Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 20:34

Pourquoi s’intéresser particulièrement à cette loge ?

Plusieurs réponses peuvent être données, la mienne étant qu’elle a été un microcosme de la crise, et que certains ont largement contribué à en faire un symbole. Par conséquent, il n’est pas inintéressant de les prendre au mot, et de bien examiner son évolution.

Microcosme, parce qu’en son sein, se sont côtoyé des Frères qui ont incarné toutes les opinions qui se sont confrontées durant la crise : un ancien V.’.M.’. tête pensante de F.M.R., un autre, ayant créé dès le début de la crise ce blog, des Frères ne voulant pas prendre des positions trop tranchées, et même, à notre grande honte, un ancien V.’.M.’. ayant prit fait et cause pour l’ex, et s’étant même porté volontaire pour juger l’un de ses prédécesseurs (votre serviteur en l’occurrence) dans le cadre d’un Conseil de Discipline Provincial aussi arbitraire qu’inique, d’ailleurs interdit à l’époque par l’administratrice judiciaire.

Celui-ci d’ailleurs, avait été exclu de la Loge à l’unanimité des voix des Maître de  la Chambre du Milieu.

Symbole, parce que les forces vives de la Loge, ont décidé de revenir à la GLNF après avoir fait un temps l’expérience de la GLAMF, faisant de Menorah la première Loge dans ce cas.

Symbole encore, car pour masquer cet état de fait, ou pour le travestir, les Frères de Menorah membres de la GLNF avaient fait l’objet d’une campagne de diffamation tous azimut et sans précédent, orchestrée par des membres de la GLAMF aussi incompétents qu’intellectuellement malhonnêtes. Celle-ci, m’avait d’ailleurs conduit à passer un coup de téléphone au Lieutenant Grand Commandeur du Suprême Conseil de France du R.’.E.’.A.’.A.’., afin de lui enjoindre de faire cesser ces agissements maçonniquement inadmissibles. Ce qui fut fait. Provisoirement.

Certains peuvent se demander pourquoi, dans un cas pareil, faire appel au Lieutenant Grand Commandeur du SCPLF…Pour une raison toute simple : Depuis longtemps, ce blog défend l’opinion selon laquelle la GLAMF est en fait dirigée par le SCPLF. Cette opinion est notamment attestée par une anecdote qui a suivi le retour des Frères de Menorah vers la GLNF, qui leur a donné la Lumière. Devant le choc que cela constituait, pensez-vous que ce soit le Grand Maître de la GLAMF ou l’un de ses officiers qui ait demandé des explications aux quelques Frères de Menorah demeurés dans cette obédience ? Eh bien non, c’est le Lieutenant Grand Commandeur qui a convoqué le malheureux  V.’.M.’. d’alors, qui, penaud, a tout fait pour se défausser sur un prétendu « complot » (NDLR : judéo-maçonnique ?) pour se dédouaner…C’est donc à Henri Lus. que je m’étais adressé, puisqu'il était le bon interlocuteur, dans cette obédience.

Du reste, un échange de correspondance sur un autre sujet avec le Grand Maître Alain Juillet, révélait que celui-ci n’était pas au courant de la situation, ou disposait d’informations gravement « erronées »…Il avait lui aussi été victime d’une « erreur de plume »…

Ca, c’est le passé. Un an après, qu’en es-t-il ?

Le reliquat de Menorah à la GLAMF ne peut plus ouvrir aujourd’hui ses travaux avec les Frères de la Loge…

Pour avoir un quorum, ils doivent impérativement compter sur la présence de nombreux visiteurs, ce qui est plus qu’aléatoire. La R.’.L.’. Théba, dont sont issus quelques anciens est fortement sollicitée. Sans ces présence, pas possible d’ouvrir…

Précisément, parmi les anciens, deux anciens VV.’.MM.’. ont fait savoir qu’ils ne viendront plus dans cette Loge…

Après un article dans ce blog Myosotis du Dauphiné-Savoie, dénonçant preuves à l’appui la manipulation du Tableau de Loge, dans lequel figuraient des Frères, n’ayant jamais voulu faire partie de la GLAMF, et ne lui ayant d’ailleurs jamais payé de cotisation, ou de Frères revenus à la GLNF, il ne leur a plus été possible de mentir.

Du coup, ils se retrouvent dans la situation décrite plus haut.

Mais la situation est plus grave que cela : Les trois anciens VV.’.MM.’. qui restent – tous très impliqués au sein du SCPLF – se passent le premier maillet entre eux, estimant sans doute que personne dans la loge n’est capable de les remplacer, et reproduisant un comportement sectaire fréquent au sein de leur Juridiction…Ceci expliquant – peut-être – cela, un des rares Frères admis à être officier l’année dernière, à lui aussi décidé de ne plus revenir…

Enfin, un autre Frère, a décidé à son tour de revenir à la GLNF, après les cérémonies du centenaire…

Devant ce constat piteux, il est envisagé soit de mettre cette loge en sommeil, soit de la fondre avec une autre…

Ceci n’a rien de réjouissant pour personne, et ne peut évoquer qu’un épouvantable sentiment de gâchis…C’est pour cela, que ce passé est désormais oublié, la page est tournée, et que s’écrit une nouvelle, bien plus maçonnique et prometteuse.

En effet, face à cette « Loge miroir », la R.’.L.’. Menorah n° 526, celle qui selon la Parole du Pentateuque a « choisie la Vie », à l’image de la GLNF, est en plein renouveau, les Frères y travaillent avec beaucoup de joie et d’engagement personnel, et dans un esprit d’intense fraternité. Il n’y a quasiment pas d’absentéisme.

Celui-ci frappe tant les visiteurs que beaucoup ont demandé à s’y affilier, et Menorah a retrouvé son effectif d’avant la crise !

Ce sont en effet pas moins de 35 Frères qui sont actuellement inscrit sur le tableau de Loge, et tous sont bien réels !

Les visiteurs continuent d’être nombreux, et apprécient autant la démarche particulière de la Loge, que les Travaux qui y sont effectués…Il n’y a jamais moins de 5 visiteurs à chacune des Tenues, quand ce n’est pas jusqu’au double…Parmi ceux-ci, notre Grand Maître Jean-Pierre Servel, l’un de ses Assistant Grand Maître, le Grand Orateur, le Garde des Sceaux, plusieurs Grands Maîtres Provinciaux, le V.’.M.’. de Villard de Honnecourt, loge avec laquelle un important travail est en projet…

Un voyage en Israël, a été accompli, un deuxième est en préparation, et un projet de jumelage est envisagé…

Surtout, ce qui est prime, c’est le lien fraternel qui unit désormais les Frères, sur une expérience enrichissante, et qui fait que les uns et les autres, partagent désormais une vie commune en dehors des Tenues de la Loge, conformément au projet voulu et accepté, lors de la reprise des Travaux au sein de la GLNF, il y a un an…Sortie au théâtre pour assister à une représentation d’une pièce réalisée par un de nos Frères, inauguration d’une Thora que l’un de nos Frères a fait réaliser en la mémoire de son papa, autant d’évènements partagés dans un élan fraternel…Il y aura d’autres occasions…

Mais surtout, le bonheur de voir s’exprimer et s’épanouir les multiples talents de chacun des Frères, qui enfin libérés peuvent offrir à la Loge le meilleur d’eux-mêmes, particulièrement par des Travaux dont la qualité est reconnue de tous…

Menorah n° 526 est une loge dorénavant composée de Frères jeunes et dynamiques, qui n’en sont pas moins profonds et réfléchis, enthousiastes et dynamiques, résolument tournée vers le futur de la Franc-maçonnerie.

C’est tellement vrai, que l’ayant constaté, un membre du reliquat de Menorah version GLAMF a récemment rejoint la Loge et est revenu à la GLNF. Il ne sera d’ailleurs pas le dernier dans ce cas.

Pour finir, afin que cette description ne paraisse pas trop « bisounours », il convient de mentionner que malgré des pressions exercées sur les Frères de Menorah membres d’ateliers de perfection du SCPLF auxquels on promet un cheminement accéléré, aucun n’a jusqu’à présent cédé au chant des sirènes, même si tel ou tel membre de Villiers affirme qu’un membre plus faible que les autres, fera bientôt défection…

Même si cela était, cela ne changerai rien !...

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Paulho 14/02/2014 11:13

Heureux d'apprendre que tu ne te mêles pas des affaires des autres, à te lire j'aurai cru le contraire.
Quant au ton de ta réponse il me confirme ce que je présentais déjà, merci d'avoir été aussi clair!

Hannesschläger 09/02/2014 23:18

Où est la Fraternité dans votre façon orgueilleuse de parler de la GLNF et en dénigrant des FF.'. d'autres obédiences?
Apparemment votre récent passé douloureux ne vous a pas fait progresser...

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 09/02/2014 23:44



Pourquoi inverses-tu les faits ?


Les ingérences constantes dans les affaires de la GLNF sont
le fait d’obédiences étrangères auxquelles on n’a rien demandé et qui n’ont pas apporté la moindre aide aux Frères de la GLNF dans la détresse.


Quelles s’occupent de leurs propres affaires, car leurs
actuels Grands Maîtres les plonges dans de possibles graves déboires.


La GLNF quand à elle, ne s’occupe pas des affaires de ces
obédiences…


Aussi, pour les leçons de fraternité et d’orgueil, je suis
amené à te dire de balayer devant ta porte si tu en fais partie…



Chicken Run 03/02/2014 10:19

Menorah reste un symbole emblématique de ces années terribles que la GLNF a connues.Après son retour d'exil de Babylone à Jérusalem, ses Frères n'aspirent désormais qu'à travailler sereinement et à
faire briller à nouveau sa lumière au sein de la GLNF, sans se soucier d'autre chose, en grande partie grace à toi.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 03/02/2014 11:03



Bonjour Mon Très Cher Frère,


Merci de ta gentille appréciation, mais elle doit être
partagée également avec tous les Frères qui sont venus soutenir Menorah, participant activement à ses Travaux. L’enjeu est de taille : être la Menorah de la
GLNF !


Avec toute ma fraternelle
affection !



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche