Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 09:57

Tel était le sujet de la conférence que l’administrateur du Myosotis du Dauphiné-Savoie était invité à développer devant les Frères de la Province de Septimanie, à l’invitation du T.’.R.’.F.’.G.’.M.’.P.’. Jacques Per. dans le Grand Temple de Montpellier.

Celui-ci était plein, de nombreux Frères s’étant déplacée de très loin, qui de Lozère (merci du fond du cœur !), qui de Perpignan(Merci du fond du cœur aussi, avec toute mon affection fraternelle), qui de Narbonne (idem), qui d’Alès (idem encore) et en fait de partout dans cette Province aussi chaleureuse qu’aux valeurs maçonniques bien encrées.

Chargé d’aborder le sujet sous l’angle hébraïque de la lecture des Ecritures, j’ai essayé de décrire le cheminement dans la F.’.M.’. qui a amené le V.’.L.’.S.’. à se situer de telle sorte qu’il supporte l’Equerre et le Compas, qui se fondent en lui.

De même, ont été évoquées les allusions qui le concernent dans les différents documents maçonniques allant du Régius, du Cook, des statuts de Ratisbonne, du Manuscrit d’Edimbourg…

Précisant que le Pentateuque était le point de rencontre d’une immense partie de l’humanité, et en tout cas celle de tous les Peuples du Livre, j’ai essayé d’expliquer la vocation de la Bible hébraïque son message et sa dynamique, tordant le cou au passage avec force d’éléments tangibles (pour ne pas dire « preuves ») à tous les pseudos kabbalistes (ou se réclamant tels) qui sévissent dans les ateliers dits (mais pourquoi ?) supérieurs. A noter que ceux-ci de tous les Rites, étaient représentés par différents Frères éminents qui d’une part n’ont pas réfutés cette affirmation, mais mieux, l’ont parfaitement comprise sinon acceptée.

Textes et mots à l’appui, cette démonstration s’est appuyé sur des Travaux pratiques, destinée à montrer comment l’on « déchiffre » le V.’.L.’.S.’. avec la méthodologie des hébreux, pour en saisir tous les codes de compréhension, qui n’ont rien à voir avec la Kabbale, mais tout simplement avec une étude sérieuse du texte.

Avec la conviction qu’un enfant de 13 ans qui étudie régulièrement le texte biblique en sait bien plus qu’un 33ème - fut-il actif – la conclusion proposée, a été d’inciter tous ceux qui en ont le courage à apprendre l’hébreu afin de pouvoir étudier le message du G.’.A.’.D.’.L.’.U.’. et en comprendre la portée, trop souvent négligée ou ignorée de nos Frères.

Ce constat pouvant d’ailleurs être l’une des explications des dérives graves constatées dans le passé concernant l’ex gouvernance, mais aussi expliquant les « subites vocations » de ces nouveaux Grands Maîtres en herbe, participant à cette ridicule floraison de micro-obédiences…

Expliquant aussi la relation à l’autre, l’altérité (« Ne hait point l’Egyptien… »), il a aussi fallu démontrer que le texte du V.’.L.’.S.’. dans sa version hébraïque, n’enjoint pas de quitter le monde pour aller vers D-ieu, mais qu’elle allie, sans exclusive la dimension spirituelle à la dimension matérielle, refusant au passage ce que la philosophie occidentale appelle le dualisme.

De multiples questions furent posées par l’auditoire, touchant à la vocation messianique, jusqu’au sens de l’honneur et au serment, en passant par ce que la maçonnerie apporte par rapport au message biblique.

Je ne cacherais pas ma joie d’avoir pu contribuer, en me plongeant dans le véritable travail maçonnique à attiser la curiosité des Frères, et leur avoir donné à penser. Car là est le véritable travail des Maçons, et non dans les sempiternelles discordes attisées par les ambitieux qui sacrifient à la fois nos valeurs et nos institutions à la satisfaction tant de leurs égo que de leurs frustrations.

Un autre plaisir que je ne cacherais pas, c’est le nombre de Frères qui sont venus me parler de l’impact du Myosotis du Dauphiné-Savoie que la plupart lisent depuis trois ans, et qui selon l’un d’eux, a été « une lumière dans les ténèbres »…

Merci du fond du cœur à tous les Frères de la Province de Septimanie et à son G.’.M.’.P.’. de m’avoir donné l’occasion de travailler en maçon, et pour l’accueil chaleureux qui m’a été réservé, allant jusqu’à avoir prévu un repas Casher…

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

sunirve 04/11/2013 22:58

Mes TT CC FF,
Pour en revenir à la question de la présence ou non du VLS dans le Tableau de Loge, il faut souligner qu’il ne se trouve pas dans les premiers rituels des degrés symboliques du Rite Ecossais Ancien
et Accepté, ceux de 1829. Il ne se trouvait pas non plus dans le rituel Cerbu, il ne se trouve pas dans le rituel Hiram.
Qu’il se trouve dans le rituel dit « 1802 » n’a pas une grande importance, car, faut-il le rappeler ?, le R.E.A.A. ne fut introduit en France qu’en 1804. Les Loges « écossaises » avant cette date
travaillaient à d’autres Rites Ecossais (par exemple, le Rite Ecossais Philosophique pratiqué par Saint-Alexandre d’Ecosse, Mère Loge écossaise. En fait, le rituel « 1802 » est une invention
contemporaine.
En réalité, au-delà des rituels, il me semble qu’il faille comprendre la nécessité de l’absence du VLS dans le Tableau de Loge par le fait que celui-ci constitue le Projet de la Loge dessiné en
deux dimensions ; c’est l’ouverture du VLS qui, permettant l’alliance de l’Equerre et du Compas, de la Terre et du Ciel, autorise la réalisation de ce Projet, c’est-à-dire le passage à la troisième
dimension. Pour que ce que je nomme « l’irruption transcendante » puisse avoir lieu, il faut que le VLS soit absent du Tableau.
Frat.

michel deronzier,1er GS Prov .dauph.Savoie 04/11/2013 10:57

Mon Très Cher Emmanuel,merci infiniment de ta réponse et de ta proposition;ma L:. est "les trois vallées",(qui fut très en vue lors de la tenue de GLP Dauphiné Savoie,du fait de la cérémonie
d'échange de chartes avec la R:.L:.Dante Aligheri)..Ce serait un honneur et un plaisir de t'accueillir à Chignin à une date qui te conviendrait et qui reste à déterminer.
Dans l'attente,reçois mes salutations les plus fraternelles.
Michel.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 04/11/2013 14:33



Merci beaucoup d’accepter cette proposition,
et plutôt qu’un honneur, j’espère que cela sera un plaisir…


Mettons-nous en contact pour convenir d’une
date…


Très fraternellement à
toi.



michel deronzier,1er GS Prov .dauph.Savoie 03/11/2013 19:10

Mon cher Emmanuel,je te redis le plaisir que nous avons eu de ta présence à la tenue de GLP Dauphiné- Savoie,dont le compte rendu est d'ailleurs exceptionnel;en plus,j'étais à ta table au repas de
la veille et nous nous sommes bien régalés(pas du repas ...mais des échanges,et c'est bien mieux).
Simplement je te demande comment faire pour se procurer ta planche sur le VSL:ne peux tu la mettre sur le site du Myosotis?
Merci et plein de choses fraternelles pour toi.
Michel

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 03/11/2013 21:03



Mon Très Cher Frère
Michel,


Merci pour ce commentaire qui résume
parfaitement les émotions de ce repas : n’étions pas heureux de nous découvrir tranquillement, de confronter nos expériences, et notre vécu de toutes ces années si dures. Mettre aussi
parfois un visage sur des émotions. Voila pourquoi j’écrivais dans le compte-rendu que cela à été dur de se séparer à une heure avancée de la nuit… Cela me touche d’autant plus, que cela prouve
l’échec des campagnes de dénigrement orchestrées par ceux qui ont quitté notre Province…


En ce qui concerne la conférence sur le
V.’.L.’.S.’. : je vais rédiger un texte un peu plus cohérent que le document que j’ai, car, constitué de  notes et de têtes de chapitres. Restera
le problème des explications de textes, à partir des mots en hébreu…


Le plus simple, en définitive, serait que je
vienne présenter cette planche dans ta loge et j’y laisserai mes notes qui alors, seraient plus compréhensibles,


A défaut, je te ferais parvenir mon texte, dès
que je l’aurais mieux mis en forme.


Très fraternellement à
toi.



VF 03/11/2013 18:45

Merci pour ta reponse mon TCF
Une formule ironique mais assez claire de Michel Onfray:
Déisme:Dieu existe et ne s'occupe de rien.
Theisme:Dieu existe et s'occupe de tout.
Frat.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 03/11/2013 19:20



Il s’agit en effet d’une formule assez
lapidaire, mais qui ne touche pas de l’essentiel (je crois que Michel Onfray, dans sa volonté louable de vulgariser notamment la philo, ne se rend pas compte que souvent, il en oublie le
principal)….Dans le cas présent, je me permets de soumettre à ta sagacité et à celle de nos Frères lecteurs, une autre équation : Théisme, le D-ieu immanent et omniscient fonde non seulement
l’univers, mais aussi la morale qui va avec, Déïsme, ce D-ieu de la nature, évacue la morale…


Très fraternellement à
toi.



VF 03/11/2013 13:19

Bj. mon BAF
Peux tu m'expliquer pourquoi le déisme amène t'il obligatoirement vers l'agnosticisme puis vers l'athéisme ?
Merci
Frat.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 03/11/2013 15:05



Bonjour Mon Très Cher
Frère,


Jamais je n’ai écris la phrase que tu
mentionne. Je rappelle ce que j’ai écris : « Ce n’est un secret pour personne que le SCPLF professe de passer du théisme au déisme, et l’on peut en déduire, que cela n’est qu’une étape
intermédiaire vers l’agnosticisme puis l’athéisme… »


Explication de texte, puisque c’est que tu
souhaites, semble-t-il :


1. Sur le fond, à moult reprises, des membres
du SCPLF m’ont rapporté ce que je viens de mentionner, à savoir qu’on les incite à ne pas persister dans le théisme au bénéfice du déisme.


2. Ce n’est par conséquent – à mes yeux - pas
un hasard  si la nouvelle obédience, qui est en fait gouvernée par le SCPLF, même si il y a des faire-valoir destinés à faire croire à son autonomie,
est passée de l’affirmation GLNF de la croyance au G.’.A.’.D.’.L.’.U.’. qui est D-ieu et en sa volonté révélée, à celle de la croyance en un être suprême (à l’image il est vrai de la
GLUA).


3. Mais là où le bas blesse, à mon sens, c’est
que les mêmes qui se définissent ainsi aujourd’hui, sont ceux qui hier, prêtaient librement un serment différent sur le fond, à la GLNF. Il y a donc déjà de leur part une évolution (qu’il me soit
permis de penser une régression) de leur part.


4. L’histoire est là, et elle permet de
constater quel est le destin de ces changements, et de leur évolution dans le temps.


5. A cet égard, il suffit de voir l’approche qu’a eu la Grande Loge de France – parfaitement respectable – sur ce sujet, et ce qu’elle
professe aujourd’hui, avec son « Principe et son symbole » : Voici deux phrases extraites des « Principes fondamentaux » de cette Grande Loge, consultables sur leur site
Internet. Je t’incite du reste à en lire l’entier : « …la Grande Loge de France laisse la possibilité à chaque Franc-maçon de la  Grande
Loge de France de sublimer ce principe en un symbole de son choix et de sa sensibilité… », « La Grande Loge de France n’exige pas de ses membres la croyance en « Dieu et sa volonté
révélée » comme le font d’autres obédiences »...


6. Continuant l’idée développée dans les deux
points précédant, considérons l’évolution, sur ce sujet, du Grand Orient de France – autre approche respectable – mais qui est évidement diamétralement opposée avec mes vues : lorsqu’il
rompt avec la référence au G.’.A.’.D.’.L.’.U.’. en 1877, officiellement, il ne fait pas profession de foi athéiste ! Mieux, en réaction à la
rupture par la GLUA de la reconnaissance, le Président du Conseil de l’Ordre du Grand Orient de France, le Frère Cousin, qui se trouvait aussi être le Souverain Grand Commandeur du Suprême
Conseil lié à cette Obédience, écrivait au Grand Maître de la GLUA, le Prince de Galles en ces termes ; « la Grande Loge d’Angleterre semble croire que le Grand Orient de France, en
révisant les termes d’un article de sa Constitution, a voulu faire profession d’athéisme et de matérialisme. Cette interprétation du vote de l’Assemblée générale de 1877 est absolument inexacte.
Dès le lendemain du vote, en effet, une circulaire officielle adressée à tous les représentants du Grand-Orient près des puissances maçonniques s’exprimait ainsi : « Rien n’est
changé ni dans les principes ni dans les pratiques de la Maçonnerie …. »(Source : Travail d’Alain Bernheim « 1877 et le Grand Orient de France », Appendice 1). Or, on sait ce qu’il en est advenu, et quelle a été l’évolution du Grand Orient, qui, même s’il admet a priori quiconque dans ses rangs quel que soit ses convictions sur le
sujet, dans les faits est à la pointe du combat athéiste et en faveur, par ailleurs de la laïcité…


Voilà ce que je voulais dire. Lorsqu’on ouvre
la porte à pareille évolution, la logique des choses, c’est que cela n’a pas de fin, et qu’il devient par la suite impossible de refuser les autres propositions d’évolutions qui suivent
logiquement, alors que je rappelle que nos textes précisent bien que « nul n’a le pouvoir de les changer »…


Fraternellement à
toi.


  



maritime 31/10/2013 16:58

@ Frère Terrible
Heureux de constater que d'autres ont les mêmes préoccupations. A noter que le GM que j'ai questionné en directe était celui pour lequel le VLS était plutôt le Dalloz..... En effet le VLS a disparu
du tableau de Loge dans le rituel Hiram un peu propulsé par le SCPLF lequel est fortement impliqué dans la création du GLAMF. Cause et effet ??

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 31/10/2013 17:08



Ce n’est un secret
pour personne que le SCPLF professe de passer du théisme au déisme, et l’on peut en déduire, que cela n’est qu’une étape intermédiaire vers l’agnosticisme puis
l’athéisme…



Apprenti 30/10/2013 22:09

Excusez moi mes FF d être au choix fatigant, usant et je ne sais quoi. Mais ce jour je viens de perdre mon grand-père, non pas de sang, mais celui qui a éduqué mon père, puis moi après. La
Fraternité ne se situerait elle pas la ? Pour les autres, je vous ignore. Pour ceux qui m aime, et pour eux que j aime, tribiz.
Gėmissons, gėmissons, gėmissons mais espėrons.
Frat.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/10/2013 23:02



Bonsoir Mon Frère
Apprenti.


Ce soir, je te sens souffrant, et je comprends
ta peine. Je te présente toutes mes condoléances.


Si tu as envie de parler, tu peux
m’appeler.


Très
fraternellement.



Apprenti 30/10/2013 21:18

Vous êtes quand même fatiguants, tous. Et je n est jamais ėtė plus "amicalement" ėtė accueilli à l ėtranger qu en Irlande.

Apprenti 30/10/2013 21:14

Mon F:. Alfred me disait que nombres de rituels avaient été détournés et que t al bonjour pouvait demander à Yves ce qui appartenait à Cėsar. Démerdez vous avec. Je suis trop jeune, même si j ai 7
ans et...
Le VSL/VLS doit être présent. Point final.

Frère Terrible 30/10/2013 19:36

Ca fait quand même plaisir de pouvoir évoquer enfin de vrais sujets de maçonnerie et ne plus être obligé de toujours répondre à des polémiques.

Malgré les attaques externes qui s'étiolent, l'apaisement interne se confirme un peu plus chaque jour.

Encore un heureux signe des nouveaux temps qui se sont ouverts...

Frat
Frère Terrible

Frère Terrible 30/10/2013 17:26

@Maritime

J'ai fait le même constat que toi. Précisons néanmoins que ce n'est vrai qu'au REAA Hiram.

Au REAA 1802 et au Guide du Maçon, le VLS est sur le tableau. Et autrefois il était aussi sur le tableau à Hiram.

Je ne comprends pas non plus la logique ou le sens de cette absence. Je m'en suis d'ailleurs ouvert au Grand Précepteur du REAA (le TRF Laurent Tou.:).

Ce sujet fait partie de ce qui auront bientôt leur réponse. Néanmoins, à décharge, vu le marasme d'où nous sortons et la tâche immense de reconstruction, je comprends que tout ne soit pas fait d'un
claquement de doigt.

Néanmoins, la réponse partielle n'est pas absurde : c'est par le VLS que l'on peut passer de l'équerre au compas. Il peut y avoir plusieurs équerres et plusieurs compas (réelles ou figurées), mais
il ne peut y avoir qu'un seul VLS dans la Loge.

La seule réserve sur cette réponse est alors de se demander pourquoi, lors de la fermeture, on quitte l'ordre lors de l'effacement du tableau et non lors de la fermeture du VLS.

Au York par exemple, on quitte tout signe à l'instant de la fermeture du VLS.

Frat
Frère Terrible

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/10/2013 19:27



Je confirme que
lorsque j’ai été initié au R.’.E.’.A.’.A.’. (1802), il y a 28 ans de cela, le V.’.L.’.S.’, figurait sur le Tableau de Loge…



Maritime 30/10/2013 14:46

Le VLS/VSL est bien la première des Grandes Lumières de la FM régulière mais je dois constater qu'elle a été supprimé sur le tableau de loge "officiel" en REAA, qu'elle a disparu du certificat de
MM refait il y a une dizaine d'années sous le mandat de JCF - le nouveau certificat ressemblant plutôt à un bon du Readers Digest qu'autre chose et n'atteste nullement pour les GLs étrangères une
appartenance à la FM régulière. Mes interrogations à ce sujet à plusieurs fois à via mes GMPs successifs et ensuite directement au GM n'ont jamais reçu le moindre explication de cette disparition.

William Wallace 30/10/2013 12:08

Ce n'est pas un problème pour les anglais, c'est une erreur de traduction faite par les français - dans le rituel de la loge "Emulation Lodge of Improvement" en langue anglaise, la bible s'appelle
"The Volume of the Sacred Law" (VLS en français) et non "Volume of the Holy Law" (VSL en fraçais). Les LL anglo-saxones travaillent toujours dans l'enseignements de l'ancien testament pour éviter
des problèmes religieuses.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/10/2013 12:23



Merci beaucoup Mon Très Cher Frère pour ton
commentaire qui nous apporte une lumière intéressante sur ce sujet, (et atteste aussi de l’intérêt des Frères anglais pour ce blog ?).


Très fraternellement à
toi.



Claude cohuët 29/10/2013 21:41

Bonsoir ,
En un mot le seul problème est pour le Système Émulation !
Quel différence entre VLS et VSL ?
Ce rite à l'origine anglaise et voulant s'adapter aux diverses religions pratiquées dans leur colonies.
Pour les pratiquants Émulation d'aujourd'hui il serait plus adapté, voire conseillé de dire : Volume de la Loi Sacrée (VLS)et non Volume de la Sainte Loi (VSL) écartant toute connotation
religieuse.
CC

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/10/2013 09:37



Bonjour Mon Très Cher
Frère,


Chaque Rite a sa spécificité, notamment pour
ce qui concerne sa manière de désigner la Bible, ou son V.’.L.’.S.’….


Si, pour ce qui me concerne, j’utilise ce
dernier terme, étant né et continuant de pratiquer le R.’.E.’.A.’.A.’., j’aurais tendance à penser que peu importe l’un ou l’autre terme, dès lors que l’on est pénétré et inspiré de – par - son
contenu !


Ce qui compte aussi, c’est de savoir c’est
qu’aussi bien les maçons que les hébreux, ne considèrent la Bible comme étant sacrée, pour la simple raison qu’elle est sainte. Le mot « Saint » veut dire le contraire du
« sacré », mot supposant dogmatisme, l’intouchable, et en définitive, l’impensable. Alors que le saint, c’est l’absolument pensable, le pensable en l’absolu, comme le dit un de mes
Frères de Menorah. C’est ce point qui fait la modernité de la Bible, et qui justifie sa présence en Loge. Ce qui compte encore, c’est que ce trésor enseigne, transmet, comment on peut être fidèle
à un texte, sans le sacraliser, comment on peut tirer son être d’une lettre sans en faire une idole ou un fétiche. En cela elle est en elle-même un contre-feu et une antidote à l’idée de la loi
totale défendue par les fondamentalistes.


Très fraternellement à
toi.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche