Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 09:34

Dans un courrier daté de ce matin même, adressé aux Frères de la GLNF, et alors que des obédiences maçonniques européennes annoncent retirer leurs reconnaissance à la GLNF, François Stifani quant à lui, annonce une mesure sans précédent, lui qui n’a plus aucune qualité pour prendre la moindre décision, à savoir qu’il rompt les accords de reconnaissance d’avec les Juridictions du Suprême Conseil du Rite Ecossais Ancien et Accepté, du Grand Chapitre Français du Directoire des Loges Rectifiés et du Grand Prieuré Rectifié de France. Cela après avoir, par une habile manœuvre de transfert et de retournement des faits désigné leurs dirigeants comme les responsables de la crise actuelle. Et de fait, il annonce des sanctions contre eux, soit leur suspension probable.

 

Mais il n’a pas prit garde au fait que, ce faisant, il reconnait et valide le fait qu’il a consolidé l’unanimité de tous les Rites et des Frères qui les font vivre, contre lui !

 

Si, au nom de l’objectivité, il faut reconnaître que ces Juridictions ont effectivement ponctuellement commis la faute de « donner un coup de canif » au « contrat » qui les lient à la GLNF en demandant par une lettre rendue publique la démission de François GLNF de sa charge de Grand Maître ce qui constitue effectivement une ingérence, il n’en demeure pas moins vrais que c’était dans un contexte extraordinaire, rendu nécessaire par les dérives graves et dangereuses qui entraînent la GLNF, par le biais de FS à sa perte.

 

« Le Grand Maître

Paris, le 7 mai 2011

Lettre aux Frères de la GLNF

Très Chers et Bien aimés Frères,

A l’initiative du Député Grand Maître, Alain Cano et de plusieurs autres frères, Assistants Grands Maîtres et Grands Maîtres Provinciaux, vous avez tous reçu le 5 mai un courrier annonçant la création du Rassemblement pour la Défense des Valeurs de la Grande Loge Nationale Française. Dans la continuité de cette démarche, je m’adresse aujourd’hui à vous certes en ma qualité de Grand Maître mais aussi et surtout en tant que Frère parlant à son Frère.

Afin de retrouver ma liberté de parole et dans le but unique que notre Obédience ne soit pas entraînée sur les chemins de la division et de la destruction que certains tentent de lui faire prendre, j’ai annoncé que je remettrai mon mandat de Grand Maître au Souverain Grand Comité le 27 juin 2011.

Depuis plusieurs mois, vous avez enduré la pression du flot des attaques contre notre Obédience, venant de l’intérieur même de celle-ci, engendrant tout d’abord en vous un sentiment d’interrogation, puis de consternation confinant aujourd’hui à une forme de rejet. Dans ce contexte, quoi de plus légitime que les frères soient à la recherche de la vérité et d’une paix durable. A vous tous, mes Frères, j’assure qu’il sera répondu sans faux fuyants. Des audits ont été lancés, d’autres suivront dont les résultats seront transmis à tous. Le premier devoir du Grand Maître n’est-ils pas de protéger la Grande Loge Nationale Française et les Frères qui la constituent.

Le temps passant, la persistance de faits avérés m’amène à affirmer qu’une grande partie de ceux qui portent la plus lourde responsabilité de la situation actuelle, exercent de hautes charges et ont sciemment détourné les Frères du chemin de la fraternité en pratiquant l’art de la propagande, très loin du sens profond de notre engagement maçonnique. Ces responsables ont répandu, jour après jour contrevérités, calomnies, indignités et division parmi nous. Profitant de l’autorité qu’ils exercent sur d’autres Frères, ils les ont sciemment égarés dans le seul but de leurs intérêts « électoralistes » ou de servir des aspirations éminemment temporelles.

Au premier rang de ces Frères semeurs de discorde et de destruction, figurent les responsables euxmêmes des Juridictions du Suprême Conseil du R.E.A.A, du Grand Chapitre Français du Directoire des Loges Rectifiés et du Grand Prieuré Rectifié de France. En toute irrégularité, contrevenant à leurs obligations de non-ingérence, et mettant ainsi en péril notre reconnaissance internationale, ils sont intervenus aux noms des Juridictions qu’ils représentent, participant au concert d’agitations qui secouent notre Obédience. Ces interventions ont été publiques et diffusées au plan international, ou plus insidieuses, directement au sein de nos propres Loges, ou au sein des ateliers de ces Juridictions.

La Grande Loge Nationale Française est une Obédience Régulière, les grades symboliques d’Apprenti, Compagnons et Maîtres constituent le coeur et la totalité de la Franc-Maçonnerie de Tradition. En effet, est-il besoin de rappeler qu’avant d’être un membre du Suprême Conseil, du Chapitre Français, du Grand Prieuré de France, nous sommes avant tout des Maîtres-maçons de La Grande Loge Nationale Française.

Notre Obédience a entretenu de bonnes relations avec ces Juridictions, qu’elle accueille et abrite souvent dans ses propres temples. Les juridictions tiennent leur régularité et par là leur reconnaissance, exclusivement de la régularité de la G.L.N.F, avec laquelle elles ont passé des accords en ce sens.

Mais, progressivement s’est opéré un glissement de sens donnant à penser aux responsables de ces juridictions qu’ils seraient « au dessus », voir même « en haut », d’où l’expression souvent mal comprises de « hauts grades ».

Ce n’est pas la première fois que notre Obédience est contrainte de rappeler aux responsables de ces juridictions la nature des liens qui nous unissent et les limites des prérogatives. Mais aujourd’hui, la situation a atteint des extrémités qui dépassent le stade de simples différends. Leurs interventions, actées par trois déclarations qu’ils ont nommées « Déclaration solennelle commune des ordres initiatiques réguliers pour la France » sont des tentatives de prises de contrôle de notre Institution qui menacent directement notre Régularité même.

Ces juridictions dites « licites » et « amies » tiennent leur reconnaissance au plan international des accords conclus avec la Grande Loge Nationale Française, ainsi qu’il résulte des divers décrets édictés le 1er décembre 2007. Aujourd’hui, face à une telle situation, la Grande Loge a pris la décision de rompre les décrets de ces 3 Juridictions jusqu’à une clarification des relations intervienne et que les principes de non ingérence soient réaffirmés.

Afin de protéger les valeurs fondamentales de notre Institution, et parce que ces prises de positions et ces actions mettent en danger notre statut d’Obédience Régulière, elles doivent être sanctionnées.

Conformément aux critères de reconnaissance des Déclarations de 1929 et 1949, la Grande Loge Nationale Française vient également de prendre à titre conservatoire des mesures disciplinaires contre les responsables de ces Juridictions qui ont manipulé et abusé nos frères en jetant un trouble grave dans les esprits.

La Franc-Maçonnerie a toujours été un lieu de rencontre, de débat et d’échange entre Frères, mais « Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. » (Mt 12,25). Je me dois par conséquent de neutraliser définitivement ceux qui avancent masqués ou non, dans le seul but de faire main basse sur notre Obédience.

Mes Frères, j’ai décidé de remettre prochainement mon mandat pour être en mesure de vous parler librement et pour que le personnage dont on m’a affublé ne puisse plus servir d’écran au dévoilement des véritables intentions de ceux qui ont voulu, par la division de nos Frères, la fin de notre Obédience bientôt centenaire.

Je m’emploie avec le plus grand nombre d’entre vous, à défendre les fondements de la Grande Loge Nationale Française afin que nos valeurs fondatrices soient sauvegardées et que triomphe la vérité aux yeux de tous les frères de notre obédience et aux yeux des puissances maçonniques internationales dont certaines ont été quelque peu abusées par des courriers et des discours mensongers.

Que l’amour, la force et la sagesse triomphent de ces tentatives réitérées de division !

Avec mon amour fraternel, Mes Très Chers et bien Aimés Frères.

François Stifani

Grand Maître »

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

marco73h 09/05/2011 00:07


mes BAF,

comme c'est bien sûr ! C'est pas moi, ce sont les autres ! Il va bien nous en sortir encore quelques unes de derrière le bois notre ex ! Il n'a que çà à faire, en plus silence radio du coté de Me
Legrand. Peut être a -t-elle rendue son tablier devant tant de "con...".
fraternellement
marc-henri girollet, miasme 68 989


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 09/05/2011 09:00



Nous verrons
prochainement quelles sont les étapes de l’action de M° Legrand…



CIRIUS 08/05/2011 21:01


F.S ne veut pas la disparition de la GLNF, je pense au contraire que lui es ses amis veulent s'en emparer, en devenir les seuls maîtres. S'attaquer aux Juridictions des Hauts Grades est un moyen de
faire démissionner un maximum de Frères. La question qui se pose est: va-t-il aller jusqu'à interdire aux Frères des H.G. l'utilisation des Temples de la GLNF pour faire leurs tenues??? Il faut
s'attendre à tout.
CIRIUS


Capaularge 08/05/2011 19:37


Bonjour mes Frères
Ben c'est bête tout ça si "le nain jaune" ne reconnait plus les juridictions suprêmes. Et où vont aller travailler les Frères des hauts grades.
Mes "povres" viennois qui venaient d'avoir un Temple tout neuf même pas encore inauguré. JS va t'il leur refuser l'accès ?
L'inauguration de samedi prochain devrait être marrante
très fraternellement
capaularge


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 09/05/2011 08:53



Les Frères
continueront de travailler comme ils l’entendent, personne aujourd’hui à la GLNF n’ayant le pouvoir de le leur interdire, où de prendre la moindre décision engageant
l’obédience.



Charles 08/05/2011 13:36


BAF,

Pas de panique, tout cela était tellement prévisible depuis tellement longtemps.
Il vient de tirer une de ses dernières "bombinettes"... dans ses propres pieds.

Charles, un frère qui sait que la reconnaissance entre une obédience et une Juridiction, n'a rien à voir avec la reconnaissance entre les obédiences ou la reconnaissance des Juridictions entre
elles...


un ancien VM Fatigué 08/05/2011 13:31


Oui je suis fatigué et usé de constater toutes les turpitudes que notre big boss nous fait!!!!!!

Cette fois çi il va trop loin!

Est il vraiment conscient des dégats qu'il occasionne?
C'est à se poser des questions.
Un homme censé n'irait pas jusqu'au boutisme?il aurait remis ses patins avant.

Au travers de ses réactions plusieurs questions se posent:

que veux t'il?

que cherche t'il?

une dissolution de la GLNF ,pourquoi pas!

une mise en cessation de payement et une faillite ce qui pourrait trés bien arranger les affaires car dans ce cas là,plus de poursuites pénales!

Car dans son fond intérieur si depuis le début du conflit si il avait eu une once de fibre maçonnique et comme tout maçon qui se respecte il serait parti!

Or là les enjeux sont différents:

Enjeux financiers
Enjeux judiciaires

Ce qui démontre une fois de plus qu'il en a rien à faire,car maintenant le clash est là et cela va engendrer une lutte fraticide.
Ce n'ai vraiment pas joli,et dire que l'on vis cela au travers d'une obédience.

Béfécie t'il encore de divers soutiens???????
Je pense que le peu qui le soutenait ne doivent pas être bien du tout!!!!!


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 08/05/2011 18:16



Je ne vois pas
comment on peut soutenir pareille entreprise de destruction…



Tsimsum 08/05/2011 13:07


Beati pauperest spiritu...

Là, on a touché le fond, le socle, le plateau, la croûte terrestre.

cette fois, il est cuit et la messe est dite !

Pour te dire mon BAF Fidèle, en ouvrant son courrier ce matin je m'étais dit qu'il allait profiter des commémorations du 8 Mai pour faire un parallèle et une sorte de paix des braves... et ben non.
idèle à lui-même le GM3EP a fait sa petite crisounette en se donnant le titre ronflant de grand Maître, ce qu'il n'est plus dans les satuts, dans les faits, dans les esprits et dans les coeurs.
Il y a encore un mois j'aurais été furieux... mais maintenant cela m'indiffère verticalement. Et veux-tu que je te dises ? Je pense qu'il a profondément raison. Lui et sa clique sont indignes de
côtoyer les FF des hauts grades. de toutes façons, il ne sait même pas ce qu'est un haut grade !

J'espère, pour faire court, que cette dernière péripétie achèvera de convaincre la GLUA que la GLNF est dirigée par un...
(je te laisse remplir car sinon tu vas me censurer :!!!)

Bon Dimanche quand même !

Bien frat:.

Tsimsum


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 08/05/2011 13:22



Par un incompétent ?!... Je ne suis pas sûr d’avoir
correctement orthographié, cependant....Il s’agit malheureusement d’un mauvais film de série B. Pour ce qui concerne la GLUA, elle en est convaincue depuis belle lurette, et quand elle le fera
savoir publiquement, il y a fort à penser qu’elle ne fera pas dans la dentelle…



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche