Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 18:29

Reçue hier midi cette demande de droit de réponse émanant de Monsieur Paul Sca. est acceptée et publiée dès ce soir. Son fond et sa forme particulièrement polémique exigeant que les faits soient rétablis, une réponse suit immédiatement ce texte :

 

« Droit de réponse
Paul Sca.
-DROIT DE REPONSE-
Le 12 décembre 2012
Emmanuel Serxxx,
Aurez-vous l’honnêteté et le courage de publier le droit de réponse que je vous demande ? Sans le tronquer ni le déformer ?
J’ai longtemps hésité avant d’écrire les quelques lignes qui vont suivre, ne sachant d’abord si je devais répondre, si je devais employer le « tu »fraternel, ou le « vous », distant et conventionnel, mais après relecture des propos et des commentaires du Blog Dauphiné Savoie, j’ai pensé que le « vous »nous conviendrait mieux à tous les deux.
Permettez-moi de citer Thomas Hobbes :
"Il est manifeste que tant que les hommes vivent sans une puissance commune qui les maintienne tous en crainte, ils sont dans cette condition que l’on appelle guerre et qui est la guerre de chacun contre chacun. La GUERRE ne consiste pas seulement dans la bataille ou dans le fait d’en venir aux mains, mais elle existe tout le temps que la volonté de se battre est suffisamment avérée; car de même que la nature du mauvais temps ne réside pas seulement dans une ou deux averses mais dans une tendance à la pluie pendant plusieurs jours consécutifs, de même la nature de la guerre ne consiste pas seulement dans le fait actuel de se battre, mais dans une disposition reconnue à se battre pendant tout le temps qu’il n’y a pas assurance du contraire. Tout autre temps que la guerre est la PAIX. " (Thomas Hobbes, Le Léviathan, I, XIII)
C’est à la lecture de ce passage que j’ai décidé de demander un droit de réponse.
Que de haine, que d’attaques, que d’invectives, que de dénigrement, à mon endroit, et pourquoi ? Rien ne laissait prévoir, après ces années d’agitation et le retour au calme avec la ratification quasi unanime du nouveau Grand Maitre Jean-Pierre Servel, que devaient se déverser, sans aucun signe annonciateur, ces propos malsains mettant gravement ma personne en cause. Nous pensions que la Paix avait fait son retour…
Quel est votre but Monsieur Serxxx ? Sinon celui de ruiner cette paix pour donner libre cours à vos penchants irrémédiablement polémiques et à vos pulsions malsaines ? Suis-je un prétexte ? Me prendriez-vous pour un mouton que vous voudriez immoler sur l’autel de votre guerre ?
Voilà mes premières interrogations, nous ne nous connaissons pas, nous n’avons aucun contentieux, alors je m’interroge.
Je pense que par souci d’honnêteté intellectuelle, lorsque on s’arroge le droit dans la fraternité maçonnique de dévier ainsi des sujets qui nous réunissent pour livrer sur la place publique le vécu d’un homme, c’est que l’on a longtemps mûri et assumé la portée d’un tel acte et ses conséquences sur l’image de la personne visée, que l’on est sûr du bien fondé, moral et pénal, de ce type d’agissement et que l’on est soi même vierge de toute critique.
Lorsque l’on exhume le passé d’une personne après 25 ans, mieux vaut le bien connaître surtout lorsque celui-ci est de notoriété publique et est connu de tous.
La transparence a toujours guidé mes pas tant avec mes amis que mes frères qui me jugent sur mes actes et non sur des coupures de presse. Vos antennes corses ne vous ont pas tout expliqué alors je vais le faire pour elles.
Je revendique en effet qu’à une période de ma vie, et de façon engagée, je me suis élevé avec d’autres jeunes Corses pour défendre un idéal et lutter contre certaines inégalités, telles que vivre et travailler sur sa terre, à défendre la loi littorale, combattre la bétonisation des rivages, défendre son identité, sa culture et sa langue, développer son économie et son agriculture, lutter pour une démocratie jusque la rongée par le clientélisme et la fraude électorale, militer enfin pour une citoyenneté ouverte et transparente. Toutes ces notions qui aujourd’hui sont largement reprisent et défendus par la classe politique de toutes tendances, ont valu dans les années 80 à de nombreux jeunes corses d’être inquiétés, arrêtés ou condamnés pour la défense de ces revendications.
Voilà mon passé, je l’assume dans le bien et le moins bien.
Je vous confirme enfin que je demeure fidèle à mes convictions d’origine qu’un parcours maçonnique long de plusieurs décennies m’a conduit à approfondir sans le renier.
Pour être tout à fait complet et ne vous en déplaise Monsieur SERXXX je n’ai jamais été jugé, ni condamné, et mon casier judiciaire est obstinément vierge, l’honnêteté du biographe aurait dû vous conduire à le souligner.
Même la Justice de notre Pays ne trouve pas grâce à vos yeux, en effet qu’est ce qui vous donne le droit aujourd’hui de remettre en cause l’autorité de la chose jugée me concernant, d’où prétendez-vous tirer une légitimité qui vous placerait au dessus de la loi ?
Seriez-vous devenu le fléau de la balance qui dit le Bien et le Mal, ou plus modestement, première hypothèse, seriez vous le jouet de vos propres passions qui vous poussent presque maladivement à salir ce que vous ne pouvez pas être ?
Malheureusement, je ne crois pas que vos actes aient eu pour fil conducteur un souci d’honnêteté mais plutôt une forme de violence incompréhensible du moins pour moi, qui ne vous connaît pas. Que signifie votre acharnement compulsif à mon endroit ? Sinon, deuxième hypothèse, que vous trouviez en me fabriquant un odieux personnage, corse et bien sûr mafieux, l’occasion trop belle de rallumer la guerre qui vous manque. Réalisez-vous qu’au passage, vos méthodes et vos amalgames puérils stigmatisent et jettent l’opprobre sur les frères de Corse ?
Force est de constater que la seconde hypothèse me parait la plus plausible. Vous êtes assoiffé de guerre, Monsieur SERXXX.
Mais vous ne m’instrumentaliserez pas.
Je suis ce que je suis et si j’ai des comptes à rendre un jour, ce n’est pas à vous.
Je ne suis pas allé vous chercher, Emmanuel Serxxx, c’est vous qui êtes venu à mon contact. Je vous ai répondu le 6 mars d’une façon un peu vive, soit, que j’étais prêt à discuter avec vous, de vos attaques inexpliquées qui émanaient d’une personne que je ne connaissais pas et qui donc ne pouvait me connaître. Cela a pu être interprété comme ambigu. On m’en a fait le reproche. Vous avez pris ces paroles pour une menace, en criant à la persécution pour tenter de vous faire passer pour un martyr. Avez-vous eu à déplorer la moindre agression de ma part Emmanuel Serxxx ?
Sachez d’autre part, que je m’insurge contre les menaces dont auraient fait l’objet vos enfants. Si cette information, qui est très grave, est fondée, et que la police la confirmait, je serai le premier à m’élever contre de tels agissements inqualifiables et répréhensibles.
Cependant, s’il est vrai que je m’insurgerais à vos côtés contre toute forme d’attaque visant nos enfants, il n’en reste pas moins que je trouve détestable votre façon d’argumenter, consistant à insinuer ou a laisser supposer qu’il pourrait y avoir un lien de cause à effet, je vous invite a aller lire les commentaires de vos « supporters ».
Tout est dit, Monsieur ou presque.
Il me reste à vous rappeler un moment particulier de vos engagements, celui où il est dit que si vous reconnaissiez parmi les Frères un ennemi, vous seriez prêt à faire la paix avec lui.
On me dit que vous demandez votre réintégration à la GLNF, je vous suggère de relire attentivement ce passage.
Paul Sca.

*

**

Réponse nécessaire à Monsieur Sca. :

Monsieur,

Je vous sais lecteur régulier du Myosotis du Dauphiné-Savoie, et vous savez parfaitement que j’ai toujours donné à chacun la possibilité de s’exprimer librement dans ce blog, sans la moindre censure. C’est d’ailleurs parce que vous n’en doutez pas que vous m’adressez votre texte.
Vous faites bien d’opter pour le vouvoiement, je réserve le tutoiement à mes seuls Frères Franc-maçons.
Vous prétendez que je suis plein de haine à votre égard et que je vous couvre d’invectives, sans que vous sachiez pourquoi, pensant que j’agis sous le « coup de pulsions malsaines », « sans aucun signe annonciateur »mettant en cause la paix. Vous rajoutez, cette fois à juste titre, que nous n’avons aucun contentieux personnel. Merci de le rappeler, cela a effectivement son importance. En effet, je ne m’inscris pas, dans un règlement de comptes personnel, mais bien dans une œuvre de salubrité publique pour le bien de la GLNF.

Puisque vous faites mine d’ignorer le pourquoi de mes articles, lesquels sont pourtant parfaitement clairs et limpides pour tous, je vais vous rafraîchir la mémoire…

I. Vous revendiquez dans des termes à votre avantage, avoir lutté avec de « jeunes Corses pour défendre un idéal et lutter contre certaines inégalités… ».

C’est effectivement ce que les coupures de presses relataient. Sauf que leur contenu présentaient les choses beaucoup plus précisément, en mentionnant entre autres, la saisie de cagoules, d’un photocopieur, d’un lot de cartes d électeurs vierges, de faux permis de conduire, de 4 pistolets-mitrailleurs, un fusil a pompe, une arme de poing 7, 65, un P38, un revolver de type Eibar, 3 carabines, 1 fusil 222 Remington, plusieurs kilogrammes d’ammonitrate, plusieurs mètres de cordeau détonnant, de la poudre noire, 1.500 munitions environ, un jeu de fausses plaques d immatriculation etc..

Voyez-vous, Monsieur, une chose restera de cette affaire, quelque en ait été l’issue : La France, cela n’est pas contestable, est et était une démocratie. Et pourtant, vous avez pris les armes contre votre patrie. Il ne sert à rien de présenter les choses à votre avantage, voici quelle est la réalité, et vous le savez. Qui plus est, je réfute la théorie avancée d’«erreur de jeunesse », car à 31 ans, à moins d’être un adolescent attardé, il ne s’agit plus de cela.

Voyez-vous, on peut avoir de la sympathie pour le combat nationaliste Corse, mais je doute que les fausses cartes d’électeurs aient quelque chose à voir avec, et encore moins les armes. Dans une démocratie, Monsieur, on ne fait pas valoir ses opinions avec une cagoule sur la tête, et encore moins en braquant un fusil sur quelqu’un !

Aussi, je vous prie de ne pas mélanger les genres, et je vous demande d’avoir la décence de ne pas vous faire passer pour un héros de la démocratie, ou de la morale !

Il n’y a donc, dans notre contexte, aucune raison de taire les faits, qui, selon votre propre aveu sont connus de tous. De plus, rappeler les faits, ne constitue en aucun cas une invective ni un dénigrement

Subsidiairement, contrairement à ce que vous affirmez, il n’y avait nul lieu de devoir insister sur le fait que vous n’auriez pas été condamné, puisque jamais, je n’ai affirmé que vous l’aviez été.

Jamais je ne vous ai invectivé ni injurié. Je ne m’intéresse d’ailleurs pas à votre personne, mais à votre action, et aux dégâts que vous avec infligé à la fois dans votre Province et à nos Frères, comme au danger qu’elle crée pour notre Obédience, nos Institutions ainsi que pour le Grand Maître, pour qui vous allez très vite constituer un « boulet ».

A cet égard, je reste atterré par les termes de votre lettre : en effet, un magistrat de la République, un prétendu Grand Maître Provincial qui écrit « Voilà mon passé, je l’assume dans le bien et le moins bien. Je vous confirme enfin que je demeure fidèle à mes convictions d’origine qu’un parcours maçonnique long de plusieurs décennies m’a conduit à approfondir sans le renier. » Je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce que vous dites ? Vous ne reniez pas avoir pris les armes contre la France et d’avoir mené une action basée sur la violence ? Mais dans ce cas, que faites-vous chez nous ?
Dès lors, si je rappelle votre passé, et cela répondra aussi à votre interrogation, c’est surtout pour démontrer que dans « vos méthodes », apparemment, rien n’a changé (ce qui n’est pas surprenant, puisque vous n’exprimez aucun regret), et qu’à la lueur de ce qui précède, on comprend mieux votre action au sein de la Province de Corse, que vous devez à votre ralliement sans réserve à Monsieur Stifani aujourd’hui suspendu par Ordonnance du Grand Maître :

- même méthode « expéditive, lorsque vous déclarez : « …tenir » nos délégués au Souverain Grand Comité car ne l’oublions pas, nous les avons désignés sur nos choix et nos options, ils ne sont donc « pas libres » de leurs votes… ». Rien que pour cela, dans une obédience normale, vous auriez du être définitivement écarté ! Car comment justifier pareil propos concernant un organe qui s’appelle lui-même« Souverain » ? Vous avez une idée bien curieuse du respect du aux Frères, et par ailleurs de la démocratie dans une république qui vous emploie en qualité de magistrat. Vous ne trouvez pas ?

- même méthode « expéditive »lorsque vous vous adressez à moi dans des termes qui ont été jugés unanimement comme étant menaçants y comprit par votre camp, et notamment par un autre Grand Maître Provincial dont je me demande s’il acceptera de s’asseoir à vos côtés ? Que vous essayiez aujourd’hui d’en atténuer le sens et la portée sans même exprimer le moindre regret, démontre à lui seul, que vous n’avez rien d’un maçon, et que vous n’avez aucune des Valeurs qui forgent notre Initiation.

Monsieur, il me semble clair et évident que comparée à ce que vous pensez être la vôtre, ma contribution au retour au calme et surtout aux valeurs maçonniques voire républicaines , est de loin, très loin supérieure puisqu’avérée, et je ne pense pas que ce soit nos lecteurs, ni même le Grand Maître, et ni même mes détracteurs pro GLAMF qui le contesteront…Car précisément, il est manifeste que vous vous inscrivez dans un processus qui, en psychologie est appelé un « transfert », c’est-à-dire que vous attribuez à d’autres, le poids de vos propres turpitudes. Et à cet égard, je vous renvoie à votre miroir, et vous rappelle que ce sont vos agissements, tout au moins ceux auxquels je fais référence, qui donnent une image déplorable de la Corse, une image terrible, d’ailleurs complaisamment véhiculée par les médias nationaux, et non ma petite personne. Pour ma part, lorsque j’ai porté les armes, c’était en uniforme, sans cagoule, pour mon pays et non contre lui...Et je n’ai jamais menacé personne, ni privé qui que ce soit de sa liberté de conscience et de parole.

Je suis effaré que vous n’en preniez pas conscience. Car cette image non seulement porte préjudice à la Corse, mais aussi à la GLNF. Pour vous en convaincre, posez la question aux autres Grands Maitres Provinciaux, vous serez édifié…

II. Enfin pour ce qui concerne le volet des menaces. Si j’ai bien pris acte de votre message du mois de mars les attestant, celles, bien plus effrayantes reçues il y a deux jours, ne ressemblent pas à ce que l’on sait des méthodes d’intimidation en Corse. Je vous en donne volontiers acte, ce que d’ailleurs j’ai fais de moi-même dès le départ, dans mon blog. Ce qui n’empêche que j’ai été amené à prendre les mesures nécessaires à la sécurité de ma famille. Même si je penche pour une provocation, vous voyez bien à quoi mènent ces « façons » que vous légitimisez…sans peut-être même vous en rendre compte.

Ces éléments importants étant précisés, suite à votre Droit de Réponse que j’ai respecté, ce qui me semble légitime et normal, je vous précise qu’il n’est pas dans mon intention de polémiquer avec vous.

En effet, votre message est à mon sens, très édifiant.

Il démontre, que vous vous placez dans une logique, voire des valeurs, qui nous éloignent complètement. Votre logique, est une logique d’affrontement, qui m’est étrangère. Vous pensez devoir injurier, tout en vous plaignant d’être victime d’invectives, ce qui est faux. Vous parlez de guerre, alors que tous, à commencer par le Grand Maître, reconnaissent la modération et l’honnêteté du Myosotis du Dauphiné-Savoie…

Monsieur Sca. avez-vous remarqué que dans votre courte intervention, vous avez parlé d’ennemi, de mouton immolé, et vous avez écris 6 fois le mot de guerre…Vous avez même écris que vous n’êtes « pas venu me chercher »…

Mais quel langage ! Est-ce celui d’un Franc-maçon, particulièrement celui d’un Grand Maître Provincial ? Est-ce cela l’image des Grands Maîtres Provinciaux dans la GLNF de nos jours, de la Gouvernance Servel ?

Je suis navré de vous dire que cela ressemble plus à celui de certains milieux primaires, qu’à celui d’un magistrat qui se prétend maçon…

Voyez-vous, l’expérience de la vie montre que les gens qui ont VRAIMENT fait la guerre, n’en parlent pas, et ont ce mot en horreur…

Pour conclure, je dois vous dire que votre message m’a fait plaisir et je vous remercie.

Il révèle votre sincérité, ce dont je vous donne volontiers acte. Il apparaît en effet évident, en vous lisant, que vous ne comprenez même pas ce dont je vous parle au travers de mes articles, et que donc, vous réagissez certainement en toute bonne foi, selon vos propres « valeurs ».

Et ces valeurs, sont inconciliables avec les miennes, et le resteront toujours.

Tout simplement par ce que, je crois que vous avez fait une inversion des valeurs communes. Ce qui est mal ailleurs, est bien pour vous, et inversement…Mais dans tous les cas, incompatible avec les Valeurs de la Franc-maçonnerie, et de notre Règle en 12 Points.

Se souvient-on que vous avez radié un Frère dans le passé pour le seul fait qu’il aurait, (accusation fausse et montée de toute pièces pour se débarrasser de lui pour délit d’opinion), sifflé la marseillaise à Levallois le 3 décembre dernier ? Radié pour ce motif par vous, qui avez pris les armes contre la France ? Mais où est-on ?

En définitive, tous ces faits étant avérés, se pose encore et toujours pour vous, comme pour le Grand Maître et pour la GLNF le problème de l’inversion des valeurs :

Qu’est-ce qui est grave ? Les faits ? Ou les évoquer pour en tirer les enseignements ?

La réponse sera édifiante…

Si vous aviez compris, vous auriez démissionné de vous-même…

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

La voix de son maitre 17/12/2012 15:47

Dear Greenwarrior, dear Pyramide
Au bout de 30 ans de devouement a mes FF et ma L je me suis enfin rendu compte comme vous, que j'étais taillable et corvéable a merci, avec comme reconnaissance éventuellement un coup de pied.
C'est ainsi, no comment, c'est la nature comme ça, y compris chez les FM

Pyramide 16/12/2012 17:48

Mon TCF Greenwarrior,

Il manque un ingrédient pour que ta recette soit complète : l'occupation à des tâches prenantes, qui sont dévoreuses de temps, et qui n'ont qu'un rapport très lointain (ou pas de rapport du tout)
avec la démarche maçonnique qui est individuelle et spirituelle, et non pas collective et matérielle, même si elle est faite en présence et avec les autres.

Cela fait donc autant de temps de moins à consacrer à la Loge ... On ne sait jamais, des fois que les FF aient le temps de se mettre à réfléchir, ils pourraient se rendre compte que toute leur
hiérachie provinciale ne sert à rien du tout.

greenwarior 15/12/2012 08:55

Je me faisais la réflexion (tellement évidente) que la maçonnerie à la Glnf (celle que je connais) est un modèle profondément féodal. Avec son suzerain (le GM) ses potentats ou barons locaux (les
GMP) qui disposent d'un pouvoir absolu sur les Frères et règnent en despote absolu, ne rendant des comptes au suzerain qu'à de rares occasions. Les Frères sont des serfs, taillables et corvéables à
souhait, à qui on demande surtout pas de s'immiscer dans la "politique" de la Glnf. On ferme sa gueule et on obéit. Et le vénérable, c'est le châtelain, il protège ses manants, il les connait, mais
c'est lui qui doit les faire payer, c'est lui qui doit maintenir une chape de plomb sur leur velléité de liberté. Je caricature d'accord, mais à peine, après tout nous sommes dans la lignée des
bâtisseurs de cathédrales, au moyen âge, une époque où la démocratie n'était pas la vertu première.

TONTON BERETTA DE LA BUTTE 14/12/2012 21:09

Mon T.C.F Emmanuel ,
Dans quelle Maçonnerie vivons nous ?
Tribiz

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/12/2012 18:24



Mon Bien Aimé Frère Tonton Beretta,


Pour répondre à ta question autant que je peux, je crois que toi et moi
vivons vraiment en Maçonnerie, mais ce personnage…Que dire ?


Bien fraternellement à toi.


 



l'ancien 13011 14/12/2012 16:10

Un GMP, vulgaire à l'intelligence limite, dans le ligne droite des affidés FS. Pourquoi, a t il été reconduit dans ses fonctions?.Il parle de la guerre mais il ne l'a jamais faîte compte tenu de
son âge. Quand on a de l'honneur on ne s'attaque pas à un Frère de cette manière.Il essaie vainement de se rattraper aux branches de la Fraternité. Mais il est incapable de respecter la dignité
d'un frère en l'occurrence toi Emmanuel. Il a salit par ces propos de GMP, la respectabilité de la maçonnerie Corse. Je t'embrasse Emmanuel

Reto Herman 14/12/2012 14:52

Les anglais diront qu'elle était belle l'époque d'il y a deux siècles, celle des WASP.
A bon entendeur,
Reto.

Alfred de Talebonjour 14/12/2012 14:38

Mon cher Frère Fidèle d'Amour,
J'admire ta patience. Il est des auteurs qui se disqualifient d'eux-mêmes et à qui il est bien inutile de répondre.
Cet individu n'est qu'un symptome de l'état de la GLNF. Il y en aura d'autres.
Que G...z ait maintenant la haute main sur l'obédience en est d'ailleurs un autre. C'est l'employé de Foel.
Le constat est aveuglant : ces gens qui posent de grands principes pour faire aussitôt le contraire, s'intéressent à n'importe quoi sauf à l'initiation.
Restons à l'écart sans regret, c'est le plus sûr. Ce sera une façon d'appliquer à nous-mêmes le principe d'Hippocrate : Primum non nocere.
Au plaisir de nous rencontrer en une sereine régularité.
Alfred

marco73h 14/12/2012 14:03

Mon cher Emmanuel,

Hier je me suis abstenu de tout commentaire, tellement le "vomi" de ce monsieur corse m'a dégoutté.
Ta réponse est la preuve que la maçonnerie est plus forte que le monde profane.
Reste la GLNF, et ceux qui y sont encore, je trouve pour ma part que certains commentateurs par leur propos sont aussi en pleine dérive profane. Non ceux qui sont restés ne sont pas tous bons à
être villipendés comme certains veulent le font.
Déçus de la tournure des événements récents suite aux décrets du nouveau GM, certes, vigilants sur le proche avenir, il reste peu de chance de voir les dérives passées être mises par terre en
conservant ceux qui les ont depuis trop longtemps provoquées.
Notre appartenance est de plus en plus fragile, JPS doit le savoir, si l'ex à été le révélateur de la dérive de l'obédience, JPS risque d'en être le fossoyeur !
fraternellement.
Marc-Henri Girollet

Figatellu 14/12/2012 13:28

http://www.tv-replay.fr/16-11-12/c-dans-l-air-france5-pluzz-10437722.html#.UKe0fP7ppo4

édifiant vous dites ?

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 14/12/2012 13:40



Bonjour Mon Bien Aimé Frère Figatellu,


Merci pour ce document. Edifiant en effet…


Le propos de l’ancien ministre de l’intérieur, Jean-Pierre Chevènement,
notamment…


Très fraternellement.



NorthLight 14/12/2012 12:30

Très Cher Emmmanuel, Mon B.:A.:F.:

tout d'abord je suis désolé mais je vais mal commencer

Mon F.: tu as quand même une part de responsabilité en incitant les FF.: a ratifier JPS.
Tu ne diras pas le contraire sur le fait que moi même et d'autres FF.: t'avions mis en garde contre les nominations scandaleuses qui allaient arriver et malheureusement nous ne nous sommes pas
trompés.
tu m'as même reproché de vouloir briser la paix qui règne a l'ex glnf ...

cela étant dit, j'aimerai maintenant que tu nous donne a nouveau ton opinion sur la marche a suivre que devrait emprunter les FF.: de l'ex glnf, également ton opinion sur le départ de J.Mur...
ainsi que ses propos.
ce qui serait le minimum après avoir soutenu contre vents et marées Mr Servel

Maintenant au sujet de ce personnage,
je te félicite pour avoir mené ce fil de discussion d'une main de Maitre et de continuer a ouvrir les yeux des FF.: sur les dérives abominables de la gouvernance glnf.

Je pense que les choses sont claires ! Maintenant les FF.: restants sont complices ! actifs ou passif n'ayons plus peur des termes exactes !

Comment des Francs Maçons peuvent ils encore soutenir ce système qui fait honte a la Franc Maçonnerie, et qui me donne envie de vomir ?
Comment des Francs Maçons peuvent ils aller se mettre a l'Ordre devant ces gens là ?
Comment des Francs Maçons n'acceptent plus en Loge des FF.: radiés pour délit d'opinion sur le simple ordre de ce monsieur ?

Et bien ces " Francs Maçons " ( a qui je ne reconnais dorénavant plus leur qualité de FM ) doivent rester dans la glnf car c'est là qu'ils méritent d'être !

la glnf doit mourir ! les Anglais ne doivent JAMAIS redonner quelques crédits que ce soit a cette puanteur nauséabonde !

Fraternellement tu le sais

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 14/12/2012 13:17



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
NorthLight,


Ne sois pas désolé, tu exprimes très bien ton
opinion.


J’assume parfaitement ma part de
responsabilité, que tu me donnes l’occasion de clarifier.


Oui, j’étais favorable à la ratification de
Jean-Pierre Servel, sans aucune restriction mentale, et ne le regrette pas à ce stade. Tout d’abord, parce que j’ai la conviction que s’il ne l’avait pas été, la GLNF n’existerait peut-être déjà
plus, ensuite, parce que, je garde l’espoir qu’il réformera l’Obédience dans un sens positif. Je garde confiance en sa parole, et entend soutenir ses réformes, pour peu qu’il les mette
effectivement en chantier. Donc, il a mon soutien (pour qu’il en ait besoin), mais si je soutiens le changement, il est hors de question pour moi de soutenir l’insoutenable. C’est ma liberté de
ne jamais être dans les étiquettes que les uns et les autres voudraient le coller…Ce n’est pas parce que l’un à tort que l’autre a raison, je crois que tu me comprendras. Je profite aussi de
l’occasion pour rectifier : contrairement à ce que tu dis, je n’ai pas soutenu Jean-Pierre Servel « contre vents et marées » : C’est Jean Murat que j’ai soutenu de la
sorte ! L’actuel Grand Maître n’a mon soutien que par rapport à sa personne, sa légitimité, et sa volonté réformatrice. Si l’un de ces paramètres venait à
faillir…


Mon intention n’est donc pas de semer le
trouble, mais de mettre en garde contre des dérives graves, dorénavant inadmissibles, et particulièrement voyantes. On focalise sur celui-ci, mais on pourrait le faire aussi s’agissant d’un
premier surveillant qui non seulement avait vendu son soutien à Monsieur Stifani, mais a signé avec lui des centaines, voire des milliers d’ordonnances de suspension/radiation…Est-ce la meilleure
façon de tourner la page du stifanisme ??? Cependant, à mes yeux, ce qui est le plus important, c’est la mise en œuvre des réformes, et l’esprit dans lequel elles seront mises en œuvre.
C’est à cela aussi et surtout que le Grand Maître doit être jugé…


Le départ de Jean Murat me fait de la peine
pour toutes les raisons du monde, mais je considère que cela lui appartient, que c’est une décision qui relève de sa sphère privée, raison pour laquelle je m’abstiens de la commenter. Quand à son
analyse, je la crois emprunte de hauteur, et, malheureusement, d’une certaine pertinence. Seuls les Frères pourront la démentir dans les faits, par leur esprit et par leurs
actes.


Alors, oui, tu as parfaitement raison, ce
système est à bannir, et fait honte. Tu demandes « comment des Francs Maçons peuvent ils aller se mettre a l'Ordre devant ces gens là ? » Bonne question. La réponse, est simple :
en ne le faisant pas ! Tous ceux qui ont persécutés, doivent rendre compte de leurs actes, je n’arrête pas de le dire depuis des années !...


Je te demande de prendre en compte une
réalité : le Grand Maître a procédé par ces ordonnances à quelque 150 nominations. Cette infime minorité, quelles que soient les immenses qualités de certains de ses membres, ne reflètent
pas forcément les quelques 20.000Frères qui restent à la GLNF, et qui ont, excuse du peu, sortis, eux, l’ex ! Et il est particulièrement injuste de les injurier. Je les connais ces Frères,
ils sont ma loge, ils sont mes Provinces, ils sont parfaitement honorables. La GLNF, c’est eux,, et c’est eux qui doivent en être l’expression.


Pardonne-moi, j’ai été long, mais tes
questions étaient aussi riches que nombreuses…


En fraternité avec
toi.


 



OVIZE Jean-jacques 14/12/2012 09:38

Mon Frère Emmanuel,

Ta réponse est limpide et Maçonnique.

je voudrai simplement dire que pour moi, la nomination de cette personne rentre dans la ligne stratégique des speudos capacités de la FM et particulièrementla GLNF de s'incérer dans l'action
politique Française.
la République se casse les dents depuis 50 ans à faire que la Corse vive comme le reste de la France. Sans succès. La FM peut être un recours.
Mais que fait la République pour faire respecter la Loi. Les permis de construire accordés pour les construction sur des lieux protégés en sont un exemple pertinent. Ces permis ont bien été
accordés par des Maires, des départements, la région; le Préfet laisse faire.
Pourquoi la Loi est en permanence bafoués par ceux-là même qui sont sensé la faire respecter?
Il me semble évident que la Morale Politique est vite très souple quand les métaux sont abondants.
Est-ce pour autant que les nominations doivent participer à cette amoralisation Corse? Surtout avec des personnages qui sont sensé faire respecter la Loi Française pour le bien de tous et
particulièrement de la grande masse des Corses qui subissent d'une façon, quand même, très passive à cet état de faits.
Par cette nomination la GLNF continue dans ces vieux démons de vouloir s'insérer dans une mouvance d'intervention de la politique en faisant fi de toute Morale.
Nous sommes encore une fois bafoué, violé, je dit bien violé dans notre démarche Initiatique.
Je rappelle que quand on interroge le nouvel Apprenti "qu'est-ce que la Franc-maçonnerie" la réponse est : "un système de Morale enseigné sous le voile de l'allégorie au moyen de symboles"
C'est d'abord une Morale...
Ou est elle cette Morale dans ce cas ??? !!!

JMB 14/12/2012 09:35

MTCF Emmanuel,

Bien sûr, nous n'avons pas partagé les mêmes visions de ce que pouvait être la GLNF. Mais aujourd'hui, j'ai le vague sentiment que nous touchons quand même un peu le fond, non?

Je peux comprendre notre FF corse sur certains points. La France a beaucoup à se faire pardonner. Quand nos arrières-grands-pères, lors de la guerre de 1914 demandaient dans la seule langue qui
connaissait bara (pain) et gwin (vin), le mépris des officiers français fut de créer le mot baragouiner... Depuis, cela n'a pas vraiment changé. On bétonne nos côtes. On renie notre culture. Que
les FF corses aient, à un moment donné, choisi des voies dures face au mépris de la France est admissible.

Par contre, j'ai du mal pour le reste et ceci pour deux raisons:

- la première est dans la démarche. Quand on a été GMP de FS, je ne comprends pas comment on peut devenir celui de JPS. C'est quand même une sorte de grand écart. Le pire revient à l'ordonnance
1541. Que ferait-il si on lui demandait de siéger au conseil de discipline? Chez moi, on nous apprend tout petit un mot: "la fidélité". Je pense que cela doit être dur de vivre avec cette sorte de
reniement;

- La seconde est plus profonde. Un de nos devoirs les plus importants est de transmettre. Or, quand je lis les échanges, je me demande qui serait assez fou pour devenir un apprenti de la GLNF. Les
faits ne posent pas forcément un problème. C'est le ton qui est de plus en plus pratiqué. La morgue. Il y a de plus en plus de mépris au point où malgré nos engagements, nous en arrivons à nous
vouvoyer. C'est déroutant.

Finalement, à force de ne plus être exemplaire, notamment entre nous, il n'est pas à douter que la GLNF, par la voie alchimique, risque une transmutation d'un ordre vers une maison énorme de
retraite...

Sully 14/12/2012 09:19

Mon TCF Emmanuel.
La réponse de M.Paul Sc. prouve s'il le fallait que l'on peut tout faire avec les mots, et même travestir la réalité en l'enrobant dans la vertu. C'est très illustratif de l'un problème de la GLNF:
elle a perdu ses repères, elle s'est vidée de son sens, de tout contenu, ne conservant que l'apparence et les décors, et tout y est devenu possible, même le pire. Et effectivement ils sont devenus
tellement aveuglés qu'ils ne voient même plus l'erreur ! Comment croire encore à un renouveau dans de telles conditions ?
Soutien fraternel (Mais tu le sais bien)

nouveau VM 14/12/2012 08:50

Cher Frangibus Manu

Le taulier qui siége au bourguignon doit avoir de la fumée qui lui sort des esgourdes de voir un lardu pareil faire du foin.
Il a du yaourt dans la cafetière Dom Sac… .
Prochain raout à Pisan va falloir mettre les pompes en croco bicolore avec le costard à fines rayures blanches. Ca va étre Borsalino , y a de la relance sur la gelée de coing.
En tout cas si y se pointe dans ma canfouine, je demanderais au frangin bignoleur de lui coller un coup de rapière dans les miches !!

PS : Quand je passerais en Haute-Savoie j’amènerais une bizarrerie qui date des grandes heures (on a arrêté la fabrication y a des client qui devenais aveugles !!) Et à ceux qui te reprochent
d’aimer la Vodka je rappelle qui vaut mieux être bourré que con ; ça dure moins longtemps !!!!

F.B. (je signe avec mes initiale pour éviter qu'on me plastique ma carré!)

René Hervet 14/12/2012 03:27

Ahi, Emmanuel
Le commentaire de Pyramide est pertinent, il m'a grille la politesse, je ne t'aurai pas dit autre chose.
Le but de JPS est de nettoyé un peu plus, rapidement. Plus les départs sont rapides, plus nous lui livrons clés en main la GLNF.
Il faut ouvrir les yeux. Toutes ces mesures ne sont pas des vétilles.
Souviens-toi lors de l'un de nos entretiens je t'avais dit "avec FS nous n'avons rien vu, cela sera pire"
Cela ne m'empêche pas de rester à la GLNF et de remplir mon rôle de "scrupulum" dans la chaussure.
Bonne nuit je vais travailler

Pyramide 14/12/2012 00:33

Mon cher Emmanuel,

Tu sais combien nos avis peuvent parfois diverger. De la différence à l'opposition totale, nous parcourons fréquemment tout le chemin !

Mais là je suis frappé par la pertinence de ton analyse. Psychologie et finesse y sont présentes. Tu "démontes" parfaitement bien le système de pensée de ton interlocuteur. Et ce n'est pas bien
beau !

Je rappellerais simplement qu'à la suite du premier incident que tu avais eu avec lui j'avais écrit qu'il méritait d'être convoqué par le Parquet pour se faire notifier que son comportement était
incompatible avec les fonctions consulaires qu'il exerce et qu'en conséquence il aurait été souhaitable et opportun qu'il en démissionnât.

Je crois savoir que cela lui était revenu aux oreilles et qu'il en avait été fort en colère, ce qu m'avait bien fait rire.

Mais alors j'ignorais les faits de "guerre" que tu rapportes et qui, s'ils sont fondés, justifient pleinement ma première réaction que je réitère donc ici, ce qui je l'espère l'énervera tout plein.
Il n'y a que la vérité qui blesse.

Par contre, ce que tu réponds ci-dessus à notre F Mathius, m'incite à te demandeer de cesser enfin d'avaler des couleuvres (avec Murat cela aurait du te suffire !) et de faire semblant de croire
que JPS fera autre chose que d'essayer de mettre un couvercle plus hermétique qu'avant sur la GLNF. Il ne fera évidemeent rien dans le sens que tu souhaites.

Il va falloir vous le rentrer tous dans le crâne : La GLNF n'est pas réformable de l'intérieur ! Désolé d'avoir eu raison depuis environ un an où ayant tout essayé pendant deux ans nous en sommes
arrivés à ce triste constat.

Désolé d'insister car je sais que tu en souffres, mais il faut cesser d'égarer les Frères. Le monde est ce qu'il est, c'est à dire pas forcément ce que l'on voudrait qu'il fut.

Bisous aux pitchounets ...

MATHIUS 13/12/2012 22:44

Mon bien aimé frère Emanuel,
Quel gâchis ce droit de réponse, la victimisation est un refus de remise en question de sois même, ce courrier démontre la supériorité de l'animalité sur l'humanité de cet homme.
Le plus pitoyable est que se representant de la GLNF en CORSE, démontre bien par ce droit de réponse, l'irresponsabilité en matière spirituelle du Grand Maitre Servel qui l'a nommé.
En vérité, la franc maçonnerie a atteint les limites d'une société initiatique par la perte du pourquoi du comment de son existence spirituelle.la maçonnerie française est Devenue la caricature de
l'idéal maçonnique, les obédiences maçonniques sont aujourd'hui des repaires de vulgaires barbares sans honneur.
Ceux qui trouveront mes propos excessifs sont des hommes de mauvaise conscience qui ne vont jamais jusqu'au bout de leur intelligence.
Car, Factuellement, la majorité des obédiences maçonniques sont des centres d'unions de tartuffes de la magouille, pour servir des pouvoirs politico-sociaux de démocraties malades de son
nombrilisme.
La réalité maçonnique au présent ressemble à une machine à fabriquer des prédateurs.
Pourtant je ne me fais aucun soucis pour l'avenir de la maçonnerie, car cette agonie spirituelle annonce déjà un renouveau dans la volonté des ânes portant nos reliques a se suicider en
permanence.
Je t'embrasse.
MATHIUS

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/12/2012 23:29



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère
Mathius,


Merci pour cette intervention, qui
m’embarrasse beaucoup. J’aurais aimé pouvoir réfuter tes arguments un à un.


J’avoue que dans le contexte actuel, je ne le
peux pas. J’aurais aimé que tu ais tort, et malheureusement, les faits ne me permettent pas de m’en convaincre. Aussi, j’aimerais que le Grand Maître Servel y parvienne. C’est en toute honnêteté
ce que j’attends de lui, car si lui à TOUS les moyens d’agir, moi, je n’en ai aucun.


Avec toute ma fraternelle affection.



Sirius Black 13/12/2012 22:32

Inutile d'entrer dans la discussion avec un individu aussi toxique. Nous aimerions "ignorer" son existence et ce serait le cas si le nouveau GM n'avait pas choisi de le "confirmer" dans des
responsabilités qui lui avaient été confiées par M. Stifani dans un but évident, en totale antinomie avec les valeurs et les principes de la Maçonnerie. Même si nous n'avons pas fait les mêmes
choix toi et moi, tu as mon soutien total ... mon Frère.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/12/2012 23:03



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère Sirius
Black,


Merci beaucoup pour ton message, que
j’apprécie à sa juste valeur. Ce personnage est effectivement l’expression d’une volonté et d’une démarche qui très visiblement, n’a rien à voire avec la F.’.M.’.. La question que je me pose et
qui me dépasse, c’est de comprendre comment, en une quinzaine d’années, il n’a pas appris un minimum de principes chez nous…A cet égard, c’est à nous de nous remettre en
cause…


Bien et très fraternellement à
toi.



Bourricot-tucelli 13/12/2012 21:07

Ce qu'il se prend dans les dents monsieur Sca...
Se livrer ainsi à une inversion des valeurs est éditfiant. Pas toujours d'accord avec toi mon F Emmanuel, mais là difficile qu'il en soit autrement.
Bravo et bien dit à ce mauvais compagnon

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/12/2012 22:58



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère
Tucelli,


Merci pour ton message de soutien concernant
CE sujet, il n’en est que plus important. Effectivement, on peut diverger sur des opinions, des choix, ce qui compte, pour des Frères maçons, c’est de partager les mêmes Valeurs. S’agissant de ce
personnage, crois-moi, cela ne m’amuse pas de le ramener à certaines réalités, et j’aurais préféré, et de loin, raconter des louanges. Il ne m’en donne pas la
possibilité…


Très fraternellement à
toi.



LE PITTBULL 13/12/2012 20:12

Un stifanien,déguisé en Franc-Maçon, avec tous leurs décors, leurs beaux tabliers dorés... à 1500 € ne restera qu'un stifanien.....

Ils sont bien à la GLNF, nombreux, ils se bouffent entre eux et grand bien nous fasse, assez primaires dans leur stratégie de communication.

C'est le bonneteau à la GLNF, la FM du club azur, ou du club 41 ou du >Rotary et du Lions, stifani sorti... un autre, servel ou un autre cela n'a pas d'importance.... on prend les mêmes....et on
recommence.

Qu'ils continuent ainsi à sortir du silence, cela prouve que nous arrivons à les toucher.... tu me diras, nous n'avons pas de mal...
Les C... ça ose tout et c'est d'ailleurs à cela qu'on les reconnaît (ce n'est qu'une citation d'Audiard... je précise pour ceux qui ne me comprendraient pas)

Que les Franc Maçons Réguliers de la Corse, prenne leur liberté et le plus rapidement possible.... c'est tout ce que je leur souhaite....

Quant à lui... sa réponse restera éternellement sur la toile... il fallait réfléchir beaucoup plus Monsieur Sca.... et ne pas se laisser emporter par ses passions.

Vous n'avez pas que des abrutis en face de vous.. Si son entourage " pseudo maçonnique" est à son image il est normal qu'il ait pondu un tel torchon......

Je me permets de vous le rappeler, car il me semble que vous avez passé un peu vite vos grades....
"vaincre ses passions, soumettre sa volonté"
Un sujet de reflexion pour notre ami paulo !!!!!!

Le thème de l'apprenti ??? LE SILENCE vaste sujet.... que vous n'avez certainement même pas effleuré !!!!

Retournez donc dans votre Province maçonnique, avec vos adorateurs et leurs beaux tabliers bleus achetés à Scribe, ainsi que vos affidés... et évitez à l'avenir, d'employer le mot FRATERNITE, ainsi
que tous développements à notre endroit, vous en ignorez totalement par vos actes et vos parole le sens profond.

Sachez par ailleurs que pour beaucoup de FF de la GLNF et ceux qui sont dehors, vous ne faites pas partie de notre communauté et ce depuis longtemps.
Vous vous êtes totalement écarté de notre chaîne d'union.



Je vais préparer le repas pour les enfants, c'est bien plus important !!!!... c'est dommage il avait des efforts quasi surhumains pour rédiger ce "droit de réponse".... t'as bien fait de le publier
Emmanuel.... j'en suis tout esbaudi !!!!!!

Quant à ses menaces.... tu sais où il peut se les mettre ....

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/12/2012 22:54






Bonsoir Mon Bien Aimé Frère Pittbull,


Merci pour ton intervention.


A la vérité, lorsque j’ai reçu ce Droit de Réponse, en en commençant la
lecture, j’ai espéré recevoir un message de maçon…Las, j’ai rapidement compris qu’il ne comprenait pas les messages adressés par mes articles. C’était peine perdue, et sincèrement, je le
déplore…Dès lors, j’adhère à ce que tu dis : il s’est écarté (définitivement ?) de notre chaîne d’union…


Bonne soirée à toi et tes enfants…C’est si bon de vivre entourés d’eux,
n’est-ce pas ?


Bien fraternellement à toi.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche