Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 14:04

Celui que l’on désigne parfois par « jeveuxexisterouiiiiiiiiiiiiin.com » et qui est plus connu par le surnom de petit télégraphiste de Stifani datant du temps où il abreuvait d’insulte les Frères de la GLNF avant sa mise en examen suite à une plainte de Claude Sei. vient de pondre une missive qui est un consternant constat d’échec.

Avalisant le fait qu’il à fait perdre la Province de Paris à son Maître, et après avoir fait un appel d’offres par une précédente lettre afin de pouvoir constituer un collège de Grands Officiers, il prend acte du rejet qu’il suscite dans la Province,

L’échelle des valeurs qu’il avance – et le caractérise –  sans rire, est d’ailleurs éloquente : « Le premier Devoir des Maçons opératifs était de s’acquitter fidèlement de leurs capitations »

Evidement, il ne peut pas écrire que c’est d’être reconnu pour tel, lui qui n’existe pas aux yeux de la majorité de tous. Donc, l’essentiel pour lui, c’est de payer. Vous n’existez que par votre payement, mes Frères, voici la régularité exprimée par les tenants de François Stifani. Je présume que chacun se le tiendra pour dit. Pour garder le sourire (et tenter de justifier sa nomination) il n’a pas oublié de rappeler que « Le jugement du TGI de Paris du 7 décembre 2010 a confirmé que le mandat du Grand Maître actuel de la GLNF prendrait fin en décembre 2012. A ce titre, il conserve tous ses pouvoirs maçonniques comme celui de nommer les Grands Maîtres Provinciaux »…Sauf qu’intentionnellement, il omet de préciser que François Stifani à démissionné le 21 janvier 2011, et que de ce fait, il ne détient plus aucun pouvoir, depuis cette date, pour nommer ou suspendre qui que ce soit…

Parmi les autres points clownesques à relever, notons que le même, prend acte que les loges de la Province de Parsi dans leur grande majorité ne payent pas, et que donc, « un tien vaut mieux que tu l’auras », le petit télégraphiste déclare accepter les règlements individuels : « Afin de débloquer la situation, le Grand Trésorier Provincial accepte de recevoir les règlements directs des Frères à l’ordre de la « GLNF + Nom de la Loge + n° » qui se verront remettre en échange la vignette 2010/2011. » Cela retentit comme une supplique : donnez-moi n’importe quoi, mais donnez-moi ! Pour ma part, je suis prêt, à lui envoyer de vieilles chaussures en pourboire, pour son départ !

Mais le meilleur est comme toujours pour la fin : « - Seules les Loges dûment installée en présence d’un GOP désigné par le GMP et à jour de leurs cotisations pourront prendre part aux prochaines Assemblées. » Encore une fausse affirmation. La liste des votants sera validée par Maître Monique Legrand, et d’elle seule, la tenue des Assemblées prochaines étant de sa seule compétence. Le petit télégraphiste, ne lui en déplaise (cela lui déplait fortement), n’aura rien à dire.

 

Voici sa lettre :

Grand Maître Provincial le T... R... F... SébDul

A l’attention des Frères

Paris, le 12 septembre 2011

Mes Très Chers et Bien Aimés Frères,

Je prends connaissance de messages qui circulent dans notre Province émanant de Frères qui se réjouissent que certaines installations de Vénérables Maîtres n’aient pas eu lieu. N’est-il pas curieux que des Frères dépensent de l’énergie pour empêcher le déroulement normal de nos cérémonies ? Il est primordial que les Vénérables Maître soient installés selon les Anciens Usages et que les Ateliers reprennent le travail sur le chantier.

- Une Loge doit installer son Vénérable Maître au mois de septembre. (article 10.6 des Constitutions de l’Ordre)

- Il ne faut pas mettre en péril la démarche initiatique de ceux que nous avons accueillis dans nos Loges. Il ne faut pas déstabiliser les Frères Apprentis, Compagnons et jeunes Maîtres qui sont venus et qui ont travaillé sur nos colonnes pour trouver un cadre et un sens à leur recherche. Ne les engageons pas dans une perspective de chaos !

- Le premier Devoir des Maçons opératifs était de s’acquitter fidèlement de leurs capitations (*). Il ne faut pas laisser entrer au sein de notre Institution des attitudes profanes sauf de prendre le risque de mettre l’Obédience toute entière en péril.

Où une telle attitude pourra t-elle conduire, à part la destruction du bel édifice maçonnique que nos prédécesseurs nous ont transmis et que nous nous sommes engagés à léguer à nos successeurs ? Le jugement du TGI de Paris du 7 décembre 2010 a confirmé que le mandat du Grand Maître actuel de la GLNF prendrait fin en décembre 2012. A ce titre, il conserve tous ses pouvoirs maçonniques comme celui de nommer les Grands Maîtres Provinciaux.

Le seul rempart dont nous disposons dans la tempête que nous traversons, est la fidélité aux serments que nous avons prêtés et aux textes de nos institutions.

Nous nous réunissons dans nos temples pour mettre en oeuvre et pratiquer la Franc-

Maçonnerie. La vocation d’une Loge est d’Initier des Apprentis, de Passer des

Compagnons et d’Elever des Maîtres. Elle ne doit pas devenir le lieu de débats

politiques. (Point n°6 de la Règle en 12 Points) Les prises de position actuelles conduisent inévitablement à des débats source d’affrontement et à la mise en danger de la Fraternité.

L’engagement en Franc-Maçonnerie est un acte individuel librement consenti. Les Loges ne décident pas à la place de leurs membres. Chacun est entré librement en Franc-Maçonnerie, chacun reste libre d’en repartir s’il le souhaite. Ceux qui veulent instrumentaliser les Loges comme s’il s’agissait de bataillons, détournent la Franc-Maçonnerie spéculative et spiritualiste de son objectif.

 

Un Frère membre de la GLNF ne peut pas adhérer à une autre Grande Loge sans l’autorisation préalable du Grand Maître. (cf Article 18.2 du Règlement Intérieur) En pareil cas, il s’exposerait à être exclu de fait de la Grange Loge Nationale Française : seule Grande Loge Régulière et Reconnue sur le territoire français.

Ne nous laissons pas voler Notre Chemin Initiatique ! Notre Chaîne d’Union se compose de tous les maillons que sont nos Bien Aimés Frères, passés, présents et à venir.

- Un Vénérable Maître doit être installé en septembre, une dérogation sur ce point

n’émane pas de la Loge mais du Grand Maître Provincial.

- Les Frères doivent s’acquitter de leurs capitations de l’année pour se voir remettre la vignette permettant l’accès aux locaux de la GLNF. (*)

- Seules les Loges dûment installée en présence d’un GOP désigné par le GMP et à jour de leurs cotisations pourront prendre part aux prochaines Assemblées.

La porte de notre Province est ouverte à tous les Frères du lundi au vendredi, de 17h00 à 20h30 au 14 rue Christine de Pisan, 6ème étage. Les Officiers Provinciaux et moi-même aurons plaisir à vous y accueillir.

Afin de débloquer la situation, le Grand Trésorier Provincial accepte de recevoir les règlements directs des Frères à l’ordre de la « GLNF + Nom de la Loge + n° » qui se verront remettre en échange la vignette 2010/2011.

Malgré les attaques personnelles opposées aux valeurs maçonniques, adressées contre les Frères membres du Grand Collège Provincial et moi-même, nous continuerons de vous servir avec Fraternité, Loyauté et Dignité.

SébDul

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche