Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 09:01

Inaugurant un style de communication à son image – direct et simple – le nouveau Grand Maître de la GLNF s’adresse ce matin à tous les Frères de l’obédience pour rendre compte de son action dans tous les domaines depuis son Installation, et des prochaines étapes de celle-ci.

Dans le sens d’un précédent article de ce blog, le Grand Maître prend acte d’une tendance très nette vers le « retour à la normale » - il reprend ce terme -  et s’en félicite, précisant qu’il « lui est d’un grand soutien », sans pour autant occulter qu’un long chemin reste encore à faire.

Dans sa communication, le Grand Maître annonce aussi que l’assemblée générale de la GLNF se tiendra le samedi 15 juin prochain à la Salle de la Mutualité, avec, à l’ordre du jour, les points suivants :

1. Lecture pour approbation du rapport d’activité du Conseil d’administration.

2. Lecture du rapport financier pour l’exercice clos le 31 août 2012.

3. Lecture du rapport du contrôleur des comptes.

4. Lecture du rapport d’audit externe du Cabinet Bellot Mullenbach & Associés.

5. Approbation des comptes de l’exercice clos le 31 août 2012.

6. Présentation du budget pour l’exercice du 1er septembre 2013 au 31 août 2014.

7. Approbation du budget pour l’exercice du 1er septembre 2013 au 31 août 2014.

8. Approbation du montant des cotisations, droits et contributions pour l’exercice du 1er septembre 2013 au 31 août 2014.

Il est précisé sur la convocation que l’ensemble des documents afférents à cette Assemblée sera mis à disposition sur le site sécurisé de la GLNF, dans les délais prévus.

L’annonce à mes yeux la plus importante de la communication du Grand Maître concerne le projet de réforme de nos Statuts, pour lequel il donne un calendrier : «La première mouture du projet de réforme de nos textes sera proposée avant cet été au Conseil d’Administration, au Conseil des Sages, à la commission des affaires intérieures, aux Grands Maîtres Provinciaux, au Souverain Grand Comité et aux Vénérables Maîtres, Chefs de l’Ordre*. Les propositions d'aménagement et d'améliorations seront discutées et débattues jusqu'en octobre. La rédaction définitive sera achevée pour que le texte puisse être proposé à une assemblée générale extraordinaire qui se tiendra, par souci d’économie, en même temps que l'assemblée générale ordinaire d'approbation des comptes 2013, en avril 2014. »

A n’en point douter, il s’agira de la substantifique moelle de la refondation de la GLNF, et son contenu sera fondamental. Comme annoncé dans l’article que j’écrivais ici-même le 22 mars, et confirmé par le propos du Grand Maître, le projet de réforme pourra être discuté et amendé pour l’améliorer, le cas échéant. Dans cette perspective, il deviendra le projet de tous les Frères de l’Obédience, lesquels, selon l’annonce d’aujourd’hui, seraient au nombre de 25.695.

Enfin, le Grand Maître annonce que les célébrations du centenaire de la GLNF trouveront leur point d’orgue le 7 décembre prochain, jours de la Tenue de Grande Loge.

Mais d’autres évènements ponctueront cette année, le Myosotis du Dauphiné-Savoie s’en fera l’écho dès que possible.

Vous trouverez ci-dessous le texte du Grand Maître dont chacun pourra certainement se féliciter, car le temps des polémiques semble bien révolu.

Le Communiqué du Grand Maître Jean-Pierre Servel :

Mes Bien Aimés Frères,

Je vous adresse ces quelques lignes pour vous tenir informés des activités de votre obédience, ainsi que de son assemblée générale, qui se réunira régulièrement le samedi 15 juin prochain.

Le 21 mars dernier, la GLNF a réuni pour la deuxième fois son Conseil d'Administration. Y ont été examinés, entre autres:

• La situation de l'obédience et l'évolution de ses effectifs qui se montent à 25.695 membres de catégorie F,

• La situation des temples et les questions immobilières se rapportant aux lieux de réunion, ainsi que les questions de sécurité,

• Le suivi des questions posées par les Frères au Comité de Transparence et à la Commission de Conciliation et Réintégration,

• Le point d'avancement des travaux en vue d'élaborer des outils de formation et d'instruction au service des Loges,

• Les états financiers annuels arrêtés au 31 août 2012,

• L'examen de la trésorerie qui nous permet d'affronter sereinement l'avenir,

• Le budget 2013 - 2014 et le montant des cotisations et droits, qui reste inchangé,

• Enfin l'évolution de la situation internationale de la GLNF ainsi que l'évolution des relations avec les Juridictions Maçonniques amies.

Les Grands Maîtres Provinciaux ont été réunis également le 21 mars, dans l'après-midi. Chacun d'eux a pu exposer la situation particulière de sa Province et tous ont constaté une amélioration très sensible du climat dans les Loges, malgré quelques situations particulières qui, çà et là, peuvent subsister.

Le 22 mars, dans l'après-midi, j'ai réuni les membres du Souverain Grand Comité. Celui-ci s'est déroulé dans une ambiance chaleureuse et détendue. Après que les membres des commissions des affaires extérieures, des affaires intérieures, des finances, et des affaires immobilières aient été désignés, j'ai pu exposer les grandes lignes du travail effectué et définir les principales étapes qui nous attendent dans la réforme de notre obédience.

D’ores et déjà, un certain nombre de points essentiels de la réforme que je vais proposer sont entrés en application, notamment la réduction du mandat du Grand-Maître à une période de trois ans, l’indivisibilité des fonctions de Grand-Maître d’avec celles de président de l’association et la possibilité pour le Conseil des Sages de saisir le Souverain Grand Comité, en vue de sa destitution si cela s'avérait nécessaire.

La première mouture du projet de réforme de nos textes sera proposée avant cet été au Conseil d’Administration, au Conseil des Sages, à la commission des affaires intérieures, aux Grands Maîtres Provinciaux, au Souverain Grand Comité et aux Vénérables Maîtres, Chefs de l’Ordre. Les propositions d'aménagement et d'améliorations seront discutées et débattues jusqu'en octobre. La rédaction définitive sera achevée pour que le texte puisse être proposé à une assemblée générale extraordinaire qui se tiendra, par souci d’économie, en même temps que l'assemblée générale ordinaire d'approbation des comptes 2013, en avril 2014.

Enfin, la réunion du Souverain Grand Comité s'est terminée par l'exposé de la stabilisation de nos relations internationales, laquelle a été constatée lors de la réunion des Grands Maîtres des Grands Loges américaines à Kansas City comme à la réunion des Grands Maîtres qui s'est tenue à l'invitation de La Grande Loge d'Espagne et de l’Île Maurice.

Vous trouverez ci-joint les textes de la convocation à l'assemblée générale de la GLNF qui se déroulera le samedi 15 juin 2013, à la Mutualité à Paris. Y sont invités les membres du Souverain Grand Comité ainsi que les délégués des Loges, c'est-à-dire le Vénérable Maître et le Premier surveillant ou, en cas d'empêchement, des délégués élus à cet effet.

L'objet principal de cette assemblée générale est d'approuver les comptes arrêtés au 31 août 2012, ainsi que le budget 2013 - 2014 et le montant des cotisations et droits.

Mes Très Chers Frères, une tâche immense reste à accomplir. Sachez seulement que le retour rapide à la normale que vous avez effectué est pour moi d'un très grand soutien pour ce qui reste à faire.

Les équipes de Frères qui m'entourent s’emploient avec zèle à la réussite de notre centenaire qui trouvera son point d'orgue le 7 décembre prochain.

Nous aurons certainement l'occasion d'en reparler ensemble, au cours des étapes de notre travail, dans le cadre du fonctionnement apaisé de la GLNF, lequel a repris un cours chaleureux et fraternel.

D'ici là, mes Bien-aimés Frères, je vous souhaite un parcours spirituel de grande qualité dans votre Loge et vous adresse l'assurance de mon affection dévouée et fraternelle.

Jean-Pierre Servel

Grand Maître

*Ces caractères gras et soulignés sont de mon fait.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

TONTON BERETTA DE LA BUTTE 03/04/2013 21:32

Bonsoir Mon T.C.F Emmanuel ,
Qu'en est il des comptes de la GLNF étudiés (à la vitesse de l'éclair )? Voilà que "tout est normal" :-)
Deux solutions :soit:
1) François Stifani était l'innocence meme : Alors pourquoi est il viré ?
2) François Stifani était responsable de ce qui lui était reproché ( tu me fait grace de la liste ). Dans ce cas :
a)Je ne pense pas qu'il soit le seul responsable :
Alors tout est toujours normal ?
b)Qu'en est il de son avenir ?
Je pense que le maillet est posé sur la vérité et voilà...
Quel est le fond de l'histoire ? Le club Ecossais , les notes de frais , Wagram , La fondation , et j'en passe...
Je vais me procurer l'adresse du marchand de lessive de la GLNF , c'est un vrai plaisir de laver aussi blanc! ou plutot du marchand de couleur pour recouvrir la crasse d'une belle couche de blanc.
Ayant parcouru tes articles depuis la naissance de ton Blog , je ne puis croire un seul instant que tu puisses cautionner celà, par de tels mots.. comme si rien ne s'était passé .. comme si nous
avions peut etre revé...

Je t'embrasse Fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 04/04/2013 09:55



Bonjour Mon Bien Aimé Frère Tonton
Beretta,


Je lis ton commentaire avec beaucoup
d’attention. Si je puis comprendre – et partager - ton indignation à la base, je suis surpris que tu ne tiennes aucun compte d’éléments pourtant fondamentaux.


Tout d’abord, puisque tu fais référence à mes
nombreux articles sur ce blog, peut-être auras-tu remarqué que la plupart d’entre eux remettaient en cause l’ancienne gouvernance maintenant déchue non pas en raison de malversations éventuelles,
mais bel et bien en raison de dérives morales et éthiques, et de manquements graves à nos valeurs.


En effet, j’ai toujours été heurté d’entendre
des accusations très graves à l’encontre de l’ex et son entourage, mais ne jamais voire venir le moindre début de preuve étayer celles-ci ! Je me suis toujours défié de ce procédé, tu le
sais. De plus, tu remarqueras que les chefs de l’opposition, ainsi que tous les aboyeurs, se sont bien gardé de saisir le Procureur de la République à quelque sujet que ce soit, dans ce domaine,
ce qui me semble éloquent.


Ne penses-tu pas que s’il y avait des éléments
pour cela, ils l’auraient fait ?


Aussi, je crois qu’il faut être très prudent,
et accuser qui que ce soit, y comprit le personnage que tu cites sans preuve est très grave. Pour ma part, comme par le passé, je ne m’associerai jamais à cela.


Cela ne veut pas dire que l’ex gouvernance
soit exonérée de dérives d’un autre ordre, et c’est bien pour cela (à mon avis) que l’ex et son affidé font l’objet de mesures de suspension et devront comparaitre devant le Conseil de Discipline
National, en raison de faits graves et établis, malheureusement vérifiables par tous.


Ceci étant posé, je réponds maintenant point
par point à tes affirmations et interrogations :


Tout d’abord, les comptes de la GLNF ne sont
pas étudiés à la vitesse éclair. Il est vrai qu’au départ, pensant que beaucoup d’entre nous voudraient consulter nos comptes, des plages avaient été établies afin que tout le monde puisse avoir
accès à ceux-ci. C’était une erreur d’approche, d’abord parce qu’à la surprise générale, peu de Frères ont fait une demande de consultation, et ensuite parce qu’effectivement, le délai de
consultation était bien trop court. Il a suffit à l’un des « auditeurs » d’en faire la remarque et de demander un délai plus long, pour l’obtenir, tout naturellement, sans la moindre
polémique.


Ensuite, concernant la transparence de cette
commission qui porte à juste titre ce nom,  je sais que le Grand Maître lui a donné « carte blanche ». Rien ne sera étouffé, et s’il
apparaît que des dérives ont bien eu lieu, toutes les mesures adéquates seront prises, y comprit devant la justice.


Concernant le « cas » Stifani, si tu
regarde l’Ordonnance de suspension qui le touche, tu remarqueras qu’il ne lui est pas reproché – à ce stade – la moindre dérive d’ordre financière. Ce qui lui est reproché est d’un autre ordre,
tout aussi lourd, sur des faits avérés. Cependant, il n’est pas – encore – «viré ». Pour ma part, je ne vois pas comment il pourrait ne pas l’être, mais ne préjugeons pas de la décision du
Conseil de Discipline. Mais chaque chose en son temps. Tu dis, à mon avis à juste titre, qu’il n’était pas le seul responsable. Certes.


Mais que proposes-tu ? Convoquer devant
le Conseil de Discipline notre copain Sebdul, ou Jean-Paul Dup. alors qu’ils ont quitté, chacun pour des raisons différentes la GLNF ? Ou alors, prêches-tu une chasse aux sorcières,
d’ailleurs déjà dénoncée par certains aboyeurs patentés ?


En réalité, il apparait que les ex zélateurs
de la gouvernance déviante sont particulièrement bien « tenus », et qu’ils savent qu’il n’est pas dans leur intérêt de bouger une oreille. D’ailleurs le feraient-t-ils qu’ils seraient
immédiatement dans le collimateur de nos Frères. Chacun peut comprendre à cet égard, que désormais, rien ne sera jamais plus comme avant.


Concernant le Club Ecossais, les notes de
frais, la Fondation, Wagram :


M° Monique Legrand à vendu l’appartement de
Wagram, par le biais d’un certain agent immobilier appelé Christian Mah. ancien GMP illégitime…J’espère que les « auditeurs » ayant sollicité la Commission de Transparence se feront un
devoir de vérifier dans quelles conditions l’agent immobilier à bénéficié de l’attribution de cette affaire, et quel à été le montant de ses honoraires. Ainsi tout sera limpide, y comprit pour
toi. Mais le feront-ils ? Je ne peux m’empêcher de penser que si tu n’avais pas quitté la GLNF, tu aurais pu toi-même chercher les réponses à tes questions…


De même, s’agissant du Club Ecossais, les
notes de frais, les Fondations.


Les « auditeurs », parmi lesquels le
T.’.R.’.F.’. René Hervet qui a fait un certain tapage sur la commission de transparence, sont au travail. Selon ce que je sais, rien ne leur est refusé, ils se font communiquer tous les documents
qu’ils demandent, ils peuvent chercher là où ils le souhaitent.


Compte-tenu des dispositions de René Hervet –
et des engagements écrits qu’il a prit sur les blogs - chacun peut comprendre que s’il trouve quelque chose – et il sait parfaitement quoi et où chercher – rien ne pourra être étouffé ni même
occulté. Sa responsabilité est donc écrasante. Par contre, s’il ne trouve rien, j’espère que le sens de l’honneur dont il s’est prévalu l’amènera à le dire…


Des faits, Mon Bien Aimé Frère Tonton, des
faits…Assez de cette atmosphère de mensonge tous azimuts qui a prévalu depuis trois ans…Et l’ex opposition dont je me prévaut, n’est pas exempte elle non plus, tu le sais, de reproches…A cet
égard, puisque tu t’intéresse à une obédience dont tu ne fais plus partie, puis-je me permettre de te faire remarquer qu’une juridiction à laquelle par contre tu appartiens, le Suprême Conseil
Pour la France elle, évolue dans l’opacité la plus totale sans qu’aucun de ses membres ne s’en émeuve ? Tu as déjà demandé à consulter les comptes du SCPLF ? Par ailleurs, as-tu été
convoqué à une Assemblée Générale de FMR depuis 2011 ? A quand l’A.G. de la GLAMF ? Pourquoi cette dernière réfléchit-elle (déjà !) à prolonger le mandat de son Grand
Maître ?


Tu vois, si l’on veut engager des polémiques,
c’est bien facile…Mais attention au retour de bâtons…


Vois-tu, je crois qu’il est plus sage et plus
maçonnique pour chacun d’assumer ses choix. Que ceux qui ont choisis de participer à l’aventure de la GLAMF le fassent et le vivent pleinement, sans prétendre régir la vie de ceux qui ont fait le
choix de sauver et de refonder la GLNF…Que chacun respecte son Frère – ou sa sœur – quelle que soit son obédience…et le G.’.A.’.D.’.L.’.U.’. reconnaîtra les
siens !


Avec toute ma fraternelle
affection.



Le cistercien 03/04/2013 14:02

Bonjour à tous les FF

Deux questions aux "Reformateurs" de la glnf et en particuliers à son GM
(Chef des chefs de l'ordre)

1) Est il envisagé de supprimer un jour le SGC?

2) Si la réponse est non,comment sont nommés les membres de ce SGC?
(Par qui?)

FRAT Le cistercien (Qui va mieux ,mon F Fidèle)

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 03/04/2013 14:10



Bonjour Mon Bien Aimé Frère Cistercien,


Tout d’abord, je me félicite de la bonne nouvelle que tu apportes, et te
souhaite prompt guérison !


Concernant les deux questions que tu poses :


Je doute que le SGC soit supprimé.


La question est prématurée, puisque les Statuts sont en cours de rédaction, elle trouvera réponse au moment où nous
découvrirons le texte complet à la fin du semestre…


Très fraternellement à toi.



morgan 03/04/2013 12:37

Ce sont de bonnes nouvelles.

Qu'est ce donc que la réunion des GM organisée par les GL d'Espagne et de l'ile Maurice à laquelle le GM fait allusion ?

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 03/04/2013 13:04



Bonjour Mon Très Cher
Frère,


Il existe, ca et là, des réunions qui
réunissent des Grands Maîtres, organisées par des Grandes Loges…C’est l’occasion pour eux de se retrouver et d’échanger sur les sujets du moment.


Très
fraternellement.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche