


Très
fraternellement.


 



Un Niçois 06/01/2012 19:53

Mon B.A.F.,
Sans vouloir envenimer un débat, nous avons bien mieux à faire, je crains sincèrement que derrière le mouvement "Ni, Ni" l'on ne retrouvera bientôt Uni2R. Je ne mets ABSOLUMENT pas en doute la
sincérité de ses initiateurs mais trop d'indices m'amènent à cette conclusion. Wait and See.
Quant à Jean MURAT quel dommage qu'il veuille la jouer "perso". Ceci n'enlevant rien aux qualités de ce "Monsieur" auquel je m'empresse ici de rendre hommage.
Fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/01/2012 18:20






Bonsoir Mon Très Cher
Frère,


Tu ne fais qu’exprimer ton opinion, et elle
n’envenime rien du tout…S’exprimer librement entre Frères ne doit jamais rien envenimer quoi que ce soit. C’est là l’esprit de notre Règle en 12 Points.


Cela étant, je pense que tes craintes sont
infondées. Pour bien connaître le contexte, UNI2R n’a strictement rien à voire avec « NS-NS », mais personne ne peut – et n’est en droit – de refuser leur soutien à cette
initiative.


Dès lors, que celle-ci se veut totalement
indépendante et n’a pour but que de virer François Stifani et de procéder à l’élection du Président-Grand Maître quel qu’il soit, chacun peut le soutenir, et rappelons-nous qu’au départ, le
soutien de Claude Seiler et de FMR a été demandé par Raphaël Aurillac….


Très fraternellement à
toi.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche