Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 22:00

De source bien informée, on apprend ce soir qu’au cours de son Assemblée Générale, la très importante Grande Loge de New York vient de reprendre ses relations d’amitié avec la GLNF.

Survenant après la conférence de Baltimore, et dans la droite ligne de ses recommandations, cet évènement très prometteur laisse augurer de nouvelles évolutions sur le continent nord américain.


P.S. : C’est l’occasion de rendre hommage au travail de notre T.’.R.’.F.’. Nat Granstein grâce à qui la GLNF a été reconnue par la plupart des Grandes Loges américaines, avant que quelques irresponsables heureusement écartés aujourd’hui de la GLNF ne gaspille ses efforts.

Grâce au travail des Frères de la GLNF, au Grand Maître Jean-Pierre SERVEL, au Grand Maître d’honneur Jean-Claude Tar. et à l’Assistant Grand Maître Jean-Pierre Rol., patiemment, nos relations sont rétablies, Grande Loge après Grande Loge.

Voir aussi à ce sujet le site de la GLNF : http://www.glnf.fr/presentation/?MOD_N_ID=1&ARB_N_ID=4442&pag_n_id=6148

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

HAS 07/05/2014 20:31

TCF Emmanuel,
Voilà une bonne nouvelle, une de plus! Quel chemin parcouru depuis le mois de décembre 2012! Chacune de ces reconnaissances signifie que la Grande Loge Nationale Française, la seule obédience
régulière française, cette honorable et digne institution qui nous est si chère, a retrouvé sa place dans la grande famille régulière. Alors on peut dire que la machine est en marche et notre GLNF
a repris sa vie normale.
HAS

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/05/2014 20:45



Mon Très Cher Frère Has,


Je partage parfaitement ton analyse, fut-elle succincte. Alors que
certains, sont toujours tourné vers le passé, et se perdent en diverses vociférations, les Frères de la GLNF sont tourné à la fois sur leur travail maçonnique et vers l’avenir, au diapason des
obédiences étrangères qui forment la grande chaîne de la fraternité universelle.


Effectivement, c’est cela la normalité, et à la GLNF, la vie maçonnique a
repris son cours normal.


Très fraternellement à toi.



Mathius 06/05/2014 17:55

Mon bien aimé frère Emanuel,,
Si parfois La vérité tue , le non dit empoisonne et pervertit toujours les âmes les plus sages..
Par cycle la franc maçonnerie comme toute société humaine sont victimes de ses fléaux humains..
Cependant contrairement aux esprits profanes notre société initiatique se relève toujours de ces drames profanes qui n'´est rien d'autre que le mouvement de la vie en évolution.
La fraternité spirituelle maçonnique des frères qui se reconnaissent s'appelle la régularité.
Et comme la tolérance n'est pas un vain mot, alors, avec un peu d'humilité les voleurs de cordons seront peut être apaisées pour recommencer un nouveau cycle avec la régularité maçonnique que
représente la GLNF.
Je t'embrasse ainsi tous nos frères.
MATHIUS

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche