Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 18:32

La GLNF a la réputation – non usurpée – d’être une obédience sinon de droite, en tous cas à droite. Son recrutement semble en attester. Il ne m’est jamais en effet arrivé en 27 ans, d’y croiser un militant communiste…Mais si la GLNF est marquée à droite, elle ne fait pas pour autant montre d’intolérance : personne n’en est rejeté en fonction de ses options politiques ou religieuses, qui ne sont même pas demandées.

Et, si nombre de ses Frères se situent à droite de l’échiquier politique français, jamais, jamais, l’obédience en tant que telle, n’a jamais prit position à quelque niveau que ce soit, dans le débat politique hexagonal, ni jamais donné de consignes de vote. Jamais !

Jusqu'à ce qu’arrive François Stifani.

En effet, même s’il n’a jamais donné de consignes écrites aux loges, même s’il ne s’est jamais adressé à elles dans ce sens par oral non plus, il s’est cependant laissé aller à une correspondance* avec le Président de la République, qui ne laisse pas de place à l’équivoque, foulant ainsi la Règle en 12 Points qui nous unit tous.

Qu’on en juge plutôt : Sur papier à lettre à en-tête du Grand Maître de la Grande Loge Nationale Française et daté du 19 janvier 2009* il fait part à Nicolas Sarkozy de son « soutien actif à Christian Blanc, Brice Hortefeux, Roger Karoutchi, Hubert Falco et Christine Boutin ».  

Pire et très grave, il ajoute : « Je leur apporterai toute l'aide dont ils ont besoin dans leurs projets, comme l'ensemble des maçons de mon obédience le fait avec vous. Vous êtes le premier président de la République avec lequel nous sommes totalement en accord. » 

Jamais à ma connaissance, une obédience maçonnique quelle qu’elle soit, y comprit parmi les non reconnues, n’était allé aussi loin dans le soutien au pouvoir, en France.

Le Président Nicolas Sarkozy avait alors répondu de manière très mesurée à François Stifani : « La confiance que vous me témoignez et le soutien résolu dont vous m'assurez me confortent dans ma ferme volonté de poursuivre le mouvement de réformes engagé. »

Par ailleurs, François Stifani, « en tant que Grand Maître de l’une des principales obédiences françaises » remettra à Nicolas Sarkozy un rapport sur l’organisation des musulmans de France.

Outre le fait qu’on ne voit pas très bien en quoi la Franc-maçonnerie prédispose à avoir un avis autorisé sur un tel sujet, il s’agit une fois encore d’une grave atteinte à nos Constitutions qui nous interdisent de prendre part, en qualité de Franc-maçon au débat de la Cité, lequel nous reste évidement ouvert en qualité de personne privée.

A n’en point douter, ce genre de dérives a lourdement pesé sur la décision de la Grande Loge Unie d’Angleterre et des autres Obédiences à travers le monde de prendre ses distances avec la GLNF, puis de suspendre leurs relations, et pour certaines de plus en plus nombreuses, de rompre leur reconnaissance vis-à-vis de nous.

Bien-sûr, il n’est pas question d’occulter sur ce registre, que selon Monsieur Claude Guéant, actuellement Ministre de l’Intérieur, mais à l’époque Secrétaire Général de l’Elysée, François Stifani avait rendu des services précieux à la République. Grâces lui en soient rendues.

J’ajoute que c’est son droit et même son devoir de citoyen. Mais que pour cela, il n’a pas à le faire en sa qualité de Grand Maître de la GLNF…

Or depuis, son intervenus plusieurs éléments très troublants :

1)      Chacun de nous aura pu observer qu’au printemps dernier, un ancien haut responsable des services de l’état proche à l’époque de François Stifani et qui a rejoint l’opposition,  frère aux qualités maçonniques indéniables, Secrétaire du Comité des Sages et de celui de conciliation, avait rendu public une lettre adressé par lui à François Stifani par laquelle il le mettait sérieusement en garde au cas où il persisterait à s’accrocher à sa fonction. Puis, contre toute attente, plus rien…

2)      Maître Legrand, dans un premier temps, prenait des mesures très concrètes en faveur de l’opposition, s’opposant par écrit aux suspensions arbitraires, demandant que toute procédure de ce type passe par elle, demandant la restitution des Trésors indument pris aux loges… Puis revirement complet, elle prenait fait et cause pour la gouvernance, malgré une promesse bien particulière qu’elle avait prise devant moi et le T.’.R.’.F.’. René Hervet. Or, on n’ignore pas que Maître Legrand a été longtemps la compagne d’un important responsable des services. Autrement dit, elle est familière de ce petit monde-là…

3)      De façon inexpliquée, la Cour d’Appel tarde étrangement à rendre son arrêt sur la légalité de l’Assemblée Générale du 16 octobre 2010, faisant les affaires de François Stifani, lequel cherche par tous les moyens possible à gagner du temps, dans l’espoir d’aller au terme de son mandat, voire de se représenter pour un mandat de plus. Selon tous les avis autorisés recueillis, rien de logique et d’habituel dans les tribunaux ne peut expliquer un tel retard, dans une affaire au demeurant n’offrant aucune difficulté particulière. Sauf instructions…Il est vrai que cet arrêt devrait être rendu initialement le 24 juin 2011, et qu’il est reporté aux calendes grecques, c'est-à-dire au 10 janvier 2012, soit 6 mois après, alors même que les parties sont convenues de ne pas plaider.

 

Qui les neutralisent?

 

De ce fait, à tort ou à raison, peu importe à ce niveau, les quelques 43.000 Frères de la GLNF, sont excédés par ce genre de mœurs, et on entend de plus en plus que beaucoup s’apprêtent à rejoindre le fort courant du vote protestataire en mai prochain, à l’occasion des élections présidentielles.

Un comble ! Des hommes qui n’ont jamais votés autrement qu’à droite, s’apprêtent à voter pour le candidat de gauche, à cause de François Stifani, pour protester contre l’aide occulte qu’ils pensent – à tort ou à raison - voire attribuée à celui qu’ils veulent voire écarter de la direction de la GLNF !

Nicolas Sarkozy se verra ainsi payer les pots cassés par François Stifani.

Mieux, il se dit que des mots d’ordres clandestins de vote seront diffusés par une opposition interne à la GLNF désormais très largement majoritaire, visant à sanctionner le Président et ainsi priver François Stifani de soutien à l’avenir.

Ainsi, par un excès d’assurance, nous verrions l’arroseur arrosé. Avoir soutenu Stifani envers et contre tout, aura été fatal au Président, dans un contexte ou l’élection se fera de manière très serrée et ou chaque voix comptera.

Il est aisé de comprendre que chacun des 43.000  frères de la GLNF, est lui-même un relais d’opinion très important, et exerce une influence sur un vaste entourage très réceptif à la sagesse qu’il est censé dispenser…

   

* François Stifani a démenti être l’auteur de cette lettre et affirmé être victime d’une manipulation sans toutefois expliquer pourquoi il ne s’était pas ému en recevant la réponse du Président de la République…

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

TONTON BERETTA de LA BUTTE 04/11/2011 11:18


Cet article est ( je pense :-) ) monté plus haut que nous le pensons..

TRIBIZ


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 04/11/2011 11:46



Merci Mon Bien Aimé Frère Tonton pour cette information qui recoupe
plusieurs réactions que j’ai enregistré…


Très fraternellement à toi…



Arjuna 03/11/2011 06:44


Le choix de la Victoire plutôt que celui du Renoncement et des remords.

Mon TC Fidèle d’Amour,

Comme ton article le souligne on murmure beaucoup chez nous. Les regards entendus et les lèvres aux oreilles, résonnent désormais de manière tonitruante dans le silence de nos temples ou dans
l’insouciant brouhaha des salles humides. De toutes les explications avancées, pour comprendre ce que nous vivons, celle des indulgences et des protections, fait opiner les bonnets de, désormais,
très nombreux FF réputés d’ordinaire pour leur réserve.
Entre théorie du complot et fierté d’être une préoccupation d’Etat, les FF se laissent naturellement séduire. Les allégations suffisent, désormais, à distiller ce petit climat pré insurrectionnel,
où chacun des quarante-mille à sa manière, avec le matériel dont il dispose, se prépare à jouer le rôle historique dont il se croit investi. Cela prêterait presque à rire, si les fiches
d’immeubles, les recherches au cadastre, les documents fiscaux, ne commençaient à se refiler, en copie certes, sous le manteau. Au début, il s’agissait juste de savoir combien vraiment et à qui
vraiment, Wagram avait été vendu. Aujourd’hui, il s’agit de rendre coup pour coup et d’étayer, avant le grand déballage. Cela se fait, sans préméditation, juste en réactions.

Que l’histoire de la GLNF recoupe de manière récurrente celle de la République et de ses "comptoirs", est également vrai.
Les FF cherchent des explications valables pour éclairer les raisons du délabrement méthodique d’une assemblée d’hommes à laquelle ils croient. Les atermoiements de la justice, les politesses et
discrétions soupçonnées, les intérêts croisés feutrent de semaines en semaines la patience de chacun. Comme la trame est bonne, le réseau solide, quelques uns pensent encore que ça pourra durer,
avec une forme d’abnégation qu’ils croient "sang-froid". Mais la marmite bouillonne déjà depuis longtemps, parce qu’au fond personne ne veut être le dindon qui se fait farcir, comme s’il prenait
sur lui tout le malheur de l’obédience. Et il en va, ainsi, de chacun. Parce que le Salut de l’Homme passe désormais, par celui de la GLNF, pas moins. Alors que certains croient, encore pouvoir,
faire sans et ailleurs, je constate que les FF tiennent à la GLNF. Ils refusent d’abandonner le terrain fertile qu’ils cultivent assidûment, pour certains depuis longtemps. Chimère serait de croire
que cette belle harmonie dans la pluralité et le désordre des sentiments se reconstruira facilement. Ils ont, je crois, fait le choix de la Victoire plutôt que celui du Renoncement et des remords
inévitables.
Alors, plaise à quiconque de choisir de soutenir les démolisseurs qui se camouflent derrière Stifani, ou de servir leurs objectifs en portant ailleurs le combat. Mais il nous faut admettre que
c’est DANS LA GLNF, que le combat doit être mené. Même si ce n’est pas la chose la plus immédiatement facile à envisager, c’est là que se trouvent plus facilement mobilisables les forces vives du
Renouveau. Il en va des hommes comme des plantes finalement, à trop les dépoter : ils fanent !

Bises
Arjuna


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 03/11/2011 08:57






Bonjour et merci, Mon
Frère, pour ce joli commentaire matinal…



TONTON BERETTA de LA BUTTE 02/11/2011 14:43


Tu as parfaitement RAISON mon Frere Emmanuel . Ce que tu écris , je l'ai entendu plusieurs fois au sein meme de nos Ateliers. Mais comme toujours dans ce type de situation , nous attendons que la
grange soit brulée pour aller chercher le premier seau d'eau ... Nous passons plus de temps dans ce pays , à se lamenter et à constater plutot qu'à agir. Si F Stif est aussi à l'aise c'est qu'il
est protégé , non ?
TRIBIZ


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 02/11/2011 14:47






Bonjour et merci de ton appréciation
Tonton,


On entend cela effectivement de plus en plus,
et dans toutes les Provinces…Y comprit, ais-je aujourd’hui appris, dans nos départements d’Outre-mer…


Bien
fraternellement.



Christian Hyerlé 02/11/2011 14:16


Mes T.C.F.,
Enfin la lumière sert à éclairer. Peut-être à éclaicir, et pas encore à clarifier...
Mais au prix de déception, douleur, tristesse et amertume de s'être fait ''enfumer'' pendant bien des années...
J'ai mal de m'être fait berner, et je n'oublierai pas.
Comme tant d'autres, je suis indigné.
Et toi mon frère ?
Christian hyerlé 58655


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 02/11/2011 14:23






Bonjour Mon Très Cher Frère
Christian,


Le chemin reste encore long. Et en conscience,
nous ne courrons pas dans la même catégorie. Mais tu ne t’es pas fais enfumer, dans la mesure où tu as la possibilité de poursuivre ton chemin initiatique dans ta loge, est là est l’essentiel à
ne pas perdre de vue. Cependant, oui il est amer de payer des cotisations exorbitantes pour beaucoup et de découvrir qu’elles sont utilisées à des fins autres que celle que l’on
croit…


Alors, oui, nous sommes tous indignés par cela
(entre autres !)


Fraternellement.



SPARTACUS 02/11/2011 13:52


Là c'est un peu trop,oser publier un tel torchon indigne d'un homme, que l'on aurai pu croire intelligent, prendre ceux qu'il pense qu'ils le reconnaisse comme frère pour des moutons prets à croire
tous les ragots qu'il distile, et en plus pret à suivre des consignes de vote qui n'ont rien à faire dans notre univers maçonnique, Fidel d'AMOUR SE PREND MAINTENANT POUR UN REPRESENTANT DU "PEUPLE
DES MECONTANTS"
Stop, assez, si la G.L.N.F. ne lui convient plus, qu'il en démissionne.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 02/11/2011 14:19



Bonjour Mon
Frère,


Tout d’abord, permets-moi de te féliciter pour
la brillance de ton analyse !...Et pour ton discours, que j’ai déjà entendu ! Mais je tiens à te rassurer, je ne tiens ni à démissionner de la GLNF, ni à fonder une nouvelle obédience…A
propos, j’espère que tu bas bien, cela fait longtemps que tu ne donnes plus de tes nouvelles…


Fraternellement…



Mnésis 02/11/2011 11:39


TCF
Cher Fidèle d'amour,

Tout d'abord, pour une juste information, la fameuse lettre de FS à Sarkozy (mise en lien dans ce post) est une révélation de L'Express.

Révélation publiée dans ce post: http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2010/11/30/le-soutien-resolu-de-francois-stifani-grand-maitre-de-la-glnf-a-nicolas-sarkozy/

il me semble qu'il fallait que cela soit clairement dit.

Ensuite, un grand merci pour la pertinence des mises en perspectives d'informations déjà publiées ou non.

Bien fraternellement,
Mnésis


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 02/11/2011 11:51



Bonjour Mon Très Cher Frère
Mnésis,


Lorsque l’on clique dans l’édito sur le lien pour ouvrir
cette lettre, on voit sa signature apparaitre dans le navigateur, et qui indique http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon....Cela me semble être suffisant,
puisque tout le monde voit cette source, laquelle avait du reste fait l’objet d’un article ici-même à l’époque. En tout cas je n’ai aucunement l’intention, bien au contraire, de taire la source
qu’est François Koch dont l’engagement aux côtés de FMR et de l’opposition est remarquable (c’est actuellement le seul journaliste à « se mouiller ») et mérite d’être
souligné.


Merci aussi pour ton appréciation du travail
d’information et d’analyse de ce blog.


Fraternellement à
toi.



le voyageur 02/11/2011 09:09


TC Emmanuel,
Tu as raison encore une fois de mettre le doigt sur quelque chose qui fait mal.
Notre cher pays et la GLNF semblent souffrir du meme mal:
- l'impuissance à corriger une mauvaise gestion et ça dure.
Du coup les memes tentations naturelles :
- chercher les dirigeants "ailleurs".
En ce qui concerne les tentations politiques, un candidat à gauche "présentable" (peu de révolution prévue)à droite (à droite toute)une jeune dame qui essaye de camoufler son soufre
naturel)risquent de disperser une majorité déçue (cf.sondages).
Chez nous, la déception est aussi suffisamment grande pour entrainer une explosion.
La seule différence est qu'il n'existera (heureusement) qu'un président de la République. Par contre, aurons-nous assez de GL pour contenter tous ceux qui ambitionnent une présidence et tous les
postes de "ministres"?
Toutes mes excuses de "parler politique" mais il y a des jours où je vois des situations chez nous qui laissent loin derrière, justement, les manoeuvres du monde politique.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 02/11/2011 09:46



Mon Bien Aimé Frère,


Mon propos n’est évidement pas d’intervenir ou d’émettre un avis sur le
débat politique ou politicien dans notre pays. Encore moins, effectivement, d’engager un débat sur ce sujet. J’ai simplement l’intention de pointer l’un des contrecoups de la situation actuelle,
avec ses conséquences probables. Les uns et les autres se feront leur opinion par eux-mêmes et en tireront les conséquences…


Très, fraternellement à toi.



Sirius 02/11/2011 00:00


Primo, je ne pense pas que le mélange entre la politique et la maçonnerie soit une bonne chose, ni du côté de FS et de ses sbires, ni du nôtre. Donc je réfute le terrain choisi.

Secundo, je choisirais mon candidat aux élections présidentielles en fonction de ce que je pense de ses capacités et de son programme pour diriger le pays dans un contexte qui sera entre le
difficile et le catastrophique, mais certainement pas en fonction des évènements du misérable microcosme GLNF même si les points soulevés par le commentateur "énervent" quelque peu !


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 02/11/2011 00:19






Mon Très Cher
Frère,


Effectivement, lorsqu’on est dans la GLNF, on
ne peut être favorable à ce mélange des genres. Mais l’ancien G.M. l’ayant fait, nous en subissons les conséquences, et dans l’avenir, il y a fort à penser que nous ne soyons pas les
seuls.


Pour ma part, je ne peux que te féliciter de
ton choix et de ton indépendance (de pensée).


Fraternellement.



Antoine 01/11/2011 20:46


Mon cher Emmanuel,
Merci de ces deux derniers articles,
L'un sur la tenue de GL du 3 -12 Oui il faut y aller, oui il faut entrer et/ou faire constater qu'il n'est pas possible d'entrer.
L'autre sur l'éventualité de déplacement de votes, en effet 30000 FF désespérés, pensant que la justice obéie à des ordres venus de haut, écoeurés par des magouilles d'administration dite
judiciaire, et bien d'autres injustices qu'elles soient du dessus ou du dessous, 30000 FF qui eux réunissent des influences d'opinion sur 30 à 50 électeurs au minimum. Cela peur faire 1.500.000
voix, soient en vote contre, soient en abstention. COMPTEZ Messieurs les politiques.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 01/11/2011 22:30



Bonsoir Mon Frère
Antoine,


Effectivement, les politiques savent compter.
C’est d’ailleurs ce qu’ils font le mieux, lorsque leurs intérêts – électoraux – sont en jeux. Il se trouve que dans sa récente communication, la gouvernance affirmait que nous sommes non pas
30.000 mais 43.000 frères….


Bien fraternellement à
toi…


 



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche