Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 18:17

Beaucoup de Frères heurtés de constater qu’un individu ait pu mettre au profit de sa propre promotion les moyens de communication de la GLNF, s’indignent de constater qu’après avoir ruiné la R.’.L.’. Villard de Honnecourt et lui avoir fait perdre renom et son prestige tant auprès des Frères de la GLNF, mais aussi auprès des autres puissances maçonniques, un adepte du tapage au sujet de sa propre personne, en vienne à faire de la « retape » par mails émanant de la GLNF (avec l’autorisation de M° Legrand, ou d’Henri Sid. ?) pour meubler la loge sur laquelle il a été imposé par l’ex déchu.

Penser que cette loge, après avoir eu pour Vénérables les TT.’.RR.’. Yves Trestournel, Frédérick Tri., Jean Wunen-Burger, Jean Murat, Jacques-Noël Pér., Thomas Eft., Francis Bar., et tant d’autres, ai pu se voire imposer un marchand du Temple, est en effet une grande douleur pour tous les Frères attachés aux valeurs ancestrales de la GLNF.

Par ce fameux phénomène d’inversion des valeurs, cette R.’.L.’. qui symbolisait autrefois ce qu’il y avait de plus profond à la GLNF, s’est retrouvée en très peu de temps, le symbole de la vulgarité et de la décadence la plus absolue, avec ce personnage comme vitrine.

A tel point que, fait exceptionnel, les Cahiers de Villard de Honnecourt, avaient demandé le 16 mars dernier de préciser sur ce blog, qu’entre eux et le « V.’.M.’. » de la R.’.L.’. Villard de Honnecourt il n’y a rien de commun, cela afin que personne ne puisse faire d’amalgame.

Rajoutons encore que beaucoup plus récemment, devant pareil constat, l’O.A.F. elle-même avait refusé d’être instrumentalisée pour la communication de cet individu qui voulait se servir de son renom pour promouvoir son livre, issu du malheur de ses Frères.

Le futur Grand Maître Jean-Pierre Ser. lui-même, était intervenu auprès de lui car il mettait dans sa bouche des propos qu’il n’avait jamais tenu. De ce fait, il avait promis de faire immédiatement publier dans son livre un erratum, promesse qui à ma connaissance demeure non tenue…

Ainsi, après être allé jusqu’à utiliser la cause de l’ex déchu pour les besoins de sa propre promotion, voila que ce personnage, une fois encore, se fait passer pour ce qu’il n’est pas, n’a jamais été, et ne sera jamais…

En effet, pour compenser les carences de son profil et de celui de son collège, il a tout au long de cette année, orchestré des conférences aux thèmes plus racoleurs les uns que les autres, mais à son image, complètement creux dans ce contexte…

Aujourd’hui, le comble est atteint, avec la prochaine, dont le titre est : «la kabbale, spéculations métaphysiques et ésotériques réflexions sur l'essence du secret »…

Sauf que cette fois, il est établi qu’en plus de tout, il s’agit à la fois d’une imposture et d’une escroquerie intellectuelle :

En effet, que faut-t-il pour étudier la Kabbala ? (je ne parle même pas de la connaître, ni de l’enseigner, comme ce conférencier voudrait le faire).

Tout d’abord, je me permets une allégorie (qui n’en est pas vraiment une) tirée du Talmud :

« Tanou rabanan : Arbaa nihnessou lepardès… », « Voici ce que nos Maîtres ont enseignés, ils étaient quatre à pénétrer dans le Pardès* (verger) », ce paradis mystique où la connaissance est offerte à l’homme pour le sauver de la médiocrité plus encore de l’absurdité. Il y avait là d’immenses érudits : Ben Azzaï, Ben Zoma, Elisha ben Abouya et Rabbi Akiba.

Est-ce parce qu’il était plus agé ou plus doué que ses compagnons ? C’est Rabbi Akiba qui assuma le rôle de guide. Il leur conseille : «  En arrivant auprès des piliers de marbre blanc, en plongeant dans cette immensité de blancheur, ne vous mettez pas à hurler : «De l’eau, de l’eau », car ce serait un mensonge, et nul menteur de peut se maintenir devant D-ieu ».

Parce qu’ils n’ont pas suivi son conseil, ses compagnons furent punis comme pour faire un exemple, Ben Azzaï regarda et mourut. Ben Zoma regarda et perdit la raison, Elisha ben Abouya perdit la foi, et seul Rabbi Akiba fut épargné et ressortit indemne.

On voit bien que si l’aventure commence bien, elle se termine de manière dramatique.

C’est qu’il y a des connaissances dangereuses. Nul ne peut les aborder impunément.

Certains regards se tournent vers leur propre foyer pour le détruire. A force de vouloir atteindre le feu qui les attire, certaines âmes lourdes de désirs se condamnent elles-mêmes à ne jamais s’élever.

Et encore, il s’agit là de grands érudits, je le rappelle. Mais celui qui fait office d’animateur de Villard de Honnecourt, n’en est pas un, c’est au contraire un ignorant qui ne connait même pas l’alphabet hébraïque, pas plus que l’araméen, d’ailleurs…or, la Kabbala, qu’est-ce que c’est ? C’est le Sod, c’est-à-dire la somme des secrets de la Thora, le sens profond des choses.

Ce qui n’empêche qu’il est possible, justement par l’étude constante, d’avoir une idée, plus ou moins précise de ce qu’est la Kabbala (Kabbale).

Tout d’abord, en hébreu, ce mot veut dire réception…Ce qui induit l’idée que pour cela, il faut un « transmetteur » en plus de l’acquisition propre faite par soi-même, par sa propre « Initiation ». Or, qu’il me soit permis de demander : qui voudrait d’un fanfaron analphabète pour élève ?

On l’a vu, la Kabbala, c’est la somme des secrets de la Thora. C’est le sens profond des choses. On la divise en deux parties : 

- Le Maasse Bereshit : La création, comment elle s’est faite, qu’est-ce que c’est que le monde, comment il est géré, au niveau physique, et bien-sur au niveau métaphysique.

-  La partie plus haute qui s’appelle Maasse Merkava, c'est-à-dire le Chariot, l’édifice spirituel, D-ieu. Il traite de comment depuis l’infinité de D-ieu, il y a une descente des mondes qui descend jusqu’à ce monde-ci, de comment D-ieu, Est ?

Pour accéder à ces connaissances, il y a une succession de clefs qui ouvrent des serrures, lesquelles sont toutes indispensables, et dont on ne peut en aucun cas se passer. En voici les principales :

1)      Etude et maîtrise de l’hébreu, dans lequel le Pentateuque est écrit, ainsi que la Bible.

2)      Etude et maîtrise de l’Araméen dans lequel beaucoup de textes kabbalistiques sont rédigés dont la majeure partie du Zohar.

3)      Etude et maîtrise parfaite du Pentateuque, avec son exégèse.

4)      Etude et maîtrise de la Bible, des prophètes, des chroniques et des commentaires.

5)      Etude des six ordres de la Michna.

6)      Etude et maitrise parfaite du Talmud de Babylone, avec son exégèse.

7)      Etude et maîtrise parfaite du Talmud de Jérusalem, ave son exégèse.

8)      Etre un père de famille accompli, mature, équilibré et correspondant aux critères permettant d’être pressenti pour cette étude.

9)      Etre choisi par un Maître pour « recevoir »…

Franchement, dans cette description, quelqu’un reconnait l’animateur de Villard de Honnecourt ?

D’emblée, je précise que lorsque je crie à tous que nous avons à faire avec un imposteur qui n’est aucunement celui qu’il prétend être, au moins sur ce sujet, de la même manière, je précise clairement que pour ma part je ne prétends pas être un Kabbaliste, loin de là…

Mais il se trouve juste que connaissant l’hébreu et l’araméen, j’ai eu l’occasion de feuilleter quelques livres d’études hébraïque, et que j’en sais suffisamment pour savoir reconnaître qui est qui.

Pour en revenir à cette matière, il convient encore de préciser que la Kabbala parle beaucoup de D-ieu.

Mais si on parle de D-ieu, on doit parler avec des exemples. On ne peut parler de D-ieu tel qu’il est, par ce qu’on ne le voit pas, il n’a pas d’image. Alors la façon qu’utilise la mystique juive, paradoxalement, c’est de parler de D-ieu avec des images. Et là est le piège.

Car les gens ont tendance à voire les images, et à ne pas voire ce qu’il y a derrière l’image :

Celui qui est matérialiste (suivez mon regard) , ne peut voire que la matière. Il ne peut pas voire au-delà de cela. Il ne comprend pas le secret, il ne comprend que l’image du secret. C’est là le grand danger de la Kabbala.

Il arrive à des absurdités totales, donc, il ne peut rentrer dans cette matière, et le mieux c’est qu’il reste en dehors. Si quelqu’un est vraiment fait pour rentrer dans ce domaine, et sincèrement, je ne sais pas qui est fait pour rentrer dedans, il y arrivera sans même s’en être rendu compte…

Il y avait un temps ou la Kabbala était extrêmement secrète, très haute, pas du tout expliquée. Seuls deux ou trois personnes par génération la connaissait et la transmettait, les grands des générations, puis un beau jour, voyant approcher la proximité de la Guéoula, de la Délivrance, de l’époque messianique, il y à peu près 500 ans, un immense Rabbi, Rabbenou Ari dévoile, dévoile une grande partie de la mystique juive. Ce n’est pas lui qui a écrit, mais son élève, Rabbi Haïm Vital. C’est lui qui a rédigé les principaux livres de mystique juive étudiés par les Kabbalistes.

Dans l’introduction des « Ecrits du Ari », il conjure : celui qui veut rentrer dans ces textes, il y a des conditions extrêmement dures, que la majorité des êtres humains ne peuvent pas réunir : ne jamais se mettre en colère, ne pas boire du vin en semaine, pas de relations en semaine, et ca, ce n’est rien, ca c’est la partie facile. Après, il faut que tu sois «Metoukane » « réparé » (Tikoun), entier…Qui peut dire «je rentre là-dedans » ? Néanmoins, on a le droit…Ensuite, chacun est capable de percevoir ou pas. Il n’y a pas de formation, on est apte, mature ou pas.

Il y a donc un minimum qu’on est censé faire au moment de commencer à lire, des livres de vulgarisation ou on touche un peu au minimum qui permette de dire j’ai un peu comprit le sens...C’est nécessaire.

Mais le moment venu, des rabbins pourront apprécier si oui ou non on est au niveau, qui pourront dire chez qui étudier, et qui est suffisamment pur pour étudier.

Mais qui dit sens profond des choses, puisque c’est secret, cela attire les mouches, du genre des faux kabbalistes, ou de ceux qui font croire qu’ils connaissent la Kabbala, après avoir lu un ou deux bouquins en Français, de préférence à couverture noire. Il n’y a pas de produit plus vendu que la Kabbala. Autant le dire clairement, tout ce qui se vend à son sujet, tout ce qui est ostensible, se veut clair, tout ce qui fait de l’argent, les livres entre autres, ce n’est pas de la Kabbala…Les secrets, demeurent secrets, et les grands kabbalistes, les vrais, les grands, sont des gens qui sont secrets. Je le répète, en la matière, ceux qui savent ne parlent pas, et ceux qui parlent, ne savent pas…Ceci résume ce qui se passera cette semaine à Villard de Honnecourt.

De plus, pour que chacun resitue les choses dans leur véritable dimension, je rappelle une donnée très simple que tout le monde connait et devrait garder à l’esprit : Une des conditions sine qua none pour accéder à la connaissance du vrai sens profond des choses, c’est la transparence, c'est-à-dire la proximité avec D-ieu. Or ce qui empêche d’être proche de D-ieu, c’est l’égo, avec ses pulsions animales, matérielles, égoïstes…

Quelqu’un qui est transparent, la connaissance de D-ieu peut rentrer, puisqu’il n’y a pas d’égo surdimensionné pour faire écran. Autre exigence sine qua none, l’humilité est la condition pour être en proximité avec la connaissance de D-ieu…Elle est la marque des grands Initiés tels que Moïse dont il est écrit que la terre n’a jamais porté plus humble que lui, mais aussi le Roi David…

Les kabbalistes, sont par définition des gens humbles…Un enfant de cinq ans qui s’initie au Talmud sait cela….

Quelqu’un qui dit : «la kabbale, spéculations métaphysiques et ésotériques réflexions sur l'essence du secret », sous entendu, moi je suis kabbaliste, cela ne passe pas et fait sourire tout hébreu qui étudie ne serais-ce qu’un minimum, ou toute personne qui comprend ce qu’est la Kabbala. C’est un non sens.

La seule chose que cette phrase inspire, c’est que oui, elle lui restera toujours secrète, car le seul fait de l’articuler ainsi, montre que la Kabbala lui est complètement secrète, et qu’il n’en saisit même pas le sens…

Alors qui peut, qui ne peut pas ?

Croyez-moi, c’est dangereux. Dangereux, non seulement parce qu’on peut se tromper et comprendre les choses de façon imagées, alors que l’image n’est pas l’essentiel, mais aussi, parce que, si vraiment on a un niveau, on devient une proie pour le côté négatif. Nous sommes dans un monde de mensonge, un monde d’obscurité. Celui qui étudie ces textes peut devenir une sorte de grand projecteur…Déclenchez un projecteur en pleine nuit, qu’est-ce qui se passe ? Les mouches sont attirées ! Bien-sûr, il y a une défense. Si quelqu’un est pur, les mouches ne peuvent pas le toucher. Il y a une protection. Mais s’il ne l’est pas…

Celui qui est encré très fort dans la terre, c’est-à-dire dans l’étude et la maîtrise de la Guemara (Talmud), de la Thora, de la Bible, on ne touche pas à la Kabbalah avant que le ventre en soit soit rempli.

Quand quelqu’un est encré, cadré très fort par le pschat*, (le sens simple), on peut commencer, les pieds sont sur terre, la tête peut commencer à penser à autre chose, mais très souvent, les gens n’ont pas encore les pieds debout, ils rampent encore, et ils veulent avoir la tête déjà là-haut…C’est comme si on donne du vin à un bébé.

Le vin, en hébreu se dit yayin, sa valeur numérique est 70, tout comme celle du mot sod* (secret). « Yayina chel Thora » Le vin de la Thora, c’est la Kabbala, la mystique juive.

Il est écrit qu’à la fin des temps, le Messie viendra, et que chacun de nous sera sous sa figue, et sous sa vigne. Sous sa figue c’est le pschat*, ce que tu manges c’est doux, c’est bon, et sous sa vigne, c’est le sod*, le secret de la Thora, c’est-à-dire qu’à l’époque messianique il y aura un grand flux de Thora vers les deux côtés, à la fois vers le côté plus profond, et vers le côté plus extérieur…Mais maintenant, quelqu’un est à jeun, qui n’as pas encore bien mangé, qui n’a pas son ventre rempli de figues, de pain, de viande, on lui donne du vin dans cet état, on le saoule, et un enfant, on le tue. C’est donc bien dangereux.

Heureusement, les gens qui seront à écouter les balivernes de l’animateur de Villard sont à l’abri de ces désagréments, ils sont loin d’avoir les connaissances nécessaires, et ne les acquerront pas. Car par définition tout ce que ce personnage peut pérorer, est le fait non d’un hébreu (ceux-ci connaissent leur langue et savent donc étudier les textes en profondeur), mais d’un grec, c'est-à-dire exactement comme pourrait le faire un laïque ou un prêtre chrétien, sur la base de livres de vulgarisation en français, rien de plus. Rien de près ni de loin qui ressemble donc à l’étude de la Kabbale. D’ailleurs, ce qui est vrai pour ce personnage, l’est aussi pour quiconque en Franc-maçonnerie. Je puis me permettre d’affirmer qu’elle n’est ni un lieu pour les kabbalistes, ni un lieu pour faire de la Kabbala…Elle peut juste être un lieu pour étudier et déchiffrer les textes du V.’.L.’.S.’.  ce qui n’est déjà pas si mal.

Quand à la R.’.L.’. Villard de Honnecourt, elle sera bientôt libérée de cette chape de bling-bling, et avec la nomination prochaine d’un nouveau Vénérable Maître digne de ce nom, devrait bientôt revenir dans le giron de la pratique maçonnique.

 

* Pardess : Initiales de Pschat, remez, drach et sod :

Pschat : Sens simple.

Remez : Sens allusif, les signes.

Drach : Sens allégorique.

Sod : Les secrets de la création. 

 

P.S. : Si malgré les avertissements qui précèdent, un Frère décidait néanmoins de se rendre à cette parodie, pour prouver que ce que j’avance concernant l’animateur de Villard de Honnecourt est vrai, je lui propose de prendre contact directement avec moi. Je lui proposerai alors de poser une ou deux questions du niveau d’un enfant de dix ans qui étudie le Talmud, en hébreu, et il verra tout de suite « l’étendue des connaissances » du prétendu conférencier « Kabbaliste »…

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

NEMO 05/11/2012 17:55

cette guéguerre avec PB, vire au réglement de compte personnel...

Ne serait il pas temps de siffler la fin de la récrée, et de prendre tout cela sous un angle humoristique ???

M'inquiète plus, la liste "de peau de chagrin" des loges "à jour" autorisées à voter pour la ratification.

Que se passe t il ? et là FS (au fait où est il passé ?) ne peut plus servir de bouc émissaire.

Ben AourH 31/10/2012 23:08

Tu sais donc qui se cache derrière l'Aleph?
Je me sens Beth, du coup !
Gimel a meilleure volonté
He las Vav faloir Mem
Que j'arrête de me creuser la Teth
À Rech ercher à utiliser toutes les lettres
C'est trop de Tav, finalement !
...

Pardonne moi mon Bien Aimé Frère Emmanuel cette plaisanterie...

En fait je crois qu'il en est de la Kabbale comme de de l'Adôn, (béni soit il), le mieux encore c'est de n'en pas trop parler tant le chemin est personnel, exigeant et dangereux. L 'idée même d'une
conférence sur ce sujet, fût elle "savante" (?) est un contre-sens en soi.
Dans ce monde de faux-semblants et d'illusions à quatre sous comment expliquer qu'il y a un prix (si c'est bien le mot...) à payer pour chaque connaissance ou simple étincelle arrachée à
l'obscurité.

Un prix humain, lourd de travail, de doutes, de souffrance, d'incertitudes, et d'humilité vraie, un prix d'abandon et de dérision, un prix élevé pour un questionnement sans fin, une incertitude de
plus en plus creusée.

Le prix de la nuit obscure, longue, froide et acceptée, d'où peut-être peut naître une lueur fugitive ... et encore seulement, en cas de nécessité vitale ressentie.

Les consommateurs de spiritualité, touristes de Vérité, dilettantes du Secret, n'en auront jamais aucune idée ... ni du prix ni du salaire : à quoi bon leur parler de cette voie, puisqu'ils ne la
voient.

Les autres, cherchants fidèles, trouveront les signes un jour ou l'autre ... ou pas : "que Sa volonté soit faite".

Je t'embrasse fraternellement, Emmanuel Frère Bien nommé ... forcement bien nommé !

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 01/11/2012 10:33



Mon Bien Aimé Frère
BenAhour,


Tu es bien
téméraire,


Dalet faire pareil
exercice,


Par lequel on de retrouve facilement dans
Lamed.


Après tout, Sameh égal, il est
propice


Puisque fait sans
Ayin


Pe ssimiste pour cet
intermède,


Je te trouve pourtant
Tsadique,


Tout comme notre cher Jean-Pierre
Kouf,


Rayonnant jusqu’en jusqu’en
Schine.


Merci mon Frère, pour ce petit exercice,
permettant de nous mettre en forme dès le matin…


Merci aussi pour ton commentaire dont
j’apprécie chaque message. Si seulement, nos Frères savaient – ou se donnaient la peine – d’étudier le V.’.L.’.S.’., pourtant première des Trois Grandes Lumières de la F.’.M.’., ils
comprendraient ce que nous essayons tant bien que mal de transmettre comme message…


Pour ta conclusion…je t’en laisse
responsable !


Affectueuse
fraternité.



NEMO 31/10/2012 14:07

Mon Frère Emmanuel,

Au sujet de l'auteur Adin S, j'avais à l'esprit son ouvrage "la rose au treize pétales" qui a fait de moi, un jeune catholique (à tendance maurassienne) , un FM philo-sémite.


Biz

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 31/10/2012 15:40



Merci de cette référence, et bravo pour ton
« évolution »…


Très
fraternellement.



respectpourtous 31/10/2012 13:52

Cher Frère modérateur de ce blog.

Personnellement, je n'ai rien à faire des escarmouches permanentes que tu entretiens avec un autre modérateur de blog.

En revanche, permets-moi de te signaler que je suis particulièrement choqué par certains aspects de ton argumentation.

Deux de tes phrases ne sont pas acceptables dans le cadre de la tolérance et le respect maçonnique envers toutes les religions. Respect qui n'est pas à géométrie variable :

"Car par définition tout ce que ce personnage peut pérorer, est le fait non d’un hébreu (ceux-ci connaissent leur langue et savent donc étudier les textes en profondeur), mais d’un grec,
c'est-à-dire exactement comme pourrait le faire un laïque ou un prêtre chrétien, sur la base de livres de vulgarisation en français, rien de plus. Rien de près ni de loin qui ressemble donc à
l’étude de la Kabbale."

Que vient faire la désignation d'un "prêtre chrétien" dans ton attaque contre un Frère d'une autre confession pour le dénigrer ?

"- Effectivement, la Kabbala, n’a pas grand-chose à voir avec la chrétienté, sa démarche est bien ailleurs et transcende ces notions-là, bien qu’elle soit accessible à tous, dans la mesure des
conditions que j’ai indiqué."

Premièrement tu confonds chrétienté et christianisme. De plus, le christianisme n'est pas une série de notions que tu te permets d'ostraciser ("ces notions là ...) et que tu déclares transcendées
par la Kabbale. Cette attaque n’a rien à faire dans la Maçonnerie régulière, elle est inacceptable. Si le Judaïsme avait été attaqué dans un post, je me serais élevé de la même manière.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 31/10/2012 15:37



Bonjour Mon
Frère,


Ton intervention, bienvenue, appelle plusieurs
observations :


-          Je suis étonné que tu m’appelles «Cher Frère modérateur de
ce blog », En effet, mon prénom (et mon numéro matricule se trouvent au bas de chacun de mes articles, et donc, je ne me cache pas derrière un pseudo anonyme. Du reste, mon nom a largement
été diffusé par les blogs qui me témoignent leur hostilité.


-          Tu prétends être choqué par un supposé manque de respect et
de tolérance envers d’autres religions. Cela est certainement du au fait que tu n’as pas compris le sens de mon article, et à cet égard, tu remarqueras que personne d’autre n’a relevé ce que tu
soulèves. Si tu avais été fondé, tu penses bien que cela aurait soulevé un tollé. Pour lever toute ambiguïté au cas ou ma phrase manquerait de clarté, ce que je veux signaler, c’est que bien
que se revendiquant juif, ce personnage n’a pas plus de connaissance de la foi de ses pères, que n’importe qui qui ne l’est pas, et même, plutôt moins, quand je constate avec respect les
profondes connaissances dont témoignent tant de nos frères non-juifs sur ce sujet. Car en effet, contrairement à ce que tu sembles croire, le futur ex animateur de Villard est juif. S’agissant du
terme « prêtre chrétien » je ne vois pas où tu vois une connotation péjorative dans ce terme, si ce n’est peut-être un désir polémique ? La réalité est bien plus prosaïque :
je voulais faire comprendre que ces prêtres ne sont pas formés à ce domaine, bien que certains se risquent à en parler. Tu comprendras aisément que pour m’expliquer la Passion de Jésus de
Nazareth, je préfère nettement entendre un de ces prêtres, qu’un Rabbin. A contrario, je demanderai à un érudit juif ses lumières pour m’expliquer un passage du Talmud qui me demeurerait
obscurs…En résumé, je voulais expliquer par cette phrase que le prétendu conférencier n’a aucune connaissance du judaïsme, malgré son statut au regard de celui-ci, lui permettant de traiter ce
sujet.


-          La deuxième phrase que tu mets en cause, visiblement, tu
n’en as pas non plus saisie le sens : elle voulait tout simplement dire qu’à ma connaissance, la Kabbalah ne se soucie pas religion, qu’elles les transcendent, sa vision étant Universelle.
Tu comprendras mieux lorsque je t’aurais précisé que le mot « religion » ne figure pas dans la Bible. Ce n’est pas sa problématique. A fortiori, je ne vois pas comment la Kabbala
pourrait aborder le christianisme.


Ill n’y a dans mon esprit aucune attaque
contre qui que ce soit, n’y aucune volonté polémique sur ce sujet. Précisément, je ne tolérerais aucune mise en cause d’aucune religion dans un cadre maçonnique (ce que ce blog ne prétend
évidemment pas être).


J’espère donc qu’à la lueur de ces
éclaircissements, tu conviendras qu’il n’y a pas lieu d’être choqué, ni de polémiquer. Si tu n’a rien à faire des escarmouches, en fait entretenues par d’autres, je ne vois pas de raison d’en
créer d’autres artificiellement.


Fraternellement.



Le Témoin 31/10/2012 10:05

Bonjour Emmanuel

Selon les informations que j'ai pu recueillir, ils étaient hélas 65 à Pisan pour écouter ce bonimenteur ignare !!!!!
Frat.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 31/10/2012 10:47



Bonjour Mon Frère
Témoin,


Beau succès, après avoir fait parvenir son
mailing publicitaire aux quelques 40.000 FF.’. recevant toujours les mails de Pisan ! 65, c’est en moyenne le nombre de FF.’.  que réunissait ma
R.’.L.’. Menorah qui travaillait dans la discrétion et qui ne bénéficiait pas du statut de « Loge Nationale de Recherche »…


Cela dit, rapporté au nombre de Frères que
compte encore la GLNF, et plus particulièrement à Paris, c’est éloquent…Mais c’est encore trop qui perdent leur temps, ou sont séduits par la maçonnerie bling-bling…


Très fraternellement à
toi.



Symbulum 30/10/2012 23:06

Bizarre, vous avez dit bizarre, comme c est bizarre! Intuitif le mot "bizarre" ptet en commentaire sur ce sujet où je me garderai bien d y étaler une science ou spiritulité qui ne m as pas
transpercée ou traversée par essence même. Pas eu le temps ni la volonté et évidemment pas la capacité: evidemment que la Kaballe comme toute forme de Tradition épurée n est accessible qu à peu d
êtres. Mais n'empêche qu on peut essayer de la toucher. C est comme ça: on ne peut dans notre vie profane papillonner et imaginer pouvoir savoir, aimer et agir au travers de toutes les formes
cognissibles de la Tradition. Un choix humain et tellement séculier à faire, mais un choix.Je ne suis qu un maçon qui n est que parce que ses FF le reconnaissent pour tel. Les temps maçonniques
changent: je ne me satisferai plus de phrases tellement creuses que l'echo fait lui même silence. La Tradition se fout du véhicule (kaballa ou autre)...elle passe et nous devons exercer notre libre
arbitre en nous tournant vers le Principe. Je me lève le matin à sa Gloire et me couche tout pareil.Pas d'elu, ni de convaincu (en un mot), juste des justes avec un petit j. Mr le VM de V de H
passera son temps et les temps (l'étang) déridera(ont)son eau jusqu'à retrouver une surface totalement plane. Que la paix regne parmi les hommes.
Frat à vous mes FF, les loupiottes des blogs vont bientôt s éteindre (ce fut un combat honorable), mais la Lumière luit (toujours) dans les ténèbres et les Ténèbres (abrutis) ne l'ont (toujours)
pas reçue (Gloire au Très Haut).
A très bientôt sur le niveau.
Un souhait? Un bal masqué des masqués. Une tenue dans une loge libre et régulière, éphémère, où juste le rituel, ouverture, fermeture quelle qu en soit la couleur et agapê. Mettre des visages sur
des pseudos, pour vivre l'altérité.
STP, dessines moi un mouton!

harpocrate 30/10/2012 20:19

Bonsoir mon Bien Aimé Frère Emmanuel,

J'ai lu très attentivement ton texte original, les commentaires, et les réponses que tu y a apportées.
Tu as raison de souligner que nul ne détient la vérité, mais seulement une parcelle de la vérité.

Lors de la reconstruction de Jérusalem et du Temple , après sa destruction par Nabuchodonosor, l'exil à Babylone d'une grande partie des enfants d'Israël, et le retour de leurs descendants après
leur libération par Cirrhus, ceux-ci eurent à faire face à des attaques permanentes le plus souvent de la part des descendants de ceux qui étaient restés sur place. Et c'est la raison pour
laquelle, ils travaillaient avec la truelle dans une main et portaient une ceinture avec le glaive au coté : Néhémie IV 12 .

Le glaive est donc nécessaire pour écarter ceux qui détruisent au lieu de construire, et je considère ton rappel des fondements de la Kabbale comme ce glaive.

Il n'y a pas un grand nombre de Kabbalistes dans chaque siècle de notre ère. Il en est un qui a rejoint L'Eternel le Très Haut le mois dernier : c'est Adolf Dimitri GRAD, disparu le 1er septembre,
à 96 ans, au Diamant en Martinique et inhumé en Israël le 5 septembre.

Il a écrit de très nombreux livres dont je ne citerai que quelques uns: "Le Meurtre fondamental : Abel - Hiram - Jésus" qui nous intéresse au plus haut point en tant que FM. "Le temps des
Kabbalistes " . Et surtout " Le véritable Cantique des Cantiques " qui nous laisse entrevoir dans le lointain quelques clefs qui ne seront accessibles qu'à ceux qui consacrent leur vie à la
recherche de la vérité et de la vraie Lumière .

"Un kabbaliste est sans doute un homme que l'on connait peu, mais qui essaie, lui, de se connaitre mieux " Adolf Dimitri GRAD

Si vous voulez l'entendre parler de la Kabbale du Feu et de la Lumière ( vous serez surpris par l'aura qui se dégage de lui, son humilité, sa clarté et sa connaissance de l'humanité)voici des liens
Internet:

http://www.dailymotion.com/video/x878jj_la-kabbale-du-feu-et-la-kabbale-de_webcam

et la suite
http://www.dailymotion.com/video/x878jj_la-kabbale-du-feu-et-la-kabbale-de_webcam?ralg=meta2-only#from=playrelon-1

Je terminerai par une citation de Lao Tseu, dans le TaoTéKing bien qu'il ne puisse en aucun cas être rapproché de la Kabbale, mais qui pourrait résumer la situation

" Celui qui parle ne sait pas, Celui qui sait ne parle pas ".

Fraternellement à toi Emmanuel et à tous mes Frères.

Harpocrate

NEMO 30/10/2012 17:55

Respect et humilité, les seuls auteurs que j'ai pu pratiquer en dilletante sont Charles Mopsik, Gershom Sholem et Adin Steinsaltz.

J'en suis venu à cette conclusion, un non hébraisant ne peut devenir kabbaliste.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/10/2012 20:01



Bonsoir Mon Bien Aimé
Frère,


Je partage complètement ta conclusion, tu t’en
doutes. Par contre, tes références, et c’est vers elles que vont tes respects, sont parmi les meilleures qui soient. Je ne savais pas, et je m’étonne qu’Adin Steinsalz, ait écrit un livre sur la
Kabbala ?


Très fraternellement à
toi.



AGBAYI Boniface 30/10/2012 16:42

Mon cher Emmanuel,
Merci pour ta réponse à mon commentaire.
Ce que j'essayais de dire est ceci :

En tant que Maçons, nous devrions être mieux armés pour affronter toutes les situations qui s'opposent à nous (à nos convictions qui ne sont que les nôtres) avec moins de passion mais plus de
profondeur afin de créer cette parcelle d'harmonie si nécessaire entre nous. Ce n'est pas de la faiblesse. Bien au contraire. Mais ça, tu le sais.

Devrions-nous utiliser les mêmes artifices que ceux que nous condamnons si facilement? D'autres approches sont possibles et auraient le mérite de briser ces rapports conflictuels qui ne font qu'en
réalité nous éloigner les uns des autres.

Croyons-nous pouvoir tout résoudre par des invectives, des accusations, des sarcasmes? Qui sommes-nous pour penser avoir le droit de juger? C'est comme si nous prenions un malin plaisir à nous
maintenir dans les travers contre lesquels nos rituels tendent à nous éloigner. Oh, comme l'égo est difficile à combattre !

Il y a une grande différence entre ta démarche et la perception qu'on peut en avoir. La preuve, ma réaction! Et combien d'autres Frères, dans le silence, auraient perçu la même chose que moi? Or je
suis persuadé, encore une fois, que tu vaux beaucoup plus que cette image qui suinte en filigrane dans tes propos. Nous sommes si différents et en même temps si proches…

Ne dites pas « Ils ne savent pas » mais « Ils ont appris autre chose ».

Partageons, mais ne détruisons pas.

Très fraternellement,

Boniface AGBAYI (pour ne plus être… anonyme).

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/10/2012 19:43



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère
Boniface,


Tu prêches un convaincu, et tu peux aisément
t’en assurer en comparant le ton de ce blog aux autres…


Cette ligne a d’ailleurs été celle que j’ai
défendu longtemps, jusqu’à maintenant. Sais-tu, par exemple, que j’ai accordé à de multiples reprises des « Tribunes Libres » à ton client, lorsqu’il n’avait pas son
blog ?


Sais-tu que j’ai même tendu la main à François
Stifani, à qui j’ai essayé de lui permettre de sortir de cette crise sans être humilié ? Malheureusement, autant avec l’un que l’autre, c’est peine perdu, l’un tu peux voire sa posture, et
l’autre me poursuit en justice pour me remercier…


Il est des catégories avec qui ca ne marche
pas, et il faut bien faire avec. Tu dis que d’autres approches sont possibles, je suis donc très curieux de te voire à l’œuvre, et souhaite te voire réussir. Moi, comme tu le vois, je n’y suis
pas parvenu, et je fais avec.


Pour ce qui me concerne, mon image ne me
préoccupe absolument pas, et autant le préciser, je suis en paix avec moi-même. Et quand je me rase le matin, je peux me regarder dans le miroir (sans penser à vouloir devenir
G.M. ! 


Je ne suis pas ici, avec ce blog pour faire
dans la diplomatie, ce n’est pas son objet, bien au contraire.


Très fraternellement à
toi.



l'ancien 13011 30/10/2012 16:06

MBA Frère Emmanuel bonjour, Heureusement que nous t'avons pour nous éclairer. Encore un article de contrefacon qui en plus touche au sacré. Tu as raison, c'est honteux d'abuser nos Frères de cette
manière. Cependant à la GNLF tout est contrefacon. L'échelle des valeurs est inversée. Les nuls commandent et les bons sont à la cave. Le devoiement est monnaie courante, l'on en use sans
modération même sur nos religions révélés. Et pourtant elles sont la référence suprème de notre Ordre maçonnique.Notre pauvre Servel va avoir du travail. Il faudrait détruire la GNLF totalement,
comme on le ferait pour une maison en ruine, et reconstruire à neuf. Au fait pour Servel, impossible d'avoir son mail. Il doit se cacher dans l'attente d'une élection qui fera de lui une sorte de
fantôme de l'Obédience, allant au gré des vagues que porte la tempête, et dont la racine maçonnique est le souffle des nuls. Je t'embrasse Emmanuel. Claude Galinier

AGBAYI53 30/10/2012 12:28

Bonjour Emmanuel,

Je fais un commentaire à la volée.

A lire ton brillant exposé, je me pose une seule question.
Que t'a apporté ton parcours dans ce monde, comme Homme et comme Maçon ?
Ou comme KABBALISTE dois-je dire ?

Je ne connais pas celui que tu t'es fait plaisir à démolir en règle. Tu as certainement tes raisons de ne pas l'aimer. Tu as également tes raisons de penser qu'il n'est pas qualifié pour parler de
Kabbale.
Tu vas même le traiter d'escroc.

Quel est donc le péché commis par ce Frère pour que tu veuilles nous sauver de lui avec tant d'ardeur?

A-t-il seulement dit qu'il enseignerait la Kabbale ce soir?
Tu l'as déjà condamné avant qu'il n'ait commis son forfait.

A-t-il jamais dit qu'il était un Maître Kabbaliste?
Voilà que tu l'exclus d'autorité de ceux qui peuvent prétendre en savoir un peu sur la question.

Qu'avons-nous retenu en réalité de ce long exposé ?
- Tu fais étalage de "ton savoir" en la matière, bien que tu t’en défendes … mollement.
- Tu dénigres les autres, leur manque d'aptitude à comprendre ...
- Seuls des gens comme toi ont leur chance d’y arriver…
Soit.

Mais comme Maçon, j’attends de toi Emmanuel :
- Un peu d’humilité,
- Moins d’arrogance,
- Moins de colère dans tes propos.

Sachons verser une larme de compassion sur les faiblesses d’un Frère …
Ou alors, nous n’aurions rien compris !

Mais, j’en suis sûr, tu dois être plein de qualités.

Très fraternellement,

AGBAYI53

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/10/2012 15:12






Bonjour Mon Très Cher Frère …anonyme,


Je vais répondre ainsi à ta première question : Toute personne à droit à
un défenseur, à un avocat, et je suis bien heureux que tu sois celui-là. En effet, celui auquel tu fais allusion sans le nommer, a, par sa vulgarité, ses excès et ses trahisons maçonniques (il a
publié sur son blog une liste de Frères, avec leurs noms et adresses, tout en refusant de la retirer), semble faire l’unanimité. Mais, s’il ne se trouvait vraiment personne pour prendre sa
défense, ce sont mes certitudes le concernant qui en seraient heurtées (problème exposé dans le Talmud).


Merci donc d’être celui-là.


Ensuite, je m’inscris en faux, je ne l’ai jamais traité d’escroc, relis
bien ! Ne tombes pas dans son travers célèbre qui consiste à mettre dans la bouche de ceux qu’il n’apprécie pas, des propos qu’ils n’ont jamais tenus ! En effet, je dis qu’il y aura à Villard une
escroquerie intellectuelle, ce qui n’a absolument pas le même sens, reconnais-le ! De plus, ce propos, vise la globalité de la démarche, plus que la posture d’un homme
seul.


Si tu considère qu’un blasphémateur, est habilité à traiter de Kabbala,
soit. Mais dans ce cas, je t’assure que Coluche l’aurait fait avec plus de brio…En fait, je te suggère pour cela de faire appel à ma fille de 16 ans, elle sera certainement plus compétente que
ces deux personnages réunis…


Plus sérieusement, je ne crois pas qu’un homme qui est capable de dire à
propos de la Thora « m’emm….de pas avec ca », soit le plus recommandé pour cela. Se greffe à cela, sa totale ignorance du domaine, car il ne possède aucune des clefs d’accès…C’est comme si moi, qui ne connaît aucun théorème mathématique, je venais faire une conférence sur la manière dont il faut
appréhender les maths !


Ensuite, tu te méprends totalement sur le sens de mon édito
:


Il ne se voulait pas arrogant, et ne voulait en aucun cas dénigrer les
gogos qui se laisseraient « appâter » par ce personnage. Au contraire, il voulait les mettre en garde contre cette tentative de profiter de leur ignorance du sujet… Pour entendre le fruit d’une
compilation livresque, on n’a besoin de personne, on n’est pas obligé de perdre sa soirée, la lecture d’un bouquin revient au même.


Quand à mon prétendu « savoir », justement, il n’en est pas, mais au moins
ais-je l’honnêteté de dire que je ne sais pas grand-chose…Tout ce que j’ai pu écrire, c’est basique, un jeune étudiant pourrait le faire aussi. Par contre, oui je revendique de pouvoir être en
colère quand je vois mes Frères se faire abuser du tout au tout, par quelqu’un qui a démontré par ses propres actes qu’il n’est pas digne d’eux... Ne t’en déplaise.


Que tu prennes cela pour de l’arrogance me fait de la peine, et je crois
sincèrement que les lecteurs habituels de ce blog savent que telle n’est pas ma posture, et qu’au contraire, tous ceux qui ont une opinion à exprimer, y comprit pour s’opposer à ce que j’écris
(pourvu qu’ils le fassent avec respect) peuvent le faire, comme toi aujourd’hui, sans censure, et sans le moindre quolibet. Tel n’est d’ailleurs pas le cas sur le blog de ton « client
»…


Cependant, tu recommandes de savoir verser une larme de compassion sur la
faiblesse d’un Frère. Soit, ce discours ne m’est pas étranger. Mais je tiens à ce que tu saches quelque chose : il y a environ un an, un Frère évoluant dans un milieu très catholique de l’Ouest
de la France, cherchait du travail. Il s’est rendu compte qu’il était très handicapé dans sa recherche, par le fait que quand on tapait son prénom et son nom sur internet, comme le font tous les
recruteurs, on tombait sur le blog de ton « client », et que son nom, son adresse, figurait dans la liste publiée par lui ainsi que tous les plaignants de l’initiative de NI-NI envers M° Legrand.
Il a donc contacté l’administrateur du blog en question très courtoisement et très respectueusement pour lui demander d’ôter cette liste (qui est une trahison de nos serments) de son média.
Réponse de l’intéressé : Insultes vociférations et refus. Plusieurs s’y sont essayés, dont ton serviteur, pour recevoir la même réponse dans des termes explicités plus haut…La compassion qu’il
suscite sera donc à l’aune de tout cela…


Très fraternellement.



Alfred de Talebonjour 30/10/2012 11:58

Mon cher Frère Emmanuel,
Je suis impressionné par ta connaissance de la Kabbale même si tu te défends d'être un vrai kabbaliste. Les conditions que tu énumères ne sont bien sûr pas à la portée d'un Vm de Villard. je ne
crois d'ailleurs pas que le prochain vaudra mieux. Il sera nommé par un grand maître ignorant comme les précédents.
En ce qui me concerne, j'en suis aux auteurs de vulgarisation comme Alain Ouaknine. Et je me régale.
Merci du travail que tu fais : il est sans équivalent dans notre milieu !
Bien fraternellement,
Gilles

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/10/2012 14:28



Bonjour Mon Bien Aimé Frère Gilles,


Je t’assure sans aucune fausse modestie, qu’il n’y a pas lieu d’être
impressionné, car je n’ai aucune connaissance en matière de Kabbale, toutes les allusions que je peux faire émanent du Talmud ou d’autres livres. Je ne puis en aucun cas être Kabbaliste (si je
l’étais, je ne serais pas en Franc-maçonnerie).


Quand aux connaissances du futur Grand Maître…Il sera probablement le
reflet de son époque, aussi, s’il s’avérait déjà être profondément fraternel et à la hauteur de l’enjeu historique qui est le sien, ce serait déjà pas mal, non ?…Le cas échéant, rien ne
l’empêchera de combler ses éventuelles carences…


Très fraternellement à toi.



Celui du Pont Noir 30/10/2012 11:06

TCF.'., cher Emmanuel,
Comme toi je ne suis pas kabbaliste, mais contrairement à toi seulement un peu hébraïsant. Cela suffit cependant à mon bonheur, lors même que je suis non-juif et m'a aussi permis il y a fort
longtemps déjà de comprendre que la Kabbalah se défend ainsi par elle-même et partant qu'elle restera à jamais inviolable. Dieu merci.
Celui qui sait qu'il ne sait pas, sait beaucoup dit la sagesse juive. A coup sûr tel n'est pas le cas de tous ceux qui publiquement prétendent détenir des secrets kabbalistiques et ils sont
légion.
Grand merci de ta mise au point, éclairante je l'espère pour un grand nombre de nos FF.'. cherchants.

Toda rabba ve léitraoth

Celui du pont noir

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/10/2012 11:29



Bonjour Mon Bien Aimé Frère du Pont
Noir,


Effectivement, connaître l’hébreu, permet de
découvrir des enseignements aussi profonds que merveilleux, mais surtout de percer les messages que la Bible nous adresse, et qui ne sont pas décelables dans les autres
langues.


Ainsi le premier mot de celle-ci, « Au
Commencement », qui dans n’importe quelle langue se comprend simplement, et dont la lecture ne retient pas particulièrement l’attention, en hébreu, peut s’analyser des mois durant, pour ne
pas dire plus. Car nous n’avons pas fini de découvrir. Il en va ainsi de tous les mots du Pentateuque, notamment des Noahides, alliance des
Francs-maçons que chacun devrait connaître et intérioriser.


Ta formule concernant la Kabbala, est
magnifique, tu la résume ainsi parfaitement.


Yevareheha Hachem, que D-ieu te bénisse !


Fraternellement.



Sunirve 30/10/2012 10:46

Mon T.C.F. Emmanuel,
Même si tu te défends d’être un kabbaliste, tes propos montrent pour le moins ta proximité avec la Kabbale.
Je suis de ceux qui considèrent que les rituels maçonniques se suffisent à eux-mêmes pour celui qui veut chercher la Lumière et ce, quel que soit le Rit pratiqué. Nos parcours personnels, nos
savoirs profanes ou spirituels peuvent nous accompagner et nous aider, mais ils ne sont que des outils au service de notre progression vers notre perfectionnement.
Si les Rits Ecossais ont ajouté – en bons français du XVIIIe siècle – le thème de la Chevalerie, ce qui est commun à tous les Rits, c’est la symbolique du Métier (Craft), c’est-à-dire de la
construction d’un Temple qui n’est autre finalement que nous-même (bâtir et être ont la même racine indo-européenne). En cela, le travail personnel sur les rituels, à la fois par la pratique et par
l’étude, est largement suffisant.
C’est, à mes yeux, une véritable déviation que d’avoir voulu – dès la fin du XVIIIe et jusqu’à maintenant – ajouter à ce corpus des éléments disparates au gré des modes ou de la volonté de
présenter la Maçonnerie comme une sorte de conservatoire de tous les occultismes.
A cet égard, les mutations qu’a subi ce pauvre Rite Ecossais Ancien et Accepté au fil des époques, en témoignent avec éloquence : il suffit de penser au 14e degré où l’arbre des sephirot a remplacé
l’épée et la truelle…
Fraternellement

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/10/2012 11:21



Bonjour Mon Très Cher Frère Sunirve,


Merci pour ton commentaire très intéressant, qui pose bien les problèmes
de fond auxquels nous sommes exposés, particulièrement au R.’.E.’.A.’.A.’., tout au moins pour ce que j’en connais, car, bien que le pratiquant depuis 28 ans, j’ai refusé d’aller au-delà du
3ème .


Tout d’abord, j’insiste, je ne connais pas la Kabbala, je n’ai rien qui me
permette de la comprendre, mais, je connais un peu d’hébreu et d’araméen, ce qui me permet d’étudier de temps à autres, d’autres texte  (pas moins
intéressants) qui me permettent d’avoir une idée sur sa finalité…en fait, je crois, car je n’en suis même pas sûr. Par contre, essayer de percer le sens profond du V.’.L.’.S.’., cela oui, en en
hébreu, car c’est indispensable. En effet, chaque lettre, à l’intérieur de chaque mot, est signifiante, d’où l’importance de maîtriser la langue du Roi Salomon…Ce n’est pas pour rien qu’il est la
première des Trois Grandes Lumières !


Cela étant, les Rituels maçonniques sont d’une richesse considérable, et
en tous cas de formidables tremplins pour une recherche personnelle, et chacun devrait s’en inspirer au maximum. Le R.’.E.’.A.’.A.’. n’est pas le seul, et il me semble que les Rituels
anglo-saxons ont moins été sujets à « tripatouillages »…Leur contenu, sont absolument considérables, et méritent d’être particulièrement étudiés.


Très fraternellement.


 



MATHIUS 30/10/2012 01:30

Mon bien aimé frère Emanuel,
Ta tentative de remise à l'ordre me renvoie à plus de vingt ans en arrière, la ou les pires magouilles ont surgis dans la loge mère de la GLNF en Polynésie.
A cette époque, tu avais un "clan Kabbaliste" ( venant du GO, GLDF, DH) qui essayaient en mettre pleins la tête aux jeunes frères né à la GLNF. malheureusement, ces derniers prenaient pour argent
comptant les délires ésotériques de pseudos maîtres qui c'étaient fais régularisés pour prendre le pouvoir de la GLNF en polynesie francaise à des fins profanes...
J'ai bien essayé de m'interposer en expliquant que la Kabbale était accessible qu'à ceux parlant minimum l'hébreu car elle mettait à leur disposition des outils ésotériques que les frères de la
loge se prétendant kabbaliste étaient incapable d'utiliser. Cependant, pour combler cette ignorance spirituelle hébraïque, la maçonnerie mettait à la disposition des frères des outils pour arriver
au même centre de révélation spirituelle que les vrais Kabalistes.
Conclusion, je me suis fais viré de la loge avec deux autres frères suite a leur "kabbale" diffamatoire et ces ignorants Kabbalistiques sont arrivés à se faire nommer aux des plus hauts grades de
la GLNF, et d'autres à de très hautes fonctions politiques.
Tout cela pour arriver à te dire que si tes affirmations se confirment, cela tendra à démontrer que rien ne change dans la façon de virer les hommes libres et de bonne mœurs ( les initiés) à la
GLNF,
En vérité , Cette façon de procéder de ces profanes en tablier n'est qu'une simple tentative de manipulation mentale pour des intérêts particuliers n'ayant rien à voir avec la maçonnerie
initiatique.
Notre frère Servel peut il sortir la GLNF de son écueil profane sans perdre son âme?
Bien fraternellement à toi
MATHIUS

PaVaHo 30/10/2012 00:00


Bonsoir M.'.T.'.C.'.F.'. Emmanuel.

Merci beaucoup pour cet excellent article concernant la Kabbale.

Mais puis-je te faire une petite et simple remarque, tu utilises l’adverbe « voire » qui signifie « Et même, et aussi, Voire même » plutôt que le verbe voir (Percevoir l’image des objets par
l’organe de la vue.)
Je te souhaite une bonne nuit
Frat.’.
Pavaho

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/10/2012 10:00



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
PaVaHo,


Pardon pour mes incertitudes orthographiques,
dont je ne m’étais même pas rendu compte. Maintenant que tu les pointe du doigt, je ferais mieux la prochaine fois !


J’en profite pour te signaler que je n’ai pas
reçu de réponse de la part du V.’.M.’. a qui j’ai adressé le message dont nous sommes convenus.


Très fraternellement à
toi.



Paracelse 29/10/2012 23:02

Mon TCF Emmanuel
Tu le sais, je ne suis ni hébraïsant et encore moins capable de comprendre ou de lire l’Araméen ; je n’ai fait qu’effleurer des livres de vulgarisation sur la Kabbale que j’ai rapidement refermés,
car personne ne peut avoir la prétention en lisant un « que sais-je » d’appréhender ce que des hommes cultivés, sages et humbles n’arrivent pas à maîtriser en une seule vie.
Par contre, ton texte je le comprends, je le ressens profondément et je sais qu’il est vrai.
J’ai essayé d’apprendre ce que je pouvais dans des livres, puis des rencontres m’ont permis d’avancer dans ma quête de spiritualité à ma façon et avec les possibilités qui sont les miennes.
Je tenais à te remercier, car c’est à partir de ce genre d’écrits que les pendules sont remises à l’heure. Ton texte a le mérite de s’adresser à tous les FF, quels qu’en soit le niveau de
progression spirituelle et je suis certain qu’il sera compris par la multitude.
En fait, en nous expliquant pourquoi et comment certains hommes sont des imposteurs, tu nous prouves par ta démonstration que des choses très compliquées peuvent l’être moins qu’il n’y paraît.
Encore faut-il avoir une certaine ouverture du cœur et humilité, qualités dont de nombreux porteurs de tabliers sont souvent dépourvus.
Au plaisir de te lire de te relire.
Je t’embrasse fraternellement. Henri

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/10/2012 09:57



Bonjour Mon Bien Aimé
Frère,


Merci pour ton message. Si j’ai réussi à
recentrer les choses, j’en serais ravi.


Il me semble important en effet que chacun,
parmi nos Frères maçons, comprenne que l’essentiel n’est pas d’aller chercher dans des domaines qui sont en réalité inaccessibles (y comprit à moi), mais qu’il se trouve dans ce que nous avons à
notre portée, au milieu de nous, dans les Trois Grandes Lumières de la Franc-maçonnerie.


En effet, à chaque ouverture de travaux, en
Franc-maçonnerie régulière, nous ouvrons le V.’.L.’.S.’..


Tout est en son sein. J’ajoute que si déjà,
nous arrivons à bien étudier et à bien comprendre le Livre de la Genèse…Nous nous serons initiés…


Avec mes sentiments les plus fraternels et les
plus affectueux.



nemo82 29/10/2012 22:25

c est pas trop chrétien cette démolition en règle d'un homme que je ne connais pas .La négation de l être quel qu il soit c est pas FM . Tu devais être très en colère mais quand même , il est
rhabillé pour l hiver ce blasphémateur .S' il est aussi flagorneur que tu dis il ne va même pas s en apercevoir. Sa PT sera un non évènement mais s'il est sincère il va te contacter .L erreur est
humaine mais y persévérer est diabolique . et toujours merci pour ta vision de la kabbale qui n est qu une des belles pensées de notre divin univers Salutations némo82

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/10/2012 09:51



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Nemo82,


Ton commentaire amène les précisions
suivantes :


-          Effectivement, la Kabbala, n’a pas grand-chose à voire avec
la chrétienté, sa démarche est bien ailleurs et transcende ces notions-là, bien qu’elle soit accessible à tous, dans la mesure des conditions que j’ai indiqué.


-          Il ne s’agit surtout pas de la démolition en règle d’un
homme : il s’agit de mettre en garde contre un imposteur, rien de plus. Il se trouve que, comme tu l’indiques, il s’agit en plus d’un blasphémateur, au sens
littéral.


-          Enfin, je ne voudrais pas passer à mon tour pour ce que je ne suis pas : je ne
connais rien à la Kabbala. Au moins, je le sais, et je ne cherche pas à faire croire le contraire.


Très fraternellement.



Yveut 29/10/2012 20:40

Merci mon TCF Emmanuel, tu me soulages...

Mon Opinion intime au sujet de ... ces deux "sujets" étaient similaires à celles que tu "envoies" d'une MAGNI-fique Façon, mais je n'osais les partager.
A présent tu me libères donc et grâce à toi je puis à présent partager de façon tangible et étayée.
J'ai personnellement quelques souvenirs complémentaires quant au personnage, je te les partagerais avec plaisir, voir délectation...

Fraternelles Salutations de

YVeut.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 29/10/2012 20:57



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère
YVeut,


Maintenant que grâce à cette crise, nous avons
recouvré notre souveraineté, il n’y a plus besoin de faire semblant d’être en extase devant la platitude d’ignorants pontifiants, livrant le fruit de leurs compilations
livresques..


Qui veut partager son savoir, qu’il vienne,
mais précisément, qu’il ait un savoir à partager. Nous avons mieux à faire que de servir de faire-valoir à de sombres ignorants qui veulent satisfaire un ego malmené par leur déficience profane
et religieuse !


Quand à ce qui concerne ce personnage, avec
tout le respect et l’amour fraternel que je te porte, je n’ai pas de temps à perdre à écouter son histoire, je préfère me concentrer sur des sujets intéressants et constructifs. Je suis sûr que
nous trouverons bien d’autres sujets enrichissants à débattre.


Avec mes sentiments les plus
fraternels.



Franck Bailly 29/10/2012 19:57

Très Cher et bien aimé Frère,Très Cher Emmanuel,

Pour apporter une ultramodeste contribution à Ton excellent exposé,je vous propose de lire un écritque j'ai commis il y a une vingtaine d'années:
http://www.franckbailly.fr/ensoph.pdf

Très fraternellement
Franck

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 29/10/2012 20:48






Bonsoir Mon Bien Aimé Frère
Franck,


…Ce n’était pas un exposé, mais seulement
quelques explications, afin de débroussailler un peu…


Merci pour ta contribution : Béni soit
celui qui donne à penser !


Très fraternellement à
toi.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche