Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 21:23

C’est une lettre très complète et sans concessions que Claude Seiler a envoyé hier lundi à Michel Mercier, Garde des Sceaux dans le gouvernement Fillon.

Il y décrit tout le contexte de« l’action » de Maître Legrand, et dresse un réquisitoire de tous les errements qu’il reproche à l’Administratrice de la GLNF. Pour conclure en demandant que le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux veuille bien prendre des mesures afin qu’un terme soit mis à la carence de Maître Legrand.

Cette lettre très étayée avec de multiples références juridiques, probablement écrite par les conseils de Claude Seiler, n’en constitue pas moins un développement remarquable, à cinq mois à peine des élections présidentielles, et peut être interprété comme un coup de semonce, que tout le monde comprendra comme il l’entendra.

Si rien n’oblige – c’est un euphémisme – le Garde des Sceaux à se saisir de cette demande, il n’en demeure pas moins que Claude Seiler réalise là un « coup » magistral, qui ne pourra que lui valoir la sympathie et la gratitude de l’ensemble de l’opposition, même si dans une phrase – maladroite – il pousse le bouchon un peu loin en avançant : « FMR regroupe à ce jour la majorité des Frères de la GLNF au travers de ses différents réseaux, comme l’attestent des deux Assemblées générales qui ont mis en minorité la gouvernance de 25 mars et le 16 octobre 2010 ». Chacun sait que cette affirmation est bien loin de correspondre à la réalité, et que s’il existe bien une grande majorité des membres de la GLNF à vouloir le départ immédiat de François Stifani et de son clan, pour autant, ceux-ci dans une large part, ne se reconnaissent aucunement dans Claude Seiler et ses proches, ni même dans FMR.

Cependant, et bien que je n’ai aucune affinité avec lui et ses méthodes, je salue ici à la fois cette initiative, et le fond de cette lettre remarquable.

D’autres ne l’ont pas fait, lui l’a fait, et il marque incontestablement un point dans ce combat.

Monique Legrand, quand à elle, est en train d’acquérir une notoriété assez rare dans le milieu des Administrateurs judiciaires.

Déjà très connue pour la manière dont elle a géré des dossiers antérieurs, comme par exemple celui de la Fédération Française d’Equitation, elle s’est taillée aussi une réputation comparables parmi ses pairs, du fait des nombreuses doléances reçues durant cette année, compte-tenu de sa façon de faire – ou plus exactement de ne pas faire – dans le dossier de la GLNF. Maintenant, c’est jusque chez le Garde des Sceaux que ses compétences sont détaillées.

Il est dommage qu’il ait fallût attendre ses soixante-dix ans pour cela, et la proximité de sa retraite.

Il lui reste cependant la possibilité d’encore bien faire, avant que des comptes lui soient demandés de manière plus « active ».

Après tout, ayant « retournée sa veste » une fois, rien ne l’empêche de la remettre à l’endroit…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

L'IMPARFAIT 21/12/2011 18:11

c'est tres bien mais il ne faut pas oublier le DENI DE JUSTICE du fait du non rendu de la decision de la cour d'appel et de nature à engager la responsablilite de l'état.

Bien fraternellement

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche