Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 16:24

Beaucoup d’entre vous m’ont demandé pourquoi m’être abstenu de commenter l’actualité de la GLNF ces dernières semaines. Ceci ne correspond en effet pas à mes habitudes.

Pourtant, pour ne rien cacher, la réponse est simple : tout simplement parce que j’ai trouvé cette actualité bien trop médiocre pour me distraire de mes vacances.

En effet, les déclarations de candidatures d’un Dul., d’un Mah., d’un Cay. ou de n’importe quel autre nouveau venu sont-t-elles de nature à apporter quelque chose d’important ?

La réponse est claire, évidente. Il s’agit de non-évènements. Malheureusement.

Elles ne font que confirmer ce que nous savons depuis bien longtemps déjà, à savoir que ces personnages, tous issus de l’entourage de l’avocat antibois désavoué par toute la Maçonnerie universelle, ont le plus grand mépris pour les Frères de la GLNF et n’ont rien compris – ou ne veulent pas comprendre – aux raisons de la crise qui a amenée notre obédience au bord de la disparition.

Pire, ils ne sont, pour la plupart, que les instruments des Frères de la Côte qui cherchent coûte-que coûte à conserver le contrôle de la GLNF.

Il suffit de les regarder…Plutôt que de réfléchir et d’agir pour le bien commun, devant le corps agonisant de notre obédience qui bouge encore, ils sont là à vouloir déjà le dépecer.

Jamais la démonstration de la carence des Grands Officiers actuels de la GLNF n’aura été aussi bien illustrée que par l’étalage de ces candidatures…

Aveugles, ou pas intéressés à comprendre la situation et les messages adressés par les loges qui ont forcé la gouvernance au départ, ils n’ont rien comprit au drame de la GLNF et aux évènements de ces trois dernières années.

Car l’épiphénomène Claude Seiler et FMR ne sont rien, au regard des causes profondes qui ont engendrées cette crise.

Or, à l’exception de Jean Murat qui s’en est toujours défié, la quasi-totalité des candidats sont issus de ce système pensé, voulu et érigé par les Frères de la Côte, et ne cherchent qu’à le perpétrer au-delà de quelques mesures de cosmétique.

De plus, il n’est pas inintéressant de savoir que la plupart d’entre eux, ont précédemment tentés de monnayer leur soutien auprès des candidats de l’opposition…

Cela donne un éclairage saisissant sur ceux qui prétendent incarner la GLNF, et nous donner des leçons de morale, telles que celles que vous pouvez lire dans leur profession de foi.

Qui avons-nous donc en présence, pour ce qui restera une sorte de foire, un tiercé au mieux, mais qui n’a rien de maçonnique, tellement le contexte est chargé de considérations profanes.

Pour assurer la suprématie du Sud-Est et prendre des voix à Jean Murat, l’ex avait besoin d’« idiots utiles ». Il n’a eut aucun mal à en trouver, ils pullulent autour de lui…

La ribambelle de candidats stifaniens, (Sébastien Dul., Christian Mah., Thibaut Cay., Jacques Gri., et même Serge Tof.) s’apprête donc à nous rejouer le même numéro que le 30 mars 2012 et se désisteront pour le candidat « officiel » Daniel Jac. à l’approche du 6 septembre prochain, à moins que ce le soit pour le 30 août prochain.

Ils sont là aussi pour assurer la suprématie des Frères de la Côte, et tenter de prendre le plus de voix possibles a Jean Murat, lequel doit faire face à un front objectif qui veut lui faire barrage coûte-que coute : Si l’Ex déchu a lancé un mot d’ordre consistant à tout faire pour empêcher Jean Murat d’être Grand Maître, il a reçu en cela l’aide directe des proches de Jean-Pierre Ser. Didier Gom. et Jean-Pierre Rol. qui dès le 30 mars 2012, à l’issue du vote du S.G.C. faisaient campagne publiquement sur ce thème : « tout sauf Murat » ! Les mêmes redoublent d’ailleurs aujourd’hui d’effort !

Passons-les rapidement en revue :

Daniel Jac.

Il a une mission essentielle : prolonger la mainmise des Frères de la Côte, particulièrement les deux derniers GG.’.MM.’., et faire en sorte d’empêcher qui que ce soit de venir mettre le nez dans le Grand livre des comptes. Il est là aussi pour assurer leurs intérêts, auxquels il semble bien lié. L’ex déchu ne fait jamais rien au hasard, et sa nomination ne relève certainement pas de celui-ci.

On peut à juste titre s’étonner de voire un candidat revendiquer d’avoir été choisi par un quidam qui s’est vu refusé la confiance des Frères de la GLNF et de l’immense majorité de ses loges à trois reprises…Il est vrai que dans ce système des Frères de la Côte qui a mit la GLNF au ban de la Maçonnerie Universelle, il ne faut pas être trop regardant. On a les références que l’on peut…

Et elles n’ont pas grand-chose à voire avec nos valeurs. C’est sans doute pour cela qu’on tente une fois de plus de nous les imposer, cette fois avec un visage différent.

Il n’en demeure pas moins que nous avons déjà un aperçu de la considération qu’a ce candidat à la fois pour nos institutions, vis-à-vis de l’étique, et du respect dû aux Frères de la GLNF :

On se souvient que Daniel Jac. n’est pas candidat à la Grande Maîtrise pour la première fois !

Mais la fois précédente, en compagnie de ses compères Bal. et Can., c’était pour rire ! Pour ridiculiser l’institution !

http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/wp-content/blogs.dir/693/files/2012/03/Fausse-candidature-et-vraies-valeurs.pdf

Par conséquent, rien ne nous dit que cette fois encore, il ne se paye pas encore notre – votre – tête !

D’autant plus que, selon des confidences qu’il aurait faites à ses proches, sa candidature « forcée », ne l’enchanterait guère, ayant peur de devoir « porter le chapeau » pour d’autres, en cas de plaintes… Dans ce cas, n’aurait-t-il pas en effet beaucoup à perdre ?

Qu’a-t-il fait pour la GLNF ?

Au vu de ce qui précède, on ne peut que constater qu’il n’a fait que la déprécier, notamment en appuyant l’action de celui qui l’a fait. En effet, jamais il ne s’est élevé contre les persécutions orchestrées – notamment sous sa responsabilité – contre les Frères de la GLNF.

Sébastien Dul.

Voici la quintessence d’une candidature que tout le monde trouve incongrue, faisant ainsi l’unanimité au-delà de toutes les sensibilités en présence au sein de la GLNF.

Il est même dénigré par son successeur affidé et propagandiste attitré de l’ex, Pierre Benz. !

(Pourtant, personnellement, j’ai du mal à faire la différence entre le fond et la forme des deux personnages, qui à mon sens se ressemblent en tous point au sein de la GLNF, et qui y laisseront sans doute le même souvenir…)

Nommé  GMP par un Grand Maître illégitime, il ne peut se présenter dans aucune loge de sa province, elles le rejettent quasiment toutes.

A ses yeux cela n’a aucune importance, seul compte pour lui son titre (pourtant virtuel puisqu’illégitime), et son pouvoir illusoire sur un collège d’« officiers » constitué de recalés de la F.’.M.’.

Il restera à tout jamais flétri par ses écrits en qualité de porte-parole de l’ex, lorsqu’il était l’administrateur de « l’Acacia », dont il écrivait à la fois articles et commentaires.

Pour mémoire, voici un rappel (à partir de copies d’écran) de ce que ce média publiait sous sa responsabilité :

Il est tout de même frappant qu'une seule et même plume écrive sur les blogs Myosotis les 3/4 des articles et signe également une bonne moitié des commentaires sous des pseudos dont le style toujours le même ne réussit à tromper personne : "Fidèle d'Amour", "Cincinnatus", "GMX", "Daniel", "JP". Sachant qu'il était repéré ce brillant détenteur de la vérité absolu a fini par abandonner ses anciens masques "Nicolas Dupond" et autres "Sancho Panza" pour en prendre de nouveaux mais nous observons tous les jours son pitoyable petit manège.
Il assène jour et nuit les principes d'une morale à "2 balles" toute droite sortie d'une bande dessinée voir même d'une religion extrémiste organisée en mode binaire. A ce titre, il n'est pas un franc-maçon car il voit tout en blanc et noir, en gentil FMR et en méchant GM de la GLNF.
Il a beau être productif animé actuellement par une violente crise de diarrhée verbale, il n'en demeure pas moins affligeant. C'est un loufoque.
Cet auteur voue une haine incalculable au GM de la GLNF ce qui n'est pas très maçonnique, comme vous en conviendrez. Il a toujours haï son propre père.
S'il avait été initié, ce qui n'est pas le cas, il n'aurait de haine pour aucun de ses frères à commencer par le GM de la GLNF représentant de l'obédience toute entière.
Il se cache. Premier subterfuge, il appartient à une province parisienne mais travaille en réalité dans une autre au fin fond de la province. Second subterfuge, il ne réside pas en Francece qui l'arrange pour mieux se dissimuler. Il fait tout du matin au soir pour se planquer. Ah, quelle absence totale de courage ! Il est bien placé pour faire la morale sur les blogs, lui qui n'assume pas le tiers du quart de son identité ! C'est un tricheur.
S'il était franc-maçon il cesserait de rendre des oukazes de jardin d'enfants bien caché qu'il est derrière l'anonymat de quelques pseudos enfantins.
S'il était cohérent avec ce qu'ils demandent aux GOP, il déposerait le premier son tablier de TVF qu'il n'a jamais mérité de porter.
S'il était cohérent avec ses propos à l'égard de la GLNF qu'il déteste à bien lire les termes abjects qu'il emploie, il enverrait sa démission et continuerait de se vanter partout d'appartenir à une autre Grande Loge régulière.
méfiez-vous, cet homme est un tricheur.
Il suffit de lire ses torrents de haine et de délire pour sentir que cet homme est occupé du matin au soir à faire le mal autour de lui.
Allez, mon vieux, arrête ton cinéma et vas jouer ailleurs car tu nous fatigues.
Et qu'il nous épargne sa ritournelle habituelle : "Non c'est pas moi maîtresse, c'est lui !"
En fait, il mériterait que son père lui donne encore une bonne fessée car il n'est qu'un sale gosse.

Commentaire n°3 posté par nicolas avant-hier à 14h39

Jeudi 17 juin 2010 4 17 /06 /2010 09:13

GLNF : FMR c'est le VUVUZELA de la Franc-Maçonnerie !

Depuis 24 heures, la bouillasse ne se contente pas de dévaster les rues de Draguignan, elle inonde aussi les blogs FMR-Myosotis.

Des articles répétés 25 fois les mêmes, des mots sans dessus dessous, une prime à la haine, un jackpot de la bêtise, le super Loto de la stupidité.

La palme toute catégorie revient à Fidèle d’Amour qui hallucine davantage de jour en jour, au point de confondre la fraternité avec un film sur les pires horreurs de la 2nde guerre mondiale, lui qui s’agite dans la cage étroite de sa pensée comme un forcené pour vous faire croire à un blocus de Pisan ! Restons calme et buvons frais Fidèle d'Amour, la GLNF, ce n’est pas la bande de Gaza !

Un tel tintamarre n'a d'autre but que de vous interdire de penser !

Les blogs sont victimes de la dictature du brouhaha comme les terrains de football en Afrique du Sud écrasés sous le klaxon assourdissant des Vuvuzela !

Pour faire du bruit, ça fait du bruit, mais le seul problème c’est que cela ne sert à rien.

Face à la diarrhée verbale qui s’est emparée des blogs depuis 24 heures, il devient urgent pour les Tamino, Fidèle d’Amour, Sully, Béréchit, Anaxagore et autres agités bloggeurs, sans oublier leur guide militaire : Claude S… d’entamer une solide cure d’Imodium !

Pourquoi tout ce raffut ?

Claude S… n’accepte pas la décision du Conseil Disciplinaire National. Tout simplement.

Et maintenant qu’il n’appartient plus à la GLNF, il attise la violence.

FMR c’est le Vuvuzela de la Franc-Maçonnerie !

Par acacia
Ecrire un commentaire 8 - Voir le commentaire - Voir les 8 commentaires - Partager

Précédent : GLNF : halte aux méthodes de Barbouzes ! Retour à l'accueil Suivant : GLNF : Mise au point "Sommations"

Commentaires

Fidèle d'Amour est un homme sans destin. Pourquoi lui en vouloir ? Il voudrait être un héros, il n'est qu'un anonyme.

Commentaire n°1 posté par georges clement le 20/06/2010 à 10h55

Breves no 21 29 mars
Une nouvelle Assemblée Générale Ordinaire se tiendra avant fin juin (conformément à l'article 14 des Statuts).
Glnf-blog 17 juin
La prochaine Assemblée générale se tiendra, conformément aux décisions du Conseil d’Administration, en octobre, dans le strict respect de la légalité, des statuts et des règlements généraux.
NO COMMENT !
Meditez les changements de direction du "guide" et tenez-vous prêts pour le prochain mensonge.

Commentaire n°2 posté par joaben le 17/06/2010 à 17h07

Une nouvelle AG aura lieu, bien sûr !

Qui a dit le contraire ?

Réponse de acacia le 17/06/2010 à 17h13

Depuis 6 mois des frères salissent le GM de la GLNF sans aucune raison et en opposition à toutes les règles et règlements de la GLNF.
Ca suffit !
Il faut arrêter ce délire.

Commentaire n°3 posté par 2colonnes le 17/06/2010 à 16h01

Excellent article, qui résume bien la situation !

Les Seiler et consorts, qui voulaient casser la GLNF pour de purs motifs de rancœur et d'ambitions déçues, en sont pour leurs frais. Les voilà logiquement, légalement, légitimement sanctionnés. Qu'ils se déchaînent aujourd'hui est normal : c'est le chant du cygne. Encore que les cygnes, en l'occurrence, soient plutôt des canards déplumés.
Quel franc-maçon, aujourd'hui, à quelque obédience qu'il appartienne, pourrait encore considérer comme frères ces individus qui ont déchaîné la haine et l'invective pendant six mois, appelant à la sécession et conspuant le TRGM (qu'ils osent appeler "Stifani", comme s'il s'agissait du premier pingouin venu) ?
Ils se sont exclus eux-mêmes, non seulement de la GLNF mais de la franc-maçonnerie, à supposer qu'ils y aient jamais appartenu. Le conseil disciplinaire n'a fait qu'entériner le fait. Souhaitons simplement que l'harmonie redevienne le maître mot de nos travaux, maintenant que les fauteurs de trouble sont rejetés hors du temple et même des parvis.

Commentaire n°4 posté par o-louisdargent le 17/06/2010 à 14h57

Fidèle d'Amour du "Dauphine est sa Voie" ne mérite pas qu'on en parle.
Depuis le temps qu'il gesticule, il a fatigué tout le monde dans plusieurs provinces. Il est l'auteur de dossiers nauséabonds montés sur le dos de plusieurs frères pour tenter de les mettre sur la paille. Lui un frère ? Laissez moi rire
C'est un petit agent qui n'a de secrets que lorsqu'il trompe sa femme.

Commentaire n°5 posté par georges clement le 17/06/2010 à 11h56

J'ai du passer un cap important : tes articles me font bien rire désormais. Merci

Commentaire n°6 posté par Le pélerin le 17/06/2010 à 11h21

Lettre ouverte au président de FMR

Pour manifester votre indignation sur "La Lettre ouverte au Président de la République" vous pouvez écrire directement au Président de la république FMR, ou si vous voulez conserver votre anonymat maçonnique, l'adresser à l'huissier :
SCP Saguin, Saguin et Neuvialle
24 rue de Jérusalem
BP 61101
37011 TOURS CEDEX
qui enregistrera votre courrier dans ses minutes et adressera le 15 mars un courrier à la Présidence de FMR attestant le nombre de courrier reçu.
Pourriez vous, vous et votre petite équipe, cesser de salir notre belle maison à des fins personnelles ?
Le manège est évident, votre équipe, 10 à 12 personnes tout au plus animent et commentent des blogs baptisés Myosotis.
Nous retrouvons les mêmes commentateurs sous des pseudos différents de blog en blog :
La palme revient à Zorbec Legras, alias Wilhem Fermtag, Lucien Cohiba alias Eliott Ness ou Cohiba qui règne très seul sur le Myosotis Limousin Périgord, région à laquelle il n'a jamais appartenu. Il est seul mais il essaye de faire beaucoup de bruit. La démultiplication de personnalité est avérée. JCB ou ES ? Ils sont au coude à coude.
L'animateur de Myosotis Neuilly B qui n'a de Neuilly que l'envie de faire carrière, ce pauvre Sully, sacré JC B......
L'animateur du blog Myosotis paris grand arche, ce cher P.P.... qui livre sa pathétique petite poésie quotidienne sans se soucier
L'agité du Myosotis picardie plaine de france qui s'agite le concombre à tout va, ce cher E.V.........., vive les vacances.
Les Papagenos, T.P....., M..... et G...... qui fatiguent beaucoup ces derniers temps. Ca baisse.
Le fidèle d'amour blogeur à fidélité variable, qui devient Victor Hugo, parfois Mohammed Disco, ou encore JB à d'autres heures. Ce petit manège est visible et fatigant et qui anime aussi bien le blog du Myosotis suisse que d'autres. Bientôt un myosotis irlandais peut être ?
Le myosotis normand ce cher JP.P…. peu prolixe mais JB alias Fidèle d'Amour les fournit en articles et en commentaires par un soutien fidèle tout à son honneur.
Mes pauvres amis vous êtes ridicules, alors sachez que nous voyons votre manège et qu'un jour justice se fera car la justice finit toujours par se faire.
Lorsque 42950 frères vont s'occuper de vous botter les fesses, faites attention vous risquez d'avoir l'arrière train fortement endolori.
Zorro
PS : un prix de groupe aux urgences psychiatriques serait peut être envisageable...

Commentaire n°4 posté par Philippe Lam le 27/02/2010 à 14h17

Merci de ton aide Thierry
Ce fameux "Guignol" a tellement de personnalités : "Fidèle d'Amour", "Victor Hugo", "Modammed Disco", "JB" que nous avons parfois du mal à le suivre. ce commentateur multiple est aussi "Sancho Panza". Qui dit mieux ? Déjà 6 pseudos pour un seul homme.
A lui seul, cet animateur est aussi responsable d'au moins 2 blogs (M... Dauphiné Génevois et M... Rhodanien) peut être 3 ...
Dans son élan, il n'hésite pas à soutenir d'autres blogs par des messages toujours les mêmes ! Nous l'observons.
Passé le divertissement qu'il nous procure, il faut dire qu'il s'agit d'un jeu perfide et malsain visant à tromper les frères de la GLNF et à se faire passer pour ce qu'il n'est pas dans le but de faire croire à un mouvement de masse.
Heureusement pour lui que le ridicule ne tue pas... avec lui c'est la Grande Illusion !

Réponse de acacia le 28/02/2010 à 19h28

A la lueur de ce que nous savons tous désormais, c’est-à-dire le départ de la GLNF de dizaines de milliers de Frères, et le refus constant des frères et des Loges d’accorder la confiance à l’Ex et à ses proches, tout le monde conviendra que la « prose » de cet individu dont on voit qu’il n’a pas grand-chose à faire en maçonnerie, ne manque ni de « piquant », ni de « sagesse », pour ne pas parler de clairvoyance…

De même, il n’échappe à personne les constantes références de l’auteur de ces lignes à l’univers psychiatrique…

Les différentes Grandes Loges étrangères qui à l’époque ont prit connaissance des articles de ce type, avaient elles aussi appréciées les qualités et la profondeur de celui qui assurait la communication du Grand Maître d’alors, voire de la GLNF. En foi de quoi leurs positions actuelles vis-à-vis de notre obédience, n’ont en fait rien de surprenant.

Or il est intéressant de rappeler que ce personnage sait calculer et veiller à ses propres intérêts : on se souvient qu’il a défrayé la chronique par le contrat faramineux qu’il a conclu pour écrire au bénéfice de la GLNF un opuscule en vue du centenaire de notre obédience, mais beaucoup ignorent qu’il est venu « monnayer » son soutien a de « vrais » candidats, et s’est fait naturellement éconduire.

Aussi, il ne serait pas surprenant qu’il négocie son retrait et son soutien au plus offrant, dans la perspective du vote du 6 septembre prochain. Et il ne serait pas surprenant que celui-ci vienne de la Côte…Après tout, « qui se ressemble, s’assemble », non ?

Christian Mah.

Qu’a-t-il fait pour la GLNF ?

Rien !

Il n’est connu que pour trois raisons :

1)      Il a persécuté les Frères de sa Province, et en a suspendu nombre.

2)      Il a balladé son Grand Maître chéri dans son hélicoptère.

3)      Il s’est occupé de vendre Wagram dans les conditions de transparence (sic !) que l’on sait.

Candidature insignifiante donc.

On peut aussi relever qu’il a essayé de se rapprocher de candidats plus « épais » que lui, et de monnayer son soutien.

A n’en point douter, il se désistera avant le 6 septembre pour le candidat officiel de Stifani, à moins qu’il ne pense à vendre chèrement son soutien au plus offrant…

Thibault Cay.

Disons-le tout net, celui-ci a manœuvré remarquablement.

Il est un des rares produits stifanien à ne s’être pas compromis dans des persécutions. Si je fais erreur à cet égard, je suis preneur de toutes informations.

Pour autant, il ne s’est jamais affranchi de l’emprise de son Maître, celui « qui l’a fait », lui qui a à peine douze années de maçonnerie. Nommé GMP de la Province de Rouvray par un SMS, puis débarqué aussitôt par un autre, c’est encore un  SMS qui l’a renommé à la tête de la Province de Paris-Pisan. Il a accepté sans état d’âme : « Paris vaut bien une messe ! »…

Qu’a-t-il fait pour la GLNF ?

Avec aussi peu d’années en maçonnerie, personne ne peut le blâmer d’avoir un bilan très modeste. On peut sans doute dire qu’il a fait ce qu’il a pu pour sauvegarder sa Province, la gérer, sans se compromettre dans les persécutions (suspensions, radiation) de Frères.

Cependant, il restera marqué d’une tache indélébile : il a été la cheville ouvrière de la politique de mise en place des « Loges d’Excellence », qui, par définition sont une insulte aux valeurs de la Franc-maçonnerie Universelle, mais sont la colonne vertébrale de la mainmise des Frères de la Côte sur la GLNF. D’ailleurs, les Frères issus de ces loges sont clairement appelés à devenir les prochains responsables de la GLNF, appelés à être nommés à tous les postes de commande…

Avoir accepté d’en être le promoteur, enlève selon moi toute crédibilité à ce Frère et en ce sens, sa candidature est la preuve qu’il n’a rien comprit aux motivations profonde de la crise actuelle.

Lui aussi, s’est rapproché des candidats « réels », pour essayer de monnayer son soutien – c’est-à-dire ses avantages acquis – et il y a fort à penser qu’il se désistera le 6 septembre prochain.

En effet, Thibault est intelligent, il sait parfaitement que son profil l’empêche de faire un score lors du vote, et donc sa candidature ne peut être que téléguidée, et acceptée par lui pour se donner une stature…

Jacques Grill

Mais qu’est-ce qu’un homme de sa qualité peut faire dans l’entourage de l’ex ?...

Jacques est un vieux maçon respectable, et probablement intègre. Il est d’ailleurs le seul Frère cultivé sur tous les plans, qui ait choisit de se ranger aux côtés de l’ex. De ce fait, il sert de faire-valoir. Sa grande naïveté ne lui a pas permis de se rendre compte qu’il été instrumentalisé. Ainsi, il représentait la gouvernance dans la trop fameuse « commission de réintégration » mise sur pied par M° Legrand. Jean-Paud Dup. avait explicité par écrit dans quel esprit la gouvernance venait y siéger : empêcher toute réintégration. Mission accomplit : Quelqu’un a-t-il le nom d’une loge ou d’un Frère réintégré ? La réponse est malheureusement évidente, et contribue à enlever tout crédit à celui qui fut autrefois un Frère exemplaire.

On l’a prié de présenter sa candidature dans un but unique : tenter de prendre des voix à Jean Murat. Jacques Gri. lui aussi se désistera le moment venu…

Serge Toffaloni

C’est avec beaucoup de difficulté que je le considère comme un candidat, particulièrement d’opposition. Manœuvrant constamment avec opportunisme selon le sens du vent, il a abandonné son Maître Stifani en décembre 2010, au moment de la décision du Tribunal de Grande Instance qui ordonnait la convocation d’une Assemblée Générale avec à l’ordre du jour la révocation du Grand Maître. La cause semblant alors désespérée, il changea de camp immédiatement.

Personne, dans l’opposition n’a jamais été dupe, et ce candidat n’a jamais recueillis sur ce blog le moindre mot de soutien, et n’en recueillera jamais.

Depuis lors, il a constamment tenté de monnayer son appui auprès de candidats sérieux, lui qui ne représente rien d’autre que lui-même.

Pour une raison qui m’échappe, Jean Murat lui a tendu la main, comme à tous ceux qui étaient candidats d’opposition le 30 mars dernier.

Plutôt que la saisir, il présente une candidature de division (mais sans conséquence) et folklorique. Sans doute une phrase écrite par Jean Murat l’a défrisé et provoqué sa défiance : « Il n’y aura donc pas de négociation visant l’échange de soutien contre un poste quel qu’il soit »…

Jean-Pierre Ser.

J’ai eu souvent l’occasion d’écrire sur ce blog que, même si je ne partage pas les options de ce candidat, ses qualités personnelles sont réelles et rien ne peut lui être reproché qui soit relatif à cette crise.

Grand Orateur de 2001 à 2010, il a été limogé par François Stifani en raison de plusieurs désaccords, ce qui est plutôt une référence honorable.

Il peut donc parfaitement et légitimement être candidat à la Grande Maîtrise – sa « campagne » a été la plus intelligente jusqu’ici - même si je déplore profondément (pour des raisons sur lesquelles je reviendrai plus bas) son choix de l’être.

En effet, plusieurs points importants peuvent lui être opposées, qui rendent sa démarche hasardeuse, à un moment ou il n’y a pas de place pour cela, et ou seule compte la crédibilité et l’union.

Ses handicaps/ reproches, Jean-Pierre Ser. les connaît, on a déjà souvent glosé sur eux :

- Il est un ami de Jean-Charles Foe. principale cause de la crise, et mentor de Stifani.

Je précise qu’à titre personnel, j’accorde beaucoup de respect à celui qui ne renie pas ses amitiés dans la tourmente, assumant ainsi le prix à payer pour cela. En effet, force est de reconnaître que, compte-tenu des circonstances, ce n’est pas facile et même courageux de dire « je suis l’ami » de celui-là…D’autant que le moustachu n’a pas semblé lui en être reconnaissant, affirmant ostensiblement son soutien à Stifani…

- Dans le prolongement de ce qui précède, et dans un contexte absolument épouvantable ou   

  les Frères de la Côte sont abhorrés par l’ensemble de la GLNF, ce candidat ne peut cacher  

  son identité d’avocat toulonnais ! Rien de cela, évidement, n’est déshonorant, mais beaucoup

  sont échaudés par ce profil…De l’art de payer les pots cassés par d’autres !

- Il est l’auteur, en sa qualité de Grand Orateur de la GLNF, du fameux discours dans lequel il    

  affirmait : «  Ainsi, le Grand Maître, ultime trait d’union entre les hommes et Ce qui les    

  dépasse, ultime trait d’union entre les hommes et D-ieu, Grand Architecte de l’Univers est-t-

  il à la fois la plus haute autorité de l’obédience et le plus fidèle serviteur de la Tradition »… 

Je me permets de relever que dans le même discours, notre Bien Aimé Frère Jean-Pierre affirmait aussi : « Pourrait-on imaginer des candidatures multiples, individuelles ou soutenues par des groupes, des campagnes électorales, sources de dénigrements et de divisions, les parvis du Grand Temple devenant ainsi le forum des prétentions, de l’opportunisme, l’antichambre du désordre ? ».

Après cela, ne peut-on s’étonner que le candidat d’UNI2R ait choisi de se présenter dans un contexte déjà suffisamment trouble, et ressemblant point par point à ce qu’il décrit ici dans une première prémonition ?

Il est vrai que par ailleurs, Jean-Pierre, élevé maçonniquement dans le sérail de Jean-Charles Foe. savait à qui il avait affaire. Il connaissait parfaitement le profil de celui qui devenait ce jour-là, Grand Maître, et, prémonition supplémentaire ou trait de prophétie, toujours dans le  même discours, il lançait cette très significative mise en garde : « Veuillez pardonner mon impertinence mais peut-être est-ce le moment de s’interroger, sous la forme d’un divertissement tournant vite à la tragédie, sur ce qu’il adviendrait dans l’hypothèse où tel  Grand Maître, perdant la raison (je ne m’adresse, bien sûr, plus à vous), violerait les Landmarks de l’Ordre, ne rendrait plus nécessaire par exemple, la présence du Volume de la Loi Sacrée ou inviterait les femmes à participer à nos travaux, auxquels pourraient également être admis les membres d’Obédiences irrégulières, pour discuter de politique et de religion ?

On imagine, avec effroi, la consternation des Anciens Grands Maîtres, le dépit du Conseil des Sages, le trouble du Grand Orateur, gardien de la Constitution et du Règlement Général, l’émoi du Souverain Grand Comité… que seul le Grand Maître peut réunir !

À l’évidence, notre Constitution et notre Règlement Général n’ont pas prévu pareille calamité, sans doute parce qu’elle ne peut exister que dans la pensée fragile du Grand Orateur.

La Constitution de la Grande Loge Unie d’Angleterre évoque, en revanche cette irréelle question dans des termes dont l’humour justifie une citation :

Ainsi, l’article 15 de cette Constitution dispose-t-il :

« Si le Grand Maître abusait de son pouvoir et se rendait indigne de l’obéissance des Loges, son cas serait réglé par quelque disposition nouvelle dictée par les circonstances et ce, parce que jusqu’à présent l’ancienne Fraternité n’a eu aucun motif de faire prévision d’un événement dont elle a présumé qu’il ne se réaliserait jamais ».

En un mot, le problème est tellement grave qu’une solution s’imposerait. On ne sait pas laquelle… Wait and see !

Grande lucidité donc sur les risques inhérents à la Grande Maîtrise qui s’installait alors, et force est de reconnaître qu’il ne s’est pas trompé.

Cependant, cette candidature, de mon point de vue, est déplacée.

Tout d’abord, parce que, toujours selon moi, après ce qui vient de se passer ces dix-huit dernières années du fait des « Frères de la Côte », la décence aurait voulu que les nombreux  Frères sincères qui résident là-bas, laissent les choses se calmer, et laissent la place à un candidat d’une autre Province…A moins de vouloir accréditer l’idée que la Côte a phagocyté la GLNF, et que les Frères des autres provinces sont dépourvus des qualités nécessaires pour exercer la Grande Maîtrise…Au vu de la situation, il semble que cette optique soit fantaisiste, non ?

Ensuite, parce que les conditions d’une Union de l’opposition à l’ex gouvernance illégitime sont réunis. En effet, Jean Murat a publiquement tendu la main à tous les responsables ou candidats pour se réunir à lui, leur offrant d’assumer toutes responsabilités avec lui, et de fondre leur programme au sien.

Malgré cela, Jean-Pierre Ser. cédant sans doute a ses proches qui ont peur pour leurs prérogatives, a préféré lui aussi présenter une candidature de division, d’une part en morcelant les voix de l’opposition, et d’autre part, en prenant le risque de ne pas être ratifié par l’Assemblée Générale.

Sans doute s’est-t-il persuadé - ou l’a-t-il été – qu’il a aujourd’hui une chance réelle d’être désigné. Cependant, ce n’est pas ce calcul qui aurait du présider à sa décision, mais le bien de la GLNF, c’est-à-dire de donner TOUTES les chances à la possibilité de la sauver, quels que soient les sacrifices pour cela.

Au lieu de cela, il prend le risque – sciemment – de donner la victoire à l’ex gouvernance, rejouant là le remake du 30 mars 2012 !

De même, Jean-Pierre Ser. a beau dire qu’il n’est pas le sous marin de Foe., je suis persuadé que s’il « fait un score », son ami Jean Charles Foe. se rapprocherait de lui, et le soutiendrait cette fois, au détriment de Stifani…Et que dire de Jean-Pierre Rol. ou de Didier Gom. ?

Or, dans ce cas, cela reviendrait à revenir au point de départ de la crise.

Est-ce cela que nous voulons ? J’en doute, pour ce qui concerne la plupart des lecteurs de ce blog.

De plus je ne suis pas loin de penser que Jean-Pierre Ser. ne saisit pas le fond comme la réalité du vécu de la crise. Ainsi, lorsque son programme précise qu’il s’opposera à toute « chasse aux sorcières », cela ne veut pas dire la même chose que cette phrase prononcée par Jean Murat ou moi. Autrement dit, pour Jean-Pierre Ser. et ses proches, les persécuteurs sont des Frères qui n’ont aucun souci à se faire. Ils resteront, y comprit à leurs postes. Ce qui revient à persécuter une nouvelle fois les Frères qui ont eut à souffrir de l’action de ces derniers. Par quel raisonnement pervers (pardon, le mot est fort, mais veut bien dire ce qu’il en est) peut-on croire que ceux qui se sont fait suspendre pour délit d’opinion, qui se sont vu couvrir d’opprobre et d’injure, ont été traînés devant les tribunaux, pourront accepter de se retrouver assis à côté de leurs persécuteurs ? Nier leurs souffrances et leur préjudice, est une injustice de plus !

Ajouté au fait que le contenu de sa candidature ne constitue pas, intrinsèquement, une alternative nouvelle, un changement de fond réel par rapport à ce que nous avons du subir, s’il était élu, il y a fort à penser que la plupart des loges et des Frères qui se sont élevés contre le système stifano-foel. quitteront immédiatement la GLNF.

Une hémorragie de plus. Par conséquent, à mon sens, cette candidature est mauvaise pour la GLNF.

Jean Boi.

Choisit par le précédent pour être son député, présenté par tous comme étant éminemment respectable, je m’interroge cependant sur une question : Comment des Frères qui sont restés silencieux alors que leurs frères souffraient et appelaient au secours, prétendent-t-ils aujourd’hui nous montrer le chemin ?

Jean Murat 

Voici la seule candidature qui tranche avec les précédentes, et qui représente une perspective de renouveau à la fois des institutions, de la Fraternité et des relations avec les obédiences étrangères.

Qu’a-t-il fait pour la GLNF ? Rien de moins que lui conserver l’exemple de l’éthique et de l’honneur !

Il est le « résistant » historique au système mis en place par les Frères de la Côte, suivant en cela de près le T.’.R.’.F.’. Gérard Ramond qui fût le premier à le dénoncer et à donner l’exemple de la lutte dans l’honneur et la fidélité à nos Institutions.

Personne ne conteste son honnêteté et sa probité – comment le pourrait-t-on ? – ainsi que son érudition, mais surtout ses immenses qualités fraternelles et maçonniques.

Cela en fait l’adversaire de tous les camps. Aussi bien FMR et Claude Seiler en leurs temps, que la gouvernance de Stifani en ont fait l’homme à abattre, ou plutôt celui à qui il faut barrer la route. Cela se comprend aisément, car si ces deux camps bien qu’opposés se ressemblent si on compare les qualités de leurs dirigeants, Jean Murat, lui, ne ressemble en rien ni aux uns ni aux autres. Il a démontré durant cette crise qu’il n’est en rien enclin aux compromis ni aux compromissions, et qu’il ne transige pas dès lors que les valeurs sont en jeux.

De « grands philanthropes » ont voulu l’attaquer sur son parcours, mal leur en a pris. On a ainsi découvert que Jean Murat, qui a consacré sa vie de chirurgien aux armées et de professeur de médecine à l’université à sauver des vies pour la France, était Commandeur de la Légion d’Honneur,  non pas à titre professionnel, mais militaire…Rien à trouver donc de ce côté-là…

Certains lui ont reprochés d’être trop naïf pour s’opposer à la gouvernance et particulièrement à l’ex déchu. Ceux-là ont disparus de la GLNF, et lui défend toujours ses valeurs, qui sont tout simplement celles de la Franc-maçonnerie universelle, bafouées par l’ex gouvernance désavouée.

Il a donc été constant bien que très discret.

C’est d’ailleurs un de ses grands handicaps : il souffre d’un défaut de communication chronique.

Sa – trop – grande pudeur naturelle, ne lui permet visiblement pas de comprendre l’importance qu’il y a à communiquer, et de ce fait beaucoup de Frères ne savent pas qu’il s’occupe d’eux, comme il peut.

Ainsi, depuis qu’il a annoncé prendre les responsabilités de Grand Maître par intérim – annonce très favorablement perçue à la fois par les Grandes Loges étrangères et par nombre de Frères de la base de la GLNF, plutôt que de faire comme les autres candidats, et de  publier des déclarations qui ne sont que des effets d’annonce et de propagande, il s’est aussitôt lancé dans des contacts avec les Grandes Loges étrangères afin de sauver ce qui peut l’être, du champ de ruines provoqué par l’ex gouvernance. Nous sommes à une quinzaine de jours du 6 septembre, et il n’a pas encore fait campagne, ce qui montre sa vision et son éthique.

Toujours disponible pour chaque Frère, il est à mon sens l’exemple du Grand Maître dont nous avons besoin, car tranchant définitivement avec les profils affairistes des précédents tenants de ce poste qui requiert éthique, morale et spiritualité.

Rappelons à cet égard que lors de sa déclaration du 29 juin dernier, il est le seul qui ait tendu la main dans une démarche d’Union fraternelle parfaite, en direction des autres candidats.

Il est particulièrement déplorable qu’il n’ait pas été entendu par certains. Il restera que pour sa part, Jean Murat à fait ce que son honneur de responsable de l’opposition lui commandait.

A ma connaissance, sa main reste tendue, et ses bras ouverts.

Son programme est conçu pour répondre point par point au désir de réformes profondes exprimés par les loges a moult reprises, visant à mieux encadrer le Grand Maître, et à garantir leur souveraineté.

En résumé, il porte les espoirs de tous les Frères attachés à tourner la page du trop long épisode des Frères de la Côte, et attachés à rétablir les valeurs de la Franc-maçonnerie de Tradition au sein de la GLNF ! C’est une énorme responsabilité, et il s’agit pour lui de ne pas les décevoir, il n’en a pas le droit.

 

Ayant passé en revue les différents candidats qui se présentent au suffrage du Souverain Grand Comité, il reste à examiner encore une candidature qui, si elle n’est pas officielle, n’en demeure pas moins aussi réelle que présente.

Celle de celui qui manipule tout ce processus, et qui a été désavoué par trois Assemblées Générales des Loges de la GLNF. Celui par la faute duquel, la GLNF est aujourd’hui considérée comme la lie de la Franc-maçonnerie universelle, qu’elle soit reconnu ou non.

Car il est toujours là. Comme nous l’avons vu, il est derrière beaucoup des candidats qu’il manipule ou suscite, mais qui plus est, cette élection – ou son simulacre – est pour lui l’occasion d’asseoir son emprise.

N’oublions jamais que pour lui, s’engager dans ce genre de partie, c’est avoir l’assurance de jouer « gagnant-gagnant ».

En effet, voici dévoilé son calcul :

-          Soit un de mes candidats gagne, Jac. de préférence, et je reste Grand Maître, car soit je le manipule complètement – ce qui revient au même – soit, au bout d’une courte période, il démissionne en ma faveur, après qu’il m’aura nommé Député Grand Maître.

-          Soit aucun candidat ne peut être élu, car j’aurais entamé des procédures judiciaires pour empêcher la désignation d’un candidat d’opposition, particulièrement Jean Murat, et dans ces conditions, je reste Grand Maître en exercice…

Ceux qui pensaient que le bilan présenté par l’ex gouvernance serait de nature à lui faire raser les murs, en seront pour leurs frais.

Au contraire, elle fera tout pour que soit la GLNF ne lui survive pas, soit pour que personne ne vienne jamais mettre son nez dans ses comptes…En cela, elle risque d’être considérablement aidée par d’autres protagonistes !

Ainsi, selon certaines sources, l’ex déchu aurait d’ors et déjà introduit une action en justice afin de faire annuler le Souverain Grand Comité du 6 septembre prochain !

Mais un fait caractéristique restera, quoi qu’il arrive :

De même que lorsqu’on demandait au début des années 1980 à Michel Jobert, orfèvre de la mise en place de la « grande politique arabe de la France » ce qui demeurait de celle-ci, il répondait : « Barbès Rochechouart ! », de même, en s’interrogeant sur l’action des trois derniers Grands Maîtres Frères de la Côte, on constate ce qu’il reste : Dul., Cay., Mah., Tof., Jac…et Pierre Benz. naturellement !

Les faits parlent d’eux-mêmes…

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Pyramide 28/08/2012 12:25

Mon BAF,

Si on lit d'un oeil froid ton analyse de toutes les candidatures, il n'y en a qu'un seul en effet qui possède les qualités requises pour exercer cette difficile fonction de GM : J.P. SERVEL !

Son discours, dont tu rappelles fort heureusement l'intégralité (j'étais présent et interloqué à l'époque) contient deux axes : mise en garde et prémonition. Pour moi, comme je l'avais ressenti
avec stupéfaction sur le moment, c'était bien une prémonition concernant FS et une mise en garde de tous les FF faite publiquement au nez et à la barbe de l'intéressé lui-même. Ce fut probablement
un grand moment de jubilation interne pour son auteur.

Cet homme là a l'étoffe, y compris celle de résister aux 3 anciens GM qui feront partie de droit de son conseil d'administration. Personne d'autre.

Attention ! Pas de confusion. Je n'ai pas dit que c'était mon candidat, car il ne l'est pas. Je n'en n'ai d'ailleurs aucun, car ce n'est pas à la GLNF que je vote ! Je dis que c'est le seul
capable.

Désolé de t'asticoter un peu dès le retour de vacances ....

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 28/08/2012 12:43



Bonjour Mon Bien Aimé Frère Pyramide,


J’espère que tu as passé de bonnes vacances. Je te retrouve tel que tu es,
et je ne te cache pas, que ta conclusion, m’a arrachée un petit éclat de rire !


Provocateur tu es, et c’est ainsi que je
t’apprécie.


Donc mise au point, non, le candidat qui a mes yeux est aujourd’hui le
plus indispensable à la GLNF par ses nombreuses qualités, est incontestablement Jean MURAT, car sinon, je ne le soutiendrai pas avec autant d’acharnement.


Ceci étant précisé, et comme j’ai déjà eu l’occasion de l’écrire, les
proches de Jean Murat, son équipe, ont souvent en commun leur modération et leur honnêteté intellectuelle (ce qui à mes yeux constitue un minimum) et n’aiment ni dénigrer injustement, ni
« raconter des salades ».


De ce fait, il me semble normal de rappeler non pas seulement les aspects
négatifs de la candidature de Jean-Pierre Ser., mais aussi ce qui a mettre à son crédit. J’en avais d’ailleurs fait autant, pour d’autres, pas réputé être parmi mes fervents admirateurs, à
l’époque à la tête de FMR. Je l’avais même fait pour Monsieur Stifani, c’est dire !...


Par contre, outre les autres points problématiques que je dénonce dans
l’article auquel tu fais référence, je pense que Jean-Pierre Ser. a commis une faute grave en voulant aller à la bataille en ordre dispersé, et que dans l’intérêt supérieur de la GLNF, il aurait
évidement du s’unir à Jean Murat…En ne le faisant pas, il prend le risque sciemment de réitérer le scénario du 30 mars 2012…


Très fraternellement à toi, et bonne rentrée !



Martin le juste 23/08/2012 23:48

Bonsoir Mon très Cher Frère Emmanuel,

J'ai pris un peu de temps pour te répondre car je suis allé chercher les bonnes informations auprès des intéressés :

Je voudrais juste t'informer qu'en effet qu'une décision de suspension avait été prise au mois de décembre 2011 à l'encontre d'un Frère photographe.

Cette décision a été levée en février 2012.

Ils ont rencontré à plusieurs reprises ce Frère, ravi de la décision prise en sa faveur, il a pu suivre avec assiduité les tenues de sa R.L.

Concernant la R.L L'EVEIL, tu as l'EVEIL tardif !!!

Comment veux-tu que Christian Mahout GMP de Lutece s'explique sur quelque chose qu'il n'a pas commis ???!!!

Pour ta gouverne la R.L L'EVEIL est à la Province de Neuilly-Bineau.

Objectivité, Mon Frère, Objectivité, !!!...

Je t'embrasse.



Concernant

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 24/08/2012 18:28






Bonsoir Mon Très Cher Frère Martin le
juste,


Oui, objectivité…J’ai pris un exemple, il y en
a tant d’autres…


J’ai fais effectivement, non pas de la
désinformation, mais une interversion dans le nom des loges, ce que je reconnais volontiers, en présentant mes excuses à tous ceux qui se sentent concernés. En conséquence, pour être clair, voici
la véritable information : Christian Mah. a retiré sans explication la Charte de la R.’.L.’. La Règle en 12 Points, et non pas celle de l’Eveil dont elle est une émanation. Dont acte, mais
le problème est le même, mon Frère.


Comme je te l’avais annoncé, j’en ai profité
pour replacer cet élément dans un contexte plus général, retraçant les grandes lignes de l’action de Christian Mah. dans un article que je viens de mettre en ligne.


Objectivité ? Non ! Je le répète, je
ne me considère pas objectif, puisque j’apporte mon soutien à un autre candidat. Mais honnête, j’espère…


Très
fraternellement.



Pavaho 22/08/2012 16:53

Bonjour MTCF

viens de decouvrir cette publication en provenance se Septimanie.

Humour et derision... mais bien fait
N'hesite pas a rebondir !!!
Bonnes fin de vacances estivales et encore merci pour ces infos

Frat.'.
Pascal (DH Grenoble)

P.S. Je suis le responsable des locaux de Grenoble (La Fraternelle = GO, GL, DH, GLFF +++) je dois faire face a une demande accrue d'utilisation des Temples de notre maison commune de la part de la
GLAMF, pas facile a gerer, si tu desires en discuter n'hesites pas a m'appeler au 06 72 99 17 46 ou de m'ecrire sur l'adresse e-mail mentionnee ci dessus.

vic 22/08/2012 11:48

TCF Emmanuel,faut-il craindre ou aimer Dieu?

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 22/08/2012 18:02



Bonjour Mon Bien Aimé
Frère Vic,


Question
passionnante, qui a bien des réminiscences…


Ne penses-tu pas que
l’un engendre l’autre ?


Très fraternellement
à toi.


 


 



marco73h 21/08/2012 19:07

Mon cher Emmanuel,

Quel bonheur de te retrouver après ces vacances bien méritées. Celles-ci t'ont redonné la précision dans l'analyse qui a fait ton succès sur ce blog.
Bien sur ces "fameuses" candidatures feraient sourire si elles n'étaient pas aussi tragiques pour la GLNF. Les SEBDUL et consorts n'ont aucune honte à se présenter, leur attitude est
incompréhensible dans le cadre maçonnique, mais ils sont si loin de la FM qu'ils ne peuvent comprendre, pardonnons leur leur igorance.
Reste JPS et JEM. Le premier a les qualités, certes, mais c'est un Frère de la côte, quoiqu'il puisse être par ailleurs, et çà, je ne pense pas que son élection (si elle devait avoir lieu) pourra
rassembler les frères qui résistent depuis si longtemps à cette mainmise méditerranéenne. Ce serait à coup sûr la fin de la GLNF pour beaucoup, dont je suis.
JEM catalyse autour de son nom, autant de supporters que de détracteurs. Ceux-ci savent bien que son élection les priverait de toutes légitimités, et surtout, sa probité mettrait immédiatement le
Grand Livre des Comptes, et çà pour certains, c'est le véritable danger.
Nous avons tellement attendu, attendons encore un peu, la partie qui se joue est maintenant décisive (reste quand même la ratification en AG), mais une nouvelle manoeuvre de l'ex ou de ses affidés
et la GLNF sera définitivement à ranger au catalogue des associations défuntes !
Fraternellement.
Marc-Henri Girollet

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 22/08/2012 09:18



Bonjour Mon Bien Aimé et si Fidèle (d’Amour)
Marc-Henri,


Merci beaucoup pour tes mots
d’encouragements.


Effectivement, beaucoup de ces candidatures
sont aussi pathétiques (Stifani aurait dit pitoyables) que scandaleuses, car non pas proposées dans l’interêt de la GLNF, mais dans celui de particuliers qui cherchent à tirer leur épingle du
jeu.


S’agissant de Jean-Pierre Servel,
effectivement, à titre personnel il est parfaitement respectable.


A titre maçonnique, son action est des plus
discutables. En effet, souvenons-nous qu’il a siégé au Conseil d'Administration en qualité de secrétaire de 2002 à 2010 et qu'il a tout avalisé notamment Wagram.


En sa qualité de Grand Orateur, il a rapporté avec son talent de juriste
toutes les modifications de la constitution notamment l'allongement du mandat du GM à 5 ans avec application immédiate (même Bonaparte n'avait pas osé!) ou la mise au pas des
juridictions…


Quand à Jean Murat, il est suivi par tous les Frères épris d’éthique et de
morale. Jusqu’à présent, c’est au nom de ces valeurs, qu’il a pris de la hauteur, et s’est constamment refusé d’entrer dans la médiocrité des agitations des uns et des
autres.


S’il continue ainsi, il restera le seul espoir de restauration de la
GLNF !


Nous n’avons plus que 15 jours à attendre. Nous serons rapidement fixés
sur l’avenir de la GLNF.


Je te souhaite une bonne rentrée et beaucoup de bonne
santé.


Fraternelle affection.



le voyageur 21/08/2012 18:47

TC Emmanuel,
c'est sûr, nous vivons un siècle de com!
Mais je ne suis pas sûr que JM doit communiquer (pour l'instant!) avec autres que les Membres du SGC.
s'il arrive à les convaincre que l'enjeu est d taille: sauver la GLNF!
Si tout se passe bien, il pourra présenter ses intentions en détail aux FF afin de préparer son élection en assemblée...
Au fond, l'épreuve est simple: existe-t-il une dignité suffisante parmi les membres du SGC afin de désigner un candidat de transition?
Très fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 22/08/2012 09:06



 


Bonjour Mon Bien Aimé
Frère,


Je comprends parfaitement ton opinion,
cependant je pense que Jean doit communiquer avec tous, car les « Frères de base » sont en droit de tout savoir, et d’autre part, si on les néglige, ils quitteront à raison le
bateau…


Je te rejoins dans ton espoir que les membres
du SGC qui se sont compromis lors des précédents votes reviendront à la raison, sinon à résipiscence…


Très fraternellement à toi.



Germain Marc 21/08/2012 14:39

Cher Emmanuel et chers FF,

que voici un texte long mais instructifs de même que les commentaires ajoutés.

J'avoue ne plus savoir quoi penser certains jours de la situation, passant de l'optimisme le plus béat au pessimisme de rigueur au vu des candidatures.

Je mets dans la foi du G Architecte que JP S et J M puissent s'entendre avant le vote , même si les infos qui transpirent sont contre cet état de fait;
je ne peux croire que le candidat de l'ancienne direction puisse passer , car ce serait alors la fin vraiment réelle de la GLNF que nous avons connu, mais n'est ce point aussi les voies du G A que
de vouloir cette disparition et la renaissance d'autre chose.
Ce n'est pas à toi cher Emmanuel à qui je vais donner un cours d'histoire sur le temple de Salomon, ( ton savoir doit être mille fois supérieur au mien , mais je te rassure, je n'en suis pas marri
pour autant , chacun ses domaines...et j'aime à cultiver les domaines de ceux qui m'apprennent )donc pour en revenir au sujet , n'est ce point un signe qu'il faille que les murailles tombent et que
nous bâtissions encore plus beau ailleurs.
Les Candidats , je n'en connais que peu , je pourrai parler de DJ que j'ai eu comme GMP , mais je n'en ferai rien, car si celui ci a des défauts comme nous tous , il a eu des qualités profanes et
notamment à mon égard et ce serait vraiment, de ma part , être petit et mesquin que de parler de lui; la seule chose que j'ai déjà dit , c'est que je le crois trop intelligent pour aller dans cette
galère, et c'est un mystère qu'il y aille.
JP S dont tu dis le plus grand bien intellectuel n'a que deux défauts connus de tous " avocat" et de PACA , dommage pour lui , car il aurait surement fait un bon GM , mais passer après un avocat et
3 PACA, c'est vraiment un handicap ; a moins, à moins, que la raison ne lui vienne et soumette son égo a des coupes claires et qu'il accepte ce ticket gagnant avec JM et que son heure vienne
ensuite !
Je subodore que ce sont aussi les entourages qui sont des freins a toutes négociations , ceux ci ne supportant ceux là !!!! Ahhhhhh G A que l'idéal maçonnique est loin !!!!!!

Quand à ton futur poste ,il est à mes cotés , c'est à dire autour d'un verre et que tu me dispense l'histoire de nos ancêtres .........
Pourquoi les gens pensent ils que nous sommes comme eux , à la recherche de postes et d'honneurs , alors que le seul poste important est celui d'être reconnu comme un frère aimant et solidaire.
Je suis heureux , ma fille est rentrée de vacances et je peux enfin m'occuper d'elle ........c'est celui là , mon poste le plus important et que les frères méditent sur leur vie familiale en se
rendant compte de la chance qu'ils ont! c'est plus important que tout , mais cela on ne le sait pas vraiment.

grosses bises de Bastia
Marc

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 21/08/2012 15:16



Bonjour mon Bien Aimé Frère Marc,


J’ai honte : c’est toi qui me réchauffe le cœur, alors que cela
devrait être le contraire…


Tu as bien compris de mon texte que comme toi, je déplore que Jean Murat
et Jean-Pierre Servel ne se soient pas mis d’accord sur une candidature unique, même s’ils sont chacun candidat de manière cordiale, et prêt à unir leurs efforts. Je garde donc comme toi l’espoir
qu’avant l’échéance du 6 septembre, Jean-Pierre Servel prenant acte du fait que Jean est « le » candidat historique et que d’autre part, c’est lui qui est arrivé le mieux placé lors du
dernier scrutin du 30 mars 2012, acceptera de le rejoindre.


Je tiens aussi à rendre hommage à ton honnêteté intellectuelle, comme à ta
fidélité.


Car en effet, j’aurais du, au nom d’un minimum d’objectivité, mentionner
dans mon article son comportement à ton endroit, lorsque le plus épouvantable des malheurs t’a frappé.


Tu es plein de pudeur, aussi je le mentionne : Daniel Jac., alors que
notre Frère Marc était touché par la perte de son épouse, a été présent, vraiment présent. Ce n’était d’ailleurs pas le cas de tous. Marc l’a ressenti. Et donc, je me dois de le préciser, même si
je lutterai de toutes mes forces contre sa candidature, et surtout ce qu’elle représente.


Pour ce qui concerne « mon » poste, celui que tu me propose, est
le seul avec les autres invitations de nos Frères, qui me convient. J’ai toujours décliné toutes les propositions aujourd’hui, et je n’ai nulle intention de changer.


Ma réussite, ma satisfaction, ne vient pas de la hiérarchie ne maçonnerie.
Les seuls décorations qui comptent pour moi, je les eues dans le cadre de ma vie militaire, et ma vraie gloire, et ma satisfaction intérieure, consiste à avoir réussi mes enfants et de constater
chaque jour qu’ils craignent D-ieu…Tout le reste, me semble bien futile, et loin de l’Initiation que nous voulons vivre.


D’ailleurs permets-moi une précision : s’agissant du Temple, en tous
cas celui du Roi Salomon à Jérusalem, il n’est précisément pas possible de le reconstruire ailleurs, même plus beau. Lorsqu’il sera reconstruit – avec l’aide de D-ieu – ce sera selon les mêmes
mesures, au même endroit exactement, particulièrement en ce qui concerne le Quodesh Haquodashim, le Saint des Saint, par Son Peuple, et avec ses Prêtres, les Cohen (Cohanim). Où il ne le sera
pas, toute autre tentative ne pouvant par définition n’être qu’une falsification.


Je reprends donc ton image, pour illustrer le combat actuel de la
GLNF.


Aujourd’hui, il est encore possible de la sauver, et de la reconstruire
conformément à ses valeurs et principes, si ses Cohen se réveillent. Demain, il sera trop tard…


A bientôt mon Vrai Frère Marc, autour d’une Vodka, tu amèneras un
brocciu ?


Avec toute ma fraternelle affection.



Alfred de Talebonjour 21/08/2012 10:53

Et ben mon frère...
"Personne ne conteste son honnêteté et sa probité – comment le pourrait-t-on ? – ainsi que son érudition" dis-tu à propos de JEM.
Son honnêteté financière est incontestable Dieu merci, mais pour ce qui est de l'érudition, je maintiens que son livre est un tissu de contrevérités. Il ne faut pas non plus oublier ce quel grand
officier il a été sous Foellner, que celui-ci est le préfacier de son livre et que JEM lui donne la parole à propos de l'éthique maçonnique. N'oublions pas non plus quel rôle il a joué en 1984 dans
la rédaction du faux REAA de 1802. C'est ériger la contrevérité en système.
Actuellement, au plan maçonnique, il n'est ni meilleur ni pire que les autres et même hors de la GLNF, ils ne valent ni mieux ni pire.
Le problème de fond est que si nous pouvons admettre d'avoir des grands maîtres qui soient des croûtes au plan maçonnique, pas un candidat, pas un élu Glamf ou autre, ne se déclare prêt à
s'abstenir de pondre des ukases touchant au fond, c'est-à-dire à l'initiation, c'est-à-dire aux rituels.
A ce point de vue, JEM pas plus que les autres, n'offre rien qui offrirait une solution aux déçus de la Glamf, et il y en a !
Pourquoi soutiens-tu tellement ce candidat plutôt qu'un autre ? Tu espères quelque chose ? Même si tu étais nommé député grand maître, attends toi à une déception.
Je te dis ça parce que je perçois que tu es concerné par la chose initiatique.
Je crains bien que la GLNF qui est mal partie n'arrive encore plus mal.
Bien à toi,
Alfred

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 21/08/2012 12:48



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Alfred,


Merci de nous délivré ton message, dont le
fond, comme tous les précédents est aussi intéressant que pertinent, à mon sens.


Merci aussi de reconnaître la probité de Jean
Murat, à défaut d’être d’accord sur son érudition.


Pour ma part, je crois que son honnêteté est complète, car il y a
plusieurs mois, l’interrogeant sur tes remarques concernant son livre – que je n’ai pas lu – il a spontanément reconnu qu’il contient plusieurs inexactitudes.


Je connais peu d’auteurs, quels que soient la forme de leur expression
écrite, qui ne font pas d’erreurs. Moi-même, a plusieurs reprises, après avoir écrit de modestes planches, je me suis rendu compte en approfondissant le sujet par des recherches plus poussées,
que j’avais pu émettre des contre-vérités flagrantes.


Reconnais aussi, que le Corpus maçonnicus est très délicat, et sujet à
bien des compréhensions et interprétations, en dehors évidement, des faits historiques. D’ailleurs, au risque de « défriser » certains puristes, pour ce qui me concerne, je ne m’attache
pas particulièrement à la forme de la transmission, c'est-à-dire en quelle année, et par quel canal, étant plus sensible au contenu, selon l’adage des Maximes des Pères « Ne t’attache pas le
contenant, mais le contenu… ».


Tu prétends que tous les candidats en présence sont «  des
croutes » sur le plan maçonnique.


Malgré mon ignorance dans le domaine, que je me résous donc à partager
avec eux, admets que cependant, Jean Murat évolue nettement au-dessus d’eux, sur ce plan, malgré les carences que tu dénonces.


Je ne désire éluder aucune de tes objections :


-          Sur le rôle de Jean Murat dans la rédaction du « 1802 » : je ne le connais pas, donc, je ne veux pas parler de ce que
je ne sais pas. Je tiens juste à préciser que je suis né dans ce Rite, sous cette version, et que ma foi, je la trouve très belle et très complète. Cela dit en ayant conscience que je vais me
susciter des inimitiés supplémentaires, mais en précisant que je ne fais pas de la pratique de cette version une question de principe. Notre Fraternité est à mes yeux bien plus
importante.


-          La préface accordée à Jean-Charles Foe. : Il faut se replacer dans le contexte de l’époque (début des années 80, je crois), qui
n’a rien à voire avec celui d’aujourd’hui, maintenant que nous avons découverts ce qui alors, était ignoré. D’ailleurs, dès que Murat en a eu conscience, notamment grâce au rôle du T.’.R.’.F.’.
Gérard Ramond, il s’est opposé clairement et frontalement au G.M. Foe. !


-          Tu écris quelque chose qui aurait pu me peiner : «Pourquoi soutiens-tu tellement ce candidat plutôt
qu'un autre ? Tu espères quelque chose ? Même si tu étais nommé député grand maître, attends-toi à une déception. » Si tu écris cela, c’est que j’ai commis la faute de ne pas avoir été
suffisamment clair. Je vais donc expliciter à cette occasion : Lorsque j’ai apporté mon soutien à Jean Murat il y a bientôt deux ans, je lui ai aussitôt dit que s’il était un jour installé
dans la Chair de Grand Maître de la GLNF, je ne ferais pas partie de son collège. Donc, je ne serais ni Député Grand Maître, ni Grand Machin Chose responsable du huilage des roues des tables
roulantes de la Cayenne. De même, j’ai refusé de me joindre à son équipe, et même à son Comité de Soutien, ce qui au total, me laisse une totale liberté de pensée et d’action. Même si je suis
souvent solidaire de ceux-là, je reste libre de ne pas adhérer à ce qu’ils proposent, et je suis jaloux de cette liberté. C’est donc librement, en mon âme et conscience que je soutiens Jean, car
je crois qu’il a le plus de qualités nécessaires au rétablissement de la GLNF, à commencer par la plus fondamentale de toutes – la probité -  mais que
je suis aussi certainement son soutien le plus critique. Il le sait, je n’ai jamais pensé qu’il soit un candidat providentiel, bien au contraire, et cela confirme bien que nous sommes lui et moi
dans une relation de Frères libres.


-          Enfin, tu veux bien me créditer d’être concerné par la « chose initiatique »…Sous ta plume, je prends cela pour un réel
compliment, et plus que cela, connaissant tes interventions depuis longtemps déjà, je me risque à croire que tu le penses ! Certes, les textes m’intéressent beaucoup – me passionnent même -
 et j’aime à chercher à percer les messages qu’ils veulent véhiculer. C’est la raison pour laquelle, quotidiennement, j’aime étudier le V.’.L.’.S.’.
mais en V.O. c'est-à-dire en hébreu, car c’est uniquement dans cette langue que l’on peut saisir ce que chaque mot veut nous signifier, lettre après lettre. De même, nos textes, m’intéressent,
mais j’ai du mal à supporter les querelles fraternelles entre auteurs, entre interprétations, et parfois, entre Rites…


Cela me ramène aux raisons de mon soutien à Jean Murat : j’ai aussi
espoir qu’une fois la page tournée sur les sordides déviances passées, il saura mettre un terme à toutes ces tensions entre tous. C’est son devoir, et j’espère qu’il sera à la hauteur de cette
ambition que je voudrais partager avec toi.


Avec toute fraternelle affection, et le vif désir de te
rencontrer.


 



Martin le Juste 21/08/2012 00:41

Mon TCF,

Après lecture de ton écrit je constate que personne ne trouve grâce à tes yeux et pourtant il va bien falloir en trouver un !!!

Faut-il avoir fait quelque chose pour la GLNF afin de se présenter à la Grande Maîtrise ?

Je souhaite revenir sur tes propos concernant Christian Mahout.

Il est connu que pour trois raisons :FAUX, tu devrais te renseigner et étayer tes informations.

1) Il a persécuté les frères de sa province et en a suspendu nombre : FAUX, à un moment donné il a pris des décisions concernant certains frères dont le comportement n'était pas acceptable. A ce
jour l'ensemble des sanctions ont été levées, sauf exception pour les cas les plus graves, mais heureusement minoritaires.
2) Il a baladé son GM chéri dans son hélicoptère :Aurais-tu aimé être à sa place ? Il suffit de lui demander il aurait fait de même pou toi.

3) Il s'est occupé de vendre Wagram dans les conditions de transparences (sic!) que l'on sait : Dans la vente de Wagram tout est transparent il suffit de se renseigner auprès de Maitre Legrand. Qui
peut se targuer de faire une telle plus-value sur la vente d'un bien immobilier au bénéfice des caisses de la GLNF ???

De quels candidats plus "épais" parles-tu ???

PLUS IMPORTANT, Christian Mahout N'EST PAS, NA JAMAIS ETE ET NE SERA JAMAIS le candidat du clan Stifani, c'est GRAVE de véhiculer ce type d'information, tu induis en erreur nos frères.

Il est l'exemple de l'éthique et de l'honneur, personne ne conteste son honnêteté et sa probité, ainsi que ses immenses qualités fraternelles et maçonniques.

Je t'invite à aller sur son site : www.glnf-ensemble.fr

Il est à même de relever le défi qui nous attend.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 21/08/2012 12:08



Bonjour Mon Très Cher Frère Martin le
Juste,


Tout d’abord merci d’intervenir pour donner
ton opinion, et pour défendre ton « candidat ». C’est ton droit, il est – et sera – respecté.


Tu poses une question intéressante : « Faut-il avoir fait quelque chose pour la GLNF afin de se présenter à la Grande Maîtrise ? ». Pour moi, la réponse affirmative est évidente, car si le Grand Maître n’a pas une
stature particulière, qui inspire le respect de tous, et quel que soit son parcours maçonnique et civil, qu’est-ce qui justifie qu’un Apprenti ne puisse pas se présenter à la candidature ?
Je grossis évidement le trait, mais tu en comprends la signification de ce que je veux dire…


Concernant les trois groupes d’informations de
mon article sur lesquels tu reviens, je tiens à t’apporter ces réponses :


1)     
Les persécutions dans sa Province : VRAI : Un exemple : la suspension
immédiate du Frère photographe professionnel qui a prit les photos des échauffourées devant Pisan. Veux-tu dire que faire son travail soit « inacceptable » ? Je ne le crois pas.
Pourtant, Christian Mah. l’a suspendu derechef ! Autre exemple, la suspension récente de la R.’.L.’. L’Eveil à qui il a retiré sa Charte…Sans la moindre explication…Faisait-t-elle de l’ombre
à la loge dont elle est issue, qui elle, est totalement inféodée au clan stifanien ?


2)     
L’hélicoptère dont tu crois que j’aurais aimé y être promené comme il a promené
Stifani…Une confidence : tu sais que j’ai passé longtemps à l’armée, dans une unité « assez » combattante. Il m’est arrivé à moult reprises d’être «largué » en opérations par
ce moyen de transport. J’ai toujours détesté celui-ci, et même, je n’ai jamais été rassuré par toutes ses vibrations. Donc non, ce n’est pas une supposée jalousie qui dicte mon commentaire sur ce
sujet, loin de là, mais simplement le triste constat du moyen d’obtenir des responsabilités, sous la gouvernance qui vient d’être désavouée une fois de plus  par nos loges.


3)     
Wagram : tu parle d’ « une telle plus-value »…de quelle plus-value
parles-tu ? Elle est assez inconnue au bataillon, et rappelles-toi qu’à l’époque de la vente, le montant de celle-ci, avait été très critiquée, comparé au prix pratiqués dans ce quartier
huppé du 17ème arrondissement de Paris.


Tu te défends que ton candidat soit véhiculé
par Stifani. Je voudrais bien te croire, mais dans ce cas, es-tu en train de dire qu’il trahit son camp, et son Maître, auquel il doit tout ? Personnellement, je ne le crois pas. Au mieux,
peut-être, certainement même, Christian Mah. doit se dire qu’il ne faut pas insulter l’avenir…


Mais comment reconnais-t-on, dans la situation
actuelle, le camp des uns et des autres ? A leur attitude durant la crise. Et celle de ton candidat a été sans équivoque constamment alignée à François Stifani, qu’il reconnaît d’ailleurs
toujours comme Grand Maître alors qu’il a été désavoué par plusieurs A.G. successives. A mes yeux, je suis désolé, Mon Très Cher Frère, cela lui enlève toute crédibilité, voire toute légitimité
dans sa candidature, bien que je respecte le fait que tu ais un avis différent.


Enfin, bien-sûr, j’ai visité son site. Il
n’apporte rien. Programme flou, du vent, qui enfonce des portes ouvertes.


Peux-tu me dire ce qu’il apporte que les
autres candidats « historiques » n’apportent pas ?


Peux-tu me dire ce qui différencie le
programme de Christian Mah. de celui de Daniel Jac. ? A mon sens rien !


Je suis désolé de te le dire ainsi, mais c’est
ce que je pense sincèrement, en dehors de tout esprit partisan.


Très fraternellement à
toi.


 



MATHIUS 20/08/2012 22:58

Mon bien aime frère Emanuel,
Tu as bien fait de garder le silence, et je pense que tu devrais continuer jusqu'à l'élection,. Tout ce qui est écrit aujourd'hui sera considéré par la majorité comme une justification
d'impuissance à pouvoir changer la GLNF.
De toutes les manières l'avenir de la régularité maçonnique Europénne doit être rzfonder sur des bases nouvelles. Donc. La crise de la GLNF n'est pas très grave, si Murat passe il est certain que
de nouvelles bases de reconnaissance va être négocier par les autres grandes loges européennes. Si Murat ne passe pas la glnf pourra dire adieu à la régularité. Mais sur le fond tout cela n'est pas
très grave car la vie et la maconnerie n'a que faire des interets particuliers des obédiences. Alors, attendons le mois prochain et continue à vivre en vacance... Rire
Je t'embrasse
MATHIUS

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 21/08/2012 11:37



Merci Mon Bien Aimé Frère pour ton message.
L’équation est en effet simple…


Très
fraternellement.



Sibelius N° 75145 20/08/2012 22:33

Mon B.A.F. Fidèle d'Amour, cher Emmanuel,

Permets-moi de te dire le plaisir que j'ai à retrouver ton analyse de la situation.

S'agissant des huit candidats déclarés, au delà du profil plus "ambitieux" que maçonnique de certains, je dois regretter une fois encore que le programme des uns et des autres ne soit pas
suffisamment exposé et que la question suivante reste en suspens :

Ne peut-on en finir avec le mode de désignation du G.M. par un S.G.C. coopté et désavoué en Assemblée générale ?

Quel candidat propose avec clarté une réforme statutaire apte à respecter le choix des représentants des Loges ?

Certes, Jean Murat offre toutes les garanties d'intégrité et ma confiance lui est acquise. Mais pourquoi diable ne se prononce -t-il pas ( sauf erreur ) sur ce point qui contribue grandement à
alimenter les blocages actuels ?

Bonne fin d'été.
Avec mon amitié fraternelle,

Sibelius N° 75145

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 21/08/2012 11:35



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Sibélius,


Je suis pour ma part ravi de constater que ta
fidélité – vigilante – ne se dément jamais, et que es resté à la GLNF malgré toutes les incertitudes. Bravo à toi !


Ta remarque est pertinente, et tu remarqueras
que j’ai relevé dans l’article ci-dessus le déficit chronique de Jean Murat en matière de communication. Je lui ai demandé – comme d’autres - de faire connaître son programme, et j’espère qu’il
sera publié dès ce week-end dans son blog « le Tablier blanc ».


Avec toute ma fraternelle
affection.


 



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche