Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 14:40

C’est un événement important et un tournant concernant le destin de la GLNF dans ses relations avec les autres maillons importants de la grande Chaîne de la Fraternité Universelle.

En effet, il y a deux années à peine, en 2012 à la suite de la « prestation » de Monsieur Stifani, la Conférence avait suggéré aux Grandes Loges que ce serait une action raisonnable de rompre les relations avec la GLNF considérant que tant que celle-ci était soumise à des troubles, cela devenait indispensable.

L’année dernière, à Kansas-City, dans le Missouri, cette même commission de reconnaissance de la Conférence des Grands Maîtres Nord Américains considérait que des progrès avaient été fait au sein de la GLNF, prenant en compte que des élections avaient conduites à l’installation du nouveau Grand Maître Jean-Pierre Servel, mettant fin à l’administration judiciaire de l’obédience.

Ce développement, avait conduit au retour de plusieurs reconnaissances émanant de différentes Grandes Loges nord américaine.

Cette année, la Conférence, réunie à Baltimore dans le Maryland va plus loin dans son communiqué.

En mentionnant que les problèmes administratifs sont résolus au sein de la GLNF, c’est  une « clearence », un feu vert donné à toutes les Grandes Loges pour rétablir leurs relations avec la GLNF.

C’est donc pour la GLNF une bonne raison de se réjouir, obtenue par le Grand Maître et par Jean-Pierre Rol., ceci d’autant que la Conférence rappelle quels sont les Standards de la reconnaissance, lesquels confortent la régularité de la GLNF jamais mise en cause, tout réaffirmant en particulier la nécessité de la Croyance en D-ieu

Il est à noter que si Alain Juillet a été auditionné par la commission, il n’en est même pas fait mention dans le rapport, tout comme l’année dernière. Il n’est donc pas question de reconnaissances dans cette direction.

Certains membres de la commission auraient jugé pertinent de saluer les efforts entrepris par 5 grandes Loges européennes pour élargir le cercle de la maçonnerie régulière en France.

Ce blog s’est déjà exprimé sur ce sujet et interprète l’éventualité de la reprise de cette démarche a posteriori sur le communiqué, comme une façon  de permettre à ces cinq obédiences de sortir du mauvais pas dans lequel elles se sont mises…et de sauver l’honneur.

Dans la déclaration de la commission de reconnaissance de la conférence des Grands Maitres américains (votée à l’unanimité), voici les extraits qui nous concernent :

The standarts for recognition are summarized as follows :

1. Legitimacy of origin.

2. Exclusive territorial jurisdiction, except by mutual consent and/or/ treaty.

3. Adherence to the Ancient Landmarks – specifically, a Belief in God, the Volume of the Sacred Law as an indispensable part of the Furniture of the Lodge, and the prohibition of the discussion of politics and religion.

Traduction :

Les standards de reconnaissance se résument comme suit:
1. Légitimité d'origine.
2. Compétence territoriale exclusive, sauf par consentement mutuel et / ou /par traité.
3. Adhésion aux Anciens Landmarks  - en particulier, une croyance en Dieu, le Volume de la Loi Sacrée comme un élément indispensable de la Loge, et l'interdiction de discussion politique et de religion.

FRANCE

« It appears that the administrative problems within  Grand Lodge National de Françoise (GLNF) have been resolved. Other constitutional changes will be voted on in April of 2014. In the 2012 report of the Commission, it stated that a « reasonable course of action to consider is to suspend fraternal relations with the GLNF ». Based on the resolution of the administrative problems, member Grand Lodges may desire to reconsider that suspension.

Traduction :

FRANCE

Il apparaît que les problèmes administratifs au sein de la Grande Loge Nationale Française ont été résolus. D'autres changements constitutionnels seront soumis au vote en avril 2014. Dans le rapport 2012 de la commission, il était écrit « qu'un mode d'action raisonnable à considérer serait de suspendre les relations avec la GLNF ». Considérant la résolution des problèmes administratifs, les Grandes Loges membres peuvent, si elles le souhaitent, reconsidérer cette suspension.

Ici le communiqué de la GLNF :

EXTRAIT DU RAPPORT DE LA COMMISSION DE RECONNAISSANCE DES GRANDES LOGES AMERICAINES A BALTIMORE

A l’occasion de la conférence des Grandes Loges Américaines qui s’est tenue à Baltimore en février 2014, le Grand Maître de la GLNF, Jean-Pierre Servel, est intervenu devant la Commission on Information for Recognition pour demander que soient revues les dispositions prises lors de la conférence de 2012 et pour que les relations d’amitiés soient rétablies dès à présent avec la GLNF, ce qui est déjà le cas pour 35 des Grandes Loges américaines.

A cette occasion, il a rappelé que pour le futur, la GLNF n’était pas opposée au rassemblement de tous les Frères réguliers en France, au contraire. Dans le prolongement des landmarks énoncés en préambule dans le rapport de la commission, il a rappelé que ce rassemblement ne pouvait se faire sans la GLNF et cela dans le plus strict respect des landmarks, c’est-à-dire tout particulièrement la croyance en Dieu, Grand Architecte de l’Univers, la tenue des travaux en Loge en présence du Volume de la Loi Sacrée et la prohibition des discussions concernant les sujets d’ordre religieux, sociétal ou politique. De même, quels que soient les rapports fraternels et amicaux qui sont de mise avec leurs membres, il a rappelé son attachement à la règle de non inter-visite maçonnique avec des corps maçonniques irréguliers.

Considérant que ces sujets sont en discussion dans certaines Grandes Loges, la GLNF garde un œil attentif et ouvert aux évolutions en cours.

Jean-Pierre Servel est très satisfait du rapport de la Commission on Information for Recognition, approuvé à l’unanimité par la Conférence des Grands Maîtres américains lors d’un vote.

Extrait du rapport pour la France :

POUR LA FRANCE

Il apparaît que les problèmes administratifs au sein de la Grande Loge Nationale Française ont été résolus. D'autres changements constitutionnels seront soumis au vote en avril 2014. Dans le rapport 2012 de la commission, il était écrit « qu'un mode d'action raisonnable à considérer serait de suspendre les relations avec la GLNF ». Considérant la résolution des problèmes administratifs, les Grandes Loges membres peuvent, si elles le souhaitent, reconsidérer cette suspension.

Lors de la lecture du texte pour approbation par l'assemblée des Grands Maîtres d'Amérique du Nord a été ajoutée une courte phrase à propos de l'intervention des cinq Grandes Loges Européennes. Nous vous communiquerons cette phrase dès que nous aurons confirmation de ses termes exacts.

Voir aussi sur ce sujet, le site de la GLNF: http://www.glnf.asso.fr/



  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Chicon 23/02/2014 15:52

@philippe christian - voila qui est bien dit objectivement

Philippe Christian 21/02/2014 13:48

Par cette déclaration américaine, elle indique clairement que la fin de la partie n'est plus trés loin et qu'elle est d'ores et déjà décidée.

Ceci est en toute objectivité, sans aucun parti pris, ni pour la CMF, ni pour la GLNF.

Cela met l'accent qu'il reste encore une possibilité de rassembler la famille éclatée autour de tous ceux qui souhaitent être réguliers et reconnus.

Enfin, qu'un maçon ne peut pas éprouver de la haine, du ressentiment ou encore des reproches perpétuels pour son Frère parce qu'il est parti dans un autre temple.

Il va falloir que chacun se remette en cause, qu'il réfléchisse aux leçons de l'institution qui veut que nous devons être francs entre nous quite à procéder à une "baffothérapie" avant de pouvoir
pardonner mutuellement les fautes et retourner travailler entre les colonnes du Temple.

Qui peut avoir la prétention de détenir le monopole de la Vérité et de laver plus blanc que son Frère ?

En réalité, il est temps pour tous de retourner sur le chantier pour reconstruire ensemble.

Enfin, personne ne doit penser que les règlements modifiés seront suffisants pour permettre le retour de la confiance et de la fraternité. Tout cela passe avant par un état d'esprit, une posture et
une attitude qui soient conformes aux idéaux des fondateurs il y a 400 ans.

pierredulot 20/02/2014 19:16

Bjr à tous...

Plus le temps passe, plus la situation des 5 GL européennes est inconfortable, celle de la GLAMF-SCPLF quasi-désespérée. Nous voyons ces Américains (n'oublions pas qu'ils détiennent les clés de la
régularité pour les Suprêmes Conseils du Monde du REAA) rappeler invariablement les critères de la Régularité Internationale : Croyance en Dieu, Régularité de Création (qui a porté la GLAMF sur les
fonts baptimaux, quelles GL régulières ?),Principe de Territorialité exclusive sauf inter-reconnaissance, pas d'intervisites avec les GL ne respectant pas ces Principes ...

Ce doit être démoralisant pour A.J., qui s'est lancé dans l'aventure, sans bien connaître ce que tout vieux Maçon régulier est censé savoir...

Que reste-t-il comme persepectives ?

Les 5 GL peuvent, il n'est pas trop tard, s'apercevoir que l'erreur majeure de recomposition a été de mettre la GLDF au centre du regroupement, au lieu de la GLNF, enterrée bien vite. La GLDF
refuse d'imposer à ses membres la croyance en Dieu, et d'interdire l'intervisite avec les loges féminines ,du GODF et du D.H. Jamais, jamais, elle ne pourra être le pivot d'un rassemblement
régulier... La GLNF, si ! Cà s'est déjà fait.... en 1964, et au détriment de la GLDF.

De même, bcp de frères de la GLTSO, ceux de la GLIF, de la GLTF, sont réguliers, et pour cause, et bien des frères de la GLDF, à titre personnel...Le foyer de la Maçonnerie régulière qu'est la GLNF
leur est ouvert...

Alors que reste-t-il à faire ? Une fédération, comme les Grandes Loges Régulières d'Allemagne, des reconnaissances au cas par cas, sur les critères de régularité ??? L'avenir nous le dira...

Ce qui est sûr, c'est que le temps joue contre la GLAMF et pour la GLNF... Il ne restera plus à cette structure qu'à se fondre dans la GLDF, en perdant des frères, furieux d'avoir été trompés, et
qui reviendront au bercail après des années d'errance...

le voyageur 20/02/2014 16:50

TC Emmanuel,
les "petites brutes" vont encore contester...
et pourtant ça fait un moment que le vent a tourné.
Nos FF "égarés" (au moins leurs chefs)sont encore à temps de sentir ce qui est en cours d'achèvement et utiliser cette période pour essayer de limiter la casse.
Concernant l'action des 5 GL européennes, nous allons voir si la GL "FO" (allemande) deux ou trois voix dans leur propre fédération (majorité 100% requise) va tenir la parole faire à JP SERVEL lors
d'une assemblée nationale RER....(soutenir la GLNF)
très fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 20/02/2014 17:36



Bonsoir Mon Très Cher Frère Voyageur,


Ceux que tu appelles – à juste titre – ainsi, se sont fait
une spécialité : nier les faits, nier les évidences. Tant mieux, ils ont ainsi largement contribué à prouver la juste cause de la GLNF actuelle.


Du reste beaucoup de Frères décident de revenir à la GLNF,
et ils sont les bienvenus, pour que qu’ils l’aient à l’époque quitté dans l’honneur.


Avec ma fraternelle affection.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche