Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 22:00

Non encore disponible sur aucun autre site, et arrivant tout droit de Londres (merci à mon MWB informateur), voici la déclaration de la Grande Loge Unie d’Angleterre concernant le retrait de la reconnaissance qu’ils accordaient à la GLNF.

Elle sera suivie par une traduction, et par un premier commentaire :

Statements on Grande Loge Nationale Française (GLNF) - withdrawal of recognition

QUARTERLY COMMUNICATION

12 September 2012

Statements by The President of the Board of General Purposes and The Grand Chancellor concerning Grande Loge Nationale Française (GLNF)

The President of the Board of General Purposes, RW Bro Anthony Wilson:

MW Pro Grand Master and Brethren,

I believe that there is nothing in the Board’s Report that calls for comment, except for the paragraphs relating to the National Grand Lodge of France, and even they are largely self-explanatory. Since this Grand Lodge suspended relations with the GLNF twelve months ago the Board has continued to monitor the situation. It is clear that the GLNF is not in full control of its own affairs. For well over a year its administration and finances have been under the control of a Court appointed administrator, Maitre Legrand. She, although not a Freemason or a member of the GLNF, is currently organising the nominations for and election of a new Grand Master.

To complicate matters further, we understand that at the end of April a group of members of the GLNF and their Lodges broke away and formed a new Grand Lodge which now claims over 10,000 members and more than 500 Lodges. It has just been announced that a further group has broken away and is intent on forming yet another Grand Lodge. It is, therefore, becoming impossible to know who are and who are not bona fide members of the GLNF, which at this moment remains the only Grand Lodge in France recognised by this Grand Lodge.

The Board is aware that, if its recommendation is accepted by Grand Lodge, a number of our members who have joint memberships will need to decide with which constitution they will remain. The Board regrets this but it has a duty to have regard to the best interests of the whole English Craft and in the present circumstances believes those interests will be best served by withdrawing recognition from the GLNF. One hundred years ago members of this Grand Lodge were materially involved in the formation of the GLNF and the return of regular Freemasonry to France: for this and other reasons, the Board’s recommendation was not reached lightly but only after considerable discussion and consultation.

It is important to emphasise that in making this recommendation the Board is not stating that the GLNF or its members are in any way irregular, nor will the withdrawal of recognition of itself make them so. They will, however, become unrecognised though capable of being re-recognised at some future point. For that reason the Board has not entered into discussion with any of the other bodies claiming to represent regular Freemasonry in France nor does it have any intention at the present time of recommending to this Grand Lodge the recognition of any other Grand Lodge in France.

Indeed, we have just learnt that in the last few days a candidate for the Grand Mastership has been nominated. His name will go forward for approval by a General Meeting of the GLNF. The Board will continue to monitor events in France and hopes that this may be the first step – and I emphasise the words “the first step” - towards normalising relations between our two Grand Lodges. In the meantime, however, this event does not change the Board’s recommendation to withdraw recognition.

The Grand Chancellor, VW Bro Derek Dinsmore:

MW Pro Grand Master and Brethren,

In moving the resolution standing in my name at item 3 of the Paper of Business may I add to the President’s comment on the regularity of the GLNF. Although it has serious internal problems we believe that the Lodges and members of the GLNF are working in a regular manner. Withdrawal of recognition will not of itself affect the GLNF’s regularity and it will be capable of re-recognition. There is a long established, fundamental principle of Masonic international relations that where Freemasonry exists within a territory, whether or not it is formally recognised, that territory is closed to other Grand Lodges, and the latter should not set up lodges there. Despite the growing number of Grand Lodges which are withdrawing recognition from the GLNF, France remains closed territory and this Grand Lodge would not look kindly on any other Grand Lodge which attempted to invade French territory by setting up Lodges there or taking into its jurisdiction Lodges warranted by the GLNF.

MW Pro Grand Master and Brethren, for the reasons given in the Report of the Board of General Purposes, I move that recognition of be withdrawn.

Grand Lodge subsequently voted to approve the motion that recognition be withdrawn from the Grande Loge Nationale Française (GLNF) with immediate effect.

 

Traduction en français (mauvaise car par mes soins)* :

Déclaration au sujet de la Grande Loge Nationale Française (GLNF) – retrait de reconnaissance.

COMMUNICATION TRIMESTRIELLE
12 Septembre 2012
Déclarations du Président du Conseil des Affaires Générales  et du Grand Chancelier concernant la Grande Loge Nationale Française (GLNF)
Le Président du Conseil des Affaires Générales, RF Anthony Wilson:
TRF Pro Grand Maître et Frères,
Je crois qu'il n'y a rien dans le rapport de la Commission qui appelle des commentaires, à l'exception des paragraphes relatifs à la Grande Loge Nationale Française, et même ils sont en grande partie auto-explicatif (explicites).
Depuis que cette Grande Loge (la GLUA) a suspendu ses relations avec la GLNF il ya douze mois, la Commission a continué de suivre la situation. Il est clair que la GLNF ne contrôle pas pleinement ses propres affaires.
Depuis plus d'un an son administration et ses finances sont sous le contrôle d'un administrateur (judiciaire)  nommé par la Cour, Maître Legrand. Bien que n'étant pas un franc-maçon ou membre de la GLNF, elle est en train d'organiser actuellement les candidatures pour l'élection d'un nouveau Grand Maître.
Pour compliquer davantage les choses, nous comprenons qu’à la fin d’avril un groupe de membres de la GLNF et leurs loges, ont rompu et ont formé une nouvelle Grande Loge qui revendique aujourd'hui plus de 10.000 membres et plus de 500 Loges.
Il vient d'être annoncé qu'un autre groupe a rompu et a l'intention de former une autre Grande Loge.
Il est donc devenu impossible de savoir qui sont et qui ne sont pas des membres authentiques de la GLNF, qui à ce moment reste la seule Grande Loge en France reconnue par cette Grande Loge (la GLUA).
Le Conseil est conscient que, si sa recommandation est acceptée par la Grande Loge, un certain nombre de nos membres qui ont une double adhésion devront décider sous quelle constitution ils veulent rester.
Le Conseil regrette cela, mais il a le devoir de tenir compte de l'intérêt supérieur de l'Ordre anglais et dans les circonstances actuelles il croit que ces intérêts seront mieux servis par le retrait de la reconnaissance de la GLNF.
Il ya cent ans les membres de cette Grande Loge ont été considérablement impliqué dans la création de la GLNF et dans le retour de la Franc-maçonnerie régulière en France: pour ces raisons entre autres, la recommandation du Conseil n'a pas été prise à la légère, mais seulement après beaucoup de discussions et de consultations.
Il est important de souligner qu'en faisant cette recommandation, la Commission ne déclare pas que la GLNF ou ses membres sont d’aucune sorte irréguliers pas plus que le retrait de la reconnaissance les rendra tels. Ils seront, cependant, devenus non reconnus tout en étant susceptibles d'être à nouveau reconnus dans l’avenir.
Pour cette raison, le Conseil n'a pas entamé de discussions avec l'un des autres organismes qui prétendent représenter la Franc-maçonnerie régulière en France, et n’a aucune intention à l'heure actuelle de recommander à cette Grande Loge la reconnaissance de toute autre Grande Loge en France.
En effet, nous venons d'apprendre que, ces derniers jours un candidat à la Grande Maîtrise a été nommé.
Son nom doit être soumis à l'approbation de l'Assemblée Générale de la GLNF. Le Conseil continuera de suivre les événements en France et espère que cela peut être la première étape - et j'insiste sur les mots «la première étape» - vers la normalisation des relations entre nos deux Grandes Loges.
Dans l'intervalle, cependant, cet événement ne change pas la recommandation du Conseil pour le retrait de reconnaissance.
Le Grand Chancelier, VW Frère Derek Dinsmore:
TRF Pro Grand Maître et Frères,
En déplaçant la résolution inscrite à mon nom au point 3 du Livre des Affaires puis-je ajouter quelque chose aux commentaires du Président sur la régularité de la GLNF.
Même si elle a de graves problèmes internes, nous croyons que les Loges et les membres de la GLNF travaillent d'une manière régulière. Le retrait de la reconnaissance ne sera pas en soi une atteinte à la régularité de la GLNF et elle sera capable de re-reconnue. Il y a un principe fondamental établi de longue date des relations internationales la maçonnerie, relations internationales (qui dispose que) là où la franc-maçonnerie existe au sein d'un territoire, qu’elle soit ou non formellement reconnue, ce territoire est fermé à d'autres Grandes Loges, et le dernier ne doit pas mettre en place de loges à cet endroit.
Malgré le nombre croissant de Grandes Loges qui retirent la reconnaissance à la GLNF, la France demeure un territoire fermé et cette Grande Loge ne verrait pas d'un bon œil une autre Grande Loge tenté d'envahir le territoire français par la mise en place Loges à cet endroit ou reprenant sous sa juridiction des Loges sous la  juridiction de  la GLNF.
TRF Pro Grand Maître et Frères, pour les raisons exposées dans le rapport du Conseil des Affaires Générales, je propose que la reconnaissance soit retirée.

La Grande Loge a ensuite voté pour approuver la motion de retrait de reconnaissance à la Grande Loge Nationale Française (GLNF), avec effet immédiat.

* Les blogs Myosotis tels que celui de PACA qui ne font pas l’effort de traduire par eux-mêmes les déclarations en anglais, telle que lors du retrait de reconnaissance néerlandais le week-end dernier, sont priés de citer leur source (Myosotis du Dauphiné-Savoie) lorsqu’ils pompent intégralement mes traductions…

 

La décision de la Grande Loge Unie d’Angleterre est sans surprise, et était même annoncée.

Les motivations, par contre, sont étonnantes, et révèlent bien un langage diplomatique propre aux anglais : D’une part, le fait que la GLNF soit sous Administration judiciaire, par un non-maçon, et qu’elle est donc perdue le contrôle de son destin, et d’autre part, en raison de la création par d’anciens de ses membres de nouvelles obédiences, ce qui empêche – selon elle – de reconnaître qui est qui… Ceci apparaît comme un moyen de n’accabler personne, parmi les factions en présence au sein de la GLNF, tout en retirant clairement et fermement la reconnaissance !

Paradoxalement, il semble que la Grande Loge Unie d’Angleterre soit bien plus sévère vis-à-vis des différentes puissances maçonniques, voulant tirer parti du déclin et des problèmes de la GLNF.

Tout d’abord, elle met fin à un grand mensonge : « For that reason the Board has not entered into discussion with any of the other bodies claiming to represent regular Freemasonry in France nor does it have any intention at the present time of recommending to this Grand Lodge the recognition of any other Grand Lodge in France »… «Pour cette raison, le Conseil n'a pas entamé de discussions avec l'un des autres organismes qui prétendent représenter la Franc-maçonnerie régulière en France, et n’a aucune intention à l'heure actuelle de recommander à cette Grande Loge la reconnaissance de toute autre Grande Loge en France. »

Sauf à accuser les anglais de mensonges, cette phrase dément clairement toutes les assertions des différents membres d’une obédience récemment issue de la GLNF, affirmant effrontément qu’ils sont en négociation pour une reconnaissance anglaise.

Il semble même que ce soit aussi une réponse aux tentatives de nos Frères de la Grande Loge de France qui auraient bien voulu récupérer la reconnaissance anglaise.

De même, la GLUA renvoie dans ses cordes toute tentative étrangère d’établir un District en France (Russie, Andorre ou autre) : «, that territory is closed to other Grand Lodges, and the latter should not set up lodges there. Despite the growing number of Grand Lodges which are withdrawing recognition from the GLNF, France remains closed territory and this Grand Lodge would not look kindly on any other Grand Lodge which attempted to invade French territory by setting up Lodges there or taking into its jurisdiction Lodges warranted by the GLNF »… « la France demeure un territoire fermé et cette Grande Loge ne verrait pas d'un bon œil une autre Grande Loge tenté d'envahir le territoire français par la mise en place Loges à cet endroit ou reprenant sous sa juridiction des Loges sous la  juridiction de  la GLNF. »

Cette précision est sans appel, catégorique et très claire. Elle peut être perçue comme un avertissement sans frais.

Par ailleurs, cette déclaration peut aussi être interprété comme la position des anglais dans ce qui est appelé ici « la recomposition du paysage maçonnique Français »…Ils disent : ne touchez à rien, la GLNF est au purgatoire, mais elle continue d’être régulière, et il est envisagé son retour dans la Fraternité Universelle, si elle sait se réhabiliter.

Il y a plusieurs encouragements dans ce sens dans la déclaration anglaise : « It is important to emphasise that in making this recommendation the Board is not stating that the GLNF or its members are in any way irregular, nor will the withdrawal of recognition of itself make them so. They will, however, become unrecognised though capable of being re-recognised at some future point »… « Il est important de souligner qu'en faisant cette recommandation, la Commission ne déclare pas que la GLNF ou ses membres sont d’aucune sorte irréguliers pas plus que le retrait de la reconnaissance les rendra tels. Ils seront, cependant, devenus non reconnus tout en étant susceptibles d'être à nouveau reconnus dans l’avenir. », et encore, cet encouragement manifeste : « The Board will continue to monitor events in France and hopes that this may be the first step – and I emphasise the words “the first step” - towards normalising relations between our two Grand Lodges. »… « Le Conseil continuera de suivre les événements en France et espère que cela peut être la première étape - et j'insiste sur les mots «la première étape» - vers la normalisation des relations entre nos deux Grandes Loges.

Les anglais agitent même, sous forme d’encouragement supplémentaire, une carotte sous notre nez : « Although it has serious internal problems we believe that the Lodges and members of the GLNF are working in a regular manner. Withdrawal of recognition will not of itself affect the GLNF’s regularity and it will be capable of re-recognition. »… « Même si elle a de graves problèmes internes, nous croyons que les Loges et les membres de la GLNF travaillent d'une manière régulière. Le retrait de la reconnaissance ne sera pas en soi une atteinte à la régularité de la GLNF et elle sera capable de re-reconnue. »…

Il me semble que l’on peut conclure clairement que cette déclaration de retrait de reconnaissance de la part de la GLUA, se veut un dernier avertissement formel aux maçons de la GLNF, et non, comme annoncé par un blog propagandiste de la GLAMF, un retrait définitif de reconnaissance.

Au contraire, ils semblent dire aux maçons de la GLNF : « Nous vous aimons bien, mais vous ne nous laissez pas le choix. Faites ce que vous avez à faire, extirpez le cancer qui vous ronge, de manière à ce que nous puissions vous reconnaître à nouveau, et vous faire revenir dans le concert de la Fraternité Universelle. En attendant, nous protégeons vos arrières, et empêchons qui que ce soit de vous plonger un poignard dans le dos. Nous ne vous trahirons pas, et nous ne reconnaîtrons personne d’autre… »

Jean-Pierre Ser. sait maintenant ce qui lui reste à faire, et sa marge de manœuvre demeure étroite, mais parfaitement pavée…

Les chefs de la GLAMF, sont eux aussi fixés, et ont comprend mieux à la lecture de ce texte, leurs gesticulations récentes, afin de tenter d’attirer au plus vite, les Frères de la GLNF…

A titre personnel, la déclaration anglaise me fait réfléchir sur ma démission, et me redonne un espoir pour un avenir au sein d’une GLNF dont les démons auraient été extirpés…

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Pyramide 17/09/2012 00:29

Allons, allons, mon cher Emmanuel ! Dire que l'opposition a "obéie" à FS est un mensonge éhonté. On dirait du Joaben dans le texte, le commentateur fou. Et ce n'est pas un compliment. D'ailleurs
ton argument se retourne très facilement. En ne voulant jamais écouter que lui-même et en refusant tout rapprochement avec la véritable opposition agissante qui, elle, a cherché à s'opposer au
système et à FS (en bref, celle qui s'est levée, comme l'on dit habituellement), il a parfaitement joué le jeu de FS en contribuant au minimum à le faire encore plus durer.

Tu peux toujours fixer en amont sa responsabilité, peu importe, cela ne change pas ma critique. Dans ce cas rien ne l'obligeait à prendre cet engagement qui ne pouvait être une condition légale à
sa candidature. On croirait les "serments" prêtés à FS à sa personne ! Un simple alibi ! D'ailleurs un blog titre aujourd'hui : JEM député de Serv. ? Je ne crois pas que ce sera le cas, mais voilà
exactement le style de réaction que cet invraisemblable ralliement contre nature (?) provoque inévitablement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 18/09/2012 23:22



A ton habitude, tu mélanges tout, habilement
et intentionnellement.


Toi et moi, mais beaucoup de Frères aussi,
connaissent le dessous des cartes, et il est inutile de le cacher encore. Le Suprême Conseil du Rite Ecossais Ancien et Accepté voulait SON obédience, et il a été en cela aidé par bien des Frères
ambitieux. Il ne sers a rien de continuer à le masquer, j’ai eu personnellement suffisamment d’entretien directs avec les promoteurs de cette idée, pour que tu continues à – me – « raconter
des salades ».


Par ailleurs, il n’y a pas besoin de faire
Polytechnique pour comprendre ce qui se serait passé, si les Frères de la GLAMF, étaient restés deux mois de plus au sein de la GLNF : avec un FS rejeté à 60% des délégués des loges, sans
eux, on peut imaginer ce qui se serait passé avec leur participation. Et notamment s’agissant de la désignation d’un candidat à la Grande Maîtrise. Je rappelle que nous avons obtenus le départ de
l’ex sans les Frères de la GLAMF, et c’est bien dommage. FS croyait que votre départ, constituait son salut, les Frères de la GLNF lui ont démontré qu’il se trompait lourdement…Quand à Jean
Murat, je ne crois pas qu’il soit honnête de ta part, de te servir du titre complètement fantaisiste d’un blogueur haineux à son endroit (toi-même tu écris que tu n’y crois pas), pour essayer de
valider une thèse totalement foireuse…



Pyramide 16/09/2012 00:06

Comme je m'y attendais JEM appelle à ratifier JPS ! Triste fin pour le "Grand Maître par intérim" autoproclamé qui voit l'image de JPS lorsqu'il se regarde dans son miroir.

Comme d'habitude cette position est incompréhensible et en plus va tout à fait dans le sens de FS, comme malheureusement la plupart de ce qui précédait.

Avoir contribué aussi fortement à diviser l'oppositon pour en arriver à cela est vraiment lamentable.

JEM cultive l'échec et démontre que son opposition molle était bien l'impasse que nous avons toujours décrite.

Ces remarques faites, il n'y a plus lieu de tirer sur l'ambulance.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 16/09/2012 00:22



Bonsoir Mon Très Cher Frère
Pyramide,


A propos de miroir, et d’aller dans le sens de
FS, j’y vois plutôt ceux qui lui ont abandonné le terrain, sur sa demande…Quand à Jean Murat son texte est dicté par la parole donnée à Maître Legrand qui l’exigeait de tous les participants lors
de la réunion des candidats préparant le scrutin du 6 septembre. Seul celle-ci peut-être – à mon avis – critiquée.


Quand a la division de l’opposition, Jean
Murat n’y a aucune part, et il suffit de relire les blogs FMR datant d’avant la création de la GLAMF (quoi que le ton n’ait guère évolué) pour voire qui en est responsable. Y comprit dans le
tien, d’ailleurs…


En toute
fraternité.


Bon week-end à
toi.



Fred 15/09/2012 15:16

bonjour a tous mes Bien Aimé Fréres dont Toi Mon Frère Emmanuel .

A n'en point douter ces Frères Anglais sont bien des Maçons .De memes , ils nous reconnaissent pour tels .
Cela va de soit , si j'ai bien compris le principe de notre " Associatition " . Pour moi , nou sommes tous des " initiés " quelque soit le motif premier de notre entré en F:. M:. Pour "Tous" ; le
travail se fait . Avec des Hauts des Bas des doutes .Mais je crois intimement sans Candeure Que ce jour de renaissance reste graver en nous toute notre vie . Si courte , qui peut paraitre si longue
a certains moments . Alors je te le dit mon Frere Chacun est " libre " rester ou partir ; tant qu'il respecte ou tente de respecter " L'autre ".
Bises Fraternelles
Fred

tyr 15/09/2012 13:46

Mon cher Emmauel,

voici ma crainte, je te livre un extrait d'un commentaire d'un soit disant "Frere" sur le blog AFFIDELIS. un commentaire qui en dit long sur le "fameux" retour a la normal de la GLNF.
On se dit quel dommage que jean ne fus pas élu. car je pense que l'on est reparti avec les memes qui ont juste mis de la farine sur leur patte pour montrer patte blanche !


je cite

"Et là, il revient à Servel de s’orienter vers cela. les conditions sont favorables : l’opposition GLAMF est dehors, sans voix au chapitre, l’opposition réelle, effondrée et sur le départ massif.
Dans ce cadre, il n’a nul besoin de composer avec les ex-opposants, ni accorder quelque amnistie ou pardon mais se concentrer sur ceux qui le soutiennent, peu importe le nombre. La ratification
avec un SGC bien déterminé et le découragement et le départ des loges opposantes lui est assurée. Et la justice, lassée elle aussi, écartera probablement les recours déjà lancés et futurs. C’est
là, pourtant le point le plus délicat.

Et une fois cette re-reconnaissance assurée, les structures adaptées au nouvel effectif tout en tenant compte de ceux qui fidèles à leur serment ont soutenu le GM et qui doivent ainsi garder leurs
places même sur des provinces vidées des opposants agressifs, alors la GLNF reprendra son envol. Mais il faudra montrer determination pour accepter d’aborder cette epreuve de quelques années(ou
mois peut être). Derriere de belles tenues de Grand Loge nous attendent. Même si celle du centenaire est bien compromise, une tenue l’année suivante avec les délégations nationales, anglaises
compris, quelle belle reponse à tous ceux qui auront voulu detruire notre rêve !"

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/09/2012 21:24



Mon Bien Aimé Frère
Tyr,


J’aimerais te dire autre chose, mais force est
de reconnaître que tes craintes ne sont pas dénuées de fondement.


La pression sur Jean-Pierre Ser. doit être
énorme. Celle que tu rapportes en est une aussi. Il est impossible de savoir quelles sont ses intentions, encore. Cependant, je dois dire que parmi les informations que j’ai pu collecter, il y en
a autant d’encourageantes que d’inquiétantes…C’est peut-être aussi cela qu’il appelle l’Union Sacrée ?


Par contre, je vais publier incessamment un
article sur les affidés, peut-être t’intéressera-t-il ?


Très fraternellement à
toi.



Le Patagon 15/09/2012 13:29

Mon F, disposes-tu d'un logiciel de traduction du dialecte Muratien? Le général annonce sur le blog antimaçonnique qu'il hésite entre voter Ser__ ou s'en aller, et sur son propre blog qu'il attend
l'AG, et que chacun doit se démerder tout seul... Bon; donc il vote Ser__ et ... quoi? Il part une fois qu'il est élu? Il part s'il est battu, pour être certain de ne pas être élu lui-même la fois
suivante? Là, il m'a perdu en route! À ton avis, ce charabia est-il volontaire, ou ses textes sont-ils écrits par son ordonnance? Frat à tous les égarés... ( PS: je sais que tu défends le blog
anti-maçonnique, probablement par échange de bons procédés... Mais j'ai trop d'estime sincère pour ta visible et vive intelligence pour croire une seule seconde que tu n'as pas remarqué que l'hebdo
comme le blog sont anti-maçonniques...).

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/09/2012 21:17



Bonsoir Mon
Frère,


Je ne dispose pas du logiciel auquel tu fais
allusion…et je ne suis pas le porte-parole de Jean Murat.


Cependant il est très accessible, et tu peux
le contacter directement via son blog pour lui demander des éclaircissements.


Il n’y a aucun échange de bons procédés entre
le blog La Lumière du journaliste de l’Express François Koch et le Myosotis du Dauphiné-Savoie, qui chacun défendent une ligne bien différente. En tous cas pas à ma connaissance. Cela n’empêche
pas de se respecter. En effet, il faut reconnaître que grâce à l’excellent travail journalistique de François Koch, les Frères ont été mis au courant de bien des dérives, et il y a fort a penser
que sans le sceau d’un minimum de neutralité, ils ne nous auraient pas suivis dans la prise de conscience quasi généralisée qui a conduite à rejeter la gouvernance de l’ex déchu. Un peu de
gratitude, ne nuit pas, Mon Frère.


Pour le reste, je ne considère pas le blog La
Lumière comme étant antimaçonnique, loin de là d’ailleurs, particulièrement quand on sait qui est l’entourage de ce journaliste. Enfin, je suis désolé, mais concernant l’hebdomadaire l’Express,
je ne peut émettre une opinion, car je ne le lis pas, lui préférant ses concurrents…



GANDALF 14/09/2012 20:05

Allez Mon Frère un peu d'Espoir : http://youtu.be/lH72Quc9NmI

brutus 14/09/2012 19:50

Jean MUrat dans son blog appelle a la ratification de JP SErvel.Il n'a même pas songé a monnayer son raliement contre un bon nettoyage de la maison. La lutte contre le système est donc terminée.
François Stifani et sa bande ont gagné leur impunité. Ils fêteront le centenaire de l'obédience croupion en famille. Emmanuel s'alignera surement. Enfin c'est à lui de dire.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/09/2012 21:08



Une chose est sûre, au moins : je veux à
Jean Murat de t’avoir éconduit. Car à cause de cela, tu nous dérange quasi-quotidiennement le poursuivant de ta vindicte…Je ne crois pas que ce soit cela qui te fera bien voire aux yeux d’Alain
Ju…


J’ajoute que je ne sais pas si Monsieur
Stifani a une garantie d’impunité, par contre je suis certain que si tel est le cas, ce n’est pas grâce à Jean Murat. Il ne t’as peut-être en effet pas échappé que ce n’est pas lui qui a été
appelé par le Souverain Grand Comité pour être le prochain Grand Maître…Et l’accord qui a permis cette situation  ne s’est pas négocié avec Jean
Murat.


Quand à mes intentions, une fois encore, tu ne
sais pas de quoi tu parles, et je n’ai pas besoin de porte-parole, particulièrement autoproclamé…


Je te souhaite une bonne
soirée…



Reto Herman 14/09/2012 16:15

Comme le dit, oh combien juste, le journaliste de l'Express,
Ces Gentlemens on du Pudding dans les yeux.
Attendons le Christmas Pudding.
Reto Herman 37603

Un caillou dans la chaussure 14/09/2012 16:14

MTCF Emmanuel,

Deux remarques sur ces deux jours.
La 1er, c'est la rapidité et les réactions de tous les blogs myosotis sur le retrait de la reconnaissance (game over, dramatique, au revoir...), les superlatifs ne manquent pas.
Puis vint le communiqué sur le retrait...
Il me semble que tout le monde avait été vite en besogne, certaines réjouissances (parfois manipulées à la tristesse) se faisaient interrogatives et blafardes.

Le 2° point qui ressort, c'est que la GLNF est sale, ses membres, de vils profiteurs et très souvent je me sens agressé.
La GLNF est une personne morale, séculaire, avec des membres "véreux" mais aussi des FF qui croient à la fraternité et à ses valeurs. Je ne pense pas qu'il y en ait plus ici qu'ailleurs.

La minorité bruyante ferait bien d'entendre la majorité silencieuse... car l'histoire n'est pas finie.

Bien fraternellement.

Alfred de Talebonjour 14/09/2012 16:13

Pardon mon Frère Emmanuel,
J'ai oublié de préciser un point dans ma proposition.
Les députés des loges élisent donc le souverain grand comité qui élit le grand maître et le grand trésorier. Ensuite :
. Le grand maître nomme les grands officiers nationaux et les grands maîtres provinciaux PARMI LES ELUS DU SOUVERAIN GRAND COMITE. De la sorte, un minimum de démocratie sera respecté.
Bien sûr les GM provinciaux nomment les grands officiers provinciaux.
Il faut savoir qu'il fut un temps, avant la grande maîtrise de Chéret, où l'on élisait même les grands maîtres provinciaux. La GLNF n'en était pas moins régulière et reconnue par la GLUA.
Tout ça mérite qu'on y réfléchisse.
Alfred ex 16357

Alfred de Talebonjour 14/09/2012 15:14

Mon cher Frère Fidèle d'Amour.
voici le "programme" que je suggérais il y a peu dans un échange avec un de nos frères :
"En fait, je suis contre toute candidature qui ne serait pas accompagnée d'un programme de réformes de la structure en un sens concrètement démocratique.
Grosso modo ce serait un délégué élu par loge (deux à partir de 30 membres). Ces délégués, réunis en convent, élisent un souverain grand comité qui élit le grand maître et le grand trésorier. Le
grand maître nomme ensuite les grands maîtres provinciaux et autres porteurs de médailles en fer-blanc doré. Les votes ont lieu au bulletin secret. Les mandats ne sont pas supérieurs à trois ans et
non renouvelables.
Ah si : pas de commission des rituels quel que soit le nom qu'on lui donne, sinon on aura comme d'habitude des rituels ajustés aux opinions de M. Ducon. C'est bien parti pour ça à la GLAMF. Il sont
en train de ne pas vouloir comprendre.
Bref : l'obédience s'occupe de la matérielle, des locaux, de l'intendance et doit foutre la paix aux loges pour le spirituel, sauf pour les consécrations de loges et RIEN d'autre.
Un représentant du grand maître les jours d'installation est là pour recevoir les comptes et c'est tout.
Pour ce qui est de virer des frères, seule la loge peut le faire à moins que l'accusé ait commis un délit en tant que chef de l'ordre."
Je t'adresse par ailleurs un exposé plus complet sur la question du rituel.
Bien fraternellement,
Alfred, ex 16357

Franck Bailly 14/09/2012 14:43

TTCC&BBAAFF,

la suite du discours de juan lespins:

"C’était occulter un peu vite que ce Procureur avait déclaré à la presse qu’il se rendrait également à la GLNF si on l’y invitait.
De toutes façons, on aimerait que nos imprécateurs nous disent quand, en quelle déclaration, ce magistrat aurait outrepassé ses fonctions, ses droits, ses devoirs ?
En l’occurrence, nos attitudes sans issue sont un réflexe normal : on nous veut du mal, on nous jalouse parce qu’on est les meilleurs et les seuls réguliers.
Et parce que bientôt nous serons les plus nombreux, les plus forts. Certains croyant encore qu’ils parviendront à la puissance et à la fortune par la Franc-Maçonnerie.
Pendant ces gargarismes, nous gagnons du temps – pour mieux sauter.
Aujourd’hui, toutes ces gesticulations dérisoires ne sont plus de mise.
D’abord un audit comptable L’heure du bilan est venue.
Il est indispensable en priorité de mettre tout à plat, d’apurer les comptes, de procéder à un audit comptable présentant toutes les garanties nécessaires.
L’argent des Frères est un dépôt sacré. C’est le fruit de leur travail.
Et un lourd sacrifice pour nombre d’entre eux et pour leur famille.
Ils doivent jouir du droit de savoir quel usage est fait de leur argent.
Une transparence normale, et l’accès aux comptes pour tous les Frères est la garantie du respect de nos règles fondamentales.
La Maçonnerie n’est pas la propriété de quelques uns d’entre nous, mais de tous les Frères qui en sont l’âme et qui la font vivre.
La Chaîne d’Union, c’est aussi cela.
Au contraire, la non-transparence, l’occultation des comptes, la langue de bois surtout, génèrent inévitablement le soupçon, la calomnie et, finalement, la diffamation.
Et, engendrent les graves effets pervers que nous savons.
C’est pourquoi, à la suite des résultats de l’audit comptable, je porterai à votre connaissance les éventuels gâchis ; les malversations ou les abus relevés, s’il en existe.
Je ne serai guère enclin à la mansuétude car un Maçon porte un Tablier pour servir la Maçonnerie.
Nullement pour s’en servir.
Et mois encore pour se servir.
Ensuite les sanctions s’imposeront Parallèlement, il nous faudra dresser un état administratif des lieux, analyser les conséquences des inconséquences, mesurer les dégâts.
Nous ne pouvons plus laisser impunément 1% de brebis galeuses compromettre 99% de Maçons honorables qui respectent leur tablier et dont le parcours, la quête initiatique est l’objectif
principal.
Certains rétorqueront, non sans quelque raison, que dans notre Province, celle que l’on montre présentement du doigt, tout se résume en fait à une vingtaine de mises en examen.
Inculpations folkloriques, ou exécrables, mais à une vingtaine tout au plus.
Le docteur Tantmieux dira que 20 sur 2000 cela fait 1% de dévoyés. C’est moins que partout ailleurs.
Le docteur Tanpis dira, lui, que c’est 1% de trop.
Je lui donne raison. Il faut donc éliminer les Frères dévoyés.
Ceci étant dit , vous devez toutefois garder à l’esprit que la notion de “ règlement de comptes ” n’appartient pas au langage maçonnique. Ce type d’actions n’aura donc pas sa place dans nos
travaux.
Pas plus que ne l’aura la présomption de culpabilité.
L’ouverture de la chasse aux sorcières n’est pas pour demain.
Les décisions qui seront prises le seront sur des faits établis, corroborés, avérés, seulement sur ces faits. Mais sans états d’âme ni faiblesse.
Après identification des coupables, ou des responsables des scandales qui nous accablent, et l’exécution des sanctions décidées, nous aborderons les causes.
Toutes les causes, car éliminer les responsables du cancer qui nous ronge sans détruire les causes de ce cancer, serait une tartufferie qui ne règlerait rien. En tous cas, une perte de temps. C’est
que mentir partout, toujours et à tout le monde, n’est pas dépourvu de dangers.
Enfin, et ce ne sera pas la moindre de nos tâches, il conviendra de mettre en place des structures nouvelles afin que nous soyons assurés d’une garantie essentielle à la pérennité de notre
obédience :
Plus jamais ça !
On nous dit que dehors la démocratie est en danger.
Nous, nous savons désormais qu’ici c’est la Maçonnerie qui est en péril. La dictature des minorités, quand elles sont nulles et nuisibles, est le pire ennemi de l’homme.
Nous séparerons les faits liés à la gestion de votre Province des faits touchant notre Obédience sur un plan général.
Les erreurs et les fautes commises ici serviront à fabriquer des vaccins et des clystères que l’on administrera ailleurs.
Elles serviront aussi à verrouiller les portes trop nombreuses qui ouvrent sur des voies sans issue maçonnique.
Le Dalloz n’est qu’une lumière de parvis, mais c’est une lumière Nous rappellerons à tous notre Obligation Sacrée, votre serment d’un absolu respect des Lois de la république, base même de la
Franc-Maçonnerie.
Les parjures à ce serment doivent être éliminés et le seront.
Et si certains furent provisoirement tolérés au sein de notre sainte fraternité, ce fut une erreur majeure que nous ne renouvellerons pas. Notre Grand Maître a dit et répété que l’homme qui ne
respecte pas les lois de notre pays n’a pas sa place dans nos temples. Cela est parfaitement clair.
Une refondation appelle tous nos Frères bâtisseurs Un homme seul ne peut rien reconstruire de durable.
Vous tous mes Frères, Francs-Maçons authentiques et majoritaires de cette province, devrez m’aider. De toutes vos forces, de toute votre foi dans le Grand Architecte de l’Univers.
D’abord, par la mise en application de la Règle en Douze Points qui renferme toutes les solutions à tous nos problèmes passés et présents.
Application qui est certes plus facile à décider qu’à mettre au quotidien.
Etant entendu que ceux qui ne peuvent ou ne veulent la respecter n’ont rien à faire parmi nous.
La Maçonnerie n’est pas faite d’orients où s’entassent des porteurs de tabliers et de décors clinquants, ni faite de cérémonies solennelles, pas plus que de l’agitation des colifichets de la vanité
humaine.
La Maçonnerie, mes Frères, vit, prospère ou meurt, dans les Loges. Or, la Loge n’existe pas sans ses Frères entourant leur Vénérable.
Aux Vénérables Maîtres en chaire je dirai ceci :
Vous êtes l’âme de la Loge. Sa pierre angulaire. Et vous êtes son garant. Vous avez accepté une charge très lourde exigeant beaucoup de temps et un investissement intellectuel et affectif
considérable.
Sachez que certains ne vous rateront pas, car tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voudraient faire le contraire, et surtout
la grande armée des gens d’autant plus sévères qu’ils ne font rien du tout.
Hélas, parfois il y a erreur sur le Vénérable Maître.
Pour votre gouverne, je vous citerai seulement l’exemple d’une Loge où une cinquantaine de Frères travaillaient en formant une Chaîne d’Union et un égrégore permanents. Le bonheur en prime. Et
beaucoup d’amour au quotidien.
L’année suivante, après changement de Vénérable, il en restait treize. Lesquels se demandaient ce qu’ils faisaient là.
Enfin, je vous aiderai par tous les moyens dont je dispose pour la reconstruction des fondations qui eurent à souffrir des égarements inadmissibles de Frères égarés ou dévoyés.
Aujourd’hui même, nous nous réunissons tous autour de nos idéaux de fraternité, de droiture et de générosité.
Nous nous mettrons en route pour un pèlerinage aux sources.
A nos sources.
La fin du silence De nombreux Frères sont convaincus qu’ils jouissent d’un droit imprescriptible et inaliénable : le droit de se taire.
Alors que certains pensent qu’ils possèdent - eux – le droit de faire taire les autres, estimant qu’ils n’ont de comptes à rendre à personne.
Quand on est sûr d’avoir raison on n’a pas à dialoguer avec ceux qui ont tort !
Dès aujourd’hui, nous mettrons un terme à ce malentendu aberrant susceptible de nous mener vers des situations calamiteuses.
Dans cette province nous avons pu voir des Frères rappelés à l’ordre dès lors qu’ils posaient avec courtoisie des questions sensées mais dérangeantes.
En cas de récidive, c’était la suspension, dans un mélange d’excommunication, d’exorcisme et d’exécution sommaire.
Circulez ! Nous n’avons rien à vous dire !
Le tort des Cassandre est d’avoir raison trop tôt, avant tout le monde, et de ne contenter personne.
Ces Frères - lucides – discernaient parfaitement dans notre non-transparence les dangers qui guettaient la Province. Et notre Obédience.
Plusieurs Frères furent même amenés à démissionner, ce qui est d’une extrême gravité.
Chacun d’entre vous, désormais, pourra librement poser les questions d’intérêt maçonnique qu’il jugera utile de poser.
A commencer - ici même - aujourd’hui.
Nous nous ferons un devoir de vous apporter les réponses que vous êtes en droit d’attendre. Que vous êtes tous en droit d’exiger.
Sous le regard bienveillant du Grand Architecte de l’Univers, et en nous aidant nous-mêmes, nous repartons donc vers des lendemains plus lumineux.
Avant de vous laisser la parole, puis de clore cette tenue de Grande Loge, je vous dirai qu’afin de permettre aux Frè

greenwarior 14/09/2012 11:48

Ayant pris le temps de lire et bien comprendre le texte, j'en retiendrai la dernière phrase "peut-on exterminer, exorciser, éradiquer, tous les démons qui peuplent la GLNF", car je vous rejoins, on
a tous envie d'y rester pour peu qu'on ait l'espoir de la savoir guérissable de ses propres folies.

Tsimsum 13/09/2012 22:49

Mon TCF Emmanuel,

Bon...

La GLUA n'a fait que de fermer les portes de son château fort de peur sans doutes que les mouvements de la révolution française ne recommence à lui chatouiller les côtes !
Dans ta réponse à notre TCF Adrien Sanchez, tu évoques en fait les fondements de ce que doit être l'avenir : de votre côté, à la GLNF, il vous faut nettoyer les écuries d'Augias : dans un premier
temps avoir libre accès à tous les comptes, traduire, si il y a lieu, d'éventuels coupables de malversations ou d'abus, devant les tribunaux, analyser tous les comptes des satellites, identifier
les noms et qualités des dirigeants de ces satellites, consulter le listing des entreprises sous-traitantes et les résultats d'appel d'offre, connaître l'identité réelle des dirigeants et des
membres de conseil d'administration de ces entreprises sous-traitantes, virer sine die de la FM les FS Foell, Charb, et autres sombres individus (ton grand Ami corse compris !), supprimer les 3/4
des grands porte glinglins et les renvoyer à leurs chères études sur les colonnes (Nord ou sud), convaincre les FF de rester et de renflouer les caisses du Titanic. De notre côté à la GLAMF nous
allons devoir reprendre les Rituels , enlever tout ce qui a été perverti par les profanes, assurer une discipline impeccable pour que tout soit toujours prêt pour accueillir les coeurs purs et
véritables en réelle recherche de FM et non de guéguerres de prébendes et jeux d'influence.

La tâche semble ardue,mais elle n'est pas impossible à mon sens.
Ces conditions réunies, je ne doute pas un instant que nous nous retrouvions un jour entre Equerre et Compas.

Quoiqu'il en soit... Tous avons certainemet une part de responsabilité dans ce séïsme et a minima pour ne pas avoir réalisé suffisamment tôt, tellement nous étions bercé par nos douces illusions
que ce monde Fm était un havre de paix éloigné des turpitudes profondes. Mais Charb, Foell et Stif portent une tâche indélébile dans ce naufrage.
ILS DOIVENT ÊTRE TRADUIT SANS RETARD DEVANT LE CONSEIL DE DISCIPLINE DE LA GLNF.
Mais cela ne se fera jamais... Tu penses ! "on est tous FF et puis il faut pardonner à son prochain et puis ils ne serendaient pas compte, et puis ils pensaient agir pour le bien de la GLNF et
patati et patata et gnagnagni et gnagnagna... la grosse carpe s'enfuira et retournera dans sa vase protectrice... et ce sont les FF qui se feront fumés !
Alors qu'une carpe dans la Dombes, on la pêche, la met un jour dans un seau le temps qu'elle crache toute la vase qu'elle dissimule puis on la fume et on la bouffe !

Oui, mais à la GLNF, désormais, tout le monde va se convertir au régime végétarien... arrosé de château Paradis... hééééééééééééééééééééé !!!

Apatride 13/09/2012 21:25

Mon Cher Emmanuel,

Je te lis depuis longtemps et j'ai beaucoup appris de tes analyses. Celle des attendus de la perte de reconnaissance par la GLUE me surprend par sa tonalité optimiste. Du reste, certains, KO debout
hier, ont retrouvé aujourd'hui leur arrogance.

Ma lecture de l'annonce anglaise est différente. Si on se résume, la GLNF perd sa reconnaissance MAIS AUSSI toute alternative est fermée. En d'autres termes, les anglais interdisent à tout maçon
français de travailler dans une obédience régulière et reconnue autre qu'étrangère. C'est aussi une façon de mettre les juridictions des "hauts" grades face à la quadrature du cercle.

Si j'ai bien compris, les 5 grandes LL européennes souhaitent se charger (ou sont chargées) de la réorganisation du paysage maçonnique français. Et là, autant l'histoire rend acceptable la
soumission des FF de tradition à l'UGLE, autant cette ingérence des belges ou des suisses me parait - beaucoup - plus discutable, en restant courtois.

Tu as quitté la GLNF et tu l'as motivé. Je l'ai quittée aussi. Par contre, je ne crois plus à une rénovation de l'intérieur - souviens-toi de tes écrits tout récents. Et pour preuve du jour, qui
voit-on réapparaitre … Did Go. C'est d'une logique implacable : on peut discuter, commenter, rêver, le système se survivra parce qu'il est devenu la GLNF elle-même. Quant à JPS, "on" ne le laissera
pas faire n'importe quoi, même si l'envie lui en venait.

Alors, que reste-t-il ? Se tourner vers d'autres obédiences françaises … non reconnues ? Quitter son pays pour pratiquer (?) sous d'autres cieux des rites très français ? Pour l'heure, la lumière
luit surement dans les ténèbres mais les ténèbres ont quelqu'excuse à ne pas l'avoir compris.

BD
Ex 66179

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/09/2012 22:22



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère
Apatride,


Merci pour ce commentaire, et pour l’humour
qu’il comporte qui m’a fait bien sourire, comme j’espère que ce sera aussi le cas des autres de tes lecteurs.


Je ne te cache pas que j’ai aussi été très
indigné par la nature de l’ingérence de ces petites obédiences, dans les affaires d’autres obédiences d’un pays qui n’est pas le leur, au mépris de tous les usages maçonniques. Je crois
d’ailleurs que la condamnation de ces « débordements » figure peut-être en filigrane dans le texte anglais.


S’agissant de Jean-Pierre Ser. je le crois
assez différent de ses prédécesseurs, mais évidement, ce n’est qu’une impression. Elle ne peut être confortée que par son action réformatrice et par la mise à l’écart des responsables des
dérives. A contrario, voire (ré) apparaître le personnage que tu cite, qui se revendique chargé des relations avec les Juridictions, au – delà du canular que cela constitue (l’intéressé, si on
lui parle de Corneille est capable de répondre que c’est un chanteur contemporain), constitue déjà une faute majeure. J’ai eu l’occasion d’écrire à cet égard, dans un commentaire précédent, que
même après le départ du Rite Ecossais Ancien et Accepté qui lui facilitera la tâche, il ne s’exonèrera pas d’explications avec le Club Ecossais…Jean-Pierre Ser. n’a plus qu’à se saisir de la
Truelle, dont Maître Legrand m’avait à une époque abondamment entretenu,  et à colmater les fissures qu’il vient déjà de
créer…


Très fraternellement à
toi



greenwarior 13/09/2012 20:26

La GLUA est à la Maçonnerie ce que l'International Board est au rugby (à XV bien sur). Ne pas reconnaitre sa prééminence, ne pas accepter ses règles, c'est se condamner à changer de passion, à
jouer en division inférieure.

Felix38 13/09/2012 20:07

Bonsoir Emmanuel et vous tous mes FF,
Je viens de prendre connaissance de la communication de JPS au sujet de la décision de la GLUA.
Décidément ils n'ont toujours rien compris... Voici un extrait édifiant :"...malgré la situation difficile créée par divers fauteurs de trouble appartenant au passé de la GLNF, la meilleure
solution...". Donc quelques dizaines de milliers de FF ne représentent pour lui que du menu fretin, une quantité négligeable, des crottes de mouches etc etc... Oui, vraiment, ils n'ont rien
compris, ou veulent nous faire croire qu'ils n'ont rien compris... C'est désespérant et de très mauvais augure pour la suite.
Bises frat.
Felix38 Province DS.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/09/2012 22:03



Mon Bien Aimé Frère
Felix,


Je ne veux en aucun cas me faire l’avocat de
Jean-Pierre Ser. mais, en lisant le même texte, je crois qu’il désigne clairement l’ex déchu et sa gouvernance, et non qui que ce soit d’autre ! Bien entendu je n’en suis pas sûr à 100%,
mais cela me semble aussi logique que cohérent. D’autant que nous n’ignorons pas ce qu’il pense de celui-ci, et de beaucoup de ses proches….


Très fraternellement à toi, et aux Frères de
ta Loge.



Alfred de Talebonjour 13/09/2012 19:53

Il se pourrait bien que le frère Ex GLNF n'ait pas tort : sans doute que nous aurions pu continuer à merdoyer pendant encore des années comme avec Charb et Foell, tant que les turpitudes n'étaient
pas médiatisées.
Fallait cacher la merde au chat, quoi. L'odeur ne franchissait pas le Channel.
Alfred, ex 16357 GLNF

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/09/2012 21:55







Pyramide 13/09/2012 18:55

Il y a quelque chose que je ne comprends pas, ce qui me fait d'ailleurs déduire qu'il y a autre chose que je ne comprends que trop bien.

Généralement pour des latins comme nous la Régularité (Landmarks, VLS, Equerre, Compas, etc) est une condition de la Reconnaissance, et donc nous pouvons dire qu'une Loge ou même qu'une obédience
travaille régulièrement même si elle n'est pas reconnue. L'exemple le plus évident est celui de la GLdF.

Par contre les anglo-saxons soutiennent mordicus, ce qui m'a valu des discussions homériques avant que je ne le comprenne, que la Reconnaissance est une condition de la Régulairité. Donc qu'une
Loge non reconnue n'est pas régulière. Donc aussi que la notion de travail régulier n'a pas de sens en dehors de la reconnaissance.

Or la déclatation de la GLUA adopte soudainement une démarche de pensée continentale en parlant de travailler régulièrement même si l'on n'est pas reconnu ! C'est absolument incohérent par rapport
à la pensée anglaise que nous connaissons et à ce qu'ils ont toujours prétendu.

Il ne m'échappe pas que c'est pour eux le seul moyen (tordu et inexact) d'en déduire que la France n'est pas un territoire vierge alors même qu'elle n'a plus de GL reconnue présente sur son sol
!

Le soi disant "pragmatisme" des anglais n'est autre qu'une position absurde qui n'obéit à aucune logique sauf celle d'imposer son point de vue, fut-il indéfendable. Pour arriver à cela, ils
n'avaient aucun besoin de jouer au mauvais équilibriste : il suffisait qu'ils ne retirent pas la Reconnaissance.

Leur manière de faire est une splendide démonstration de l'infini mépris qu'ils ont des autres, car en plus du fait qu'ils sont illisibles sur le plan du raisonnement, ils ne se gênent pas pour
clamer ainsi le fait qu'ils se contrefichent de leurs interlocuteurs et qu'ils les emm...

Tu me connais ... C'est donc parfaitement réciproque de ma part !

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/09/2012 21:55






Oui, Mon Bien Aimé Frère Cambr…oupsss,
Pyramide, je voulais dire, je te connais, et je sais ce que tu brûle de leur dire.


Mais il y a peut-être encore une autre
lecture : ils savent que la crise, la dérive mafieuse n’est le fait que d’un nombre réduit de personnes par rapport à l’effectif global de la GLNF. Et qu’ils ne désirent pas particulièrement
sanctionner la majorité des Frères qui n’ont pas démérité. Aussi, il « gèlent » en quelque sorte le contexte et le territoire, le temps de voire, si oui ou non nous sommes capables de
faire le ménage. Et ils mettent le hola sur les appétits de ce qu’ils semblent bien considérer comme des vautours. Je sais que cette lecture ne te plaira pas, et je ne suis pas sûr que ce soit la
bonne, mais elle ne me semble pas impossible en regardant une fois encore leur texte.


Ce qui est sûr et certain, c’est qu’en tous
cas, il s’agit d’une fin de non reçevoir pour tous ceux qui prétendaient être reconnus par la GLUA a court ou long terme. Mais chacun sait que ce qui est vrai aujoud’hui, ne le sera peut-être
plus demain…


Très fraternellement à
toi.



Philippe Christian 13/09/2012 18:25

Mon cher Emmanuel,

J'ai lu comme tous le communiqué de l'UGLE et tu peux être certain qu'elle aura des réactions dans le monde international car cette position ambigue n'est pas partagée par un certain de GL à
l'étranger.

Tu verras que l'esprit de colonialisme va vite péter quand sera connue la position des GL Outre Atlantique. La FM Française est devenue un expèce de "marché" où certains ont la prétention de croire
que cela est "chasse gardée".

Il est vrai qu'à sa lecture, tous les Frères sincères qui ont été chassés, exclus, suspendus oo tout simplement partis parce qu'ils aspiraient à la Paix. Tous cela qui sont partis à la GLAMF ou
ailleurs vont ils devenir des parias ou les victimes d'une énième scission que certains veulent déjà vite oublier parce que Messieurs les Anglais pourraient le décider ainsi !

Je ne le pense pas !

Je nous invite tous, à plus de réserve sur cette interprêtation faite de cette annonce car il est un fait avéré pour tous ceux qui se sentent concernés par cette affaire : Aucun ne reviendra sur
les colonnes travailler avec leurs bourreaux. Les coups bas ont été si loins, que le pardon n'est pas possible et que ceux qui en sont à l'origine, jamais ne pourront être reconnus pour des Maçons
dans cette société.

Pour ma part, je ne remettrai jamais les pieds dans cette
Crèmerie.

Ce n'est que mon avis, mais il est partagé par nombre de mes homologues et Frères de plusieurs Grandes Loges.

Donc, à suivre en mettant les passions de côté et en calmant notre affectif qui a bien souffert ces 3 dernières années.

Bien fraternellement

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/09/2012 21:45



Mon Bien Aimé Frère Philippe,


Je ne serais pas surpris non plus que la déclaration anglaise provoque des
remous, voir des réactions plus ou moins nuancées…Mais il est un fait certain, c’est que les anglais généralement, savent parfaitement ou ils mettent les pieds, et n’avancent pas à la légère
(voir Waterloo, Fachoda, Mers-el-Kébir, etc..).


C’est dans ce contexte curieux, je le reconnais, que je considère que la
déclaration anglaise, est plus un coup d’arrêt net, voire une condamnation des obédiences qui se prétendaient en passe d’obtenir a terme leur reconnaissance…Sans oublier tout de même que l’objet
principal était l’annonce de retrait de reconnaissance à la GLNF !


Pour ce qui concerne un éventuel retour : je partage tout-à-fait ton
avis, sur le fait qu’il est impossible de l’envisager si les bourreaux sont toujours aux commandes. Exclu !


Par contre, si Jean-Pierre Ser. est capable de créer les conditions de
l’Union sacrée qui dit appeler de ses vœux, alors, oui, cela changera la donne. D’où ma réflexion nouvelle à ce sujet. Et je crois aussi que mon avis est partagé, notamment avec bon nombre de
Frères de ma Province avec lesquels je me suis entretenu…


Par contre, s’il s’en avère incapable, il est tout aussi sûr que c’est
encore quelques milliers de Frères qui partiront rapidement, si toutefois Jean-Pierre est ratifié, ce qui est loin d’être encore acquis…


En toute fraternité avec toi.



Franck Bailly 13/09/2012 18:04

Très chers et bieb aimés Frères,

Je ressoumets à votre attentive lecture le discours du 15 décembre 2000 dit de Juan-les-pins prononcé par le DGM:

"La Déclaration de Juan les Pins
15 décembre 2000 T.R.F. JEAN-CHARLES FOELLNER Député Grand Maître de la G.L.N.F.
Mes Très Chers Frères, En premier lieu, j’attirerai votre attention sur un constat qui fait mal mais qui est une réalité incontournable :
Au sein de la Province Alpes Méditerranée travaillent plus de 2000 Frères. Ils représentent plus de 7% des effectifs de la GLNF.
Néanmoins, plus de 80% des “ affaires ” qui accablent présentement notre GLNF, émanent de cette même Province.
Ceci tant dit, la situation dans laquelle la Province se trouve aujourd’hui, ne nécessite l’irruption ni d’un Zorro, ni d’un Terminator, et moins encore d’un médecin légiste.
Simplement, l’intervention d’un Franc-Maçon blanchi sous le harnais et rompu depuis près de trente cinq années, aux arcanes, aux grandeurs et aux misères de la Franc-Maçonnerie, et qui soit
lui-même indépendant, sans parti pris. Et - cela va de soi - totalement inattaquable comme profane et comme Maçon.
En tant que Député Grand Maître de la Grande Loge Nationale Française, j’ai été chargé par le Grand Maître de cette mission d’intervention avec carte blanche. Mission que je partagerai avec tous
ceux d’entre vous qui le voudront bien.
Nous devons d’abord déterminer :
Comment et pourquoi nous en sommes arrivés là. Quelles sont les causes. Et aussi, qui sont les responsables et les coupables.
Savoir – ensuite – comment nous parviendrons à refaire, de cette Province blessée, que j’avais eu à diriger durant neuf ans, le beau fleuron de notre obédience qu’elle était encore, voici peu
d’années.
Parallèlement aux malheurs qui frappent cette Province et la GLNF par voie de conséquence, nous voyons dans le même temps, de graves scandales qui détruisent la classe politique française, qui
traduisent en justice des chefs d’entreprises importantes, des hauts fonctionnaires, des policiers, des membres des Forces Armées, des prêtres.
Et même des magistrats.
Ces énormes scandales profanes, généralisés, quotidiens, ne doivent pas nous inciter à banaliser nos propres dérives maçonniques, même si celles-ci sont – finalement – peu nombreuses.
Ils doivent au contraire nous amener à y mettre un terme sans délai. Et, quel qu’en soit le prix à payer.
Nous savons trop –désormais – ce que coûtent le laxisme et la langue de bois.
Le niveau zéro de la Maçonnerie Les “ affaires ” et les mises en examen qui ébranlent les fondations de notre Province Alpes Méditerranée révèlent des dysfonctionnements d’une extrême gravité. Et,
d’invraisemblables manquements à nos idéaux et à nos règles maçonniques les plus fondamentales et les plus respectées.
• ce sont des compromissions politiques totalement incompatibles avec les responsabilités maçonniques, • c’est l’affairisme et la cupidité de certains qui violent quotidiennement notre règle en
douze points • ce sont les ambitions mégalomaniaques, la volonté de puissance • c’est le goût immodéré pour le paraître au mépris de l’être, • la boulimie de l’avoir et l’anorexie pour le savoir •
c’est l’égoïsme sans frein, c’est même le tout-à-l’ego.
Ce pitoyable bric-à-brac profane, pénétrant dans nos temples à l’insu de notre vigilance, nous amena là où nous sommes aujourd’hui.
Avec, en prime, la “ cordonnite ”, ce mal bien de chez nous qui répand la bêtise et la rancoeur et oblige à des dépenses pour les brosses à reluire.
C’est qu’à force de recevoir des honneurs, des charges, on finit par croire qu’on les mérite. Ce qui est plus grave, c’est qu’on finit par croire que les autres, ceux qui n’en reçoivent pas, ne les
méritent pas !
Le jour où nous aurons admis qu’une nomination, une fonction hiérarchique même et surtout aux plus hauts niveaux est, non pas un honneur, et encore moins un droit, mais un devoir, une charge, une
responsabilité qui nous engage aux yeux de tous nos Frères, ce jour-là, la Maçonnerie reprendra sa marche vers la Lumière.
Certains s’indignent douloureusement de l’opinion désastreuse que peuvent avoir, à l’encontre de notre GLNF, la presse, les médias, la justice, et une partie de l’opinion. Ils s’estiment mal-aimés,
incompris, rejetés.
Rafraîchissons sommairement leur mémoire Tout commence par les affaires imputées à Michel Mouillot. Première erreur : nous n’avons pas compris que ce cas – isolé – était peut-être l’arbre qui
dissimulait la forêt, du moins d’autres arbres.
Le suspectant, aurions-nous pu éviter les scandales qui suivirent ?
Nous allons voir que, paradoxalement, rien n’est moins sûr.
Rappel nécessaire de quelques cas exemplaires :
• un VF “ cartomancienne ” opérant sur Minitel, sous le nom d’Alexandra, était en fait un homme. Lequel ponctionna énormément les cartes bleues de ses clientes avant de prendre ses quartiers à la
prison de Grasse. Il s’agissait en fait d’un Vénérable de notre Province, • un VF pédophile (intègre), lui aussi à la prison de Grasse, • un Frère arroseur de salades (et arrosé), amateur d’armes à
feu, • un Député Grand Porte-Glaive, policier, passionné de fichiers protégés, mais agissant à l’insu de son plein gré, • un Frère avocat condamné et suspendu pour escroqueries, • un Député Grand
Directeur des Cérémonies receleur-fourgueur de titres au porteur volés, • un Frère pratiquant de juteuses extorsions de fonds chez des commerçants, • plus quelques autres.
Ces fossoyeurs de notre fraternité et de notre honneur seraient devenus les fossoyeurs de la Maçonnerie si nous ne nous étions pas réveillés à temps.
“ C’est la faute aux enquêteurs de nos Loges – ils devraient être plus vigilants avant l’initiation de ces profanes ! ” C’est aller vite en besogne, cette affirmation est même passablement
ridicule. Dans un grand nombre de ces cas, nous n’avons aucune responsabilité. A ce niveau même la consultation illicite des fichiers du STIC serait inutile.
C’est tout simplement qu’avant de devenir pédophile on ne l’est pas. Mais – il y a un commencement à tout – quand on le devient, lorsqu’on porte un tablier, qui saura que le porteur de tablier est
entre temps devenu pédophile ?
Avant de devenir “ cartomancienne ”, un VF exerçait la profession de beaucoup d’entre vous, commerçant, représentant, fonctionnaire. Le drame c’est qu’il est devenu “ cartomancienne ” et escroc
(l’avenir dans les cartes bleues) alors qu’il portait un tablier de Passé Maître.
L’application du principe de précaution était-il possible ? Évidemment non.
Pour d’autres, hélas, leur cas implique notre entière responsabilité.
Un Frère radié du GO pour motifs graves demande sa régularisation à la GLNF. Une Loge parisienne rejette sa candidature après trois enquêtes négatives et fait suivre le rejet à qui de droit à
Paris.
Le “ rejeté ” est régularisé dans une Loge de votre Province et, de retour à Paris, il grimpe aux sommets de la hiérarchie dans un délai digne du Livre Guinness des Records.
En… mai 2000, il est pris en flagrant délit et inculpé.
De Mozart et Victor Schoelcher, de Bartholdi et Kipling à Marcel la salade, que de chemin parcouru !
A ce niveau, nous devons nous interroger :
Comment avons-nous pu supporter tout cela si longtemps ?
C’est la faute à Pisan !
Le poisson pourrit toujours par la tête. Certes. Et le piéton par les pieds. Regardons-nous un instant.
Vous savez tous que nous ne pouvons plus, aujourd’hui, laisser au vestiaire des décors dans une mallette, une épée flamboyante, un maillet, sans que ces objets sacralisés ne se volatilisent dans
l’heure ?
A Pisan, devant le grand temple Jean Mons, un écriteau prévient : “ La maison n’est pas responsable des objets déposés au vestiaire ” (sic).
Ignorez-vous que certains Vénérables, très rares certes, disparurent avec le Trésor de leur Loge ? Et le Tronc de la Veuve en prime… Avant d’accuser, systématiquement, les chefs de l’Appareil, en
amont, ne devrions-nous pas avoir le courage de balayer en aval, devant nos temples et nos parvis ?
C’est la faute des médias !
Nos scandales furent d’autant plus difficiles à supporter que la presse, les médias, qui publièrent des informations obligées sur ces affaires, eurent droit à nos invectives : “ Presse à scandales
! Journalistes en mal de copies ! Tout ça n’est qu’un tissu de diffamations, de mensonges ! Faisons des procès ? etc. ” Nombre d’entre vous finirent par croire que nous étions des martyrs. Alors
que nous étions coupables de laxisme.
Et d’abus de langue de bois. C’est la faute au procureur !
Lorsqu’un Procureur déclara que des dossiers d’instructions judiciaires disparaissaient et que des réseaux maçonniques y étaient peut-être pour quelque chose, là, ce fut un tollé maçonnique, et il
se prolonge encore aujourd’hui :
“ Ce Procureur s’acharne contre la GLNF… C’est de l’anti-maçonnisme primaire… ” Pour faire bonne mesure, on ajouta même qu’en se rendant à une Tenue blanche du G.O. il montrait qu’il voulait la
perte de la GLNF (sic).
C’était occulter un peu vite que ce Procureur avait déclaré à la presse qu’il se rendrait également à la GLNF si on l’y invitait.
De toutes façons, on aimerait que

atlantiqueliber 13/09/2012 16:36

Oh ! la la mon cher Emmanuel : quel organe !
Je parles de ton ego bien sûr.
Surtout relies-toi et particulièrement tes commentaires aux commentaires (longs et en gras) qui ne sont qu'une mise en avant de ta personne (j'ai fait, je suis, j'ai raison, je, mon, ma, ...)et
même en cas de désaccord : belliqueux.
Tu n'acceptes pas la contradiction, tu as toujours raison.
Tu te mets en avant, toujours ... fort d'un certain nombre de lecteurs qui ont progressés du fait de l'abandon de certains autres blogs (après la création de la gl-amf forte de plus de 10000 frères
et cela te gênes car tu aurais souhaité qu'elle végète)
N'oublies pas que la maçonnerie ne se fait pas dans les médias (blogs), mais dans une loge et au fin fond de soi.
Et même si cela te déranges, c'est ce qui se passe dans les loges de la GL-AMF et les frères qui y travaillent ont retrouvé le calme et ne veulent plus être agressés, ni directement ni via leurs
instances dirigeantes.
Entre les affaires, les compromissions, les métaux, les "paraître", la course aux honneurs, les subordinations, etc... nous avons choisi la Tradition, les loges souveraines, la simplicité, la
fraternité et le tout basé sur un élément fondamental : le travail.
Bien évidemment, nous rechercherons la reconnaissance car nous sommes réguliers, mais jamais nous ne perdrons notre âme pour cela, que ce soit clair.
Et à choisir entre ce qui se fait à la GLNF depuis trois grandes maîtrises et les objectifs et réalités de la GL-AMF : il n'y a pas photo, comme on dit. Il vaut mieux rester non reconnus mais
rester véritable franc-maçon.
Si ce message passe, je lie déjà ta diatribe, mais peut importe : j'ai dit même et surtout ne détenant aucune vérité.
Fraternellement, car chacun peut et se doit de progresser.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/09/2012 21:28



Mon courageux Frère
anonyme,


Cela faisait longtemps que tu ne nous avait
pas fais l’honneur de l’aigreur de tes diatribes.


Non que je m’en plaignais, mais je pensais que
ton passage à la GLAMF, aurait suffit à t’équilibrer dans l’atmosphère calme de ses loges. Visiblement, il n’en est rien. Tu as donc toujours besoin de t’intéresser à la GLNF, et au Myosotis du
Dauphiné-Savoie. Quel honneur nous avons tous !


Il semble cependant que tu n’apprécies pas le
ton ou le style de mon écriture. Je le comprends aisément, puisque, visiblement, je n’écris pas ce que tu voudrais. Je ne t’en voudrais donc pas, si tu ne figure pas au nombre des 6.880
consultations enregistrées hier sur mon blog. J’en profite pour te préciser que, ayant pris l’initiative de créer ce blog, et d’y écrire deux ou trois articles, dans mon penchant égocentrique que
tu dénonces. Je m’arroge aussi le droit de choisir le ton que j’adopte…Je ne manque pas de culot, n’est-ce pas ?


Hé oui, j’ai voulu créer, un lien, un dialogue
direct, une discussion, un échange d’idées parfois contradictoires, avec mes lecteurs. Et souffre aussi que ceux-ci reflètent toutes les tendances vivant au sein (et parfois au dehors) de la
GLNF…


Par contre, un point mérite d’être
relevé : tu dis que je n’accepte pas la contradiction ? As-tu une seule fois été censuré lorsque tu m’as envoyé ce genre de diatribe ? Jamais ! Pas plus qu’aucun des Frères de
la GLAMF, comme notre Bien Aimé Frère Pyramide a eut l’élégance de le mentionner encore récemment.


Adam et Eve, lorsqu’ils étaient au Paradis,
n’ont jamais cherchés à en sortir…Tu te prétends au Paradis à la GLAMF, ce que je peux très facilement admettre, puis-je te suggérer d’y rester et d’en profiter, afin de n’en rien perdre, et
surtout ne pas te provoquer inutilement des aigreurs d’estomac su mon blog…


Bonne soirée à
toi.



NEMO 13/09/2012 16:15

Cette déclaration est vraiment diplomatiquement SO BRITISH ! Elle est dés plus contradictoire et ambigue, cela nous apporte de l'espoir, la porte n'est pas complétement fermée.

J'epère que cette évenement et le changement de gouvernance vont déclencher un électro-choc salvateur qui va permettre de fédérer les énergies.

Reformons la chaîne d'union , que la "politique" et le "clanisme" sortent de nos assemblées , cessons de voir nos FF selon des étiquettes de combat, au diable les qualificatifs de rebelles,
affidés, légitimistes, stifaniens......REDEVENONS SIMPLEMENT DES FRERES !

De toute manière, contrairement aux "Cassandre", je pense que les erreurs du passé, ne pourront plus se réitérer, on se réveille aujourd'hui avec la gueule de bois, et nos FF anglais nous ont mis
un coup de pied au c....

A la bonne heure, voilà un beau chantier en perspective : La recontruction de notre maison.

Au travail mes FF !

Alferd de Talebonjour 13/09/2012 15:52

Mon cher Frère Emmanuel,
Avec tout le respect que je dois à ta constance et à ta franchise, dire que les frères de la GLNF ont accepté le joug en conscience est un peu sévère.
je me souviens du temps où Yves T. se vantait devant moi d'avoir dans son tiroir de droite de quoi faire marcher au pas 80 % du Souverain Grand Comité. En fait, ces 80 % lui devaient leurs titres
et médailles et tremblaient de les perdre.
Je me souviens aussi de l'incident qu'il avait créé en sortant sous le nez du grand maître anglais de la Marque un document en se flattant de "tenir" son grand maître, (aujourd'hui décédé)etc.
De toute façon, dans un système de votes à main levée, avec des scrutins sans contrôle réel, comment veux-tu que les gens ne se soumettent pas?
Quand on n'est pas content du vote, on se dit qu'on a une vie ailleurs et autre chose à faire que de se battre pour un truc qui de toute façon ne changera pas.
On va pouvoir vérifier avec Ser., qui ne va rien changer d'essentiel à la structure de l'obédience, que ce n'était pas une question de personne et que le guide n'a rien inventé.
La décision anglaise n'est certes pas marrante mais l'inverse ne le serait pas davantage.
Les Anglais ne comprennent pas ce que les maçons réguliers français font d'"irregular". Pour eux ça va de soi. Pour nous aussi mais on ne parle pas tout à fait des mêmes choses.
Quel que soit l'avenir, nous ne sommes pas près d'avoir des grands maîtres qui s'intéressent un tant soit peu à la chose initiatique.
Avec l'assurance de mon estime,
Alfred, ex GLNF 16357

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/09/2012 21:10



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère
Alfred,


Il me semble que les votes du Souverain Grand
Comité, en tous cas ceux relatifs à la désignation du candidat à la Grande Maîtrise, ont lieu à bulletins secrets. Je ne suis pas formel, n’étant pas membre de cet organe, mais je crois que si
tel n’avait pas été le cas, je l’aurais su et donc me serait insurgé pour ca aussi…


Quand aux anglais, je le répète, ils
connaissent de manière extrêmement précise la situation, dont ils sont informés au jour-le-jour. Leur décision, pour étonnante qu’elle soit, est donc basée sur une vision de la situation très
claire, et a été murement réfléchie et pesée…Ce qui peut rajouter à l’incompréhension de certains, je l’avoue.


Avec mes sentiments les plus
fraternels.


 



Alfred de Talebonjour 13/09/2012 15:02

C'est génial.
A plus ou moins bref délai, la reconnaissance sera de nouveau accordée à la GLNF et les choses pourront reprendre comme avant, avec un GM qui n'y connaît rien sur le fond, comme ses
prédécesseurs.
Parce que bien sûr, personne ne veut voir que nos embêtements n'ont pas commencé avec le guide.
Le nouveau GM va de nouveau pouvoir faire tomber les ukases au nom de son ignorance.
Tôt ou tard l'illettré de service aura une araignée au plafond et le cirque recommencera.
Qui va proposer (et non simplement promettre en langue de bois) une réforme de structure réelle et dans un sens démocratique ?
N'oubliez pas que les promesses électorales, n'engagent que ceux qui les écoutent.
Alfred ex 16357.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/09/2012 21:02



Mon Bien Aimé Frère
Alfred,


Tout d’abord bonsoir, et félicitation pour ta
décision de te dévoiler.


Moi-même très ignorant du Corpus maçonnicus,
j’ai pu apprécier avec grand intérêt à la fois tes écrits, et le fond des opinions que tu a émises soit ici soit sur d’autres blogs.


Les trouvant dignes d’intérêt, puis-je me
permettre de te suggérer de rédiger une sorte de feuille de route des mesures que tu juge indispensables à l’intention du candidat désigné à la Grande
Maîtrise ?


Qui sait, peut-être en tiendra-t-il compte, et
qu’ainsi il mettra en œuvre des réformes indispensables, aptes à la fois à rompre avec les dérives du passé, mais aussi à garantir l’avenir par la transmission de nos Valeurs et Traditions,
c’est-à-dire de l’héritage de nos anciens. S’il en manifestait le désir, après avoir pris des mesures visant à restaurer la confiance entre tous, peut-être que tu pourrais l’y
aider ?


Connaissant l’équipe qui l’a entouré jusqu’à
sa désignation le 6 septembre, je suis convaincu qu’il n’a pas accès pareille profondeur que la tienne…Elle ne pourrait que lui être utile !


Très
fraternellement.



1/43000 13/09/2012 14:39

GEMISSONS, GEMISSONS, GEMISSONS,… MAIS ESPERONS !
Mon TCF Emmanuel, Mes TT CC FF,
Je suis surpris de la tonalité de certaines réactions sur ce blog : du déni jusqu’à la paranoïa. En passant par l’ignorance.
Le texte que tu présentes – et qui d’ailleurs, se trouve maintenant aussi sur La Lumière (à ce propos, mes félicitations pour ce magnifique scoop) nous donne motifs à gémir : la perte de la
reconnaissance anglaise fait mal et fera mal à tous ceux qui savent ce qu’est authentiquement la Maçonnerie, née à Londres en 1717 et définie par ce qui allait, au fil des ans, devenir la G.L.U.A.,
« Grande Loge mère du Monde ». C’est pour tous les Ouvriers qui travaillaient sur le chantier français une heure triste qui semblait mettre fin à une épopée de près de cent ans.
Mais les motifs d’espérer sont également nombreux.
C’est à la lumière des principes de la reconnaissance et de la régularité qu’il convient de lire le texte pour en comprendre les sous-entendus.
En ce qui concerne la GLNF : la perte de la reconnaissance n’est pas causée par l’irrégularité de ses principes ou de ses travaux, mais par la situation dans laquelle présentement elle se trouve
(ne revenons pas sur ce point). La réaffirmation des liens historiques entre les deux Obédiences confirme le fait qu’un retour à un fonctionnement normal permettra à la GLNF d’être de nouveau
reconnu. L’élection de Jean-Pierre SERVEL en constitue, aux yeux de nos Frères anglais, une condition nécessaire, mais non pas suffisante.
En ce qui concerne les autres Obédiences, le texte est cruel : non seulement et contrairement à ce que d’aucuns voulaient faire croire, il n’y a pas de négociation entre Londres et celles-ci, ni
collectivement, ni individuellement, non seulement aucun état n’est fait de leur éventuelle régularité, mais, en soulignant que la France n’est pas un territoire maçonnique ouvert, la GLUA ne
déclare pas la place de la GLNF vacante.
Faut-il ici rappeler que les principes de base de la reconnaissance d’une Grande Loge étrangère supposent que la création de celle-ci procède d’une Grande Loge reconnue ou de trois Loges
régulières, elles-mêmes reconnues par une Grande Loge régulière. Ceci n’est le cas d’aucune Obédience maçonnique française en dehors de la GLNF, notamment ni de la GLDF, ni de la GL-AMF ; ils
supposent aussi la complète indépendance de la Grande Loge, notamment vis-à-vis de tout autre corps maçonnique : qui pourrait prétendre que ce soit le cas pour une Grande Loge monorite au sein de
laquelle la prégnance d’une Juridiction de Hauts Grades s’exerce pleinement, ou pour une Grande Loge structurée autour de Maisons de Rites qui, pour certains d’entre eux, affirment par principe
leur autorité sur l’ensemble des degrés, y compris les degrés symboliques (the Craft) ?
Alors, oui, quelque part, cette sanction même qui frappe la Maçonnerie française est porteuse d’espoirs. Elle me conduit, moi qui ne suis plus à la GLNF, dégoûté par ce que j’y ai vu ces dernières
années, à m’interroger très fermement sur la question de mon retour.
Si, rapidement, le nouveau Grand Maître élu donne des signes de sa volonté de sortir la GLNF de ses errements, s’il ne se prend pas pour le lien direct entre le GADLU et ses Frères, s’il sait, non
pas nécessairement sanctionner, mais au moins se séparer, dans la Gouvernance, de ceux qui ont excommunié, sanctionné, exclu leurs Frères pour délit de Maçonnerie, alors, je reviendrais.
Et ne serai certainement pas le seul.
Fraternellement
ex 28676

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/09/2012 20:53



Mon Très Cher Frère
1/43000


C’est sûr…je serais probablement dans ton
cas…


Mais nous en sommes encore
loin !


D’ici là, je t’adresse mes sentiments les plus
fraternels.



GLOMAUD 13/09/2012 12:43

"EXTIRPER LE CANCER QUI VOUS RONGE " !!!!
SERVEL TU VAS AVOIR A FAIRE UN MENAGE DOULOUREUX DANS LA G.L.N.F ET DANS TON ENTOURAGE !!
EN AURAS TU LE COURAGE SINON LA POSSIBILITE ?
L'AVENIR DE NOTRE OBEDIENCE EST ENTRE TES MAINS !!SI TU ES RATIFIE!!

Le Patagon 13/09/2012 12:15

... Et pendant ce temps-là, Jean Mu__ annonce tranquillement sur un blog anti-maçonnique qu'il hésite entre soutenir le candidat officiel et quitter la Maison... Quid de son assignation en nullité
des décisions prises depuis la démission du Stif.? Vous ne croyez tout de même pas qu'il va prendre la peine d'en informer la piétaille! Je comprends sans peine, mon BAF, que tu préfères descendre
d'une telle rossinante pour songer à rentrer à pieds à Pisan! Soyons clairs: les FF "modérés" de base n'ont plus d'autre choix que le tien désormais, puisque le Premier Couteau suit les seconds
dans leur fuite éperdue... Tout ça pour ça! Il eût peut-être suffit d'attendre la fin "naturelle" du mandat du Stif. pour ne pas le renouveler: nous eussions ainsi économisé Monique et 20.000
démissions-radiations... C'est une sacrée leçon de vie qui nous est donnée trois ans plus tard par une cohorte de vieux maçons chenus! Activons-nous sur le chantier et faisons silence: inutile de
jacasser autant qu'eux pour ne laisser que ruines... Au boulot, mes FF désabusés, ouvrons nos loges et reconstruisons ce que nos anciens nous ont détruit! Frat. à tous les humbles.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/09/2012 20:41



Je ne peux te laisser dire que le blog auquel
tu fais allusion est un blog antimaçonnique ! Bien au contraire, en faisant parfaitement son travail de journaliste, l’administrateur de ce blog nous a permis de prendre connaissance de bien
des dérives que sans lui nous aurions ignorés. Et de tenter, de manière plus ou moins habile de faire le ménage, ce qui, de mon point de vue est à l’honneur de nos Frères. Et cela, je l’attribue
aussi à nos Frères partis à la GLAMF, dont tu sais que je réprouve le départ…


Aujourd’hui, le choix pour nous tous qui avons
« résisté », est simple : soit le prochain Grand Maître est capable de rompre avec les dérives du passé, et nous reviendrons et l’aiderons, soit il les perpétue. Dans ce cas, il
n’administrera plus qu’une micro obédience, car ce qui reste de Francs-maçons pétris des valeurs d’honnêteté et d’étique, quitteront alors l’obédience, et ne le ratifieront pas…C’est mon opinion,
et je crois qu’elle est assez partagée…


Fraternellement.



Frère Terrible 13/09/2012 12:02

@Ovize

Il y a une restriction de sécurité supplémentaire sur ce blog.

Copie ton word avec ta souris, mais pour le coller dans ton message, appuie : control (ou Ctrl en bas à gauche) et la lettre V

Frat

le voyageur 13/09/2012 11:44

TC Emmanuel,
on reconnait tes interventions au fait qu'elles sont réalistes, juste passionnées comme il est souhaitable! mais toujours suffisamment objectives.
Après la décision des FF anglais, ce qui était prévisible c'était la concurrence entre les GL.
Or tu as raison (si j'en crois ta traduction(:-)) de signaler que personne n'a d'avantage. Que seule la GLNF est en observation comme la GL malade qu'elle est mais donc guérissable.
Je laisse donc les autres GL à leur phantasme. Le plus grave étant la confiance que leurs FF font à leurs dirigeants.
En ce qui concerne la GLNF, je fais état de mes phantasmes personnels:
- certes utilisez le "karcher" si vous le souhaitez mais arrêtez de vouloir créer des "Ordres" parallèles. C'est un phantasme (décidément!)qui ne fait pas bonne impression dans le paysage
international.(comme tu dis, "la route est pavée"!)
Et comme toi, plus ça va et plus je retiens ma démission.
Très fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/09/2012 20:33



Mon Bien Aimé Frère
Voyageur,


Merci encore une fois pour ton appréciation si
sympathique et pleine de mansuétude. Cependant je répète que je ne prétends pas être objectif, puisque je prends parti (quoi que), par contre, j’affirme être honnête dans mes prises de
positions.


J’espère que tu seras entendu, dans ton
espérance, car elle est le reflet du bon sens…


Très
fraternellement.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche