Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 10:23

Dans le cadre des Tribunes Libres que le Myosotis du Dauphiné-Savoie accorde aux Frères qui désirent exprimer leurs opinions, voici un édito d’un de nos Frères du midi qui nous fait part de son sentiment avec sa connaissance du « contexte local ».

"Vers la mi-février, comme beaucoup d’entre vous, j’ai appris par voie de presse maçonnique  la candidature de Jean-Pierre Ser. à la Grande Maîtrise de la GLNF.

Vingt jours plus tard, j’avoue que je ne peux comprendre  cette dernière qu’à travers de multiples raisons, que je vais tenter d’exprimer dans cette tribune libre dont les propos n’engagent  que moi.

En effet, comment occulter que le Frère Jean-Pierre Ser.  est  le « pur produit » du système mis en place par J-C Fo dans les années 1990; n’a-t-il pas été mis en place comme Grand Maître de Provence en remplacement d’un autre  Frère, avocat comme lui , qui « résistait » au système qui se mettait place en place de façon irrémédiable alors, et contre lequel nous nous battons depuis maintenant plus de deux ans.

Comment occulter aussi le fait qu’il fut nommé par J-C Foe, Député Grand Maître de Cl. Charb, Grand Maître Provincial  d’Alpes Méditerranée par intérim en décembre 2000 quand l’affaire Mero. éclata, servant par là-même  de paravent maçonnique  en attendant que J-C Foe. soit nommé Grand Maître et qu’il nomme ensuite Fr. St., Grand Maître Provincial d’Alpes Méditerranée ! Le système était ainsi mis en place  par les trois mauvais compagnons!

Comment occulter aussi  le fait qu’à l’installation de Fr. St. en 2007, le Grand Orateur qu’il était à cette époque,  mit en garde l’Assemblée contre les dérives potentielles qui pourraient affecter le titulaire de la Grande Maîtrise  en « pastichant » certains passages des Constitutions d’Anderson, qui  ne pourraient que satisfaire à la situation d’urgence.   Assurément, il pensait être à cette époque, le successeur  « naturel » qui pourrait être mis en place secondairement par son  protecteur de toujours, J-C Fo, le faiseur de Grand  Maître.

Las, les choses ne se sont pas déroulées ainsi, l’histoire ne se répète pas, elle bégaie comme nous le savons, en 2009, le « puputsch » mis en place par Cl. Se. et J-C Foe. fit long feu.

Et Fr. St. reprit la main pour des raisons que tous les initiés connaissent  maintenant. 

J-P Ser. ne put que constater que son tour était en train de passer ; il démissionna, mais  se retrouva sur la touche ! 

J-C Foe. et Fr. St. se tenant par la « barbichette », la seule solution qui lui restait, après plus de deux ans de lutte contre Fr. St., était de contenter la partie subconsciente de son comportement maçonnique « foelnerostifaniesque».  Se présenter pour, dans un baroud d’honneur, «rassembler les voix de ses ex-compagnons » et se rassurer en  espérant réunir les  voix du clan honni et arriver éventuellement ainsi au deuxième tour de l’élection ! Souvenons-nous mes Frères que le subconscient prime toujours le conscient dans ce genre de satisfaction personnelle et que la victoire n’est que satisfaction secondaire !

L’élaboration d’un programme n’intervient que de façon secondaire dans la conduite de la candidature de Jean Pierre Servel ; le programme est le faux nez qui permet à ce « vieux cheval de retour » d’un système dépassé de se présenter à la fois comme un Ancien et comme un Rénovateur.

A qui peut-il faire croire cela ?

Mes bien aimés Frères, mes très chers Frères, soyez optimistes, la candidature de ce Frère qui ne peut que continuer  à faire perdurer un système à bout de souffle,  ne peut servir  qu’à retarder d’un tour la victoire du Frère qui, depuis 2007, à la suite de Gérard Ramond, s’est levé pour rénover de façon rénovatrice et traditionnelle notre Obédience qui doit fêter son centenaire en 2013, il s’agit de notre Frère Jean Murat dont le message n’a pas changé depuis maintenant  plus de vingt-sept mois. Et j’espère que la sagacité des membres du Souverain Grand Comité va  permettre dès le 30 mars 2012 d’élire le  candidat à la Grande Maîtrise qui permettra  une rénovation dans la tradition de la GLNF."

Le Vieux Veilleur du Sud

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

NEMO 19/03/2012 11:15

A lecture des commentaires sur les blogs, je suis frappé par leur « tournure » de moins en moins fraternelles, il y a de l’aigreur, voire de la haine, nous sommes à des années lumières de l’Esprit
maçonnique.
Quelle tristesse !
Les « rebelles » aujourd’hui se divisent en 2 principaux courants :
- les «Muratistes » espérant une révolution de Velours nécessitant forcément des « concessions », les « cadres » légitimistes voteront la « mort du Roy » que s’ils sauvent leur tête.
- Les sécessionnistes « brûlant les vaisseaux » dans l’espoir de recruter le plus de matelots possible, ce qui me gêne dans leur « geste », c’est le côté aigris, revanchard, on ne sent pas de
l’Amour, mais plutôt un dérivatif pour soldats perdus, en gros en a cassé la « baraque » mais les « autres » tiennent toujours les ruines, alors on se c……..
J’oubliai le courant sympathique, mais marginal des « Astérix » de la GLNF des loges souveraines, en gros 3 pellés et 4 tondus, j’aime leur humour potache (un petit côté Charlie Hebdo) , et leurs
analyses de fonds sont souvent fines, honnêtes et pertinentes. Mais voilà il n’est pas bon d’avoir raison quand ce n’est pas l’heure, et nos utopistes oublient un peu vite que les « jeux » de
pouvoirs sont inhérents aux structures humaines….
A ce sujet, je suis tombé ce weekend sur cette définition du JEU, par feu l’académicien Roger Caillois :
Le jeu doit être une activité :
- Libre (choisie)
- Séparée (dans un espace consacré)
- Incertaine (l’issue est inconnue)
- Improductive (pas création de richesse)
- Réglée (règles suspendant les lois ordinaires)
- Fictive (réalité seconde)

Mon Frère Emmanuel, cela ne t’évoque rien ?

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 19/03/2012 11:45



Mon Frère Emmanuel, cela ne t’évoque rien
?


Oh si !


Mais vois-tu, l’aigreur manifeste à laquelle
tu fais allusion, est absente des blogs d’opposition qui soutiennent Murat, ainsi que d’autres…En tout cas de celui-ci.


Par ailleurs, tu le sais, Murat ne veut pas
(pas plus que moi) de chasse aux sorcières. Par contre, ceux qui se sont rendus coupables de dérives aux yeux de notre Règle en 12 Points auront à répondre de leurs actes. Ni plus ni moins, Jean
Murat a été clair sur ce point…


Très
fraternellement.



DrXu 19/03/2012 08:45

De très insistantes rumeurs prétendent que Pierre Benz... aurait déjà négocié son maintien à Villard de Honnecourt auprès de J Mur...
D'autres affirment qu'un accord avec J-P Serv... aurait été conclu.
J'aimerais qu'un démenti net soit prononcé à ce sujet, mais je n'y crois pas trop.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 19/03/2012 10:00



Il n’y a effectivement pas lieu à s’abaisser
et à se mettre au niveau de ceux qui de manière délibérée font courir des rumeurs aussi malveillantes qu’infondées ! A-t-on demandé à Seiler le contenu de ses négociations avec
Stifani ?


Quand à J-P- Ser. que peut-on négocier avec
lui ? Un désistement ? De toutes manières, a-t-il le choix ? Va-t-il appeler à faire élire Stifani ? Ce serait intéressant…



Jean-François Variot 19/03/2012 00:12

Cher Emmanuel, cher Vieux Veilleur du Sud

Je vois que l’histoire racontée par ton blog ou dans ses colonnes est toujours la même concernant uni2r et son candidat. Qu’elle soit servie par toi, de vieux veilleurs ou des faux-nez, ce n’est
pas cela qui change. C’est toujours le même amalgame construit sur un prétendu affairisme du Sud liant Charbonniaud, Foellner, Stifani, et auquel tu assimiles Jean-Pierre Servel. S’y ajoute cette
fois le piment discret de l’allusion à l’affaire Méroli. On se croirait dans un marronnier de l’Express.
Rien n’est affirmé tout est suggéré.
Concernant Jean-Pierre Servel et ses motivations, tout est faux, comme je te l’ai déjà affirmé à plusieurs reprises. Par écrit et oralement. Uni2r a trouvé sa source dans le mouvement Egrégore, né
en mai 2011, pour faire échec aux risques de scission de la GLNF. Peu soutenu par des factions qui s’observaient, suspecté de rouler pour Stifani ou Foellner, Egrégore s’est arrêté et a permis de
fonder uni2r en juin. Uni2r a ensuite choisi un candidat en la personne de Jean-Pierre Servel beaucoup plus tard. Pourquoi ? Parce que le choix de Jean-Pierre s’est imposé de lui-même pour ses
qualités maçonniques d’intelligence et de coeur, malgré le problème d’image que pouvait représenter son appartenance géographique.
Tu m’as d’ailleurs à plusieurs reprises donné acte du respect que tu portes à la personne de Jean-Pierre.
C’est donc très décevant de la part d’un blog que je croyais croire à une certaine déontologie, de voir un homme de sa qualité traité de la sorte en des termes sur lesquels je ne reviendrai pas. Ce
qui est rassurant en revanche, c’est de voir à quel point JP Servel devient la cible des attaques croisées de tous, de toi-même, à Benzaquen à Vercingetorix, et beaucoup d’autres. J’y vois
personnellement le signe que Jean-Pierre commence à gêner considérablement les tenants de François Stifani ou de Jean Murat.
Pour notre part, nous n’avons jamais utilisé de procédés déloyaux à l’endroit de quiconque, de Jean Murat que nous respectons, ou d’Alain Juillet lorsqu’il pensait pouvoir être candidat. Je
pourrais avoir des facilités pour une plume assez caustique, moi aussi. Je m’en suis scrupuleusement gardé.
On nous a dédaignés, puis traités de Bisounours, de Canada dry, ou de faux-nez, mais à franchement parler, ne faudrait-il pas voir dans ces mots d’amitié des marques qui montrent un certain
désarroi de la part de nos détracteurs ? Et le signe qu’ils décodent notre attitude comme un reproche muet à leur adresse : celui de ne pas respecter eux-mêmes les valeurs pour lesquelles ils
prétendent se battre.
La question des blogs va devenir un vrai problème pour le futur Grand Maître. Qu’il s’agisse de Jean Murat ou de Jean-Pierre Servel. Ne crois-tu pas qu’il serait temps d’y réfléchir ? Et de donner
un peu l’exemple ?
La vie digitale a fait irruption dans le monde profane et dans notre espace maçonnique. On ne peut nier qu’au delà des erreurs réelle de François Stifani, les blogs ont contribué à endommager
gravement l’image de la GLNF, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur ; le manque d’éthique de leurs propos, leurs débordements, calomnies, haine, démesure, à contribué à motiver les décisions de
certaines Grandes Loges régulières étrangères.
Il serait vain de vouloir interdire les blogs. Tu as abordé ce point dans des posts précédents. Permets-moi de te dire que je n’ai guère été convaincu par tes propos sur ce sujet, propos qui
montrent en grand manque de fermeté dans ta pensée et tes convictions là-dessus. Comment aujourd’hui envisager la question du traitement de l’information et de la communication digitale à la GLNF ?
Quelles règles faudra-t-il inventer ? Il sera sans doute très bientôt temps d’en reparler. Le post du Vieux Veilleur du Sud est à mon avis un exemple à ne pas reproduire.

Fraternellement à toi et salutations plus réservées au « Vieux Veilleur du Sud »
Jean-François Variot

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 19/03/2012 09:53



Bonjour Mon Bien Aimé Frère Jean-François,


Ton mail est très intéressant et très révélateur.


En effet, je présume qu’il ne t’échappe pas que l’on peut parfaitement
respecter un personnage, à fortiori un Frère, tout en ne partageant pas ses orientations !


Pour ce qui me concerne, et c’est le cas d’une très large partie des
Frères de la GLNF (Il te suffit de parcourir les blogs pour t’en convaincre), c’est mon cas concernant Jean-Pierre Ser.


Pour être clair, je n’aurais aucun problème à m’asseoir avec lui. J’ai
toujours proclamé qu’à mon sens ceux qui n’ont pas leur place parmi nous et auxquels je ne veux pas serrer la main sont ceux qui ont persécutés leurs Frères. Jean-Pierre Ser. n’entre pas dans ce
cadre, et par conséquent, je n’ai pas de souci de cet ordre avec lui. Cependant, sa vision, que tu réaffirmes ici inconsciemment, n’est pas celle que je partage s’agissant d’une obédience
maçonnique à la fois Traditionnelle et moderne, et diffère d’ailleurs de celle de Jean Murat aussi.


Visiblement, l’image que vous renvoyez vous dérange. Pourtant, c’est un
fait, et je sais que tu en es conscient. Jean-Pierre Ser. que cela te plaise ou pas, est un baby Foe. il est issu de son système, et même, le symbolise. Chacun sait ou observe en effet, qu’à la
différence de son successeur qui est ce qu’il est, Foe, a toujours agi très intelligemment. Or voilà, François Stifani, je l’ai toujours dis, n’est qu’un bouc émissaire (dans une certaine mesure
cependant), d’un système dont lui aussi est issu, celui des Frères de la Côte qui se succèdent depuis 20 ans, et qui encore et toujours désire capter la gouvernance de la
GLNF.


De ce système, je te l’ai dis Mon Frère Jean-François, l’immense majorité
des Frères de la GLNF ne veut plus, et je pense que si les membres du Souverain Grand Comité ne le signifiaient pas de manière suffisamment claire, l’Assemblée Générale le fera sans
appel.


Et si, d’aventure je me trompais (c’est aussi possible, je ne suis, pas
plus que toi, prophète), cela signifiera par contre, un nouveau départ de la GLNF d’un courant très important de Frères…Et je ne vois pas pourquoi la satisfaction d’un ou de plusieurs ego
primerait sur les Frères.


Je vois, à la lecture de ton propos, que la libre parole, la liberté
d’opinion, demeurent un problème pour toi…Ce qui est la marque de fabrique du système Foe. Il est heureux que ce sujet l’ait démontré pour ceux qui pouvaient encore avoir un doute. Mais quoi
qu’il en soit, je continuerais de donner la parole à ceux qui souhaitent librement exprimer leurs opinions, et tu en as largement bénéficié. De même, je reste libre de la ligne éditoriale de mon
blog, même si cela t’insupporte visiblement, ce que je déplore…


Ce qui ne m’empêche pas de te respecter, évidement.


Avec mon sentiment le plus fraternel.



Pyramide 18/03/2012 23:56

Personne n'a de chasse aux sorcières dans son programme sauf FS et ses clones qui l'ont déjà largement engagée. Alors inutile de chercher à opposer tel ou tel de l'opposition sur ce sujet, puisque
c'est sans objet !

Par contre il n'aurait pas été question de laisser des postes d'officier à qui que ce soit de cette équipe (Bal. SebDul, Can., Bensaq, Heyr., et beaucoup d'autres dont tous les GMP en exercice
(rattrapage possible pour deux d'entre eux s'ils le souhaitent).

Conséquences, sans postes et leur "oeuvre" de destruction mise à néant, ils seraient partis d'eux-même. Etre sur les colonnes ne peut les intéresser et de toute façon si ce n'était pas le cas cela
ne dérangerait personne.

Mais enfin rien de tout cela ne se produira puisque le seul candidat qui avait projet de le faire n'a pas été retenu comme candidat éligible. Je suis convaincu que vous allez encore en "bouffer"
pour longtemps de ces "dignitaires" d'opérette.

Moi, ce n'est bientôt plus mon problème mais ce point aura fortement pesé dans l'orientation que je veux aujourd'hui donner à mon engagement maçonnique.

Pyramide 18/03/2012 23:41

Non, non et non !

Autant je partage toute l'analyse de notre F du midi auteur de l'article, autant je m'élève en faux contre sa dernière phrase : justement Jean Murat ne s'est pas levé ! Il avait beau détester FS
(j'en suis témoin) pour d'excellentes raisons, il ne s'est pas levé pour autant le 4/12/2009. C'est bien pour cela que j'estime que ce n'est (malheureusement) pas un homme d'action car je ne
retiens absoument pas ses explications alambiquées à ce sujet.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 19/03/2012 00:01



Je ne vois pas le rapport entre ce que tu
affirmes ici et la phrase que tu cites en référence…Si ce n’est qu’il semble évident, à la lueur de tes trois différentes interventions de ce soir, que ton adversaire, n’est pas Stifani, mais la
partie de la « Résistance » qui a décidée de continuer la lutte au sein de la GLNF…Je le déplore.



DrXu 18/03/2012 15:06

Vieux veilleur du Sud, nous sommes d'accord à propos je JP Ser...

Mais j'ai bien peur que tu places beaucoup trop d'espoir dans la candidature de J. M.!
Il ne cherche pas réellement à rénover les fondations de la GLNF sur des bases saines.
Même s'il est élu, les abcès qui enveniment la GLNF ne seront pas crevés, on va proclamer une fraternité avec tous ceux du clan Ephesse.
Peut-on considérer comme un F le sieur Bal..., dont les manoeuvres ont fait tant de mal, comme un F?
Même question pour les sieurs Dul..., et Benz...
Et les soupçons que l'on peut avoir sur les manips douteuses (Scribe, les SCI, les salaires ou avantages de certains) demeureront, car J.M. ne rendra pas public les comptes.
Les tabliers bleus continueront de former un réseau de contrôle, bien peu initiatique, de l'obédience, et on repartira pour un tour...

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 18/03/2012 15:36



Mon Très Cher
Frère,


Je ne veux pas me substituer à notre Frère
Vieux Veilleur, mais je prends la liberté de m’interroger sur ce procès d’intention que tu fais à Jean Murat…Je te rappelle une de ses récentes déclarations (il y en avait déjà eu dans le passé
du même ordre) : « Comme nous l’avons toujours dit, nous ne mènerons pas de chasse aux sorcières car la Refondation demande de l’apaisement, sans a priori
passionnel.


Il n’en reste pas moins que nous demanderons,
dans les règles, le départ de François Stifani.


Tous les audits nécessaires seront effectués
sur toutes les entités notamment les sociétés anonymes satellites.


Je ne me permettrai aucun
doute.


Enfin, les actions, si nécessaire judiciaires,
aussi bien internes qu’externes, nous dicteront la conduite à tenir en suivant nos valeurs Maçonniques.


La Justice passe avant la
tolérance.


Le laxisme ou la faiblesse sont
exclus.


Vous trouverez d’ailleurs ci-dessous deux de
mes engagements exprimés l’un en octobre 2010, l’autre en février 2012 :


Ma position n’a pas changé d’un
iota.


Vous savez que vous pouvez compter sur
moi.


Amitiés
Fraternelles,


Jean Eugène
Murat


EXTRAIT DE MON MANIFESTE DU 13 OCTOBRE 2010
:


B/ Une GLNF
propre


Le Second Grand Chantier : restituer à la GLNF
« la transparence financière » avec une image comptable fidèle.


Auditer, analyser, certifier les comptes de
toutes les entités de la GLNF et notamment des SCI, Fondations et sociétés périphériques gravitant dans le giron de la GLNF.


Il s’agit de mettre définitivement fin à la
confusion des genres, encore une fois, notamment en matière immobilière, financière et fiscale. Le mélange, l’imbrication et l’habillage des "intérêts " de la GLNF et de ceux des sociétés
satellites - dont les mêmes assurent sans contrôle extérieur, les orientations intéressées (le Pouvoir !!!) - doivent cesser.


Il est donc nécessaire de présenter des
comptes consolidés clairs et fiables, incluant dans le périmètre de consolidation toute société dans laquelle la GLNF détient des participations, directes ou indirectes. L’actionnariat des
sociétés périphériques devra également être publié en annexe du rapport financier annuel pour chaque exercice comptable.


L’information sur les comptes de l’exercice
devra être clarifiée, jusqu’au plus grand degré de transparence possible, notamment en ce qui concerne les dépenses de siège, de frais de mission, de voyage et
représentation.


Les investissements sans lien direct avec
l’objet social de la GLNF et ses missions (appartement avenue Wagram) devront être liquidés dans les plus brefs délais.


Les organisations de bienfaisance ou
caritatives devront être recentrées sur leur objet social initial, à savoir le secours et l’assistance des FF dans le besoin ou en grande difficulté financière. Le rôle des Loges dans ce domaine
d’action devra être accru.


Il conviendra donc de porter un regard sans
complaisance sur la régularité des comptes et l’image fidèle qu’ils donnent de la GLNF, passant par la mise en place d’un Comité d’audit indépendant destiné à faire toute la lumière sur la
nébuleuse comptable et financière aujourd’hui en place et ce, en urgence. »



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche