Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 10:37

Je viens d’apprendre le décès de mon Cher Parrain, le Très Respectable Frère Yves Trestournel.

Yves, on peut le dire, à consacré toute sa vie à la Franc-maçonnerie.

On peut dire aussi, que parmi tous les caciques qui se bousculaient dans son bureau ou au troisième étage de Pisan, il était le seul « cherchant », le seul à avoir une authentique démarche spirituelle, à approfondir les choses, et à comprendre les Rituels. Sa culture et ses connaissances à la fois bibliques, mystiques et spirituelles, étaient immenses.

Dans son dévouement à la GLNF, il a occupé successivement les fonctions de Grand Secrétaire, de Grand Chancelier, et de Député Grand Maître, puis de Député Grand Maître d’Honneur. Pour moi, il était surtout l’incroyable Vénérable Maître de la R.’.L.’. Les Fidèles d’Amour n° 333, la Loge des Vénérables Maîtres, dont il dirigeait les travaux avec un brio qui m’ont toujours laissé admiratif. C’est en son honneur, que j’ai donc adopté mon pseudo, qui est devenu fameux, je crois. A lui et pour lui, pour ce qu’il m’a appris et transmis.

Sans exagérer, on peut aussi dire, que c’est lui qui a fait la GLNF moderne, qui l’a projeté là ou elle était, avant que certains ne la détruise méthodiquement.

C’est sans doute pour cela, parce qu’il devait leur faire de l’ombre, et aussi parce que lui aussi savait qui est qui, que les mauvais compagnons, l’ont « viré », sacqué », « dégagé » en quelques minutes, comme un malpropre.

Ainsi, Claude Ch., alors Grand Maître, n’avait pas eu le courage de « liquider » lui-même Yves, et avait envoyé Jean-Charles Foe, faire le sale travail, sans aucun égard pour celui qui avait si bien servi la GLNF, et tant de Grands Maîtres.

Il en a été terriblement affecté. Sa grande sensibilité ne pouvait résister à tant de trahisons.

Il en était devenu aussitôt mélancolique, voire absent. Avant de plonger dans la maladie qui vient de l’emporter.

La Maison des Maçons est, et restera son œuvre, même si les mauvais compagnons l’en ont chassés…

Nous n’étions pas toujours d’accord, et je dois dire que certaines de ses actions ou décisions, n’avaient pas toujours ma sympathie, mais je sais qu’il a toujours été un vrai Franc-maçon digne du plus grand respect, et que, au-delà de tout, il était, un authentique Initié, et je le respectais en tant que tel…

Yves, était aussi un homme libre, qualité indispensable au respect. Yves, était un Français, un bon français, qui aimait servir sa patrie, il aimait la France au dessus de tout, lui qui avait subi ce traumatisme d’être arraché de sa terre natale, l’Algérie alors française.

Il était pétri de la culture française et de ses lumières, ainsi que de sa poésie…

Yves était… Dire « était » s’agissant de Yves…Cela me paraît tellement impossible.

Son visage, rond, ses yeux malicieux et bienveillants, m’habitent en ce moment.

Mes pensées se tournent vers sa femme, si formidable, Régine, que je vous demande de soutenir  de n’importe quelle façon, si elle en a besoin…

Gémissons, gémissons, gémissons mes Frères, mais espérons.

Son souvenir est béni, et qu’il en soit ainsi à l’Or.’. Et.’.

 

 

 

Post Scriptum : Un commentaire qui est arrivé et qui vient d’être mis en ligne m’oblige à cette précision, au nom de l’honnêteté intellectuelle. En effet, il semble que dans cette malheureuse et épouvantable affaire qui avait touché Yves, les mauvais compagnons étaient au nombre de deux, et non de trois.

Car, il me semble aussi me souvenir avoir lu qu’un certain François Stifani, avocat à Antibes et par alors Grand Maître de la GLNF a usé de toutes ses ressources pour que soit dédiée un square à Vallauris, je crois, qui porte le nom de Trestournel !

Que ceci nous renvoie au pavé mosaïque. Il fallait pour être complet autant que faire se peut, et aussi pour être juste apporter cette précision à nos Frères.

Même si cela n’enlève rien à notre détermination à le voire quitter définitivement ses responsabilités pour d'évidentes raisons. Mais le moment n’est pas à la polémique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Trestournel Béatrice 26/08/2011 09:57


Merci Frères de Papa, je suis heureuse de vous lire et de le savoir entouré là-haut de tant d'amour. Il n'en a pas manqué sur cette terre, il aimait ses Frères plus que lui même et ses Frères lui
ont donnés force, amour et fraternité.
Repose en paix Papa, Tes Frères sont auprès de nous.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 26/08/2011 10:29



Chère Béatrice,


Ces mots sont très touchants. Il n’y a rien à
ajouter.


Ta maman ta sœur et toi, êtes à l’horizon de mes pensées, et de bien
d’autres Frères, je le sais.



Emile Ouaknine 17/06/2011 18:58


Je suis resté en contact permanent avec mon regretté frère Yves et allais souvent prendre un café chez lui jusqu'au mois d'avril de cette année.
les quelques temoignages m'ont beaucoup touché, oui Yves était pétri de spiritualité et de tolérance. Les tenues à Villard aux Fidèles d'Amour ou à l'Alliance Sacrée (les 3 monothéismes) ont
toujours été des transmissions de connaissance. Son grand bonheur a été la création à mes côtés de la Grande Loge du Royaume du Maroc elle se voulait une terre interculturelles ou la renaisssance
d'El Andalous.
Oui Yves a été un visionnaire détruit par la mesquinerie humaine de Claude et Jean Charles aidés de leurs affidés à qui ils devaient tous leurs grades "sans qualités".
Je vous rappelle avoir été le seul en tant que Frère, GM et ami à me lever lors de l'Assemblée de la GLNF de 2001 pour décrier leurs méthodes indignes contre le renvoi de notre cher Yves comme un
malpropre.
jusqu'au bout Yves a été mortellement blessé par la traitrise de ceux qu'il avait aidé poussé pour être des GM et le trahir.
On l'a trainé dans la boue comme tous ceux qui se dressaient contre ce système "mafieux": moi je reste serein et en conscience d'homme libre, fier d'avoir été son ami vrai

Adieu mon Yves l'Africain, les moments de bonheur partagés resteront gravés dans mon coeur. Tu as droit d'être avec les saints hommes car ta mémoire restera présente et les mauvais compagnons
disparaitront en poussière.

Régine est la vraie temoin de la perfidie des "hommes" qui ont rendu Yves mélancolique

Emile l'homme de l'Alliance Sacrée et d'autres


Aggée 25/05/2011 10:11


Tous ceux qui ont aimé le TRF Yves sont dans la douleur. Nous partageons la peine et la douleur de sa famille. La disparition d'un si éminent personnage laisse un grand vide. Qu'il repose en paix.
Je ne pardonnerai jamais à C.C et J.C.F ceux qu'ils ont fait au TRF Yves. J'ai aussi une pensée affectueuse pour mes autres amis Raymond An..l et Jean-Jacques Cr.....t. Mes prières accompagnent
tous les trois qui m'ont tant appris et tant donné.
Aggée


SP - Miasme 10432 20/05/2011 09:10


Mes FF, Gémissons,

Yves nous quitte, mais restera présent dans nos coeurs et dans nos esprits, car c'est un Frère qui est passé à l'Eternel orient...
Je l'ai bien connu surtout à une époque où, comme le dit FA, la GLNF était une grande famille. Me rendant souvent à Bineau pour visiter ATC112, il m'appelait par mon prénom quand on se croisait
dans les couloirs et n'hésitait pas à me dire: "Viens dans mon bureau 2mn, on va parler de la Bretagne"... Plus tard, c'est aussi lui qui m'a installé dans la chaire de VM en 1985 à Cayenne, et je
me rappellerai toujours l'intense émotion qu'il a suscitée chez tous les invités qui étaient présents ce jour-là... car non seulement il savait parler de Maçonnerie, mais aussi de LA Maçonnerie
dont il avait une vision d'avenir certaine: c'est indéniable! Plus tard encore, je l'ai aussi retrouvé à la 333 où il était exceptionnel... Il aimait ce qu'il faisait!

Bien sûr, comme FA, je n'ai pas toujours adhéré à tout, car il a sûrement fait des erreurs... comme beaucoup d'entre nous n'est-ce pas! Mais je n'ai pas aimé non plus le lynchage public dont il a
été victime à son "départ en retraite"...

Ce que l'on peut garder en souvenir, c'est qu'il faisait marcher "la boutique" ce qui permettait aux GM de l'époque d'exercer leurs fonctions de GM!
Mais n'est-ce pas justement ce que prônent bon nombre d'entre vous en disant qu'il faut dissocier les fonctions de GM des fonctions associatives???

Mes salutations attristées à FA...
Et mes sincères condoléances à la famille.
SP


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 20/05/2011 10:24



Merci, Mon
Frère,


Tes mots, comme ceux
des frères qui envoient leurs messages, me font penser que le souvenir d’Yves, au-delà du sort que lui ont réservé ces Frères indignes, marquera à tout jamais nos mémoires, mais aussi la GLNF,
alors, que ceux qui ont ourdis son sort, ne laisseront en définitive aucun souvenir, sinon négatif…


Très sincèrement et
très fraternellement avec toi



lou nissarte 20/05/2011 09:00


Mon B.A.F.,
Je voudrais ici saluer la mémoire d'un vrai Maçon.
Bien qu'en opposition totale avec certaines de ses actions je me dois de témoigner de son implication sincère et totale pour la GLNF et une spiritualité qui font cruellement défaut à nos (EX-)
dirigeants actuels.
Il a participé à ce que notre obédience devienne ce qu'elle est aujourd'hui avec ce qu'elle a de beau, de bon mais également de mauvais reconnaissons le.
Mais ce qu'il fit, il ne le fit jamais à des fins personnelles. Son action fut "métalliquement" désintéressée. Il appartient comme William GAUC_, Lucien GIRIBALD_ et bien d'autres, qui me
pardonneront de ne pas les citer tous, qui se sont investis et dépensés sans compter pour le rayonnement et le développement de notre maison tant sur le territoire national qu'à l'étranger,
répondant en cela quelquefois à des intérêts, pour ne pas dire des impératifs, "politiques" supérieurs. Ceci devrait nous inciter à un minimum de respect surtout de la part de ceux qui parlent sans
savoir. De plus quand l'on voit la façon dont ils ont été remerciés......
Leur défaut: être les mémoires vivantes de la GLNF. Et ça "L'AUTRE" n'en veut plus d'où....
Quoi qu'il en soit je m'associe pleinement à la tristesse partagée aujourd'hui par ses VRAIS amis.
Mes plus sincères condoléances à ses proches et à Toi son filleul mon B.A.F.

Accolades fraternelles


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 20/05/2011 10:20



Merci pour tes mots
et de rappeler quelques fondamentaux...


Très
fraternellement.



Jean-François D. 20/05/2011 07:16


Mes BAF,
Tous vos témoignages de sympathie me vont droit au cœur, car non seulement Yves était mon Parrain, mais c’était également mon Oncle, et j’ai eu la chance de partager cette passion commune pendant
35 ans, bien avant d’être initié ; vous comprendrez alors que c’est les larmes aux yeux que je lis tous vos messages.
Tous ceux qui l’ont approché et qui ont eu la chance de travailler avec lui, ont rencontré un Maçon comme il y en a peu qui a voué un grande partie de sa vie à la Maçonnerie et à la GLNF, avec une
grande passion pour la Maçonnerie de l’Arche Royale dont il fut le Pro-Premier Grand Principal, son éviction en 2001 du Grand Chapitre fut sans aucun doute son plus grand traumatisme.
Mes BAF, Yves restera à n’en point douté une des figures marquantes de la GLNF et gardons à jamais présent à l’esprit son engagement au service de Tous les Frères.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 20/05/2011 10:15



Il a tellement
incarné la GLNF, dans les années 70-80.


Il incarnait des
dirigeants, pétris de spiritualité et de fraternité…


Une autre
époque…


Merci de transmettre,
mon Bien Aimé Frère, mon baiser affectueux et fraternel à Ré. Et à ses filles…



Pierre Mourier 19/05/2011 22:20


Mon cher Fidèle d'Amour, je te demande de bien vouloir me servir d'intermédiaire pour présenter à son épouse mes plus sincères condoléances suite au décès de notre frère Yves.
Je garde un premier souvenir, celui d'avoir été fait par lui VM à Paris au siège de Bineau en 1989 lors de la cérémonie secrète qu'il présidait et en présence d'ailleurs de notre regretté F Raymond
Marcillac et cela lors d'un déplacement en France métropolitaine alors que j'avais été élu par mes FF, VM de ma Loge Varua n°479 à l'Orient de Tahiti.
Plus tard j'eu le plaisir de lui faire découvrir notre belle île lorsqu'il vint avec son épouse nous visiter ici en Polynésie alors qu'il était Grand Secrétaire de la GLNF.
J'ai en mémoire de lui le souvenir ému d'un homme enjoué et d'un frère dévoué et remarquable, il avait dans son bureau, sur sa table de travail la statuette d'une vierge à l'enfant du moyen âge qui
était là comme les témoins journaliers de son travail au service de l'Obédience et de tous les FF.

Pierre M. ex matricule 29762 présentement à GLTSO


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 20/05/2011 02:24



Bien-sûr ton témoignage et ton message, parviendront à sa
femme.


Merci



SPARTACUS 19/05/2011 22:16


Mon très cher frère,
J'ai vraiment de la peine d'apprendre cette tristesse nouvelle.Le TRF Trestournel que j'ai connu et apprécié me laisse le souvenir d'un frère toujours disponible pour les frères et qui trouvait une
solution aux problèmes que l'on lui soumettait.Je me rappelle l'avoir sollicité en 2000 pour résoudre un problème de transfert de frères d'une loge à l'autre qui posait problème.En dépit du
décalage horaire j'eus la réponse dans la meme journée.Son brutal limogeage par la nouvelle équipe et son humiliation publique au cours de la tenue de Grande loge qui suivit fut très mal vécu par
nous qui l'avions connu, aimé et respecté.Nous aurions du nous douter déja que ces méthodes allaient etre érigées en méthode de gouvernance.Merci de faire passer à sa famille notre souvenir ému de
ce frère chaleureux.Spartacus


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 20/05/2011 02:21



Merci mon Frère pour ton témoignage.


Bien entendu ton témoignage sera relayé à sa famille, avec les
autres…


Très fraternellement.



Antoine 19/05/2011 21:34


Mon cher Fidèle d'amour,
Ton parrain était un vrai parrain.
Un jour je te raconterais ce qu'il disait a ton propos et que j'arrivais du GO.
Il m'a a l'époque beaucoup marque par sa disponibilité et la profondeur de ses actions et recherches.
Mes condoléances a sa famille et a ses proches.
Antoine


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 20/05/2011 02:19



Tous les messages seront transmis à sa famille. Merci mon
Frère.



Babel 19/05/2011 17:37


Trop jeune dans la "maison" je ne l'ai que croisé, errant assez tristement en adressant des petits signes de tête aux uns et aux autres.

Il était, il faut le dire, précédé d'une réputation ... mitigée, sur laquelle je ne porterai aucun jugement puisque j'en ignore tout, mais qui était une réalité qu'il n'y pas lieu de se
dissimuler.

L'éclairage humain que tu donnes en est d'autant plus intéressant et je comprends ta peine. Cela permet de beaucoup mieux comprendre l'homme que c'était.


marco73h 19/05/2011 16:49


mon BAF,

Je partage ta peine, et prions pour ce frère.
fraternellement
marc-henri girollet


infidèle d'amour 19/05/2011 16:14


Cher Fidèle d'amour,
Comment peux-tu être aussi naïf ?
Sans doute vas-tu censurer ce commentaire, mais je ne peux m'empêcher de te rappeler que Trestournel, ce triste sire, était l'homme de réseau le plus intrigant que j'ai jamais connu en 40 ans de
maçonnerie.
Pour illustrer ce propos je ne citerais qu'une seule de ses intrigues : celle qui a constitué, en son temps, à inventer une machine à fabriquer par paquets de 2 ou 3 des Vénérables Maîtres haut le
pied, c'est dire sans Loge pour les installer, mais seulement avec le rituel ad'hoc de la cérémonie secrète utilisé habituellement.
Cette pratique des plus curieuses était mise en oeuvre par Trestournel dans un Atelier réservé aux Passés Maîtres, auquel il donna le nom de....Fidèle d'amour !
Bien sûr ceci lui permettait de créer à volonté des VM qui, munis de leur trois taux, pouvaient alors prétendre se faire copter dans l'Ordre envié les tabliers bleus. Ainsi s'enrichissait le réseau
Trestounel.
Je ne me rendu qu'une seule fois dans cette Loge. C'était assez pour m'édifier.
Désolé, cher Fidèle d'Amour.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 20/05/2011 02:13



Tu devrais savoir qu’il en faut beaucoup pour que je décide de censurer un
commentaire, ce qui me répugne au plus haut point.


J’ai précisé que certains aspects de l’action de Yves n’avaient pas
toujours recueillis ma sympathie. Il avait le droit, comme chacun de nous, moi en premier de se tromper.


Qui ne s’est pas trompé dans ses choix ? Toi peut-être, qui vient
régler tes comptes en salissant la mémoire d’un Frère mort, sous couvert d’anonymat ?


Je suis navré de te dire que, quelques soient tes raisons, on n’agit pas
ainsi.


Il te suffisait de dire à Yves ton opinion, les yeux dans les yeux, à
l’époque où il était en fonction. Aujourd’hui, c’est vraiment déplacé.


Une chose restera gravée, c’est sa passion totale pour la
Franc-maçonnerie, et l’action qu’il a mené, de l’époque où j’ai connu la GLNF, alors forte de 4.500 frères, une obédience quasi familiale, à ce qu’elle est devenue, ou plutôt aurait pu
devenir.


Il restera les enseignements qu’il a dispensés. Il restera sa haute
spiritualité.


Tout autre commentaire, n’est que vanité, buée…


 



Claude Galinier, l'ancien 19/05/2011 15:17


Toutes mes condoléances à son épouse sa famille. J'ai connu Yves il y a 32 ans à la Pierre Angulaire de Neuilly Bineau.Qu'elle Maçon fantastique par sa conduite exemplaire reconnue par la
maçonnerie planètaire.Je lui dois beaucoup et lors de son départ à la retraite, il a été traité d'une manière infâme par C.Charbonniaud et JC Foellner. Il souhaitait de tout son coeur notre
liberté. J'espère que sa mémoire sera honorée à jamais dans notre nouvel ordre. Nous lui devons Pisan, c'était un grand constructeur. Gémissons.


Tsimsum 19/05/2011 13:26


Paix à son âme.

Ton superbe hommage prouve qu'il fut l'une des premières victimes des trois félons.

Gémissons mais espérons.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 19/05/2011 13:53



Mon
Bien Aimé Frère Tsimtsoum.


Merci
de tes mots, c’est bien le minimum qui peut être dit, là.


J’ai
rajouté un Post Scriptum à l’article, notamment à ton intention.



Paracelse 19/05/2011 13:18


Cher et BAF Emmanuel, je comprends ce jour pourquoi tu signais tes articles "Fidèle d'Amour". Je m'associe à ta peine, bien que n'ayant pas connu ton Parrain. Je ne doute pas que sa Lumière ne fera
qu'Une avec celle de tous nos FF qui l'ont précédé à l'Orient Eternel. 3B


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 19/05/2011 13:37



Merci,
Mon Bien Amé Frère Henri.


Tu t’es
toujours montré profondément fraternel, et j’y suis particulièrement sensible.


C’est à
cela que l’on reconnait les authentiques En. de la Ve.


Bien
fraternellement à toi…



franck Bailly 19/05/2011 12:57


Très Chers et Bien aimés Frères,

J'ai eu la Grande Chance de travailler de Très Près avec Yves. Je garde de lui, outre celui d'un Maçon hors du commun, le souvenir d'un homme qui savait me faire rire par ses pitreries et Blagues
dans les vestiaires avant les tenues. Il aurait du être naturellement le Grand Maître après JCC, hélas il a été victime du système mis en place par JCC et sa clique.

Bon Voyage Yves, je t'aime énormément et tu resteras a jamais gravé dans ma mémoire.

Fraternellement
Franck


Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche