Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 09:19

Nous nous sommes procuré une copie de la lettre que François Stifani a envoyée mercredi

2 novembre dernier aux participants de la réunion des Grands Maîtres Provinciaux qui se tenait quelques jours plus tôt à Pisan.

Cette lettre témoigne que l’ancien Grand Maître à des yeux, et refuse de voire. Il a une intelligence avérée, et refuse de comprendre…

Il veut donc entraîner tout le monde dans la destruction de la GLNF qu’il orchestre méthodiquement, comme le démontre le présent courrier, commenté dans le texte et en bleu. 

A LA GLOIRE DU GRAND ARCHITECTE DE L’UNIVERS

GRANDE LOGE NATIONALE FRANCAISE

12, RUE CHRISTINE DE PISAN – 75017 PARIS – TEL 33 (01) 44 15 86 20 – Fax (01) 44 15 86 36

 

Le Grand Maître

                                                                       A Messieurs(Ils ne sont donc pas Frères !!!)

                                                                       Les Grands Maîtres Provinciaux

                                                                       Paris, le 2 novembre 2011

Très Chers et Bien Aimés Frères,

 

Dans le prolongement de notre réunion du 27 octobre dans notre siège (il avoue et confirme que le siège de la GLNF est bien en état de siège… Il est des lapsus très révélateurs !) de Pisan, je souhaiterais reprendre certains points qui me paraissent fondamentaux.

Admission des Grands Officiers Provinciaux en leurs qualités dans les Loges :

On a constaté encore quelques Loges dont les Vénérables Maîtres refusent d’admettre les Officiers Provinciaux en leurs qualités (il reconnait que ce mouvement, plus vaste que ce qu’il daigne reconnaître existe bien et se perpétue). Cette situation, intolérable et inconcevable au sein de la G.L.N.F. relève de mots d’ordre d’opposition inspirés d’Obédiences irrégulières ( à nouveau la théorie du complot) ou d’organisation non-maçonniques.

Chaque Loge bénéficie d’une Charte, octroyée par la G.L.N.F. en la personne du Grand Maître, confiée au Vénérable élu qui en est le gardien par délégation pendant la durée de son mandat. De la même manière, les Officiers Provinciaux représentent le Grand Maître Provincial, lui-même représentant le Grand Maître par délégation. L’ensemble formant une unité indivisible (pour une unité, elle est particulièrement divisible, au vu du nombre incroyable de Grands Maîtres Provinciaux nommés par l’ancien Grand Maître, et qui ne reconnaissent plus sa légitimité).

 Ainsi, faire obstruction à un Grand Officier Provincial, c’est faire obstruction à la G.L.N.F. toute entière et ne peut avoir qu’une conséquence unique : le retrait de la Charte et la suspension de la Loge. Cette mesure devra être appliquée si le Vénérable Maître, visiblement défaillant dans le respect des institutions de notre Obédience, persiste dans son attitude après un ultime rappel à l’ordre (Le Vénérable est Maître absolu de sa Loge et décide qui il admet dans son Atelier, et a particulièrement le devoir d’en écarter quiconque susceptible de troubler les Travaux, en l’espèce les Officiers désignés à cet effet dans cette missive).

De la même manière, face à la désinformation constante propagée par nos opposants, il apparaît encore nécessaire de prévenir nos Frères contre les sollicitations, démarches et manœuvres qui visent à les faire adhérer à l’association nommée « U.L.R.F. », dont la finalité unique est le détournement des Frères de la G.L.N.F. au profit de la création dune nouvelle Obédience, après avoir tenté de dépecer notre Grande Loge. Nos Statuts et Règlements, Us et Coutumes ne prévoient pas l’appartenance à d’autres structures maçonniques qui n’auraient pas reçu l’approbation de la G.L.N.F. Tout Frère s’interdit de participer à des réunions, Tenues ou Travaux non ouverts au public, d’une association maçonnique non reconnue comme telle par la G.L.N.F. (Obligations du Franc-maçon page 5,§ 11). Ceci s’applique donc à l’«U.L.R.F. » (comme je le craignais et l’avait expliqué à maintes reprises, notamment ici dans quelques articles, François Stifani tente de miser sur l’ignorance de nombreux Frères qui ne connaissent pas le Jugement du 2 0ctobre 2001 du Tribunal de Grande Instance de Nice, qui infirme ses propos et qui affirmait que « la règle édictée par l’article 4 avant-dernier alinéa de la Constitution et du Règlement Général, dans son libellé actuel, constitue une violation de la liberté d’association et une discrimination non justifiée. » et confirmait la liberté de chacun d’adhérer à une association…)

Le Travail des Ateliers :

Dans cette période troublée, il est plus que jamais nécessaire de rappeler que le travail des Loges consiste à initier des candidats, passer et élever des Frères et à assurer leur formation spirituelle.

 L’apport de nouvelles pierres à notre édifice maçonnique commun est nécessaire au dynamisme et au mouvement perpétuel, principe même de la vie spirituelle. (Plusieurs dizaines de milliers de frères ne reconnaissant pas sa légitimité et envisageant soit de le révoquer par leur vote soit de quitter l’Obédience, il est urgent de faire rentrer à nouveau beaucoup de monde, afin de verser les indispensables cotisations servant à entretenir les dettes et train de vie dispendieux) Toutefois, ces nouvelles pierres doivent être choisies avec discernement afin quelles (sic ! N.D.L.R.) s’insèrent harmonieusement dans notre Grande Loge. La colonne du Nord est le signe visible de la vitalité du (sic ! N.D.L.R.) Loge et la promesse de sa pérennité.

 L’instruction des apprentis et des Compagnons doit être l’objet d’une attention particulière ; comme dans le monde profane, l’éducation constitue la garantie principale de la qualité des travaux de la Loge. (Mais qui, parmi son entourage est en mesure de donner une instruction aux Apprentis ? Pour illustrer mes réserves, voici l’extrait d’un courrier envoyé par un(g)M.P. illégitime, à un ancien G.’.O.’.P.’. : « …vous êtes pire que cela dans la vie profane et c’est pour cela que vous ne pouvez même pas garder vos femmes qui vous battent… ». Et c’est ce genre de personnage qui voudrait donner des leçons de maçonnerie ?

Quelle plaisanterie…Je plains François Stifani d’être entouré de pareils « troisième ou quatrièmes couteaux »…C’est éloquent !)

Réunion du Collège des Vénérables Maîtres :

L’exigence de rigueur et d’exemplarité (après ce qui précède, je vous laisse seuls juges, en rappelant toutefois la mise en examen du (g)MP de Paris (présumé innocent aux termes de la loi, du (g)MP de Paris Grande Arche qui est assigné en correctionnelle pour le 5 décembre prochain, naturellement tous « exemplaires » !) de tous sera rappelée lors des réunions du Collège des Vénérables Maîtres qui doivent être des véritables «  rencontres ». Ces réunions vous permettront, de prendre la mesure des attentes des Frères avec qui les Vénérables Maîtres ont des contacts journaliers, de répondre à leurs questions et de transmettre directement vos messages auxquels ils adhéreront par votre force de conviction.

 Parmi ces messages, on pourra rappeler, par exemple, la nécessité de rester deux ans, trois en cas de nécessité, au plateau de Vénérable Maitre ainsi que l’invitation aux Frères à s’acquitter de leurs capitations (les uns et les autres seront ravis d’entendre ces messages subliminaux).

Ces rencontres ne rendent, en aucun cas, inutile la présence des Officiers Provinciaux dans les Loges. Ceux-ci veilleront au bon travail et apporteront leurs compétences et leur concours aux Vénérables Maîtres qui sont leurs seuls interlocuteurs dans la Loge(Le mot d’ordre lancé il y a un an par Nicolas Bo. Est donc toujours d’actualité : il faut quadriller et verrouiller les loges, tout en institutionnalisant la primauté des GG.’.OO.’.PP.’. sur les VV.’.MM.’. qui, n’ont aucun besoin des précédents pour présider leurs Loges !).

Le collège des Vénérables Maîtres pourra désigner des Vénérables qui participeront aux Conseils Provinciaux ou Comités Exécutifs, s’il y a lieu, afin d’assurer transparence et cohésion (il est plus honnête de dire qu’ils seront des courroies de transmission supplémentaires, les décisions étant déjà prises comme le montre ce courrier).

L’échelon des Vénérables Maîtres est très important, il est primordial que les Grands Maîtres Provinciaux les rencontrent régulièrement en personne. Ces rencontres restent irremplaçables, quel que soit la qualité des Officiers Provinciaux et sachant que le nombre de Loges rend très difficile dans beaucoup de Provinces la visite du Grand Maître Provincial en personne.

L’institutionnalisation de ce Collège des Vénérables est de nature à restaurer la confiance et assurer la transparence à tous les niveaux de l’Obédience.

Veuillez croire, Très Chers et Bien Aimés Frères, en mes salutations très fraternelles.

                                                                                  TRGM François STIFANI

                                                                       (Il se donne son (ancien)titre à lui-même !!!)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

leonard 08/11/2011 00:29


C'est de la propagande et c'est limite un discours de secte, formation = formatage
choisir de bonnes pierres = docile qui vont bien obéir
je ne relève pas tout, c'est déplorable. Triste fin, pour une obédience qui étaient si "discrète".......et oui mes FF vous boirez le calice jusqu'à la lie....BIZZZ Frat leonard


Sun Tzu 06/11/2011 19:30


Cher Emmanuel,
Mes frères,

On peut disserter longtemps sur l’intelligence, la définir, en donner des exemples divers mais également des acteurs, des témoins qui en font preuve.
Permettez-moi cependant mes frères de ne pas abonder dans votre sens. Non ! FS n’est pas intelligent. Madré sans doute, habile sûrement mais intelligent non !
Un homme intelligent aurait pris il y a bien longtemps la mesure de la distance qui le sépare de la fonction revendiquée à défaut d’être incarnée, de sa personne en tant que frère.
C’est un peu reprendre l’adresse du GM de la GLRB qui soulignait que le seul but poursuivi par un GM digne de ce qualificatif doit être le bonheur de ses frères d’une part mais ajouterai-je, la
dimension de son rôle qui ne peut se réduire à sa personne.
Un homme intelligent n’aurait pas géré cette crise par invectives et propos dignes de salle de garde.
Un homme intelligent aurait pris l’exacte mesure du trouble jeté et aurait su se garder de ses passions pour promouvoir la raison.
Un homme intelligent aurait jugé que l’aspect juridique ne devait pas prendre le pas sur la morale commune et se serait retiré en prenant acte du discrédit sur sa personne mais également sur
l’institution.
Un homme intelligent véritablement investi de son rôle de passeur de certains principes n’aurait pas trainé ceux-ci dans l’égout et le dégout.
Un homme intelligent aurait eu en face de lui une opposition également intelligente qui aurait utilisé peut-être les mêmes armes mais de façon plus efficace.
Alors de grâce, évitez d’employer un qualificatif dont fort peu actuellement peuvent s’enorgueillir et certainement pas « Celui qui se croit encore » ! S’il l’était, nous ne serions pas en cet
état.

JVSPTLNQVSC


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 06/11/2011 21:10






Mon Bien Aimé Frère Sun
Tzu,


Tu me rabroue et tu n’as certes pas tort.
Pourtant, je crois que notre adversaire dispose d’une certaine intelligence, faute de quoi, il ne serait plus là où il se trouve. Bien-sûr, il aura été très largement aidé par ce que j’ai appelé
« l’opposition la plus bête du monde », terme duquel je ne m’exclue d’ailleurs pas. Mais, de la même manière qu’il y a des intelligences qui se mettent au service du bien, il y en a qui
se mette au service d’une vision complètement « déjantées », en dehors de toute conscience des réalités, et je crois que c’est ce qui se passe dans ce cas. Car nous avons en réalité
affaire au fossoyeur de la Franc-maçonnerie – rien de moins – dans notre pays…Bien fraternellement à toi.



Sibelius N° 75145 06/11/2011 18:52


Mon B.A.F. Fidèle d'Amour, cher Emmanuel

Je n'ai pas trouvé trace d'une dissociation des missions de Grand Maître et de Président de l'Association dans les statuts de la G.L.N.F.

Pourtant, la justice semble avoir entériné la situation imposée par Monsieur Stifani, au lendemain de sa démission de Président de l' Association.

Nous sommes dans une situation juridiquement inextricable
parce que le maintien à la Grande Maîtrise ne dépend que du champ maçonnique.

Ainsi Monsieur Stifani peut-il se prévaloir d'une autorité
légale - utilisant avec astuce un vide juridique - tandis que sa légitimité est contestable dans la mesure où elle contrevient à l'"esprit" des textes (je ne parle même pas des méthodes et des
dérives de la gouvernance ).

Puisque le système de cooptation des Grands Officiers, des
G.M.P. et des membres du Souverain grand Comité est celui en usage, la légitimité de ces derniers est liée à celle du G.M. Il est donc logique de contester leur autorité parce que la "source" de
cette autorité est discréditée.

Que faire ? deux options se dégagent, l'U.L.R. et le collectif "Ni Scission ni Soumission", pour tenter une sortie de crise. Elles ont le mérite de porter une espérance à condition de ne pas
s'affronter.

Ma préférence va au collectif "Ni scission..." parce que
les reports des décisions de justice finissent par me sembler suspects. Ma confiance va vers une prise en main du destin de la G.L.N.F. par les FF. eux-mêmes.
Ainsi, le principe d'une A.G. mixte offre à la fois la possibilité de "corriger" les statuts de 1995 et de statuer sur le destin du Grand Maître.

Cher Emmanuel, je profite de la circonstance pour m'élever contre les attaques dont tu as récemment fait l'objet dans un certain blog Myosotis, et t'apporter mon soutien entier.

Avec mon amitié fraternelle,
Sibelius N° 75145


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 06/11/2011 21:04



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère
Sibélius,


Il ne faut pas prêter plus d’attention à ces
attaques qu’elles ne le mérite. Elle procède d’un sous-développement intellectuel et surtout d’un Frère qui venait de se faire très sérieusement à l’ordre par le Souverain Grand Commandeur du
R.’.E.’.A.’.A.’. qui s’est montré très choqué par le procédé utilisé par leur auteur… Un non évènement vis-à-vis duquel je choisis de ne même pas réagir, mais je te remercie chaleureusement de
ton soutien.


Plus sérieux les autres points que tu
soulève : En effet nos textes, n’étant pas précis, dans leur lettre, permettent à la justice une interprétation en faveur de F.S., alors que l’esprit et la pratique jusqu’à aujourd’hui sont
clair, le Président et le Grand Maître sont une et même personne.


Par contre, soucieux des institutions et d’une
certaine justice, je pense que ne sont contestables au Souverain Grand Comité que les nominations intervenues après la démission de F.S., c’est-à-dire après le 21 janvier
2011.


Enfin, ma conviction actuellement, est que, au
nom de l’union que tous disent vouloir, FMR-ULRF doit soutenir l’initiative « Ni Scission Ni Soumission », qui comme l’a écrit Tamino lui-même, ne fait rien perdre, faute de quoi, cette
association apparaîtra encore comme diviseur et voulant annihiler tout ce qui n’émane pas d’elle…


Avec ma fraternelle
affection.



Aristote 06/11/2011 17:53


Cher ancien,
FMR a-t-il commis une "erreur" ? . Je l'ai pensé il y a un temps. Mais maintenant, il est clair que ce n'etait pas une "erreur" ! Mais bien une volonté délibérée quoique pas vraiment avouée.

Pour FMR, la sortie de crise par une AG qui designe un nouveau GM, probablement Jean Murat ... était la fin de FMR, selon eux.

D'où ils ont préféré agiter de concert avec Stifani et Legrand le prétexte futile de la Cour d'Appel. On notera d'ailleurs la même reaction actuellement vis à vis de l'initiative "ni scission, ni
soumission" de grande efficacité directe. Et une inaction totale vis à vis des exigences de listes electorales et du contrôle des votes qu'ils ont reporté à ... apres l'AG (Cour d'Appel)!

FMR-ULR s'est réellement inscrite dans une perspective d'echec de la lutte pour entraîner vers son objectif d'obedience attrape-tout(elle n'a même pas de projet particulier). Tous les evenements
d'action stifanienne sont exploités vers un "refugiez-vous dans ULR".

De graves désillusions se preparent pour les loges qui ont cru le discours ambigu de ULR !


KENOBI 06/11/2011 17:22


Mes TCF

Pour faire simple, la GLNStif nous propose de payer , de se taire, d'initier des moutons ... . En dehors de ces clous point de salut.
C'est absolument ce que nous ne voulons pas demain pour une GLNF renouvellée
Cela ne semble pas une évidence pour tous les F?

Frat à tous

Kenobi


l'ancien13011 06/11/2011 14:45


Une intelligence mise au service d’une mauvaise cause assorti d’un autisme sur la situation, c'est cela FS. Les solstices de l'hiver vont nous apporter le résultat du Jugement de la Cour d'Appel.
S'il est négatif, c'est la scission mais je pense que nous allons gagner. Il faut donc nous y préparer mais comment ?. Peut être par le réveil des Frères qui ont passés un accord, FMR et Jean
Murat. FMR a fait une très grosse erreur en n'exploitant pas l'exécution provisoire du Tribunal d'instance. Nous aurions aujourd'hui un nouveau GM. Ne recommençons pas, et j'attends pour l'avenir
des décisions rapides de nos protagonistes. Les Myosotis seront les arbitres et nous avons bien besoin de ton esprit pragmatique pour participer à l'éclairage de notre avenir. Le problème dans
cette Obédience, tout est vague sans aucune explication. D'ailleurs à l'image de M° Legrand avec wagram, les audits et la manière dont nous voterons. Cessons de jouer à un cache cache onirique et
comportons nous en adultes. Dans les entreprises profanes, cela s'appelle de la communication qui génère la stratégie faute de quoi on en crève, c'est à dire on dépose le bilan.Nous avons une sorte
de collège d'administration peut être implicite mais qui comporte un accord. Un accord en maçonnerie chez nos anciens, c'était sacré, devant Dieu. Alors, il serait peut être temps maintenant de la
concrétiser en s'exprimant sur
notre avenir. Je T'embrasse Emmanuel.C.Galinier.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 06/11/2011 15:14



Bonjour mon Bien Aimé Frère
Claude,


Ton message revient à souhaiter ardemment une
direction commune de l’opposition en mesure de prendre au nom de tous des mesures immédiatement efficaces et applicables. En attendant, il y a l’initiative « Ni Scission ni Soumission »
qui progresse, et que je propose de soutenir…


Très
fraternellement.



Aristote 06/11/2011 14:13


Tres cher Emmanuel.
Ce qui est interessant dans cette lettre c'est surtout l'exploitation habile que fait Stifani de toutes les bétises accumulées par ULR-FMR.

Par exemple, le discours "refus d'entrée des officiers provinciaux" propagé par ULR. Avec un tel intitulé, la réaction etait inévitable et consiste à servir sur un plateau un argument solide à
Stifani. En effet, refuser d'accueillir des officiers provinciaux est une faute.

Bien sûr, il ne fallait pas laisser officier ceux qui se pretendent OP.
Il suffisait de les refuser, non pas en tant qu'officiers provinciaux mais tout simplement parce que depuis le 21 janvier, date de la démission de Stifani, il n'y a plus d'officiers provinciaux
actifs, ce qui est un argument qui ne peut être attaqué de la même maniere par les stifaniens.

Alors d'où provient cette énorme bétise ? Tout simplement FMR est lancé depuis des mois dans une action paralysante qui consiste à vouloir une nouvelle décisision judiciaire qui "confirmerait" la
décision exécutoire et sans appel du 24 janvier :"il faut appliquer l'article 2.3 : désignation d'un nouveau Grand Maître". Donc pour eux, en attendant, ils laissent planer un doute sur la
question, doute dans lequel s'engouffrent (et ils ont bien raison, les stifaniens)

Etrange, pour ne pas dire absurde attitude, évidemment ... si on se place dans l'optique standard tracée par la justice : réunion d'une AG pour désigner un GM et faire voter les budgets.
Alors que s'est-il passé ? Pourquoi FMR a tout entrepris pour faire obstruction à cette AG ? Il est evident que cette AG aurait abouti à un nouveau GM qui probablement ne serait pas issu de leur
sein et i est fort probable que nous serions mainteant sortis de la crise ! Est-ce la seule raison ? Je ne sais ! Mais celle-ci est certaine et reconnue implicitement par FMR !

Il est à noter que le pretexte de la Cour d'Appel brandi par FMR-Legrand-Stifani pour ne pas faire cette AG vient de démontrer toute sa futilité : l'AG va finalement se dérouler ... avant décision
de la Cour d'Appel !

Il est à noter aussi que gràce à l'action FMR de retarder cette AG, il faut maintenant batailler pour que les loges exclues de vote depuis janvier puissent voter ! Ce qui n'aurait pas été le cas en
février-mars 2011, par exemple.

Stifani n'a plus beaucoup d'atouts, mais les joue efficacement. Nous avons tous les atouts et les gaspillons.

Cependant, il est aussi intéressant que la répression stifanienne se retourne contre eux :

- La plupart des loges l'ignore, ce qui est affront insupportable à leur autorité.
- Son ampleur embarasse même des loges "entre deux" et aussi des dociles pseudo-OPs.

Ce qui donne des atouts à saisir de notre côté. Essayons d'être efficaces comme lui. Ce n'est pas très difficile.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 06/11/2011 15:10



Bonjour Mon Frère Aristote,


Si tu es le même frère qui depuis longtemps m’abreuve régulièrement de
critiques acerbes, je te félicite de ton revirement quant à la ligne et les opinions de ce blog ! Car je suis complètement en phase avec ce que tu affirmes dans ton commentaire, lequel est une
analyse lucide ce notre situation. A nous donc de convaincre les tenants de FMR que leur tactique actuelle n’est pas la bonne, et du besoin de la faire évoluer, dans le cadre de l’union de toutes
les sensibilités de l’opposition. Ceci passe naturellement, par le soutien des initiatives du collectif « Ni scission Ni Soumission ».


Très fraternellement à toi.



Antoine 06/11/2011 11:12


Bonjour Emmanuel,
Le style de propagande maçono-directif est habituel.
Ce qu'il y a à remarquer :
1/Il a compris comment taper sur et se servir de l'ULRF qui lui a offert sur un plateau les arguments nécessaires pour dénnoncer la scission et exclure les LOges qui s'engageraient
2/On se demande qui copie sur qui car le style ULFR et celui de cette lettre (et bien d'autres sucreries)sont de même nature.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 06/11/2011 11:43



Mon Bien Aimé Frère
Antoine,


Certes, tu as relevé un point important,
souligné ici depuis plus d’un an…Mais il faut croire à la volonté de FMR-ULRF qui m’a été exprimée de changer, d’évoluer sur ce point…Les jours qui suivent permettront d’apprécier si cette
volonté se traduit – ou non – dans les faits.


Très
fraternellement.



franck Bailly Mle 28670 06/11/2011 11:09


Très chers et bien aimés frères,

Qui d'entre vous a douté que Monsieur François Stifani soit un homme très intelligent ? Celle-ci fonctionne selon sa propre logique, qui ne semble pas être celle de ceux qui contestent son
autorité. Il applique logiquement sa propre lecture des textes de la constitution, point barre.
Face à cette logique, j'assiste à une opposition morcelée, dont une part semble plutôt opportuniste et partiale.
Cela ne me réjouit pas du tout.

La seule action qui me semble aujourd'hui potentiellement efficace est de faire figurer à l'ordre du jour de l'assemblée générale le vote pour la durée du mandat de grand Maître.

La gouvernance actuelle parle d'une même voix quand celle de l'opposition donne dans la cacophonie.

Il serait grand temps de s'unir autour d'une seule et même action avec le soutien d'une grande majorité des Frères. Est-ce possible ?

Aucune puissance maçonnique ne viendra s'ingérer dans les problèmes de la GLNF. Nous sommes au pied du mur.

Fraternellemnt

Franck


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 06/11/2011 11:39



Mon Bien Aimé frère Franck,


Je ne puis qu’abonder dans ton sens, ton message reflète
l’évidence.


Pour ma part, à force de proposer sous toutes les nuances une union avec
tous, je commence à me fatiguer à voire les comportements tellement peu maçonniques perdurer et même fleurir comme je le dénonçais dans un précédent article, alors même que nous négocions dans ce
sens. A croire que certains ne veulent en aucun cas de cela ?


Bien fraternellement à toi.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche