Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 13:50

A tous mes Frères de la GLNF,

« Mon désir est d’être le rassembleur… », Paul Claudel

Je suis candidat à la Grande Maîtrise de la Grande Loge Nationale Française et je l’ai confirmé dans la forme à Maître Legrand.

Je me suis engagé à n’exercer qu’un seul mandat de trois ans durant lequel je mettrai toute mon énergie à restaurer l’image déchirée de notre institution.

Depuis 2007, avec quelques Grands Officiers de la GLNF pour tenter d’éviter les dérives prévisibles de la gouvernance actuelle, nous avons persévéré par l’écoute directe des Loges et des Frères, dans le maintien de la régularité que nous valait, nationalement et internationalement, le travail et la qualité des FF, particulièrement dans la transmission de nos valeurs et le respect des Landmarks.

Je suis convaincu que le retour à l’harmonie est nécessaire pour retrouver les qualités de liberté dans la fraternité : ainsi, la priorité va nécessairement à la révision et la réintégration des Loges et des Frères, dans un premier temps et systématiquement, pour celles et ceux qui ont été exclus après la date de la démission volontaire du « Président » et de son Conseil d’Administration le 21 janvier 2011 et bien entendu, la réintégration provisoire des Grands Maîtres Provinciaux, en attendant la rénovation des statuts, indispensable préalable à cette restauration temporaire.

Un travail d’écoute et de concertation a été entrepris à mon initiative dans une majorité de Provinces dans lesquelles je me suis déplacé en 2011, car une rénovation durable repose sur une large acceptation. Le recours aux Statuts de 1986 était - et demeure - une base temporaire de retour à la sérénité en attendant le travail déjà largement préparé par une équipe unie et toujours à votre écoute. Pour autant, nous considérerons toutes les propositions des Frères, souhaitant faire preuve d’un esprit d’ouverture et de tolérance exemplaire. Les principes ont donné lieu à des propositions concrètes qui seront soumises au vote en Assemblée Générale.

A ce titre, vous comprendrez qu’un mandat de 3 ans me paraisse nécessaire pour établir une GLNF en harmonie avec elle-même, c'est-à-dire dans le maintien de sa régularité et de la reconnaissance internationale nécessaire en réponse aux défis du monde moderne auquel nous ne cessons pas d’appartenir pour autant.

L’unité et la cohérence initiatique reposent sur une juste représentation des pouvoirs. C’est dire que les principes initiaux de notre Ordre imposent de respecter l’écoute des premiers chefs de l’Ordre que sont les Vénérables Maîtres tout en respectant le maintien de la Règle en 12 points et la cohérence efficace de la Grande Loge, en accord loyal avec les Juridictions, par une sage répartition des responsabilités. La sérénité retrouvée de nos travaux et l’apaisement n’ont jamais signifié laxisme ou non application des Lois dans l’exercice de notre Association.

Je m’engage :

- A faire annuler, dans un premier temps, toutes les ordonnances de suspensions et de radiations des LL et des FF prises depuis la démission de François Stifani et de son Conseil d’Administration, le 21 janvier 2011.

- A faire réintégrer, dès mon élection, les GMP qui dirigeaient nos Provinces au 21 janvier 2011 et maintenir dans leurs prérogatives tous les membres du SGC suspendus depuis, en attendant la réforme de nos statuts.

- A fonder un Comité de Réforme de la GLNF reprenant  les Constitutions de 1986 à titre provisoire, avec pour objectif de :

                       1- Faire aboutir à une révision des Statuts, Constitution et Règlement Intérieur qui seront présentés en Assemblée Générale et compatibles avec les souhaits exprimés par les FF.

                       2- Retrouver les chemins de la régularité.

                       3- Rechercher et sanctionner les responsables ayant conduit aux désordres actuels dans la gestion financière et immobilière.

- A prendre collégialement, en tant que Grand Maître et Président du Conseil d’Administration de notre association, toutes les décisions avec fermeté et détermination, ce qui n’exclut ni apaisement ni réconciliation nécessaires et salutaires pour la sauvegarde de notre institution.

Je vous remercie pour votre confiance et je m’efforcerai de continuer à en être digne. C’est avec votre aide, mes Frères, que nous reconstruirons ensembles l’édifice initiatique qui nous a formés.

Soyez assuré de toute mon affection fraternelle.

Jean MURAT

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

KOFFI EDOUARD 22/02/2012 15:16

Mon Frère, sommes-nous FM? Sommes-nous des FF? Sommes-nous des enfants de la Lumière? Si oui alors silence dans les rangs et que les prétendants à la Grande Maîtrise qui se sont dressés très tôt
contre l'imposteur, rentrent en conclave et se fassent mutuellement confiance pour nous proposer (à Me Legrand) un Frère parmi eux à la Grane Maîtrise. S'ils sont incapables d'un tel concessus,
qu'ils ne viennent plus chacun nous claironner qu'ils seront mieux que le guide spirituel dévoyé. S'ils ne sont pas capables d'un tel "exploit" alors qu'ils se contentent de dépecer le cadavre Glnf
afin que renaisse de ses cendres des Obédiences nouvelles selon les desiderata de nos chers candidats afin de garantir la pluralité maçonnique puis qu'ils ne peuvent s'entendre pour construire une
entité maçonnique unique à la place de la défunte Glnf.

Boaz! Qu'ils passent, mais qu'ils soient tous purifiés, car ils en ont besoin.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 22/02/2012 20:53






Depuis que ce blog appelle à une candidature
unique de l’opposition…



L'IMPARFAIT 22/02/2012 10:13

Mes frères,

Nous saurons après la désignation du candidat qui sera présenté à la ratification de l'assemblée s'il faut ou non payer les cotisations, rester ou partir.

Ce qui se joue aujourd'hui avec Me LEGRAND est déterminant,espérons qu'elle acceptera les propositions de l'opposition et redonnera confiance aux frères.

Elle en a le pourvoir, elle peut mème convoquer une ag pour modifier les statuts iniques.

Beaucoup de loges ne payerons pas si la situation n'évolue pas.
Nous attendons des décisions très fortes de Me LEGRAND

Bien Fraternellement

marco73h 21/02/2012 22:32

Mes BAF,

Un tandem J Murat, A Juillet, permettrait surement de couper l'herbe sous les pieds de beaucoup d'ambitieux. L'ex essaiera bien sûr de continuer à diviser pour continuer (espère-t-il) à régner !
Les sous marins de la côte ont déjà annoncé la couleur, d'autres vont venir, nous pouvons en être sûr, FMR et l'URLF ont bien trop peur d'être mis sur la touche. Alors les SAGES unissez-vous et
enfin mettons un point final à cette mascarade.

Fraternellement.

Marc-Henri Girollet 68989

Lestrat 21/02/2012 22:09

Bonsoir,

Le mont Gargan et Septimanie vont apprécier les propos !

Il faut bien ouvrir à tous pour 'rassembler'.

A y réflécir.

lestrat

jean-noel Deloisy18207 21/02/2012 17:42

BONJOUR; Nous qui avons été suspendus (loge Gnomon dont j'étais le V.M le 28.12.2010 à priori ne seront pas) réintégrés????????????d'après la candidature de J.Murat puisque seul seront réintégré
les loges et frères après la démission de Stif 21.01.2011 ! bravo et Merci! ne plus compter sur nous!!!

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 21/02/2012 20:20



Bonjour Mon
Frère,


J’ai répondu à ce type de commentaire
précédemment, sur le même sujet. Tu dois comprendre que nous sommes obligés, quel que soit le candidat et le futur Grand Maître, de respecter un processus juridique. Ce n’est qu’une fois élu que
le Grand Maître pourra réintégrer les suspendus. Il n’a jamais été dans l’esprit de Jean Murat de laisser qui que ce soit au bord de la route !


Fraternellement.



un niçois 21/02/2012 17:25

Mon B.A.F.,
Un petit détail me chiffonne dans les propositions de Jean MURAT.
Pourquoi ne faire annuler les ordonnances de suspension et réintégrer les FF. radiés ou exclus que depuis la date du 21 Janvier 2011?.
Il me semble qu'il serait plus "normal" que cela soit à dater de Janvier 2010, après ce fameux 04 Décembre 2009, dés que l'EX G.M. a commencé sa campagne de "purge".
Une pensée spéciale pour la Province du Val de Loire et son T.R.F. Thie_ PER_
Qu'en penses tu?
Pour le reste rien à redire que souhaiter qu'il travaille main dans la main avec A. JUILLET.
Fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 21/02/2012 17:39






Bonjour Mon Très Cher frère
Niçois,


Je t’avoue que moi aussi cette date m’a
interpellée. Je suppose qu’elle fait référence à un problème de légitimité juridique. En effet, il est impossible de contester la légalité du fait que F.S. était le G.M. jusqu’à sa démission à
cette date du 21 janvier 2011. Je ne m’avance certainement pas en précisant que Jean Murat, (dont je ne suis pas le porte-parole), n’a aucune intention de laisser sur la route tous ceux qui ont
été suspendus avant cette date, particulièrement dans la Province du Val-de-Loire, dont, ne l’oublions pas, il fût Grand Maître Provincial.


Je partage évidement, comme de très nombreux
Frères de toutes tendance, ton souhait de voire Alain Juillet travailler main dans la main avec lui.


Très
fraternellement.



NEMO 21/02/2012 16:01

Les extravagances du comique troupier étant terminées, on peut légitimement penser que nous allons retrouver la reconnaissance de la GLUA quelque soit le futur GM.
Je ne comprend pas (ou j'ai peur de trop comprendre) l'entettement des sécessionistes.
Comme je l'ai vue sur certains commentaires de bon sens, réglons nos cotisations , et ainsi votons en notre âme et conscience pour le future GM.
Allez d'ici Juin ou septembre, la "séquence" crise sera cloturée.

OUF ! Pas trop tôt !

Arno 21/02/2012 15:05

Mon BAF Emmanuel,
ces candidatures (prévisibles) mais qui divisent plus qu'elles ne fédèrent me laissent songeur sur notre capacité à vouloir nous débarrasser de FS et de la gouvernance actuelle.
Je n'ai rien contre Jean Murat en tant que maçon ni en tant que frère. Je sais qu'il s'est opposé à FS en se présentant à la succession de JCF. Je sais qu'il a des qualités indéniables mais il
cristallise aussi une partie de l'opposition contre lui (de la même manière que Claude Seiler ne fait pas l'unanimité, loin de là).
Or, je crois que l'urgence actuelle n'est pas de pousser l'un ou l'autre à la grande maîtrise mais bien de se débarrasser de FS et de nettoyer en profondeur la GLNF en commençant par ses statuts et
règlements actuels.
Je crois qu'aucun des candidats de courants n'est à même de mener ces réformes sans que l'on y voit une tentative de confiscation de la GLNF pour son propre camp ou clan.
On voit que l'opposition Myosotis-FMR tire sur Ni-Ni, sur Murat et toutes les initiatives qui ne viennent pas d'elle. Mais les autres ont tendance à faire la même chose. Et nos divisions ne font le
jeu que de FS ou d'un Servel ou d'un JCF.

J'ai publié, il y a deux jours, un commentaire sur le blog Neuilly-Bineau et notre Frère Sully l’a repris dans un de ses articles. Je crois qu’il est vraiment d’actualité et je disais ceci :
« la saison des candidatures s'ouvre et je pense que l'on va avoir un trop plein de candidats, ce qui va permettre à F.S. ou à celui qu'il désignera pour le remplacer d'être désigné et nous serons
reparti pour un tour.
Alors, oui, il nous faut un candidat unique, fédérant l'opposition...mais on sait bien que l'opposition est divisée, que les egos des uns et des autres et les ambitions font que les Murat, Seiler
et d'autres ne vont pas s'effacer derrière l'intérêt général car ils sont persuadés que l'intérêt général c'est eux.
Alors, j'appelle à ce que l'opposition et les chefs de clans diffèrent leurs ambitions et soutiennent un même et unique candidat qui lui devrait s'engager à faire un mandat court, de transition,
d'un an pendant lequel il procédera aux nécessaires reformes des statuts afin qu'un semblant de démocratie et de pouvoir rendu au loges soit rétabli.
Et ce n'est qu'à ce moment là, que les différents courants présenteront leurs candidats afin que le prochain GM soit désigné par une majorité.
En tant que frère de base, j'espère que tous les courants FMR, Myosotis, Murat, Ni-Ni, et d'autres vont se mettre d'accord pour se ranger derrière un Alain Juillet (il s'est proposé, il a montré sa
bonne volonté et une capacité à dialoguer avec les uns et les autres). J'espère que Alain Juillet, ne revenant pas sur sa promesse, nous garantira qu'une fois sa mission et son mandat d'un an
terminés, il ne sera pas candidat (il l'a déjà affirmé) et laissera ceux qui veulent cette Grande Maîtrise se présenter dans un processus juridique réformé.

Je crois que c'est à cette seule condition que nous arriverons à sauver la GLNF.
PS : je ne roule pas pour Alain Juillet que je n'ai rencontré physiquement qu'une fois à Paris à la convention nationale de l'ULRF. Si un autre candidat de transition, sincère, émergeait, il aurait
lui-aussi mon soutien. »
Pourquoi Jean Murat et Claude Seiler ne pourraient-ils pas attendre un an avant de se porter candidats ?.
J’ai peur qu’en ouvrant le bal des candidatures si vite, Me Legrand a dégoupillé la grenade qui va nous faire définitivement exploser.

Frat:.

Arno

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 21/02/2012 15:48






Bonjour et merci Mon Bien Aimé Frère Arno,
pour ce commentaire que je sens emprunt de ta sincérité, et qui ne fait que tracer la voie du bon sens. Je dois d’ailleurs dire que je suis moi-même attaché à une candidature unique de
l’opposition historique (car l’opposition d’UNI2R me semble à la fois tardive et discutable),


Or, il se trouve que l’une des qualités de Jean Murat, outre
son ambition à être Grand Maître, c’est que dans la probité légendaire, il n’a jamais fais mystère de cette intention. Il a toujours avancé à découvert. C’est la différence avec les autres
tendances. Je rappelle un article que j’ai écris il y a bientôt un an, et qui reprend une certaine actualité : http://le-myosotis-dauphine-savoie.over-blog.com/article-recherche-grand-maitre-desesperement-69809348.htmlAinsi, tu vois le communiqué de Claude Seiler qui appelle déjà à voter pour son candidat qu’il n’a pas encore trouvé, mais qui sera
incessamment désigné ! Quelle pitrerie, tu ne trouves pas ? Ainsi, avec le seul programme d’empêcher Jean Murat d’être élu, il y a un Jean-Paul Perès, qui avait co-présidé FMR avant de
rejoindre la queue basse François Stifani et d’accepter une fonction dans le Conseil des Sages, avant de revenir dans l’opposition ! Comment peut-on le prendre au sérieux en tant que
candidat à la Grande Maîtrise, face à la constance, la rigueur et la retenue de Jean Murat ? En réalité, il n’y a qu’une option crédible : qu’un choix se fasse entre Jean Murat et Alain
Juillet, et qu’ils travaillent ensemble à la refondation de la GLNF.


Toute autre candidature, n’a pour effet que de
remettre en selle François Stifani ou son mentor Jean-Charles Foellner.


Très
fraternellement.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog des Fidèles d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche