Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 07:31

Dans le cadre des Tribunes Libres que le Myosotis du Dauphiné-Savoie offre aux Frères qui désirent s’exprimer, voici un édito d’un Frère bien connu, qui nous livre son questionnement face aux enjeux actuels. J’ai pris la liberté d’effacer son numéro dans la matricule de la GLNF, afin qu’il ne soit pas identifié par la gouvernance, et qu’on ne lui cause aucun tort, notamment à la prochaine Tenue de Grande Loge, tout comme à l’Assemblée Générale du 4 février 2012. Je lui demande pardon d’avoir pris cette liberté.

Avec l’espoir que des réponses posées, mesurées et détaillées soient apportées à ses inquiétudes, partagées, chacun le sait par nombre d’entre nous.

"J’ai tourné et retourné 7 fois et plus ma plume dans l’encrier avant de prendre la liberté d’écrire. N’allai-je pas ajouter du bruit supplémentaire au tumulte ambiant ? Par mon silence serai-je lâche ou complice ?

Ce ne sont pas les comptes-rendus du pitoyable spectacle du 3 décembre qui m’agitent ; pas plus que le courrier de l’ex, aveugle et sourd, ni celui de cet AGM (le dernier en date) qui malgré les petits cailloux semés n’a toujours pas retrouvé, pas plus que son maitre,  le chemin d’une loge dans laquelle il pourrait pourtant effectuer le véritable travail maçonnique qu’il nous raconte avec force métaphores, celui qu’il imagine, mais qu’il ne pratique visiblement plus depuis longtemps.

Non, l’objet de mon questionnement tient à la lecture de « La Lettre de l’Union des Loges Régulières Françaises » N° 5 du 13 décembre 2011. J’y apprends que des conventions provinciales puis celle nationale de l’ULRF, vont se tenir respectivement les 7 et 28 janvier (soit dans moins d’un mois pour la première) et que je suis invité à y participer.

Naïvement j’étais persuadé que seuls les membres avaient un droit délibératif dans une association. Or, à la date d’aujourd’hui, je ne suis pas adhérent. Donc des délégués (des loges ?) ou n’importe qui, venus d’on ne sait où ? Légitimés par qui ? Vont « bâtir ensemble le projet d’une maçonnerie rénovée » et adopter le projet concocté. Ainsi tous ceux là décideraient à ma place de l’avenir de la maison dans laquelle je suis né, et dans laquelle je travaille à empêcher sa destruction ? A moins qu’il ne s’agisse déjà de l’organisation d’une 26e obédience française ?

Je ne m’autorise pas à dire à mes Frères ce qu’ils doivent faire ; chacun peut adhérer librement à l’association de son choix. Par contre ma loge a refusé de se prononcer pour l’adhésion à l’ULRF pour des raisons simples que je partage évidemment :

Notre Loge est une section d’une association unique, la GLNF, et n’a pas la personnalité juridique. La décision de se constituer en association de fait pour adhérer à une structure extérieure à la GLNF, laisse planer un doute certain quant à sa position dans la GLNF. De surcroit, à qui fera-t-on croire que l’association ULRF administrée par des Frères dont certains ont démissionné de la GLNF, n’est pas à l’extérieur de notre association ?

  1. Engager notre loge à un vote pour partager les « pour » et les « contre », est contraire à mon éthique maçonnique. Nous venons en loge pour rassembler ce qui est épars, pas pour diviser. Que l’on m’explique ce que l’on fait des frères qui sont opposés à la décision, fusse-t-elle des 2/3 ?
  2. L’union que l’on nous propose serait destinée à retrouver la régularité que la GLNF aurait perdue ; la « voix substituée » en quelque sorte. De nombreux Frères désemparés se sont accrochés à cette idée comme à un bouchon au milieu d’un typhon. J’espère que les dirigeants de l’ULRF vont démentir très vite cette idée absurde, car je doute qu’une seule voix de la GLUA puisse se prononcer en ce sens ; le cas de la GLNF sera étudié en mai (après les présidentielles, c’est de l’humour anglais).
  3. L’ex Président Grand Maitre vise la partition entre les « bons maçons » qui le soutiennent, et les opposants « hooligans », dont je fais partie. Il ne peut que se réjouir de voir ainsi des loges se constituer collectivement hors de la GLNF. Cela lui facilite grandement la tâche. Pour ce qui concerne notre loge, nous sommes résolus à tenir bon dans notre maison jusqu’au bout : le départ de celui et ceux qui ont failli au mandat que tous les frères leur avaient confié.
  4. Le moment n’est pas venu de quitter le navire. L’assemblée générale est dans moins de deux mois et si nous inscrivons à l’ordre du jour, par notre pression individuelle et collective, la modification des statuts et l’élection d’un Président grand Maître, il n’y aura plus d’ambigüité car une assemblée générale d’association est souveraine.

Or les conventions prévues par l’ULRF ne font référence, ni à l’assemblée générale de NOTRE association GLNF, pour laquelle il est pourtant urgent de préparer et de réussir un front uni de toute l’opposition, ni au mouvement qui tente d’unir toutes les composantes de l’opposition.

Cette convention nationale, à une semaine de notre assemblée générale, vient la télescoper et peut-être la saborder.

Pour quelle raison, pour quel combat, au profit de qui ? "

JRAime

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

vinckier 15/12/2011 16:22

Je partage entièrement ce qui est dit et j'ai la désagréable impression d'avoir été manipulé par l'Ulrf.
As tu une idée de l'importance en nombre des demandes à M° Legrand de convoquer une AGE ?

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/12/2011 21:26






Bonsoir Mon
Frère,


Si manipulation il y avait, et ce dernier
point n’est pas établi, elle serait l’œuvre de rares ambitieux, car il est clair que l’immense majorité des milliers de Frères qui ont rejoins l’ULRF sont aussi sincères et dénués d’ambition que
nous le sommes…


S’agissant du nombre des requêtes, la dernière
fois que le collectif « Ni Scission Ni Soumission » a communiqué sur le sujet, il avait mentionné le milliers.


Fraternellement.



ATHOS Guyenne et Gascogne 15/12/2011 16:10

..Encore un de ces débats névrotiques que l 'opposition déçue et impatiente s'invente de temps à autre.
Je suis coordonateur ULRF pour Guyenne et Gascogne ET j 'ai appuyé par ma lettre la proposition "Ni scission ni soumission" (supplique à me Legrand). Ce qui veut dire que j 'espère encore sauver
notre GLNF, MAIS que je crois qu'il faut envisager aussi un avenir plus sombre et ne pas écarter une scission...
Ne rien préparer pour l 'avenir parce que "on ne sait jamais, ils peuvent changer"?
Très peu pour moi en tout cas..
De grâce arrêtons de nous poignarder avec des saucisses..

ATHOS

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/12/2011 21:21



Mon Bien Aimé Frère
Athos,


Tout d’abord merci pour ton soutien à
l’initiative « Ni Scission Ni Soumission » et pour ton action pour la « Résistance » quelle qu’elle soit, fût-elle ULRF, naturellement.


Je partage parfaitement ton avis, et j’ai eut
d’ailleurs l’occasion de m’en entretenir avec Tamino aujourd’hui. Lequel me confie une Tribune Libre en réponse, que je vais publier dès que j’aurais mis en ligne tous les commentaires de cet
après-midi.


Ne prends pas cet édito comme un « coup
de poignard », mais comme étant l’expression d’un Frère reconnu pour sa probité et son honnêteté intellectuelle, qui fait part de ses questions et inquiétudes pour notre
avenir.


Il s’agit d’ouvrir un débat et non une
polémique, d’échanger des arguments constructifs et de discuter de manière apaisée entre Frères, qui plus est, membres d’une même obédience.


Très fraternellement à
toi.



l'ancien 13011 15/12/2011 12:56

Mon BAF Emmanuel, je suis totalement d'accord avec ce Frère. Son article est remarquable.C.Galinier

bailly yannick 15/12/2011 11:14

Mon cher EMMANUEL

Ton commentaire me fait plaisir et je suis heureux de voir toutes les forces constituées retrouver le sens de la raison, car pour nous maçons de base cela nous a donnés bien du soucis(il n'est pas
facile de voir des membres de sa famille ce cracher dessus)je pense que l'URLF n'est qu'un moyen et une source de pensée pour rassembler ce est épars tout comme peuvent l'être les différents
mouvements qui oeuvrent à reprendre notre maison GNLF,tous le reste n'est que politique et course au pouvoir et de tous cela les fréres en sont fatigués.

Depuis le début je dit "le non du GM sortira de la reconnaissance" dans une GLNF réformée.

Je prend devant vous le pari que nous verrons le mon d'un frére qui symbolisera à la fois le pourquoi de notre combat et la foi de notre paix retrouvée.

Je connais un frére qui a dit "VOTRE CHEMIN J'EN FERAI LE MIEN" moi je me pose une seule question en sommes nous digne?

Je souhaite à tous mes fréres de bonnes fête de fin d'année

YANNICK BAILLY

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/12/2011 11:23



Mon Bien Aimé Frère Yannick, comme toujours,
tes mots sont rafraîchissants ! Je sais ta sincérité, je sais tes espoirs. J’espère que les résultats seront conformes à ceux-ci après le 4 février…


Très fraternellement à
toi.


P.S. : On peut dire ce qu’on veut, mais
cette crise aura révélée combien certains maçons sont formidables !



Un Niçois 15/12/2011 11:03

Mon B.A.F. JRAimé,
J'ai lu avec beaucoup d'attention et d'intérêt ton argumentation.
Si tu le permets j'aimerai te dire pourquoi je ne peux la partager pleinement.
Tout d'abord je suis d'accord que l'ULRF, en tant qu'association ressemble à s'y méprendre à ce qui pourrait devenir une obédience. Je fais donc reproche à ses fondateurs de ne pas l'avoir annoncé
plus clairement. Car il y a des risques juridiques importants liés à cela.
Ceci dit, et c'est là ou nos idées divergent, je suis convaincu qu'il est IMPOSSIBLE de changer les choses de l'intérieur. Pourquoi? Parce que F.S. a trop bien verrouillé les statuts et règlements
à son profit. De plus il bénéficie, tout au moins pour un certain temps encore,d'appuis politiques certains. Ajoutons à cela une passivité pour le moins complice de Maître LEGRAND. Tout ceci
m'amène à penser qu'en l'état il a raison de dire qu'il sera là jusqu'en décembre 2012.....au moins.
Il reste effectivement l'hypothèse de l'AGE. Sauf que rien ne laisse présager que Maître LEGRAND convoquera une telle AG ni même qu'elle est en droit de le faire.
Je pense même que cette AG Maître LEGRAND ne la convoquera JAMAIS.
Mais ceci n'est qu'une opinion STRICTEMENT personnelle.
En fait énormément de problèmes et peu de solutions évidentes. Non?
Fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/12/2011 11:18



Bonjour et merci, Mon Bien Aimé Frère, pour ce
commentaire et pour nous faire part de ton opinion contradictoire et pourtant pertinente. Je me permet d’interférer dans le dialogue que tu amorces avec notre Frère JRAime juste pour signaler que
si, effectivement F.S. a remarquablement verrouillé nos statuts, il n’en demeure pas moins que l’A.G. en l’état, peut nous permettre de le bloquer, comme c’est le cas depuis 2010, en refusant de
voter ses budgets, de lui donner quitus, etc… De plus, avec l’initiative « Ni scission, Ni soumission », en envoyant la maximum de requêtes à M° Legrand, nous pouvons la contraindre à
convoquer une AGE-AGEO ayant à l’ordre du jour la révocation de F.S. et l’élection d’un nouveau Grand Maître-Président.


Bien fraternellement à toi, Mon
Frère.



D.G. 15/12/2011 10:52

Enfin des propos que j'approuve à100%. Ce matin encore j'ai entendu ( ou plutot on m'a fait entendre) le chant des sirènes de l'ulrf : encore 3 loges de notre province ont signées, la GLUA est
d'accord pour nous reconnaitre, on a bientot les 800 loges! J'espère que le GADLU éclairera les frères de notre obédience pour qu'ils mènent à bien les réformes nécessaires.

NEMO 15/12/2011 10:41

Tous aux chaloupes !
La volonté sécessionniste de l’URLF est évidente, ma foi pourquoi pas , mais que l’on annonce franchement la couleur.
De toute façon, du titanic-glnf il ne reste plus que les officiers (grands !) et l’orchestre des affidés, alors que lentement mais sûrement le navire s’enfonce dans la mer glacée.
En gros les « légitimistes » contrôlent 20% des loges et 80 % des postes d’encadrants obédientiels.
Tout ce beau monde va se retrouver dans une micro obédience de 10 à 15 000 FF, où ils auront tout le loisir de « défiler » au cours Fashion-masson-week pour les égotiques, de comploter pour les «
cagoulards » (OCCIDENT ! OTAN ! GNANGNAN !) , de se faire des « frayeurs » pour les apprentis sorciers (la « Chose » es tu là ?), de profiter de soirée « open-bar » pour les boulistes (Maurice sort
les cahuetes !) , de se faire un carnet d’adresse pour les affairistes (tu peux me laisser tes coordonnées ?) , de réaliser des happenings et autres performances artistico-ésotériques pour les
illuminées (planche sur l’herméneutique de la kabbale de safed sous un angle tantrico-théosophique avec son influence sur les rites opératifs pratiqués dans le bas-wutemberg en 1777)
Cela aura moins le mérite d’être drôle.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/12/2011 10:51







Antoine 15/12/2011 10:37

Mon cher Fidèle, il est rare que tu répondes à coté, mais je me suis probablement mal exprimé. Je faisais allusion non pas aux réunions d'information de l'Ulrf ou tout est sucre et miel plein d'une
rhétorique sophiste, mais aux envoyés spéciaux qui parcourent les Loges forcent les portes et font voter souvent en catimini une adhésion volée.
Sur un autre sujet, je n'ai toujours pas vu le Myosotis Limousin sur LML

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/12/2011 10:51



Très Franchement, Mon Bien Aimé Frère Antoine,
je ne suis pas au courant de ce dont tu fais allusion…Moi qui croyais à la souveraineté des loges !


Je viens de regarder, le Myosotis du Limousin
qui s’appelle en fait le Mont Gargan, figure bien dans la liste des liens du Myosotis Ligérien…


Bien fraternellement à
toi.



L'IMPARFAIT 15/12/2011 10:10

Mes Frères

Quitter le navire avant l'assemblée générale et sans se battre est une aberration et une désertion
L'organisation de conventions avant l'assemblée indique clairement que l'ULRF a choisi la scission car incapable d'apporter une solution à la crise.

Triste constat il y aura une obédience de plus et l'on divisera au lieu de rassembler.

Je pense néanmoins qu'il y aura encore une majorité de frères pour résister de l'intérieur et imposer la rénovation.
Alors qu'il y a urgence face au risque de retrait de la reconnaissance ces manoeuvres dilatoires d'une opposition qui prone l'union mais cherche à imposer son hégémonie est lamentable
Mais les frères ne se laisserons pas abuser.

Bien Fraternellement

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/12/2011 10:22



C’est pour cela qu’il appartient à chacun et à
tous d’imposer l’union de l’opposition, et de faire en sorte que nous soyons un bloc déterminé pour donner son congé à l’ensemble de cette gouvernance qui a détruit l’œuvre de nos anciens, et
pour cela, il importe que chacun signe la requête à Maitre Legrand de « Ni Scission Ni soumission ».


Très
fraternellement.



Antoine 15/12/2011 10:03

Mon cher Fidèle, Il est exact que chacun peut adhérer individuellement à une association de son choix, mais l'argumentation de notre F. à propos des LOges n'en n'est pas moins vrai surtout que la
pluspart des votes sont biaisés par des réunions plus ou moins secrètes de 15 ou 20 FF sur 40 votant au 2/3 (invention de l'Ulrf) soit 10 ou 15 FF engageant 40 FF. et les mettant en danger.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/12/2011 10:16






Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Antoine,


Comme mes lecteurs le savent, je ne suis pas
membre de l’ULRF, mais par contre, je t’assure que les réunions d’informations de celle-ci n’ont rien de secret, leurs date et heures ainsi que l’adresse, figure même sur les blogs de sa
mouvance. J’ai moi-même assisté à l’une d’elle, à l’issue de quoi, à la lueur des arguments qui m’ont été présentés, j’ai en mon âme et conscience décidé de ne pas y adhérer, ce qui équivaut à
dire que chacun peut décider de son choix, et que, ce n’est pas parce qu’on a participé à l’une de ces réunions que fatalement on va adhérer !


Mais encore une fois, à mon sens, il y a des
priorités, et l’ULRF, n’est pas la mienne aujourd’hui.


Par contre, qu’un débat intéressant puisse
s’engager entre Frères, dans une atmosphère fraternelle et respectueuse de chacun, avec des arguments posés, me semble bénéfique pour tous. ‘est bien là le sens de la publication de la Tribune
Libre de notre Frère.


Très fraternellement à
toi.



marco73h 15/12/2011 09:28

Mon cher Emmanuel,

Notre RF est plein de bon sens, notre RL n'est pas non plus favorable à l'adhésion à l'ULRF, car c'est couper la seule branche qui nous reste, pouvoir accéder à l'AG et voter.
Quant à savoir les arrières pensées de certains dirigeants de cette association, bien malin qui peut le dire. Mais nous avons tous les deux quelques soupçons ! n'est-ce pas ?
Fraternellement.
Marc-Henri Girollet

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/12/2011 09:41



Bonjour Mon Bien Aimé Frère Marc-Henri,


Il y a plusieurs choses à prendre en considération. Tout d’abord, une
jurisprudence confirme que personne ne peut être sanctionné pour appartenir à une autre association que la GLNF. Cette hypothèque qui m’inquiétait beaucoup, il est vrai, est donc
levé.


Si effectivement, je n’ai jamais caché ma défiance pour certains
personnages aux manettes de FMR puis de l’ULRF, il ne faut en aucune façon occulter que beaucoup de ses membres sont d’authentiques Frères, dont la sincérité n’est pas moindre que la
nôtre.


Cela dit, mon désaccord avec cette démarche est avant tout d’ordre
chronologique, car je pense que le plan B que constitue l’ULRF, ne devait se mettre en marche qu’après l’impossibilité démontrée de changer les choses et surtout de supprimer les dérives, de
l’intérieur de la GLNF.


Je prends acte que beaucoup ne pensent pas comme moi, et adhèrent à
l’ULRF.


Je crois qu’il y a un temps pour tout, et qu’aujourd’hui, le combat ne
doit pas se porter contre ceux en qui nous n’avons pas confiance dans cet organe, mais bien contre ceux qui détruisent notre maison à tous, la GLNF, j’ai nommé la gouvernance
actuelle.


Si demain, il s’avérait que, à D-ieu ne plaise, il faille quitter la GLNF,
nous verrons alors sur quelle base l’ULRF propose de fonder une obédience, et surtout avec qui à sa tête, c’est-à-dire avec les valeurs de qui elle veut se construire…Chaque chose en son
temps.


D’ici là, chacun est libre, en son âme et conscience de rejoindre
l’association qu’il veut, ou non. A mes yeux, je le répète, l’essentiel aujourd’hui, est de faire comprendre à François Stifani que la voie dans laquelle il s’est enfermé est sans issue, et que
pour l’intérêt de tous – y comprit le sien – il faut qu’il parte immédiatement.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche