Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 20:44

Du fin fond de notre Province du Dauphiné-Savoie, nous apprenons que ce soir mercredi 16 novembre, a été constatée au siège parisien de la GLNF - Christine de Pisan, la disparition des portraits de  Claude C. et de Jean-Charles Fo. , parmi la galerie des portraits des anciens Grands Maîtres de la GLNF!!!

Une première constatation d’évidence s’impose : les opposants étant interdits d’accès par la force des vigiles (et surtout des ordres qu’ils reçoivent de la gouvernance), il est donc clair que « le coup » ne vient pas d’eux ! « Si ce n’est toi, c’est donc ton frère… » dit La Fontaine, donc, cela ne peut venir que d’un Frère dévoué à la gouvernance. Certainement un Frère fétichiste et redevable, qui a voulu pouvoir faire ses dévotions en privé, et pouvoir allumer des cierges dans son salon devant ses icônes. Que l’on se rassure, le coupable sera démasqué lorsqu’il demandera aux modèles de lui dédicacer ses photos.

Aux dernières nouvelles, ce crime en était assorti d’un autre : celui de lèse-majesté !

En effet, faute de goût impardonnable, le coupable, n’a pas jugé digne de lui d’emporter aussi avec lui le portrait de François Stifani !

Panique actuellement à Pisan, personne ne sort, en tout cas pas sans être préalablement fouillé !

Sûr que les Frères sont inconsolables, et se consoleront très difficilement de cette nouvelle catastrophe qui s’abat sur la GLNF…

 

P.S. : Qui  peut bien trouver un intérêt à ôter ces portraits ??? Veut-t-il les vendre à Claude Seiler ???

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Le Grand Archiviste 18/11/2011 13:56

Mon BAF Emmanuel

Contrairement à ce que tu indiques, les photographies des deux derniers Grands Maîtres ne se trouvent pas dans mon bureau car elles ne m'ont jamais été remises.
Je t'invite, en conséquence, à te rapprocher du Conservateur du Musée et de la Bibliorthèque pour vérifier si elles n'ont pas été déposées dans ses locaux.
Avec l'assurance de mes sentiments les plus fraternels.

Le Grand Archiviste de la GLNF

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 18/11/2011 14:58






Très Cher et Respectable
Frère,


Je te présente en effet ici toutes mes
excuses, mon esprit embrumé a confondu hier matin les deux fonctions !


C’est en effet auprès du Conservateur du
musée, qu’il faut, selon mes informations chercher les deux portraits des anciens Grands Maîtres.


Je suis ravi de découvrir qu’il faut te
compter au nombre de nos lecteurs…


Très
fraternellement.



Sun Tzu 17/11/2011 23:23


Tu as raison , MTCF FA, il est plus à plaindre qu'à blâmer !
Et c'est cela qui devrait guider notre chemin ? L'étoile est bien pâle ! Et ne faire guère envie !


Sun Tzu 17/11/2011 09:58


Cher Emmanuel,

Il fut un temps en Union Soviétique de triste mémoire où l’on faisait disparaitre des visages ou des silhouettes sur des photographies afin de nier une certaine réalité gênante pour la ligne du
parti !
Nos FF psychiatres nous donneraient surement une explication à ce genre de tricherie avec la réalité tandis que nos FF politiques auraient une autre explication.
Dans un parallèle amusant, peut-on dire que le parti de FS va jusqu’à nier l’existence des précédents GGMM de la GLNF ?
FS apparaissant alors comme l’alpha et l’oméga de l’Ordre ? Celui par qui tous commence vraiment et finira surement ?

A la vision peu intéressante de celui qui se fait photographier par Harcourt , l’on peut constater que malgré le talent dudit studio le sujet n’est guère à son avantage !
L’homme a surement une apparence ingrate au naturel et comme disait un sage : « Lèvres minces et nez pointu n’ont jamais rien valu ! ».

L’autre impression est celle de la grenouille qui enfle mais j’ignorais qu’elle fut à ce point décorée !

L’art photographique est très en vogue actuellement à la GLNF quand c’est celui du miroir pour se juger qui devrait être et non la surface de l’étang pour s’y mirer !
Narcisse où es-tu ?
A Paris ! Sans doute !
JVSPTLPQVSC


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 17/11/2011 12:16



Bien Aimé Frère Sun Tzu,


Grande nouvelle ce matin, qui rassurera tout
le monde, les photos sont retrouvées : elles se trouvent dans le bureau du Grand Archiviste. Dès lors, il est intéressant de savoir pourquoi, et à l’initiative de qui…


Quand à celui qui, à l’image de ses pairs
illégitimes, aime à se pavaner devant miroir et photographe, un peu de charité – j’allais dire chrétienne – mais non, on dira maçonnique, et plaignons-le…A l’image d’une personne très proche de
F.S. qui elle-même aurait dit qu’il est bien pitoyable…



Phil 17/11/2011 09:10


Ne vous inquiétez pas pour ses photos. Elles sont bien gardées.
Je les ai empruntées et elles se trouvent dans ma chambre à coucher ou, du à mon âge avancé, mes activités se sont particulièrement réduites.
Ainsi, vivant de mes souvenirs, il m'est dorénavant possible d'être en compagnie de ceux par qui je me suis fait b…er pendant tant d'années.
Je ne me suis pas encombré de la photo de FS car, de toute façon, il en fait moins qu'il n'en dit.
Désolé,
Phil


Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche