Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 20:49

Dans une déclaration publiée aujourd’hui, les cinq principales Grandes Loges européennes, qui servent aussi d’« éclaireurs » à la Grande Loge Unie d’Angleterre, ont, comme elles le laissaient entendre dans une précédente déclaration, pris la décision de  retirer leurs reconnaissance à la GLNF, non sans avoir analysées les raisons qui les ont amenées à prendre pareille décision.

Et cette analyse, est sans appel, et constitue un réquisitoire clair contre la gouvernance actuelle de François Stifani, tout comme elle semble assurer de leur sympathie les Frères qui veulent travailler dans la Régularité, (voire les termes que j’ai surlignés en rouge dans la traduction en Français de cette déclaration faite en anglais) et semblent s’engager à chercher une solution pour eux…

Notez bien que la réunion où cette décision a été prise s’est tenue à Londres, ou les Grands Maîtres on discutés deux heures durant de la GLNF, avec la GLUA.

Une fois cette décision prise, il est maintenant clair et certain que d’ici le mois de mars au plus tard, la Grande loge Unie d’Angleterre, suivie de la Grande Loge d’Ecosse et de la Grande Loge d’Irlande, auront retirées à leur tour leur reconnaissance à la GLNF, faisant de cette gouvernance indigne et de ses tenants, les parias de la Franc-maçonnerie Universelle.

A n’en point douter, après les Grandes Loges britanniques, ce seront les Grandes Loges américaines qui retireront à leur tour, les unes après les autres, leur reconnaissances à la GLNF.

Les quelques Grandes Loges qui ont encore des relations avec la GLNF, les auront rompues avant l’été. Sauf peut-être le Gabon, on se demande pourquoi…

Vous trouverez ci-après une mauvaise traduction de l’anglais faite par moi-même, et vous trouverez la déclaration originale sur le blog de l’Express « La Lumière »

                                                                       20 12 2011

DECLARATION COMMUNE

Les Grandes Loges Unis d'Allemagne (VGLD), la Grande Loge d'Autriche, la Grande Loge Suisse Alpina, la Grande Loge du Luxembourg et la Grande Loge Régulière de Belgique se sont rencontrées à Londres le 14 Décembre, suite à leur déclaration conjointe d’octobre 2011 à Berlin.

C'est avec consternation, tristesse et indignation qu'elles voient la discorde et la division progressivement et continuellement augmenter et s’aggraver au sein la Grande Loge Nationale Française (GLNF) depuis Octobre 2009, un processus choquant de désintégration morale et de décomposition organisationnel, qui a culminé avec les évènements entourant l'Assemblée générale de la GLNF les 2 et 3 Décembre 2011.

Ces événements ont également été relatés et commenté dans les médias dans le monde profane, témoignant  abondamment de faits qui jusqu'à présent n'ont jamais été vu dans l'histoire de la franc-maçonnerie et  qui sont intolérables en tenant compte de ses valeurs.

Ces événements et la réaction irresponsable des dirigeants de la GLNF - en dépit des appels répétés d'un  nombre croissant de Grandes Loges étrangères - peuvent être considérés comme dépassant les limites de l’acceptable, et prouvent sans doute que la GLNF continue de violer les principes fondamentaux de la Franc-Maçonnerie et ses règles.

Après un temps de réflexion supplémentaire, avec un profond regret, mais avec sévérité et détermination les Grands Maîtres soussignés sont donc convenus d'engager, sans délai, au sein de leurs Grandes Loges la procédure de retrait de leur reconnaissance de la GLNF, chacun selon ses propres statuts.

Les Grandes Loges d’Autriche, de Belgique (GLRB), d’Allemagne (VGLD), du Luxembourg, de Suisse (Alpina) réaffirment leur attachement,  soutien et solidarité à, et à tous les Maçons français qui souhaitent travailler sereinement en respectant la Régularité sous une gouvernance digne de ce nom. Elles agiront en conséquence.

Grande Loge d’Autriche de Franc Maçons Anciens et Acceptés, T.’.R.’.F.’. Nikolaus Schwärzler, Grand Maître

Grande Loge Régulière de Belgique, T.’.R.’.F.’. Eli Peeters, Grand Maître

Grandes Loges Unie d’Allemagne, T.’.R.’.F.’. Rüdiger Templin, Grand Maître

Grande Loge du Luxembourg, T.’.R.’.F.’. Paul Geisen, Grand Maître

Grande Loge Suisse Alpina, T.’.R.’.F.’. Jean-Michel Mascherpa, Grand Maître

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

franck Bailly Mle 28670 22/12/2011 14:15

Très Chers et Bien aimés Frères,

Je me suis enfin décidé à rejoindre la GLUA et j'ai contacté La Grande Loge de la Province d'Hampshire.

Fraternellement

Franck

René Hervet 14633 21/12/2011 09:21

Cher Emmanuel

Je ne confonds pas, sois en assuré, à :
Ce que je crois
Ce que j'observe
Ce que l'on me rapporte
l'analyse de tout cela, et, mes conclusions.
Dans cette confusion générale et organisée, je sais ou je suis.
Le bonheur malgré ces problèmes c'est d'avoir rencontré des FF que je ne connaissais pas, comme toi, c'est cela seulement qui m'engage à rester à la GLNF. Dans ce grand bazar, ce grand poker
menteur, nous sommes loin de nos idéaux et de nos engagements.
Sincèrement, en souhaitant de bonnes fêtes à TOUS, moments de Paix, ou nous devrions tous faire sans concessions, pour chacun de nous, le bilan de nos actions.
Emmanuel merci pour ton engagement sincère, bien fraternellement. René

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 21/12/2011 10:29



Quelle épreuve, il
nous est envoyé là !


Mon Bien Aimé Frère,
tu as raison, les uns et les autres se sont révélés. Et c’est bon de s’être reconnus.


Bien fraternellement
à toi.



René Hervet 14633 20/12/2011 22:25

Bonsoir à Tous,

Simple principe de précaution, toutes ces GG LL ne souhaitent être contaminées par le virus FFPM. Elles n'ont pas le gout a voir dans deux, cinq ou dix ans des agitateurs avec mégaphones,
oreillettes, venir troubler une réunion qui, quoi qu'il en soit (si nous avons vaincu nos passions)aurait du se dérouler dans le calme et la détermination des opposants.
Au lieu de cela, les FF sont privés dans ce tohu-bohu, d'un vote qui probablement aurait été massivement négatif.
Je me pose la question ?
Dans cette confusion à qui profite le ''crime'' ?

La suite au prochain numéro....
En attendant bonne fête à Tous

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 21/12/2011 00:53



Mon Bien Aimé Frère
René,


Pour cette fois, je n’ai absolument pas la
même lecture que toi, dans la mesure où les Grandes Loges qui ont retirées aujourd’hui leur reconnaissance à la GLNF, écrivent clairement que la direction de la GLNF à une réaction irresponsable, affirment leur solidarité et leur soutien aux frères qui veulent nonobstant travailler dans la Régularité (sous entendu de la
« Résistance » ), et disent même vouloir agir en conséquence, mais ne parlent à aucun moment de celui qui s’est cru obligé d’apparaître comme un syndicaliste un jour de grève, avec un
mégaphone. Il n’est donc pas en cause.


Il ne faut donc pas croire tout ce qu’on te
dit…


Très fraternellement avec et à
toi…



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche