Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 20:46

Le grand Maître à fait diffuser aujourd’hui une lettre à tous les frères de la GLNF, concernant la réorganisation de l’O.A.F., à la suite du dernier Conseil d’Administration :

 

« Très Chers Frères, mes Bien Aimés Frères,

Avant que l’année ne commence, j’ai choisi d’apporter simplification et clarification dans les structures reliées à l’obédience dans ce qu’il était convenu d’appeler le «pôle des solidarités». En effet, si des liens fraternels sont nécessaires dans les actions généreuses menées par l’OAF, la Fondation et HAI, j’ai souhaité, conformément à mes engagements, que ces structures soient totalement indépendantes. Cette décision conduira à plus de simplicité et à une lecture plus claire des missions et actions de chacune d’elles.

Aussi ai-je choisi de demander au Conseil d’Administration de l’OAF de m’en confier la Présidence. Dans le même temps, les contours des conseils d’administration des autres entités ont été redéfinis de manière à ce que, mis à part les membres de droit, leurs administrateurs ne siègent que dans une entité à la fois.

Dans cette perspective, aucun lien ni aucun flux financier ne doit transiter d’une entité à l’autre.

Au sein de cette réorganisation, le Conseil d’Administration de l’OAF s’est tenu fraternellement le 28 août dernier. Après avoir rendu hommage au travail accompli dans des conditions souvent très difficiles, le Conseil a enregistré les démissions de son Président Antoine Jank. et de son Président délégué Jean-Jacques Sch.. Antoine Jan. demeure administrateur de l’OAF et Grand Hospitalier de la GLNF. Jean-Jacques Sch. demeure Président du Conseil d’Administration de HAI, qui prend sa totale indépendance et va s’installer au 65, Bd Bineau à Neuilly.

De même le Conseil a accepté, sur ma proposition, de désigner Jean Yez. et Philippe Jou. comme Présidents délégués de l’OAF  et d’accueillir un nouvel administrateur en la personne de Jean-Paul Sén.. Après ces transformations, je porte à votre connaissance la composition du Conseil de l’OAF qui s’établit comme suit :

Membres de droit au titre de la GLNF

• Jean-Pierre Servel, Grand Maître

• Claude Charbonniaud, Grand Maître d’Honneur

• Jean-Charles Foellner, Ancien Grand Maître

• Jean-Boi., Député Grand Maître

• Jean-François Var., Grand Orateur

• Patrick Rib., Grand Trésorier

• Antoine Jan., Grand Hospitalier

Membres nommés par le Conseil d’Administration

• Jean Yéz., Président Délégué

• Philippe Jou., Président Délégué

• Jean-Paul Sén., Secrétaire Général

• Gilbert Law., Trésorier Général

Ces décisions clarificatrices ne doivent pas faire oublier le travail généreux d’HAI, ONG reconnue d’utilité publique et bénéficiant du patronage de l’Unesco, œuvrant principalement dans les pays médicalement défavorisés. Tout le monde garde en mémoire les opérations menées à Haïti en 2010, mais de nombreuses actions ont été menées cette année encore en Bolivie, au Gabon, en Côte d’Ivoire, en Ukraine, au Liban, en Inde… Je suis fier d’apporter personnellement mon soutien à HAI ainsi qu’à son équipe et je fais appel à votre générosité pour que, vous aussi, vous apportiez un soutien individuel, plein, massif, qui s’inscrit dans la droite ligne de la Tradition maçonnique, c’est-à-dire la bienfaisance et la générosité.

Pour sa part, l’OAF reste dans la ligne de sa mission traditionnelle qui vise à venir en aide aux Frères et à leur famille lorsque des difficultés se présentent. Deux grandes formes d’aide sont menées. La première vise à apporter un soutien immédiat et temporaire pour pallier une difficulté soudaine, accident de santé, aide pour un enfant en difficulté ou pour un projet éducatif particulier. La seconde forme d’aide est un soutien aux situations de transition professionnelle, de plus en plus fréquentes et difficiles à surmonter de nos jours.

Outre ces missions traditionnelles, je souhaite donner à l’OAF une nouvelle impulsion, tournée vers la famille des Frères, notamment leur veuve et plus spécialement vers leurs orphelins. Je souhaite que cette impulsion soit organisée en relation à un projet d’envergure tourné plus largement vers l’enfance en difficulté.

Ce projet impliquera également la Fondation de la GLNF, dont l’objet est rappelé en annexe de ma lettre et dont les actions sont expliquées dans son site internet. Elle aussi reconnue d’utilité publique, la Fondation poursuit et poursuivra toujours des actions d’intérêt général pour le respect et la dignité de l’être humain. A ce titre elle doit porter secours aux orphelins et aux personnes maltraitées, mais conformément à son objet, « elle doit également assister moralement et matériellement les Francs-Maçons malades ou dans la détresse, ainsi que leurs familles et proches, notamment dans la participation au financement des études et de l’éducation ».

Tout en étant distinctes, les vocations de l’OAF et de la Fondation peuvent donc totalement se rejoindre. Toutes deux peuvent ainsi unir leurs efforts pour apporter leur aide à l’enfance en y incluant le cas des orphelins de nos Frères disparus.

Vous comprenez, mes Bien Aimés Frères, les perspectives que je viens de vous tracer à grands traits : séparation juridique et financière étanche entre l’OAF, la Fondation et HAI, appel à soutenir les œuvres d’HAI à titre individuel, maintien de la mission de solidarité de l’OAF auprès des Frères et de leur famille, enrichissement de cette mission sur les questions liées à nos orphelins et à l’enfance, enfin étude d’actions concertées entre l’OAF et la Fondation sur les questions de l’enfance en difficulté.

À travers ces quelques lignes, j’ai voulu vous rappeler, en cette période de rentrée, la préoccupation qui est la nôtre de ne pas laisser sur le bord du chemin ceux qui souffrent et qui, souvent, ne disent rien. J’ai voulu vous dire que la GLNF est organisée pour recueillir notre générosité et la prolonger autour de nous et un peu plus loin. Vous pouvez dès à présent vous connecter sur le site de la Fondation www.fondationglnf.com/‎ et y faire le don que vous jugerez à-propos.

 Je vous invite tous à être attentifs aux mouvements de votre cœur et à laisser votre souci de l’autre s’exprimer auprès des Hospitaliers, élémosynaires ou plus généralement des Officiers en charge de la Charité dans vos Loges et vos Provinces, pour que nous maintenions vivante en nous la Vertu de Charité, sans laquelle les autres seraient moins belles.

Je vous prie de recevoir, mon Bien Aimé Frère, l’assurance de ma Fraternelle Affection

Jean-Pierre Servel

 Grand-Maître

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Frère Terrible 23/09/2013 15:45

@ Pyramide

C'est fou ce qu' l'on peut être de mauvaise foi lorsqu'on est dans le déni.

Allons allons pyramide, faut-il re-rentrer dans des débats "techniques" sur les ateliers logés ou non ? Tu sais parfaitement que les ateliers ne paient pas de loyers sur la part Loge lors des
tenues régulières.

De toutes façon, tu peux faire autant d'esbroufe que tu veux en agitant de la poudre aux yeux. Les faits sont têtus :

- Les siphonages ? On fait quoi ? on les regarde dans un seul sens ou dans les 2 ?

- l'indépendance des Loges ? allez, on fait très simple pour ne pas épiloguer, à partir de combien d'exemple de Loges qui ont siphonné leur tronc hospitalier et leur trésor avant la mise en coupe
réglée par Legrand on considère qu'elles faisaient ce qu'elles voulaient ?

Pour ce qui est du "fallacieux et partisan" en général et de l'honnêteté intellectuelle en particulier... repasse un peu plus tard stp.

Te rends tu compte de l'absurdité que tu écris !!!??? :

"Il ne peut pas y avoir de Loges parties "en délicatesse". Des FF, oui certainement, mais vis à vis de leur Loge (...) mais pas des Loges, vis à vis de la GLNF puisqu'elles n'avaient pas
l'indépendance juridique"

Donc des FF sont partis en délicatesse vis à vis de la GLNF. CQFD.
On fait quoi ? Du pénal contre les FF ? Sur le fond ça change quoi au fait des "siphonages et indélicatesses" et des 28 M€ ?

- 400K€ Val de Loire ? Abus de confiance ? En effet dans le cas de cette province la qualification ne peut être retenue.

En revanche dans la "récupération" de l'APHEC par Tordj.: quid de l'abus de confiance ? Quant à la morale...

Pire il se proclamait encore seul GMP légitime lorsqu'il appelait les FF de la province à verser 90€ par FF à l'APHEC... au nom de la GLNF et pour les restituer à la GLNF !!!

Extrait du mail de Charles Tordj.: aux VM du 16/06/2011 à 19h56

(à dispo de toute instance judiciaire en cas d'attaque en diffamation. Ou du bâtonnier puisqu'il est avocat... un coup à se faire radier du barreau... m'est avis que vous ne devriez pas trop
insister...) :

"Objet : message important de Charles Tordj.:...

...En attendant l’élection du prochain Grand Maître de la GLNF, les recommandations suivantes ont été formulées lors de notre réunion provinciale du 7 juin 2011 :...

...D’inviter les FF de ta RL à devenir membre adhérent de l’APHEC, en versant une souscription à l’APHEC pour lui permettre de survivre jusqu’aux échéances prochaines, dont le montant moyen, laissé
à la discrétion des FF est de 90 €. De nombreux FF ayant d’ores et déjà offerts de participer à cet effort pour notre province de PGA...

...Ces mesures provisoires et exceptionnelles nous permettront de tenir fermement jusqu’à l’installation du prochain GM de la GLNF auquel je proposerais aussitôt de remettre ma charge.

T.R.F. Charles Tordj.: "

Tu oses dire que mes raisonnements sont partisans et fallacieux ?

Ta seule argutie juridisante est de dire, comme sur tous les autres sujets depuis le début au demeurant, "les décisions de Legrand n'étaient pas fondées en droit".

Tous les procès sur ces thèmes ont été perdus et ont couté 3M€ à la GLNF. Il te faut quoi pour admettre les décisions de justice !? Tu es qui au juste ? Saint Louis ou Salomon ? Fais vite, la
justice française t'attend.

Résumons si tu veux bien.

- Tu mets en avant des Loyers qui ne sont pas pris sur la part Loge, sauf lors des tenues exceptionnelles et non logées.

- tu parles de 400 K€ de Val de Loire

- tu parles du siphonage des comptes par la GLNF (pour mémoire ça s'échelonne sur 2 ans max).

Je persiste donc et signe : 28 millions d'euros sur 10 ans. Tu veux retrancher combien de centimes pour qu'on en revienne au fond et donc à la bonne foi !?

Frère Terrible

Pyramide 20/09/2013 17:53

Le compte de F. Terrible n'est pas bon. Il manque une dépense importante : le loyer (c'est à dire approximativement 10 €/F/Tenue, soit 100 à 120 € environ par F).
Soit les fonds disponibles sur les 60 € ont servis à en payer une partie et donc à diminuer la cotisation de la Loge, soit en raison du principe des vases communicants cela a gonflé la trésorerie
de la Loge ... qui a été siphonnée en totalité par la GLNF qui a toujours gardé la main sur les comptes de Loge et les a vidé avant même qu'elles ne partent.
Il ne peut pas y avoir de Loges parties "en délicatesse". Des FF, oui certainement, mais vis à vis de leur Loge, puisque jamais les appels de fond de l'administrateur judiciaire n'ont été fondés en
droit. Mais pas des Loges, vis à vis de la GLNF puisqu'elles n'avaient pas l'indépendance juridique et financière qu'elles ont dans la quasi totalité des obédiences du monde, y compris à la GLNF
avant les modifications de statuts de l'ère Charbonniaud, et comme en ... Angleterre si je ne me trompe.
N'oublions pas non plus la destruction de la Province du Val de Loire qui a "engraissé" la GLNF de 400 K€ représentant les économies de cette Province que les FF avaient versé pour un tout autre
motif.
Cette manière de faire s'appelle ailleurs un abus de confiance. Si certes une telle qualification ne peut être juridiquement retenue puisque là aussi il n'y avait pas d'indépendance juridique et
financière des Provinces, sur le plan moral c'est bien le cas.
La présentation du F. terrible est donc partisane et fallacieuse. Et ce d'autant plus qu'il ne s'agit pas d'avoir disposé de fonds qui sont toujours restés à la GLNF, mais d'avoir ou non des
dettes, ce qui n'est pas du tout la même chose.

Frère Terrible 18/09/2013 11:42

@TS5

Si on ne veut pas tomber dans la démagogie, il faut être très précis.

Les cotisations, tout le monde le sait, sont constituées d'une part nationale, une part province, une part Loge ET une part OAF.

On a bien compris qu'il fallait à tout prix laisser planer un doute constant sur les gouvernances pour entretenir la défiance sur la part nationale et la part province.

Pourtant :

Pour mémoire, la part Loge est en moyenne de 60€ par FF, avec liberté pour la Loge de la fixer librement !

Quand nous étions 44.000 cela représentait un trésor de 2.640.000€ PAR AN pour le seul usage des Loges.

Ca en fait des sautoirs et des bougies... Ca en laisse de la marge si on veut à tout prix aider quelqu'un...

Etrangement... personne n'a jamais demandé de comptes, ni d'audit, sur l'usage de ces sommes des Loges et par les Loges... notamment à ceux qui sont partis...

Pourtant, sur 10 ans ça fait 26 millions d'euros ! Quelqu'un oserait-il affirmer qu'il y en a pour 26 M€ de sautoirs, maillets ou bougies dans la GLNF ?

Par ailleurs, même dans des Loges de 40, il n'est pas rare de voir revenir des Troncs de bienfaisance lestés d'une quinzaine d'euros...

Outre la faiblesse de ces sommes, rappelons qu'elles sont mensuelles.

Ainsi, même si on ne compte qu'un moyenne générale de 15€ par mois et par Loge. Néanmoins sur 1 an, en comptant 9 tenues (j'enlève la tenue d'installation où le tronc est donné à la province), ça
représente 135€.

Nous étions 1600 Loges, soit 216.000€ par ans. Sur 10 ans : 2 millions d'euros...

Quant à la part OAF, elle est de 18€ par an et par FF.

Même un pur indigné, qui dénoncerait ses 30 années de cotisations aurait versé au maximum sur 30 ans 540€ à l'OAF.

Le même indigné s'est il un jour ému durant ces 30 ans du peu qu'il versait pour la "charité" ?

Est on bien certain que le problème soit la réduction de cette cotisation, des cotisations !?

Peut être est il temps d'en finir avec la démagogie.

Peut être est il temps de se demander aussi ce que les Loges ont pu faire avec 26+2 soit 28 millions d'euros sur ces 10 dernières années...

Parce qu'on peut en faire beaucoup avec ça... On peut même, avec seulement 10.800.000 € se payer une obédience toute neuve (chiffre au hasard correspondant aux cotis de 18.000 FF)....

Peut être est il temps d'arrêter d'être aussi légers et de se conduire un peu moins en enfants gâtés.

Frat
Frère Terrible

TS5 16/09/2013 17:55

La première des "Charités" ne serait-elle pas de réduire considérablement et rapidement le montant des capitations? A moins que la "surface financière" soit un critère... A une époque (où il était
GM) Claude CHAR. avait annoncé le projet de maisons de retraite pour les vieux maçons, qu'en est il de ce projet?

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 16/09/2013 18:47



Bonsoir Mon Très Cher
Frère,


Tout d’abord, je me permets de signaler que
sur le fond, je n’ai pas la même vision de principe sur l’action à mener dans ce domaine. En effet, là où tu évoque des « charités », je ne vois moi que des actes de
« Justice ».


Je ne veux pas, et je crois que nos Frères non
plus, qu’il soit fait « Charité » à qui que ce soit. Par contre, que l’on rende justice c’est autre chose…


Le fond étant tracé selon nos conceptions
réciproques, je trouve tes questions intéressantes, si je puis me permettre. Pourtant, je précise tout de suite à tous, et donc à toi, que je n’ai aucune qualité pour te répondre formellement,
n’étant ni membre de la gouvernance actuelle de la GLNF, ni de celle de l’OAF.


Il s’agit donc uniquement de mon opinion ou de
ma sensibilité personnelle :


Sur
le montant des capitations : Ne pas oublier que la GLNF aujourd’hui
doit gérer une situation qu a été concue pour 44.000 Frères, alors qu’il n’en reste plus qu’environ 26.000. Je ne pense pas qu’il soit – malheureusement – de bonne gestion dans ces circonstances,
de réduire les capitations. D’autre part, il apparaît que le montant des capitations à la GLNF, est comparable à celui des autres grandes obédiences qui possèdent un parc immobilier conséquent.
Donc le montant qui est voté n’est pas particulièrement supérieur à celui des autres obédiences, à l’exception il est vrai de la GLAMF, ce qui s’explique par le fait que celle-ci n’a aucun
immobilier ni à gérer, ni à entretenir. On pourrait même se dire que dans ces conditions, le montant demandé (entre 100 et 150 €) est lui exorbitant. Mais en fait, il se justifie par les
constants déplacements de ses chefs, qui donc doivent être pris en charge par les frères de cette obédience…


Sur la maison de retraite pour vieux maçons,
je dois dire que je n’étais pas au courant, et que je suis à la fois surpris et touchée que Claude Cha. se soit inquiété de mes vieux jours (et des siens ?).


Mais sauf démenti, je crois comprendre que ce
sujet intéresse le Grand Maître Jean-Pierre Servel, qui a sa porte ouverte pour tous les Frères de l’obédience, tu peux donc lui poser directement la question.


Très fraternellement à
toi.




Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche