Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 12:58

Celui-ci a passé un bien mauvais moment mercredi dernier, jour où il organisait deux réunions importantes à ses yeux.

1)      Le matin, il réunissait en séminaire ses Grands Maîtres Provinciaux en séminaire (exercice qu’il adore), ainsi que ses dignitaires. Las, peu s’étaient dérangés. Seuls 13 présents, parmi lesquels uniquement 6 GG.MM.PP. Particulièrement remarquée, la seule présence de Paul Cu. pour les GG.MM.PP. parisiens. Les autres,  le trop fameux Sebdul en tête, n’ont pas – plus  - estimés nécessaires de se déranger pour l’ex Grand Maître… Cela constitue une évolution notable. Par contre, parmi ce qu’il reste de la garde rapprochée de François Stifani, figuraient Monsieur Henry Si., Monsieur Pierre Be., et Bertrand Hey. ! La présence de ce dernier atteste de la collusion de sa candidature avec Monsieur Stifani. En effet, qui connaît l’Ex Grand Maître sait bien que s’il désapprouvait vraiment la candidature d’un concurrent émanant de son propre camp, il ne l’aurait pas invité à assister à une réunion destinée à affirmer sa stratégie de reconquête du pouvoir…

2)      Une autre réunion importante était prévue le soir même au Cercle Républicain où une salle avait été louée. A cette occasion, François Stifani devait recevoir quelques 150 Frères et leur dispenser « la bonne parole ». Nouveau camouflet, il y en avait que 40 ou 50 qui s’étaient déplacés. Le pire était à venir. A peu près les 2/3 de la salle auraient exprimé leur désaccord…

Une autre étape de la manœuvre, consiste à tenter de prendre l’ascendant sur Maître Legrand.

D’ors et déjà le dernier carré, qui se trouve comme par hasard constitué uniquement de candidats, ( Daniel Ja. Alain Ca. et Jean-Michel Ba.) ont envoyés à Maître Monique Legrand une lettre (voire ce lien LETTRE DE 3 CANDIDATS A Me LEGRAND ) par laquelle ils s’élèvent contre les modalités de l’élection, n’hésitant pas à utiliser des arguments fallacieux. En effet, entre autres, ils reprochent que leurs avocats respectifs n’aient pas été conviés à la réunion par laquelle ont été décidées ces modalités. Faisant abstraction du fait que les conseils de Monsieur Stifani y étaient bien, et que, par ailleurs, ils étaient d’accord sans la moindre réserve avec toutes les décisions prises. Manœuvres, quand tu nous tiens…

Aujourd’hui, c’est François Stifani qui ajoute à la confusion, en introduisant à son tour (après Jean-Michel Bal.) une requête auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris :FS LEGRAND ASSIGNATION EN REFERE TGI PARIS  en vue de:

« -faire interdiction à Maître Monique Legrand ès qualités d’administrateur judiciaire de l’association, d’organiser l’élection à la Grande Maîtrise dont la responsabilité de l’organisation incombent seulement au Grand Maître en fonction à la date choisie par ce dernier, c’est-à-dire au mois de juin 2012,

-Interdire à Maître Monique Legrand d’entraver le libre exercice des fonctions purement maçonniques de la Grande Maîtrise et en particulier d’entraver l’accès du Grand Maître aux locaux de la GLNF,

- Condamner Maître Monique Legrand au règlement d’une somme de 5.000€ en application de l’article 700,

- La condamner aux plus entiers dépens.

Une procédure de plus, introduite par François Stifani…On ne les compte plus, tellement il y en a ! A lui seul, il explique l’encombrement des tribunaux français…Même le conseil qu’il choisi, est un nouveau, qui vient rejoindre la meute de ses innombrables avocats…Maître Pardo, Maitre Bréard, Maître Moroni (j’en oublie peut-être) ne suffisent plus, tellement il lance de procédures…

Mais le point d’orgue de cette manœuvre devrait avoir lieu le 14 mars prochain, lorsque l’ex réunira en présence de Maître Legrand les Grands Maîtres Provinciaux et ce qu’il reste de « dignitaires » autour de lui. A noter qu’à cette occasion, si Jean-Charles Foe. a été invité, Claude Ch. lui, a été sciemment écarté, et il n’a plus voix au chapitre, dans ce cénacle.

Cette réunion a pour but :

1)      d’exercer une pression sur Maître Legrand afin de repousser (compte tenu des procédures judiciaires lancées dans ce sens) la réunion (pourtant purement civile) du Souverain Grand Comité.

2)      Faire en sorte d’imposer que le collège de votants de cet organe comme celui de La prochaine A.G. soit celui du 4 février 2012 et non celui au 21 janvier 2011, moins favorable au clan des stifaniens.

3)      Empêcher Maitre Legrand de pouvoir procéder aux réintégrations.

4)      Empêcher que le scrutin soit à un deux tour, et imposer le scrutin à un tour jugé plus favorable à l’ex.

Bientôt la réponse de l’opposition, face à ces manœuvres ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

antoine 03/03/2012 23:17

Bonjour,
Un article intéressant sur le site de la Maison des Maçons du rite Français :
"il faut avoir les deux pieds dans le même camp"
A qui donc s'adresserait' il ?

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 04/03/2012 14:13






A mon humble avis, il s’agit d’un appel
désespéré à l’immense majorité des Frères qui ne rejoindront pas cette nouvelle obédience, même ceux faisant partie de l’ULRF ! …



TONTON BERETTA de LA BUTTE 03/03/2012 00:09

Mon T.C.F , c'est toujours un vrai plaisir de lire tes articles. Ce coktail légèrement acide est un vrai délice pour les connaisseurs du "rentre dedans". à Bientot et bonne soirée ;-)
Tribiz

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 04/03/2012 13:08







Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche