Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 20:20

Monsieur Stifani fait savoir :

qu’un Conseil d’Administration de la GLNF (lequel ?  Celui-ci a démissionné en bloc le 21 janvier 2011)…

s’est réuni aujourd’hui pour demander à François Stifani de reprendre la présidence de la GLNF

…ce qu’il a accepté…

et ainsi mettre fin aux fonctions de l’administrateur.

Qu’ainsi n’étant plus (par l’effet de l’Arrêt du 13 janvier dernier)  Grand-Maître parce qu’il n’est plus Président, il se prétend de nouveau Président pour redevenir Grand Maître et afficher ainsi son plus profond mépris à l’égard de la Cour de Paris.

Seule la Justice peut modifier ce que la Justice à ordonné

Seule la Justice a pouvoir de démettre l’administrateur par elle désigné et de mettre un terme à ses fonctions et à sa mission

Monsieur Stifani et son conseil d’administration « ressuscité » n’a nul pouvoir d’annuler les effets de l’ordonnance en date du 24 janvier 2011 par laquelle M. Kurz, Vice-président agissant par délégation du Président du Tribunal de Grande Instance de Paris, a désigné Me LEGRAND, administrateur judiciaire, en qualité de mandataire ad.hoc de l'association, avec pour mission :

« - d’administrer l'association avec le concours du personnel salarié, prendre toutes mesures dictées par l'urgence et représenter la personne morale dans toutes les procédures judiciaires dans lesquelles elle pourrait se trouver attraite ;

-prendre toutes mesures utiles pour permettre à l'association de se doter d'un président, d'un conseil d'administration et d'un bureau dans le respect des dispositions des statuts et du règlement intérieur,

-convoquer l’assemblée générale des membres de l'association avec pour ordre du jour,
conformément à la décision rendue le 7 décembre 2010 par la première chambre, section
sociale du Tribunal d'instance de Paris :

-l'approbation des comptes clos aux 31 août 2009.

-l'approbation du budget pour l'exercice du Ier septembre 2010 au 31 août 2011,

 

-compte tenu de l'actualité récente (il s'agit de la démission du président François STIFANI intervenue trois jours avant) la mise à l'ordre du jour de la révocation du président de l'association et de certains membres du conseil d' administration n'étant plus nécessaire, la ratification de la désignation du président conformément aux dispositions de l'article 2.3 du Règlement intérieur »

Monsieur Stifani n’a nul pouvoir de défaire à son gré ce que la justice a décidé.

Son auto désignation en qualité de Président (par un organe inexistant) est nulle et de nul effet.

Seule l’administratrice représente l’association.

Sa mission telle que fixée par la décision du 24 janvier 2011 doit être poursuivie en ce qu’elle tend à la réunion d’une assemblée permettant la désignation de notre futur Président.

Plus que jamais le référé du 2 février 2012 initié par le Collectif Ni Scission Ni Soumission permettra de confirmer en ses fonctions l’administratrice désignée et fixera la date, la composition, l’organisation et le contenu de l’assemblée que cette dernière a plus que jamais pour mission de réunir

Monsieur Stifani devrait s’abstenir par son comportement de faire insulte à l’intelligence et d’offenser les autorités judiciaires de la République.

 

Ni Scission Ni Soumission

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

JPB 18/01/2012 16:56

Si Me Legrand avait pris dès le début la mesure de son mandat et mis en route aussitôt les actions pour lesquelles elle a été nommée, le F. STI. ne se sentirait pas autant à l'aise et aussi libre
de ses mouvements à Pisan . Les dernières prises de position de ce Mr vont peut-être la réveiller... Ou peut-être que Mr KURTZ va lui téléphoner pour lui donner de l'élan ? JP B

Sibelius N° 75145 17/01/2012 23:32

Mon B.A.F. Fidèle d'Amour, cher Emmanuel,

S'il en était encore besoin, Monsieur Stifani affirme un double mépris; celui de la justice, celui de la Franc-Maçonnerie.
- Comme citoyen, il tente de déjouer une décision de justice à l'aide d'un artifice méprisable et dérisoire.
- Comme Franc-Maçon, il trahit ses engagements en foulant aux pieds la règle qui, en son 10ème point précise que "les Francs-Maçons cultivent... la soumission aux lois et le respect des autorités
constituées".

L'Histoire ne retiendra pas le souvenir d'un bâtisseur intègre mais hélas, seulement l'image flétrie d'un profane douteux, déguisé en Maçon pour satisfaire, sans scrupule, ses ambitions et son
orgueil.

J'ai honte pour ceux qui l'accompagnent dans cette mascarade et qui, ce faisant, ne méritent pas d'être reconnus pour Frères.

Avec mon amitié fraternelle,
Sibelius N° 75145

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 18/01/2012 10:58



Mon Bien Aimé (et fidèle) Frère
Sibelius,


En peu de mots, tu traduis parfaitement ce qui
est devenu – malheureusement – mon sentiment aussi…


Avec mon affection
fraternelle.



L'IMPARFAIT 17/01/2012 22:52

PUISQUE NOUS SERONS A PARIS LE 4 IL FAUT INVESTIR LE 3e Etage à PISAN et recupérer les locaux et les archives

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 17/01/2012 22:57



Mon Très Cher
Frère,


Nul besoin d’investir, tu es chez toi à Pisan,
il suffit d’y aller (avec un huissier…).


Quand aux archives, elles sont certainement
consultables, il suffit, je suppose, de prendre rendez-vous avec le Grand Archiviste…



antoine 17/01/2012 21:40

SIMPLE, voir la lettre de Jean Murat à Me Legrand publiée sur la Tablier Blanc le 25 septembre 2011. Mais combien ont bien voulu la lire et combien ont bien voulu s'en inspirer ,
La cohérence et la tenacité ont parfois leur récompense

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche