Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 16:38

Claude Se. Président de FMR, mais cette fois sans Dominique Mo. est attendu dans la Province du Dauphiné-Savoie.

Une réunion aura lieu ce soir à 19h30 au même lieu qui avait servi à accueillir Jean Murat, il y a 10 jours.

Il suit en cela  une nouvelle approche, puisqu’après voir critiqué violement la démarche de Jean Murat qui s’était lancé à la rencontre des Frères de la GLNF dans leurs provinces, il « marque désormais celui-ci « à la culotte », lui succédant dans les provinces qu’il visite…

Nous espérons que cette fois Claude Sei. sera plus enclin à donner l’assurance à tous, de son intérêt à accepter d’unir toutes les forces et toutes les sensibilités de l’opposition à la gouvernance actuelle. De ce point de vue sa responsabilité, comme les attentes sont écrasantes.

Toutefois, selon les comptes-rendus qui sont parvenus de la réunion qui a eu lieu à Toulouse, en début de semaine, il a décliné habilement les questions lui demandant des assurances quant à l’union, précisant vaguement qu’il ne soutiendra qu’un candidat qui signera le programme de FMR…Cela en restant vague sur le contenu du « Livre Blanc » , dont il s’avère que nous n’avons rien à attendre.

Par contre, lors de la venue de Jean Murat parmi nous, les Frères ont fait part de leur désarroi devant la division de l’opposition, et de leur désir d’union.

Jean Murat leur à confirmé son désir dans ce sens. C’est aussi le sens du combat du Myosotis du Dauphiné-Savoie. Claude Sei. entendra-t-il et viendra-t-il dans notre direction ?

Espérons que nous ne serons pas une fois encore déçus…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

ynus 13/06/2011 09:54


C’est bien ! grâce à la télé, on peut mettre des visages sur les avocats impliqués dans le conflit qui nous oppose à la direction de la GLNF : Tietgen qui défend le toujours très propre PPDA dans
son affaire de plagiat, Pardo qui défend Teodoro Obiang, l’intouchable président de Guinée équatoriale, dans le dossier des biens mal acquis, et Imad Lahoud dans la très propre affaire clearstream,
Jean-Michel Baloup qui essaie d’accéder à la cour des grands. Enfin n’oublions pas la galette de la mère-(Le)grand. Tous se rencontrent au Palais mais aussi, très vraisemblablement, lors de
cocktails mondains ou juges et
parties, toujours interchangeables, d’une affaire à une autre,prennent le même ascenseur social. Vous savez, Paris est un village…Le microcosme du Triangle d’Or nous apparait dans sa magnificence,
à nous pauvres petits pèlerins sur le chemin initiatique, scotchés à notre
petit écran plat made in Taiwan, comme les vedettes…Nous sommes heureux que nos modestes dons profitent aux viatiques de nos illustres avocats qui ont trouvé notre tonneau des danaïdes. Tant de
démesures nous donnent le tournis ! Ces dizaines de milliers d’euros qui passent
de mains en mains, pour nous qui avons 2500 € par mois pour vivre, c’est fascinant ! N’oublions pas que Spendeurs et misères des courtisanes fait suite aux Illusions perdues…


Gentil Sceptique 11/06/2011 10:39


Mon TCF Emmanuel,
Ne crois-tu pas que les divisions dont tu parles émanent d'une part du flou des popsition de FMR en général et de CS en particulier, mais également au fait que Jean Murat ou d'autres candidats
autoproclamés (ou proclamés par une minorité) fassent une campagne électorale à la mode profane, avant que ne soit établi un programme accepté par une majorité des Frères contestataires épris de
justice et de liberté.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/06/2011 23:13



Mon Bien Aimé Frère, je comprends ton interrogation, et je la crois
d’ailleurs fondée, y comprit s’agissant de Jean Murat, nul ne pouvant se prétendre parfait.


Pour autant, je t’assure pour le connaître et lui parler très souvent, et donc savoir
comment il raisonne, il n’est pas question pour lui de mener une campagne électorale. Il n’en a ni l’intention, ni le goût, ni d’ailleurs le talent. Son intention consiste essentiellement à
rencontrer les Frères dans leurs contextes provinciaux, pour comprendre quelles son leurs attentes et quelles sont leurs interrogations, pour y répondre et échafauder la finition de son projet de
la GLNF, sur les bases de son manifeste qu’il a publié et qu’il est possible de lire sur son blog http://letablierblanc.over-blog.com/ tout comme sur notre
Myosotis du Dauphiné-Savoie. Je rappelle aussi que Jean Murat a été le seul à aller au devant des Frères pour connaître personnellement leurs opinions.


Cela étant, je reconnais que certains aspects peuvent rester flous et
méritent éclaircissements, ce que j’espère, il fera le moment venu, c’est-à-dire très rapidement.


Bon week-end à toi.


Frtaernellement.



yunus 11/06/2011 00:15


Ce vendredi 10 juin 2011, un article, sur le blog FMR, intitulé « Les gesticulations d’un paralytique » signé Claude Seiler nous stupéfie !
Que dit-il : « …Tout ceci ne serait qu’un nouvel épisode de la chronique anecdotique et ridicule des gesticulations d’un paralytique, si la situation d’incertitude que suscite l’administration
intérimaire que nous vivons actuellement n’était propice à toutes les inquiétudes.

Comment se fait-il que les audits des petites entités juridiques de la GLNF durent aussi longtemps, quand on connaît la qualité et l’efficacité du cabinet Bellot-Mullenbach et associés qui en est
chargé, via l’expertise d’un de ses associés Thierry Bellot, habitué des interventions sur des structures autrement plus importantes ?

Comment se peut-il que l’administrateur qui a été nommée par le tribunal nous dise ne pas connaître l’état exact de la trésorerie de la GLNF alors qu’elle devrait en être informée
quotidiennement.

Ne peut-on craindre que cette situation de lévitation malsaine ne mène à un dépôt de bilan par négligence, alors que tous les Frères attendent une rapide Assemblée générale pour solder un passé
désastreux et relancer une obédience qui retrouverait grâce à eux l’équilibre qu’elle a perdu ?

Il est grand temps de convoquer l’Assemblée générale, de donner tout éclaircissement sur la situation de la GLNF et de finir des audits qui, pour l’instant, suivent un train étonnamment lent. »

La confiance, encore récemment, aveugle que semblait mettre FMR en Maître Monique Legrand semble être émoussée.
Souvenons-nous, qu'il y a déjà quelque temps, et à plusieurs reprises, nous avions émis des doutes quant à la manière de la Mandataire Ad Hoc accomplissait sa mission, tant sur la forme que sur le
fond.
Nous écrivions à l'époque : « Maître LEGRAND participe activement à une politique de l’enlisement
Aujourd’hui, ce que nous appelons l’incompétence est érigé comme principe de gouvernance.
Cette manière de diriger, à mon avis complètement obsolète, consiste par le silence à renvoyer la demande à son auteur pour un approfondissement salutaire. Cette technique, singerie héritée d’une
méthode psychanalytique mal comprise est la porte ouverte à l’assomption de toutes les incompétences.
J’ai assisté à des formations universitaires ou professionnelles ou on apprend à ne jamais répondre aux questions et par ce moyen à invalider des demandes, pourtant, bien légitimes. Cette formation
est particulièrement utile lorsqu’on est interpellé sur l’attribution des moyens qui sont, il faut bien le dire, la plupart du temps, attribués en dehors de toute logique.
Les conséquences de ce silence, utilisé comme une arme de guerre, sont souvent très traumatisantes pour les victimes confrontées à une double peine. C’est du même ordre que le harcèlement moral,
sans prendre le risque de la condamnation.
L’AAH, (l’administrateur ad hoc, à ne pas confondre avec l’allocation aux adultes handicapées) Madame Legrand est une vrai professionnelle de la méthode si on en croit sa gouvernance éphémère de la
F.F.E. Elle récidive dans sa gestion actuelle de la crise. »
Forts de ce que nous savions de la gestion de la crise la fédération française d'équitation et de son blocage pendant plusieurs mois, n'ayant trouvé une solution au conflit qu'après le dépôt d'une
plainte contre la mandataire, nous avions suggéré de dénoncer la situation auprès du magistrat chargé du suivi de la mission de Maître Monique Legrand.
Ces commentaires nous avaient valu une réprobation collective et un appel au silence discipliné pour ne pas choquer la susceptibilité de la mandataire ad hoc et faciliter son travail.
Depuis, nous avons obéi et nous nous sommes tus.
Aujourd'hui, le propos de Claude Seiler réactive à la puissance 10 nos inquiétudes.
Et si, collectivement, nous faisions fausse route dans notre attitude de respect et d'obligés.
La fausse route, n'est pas une fatalité mais un accident de parcours nécessitant une intervention d'urgence. Elle ne peut souffrir d'atermoiements sinon, on le sait tous, l'issue sera fatale.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/06/2011 23:03



Le respect du au prolongement de la justice que constitue la fonction de
Maître Legrand, comme celui que nous devons à toute personne, y comprit la sienne, va de soit, et n’est en aucun cas à remettre en cause.


S’agissant de son action, je pense que, nous sommes le 11 juin, et que le
tribunal rendra sa décision le 24 juin, soit dans deux semaines. A partir de ce moment, ses décisions devront être concrètes, rapides, et sans tergiversations, car 45.000 frères Franc-maçon lui
en seront comptables. A partir du 25 juin, elle n’aura plus droit ni à l’attentisme ni à l’erreur.


Laissons-lui jusque là, le droit de vouloir tenir compte de la décision du
tribunal pour agir. Et je rappelle l’engagement qu’elle a prit devant moi de sauver la GLNF.



franck Bailly 10/06/2011 19:24


Très Chers et biens aimés Frères,

De quelle manière ser(a)(ont) désignés les Frères aspirants à la Grande Maîtrise lors de la prochaine Assemblée Générale ?

Par le Souverain Grand Comité ? Un ou plusieurs Candidats ?
Candidatures spontanées ?

etc.

Je finis par me perdre dans les réformes faites depuis 1986.

En soit, plusieurs candidats n'est pas une mauvaise chose si le scrutin est impartial et en phase avec le désir de la majorité des Frères de la GLNF.

Fraternellement

Franck


Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche