Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 20:31

Annoncée hier dans un précédent article, cette dissolution amène avec le recul certaines précisions.

Tout d’abord, je pense à notre T.’.R.’.F.’. René Hervet, qui s’est dépensé sans compter depuis1987 pour implanter et développer la GLNF dans ces territoires d'outre-mer, si loin de la métropole, ne ménageant ni son temps, ni ses deniers, puisqu’il venait souvent pour la GLNF sur ses propres fonds. Il est vrai que l’éthique de notre Frère René était notablement différente de ce à quoi nous a habitué l’actuelle gouvernance...Laquelle avait depuis quatre ans créée la Grande Loge Provinciale de Polynésie.

Et donc, voire ainsi rayé d’un trait de plume, l’œuvre et la réalisation issue de son investissement personnel, fait de la peine, et crée un sentiment de scandale et de révolte.

Pourtant, à la suite de plusieurs témoignages qui me sont venus ces dernières 24 heures, tant de Polynésie que de France, il me semble que la situation est bien plus nuancée que celle que je vous ai décrite hier, et je tiens à vous le préciser, pour ne pas fausser ni votre perception des choses, ni la réalité.

En effet, il apparait que la situation des loges sur l’archipel est très compliquée, et difficilement gérable.

Certains anti-stifaniens, qui précédemment l’avaient soutenus, ne seraient plus particulièrement attachés à sauver et à refondre la GLNF, et chercheraient à se constituer en Grande Loge Polynésienne( !) et auraient pour cela l’appui de la Grande Loge Australienne du New South Wales, ainsi que celui de la Grande Loge de Russie. On se souvient que l’ancien Grand Maître, Claude Ch. celui qui est celui par lequel les dérives sont arrivées (GLNF97), avait à plusieurs reprises représenté la GLNF à l’installation de Grands Maîtres du New South Wales.

Le contexte politique local n’est pas non plus absent des manœuvres actuelles, et l’on se souvient que  Gaston Flosse, avait été fait maçon et une loge créée pour lui.

De plus, les relations entre les loges et leur Grand Maitre de district sont très tendues.

Il apparaîtrait donc que ce soient les Frères les plus attachés aux valeurs de la Règle en 12 Points qui aient fait en sorte que François Stifani procède à la dissolution de la Province, sachant par ailleurs que la GLNF serait devenue sur le Territoire, comme partout ailleurs malheureusement, la risée et la honte pour toutes les autre Obédiences présentes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Rick 19/12/2011 18:57

Pour la polynésie mes Frères, il y a un simple désaveux de la majorité des VM en chairs et précédents et de leurs officiers pour la gouvernance STIFANIENNE.

Et il y a aussi FS qui par ce biais se fait payer un voyage au soleil et sous les cocotiers en cette période de fête... à vos capitations mes frères !!!

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 19/12/2011 21:36



Il viendra en effet le 23…Je suis sûr que vous
saurez l’accueillir comme il se doit et lui faire passer le message…



yunus 19/12/2011 09:08

Nous devons faire face à une gouvernance en apparence unie mais qui bénéficie surtout de l'aide de la Justice, une institution que l'on croyait indépendante mais qui ne l'est pas.
Confrontés à cette arme redoutable, « Big Bertha » des temps modernes, nous devons nous organiser et seule la pression unitaire du plus grand nombre peut nous conduire à la victoire.

L'opposition à cette alliance est composée de divers mouvements dont les buts, à terme, sont parfois aux antipodes les uns des autres si bien que certains mouvements d'opposition sont complètement
discrédités par les autres. Ainsi, si toutes les composantes de l'opposition semblent d'accord pour réclamer le départ de François Stifani, comment pourraient travailler à la réorganisation de la
G.L.N.F. les représentants de Uni2R avec ceux de GLNF des Loges Souveraines? Comment les frères souverainistes (sous les bannières des blogs Septimanie et Limousin) peuvent-ils construire un avenir
commun avec celui qui a écrit, puis dit pompeusement et officiellement
(http://sd-2.archive-host.com/membres/up/14456129388132905/JPServel.pdf) : «… Dans un Ordre rigoureusement hiérarchisé comme le nôtre, toutes les prérogatives viennent nécessairement « d’en haut
»…Ainsi, le Grand Maître, ultime trait d’union entre les hommes et Ce qui les dépasse, ultime trait d’union entre les hommes et Dieu, Grand Architecte de l’Univers, est-il à la fois la plus haute
autorité de l’obédience et le plus fidèle serviteur de la Tradition… » ( TRF Jean-Pierre SERVEL, Grand Orateur, (Tenue de Grande Loge – 1er décembre 2007). Tout les sépare !
À notre avis, les frères du mouvement uni2r ainsi que le mouvement des 15 GMP sont beaucoup plus proches de Stifani que des souverainistes et leurs actions apparaissent comme des mouvements
d'amortisseurs propres à assurer la pérennité du système même s’ils affirment qu’il faut en changer de dirigeants actuels.
Le collectif de « ni scission-ni soumission » tout comme le mouvement (éphémère ?) « Les indignés de Pisan », proposent des actions ponctuelles pour faire pression sur Monique Legrand, sans
véritablement développer leur vision lointaine de l'organisation de l'obédience.
Au grand désespoir de nombreux frères qui rêvait de passer à une action plus radicale du type de la manifestation du 3 décembre 2011, l'historique FMR a toujours privilégié la voie judiciaire,
jusqu'à l'enlisement, qu'elle dénonce à présent.
L'union des loges régulières de France, sous la direction d'A. J., s'est constituée pour préserver la régularité de la GLNF. Elle se veut anticipatrice et prête à faire face à un schisme qu'elle
peut même provoquer. De nombreux frères se demandent toutefois quelles sont ses perspectives à long terme, d'autant plus que l'on ne sait pas très bien si Alain juillet fait toujours partie du
mouvement des 15 GMP.
Les « Hauts Grades » restent relativement discrets mais ils ont montré à plusieurs reprises qu'ils étaient déterminés à ne rien lâcher à François Stifani. Eux aussi se préparent au schisme.
Les souverainistes affirment avoir déjà rompu avec la direction actuelle tout en demeurant à l'intérieur de la GLNF par le truchement du rétablissement de la souveraineté de la loge.

Le noyau de la crise reste sous influence extérieure et il s'échauffe plus ou moins à l'arrivée des prises de position des grandes loges amies et des interventions des ex dirigeants et des
dirigeants des grandes loges hexagonales.
Si certains frères ont quitté la G.L.N.F. pour s'inscrire à l'étranger ou dans d'autres grandes loges françaises, la plupart s'arc-boutent en attendant la liquidation de la crise.
Beaucoup de frères restent dans l’indécision et recherchent une cohérence.
Nombreux sont ceux qui pensent que c’est une guerre des chefs et qu’après rien ne changera. D’autres veulent compter les forces en présence avant de s’engager.
De très nombreuses loges protègent leur trésor en créant des associations 1901 permettant de recevoir les parts de cotisations réservées à la loge et au temple si elles en sont les propriétaires.
On peut y voir une réelle défiance à l’égard de la situation actuelle de l’obédience.
Le clan Stifani joue le pourrissement. Il dispose d'un trésor de guerre très important, de 44 millions d'euros, paraît-il, qui est toujours alimenté par les cotisations de ses supporters mais aussi
par celles des loges dissidentes qui acceptent d’encore initier. En effet, toute nouvelle initiation alimente le trésor de guerre de la G.L.N.F.qui peut ponctionner la totalité des sommes versées
sur le compte G.LN.F. de la loge, sans discernement de la part qui revient à la loge, à la province ou au national.

Comment ça va se finir ?

1. François Stifani reste, déclaré légitime par la justice. Il pourra faire ce qu'il voudra, même si persistent des petits mouvements d'opposition interne qu'il pourra facilement étouffer dans
l'œuf.. Il pourra même devenir grand maître à vie.
Un très grand nombre de frères quitteront la GLNF à sa plus grande satisfaction puisque c'est sa stratégie.
Il héritera d'un large portefeuille immobilier. S'il ne peut pas faire face aux emprunts résiduels, il pourra vendre tout cela et gérer, avec ses amis une petite fortune constituée au fil des
années grâce aux cotisations surévaluées. Devant la perspective du hold-up parfait, nous ne saurions trop encourager nos frères à résister définitivement à toute demande de cotisations lancées par
Monique Legrand ou par tout autre car leur participation financière se fera, pour eux, à perte et ne sera jamais récupérée.
Que va-t-il se passer alors dans les Orients où les frères sont propriétaires du temple ? Les dissidents vont-ils se réunir dans le même lieu que les zélateurs de Stifani ? Comment vont être
organisés les temps de présence et la gestion du temple ?

2. La meilleure hypothèse pour tous, serait que François Stifani démissionne. Mais, pour autant, la G.L.N.F. va être secouée par la guerre de succession… À présent, avec ou sans François Stifani,
c'est la même chose donc autant faire comme s'il n'était plus là.

3. Monique Legrand inscrive à l'ordre du jour les deux résolutions contenues dans la supplique que lui a adressée le collectif ni scission ni soumission mais on peut en douter
http://boaz-jakin.over-blog.com/article-me-legrand-convoquera-bien-une-age-ago-le-7-janvier-2012-88035546.html

4. La liquidation judiciaire de la G.L.N.F. peut être prononcée auquel cas, que va-t-il advenir de ses actifs ? On n'est pas sorti de l'auberge lors du partage de la dépouille !

Mes frères, il pleut à torrents, les éclairs de la tempête zèbrent la nuit embrumée. Les yunus se plaignent de l'odeur pestilentielle qui règne dans les tranchées… Odeur de gangrène, odeur de la
chair qui quitte les os.
Nous regrettons amèrement que des tendances qui semblent si proches lorsqu'il s'agit d'évoquer la Franc-Maçonnerie Traditionnelle et l'avenir de la G.L.N.F. ne puissent pas s'allier et même se
disqualifient. Nous pensons même que cela est pure folie.
Il est urgent de distinguer d’une part, la stratégie à court terme qui doit conduire au départ de François Stifani et à l'élection de nouveaux gouvernants et, d’autre part, l’avenir à plus long
terme de la G.L.N.F.
L’UDLRF doit donner des gages à « G.L.N.F. des Loges Souveraines » et à tous les frères que leur programme sera bien de rétablir la souveraineté des loges.
Allons, mes frères, l'heure est au rassemblement des forces de FMR, de l'UDLRF, de « ni soumission-ni scission », de tous les indignés et de « G.L.N.F. des Loges Souveraines ».

TONTON BERETTA de LA BUTTE 17/12/2011 20:56

Je ne serais pas étonné que notre Bon B Hey.. prenne un billet d'avion aux frais de la princesse pour aller se balader à Tahiti.. Pour le reste il semblerait que l'argent destiné à M LEG.. soit
bloqué sur un compte (... ) et si le joli coffret de pieces d'or devait non pas profiter à Monique mais au financement d'un parti politique ? Tu vois , mon Frere Emmanuel .. je préfère encore
Spaggiari et le casse de Nice au moins les choses sont claires...
Tribiz

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 17/12/2011 21:27






Mon Bien Aimé Frère
Tonton,


Je salue ton imagination et ton humour
légendaire, au sein des Myosotis !


Quoi que…Pierre Péan, n’a-t-il pas révélé
comment certains « dignes à terre » de la GLNF avaient transporté des valises prétendument pour des partis politiques ? A ma connaissance, il n’a pas été attaqué en
diffamation…


Très fraternellement à
toi.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog des Fidèles d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche