Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 14:13

Comme annoncé dans le précédent article, François Stifani maintient une pression constante sur les membres du Souverain Grand Comité, en les inondant de courrier, par lesquels il se rappelle à leur bon souvenir.

A toute chose malheur est bon, car cela permet, devant ses contre-vérités de mettre en perspective la réalité des faits.

En l’occurrence, ceux d’entre vous qui sont bien informés, auront souris voire bien rigolés à la lecture de la dernière missive de l’ex, celui par qui notre obédience a été mis au banc des Grandes Loges…

Ce n’est pourtant pas risible, c’est aussi tragique que pathétique.

Il convient de rappeler un certain nombre d’éléments que la lettre de Monsieur Stifani met en perspective, avant que lui-même ne soit prochainement traduit devant le Conseil de Discipline National, sous le coup de diverses plaintes de Frères.   Pour plus de clarté, vous trouverez sa dernière lettre de ce matin 23 mars 2012 intégralement reproduite en noir, avec mes commentaires en rouge pour les identifier plus facilement, ainsi que quelques commentaires à la suite :

Lettre du Grand Maître

Le 23 mars 2012

Très chers Frères Membres du Souverain Grand Comité, mes chers Amis,

En toutes circonstances, tout le long de notre historie, vous avez montré que la confiance que tous les Grands Maîtres qui m’ont précédé ont placée en vous, était justifiée. Vous avez toujours fait preuve de discernement et, en « gardiens de la Tradition », vous avez permis à la GLNF de surmonter toutes les difficultés et les épreuves qu’elle a rencontrée en un siècle d’existence. (Lorsqu’on a quelque chose à demander, particulièrement un vote crucial pour une élection, il est toujours de bon ton de « passer de la pommade »…)

Je vous renouvelle ma confiance et vous invite à la plus grande sagesse au moment de désigner le candidat à la Grande Maîtrise car ses idées et ses qualités maçonniques de cœur, son expérience et ses connaissances conditionneront la future Vie de l’Obédience. (Le problème n’est pas que François Stifani « renouvelle sa confiance », il n’a pas à le faire, il n’est plus rien, il n’est qu’un simple membre de la GLNF. Non, le sujet est de savoir si ce sont les membres du Souverain Grand Comité qui ont encore confiance en lui. Selon mes divers contacts au sein de cette instance, c’est bien le contraire. Je suis en mesure d’affirmer que même sa garde rapprochée – sauf un ou deux – de Grands Maîtres Provinciaux illégitimes ne voteront pas pour lui y comprit le fameux Sebdul qui pourtant lui doit tout, et qui mène actuellement campagne contre lui !)

Mes amis, mes Frères, la GLNF est en péril, elle a besoin de vous. (Oui, elle est effectivement en péril, car il l’a détruite méthodiquement !)

A l’heure où tous les candidats font valoir leurs mérites tout en cherchant des arrangements et des compromis « politiques » entre eux, je reste exclusivement préoccupé par le bien de l’Ordre et l’intérêt de la GLNF ; (Si tel était le cas, il aurait démissionné depuis très longtemps, comme il s’y était d’ailleurs engagé auprès de vous à le faire  l’année dernière) je ne le compromettrai donc avec personne et ne me rapprocherai que de vous, Membres du Souverain Grand Comité, et de vous seuls ! (il a essayé de se rapprocher de beaucoup de candidats, mais personne ne veut rien avoir à faire avec lui. Cf : son petit télégraphiste Pierre Benz. venant quémander à Jean Murat un accord d’ailleurs négocié par moi il y a plus d’un an. C’est donc parce que tout le monde le rejette et que personne ne veut se compromettre avec lui qu’il affirme cela !).

C’est pourquoi je sollicite, conformément à notre tradition séculaire, un vote massif dès le premier tour, ma candidature s’inscrivant dans l’indispensable harmonie entre Tradition et Modernité, respect des Landmarks et principe de réalité. (Il réitère cette conception creuse dans sa bouche, dont on voit, après presque 5 ans de mandat où elle a menée la GLNF. François Stifani a un passif effrayant et il tente de l’occulter !)

La Maçonnerie léguée par nos fondateurs est et doit rester une « fraternité initiatique » dont les valeurs spirituelles se transmettent en Loge par la pratique de nos rites, le secret transmis de cœur à cœur par les cinq points parfaits de la Maîtrise.

Votre confiance renouvelée me permettra de défendre notre conception commune de la Franc-maçonnerie Régulière qui ne sera jamais sous ma responsabilité, considérée comme une simple association profane. (Mettez en perspective ces belles phrases de candidat en campagne, avec celle que le même homme prononçait à notre Frère Bereshit qui le conseillait pour sa communication au début de la crise et qui les a fidèlement rapportées : « Je n'oublierai jamais la violence des propos du Guide, lorsque nous discutions plusieurs fois par semaine. C'était avant le 25 mars 2010. Le Guide était sûr de « gagner » :

« Tu penses bien que j'ai pris toutes les précautions. Je vais gagner. Et après je vais dégager ! »

François, j'ai encore la tonalité de tes propos dans l'oreille. Tu as prononcé « dégager » avec une violence, une méchanceté, indigne d'un homme. Ne parlons pas d'un Maçon.

Comme je suis un peu naïf, j'ai mis cela sur la fatigue nerveuse que te procurait déjà cette opposition à tes dérives scandaleuses. Maintenant, je sais qu'il y a cette violence en toi, cette vulgarité, qui te disqualifie à nos yeux au double titre de GM, que tu n'es plus, et de Maçon, que tu n'as jamais été.

J'ai repris les notes que j'ai écrites sous ta dictée lors des différentes réunions ou je me suis investi dans l'intérêt de la GLNF et de mes frères.

Extraits, en Stifani dans le texte :

« L’obligation de croire en Dieu? Quelle merde! », « Me faites pas chier avec le pavé mosaïque qu'on a filmé à la télé... », « Bordel de merde... »,  « Moi j'ai été initié dans une obédience irrégulière... », « Il a fait ça pour se foutre de ma gueule… », « Ca va être la merde... », « Nice matin, ça fait des années qu'ils ne nous font plus chier... » (allusion au fait que ce journal du midi attaque moins la GLNF), « Je suis un pauvre con, comme il y en a plein... »,  et cette petite dernière pour la route : « Cette société part en co…lles.. ».

A n’en point douter, la marque de fabrique d’un très grand Initié…dommage qu’en 5 ans cela nous ait à tous échappé, non ?

Les difficultés que nous avons endurées, commandent des évolutions. Il n’est pas anormal qu’une Institution telle que la nôtre, après quatre vingt dix neuf ans d’existence, évolue et s’adapte aux attentes des Frères et du siècle ; mais les Constitutions et les Lndmarks de notre Ordre Initiatique doivent rester intangibles ; le Souverain Grand Comité en est la caution et la pièce maîtresse. (Comme il le dit lui aussi : les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent !)

Vous représentez la pérennité de nos Institutions, vous êtes à la fois les dépositaires et les garants de la Tradition, investis de la noble mission de donner un Grand Maître, premier serviteur de notre Maison. Quiconque veut porter préjudice à vos prérogatives trahit notre Tradition qui nous rassemble. ( Il est utile de rappeller comment son serviteur et conseiller, le GMP de Corse préconisait de considérer les membres su Souverain Grand Comité, il y a encore moins d’un mois : http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/wp-content/blogs.dir/693/files/2012/03/Mail-Scaglia-18.02.2012.jpg : Il n’y pas d’autre alternative que celle de rassembler nos troupes, de structurer notre discours, et de « tenir » nos délégués au Souverain Grand Comité Car ne l’oublions pas, nous les avons désignés sur nos choix et nos options, ils ne sont donc « pas libres » de leurs votes comme pourrait l’être un Vénérable Maître, ne nous y trompons pas ! ». Voire un tel mépris pour les membres du Souverain Grand Comité ne s’est jamais vu dans l’histoire de la GLNF, et François Stifani n’ajamais condamné ce conseil, et au contraire le met en application par ses lettres répétées !)

Mais, Tradition ne signifie pas immobilisme ; l’immobilisme nous condamnerait à disparaître.

Je reste persuadé qu’un renforcement du rôle du Souverain Grand Comité qui doit demeurer le socle et l’acteur principal des évolutions structurelles, est nécessaire.

La question de la durée des mandats maçonniques et en particulier celui du Grand  vous sera soumise, en faisant abstraction des circonstances particulières et en considération du bien de l’Ordre et de l’intérêt de notre Respectable Maison. (voila qu’il fait marche arrière sur un état de fait qu’il a lui-même induit ! mais il ne s’agit que de promesse électorale, naturellement…à considérer comme sa promesse de démissionner l’année dernière qu’il n’a jamais tenue).

Il est par ailleurs préconisé la création de :

-          Cinq Commissions permanentes de 7 à 12 membres (Finances, Ethique, Discipline, Affaires intérieures, Affaires extérieures), dont les Présidents et Secrétaires seront élus par les membres du SGC. (Quel blagueur : ces commissions existent depuis belle lurette ! Il a tellement l’habitude de ne pas en tenir compte, qu’il l’ignore !)

-          La Commission Nationale de Conciliation sera composée de 7 à 12 membres du Souverain Grand Comité. Présidée par un « membre à vie » dont la désignation sera ratifiée par le Souverain Grand Comité. (elle existe aussi !)

Pour fêter demain 100 ans d’existence, soyons aujourd’hui simplement nous-mêmes, dévoués, résolus et fidèles : l’équipe des bâtisseurs soudés et fraternels de la GLNF du centenaire.

Mes Très Chers Frères, votre prérogative est de discerner parmi les candidats celui qui par son expérience et sa détermination au service de la GLNF vous apparaître le meilleur garant de nos fondements et de notre Constitution. (Espérons donc que de ce fait sa candidature sera écartée d’emblée !)

Très Fraternellement. (très fidèlement (mention manuscrite))

François STIFANI

Vous avez donc pu constater le niveau d’un candidat en campagne, et sa manière électoraliste de faire pression sur le collège des votants de vendredi prochain. Il fait sienne cette profession de foi : « demain, on rase gratis » !

Décidément, jusqu’au bout, il aura démontré sa « qualité » maçonnique.

Il paraît cependant que certains se laisseraient convaincre. Espérons que leurs pairs sauront les ramener dans le droit chemin, car sinon ce serait à désespérer…

En effet, nul besoin d’être prophète pour savoir – et comprendre – que la désignation de François Stifani en qualité de candidat à la Grande Maîtrise de la GLNF, ne pourra jamais être ratifiée par l’Assemblée Générale, et qu’elle ne pourrait donc qu’être de nature à prolonger la crise et à justifier de la part de M° Legrand une demande de liquidation judiciaire.

Il convient donc de faire confiance en la sagesse des membres du Souverain Grand Comité…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

allonsenfantsdelaveuve 23/03/2012 20:16

Mon BAF Emmanuel, le compte-rendu de l'élection du GM du 30 mars a déjà été publié sur MLutèce, le 9 mars 2012
http://www.myosotislutece.org/article-compte-rendu-de-l-election-du-grand-maitre-de-la-glnf-par-le-souverain-grand-comite-du-30-mars-2012-101241151.html
La seule nouvelle qui vaille le coup, c'est le faire-part de naissance de l'ALLIANCE!!!
Allez, à tantôt mon frère...

Tsimsum 23/03/2012 19:12

ce n'est pas une plaidoirie, ni une supplique, ni une requête ni d'autres style épistolaire que Stifani écrit. C'est carrément un couteau qui tente d'égorger l'infime once d'honneur qui peut encore
rester à la moribonde GLNF.

c'est consternant.

"Messieurs du SGC, votez pour moi, je suis le Sauveur"...


Personnellement, j'aurai aimé qu'il nous dise depuis longtemps. "Mes FF, voici les comptes, voici les relations que nous avons lié avec des entreprises de la sous-traitance. Analysez !"

Plutôt que cela c'est : "pitié, mes FF du SGC, si vous ne votez pas pour moi, je vais avoir des gros pbs...." avec mon égo , bien sûr !!!

PA-THE-TIQUE

PI-TOY-ABLE

MI-NA-BLE

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 24/03/2012 21:34



C.Q.F.D.



stephane DUCHATEAU 23/03/2012 18:32

Je n'ai pas de voix, je ne suis plus en Chaire. Ma présence n'est donc pas requise.

bien frat.

stéphane

stephane DUCHATEAU 23/03/2012 17:42

Mes FF,

Pour toute réponse à cette loghorrée crypto-maçonno-spirituelle, ridicule et vide de tout sens, j'ai envoyé ma démission de la GLNf à Me LEGRAND, administrateur de la GLNF le 19 mars 2012.

Bon courage à ceux qui restent.
VF Stéphane DUCHATEAU
GRLT TP 1202.

EN ATTENTE DE LA NOUVELLE OBEDIENCE.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/03/2012 17:52



Bonsoir Mon
V.’.F.’.,


Je déplore ton choix ! A mes yeux, c’est
Stifani qui doit partir, pas toi ! Et ton départ lui offre son plus beau cadeau : en plus un délégué qui ne votera pas contre lui !


Mais, je n’interfère pas dans ton choix…Bonne
chance dans la nouvelle Grande loge qui vient d’annoncer son nom…


Fraternellement.



Reto Herman 23/03/2012 16:28

Cher Emmanuel,
J'espère que cet indivudu venant de nul part sera jugé après le 30 juin conformément à certains procès dans le passé, c'est à dire : Debout bretelles coupées !

Reto 37603

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/03/2012 17:18



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère
Reto,


Je reconnais ton penchant taquin et ton
humour…


Au-delà de l’humour, il n’en demeure pas moins
vrai que le perturbateur devra répondre de ses actes devant le Conseil de Discipline National, et que je me ferais un devoir de l’y contraindre. Il est en effet scandaleux que les nombreuses
plaintes dans ce sens émanant de plusieurs et nombreux Frères, n’aient jamais été instruites par les autorités compétentes sous la gouvernance Stifani, Eux aussi devront
s’expliquer…


Très fraternellement à toi.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche