Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 14:33

MedailleVISUEL

 (Je souhaite dédier cet article et ceux consacrés à ces évènements, à la mémoire de mon parrain, le T.’.R.’.F.’. Yves Trestournel, Député Grand Maître d’honneur, Grand Chancelier, cherchant parmi les cherchants en reconnaissance de son travail pour la GLNF qui a été l’engagement de sa vie, à sa femme Régine, ainsi qu’à ses filles Béatrice et Marie, en reconnaissance du sacrifice personnel qu’elles ont consenties à l’édification de la GLNF en laissant Yves nous consacrer l’essentiel de son temps. Que la mémoire d’Yves soit bénie.) 

Après que fut voté (favorablement) le Rapport de la Commission des Affaires Extérieures du S.G.C., et que furent ratifiées la désignation de membres du Conseil de Discipline National, il fut procédé à la réception des nombreuses délégations étrangères, comme évoqué dans l’article précédent.

La parole fut donnée, par la suite, au Grand Orateur de la GLNF, le T.’.R.’.F.’. Jean-François Var. pour son traditionnel morceau d’architecture.

Celui-ci s’exprima d’une voir claire et posée, prenant soin de donner à chaque mot sa profondeur. Dans l’incapacité de citer ici l’ensemble de son discours, en voici quelques bribes :

« Nous sommes tous venus de tous les horizons pour un rendez-vous qui se trouve au centre de la Loge, au centre de la Grande Loge, au centre de nous-mêmes.

Le voyage au centre, c’est d’abord un dépouillement de tous les divertissements qui font la gloire du monde, un long chemin vers la vraie lumière, pas celle qui brille, mais celle qui éclaire, et ce chemin, c’est l’Initiation…

Entrer en initiation, se séparer du monde, c’est se séparer de l’illusion d’en être le centre…

En contemplant le cosmos, on ne peut que s’émerveiller de l’ordre qui le détermine, ordre qui ne peut être que le fruit d’une volonté, c’est-à-dire d’une intelligence.

Nous avons choisi de frapper à la porte et de questionner cette intelligence. En observant le monde et ses Lois, l’Homme s’introspecte et ne peut que ressentir l’émanation de cette intelligence universelle… désirant de rentrer en résonance avec elle.

A l’abri des Loges bien couvertes, les maçons séparés du monde construisent un Temple intérieur où les apprentis apprennent le silence. Un silence qui fait taire les débats et controverses pour laisser entendre la Grande Parole Perdue, qui flotte dans l’univers et au plus profond de nous-mêmes, une parole indicible parce qu’elle précède le bruit de la pensée et toute forme d’explication, une parole génératrice des pauvres mots humains que nous partageons avec les initiés, des mots comme « aimons nous, aimez-vous les uns les autres, soyons Frères.

Des mots qui nous font renaître à nous même, pour renaitre aux autres, en homme droits, justes et bons, en hommes ouverts et bienveillants, en hommes sages.

Le Grand Orateur conclut en nous invitant, le jour de nos cent ans, à déborder d’amour les uns pour les autres et à renaître, chacun et tous ensemble.».

A la suite des différentes interventions des chefs de délégations étrangères – relatées dans l’article précédent – le Grand Maître adressa à tous un propos marquant, à l’image de celui resté dans les mémoires, tenu le 2 décembre 2012, dans la foulée de sa ratification par l’Assemblée Générale.

4

S’adressant à chacun, debout, sans notes, il évoqua d’abord les circonstances fragiles de la création de la GLNF, née de la nécessité de rebâtir en France une maçonnerie fidèle aux principes essentiels de Tradition et de la régularité. Au premier rang desquels la Foi en Dieu Grand Architecte de l’Univers et en sa volonté révélée, un principe qui ne devait en aucun cas être édulcoré ou amoindri dans un déisme plus ou moins rampant, au nom d’une déformation du principe de liberté de conscience.

Il indiqua ensuite que l’épreuve que la GLNF a traversée avec souffrance, mais aussi avec succès n’a rien d’unique dans le monde maçonnique et que 2013 faisait écho non seulement à la création de la GLNF à la suite d’une crise au Grand Orient, mais aussi à l’acte d’union, lequel consacrait en 1813 la création de la Grande Loge Unie d’Angleterre, (c’est un bicentenaire) mettant ainsi un terme à la crise qui, durant les décennies qui avaient précédé, avait divisé la franc-maçonnerie anglaise.  

Le Grand-Maître développa ensuite son allocution sur l’énoncé de la Force, de la Sagesse, et de la Beauté, sur lesquelles il nous invite à nous construire.

Il fit allusion à la Beauté, fondée sur l’harmonie assurée par le strict respect de la Règle, à la Force, portée par la ferveur ressentie en ce 7 décembre, car la force de la GLNF n’est pas son nombre, mais la ferveur comme acte de foi ! Il a émit l’espoir que nous ne sortions pas de cette voie, car cette ferveur commune est selon lui la seule chance de s’élever spirituellement, tout en sachant que la Sagesse est notre idéal, nul ne pouvant s’en prévaloir, car c’est le stade ultime, vers lequel tendent toutes les formes de l’Initiation.

A propos de la Sagesse, le Grand Maître a notamment évoqué le rapport qu’il y a entre l’autorité et le pouvoir en Franc-maçonnerie, à la lueur de son expérience d’un an à la tête de la GLNF. Selon lui, le pouvoir n’a aucune raison d’être en maçonnerie, seule l’autorité morale et fraternelle doit prévaloir.

En conséquence, les titulaires de l’autorité (auctoritas) doivent être les plus humbles. Il a souligné que l’autorité n’est pas synonyme de pouvoir, mais de la capacité de faire grandir les autres.

En maçonnerie, nul ne peut se dire autre chose que ce que reconnaissent les autres, et nous avons vérifié récemment que si un frère devient illégitime, tout le système qui dépend de lui s’effondre… « C’est ainsi qu’étant votre Grand Maître, je détiens mon autorité parce que vous me reconnaissez comme tel ».

Il a encore ajouté qu’il n’y a plus dans son projet pour la GLNF, de place pour l’arrogance des « petits chefs ».

La fin du discours du Grand Maître a été salué par une "Standing Ovation" venue du fond de la salle.

La sortie du Grand Maître et de son Collège, ainsi que des délégations se fit sous des applaudissements…

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

François PRAT 16/12/2013 13:03

Je comprends la forte fréquentation de ce blog qui donne une merveilleuse image de la Fraternité maçonnique; je la comprends d'autant mieux que j'ai essayé au moins dix fois de me désabonner de ce
qu'en terme profane j'appellerai "torchon propagandiste". Si toutes les connections effectuées dans le même but sont décomptées...je comprends mieux. Désolé "faux Frère" mais fort heureusement pour
ma santé mentale, j'ai bien d'autres lectures. Quant à toi, reprends plutôt ton rituel d'Apprenti et (re)commence ton introspection. V.I.T.R.I.O.L

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 16/12/2013 18:56



Il n’est pas de demande de désabonnement qui n’ait pas été exécutée…


Poursuis ton chemin, avec de la chance seras-tu un jour Initié ?


Pour l’instant, ne serais-ce que par ces quelques mots, tu illustre l’échec de cette
démarche...



Un profane qui.... 13/12/2013 14:24

Réponse à Jean-Luc,
Je te sens étonné sur l'article d'Emmanuel, que je trouve pour ma part très bien détaillé est très intéressant, d'un point de vue purement profane. Je ne vois également aucune divulgation des
secrets de l'ordre.

Pour info, je suis actuellement profane, je m'intéresse de très près à la franc-maçonnerie.

Par contre si je cherchais des secrets sur la franc-maçonnerie ce n'est surtout pas sur ce blog que j'irais.

Si tu veux être choqué par des frères, qui sans scrupule divulguent les secrets de la franc-maçonnerie tape :

http://montaleau.over-blog.com/article-32779328.html

Le pire est que c'est le frère Noè Lamech qui est en fait sur son site la promotion ( blog GADLU) :

http://www.gadlu.info/fini-le-secret-maconnique-rite-francais-rituel-au-premier-grade-maconnique-devoile.html

Et comme si ça ne fait suffisait pas, clique sur ce lien et attache toi bien :
(Chargement de la page : 6 minutes, Ça vaut vraiment le coup d'attendre)

http://bibnum.sceaux.fr/sites/bibnum.sceaux.fr/files/sites/default/files/fonds/Voltaire/920716201_VOL_0393405.pdf

On peut donc dire aujourd'hui que la franc-maçonnerie n'est plus si secrète mais plutôt discrète, ce qui a mon sens n'est peut-être pas plus mal, aujourd'hui le profane sait pourquoi il entre en
franc-maçonnerie, Ça diminuera sans doute le nombre de déçu.

Alors en tant que profane là oui je suis choqué, choqué que le frère Noé Lamech contribue à la promotion Des secrets de la franc-maçonnerie.

Qu'en pense tu Emmanuel?

Un profane qui....

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/12/2013 15:02



Ben…je dois dire que je suis étonné !


Mais aussi je constate que pour ce qui te concerne, tu as pris bien soin de savoir où tu
mets les pieds !


Avec mes sentiments les plus cordiaux.



philippe christian 12/12/2013 07:56

Mon cher Emmanuel,
Trés beau compte rendu, fidèle à ce qui s'est effectivement passé.
Il est temps que le sectarisme disparaisse au profit d'une véritable fraternité.
Il n'y a pas plus détestable que de voir des Maçons s'affronter, et ce, quel que soit, leur choix qui n'est qu'avant tout QUE personnel...
Alors, j'invite chacun des mouvements à mettre en pratique les leçons de ce courant de pensée et de nous rassembler au delà des différences.
J'invite chacun des Frères de faire preuve de retenues et de tenter de construire ensemble au lieu de se lancer dans des guerres fratricides ou des querelles de chapelles.
En bref, retrouver l'universalité de la Maçonnerie..

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 12/12/2013 10:17



Bonjour Mon Bien Aimé Frère Philippe,


Merci beaucoup pour ton appréciation, et pour tes
commentaires sur ce blog. Nous revenons de loin, et je me souviens avec émotion de ton parcours à cet égard.


Ton présent commentaire tombe sous le sens, et il est
effectivement déplorable que les propagandistes d’obédiences mal assises, aient renoncé depuis leur départ de la GLNF à toutes les valeurs qui nous font nous reconnaître…Laissons-les à leurs
turpitudes, et contentons-nous de rappeler et de rétablir la vérité, en ne nous basant que sur les faits…


Très fraternellement à toi.


P.S. : Dommage que nous ne nous soyons pas vu samedi à
la tenue de Grande Loge.



Candide 12/12/2013 04:50

Mon cher Emmanuel,

Tu as oublié de parler de la standing ovation à la fin de son discours. Quelle émotion !!!!!

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 12/12/2013 09:38



Bonjour Mon Très Cher Frère
Candide,


Tu as raison de me rappeler à
l’ordre pour cet oubli de taille : c’est vrai, à l’issue de son discours, c’est par une standing ovation que les  plus de 3.000 Frères présents
ont répondus à Jean-Pierre Servel.


Je demande pardon pour mon
inexactitude.


Très
fraterenllement.



Jean-Luc 11/12/2013 16:24

Merci pour ce bel article. Mais je m'interroge : est-il bien opportun de mettre toutes ces informations à destination des profanes ? Un peu de discrétion ne nuirait pas non plus à une
reconstruction sur des bases solides. Laissons les beleurs bêler...

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/12/2013 16:43



Bonjour Mon Très Cher Frère,


Ta question est très pertinente, et j’ai beaucoup réfléchi
avant d’y apporter ma réponse que tu as constatée.


Je suis parti du principe que nous étions entré dans une
phase de reconstruction, que le caractère de ce qui est dit dans cet article est d’une réelle et grande profondeur, et que le profane qui parvient à en comprendre le sens, soit sera attiré pour
en savoir plus par l’Initiation, soit aura une image favorable de ce que nous sommes, rien du contenu du Rituel n’apparaissant.


Quand à ceux que tu appelles les bêleurs, laissons-les
effectivement bêler, pendant ce temps, la caravane passe, et tout se reconstruit…sans eux !



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche