Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 07:27

C’est dans une salle comble que s’est tenu cette rencontre chaleureuse entre Jean Murat et les Frères de la Province du Dauphiné-Savoie. Beaucoup de Frères s’étaient déplacés, parmi lesquels on remarquait VV.’.MM.’.,GG.’.OO.’.PP.’. ainsi que de nombreux frères qui marquaient ainsi le désir de connaître Jean Murat, tant sa personnalité que les principes qu’il défend.

Après avoir fait un tour d’horizon sur la situation actuelle et ses causes à la fois directes et lointaines, il a noté que les dérives ont commencées dès 1986, alors qu’un responsable de l’époque avait commencé à vouloir toucher même légèrement à nos constitutions, observant que c’est néanmoins le G.’.M.’. Claude Ch. qui les a chamboulées en 1997 en rédigeant une constitution régalienne, afin de centraliser tous les pouvoirs.

A cette époque, le Souverain Grand Comité faisait aveuglément confiance au Grand Maître, cela par principe, et ne s’intéressait pas au détail des décisions. Il suffisait au Grand Maître de présenter une réforme, en disant il faut la voter, on en a besoin, pour que le S.G.C. s’exécute, persuadé d le faire pour le bien de tous. Jean Murat reconnaît d’ailleurs qu’il n’a pas fait exception à la règle…

Les choses en sont arrivées que de dérives en dérives, l’Initiatique est devenue profane, au point que les fondamentaux ne l’étaient plus…

Il en découle une perte de confiance entre les Frères, mais aussi des autres obédiences, lesquelles disent avoir la même mauvaise image que nous, mais en raison de nos seules dérives. Il en va de même des Grandes Loges étrangères, car cette mauvaise image se globalise.

Il convient donc de revenir impérativement à un monde Initiatique normal, sachant que la GLNF est NOTRE propriété, et non celle d’un Grand Maître, quel qu’il soit.

Il a observé que les Frères qu’il rencontre dans les Provinces de la GLNF (Jean Murat est en effet le seul responsable de l’opposition à aller au-devant des Frères pour écouter ce qu’ils ont à dire) lui font souvent part d’observations ou de demandes  telles que :

- Rétablir des principes éthiques et financiers.

- La Franc-maçonnerie a été synonyme d’hommes intègres et loyaux.

- L’ensemble des décisions doivent être portées en transparence à la connaissance des Frères.

- Tout frère doit pouvoir prétendre occuper une fonction selon ses mérites.

- L’obédience doit redevenir un leu de dialogue.

- Attachement à la Tradition symbolique.

- Référence au G.A.D.L.U.

- Centre d’Union

- Attachement aux Rites

- Attachement à la Fraternité.

- Epanouissement des Frères.

- Important de restaurer la confiance.

- Sauvegarder le caractère associatif.

Jean Murat, observe au passage qu’un système de Fédération poserait le problème du principe de proportionnalité des Rites.

Il propose, au cours d’une période transitionnelle, de revenir à titre conservatoire aux statuts de 1986, avec une autonomie des loges qui n’est en aucun cas une indépendance totale de celles-ci.

Il propose des comités élus, et de cloisonner le spirituel de l’obédientiel.

Il propose aussi de conserver les structures nationales et provinciales mais en les allégeant, et en nommant les officiers en fonction de leurs compétences, et en ayant des équipes d’officiers resserrées.

S’agissant du Souverain Grand Comité, il suggère que celui soit composé de deux pôles :

1)      Des représentants élus par les VV.’.MM.’. et les GG.’.MM.’.PP.’.

2)      Des représentants désignés par le G.’.M.’.

Il signale que quelque 150 membres du S.G.C. ont été ajoutés par François Stifani depuis le 25 mars 2010, ce qui modifie considérablement le vote…

Il se prononce pour une procédure d’empêchement du Grand Maître, tout en voulant ramener le mandat de celui-ci à trois ans.

Il souhaite formaliser une entente avec les Juridictions, avec une gestion en concordat des rites.

Selon Jean Murat, le Grand Maître a une fonction spirituelle essentielle, et il est chargé de maintenir la transmission spirituelle de manière cohérente, par la coordination vers le bas, et par la coordination vers le haut, tout en assurant la cohésion de l’ensemble.

De plus, il lui revient d’être notre image vers l’extérieur.

Bien-sûr, quoi qu’il arrive, il se doit d’être au-dessus de la mêlée.

En conclusion, Jean a martelé qu’il nous faut absolument revenir aux fondamentaux !!!

Il préconise de ne plus dénigrer, mais de construire !

 

Après ce tour d’horizon, les questions ont fusées, avec quelques opinions et désirs bien tranchés, parmi lesquels quelques uns repris ici :

-          Le mal vient de la malléabilité de nos constitutions.

-          Il faut abolir le vote à main levé.

-          Il ne faut plus jamais qu’il soit possible que quelqu’un puisse porter son mandat de 3 à 5 ans.

-          Plusieurs fois a été exprimé ce cri du cœur : « Il y en a marre, il faut que FS parte ! »

-          Comment fonctionne le volet décisionnel des loges ?

-          Inquiétude sur une possible disparition du contenu des Troncs de la Veuve.

-          Pour les maçons de base, Paris ce n’est pas intéressant.

-          Un Frère à demandé un livre blanc en commun de toute l’opposition

 

Répondant à chacun Jean à encore ajouté quelques suggestions telles que :

-          Le Conseil d’Administration devrait être composé du Grand Maître + 6 membres élus par les loges + 6 membres désignés par le Grand Maître, + Trésorier  + le secrétaire.

-          Les loges radiées ou suspendues doivent être intégralement réintégrées.

-          Les Grands Officiers Provinciaux doivent être élus et actifs.

-          Couper les liens (occultes) avec l’Afrique.

-          Baisser les cotisations de l’ordre de 15 à 20%

-          Couper les liens avec Scribe et les Fondations qui n’ont rien à voire avec la Franc-maçonnerie.

Enfin, à un Frère qui s’interrogeait sur les divisions de ceux qui refusent la gouvernance de F.S., Jean Murat à conclut en observant que « si on s’abstient de vilipender le voisin sur les blogs, il y a une cohésion dans l’opposition »…

 

Le Myosotis du Dauphiné-Savoie remercie quant à lui tous les Frères qui ont répondus à cette invitation à rencontrer Jean Murat, actuellement le seul candidat déclaré issu des rangs de la « Résistance » à l’actuelle gouvernance, et espère que chacun aura reçu un éclairage voire les réponses nécessaires pour forger ses opinions.

 

 

P.S.: Pardon à tous pour le retard apporté à la publication de ce compte-rendu, des raisons personnelles m'empêchent de me consacrer actuellement comme je le voudrais, à l'animation de ce blog... 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Gérard Piedebout 08/06/2011 15:25


Bonjour mes frères,
Bien que Patrick37 soit membre de la GL il est parfaitement lucide et je dirais bien plus lucide que ceux qui croient au miroir aux alouettes. Il a parfaitement analysé la situation. Vous pleurez
de n'avoir pas réagis il y a pas mal d'années lors de changements de statuts et modifications de rituels et vous allez retomber dans les mêmes erreurs en vous laissant endormir. Vous me faites
penser à la fable de La Fontaine : les grenouilles qui voulaient se choisir un roi.
J'avais mis un commentaire sur le blog de Jean Murat à la suite d'une petite réponse de XL qui analysait le nombre de membres prévus au conseils d'admistration (majorité acquise au futur GM) et
j'avais rajouté un commentaire sur le nombre de membres du SGC dont le pourcentage n'est pas mentionné maius je suppose 50 % venant des loges et des provinces et 50 % choisis par le GM donc la
situation sera la même dans quelques temps. Et bien j'ai été censuré mon commentaire n'est pas paru.
Il en est de même de son refus de faire une fédération sous le prétexte qu'il y aurait des risques au niveau des rites. je ne vois pas en quoi mais si vous y croyez ....
J'ajoutais que la reconnaissance des anglais ne sert STRICTEMENT à rien sinon à rester sous l'emprise de la GLUA (son principe est celui-ci : si je ne vous reconnais pas vous ne pourrez pas aller
visiter à l'étranger). C'est totalement faux allez à l'étranger et vous verrez que des Frères du GO ou de la GL pour ne parler que d'eux sont admis dans tous les pays.
Très fraternellement
Un frère qui a quitté la GNLF pour ne plus cautionner les erreurs de la direction et qui ne comprend pas où vous voulez aller.
Gérard Piedebout (j'ai décidé de ne plus utiliser mon pseudo)


phoenix 06/06/2011 12:46


Mon Cher Emmanuel,

Je reviens vers toi, pour te faire part du très récent article de KOCH sur le blog La Lumière de l'Express.
Voilà encore quelque chose susceptible de décourager encore quelques centaines de frères de rester...

Avoues franchement que Maitre Legrand serait quand même bien avisée de communiquer avec tous les Frères, car les crédibilités de FMR/MYOSOSTIS/TEITGEN, FS/BALOUP et même notre frère Jean MURAT
(dont je me met pas en doute l'honnêteté) commencent à être quelque peu écornées.

Je redis donc mais avec quelques nuances, actuellement notre pire ennemi c'est la communication de Maître LEGRAND.
Encore quelques mois et ce ne sera pas 8000 frères de moins, mais 10, 15 ou 20000!

Mais au fait,... n'était-ce pas le projet de FS?

Je t'embrasse, mon Frère.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 06/06/2011 13:51



Mon Bien Aimé Frère Phoenix,


Je comprends ton sentiment. Il est évidement
légitime.


Mais là encore, il faut agir avec discernement. Je te donne un exemple.
J’ai rencontré récemment Maître Legrand. Si j’ai fais état des propos qu’elle m’a tenue et qui se voulaient rassurants, il y a d’autres choses qui n’avaient pas vocation à être
divulgués.


De son côté, FMR, pour des raisons qui lui appartiennent, et que tout le
monde peut comprendre, fait état de propos qui ne pouvaient pas ne pas être confidentiels.  C’est son choix, et pour ma part, je ne me prononce pas
sur les mérites d’une telle démarche.


En cela, je te demande de ne pas mêler Jean Murat avec ceux que tu cites,
car il faut remarquer que pour ce qui le concerne, il ne fait parler personne, et surtout, ne s’est pas livré à cette sorte de guerre de communiqués, restant toujours au-dessus de la mêlée. Dès
lors, je ne vois pas en quoi sa crédibilité serait écornée, dans la mesure où, parmi tous ceux que tu cites, il est le seul dont la parole n’a jamais pu être prise en
défaut !


Ensuite, tu évoques la communication de Maître Legrand. Elle peut en effet
être discutée. Il ne fait de doute pour personne que – les communiquées de FMR et de FS le démontrent – que chaque camp essaye de la récupérer à son profit.


Elle, de son côté, s’emploie à faire son travail méthodique, en restant
discrète. Son rôle n’est pas facile.


Gageons que lorsqu’elle sera en mesure de précisément prendre des mesures,
ses orientations seront claires.


En attendant, pour ce qui me concerne, je me contente de la respecter en
tant que ce qu’elle est : le prolongement de la justice française. Parfois, avec plaisir, parfois moins, mais c’est ce qu’elle est. De ce fait, l’église étant replacée au milieu du village,
il est évident que ce n’est pas elle notre pire ennemi, mais ceux qui détruisent la GLNF pour la satisfaction de leur égo et de leurs intérêts, tout comme ceux qui s’acharnent à récupérer à leur
profit l’indignation légitime de nos Frères…


Au milieu de cela, il y a une troisième voie, celle qui probablement
représente la majorité silencieuse de notre obédience…


Affectueuse fraternité.



aristote 05/06/2011 19:50


Je n'aime pas faire des commentaires aux commentaires mais j'aime encore moins les défenses en propos apocryphes, voir fallacieux.
Tu sais très bien que Claude S n'est pas candidat, il l'a dit et les réunions dont tu parles sont des réunions mixtes FMR/Myosotis qui n'ont rien à voir avec celles de Jean M qui lui fait campagne
parce qu'il est candidat déclaré.
Pourquoi te déclarer Myosotis puisque tu es en opposition avec ce qu'ils font ?


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 06/06/2011 02:04



Mon Frère, tu veux être aussi précis, alors il te faut modifier tes
termes : ce n’est pas que Claude Sei. n’est pas candidat, c’est, pour être exact qu’il NE PEUT PAS l’être ! De plus, ne trouvant pas de candidat crédible pour représenter FMR, il n’a
pas d’autre alternative (pour l’instant). Enfin, je maintiens que c’est étonnant de sa part alors qu’il faisait critiquer par ses Myosotis inféodés les rencontres de Jean Murat avec nos Frères
dans les Provinces de la GLNF, que subitement, il se lance dans la même démarche, en le suivant à la trace…Disons que cela fait sourire. Je me demande juste pourquoi Jean-Charles Fo. avec qui il
a lancé l’action du 4 décembre 2009 ne l’accompagne pas à ces réunions au grand jour ? Enfin, permets-moi encore de sourire lorsque tu me demandes pourquoi je me déclare Myosotis étant en
opposition avec ce qu’ils font…Et de te répondre que je suis de plein droit Myosotis parce que j’ai été l’un des premiers Myosotis, depuis le 15 février 2010, à une époque, où ils n’étaient pas
si nombreux, et où les risques de radiation étaient réels ! Je suis Myosotis parce que j’ai été le premier d’entre eux, dans le collimateur de François Stifani et de ses avocats, qui
envoyaient demandes de censures après demandes de censures à notre hébergeur. Je suis Myosotis parce que j’ai été le premier animateur de blog à être attaqué en correctionnelle par F.S., dans
l’indifférence totale de Claude Se, à l’époque plus occupé à justifier sa propre condamnation comme étant selon lui normale pour un homme d’affaire ! Je suis Myosotis parce que je me bats au
quotidien depuis tout ce temps, afin que l’actuelle gouvernance (où ce qu’il en reste), soit chassée et remplacée par une nouvelle reflet de toutes les sensibilités, et basée à la fois sur la
Fraternité, la Spiritualité et sur l’honnêteté intellectuelle, ce qui n’est pas encore acquis. Enfin, je ne suis pas en opposition avec les Myosotis : je suis en opposition avec la
gouvernance symbolisée par F.S. ! Par ailleurs, je ne suis pas d’accord avec la manière de faire de FMR et de quelques Myosotis qui lui sont inféodés pour des raisons qui sont personnelles a
certains de leurs animateurs, mais tu observeras que j’ai des liens avec beaucoup d’autres. Et des contacts très fréquents avec certains, qui traduisent une grande proximité de vue…Aussi, je te
suggère d’avoir, un peu plus d’ouverture d’esprit et de subtilité dans tes analyses…et même, pourquoi pas, des sentiments que je pense élémentaires chez nous, mais tombés bien malheureusement en
désuétude : bienveillance et fraternité.



Phoenix 05/06/2011 16:23


Mon Très Cher Frère Emmanuel,

Voilà qu'il me vient à noveau le désir de participer à ton blog, car je le crois assez honnête et Maçonnique quant à l'esprit que tu y fais régner.
Je ne me prononcerais pas quant à ton soutien inconditionnel de notre frère Jean Murat, qui est parfois un peu excessif...personne n'est parfait!

Notre Obédience est en ruines, et il est maintenant hautement probable que nous allions vers la liquidation judiciaire et une destruction institutionelle à peu près totale, personne ne maîtrise
plus rien actuellement.
Les différents projets de FMR, des indignitaires GMP et autres trublions 33° ou agents secrets sénescents de la dernière heure, sont completement devenus décalés du réel, Maitre legrand ne s'est
jamais adressé à nous directement et je suis très, très réservé sur les résultats de ses actions dont on nous promet toujours un tsunami à venir pour la semaine qui vient,.., puis la prochaine et
ainsi de suite....Pour moi cette dame est paradoxalement notre pire ennemi et on verra dans les mois qui suivent qui a raison.

Cette crise a trop duré, les Frères "de la base", tu sais bien ceux qui ne pensent pas, ceux qui sont sans aucun interêt, ceux qui n'ont pas l'honneur que Mâitre legrand leurs réponde par un
communiqué, ceux qui doivent se contenter de ce qu'on veut bien leur dire, et bien ceux-là dont je fais partie sont ecoeurés, dégoutés, et actuellement tant par l'équipe au pouvoir que par
l'opposition qui se déchire.

La reconnaissance de le GLUA, à vrai dire on s'en fout un peu, celle des 5 Grandes loges qui nous l'on retiré était pour moi aussi importante que celle du Duc de Kent, qui ne sait même pas que
j'existe, et que je considère tout au plus comme un maçon comme les autres.

Alors le jeu des chaises musicales avec les GMP qu'on aime et ceux qu'on aime pas, moi c'est pas mon combat, ce sont des Frères, rien de plus.
Beaucoup sont partis dans la plus grande indifférence, ont démissionné, ecoeurés, déçus, blasés, etc...

Alors je te prédis vers 2012/2013 une "nouvelle" GLNF à peu près identique à la précedente, plus discrète dans ses magouilles, avec les mêmes personnes à leur tête, juste les fonctions qui auront
changé, mais par pitié pourrait-on enlever le GADLU que nous appelons Dieu de toutes ces turpitudes, l'associer à toute cette pantalonnade est sans doute à plus d'un titre blasphèmatoire!
Nous aurons, (comme nous avons eu) CE QUE NOUS MERITONS!

Je t'embrasse mon frère.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 06/06/2011 01:35



Mon Bien Aimé Frère Phoenix,


Merci pour ton appréciation-observation préliminaire. J’essaye
effectivement de garder un minimum d’objectivité tout en donnant la parole à tout le monde, notamment à mes contradicteurs de tous bords.


Concernant ce que tu appelles mon « soutien inconditionnel à Jean
Murat », je voudrais le replacer dans son contexte : il n’y a rien d’inconditionnel de ma part, je resterai libre en toutes circonstances. De ce fait, j’ai toujours été clair :
même si j’apporte mon soutien à Jean de manière sereine et décontractée, c’est notamment parce qu’il est jusqu’à aujourd’hui le seul « candidat » crédible à la Grande Maîtrise, issu de
l’opposition ! S’il se trouvait que demain, surgisse un autre candidat légitime, je lui donnerai la possibilité d’exprimer ses idées et propositions au sein de ce Myosotis. Je conçois en
effet le rôle du Myosotis du Dauphiné-Savoie comme étant un vecteur réunissant le maximum d’informations  permettant à nos Frères de se faire leur
opinion librement. De plus, j’estime de mon devoir de donner la parle à tous les frères désirant la prendre de manière respectueuse.


Enfin, s’il devait y avoir demain un candidat susceptible de réunir autour
de lui le plus de garanties pour le futur de la GLNF, il est tout aussi clair qu’il recevrait aussi le soutien du Myosotis du Dauphiné-Savoie.


Pour l’heure, c’est Jean Murat qui réunit, sinon toutes les qualités pour
faire un Grand Maître de la GLNF, en tout cas les plus fondamentales : intégrité, probité, respectabilité, inspiration des rituels, grande connaissance de la maison et des obédiences
étrangères, volonté de « nettoyage », etc…


Permets-moi, Mon Frère, d’être un peu plus optimiste que toi sur le long
terme, même si je partage – partiellement – ton sentiment sur le fait que les Frères en ont largement marre de cette crise qui n’en finit pas de s’éterniser…


C’est vrai que l’opposition n’a pas su rassurer les Frères de la majorité
silencieuse, puisqu’il faut bien constater qu’en se divisant délibérément en prenant une posture à la fois suffisante et méprisante, elle a semblée montrer qu’elle ne pourrait – au mieux –
remplacer une gouvernance inique, par une sorte de pâle copie, en ne faisant que changer des noms, les nouveaux règlements envisagés, ne masquant pas cette impression.


Pour autant, je pense que, en désespoir de cause, la sagesse prévaudra, et
qu’en définitive, les choses rentreront dans l’ordre, non pas par la volonté de telle ou telle parti, mais par celle des Loges…


Car c’est à elles de s’exprimer. Ont-t-elles besoin de Claude Sei.,
Dominique Mo., FMR/Myosotis, ou même de Jean Murat ou de Fidèle d’Amour pour faire entendre leur voix ?


Je ne le pense pas. Elles feront entendre leur voix clairement lors de
l’Assemblée Générale, par exemple…


Par contre, je suis au regret d’avouer que je partage ta conclusion :
au vu de mon expérience dans cette crise qui perdure, à force de forfaitures, mensonges et de trahisons tous azimuts, oui, quelque part nous méritons ce qui nous arrive…


Avec ma fraternelle affection. 



Sibelius N° 75145 05/06/2011 01:15


Mon B.A.F. Fidèle d'Amour,

J'ai lu avec attention la profession de foi de Jean Murat qui a tout mon respect pour le courage dont il a osé faire preuve, parmi les premiers. Un point, à mon sens essentiel, mérite un débat.

La crise présente est liée à l'édification progressive d'une pyramide dont la Grande Maîtrise, par le jeu des cooptations, a travesti la structure associative originelle
au prétexte que le fondement initiatique et spirituel devait être suzerain.

Aujourd'hui, autant par cette sorte de mouvement de balancier qui, dans l'histoire conduit à trouver désirable ce qui était rejeté naguère, une mutation ( peut-être réactive, peut-être
générationnelle ), semble vouloir renverser la pyramide et restituer le pouvoir aux FF. assemblés dans leurs loges.

Pour cette raison, j'exprime une réserve à propos de la proposition de Jean Murat concernant l'équilibre de la représentation au Conseil d'Administration.
Le nombre de membres nommés par le G.M. me semble porteur du risque de retrouver la situation que nous connaissons aujourd'hui. Il me semblerait préférable de donner un poids
plus élevé à la représentation des loges.
Ce serait, me semble -t- il une réponse adaptée au mouvement que nous traversons.

A ceci près,je trouve que ces propositions sont de nature à restaurer l'harmonie et la fraternité dans notre obédience.

Avec mon amitié fraternelle,
Sibelius N° 75145


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 06/06/2011 01:36



Merci, Mon Bien Aimé Frère Sibelius de nous faire part de ton sentiment à
ce sujet, qui semble d’autant plus pertinent qu’il est partagé par nombre de frères, un précédent commentaire en attestant. J’ajoute qu’à titre personnel, je penche d’ailleurs dans ta
direction.


Rappelons que le sujet en débat, ne constitue qu’une proposition que
soumet Jean, et qu’il se propose de la faire évoluer comme les autres, en fonction des observations de nos Frères, toujours dans le cadre de la régularité.


Pour ce faire, je lui fais parvenir ton
commentaire.


Merci aussi pour tes autres appréciations.


Très fraternellement.



aristote 04/06/2011 20:14


Mon frère, je relève ces propos :
Le Conseil d’Administration devrait être composé du Grand Maître + 6 membres élus par les loges + 6 membres désignés par le Grand Maître, + Trésorier + le secrétaire.
Nous sommes dans l'associatif et il me semble que ceux qui sont appelés "opposition" ne portent pas le même projet.
9 contre 6 au pire des cas est-ce démocratique ?
Qu'y aurait-il comme changement par rapport à aujourd'hui ?
Le pouvoir serait dans les mains du GM : point. Et ne me parle pas de mettre en place un système d'empêchement à la française sur le même principe.
Jean M est un frère respectable, comme beaucoup d'autres, mais ce qu'il propose d'abord c'est de devenir GM puis d'apporter toutes les modifications que les frères lui propose dans son tour de
France.
Et pour être "assuré" il "ratisse large".
Je considère, mais c'est mon avis, qu'une campagne électorale n'est pas conforme à notre esprit de FM.
Et je reste dans l'associatif.
Je n'ai pas confiance en cette candidature et à la lecture des blogs, j'ai comme l'impression de ne pas être isolé.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 05/06/2011 00:07



Mon Frère, pour répondre à ta question consistant à savoir quel changement
y aurait-t-il par rapport à aujourd’hui, c’est que tout simplement, aujourd’hui, il n’y a aucun membre du Conseil d’Administration élu par les loges ! Le changement serait donc
notable ! Ils seraient incontournables.


Ensuite, le terme de campagne électorale, me semble sincèrement
inapproprié. Si tu interroge les  Frères qui ont assistés à ces rencontres, ils te le confirmeront. Jean Murat, a été tout simplement le seul à juger
important d’aller à la rencontre des Frères dans toutes les Provinces, pour les écouter, entendre leur message. En dehors de tout électoralisme. Et cette façon de faire doit être opérante et
efficace, puisque ceux qui au début, disaient comme toi que Jean faisait une campagne électorale, se sont mis à l’imiter, et à le « marquer ». Ainsi, Claude Sei. en fait désormais
autant, et suit Jean à la trace.


Pour ma part, j’ai toujours préféré l’original à la copie, mais je ne sais
pas ce que tu en penses.


D’ailleurs, si je te dis que Claude organise désormais aussi ses
rencontres dans les Provinces, considères-tu aussi que, pour reprendre tes propres mots « pour être "assuré" il "ratisse large".
Je considère, mais c'est mon avis, qu'une campagne électorale n'est pas conforme à notre esprit de FM. Et je reste dans l'associatif. » ?


 



alain 03/06/2011 21:52


Si la GLDF essaye de donner ses leçons, qu'il regarde la poutre de leur oeil ou bien sont-ils soulagés que la manoeuvre de création de district REAA tentée il y a quelques mois par FMR et consorts
ait échoué.


marco73h 03/06/2011 20:55


Mes BAF,

Bien entendu j'étais présent lors de la venue du RF JM en région Dauphiné-Savoie, ainsi qu'un nombre important de FF de toute la région. La première impression est que Jean est un homme posé,
réfléchi, il est aussi très à l'écoute. Après un bref résumé des rencontres précédentes, nous sommes rentrés dans le vif du sujet.

Je dirai que l'homme est rassurant de par son âge, sa personnalité, ses compétences, de ce qu'il fut sur le plan professionnel et que sa parole est posée. Cela nous change des excités de tous poils
qu'ils s'expriment à Pisan ou ailleurs. L'autre fait marquant et qu'Emmanuel n'a peut être pas assez souligné c'est sa volonté de rassembler, allant jusqu'à avoir proposer à tous les opposants (
pas les frères de la base comme moi), mais à tous ceux Myosotis et autres décidés au changement de se mettre autour d'une table pour "arrondir" les angles et proposer l'union de l'opposition.

Je dois dire que cela va dans le sens de mes attentes.

Nous avons aussi abordé le chemin qu'il reste à parcourir, semé d'embûches et de coups tordus, mais maintenant nous en avons l'habitude. L'objectif numéro un étant de sauver la GLNF, sa
reconnaissance internationale et de redonner à notre obédience sa juste place, c'est à dire initiatique et pas médiatique.

Notre RF n'a pas caché les risques que nous encourrons, c'est à dire la liquidation de notre obédience. Les audits en cours, le résultat de l'appel jugé le 24 juin seront bien sûr des moments de
vérité. Ce qui est frappant chez JM, c'est l'optimisme et le calme qui se dégage de son personnage, cachant une volonté très forte, mais mesurée dans ses actes pour sauver le navire. Certes les
personnages qui nous "gouvernent encore ?" ont des possibilités de nuisances et peuvent encore tenir la corde pendant quelque temps, mais JM semble inébranlable de sa conviction de victoire de nos
idées de réformes en revenant d'abord aux statuts de 86, puis de faire élire une "assemblée constituante".

Alors Jean, je suis (modestement) derrière toi.

Marc-Henri Girollet, miasme 68 989


Pierre 03/06/2011 19:37


Mon cher Emmanuel,
je relève ton propos suivant : "Selon Jean Murat, le Grand Maître a une fonction spirituelle essentielle"
Pourrait-on avoir plus de détail sur cette déclaration, car elle laisse supposer qu'a l'identique de la "dérive" de FS de s'autoproclamer "guide spirituel"; de part sa fonction le GM détiendrait un
quelconque "pouvoir" spirituel (sous entendu "initiatique"), ce qui n'est pas et ne pourra jamais être et relève, plus que d'une erreur, d'une perversion, à défaut d'une incompréhension des
Principes.
Fraternellement.
Pierre


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 03/06/2011 20:48



Mon Très Cher Frère,


Tu fais bien de relever ce point, car effectivement il est important de ne
pas laisser planer d’ambiguïté, bien que je ne sois pas le porte-parole de Jean.


Bien loin de l’imagination de Jean de se prendre pour un « guide
spirituel », tous ceux qui le connaissent peuvent en attester.


Ce qu’il voulait assurément dire, c’es qu’il appartient au G.M. d’assurer
la transmission de note spiritualité, et probablement aussi d’assurer le rayonnement spirituel général de l’obédience.


Merci de m’avoir donné l’occasion de préciser de manière à ce qu’il n’y
ait aucune fausse interprétation sur ce point.


Très fraternellement à toi.



Patrick37 03/06/2011 19:20


Merci, cher Frère Fidèle d'Amour, d'avoir pris le temps de me répondre longuement et en toute Fraternité.

Cependant, et tu l'as compris, mon propos était lancé pour sensibiliser tes Frères à cet aspect fondamental de la FM: la Fraternité: comment, dans ce monde maçonnique français, supporter le fait
qu'il y ait des Frères séparés (j'entends GL/GLNF/GLTSO, par exemple), ne pouvant se visiter alors que, par ailleurs, ils travaillent rigoureusement avec les mêmes fondamentaux: - le GADLU,-les
Trois GGLL, -la non-mixité, la non-poitique, - la non-religion, -le même Rite (REAA, RER, RF),etc.

C'est cet attachement à la Reconnaissance UGLE qui est la clé de voûte de vos relations: isolés sur le sol national, vous vous êtes construits une tour d'ivoire; ceci a permis le développement des
dérives de personnalité (sentiment d'être les meilleurs, les seuls, les vrais -bien sûr, j'exagère le trait).

Quant au Frère Jean M. j'avoue avoir été excessif et lapidaire: je ne le connais pas (tout juste rencontré deux fois en public quant il était GMP et, ce me semble, AGM)et, de ces rencontres, j'en
ai retiré un sentiment de froideur et de mépris pour ce qui n'était pas GLNF; je lui ai attribué des visées ambitieuses concernant la Grande-Maîtrise, mais je me trompe peut-être et ta réponse me
fait réfléchir.

Heureusement, de nobreux Frères s'apprécient, se rendent quelquefois visite sans que celà n'apparaisse sur les registres des Frères Visiteurs: mon souhait, sûrement partagé par beaucoup, est de
voir un jour les Frères de la GLNF réunis à la GLDF...ou inversement! ;-)


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 03/06/2011 20:43



Bonsoir et merci de cette longue réponse que tu veux bien faire à mon
commentaire.


Tu as raison de relever que je t’écrivais en Fraternité, exactement sur le
même plan que ton propre post, dont j’apprécie la sincérité, tout comme j’apprécie l’honnêteté intellectuelle, de celui-ci.


J’apprécie particulièrement ta vision et ta démarche visant à focaliser
sur la Fraternité en tant que fondamental de la Franc-maçonnerie, ce qui est d’ailleurs une lapalissade.  Pour
l’anecdote, Jean Murat y a consacré une bonne partie de son intervention parmi nous lundi dernier. De même qu’il a été abordé les relations que nous entretenons – ou pas – avec les différentes
obédiences françaises. Il se trouve que Jean Murat entretient d’excellentes relations avec la G.’.L.’.D.’.F.’. de même qu’avec certains dirigeants du G.’.O.’. , qu’il retrouve dans certaines
sphères en dehors des Tenues. Saches que beaucoup d’entre nous disent déplorer que nous ne puissions participer à des travaux ensemble, mais voilà, nous avons prêtés des serments qui nous lient.
Par contre, rien ne dit que dans la G.’.L.’.N.’.F.’. de demain, les passages entre nos maisons demeureront hermétiques. En effet, il m’est arrivé de visiter des obédiences étrangères reconnues
par la G.’.L.’.U.’.A.’. et d’y rencontrer des frères non reconnus, visitant au grand jour. Dès lors, je ne vois pas pourquoi ce qui pourrait être vrai pour les uns, ne pourrait pas l’être pour
les autres…


Cela dit, pour reprendre ce que tu dis, je t’assure que, même si nous ne
sommes pas supposés visiter des puissances maçonniques non reconnues, nous ne nous sentons pas isolés pour autant : nous avons presque 2.000 loges, et environ 45.000 frères, avec cela,
difficile de se sentir isolés. De plus, nous sommes constamment visités par des Frères venant du monde entier, et notre ouverture est de ce fait internationale. Raison pour laquelle,
probablement, la G.’.L.’.D.’.F.’. met actuellement le siège à Londres pour obtenir la reconnaissance qu’elle espère nous « piquer »…Toutes ces anecdotes étant additionnées, je me
permets de signaler que, même si ce que tu dis est fondé, cependant, la notion de G.’.A.’.D.’.L.’.U.’. n’est pas la même selon qu’on appartienne à la G.’.L.’.N.’.ou à la G.’.L.’.D.’.F.’.. En
effet, à la G.’.L.’.N.’.F.’., le premier point de notre Règle qui en compte douze, précise : « La Franc-Maçonnerie est une fraternité initiatique qui a pour
fondement traditionnel la foi en Dieu, Grand Architecte de l’Univers » . De plus, nous sommes supposés croire aussi en sa Volonté Révélée. A la G.’.L.’.D.’.F.’., je lis : « Sur le
Grand Architecte de l’Univers : un principe et un symbole . La Grande Loge de France n’exige pas de ses membres la croyance en « Dieu et sa volonté révélée » comme le font d’autres obédiences.
Elle fait référence en revanche à un principe créateur / organisateur de l’univers, que la langue du 18ème siècle a appelé « Grand Architecte de l’Univers », et que l’on a conservé sous cette
forme pour respecter  les textes fondateurs de la maçonnerie traditionnelle.  Ceci sur les Principes figurant sur le site Internet de cette
Grande Loge. Comme tu le vois, il demeure des différences assez importantes, des différences de fond. Cela n’altère en aucun cas, les sentiments fraternels et de respects que nous avons les uns pour les
autres. Au
plaisir de te recevoir, Mon Frère, pour boire un verre avec toi.


 



Patrick37 03/06/2011 12:03


Bonjour à vous tous, mes chers Frères,

j'ai lu attentivement les préconisations du F. Jean.

En les lisant, j'ai été stupéfait du conservatisme de ce Frère:

1: il ne change rien au Principe de reconnaissance des autres Ob. françaises.
2: Il conserve les Provinces avec son inflation d'OffOff. (même s'il envisage de les resserrer)
3: le SG Comité est conservé avec une composition-nomination incertaine (seule l'adjonction des voix des VVMM est mentionnée)
4: le C.A. sur 15 membres, 9 sont issues de la gouvernance centrale.

Pour moi, Membre "observateur" (je suis Membre de la GL), je trouve que le projet du Frère J.M. ressemble étrangement à la gouvernance du Frère François S., quelques mesurettes rassurantes en
plus!

Je vous soutiens depuis le début dans votre lucide et courageuse lutte pour la pérennité et la sauvegarde de l'Initiation véritable, mais je crains que vous ne fassiez, une fois de plus, "rouler"
par des Frères qui ont démontré leurs facultés diplomatiques pour arriver à être califes à la place du calife.

Cordialement,


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 03/06/2011 18:38



Mon Frère, bienvenue sur ce blog.


Je comprends qu’étant membre de la Grande Loge de France, ton souci
prioritaire soit lié aux « principes de reconnaissance entre obédience françaises ». Souffres cependant que dans le contexte de la crise que la GLNF traverse actuellement, ce sujet soit
pour nous tout-à-fait secondaire, et heureusement.


Cependant, il se trouve que, si effectivement le compte-rendu n’en a pas
fait état, le sujet a été abordé à la demande d’un frère.


Quoi qu’il en soit, ton observation est partielle : nous ne sommes
pas des conservateurs invétérés, mais nous ne sommes pas non plus des révolutionnaires désireux de tout « casser dans la baraque » ! Et de plus, je pense que personne à la GLNF, ne
souhaite perdre la reconnaissance de la G.’.L.’.U.’.A.’. ; les relations avec les autres obédiences françaises, pour fraternelles qu’elles seraient sous une éventuelle Grande Maîtrise de
Jean, resteraient dans le cadre des horizons qui nous sont offerts.


S’agissant des Provinces, effectivement, une obédience d’environ 45.000
frères répartis sur toute l’étendue du territoire national s’administre avec des relais. Tu notes cependant que Jean préconise des collèges d’Officiers resserrés, composés uniquement d’Officiers
actifs, et la fin des titres honorifiques.


En ce qui concerne le Souverain Grand Comité, tout est actuellement soumis
à sa composition, laquelle n’est pas exactement connue, avec les manœuvres de F.S.


Quoi qu’il en soit, sa composition est appelée à être le reflet de la
volonté des Frères, avec des stades de désignation validés par les A.G. de la refondation.


Enfin, si tu lis bien, le point fondamental, est la restauration de la
confiance indispensable. Comprends bien que c’est ce sentiment qui prévalait à la GLNF, avant que ce que nous appelons les frères de la côte, n’en profitent pour changer les institutions, et nous
entraînent là où nous en sommes.


S‘agissant de Jean, certains frères, sont d’accords – ou non – avec les
principes qu’il défend. Une chose que personne ne remet en cause, bien au contraire, c’est son intégrité et sa probité. Dès lors, le terme que tu emploies, « je crains que vous ne fassiez,
une fois de plus, "rouler" par des Frères qui ont démontré leurs facultés diplomatiques pour arriver à être califes à la place du calife. » me semble pour le moins déplacé…


Fraternellement…



 



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche