Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 11:59

Les retours de reconnaissance se succèdent les uns aux autres, à la suite de la restauration de l’esprit maçonnique au sein de la GLNF, depuis un an et demi.

En effet, on a appris en début de semaine que la Grande Loge Unie de Bulgarie avait votée à l’unanimité le 27 mars dernier le rétablissement de la reconnaissance de la GLNF.

Extrait de la lettre : « (…) on the Meeting of the Board of Grand Officers of the United Grand Lodge of Bulgaria held on the 27th March 2014, was unanimously voted to resolve full recognition to the National Grand Lodge of France... ».

Mauvaise traduction (la mienne) :

«(…) A la réunion du Conseil des Grands Officiers de la Grande Loge Unie de Bulgarie qui s’est tenu le 27 Mars 2014, a été voté à l'unanimité la pleine reconnaissance de la Grande Loge nationale de France.... ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche