Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 17:14

C’est une lettre pathétique, signée par un homme qui manifestement est désormais sur la défensive, et qui éprouve le besoin désormais de se justifier tout azimut…

Une lettre, dans laquelle il proteste contre les agressions dons serait l’objet la GLNF de la part des Juridictions, particulièrement celle du R.’.E.’.A.’.A.’., ravivant la théorie du complot, qui, pourtant lui a déjà fait tant de mal. Or, il aurait du observer que c’est pourtant le Rite Français qui le premier souhaite créer sa structure, et non le Suprême Conseil pour la France.

Chacune des phrases de François Stifani pourrait justifier de longs et nombreux commentaires, mais c’est peine perdue, puisqu’il n’est sensible à aucun argument, tant son désir de présider au centenaire de la GLNF, prime sur tout à ses yeux, quitte à détruire l’obédience pour cela…

Je me permets de soulever juste quelques observations :

1) D’abord un gag. J’espère que vous le relèvrez dans ce passage : « Nous remercions les Grandes Loges africaines, francophones et anglophones, qui ont pris l’initiative d’un appel solennel en faveur de la GLNF. Cet appel, témoigne de la Fraternité constante que nous entretenons avec ces Grandes Loges soeurs et amies, dont voici la liste par ordre alphabétique : Grandes Loges d’Afrique du Sud, du Gabon, de la Côte d’Ivoire, du Togo, du Sénégal, du Bénin, de Madagascar, du Burkina Faso, du Maroc, du Congo, de Djibouti, du Cameroun, de Maurice et du Mozambique»

2) F.S. se targue de la reconnaissance des Grandes Loges précitées…Je ne crois pas que c’est leur manquer de respect, que de rappeler qu’il nous est plus important d’être reconnus par la Grande Loge mère de toutes les Grandes Loges, la Grande Loge Unie d’Angleterre, ainsi que par la Grande Loge d’Ecosse, la Grande Loge d’Irlande, Les Grandes Loges Unies d’Allemagne, la Grande Loge Suille Alpina, La Grande Loge de Belgique, La grande Loge du Luxembourg, La grande Loge du Wisconsin…Après tout, nous sommes une Grande Loge européenne et non africaine !

3) Ensuite lorsqu’il met toute l’opposition dans le même sac, qui serait inféodée à FMR et au Suprême Conseil du R.’.E.’.A.’.A.’.. il démontre qu’il ne saisit absolument l’étendue du rejet qu’il suscite, et qui réunit pratiquement toute l’Obédience, y comprit des Frères qui sont officiellement dans son camp, et qui attendent le meilleur moment pour le trahir, et qui s’en cachent à peine. De même, pour prendre mon propre cas, je ne suis inféodé à personne, je reste libre de mes pensées et de mes choix, et je dénie particulièrement à FMR et à ses Myosotis rattachés ainsi qu’au Suprême Conseil le droit de me représenter ou de parler en mon nom, pas plus qu’au nom de la majorité de moins en moins silencieuse d’entre nous. Pourtant, comme eux tous, j’appelle de mes vœux le départ aussi vite que possible de l’ancien Grand Maître, pour l’interêt supérieur de la GLNF, qu’il détruit sans même sembler s’en rendre compte…

4) Si le sort et le bien-être des Frères de la GLNF lui importait vraiment, François Stifani prendrait acte du fait que sa présence à la tête de la GLNF est un obstacle au retour au calme, et en tirerait les conséquences en quittant immédiatement ses fonctions. Il ne le fait pas, et cela est tout-à-fait éloquent : il préfère satisfaire son égo que de veiller à l’unité de la GLNF.

Car il est le véritable responsable de tous les troubles et tentatives de scissions, que d’autres exploitent, il est vrai.

5) Enfin, après le discours doucereux de François Stifani que je vous laisse le soin de lire ci-après, vous découvrirez la réalité des choses dans l’article suivant : la traque continue, actuellement ce sont les 15 Grands Maîtres Provinciaux, qui font l’objet de procédures dignes d’une époque que l’on voulait révolue…

Tout cela avec comme témoin la GLUA qui reçoit en temps réelle tous les documents signés par la gouvernance…

Le Grand Maître

à l’attention des Frères

Paris, le 2 septembre 2011

Mes Très Chers et Bien Aimés Frères,

La rentrée de septembre est toujours un moment important dans la vie maçonnique. Les Frères retrouvent leurs Ateliers, leurs fonctions et leurs chantiers. Pour que la Transmission Initiatique perdure, les Vénérables Maîtres, installés dans la Chaire du roi Salomon, vont s’efforcer de faire de leur Loge un lieu privilégié où doivent régner harmonie, paix et concorde, un espace sacré où se transmettent et se cultivent l'amour fraternel, le respect, la tolérance et la solidarité. C'est dans la Loge, par le vrai mystère de nos Tenues et de la rencontre avec les autres Frères, que se vit le cheminement initiatique vers la Connaissance, s'opère la transformation en chacun de nous. Ce lieu doit rester intemporel et être protégé des violences et des égarements du monde, pour que l’alchimie de la rencontre puisse opérer.

Nous avons vainement tenté de convaincre ceux qui, par ambition personnelle et attrait d’un pouvoir dont ils ne perçoivent pas la vérité, n’ont de cesse de discréditer et de calomnier la GLNF, en France et à l’étranger. Aujourd’hui, ils s'attaquent à l’intégrité même de la GLNF, ne s’embarrassent plus de faux semblants et exposent ouvertement leurs plans de démembrement. Ils multiplient les réunions qui ont pour but de déstabiliser les Frères et les pousser à quitter notre Obédience pour un projet aléatoire et irrégulier que le Suprême Conseil poursuit depuis des décennies dans un but purement hégémonique. Ces réunions s'accompagnent d'une intensification d'instructions données par emails et sur leurs blogs, toutes orientées vers le même but : provoquer des incidents et des blocages au moment solennel et sacré des installations des Vénérables des Loges.

Leur mode opératoire préconise aujourd'hui de faire une Chambre du Milieu à la première Tenue de septembre, d’imposer d’abord la rupture avec la GLNF aux Maîtres présents. Puis de l’imposer à toute la Loge, sans aucune discussion avec les Apprentis et les Compagnons, par la signature d’un procès-verbal prétendant représenter la Loge entière.

Les commentaires lus sur les blogs web les désignent comme de véritables émeutiers, ainsi peut-on lire cette directive authentique que nous citons sans rien en modifier : "Plus besoin de savoir qui, au sein de la loge, est pour ou contre. Notre direction ne s'embarrassant pas de ce genre de détails."

Bien aimés Frères, ils veulent prendre en otage les Frères suivant les méthodes utilisées par les agitateurs professionnels dans le monde profane. Les mêmes groupes d’émeutiers se déplacent de Loge en Loge, distribuant des tracts non signés qui reprennent les calomnies de blogs Myosotis-FMR et s’attaquent au fonctionnement de la Justice de notre pays. Accusations contre la Justice qui ne sont pas étonnantes de leur part ; rappelons que les calomniateurs sévissant sur ces blogs ont déjà été condamnés à trois reprises par le Justice pénale et que le Président de l’association FMR a lui-même

été lourdement condamné par la justice pénale en 2006 pour de graves faits profanes et  exclu de la GLNF pour des manquements importants à l’éthique maçonnique.

Cette agitation, redoublée pendant les Installations des Vénérables, n’a qu’un seul but : tenter de bloquer le fonctionnement normal de notre Maison en prenant en otages les Frères par l’intimidation. Nous condamnons ces appels à l’intimidation des Frères et à la violence et mettons en garde ceux qui entretiennent cet état d'esprit sur les conséquences de leurs actes.

Les instructions reçues par ces émeutiers émanent des responsables du Suprême Conseil pour la France du REAA et du Grand Chapitre Français. Le but que ces Juridictions ne dissimulent plus est de fragiliser la GLNF au point de porter atteinte à nos liens d'amitié avec les Grandes Loges soeurs. De manière progressive, ils ont su abuser quelques Grandes Loges afin qu’elles suspendent leurs relations amicales avec la GLNF. Plusieurs, parmi ces responsables de la campagne de déstabilisation, ont su tisser des relations personnelles avec les dirigeants de ces Grandes Loges, particulièrement à travers leurs Juridictions de Hauts Grades auxquels ces derniers appartiennent ou sont liés.

Il est remarquable que les Grandes Loges troublées ne fassent état que d'un seul motif, stipulé dans leurs courriers : l’image préjudiciable donnée par les troubles au sein de la GLNF à la Franc-Maçonnerie de Tradition.

Bien aimés Frères, qui sont ceux qui portent atteinte à l'image générale de la Franc-Maçonnerie et la déshonorent, calomnient, insultent, appellent à la violence, à la défiance contre la Justice et l’Etat de notre pays, affichent du mépris pour certaines Grandes Loges soeurs, et ne cessent de répandre des insinuations en permanence

sans jamais avancer quoi que ce soit de tangible ? Ceux-là sont les intervenants sur les blogs et leurs commanditaires, les responsables du Suprême Conseil du REAA et du Grand Chapitre Français.

Toutes ces manœuvres du Suprême Conseil du REAA menacent gravement sa propre Régularité, dans la mesure où ses actions et initiatives violent les règles fondamentales qui régissent les rapports entre Suprêmes Conseils et Grandes Loges Souveraines. Rapports qui interdisent formellement à un Suprême Conseil de s'ingérer dans le fonctionnement d'une Grande Loge Régulière, en voulant contrôler les grades symboliques (le Craft) qui ne peuvent relever que de la souveraineté exclusive de la Grande Loge. Par ailleurs, le projet de création d'une Obédience qui est diffusé sur les blogs et par emails conduirait le Suprême Conseil pour la France du REAA à sa propre destruction.

***

En même temps qu'ils suscitaient la contestation à l'intérieur de l'Obédience certains hauts responsables du Suprême Conseil pour la France du REAA jetaient aussi le discrédit sur la GLNF à l'extérieur, auprès de certains responsables de Grandes Loges étrangères avec qui ils entretenaient des relations privilégiées comme membres de Suprêmes Conseils. Nous avons mis un certain temps à découvrir ce travail de discrédit et cela d'autant plus que certains dignitaires sensés défendre notre Obédience contribuaient à la discréditer pendant leurs missions de représentation à l’étranger.

Mes Frères, notre Grande Loge est accueillie dans toutes les manifestations internationales avec chaleur et Fraternité. Hormis les quelques Grandes Loges qui ont été abusées par ces manœuvres, la quasi-totalité des Grandes Loges comprennent parfaitement les véritables motifs du désordre provoqué et nous manifestent sympathie et soutien. Il faut garder présent à l'esprit que la GLNF est reconnue par près de 200 Grandes Loges régulières dans le monde, c'est-à-dire plus de 90% de la Maçonnerie Régulière et Reconnue.

Nous remercions les Grandes Loges africaines, francophones et anglophones, qui ont pris l’initiative d’un appel solennel en faveur de la GLNF. Cet appel, témoigne de la Fraternité constante que nous entretenons avec ces Grandes Loges soeurs et amies, dont voici la liste par ordre alphabétique : Grandes Loges d’Afrique du Sud, du Gabon, de la Côte d’Ivoire, du Togo, du Sénégal, du Bénin, de Madagascar, du Burkina Faso, du Maroc, du Congo, de Djibouti, du Cameroun, de Maurice et du Mozambique.

Lors de la célébration du 50e anniversaire de la Grande Loge d’Afrique du Sud, à Cap Town en août 2011, la délégation de la GLNF a été reçue avec d’exceptionnelles marques de Fraternité et d’affection. Le Grand Maître de la Grande Loge de l’Inde, le TRF Dr. B. Biswakumar profita de cette rencontre pour nous inviter personnellement au Jubilé d’or de sa Grande Loge en novembre 2011. De même, les Grands Maîtres du Ghana et du Mozambique ont émis le vœu de nous recevoir très bientôt dans leurs pays.

Cette manifestation a permis un dialogue chaleureux et direct avec le Grand Maître de la Grande Loge de Turquie qui a dissipé les malentendus qui s'étaient installés avec cette centenaire et très importante Grande Loge. Après que le Grand Maître de Turquie nous eut remis les médailles commémoratives du 100e anniversaire de sa Grande Loge, nous avons convenu d’assister tous deux à la Tenue de la RL Lumière de la Méditerranée en décembre 2011 à Istanbul. Ces rencontres sont l'occasion d'échanges et de partage qui donnent l'exacte mesure de la notion de Fraternité universelle.

Mes Frères, la Régularité de la GLNF n’est en aucun cas menacée. Notre Obédience est et restera Régulière, malgré les tentatives de main mises et les outrages qui lui sont imposés, malgré aussi les calomnies servies à la GLUA en vue de dégrader nos relations historiques et provoquer une distanciation de nos rapports. Nous entreprendrons toutes les démarches pour prouver à notre Grande Loge Mère que les responsables du Suprême Conseil du REAA ont tenté de la circonvenir. A ce jour, des contacts sont pris avec les plus hauts responsables de la GLUA pour rétablir des relations harmonieuses.

Tout cela nous incite à la fois, à regarder avec confiance l’avenir de notre Maison, mais aussi, à la lueur des fragilités révélées par ces épreuves, à revoir nos modes de fonctionnement et nos procédures statutaires et à les adapter aux réalités et aspirations actuelles de notre Grande Loge. Nous avons confié ce volet important pour le devenir de notre Obédience au Député Grand Maître. Assisté d’une commission composée de Frères expérimentés, il a établi les bases d’un projet d'évolution de nos institutions qui sera soumis à votre approbation. Initié il

y a plusieurs mois, ce projet est l’oeuvre de toute notre Obédience, à travers la participation active de toutes nos Provinces. Ce qui doit être réformé sera réformé, ce qui doit être préservé sera préservé.

Nous appelons tous les Frères à l'Unité et à la responsabilité. La GLNF est notre Maison commune, ne laissons pas des insensés la détruire. Ceux-là ne veulent pas suivre le processus normal et légitime d’accession à la direction de notre Grande Loge, dans le temps prévu par nos Règlements et Statuts, car ils savent que leurs propositions irrégulières sont rejetées par la quasi-totalité des Frères de la GLNF.

Ne laissons pas compromettre tout ce qui a été construit en un siècle d’existence !

Il est important de préciser que les difficultés que nous rencontrons avec les responsables de certaines Juridictions ne nous empêchent, en aucun cas, de nous réjouir de la diversité de nos Rites qui traduisent dans leurs spécificités l’éthique des métiers et leurs mystères. Ecossais Ancien et Accepté, Français, Ecossais Rectifié, York, Emulation et Standard d’Ecosse sont des éléments de notre richesse spirituelle. La Vérité que nous recherchons a besoin de cette multiplicité, de mouvement et de dynamisme.

L’attitude digne et sereine des Frères donnera un signal fort de la stabilité de la GLNF aux Grandes Loges amies qui nous soutiennent pour la presque totalité d’entre-elles et déplorent les tentatives de confusion et de dénigrement de notre Obédience par les opposants auprès d’elles.

Mes Frères, contre les calomnies et les méthodes professionnelles de déstabilisation qui sont employées contre la GLNF, notre seule arme est la vérité des faits. Nous savons, en tant que Maçon, qu’elle finit toujours par triompher.

Nous sortirons grandis et affermis dans nos valeurs de cette épreuve qui marquera le terme d'un siècle d'existence et le début d'une nouvelle ère. Continuons inlassablement à bâtir notre édifice maçonnique commun, ensemble et dans la Fraternité retrouvée.

 

Avec mes amitiés très fraternelles,

 

François Stifani

Grand Maître

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Romain 03/09/2011 17:20


Ce que je trouve particulièrement drôle, c'est la notion d'ordre alphabétique des grandes loges africaines ! Mais peut être y at'il aussi un complot de l'école primaire poussé par le REAA qui nous
inculque A,B,C...


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 04/09/2011 15:40







FRANCK BAILLY - Mle 28670 02/09/2011 20:20


Très Chers et Bien aimés Frères,

Je ne suis pas étonné de ce genre de missive. Depuis plus d'un siècle déjà Emil Kraepelin définit plus précisément cette forme de pensée et d'agir, à la fin du XIXe siècle, comme le « développement
lent et insidieux d'un système sortant du sillon, durable et impossible à ébranler, et par la conservation absolue de la clarté et de l'ordre de la pensée, du vouloir, et de l'action.
Dès lors, cette façon d'être est définie comme chronique, organisée, structurée, logique dans son développement, comportant le plus souvent un sentiment de persécution, entraînant une forte
adhésion de l'individu, mais n'entravant pas les autres fonctions psychiques. Ce type de fonctionnement, apparaît préférentiellement chez des sujets marqués par une personnalité particulière
pré-existante.

Il vaut mieux être sourd.

Fraternellement

Franck


Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche