Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 21:39

Toujours remarquablement informé, le journaliste de l’Express François Koch qui administre le blog « La Lumière », nous fait part ce soir du mail que le G.M.P. de la Province de Corse a adressé le 18 février dernier à l’ultime carré des « dignitaires » fidèles (sic !) de François Stifani. On peut, d’ailleurs jauger la fidélité de ces derniers, au fait que François Koch soit rentré en possession de ce courrier qui par ailleurs ne fait aucune mention d’un caractère de confidentialité.

Paul Sc., Grand Maître Provincial de Corse, est aussi président du Tribunal de Commerce d’Ajaccio, ceci n’ayant évidement aucun rapport avec cela. C’est un homme très influent sur l’Ile, et beaucoup le craignent. Il n’est pas de bon ton de se mettre mal avec lui, beaucoup le disent, particulièrement parmi les opposants de François Stifani, qui s’agissant de lui, évitent de l’attaquer, ce qui est éloquent. Le contexte insulaire est en effet différent de celui qui prévaut sur le continent.

Il y a pourtant lieu de s’étonner – voire de s’alarmer - du contenu de ce mail, sachant qu’il émane d’un personnage aussi important, dont on s’attend a ce qu’il ait  un minimum de respect à la fois pour la justice française, et pour les usages démocratiques, même s’il est élu et non magistrat professionnel,,  .

Il est rare de voire un Président de Tribunal de Commerce s’en prendre ainsi à la fois à un Vice-Président de T.G.I. (Kurz) et au Mandataire ad’hoc et Administrateur Judiciaire par lui nommé (Maître Legrand).

Pourtant, ce Frère, Paul Sc., ne s’embarrasse pas de précautions. Après avoir fait, comme tout le monde, il faut le reconnaître, allusion aux nombreux déboires que Maître Legrand a rencontré dans des mandats précédents (Fédération Française d’Equitation), il fait carrément état de « l’activation de certains réseaux (qui cette fois pour le coup nous sont étrangers, les vieux réseaux gaullistes et certains « services ») qui mis bout à bout influence fortement la perception des auxiliaires de la justice »…rien de moins !

Ainsi, pour ce Frère, Maître Legrand, et bien pire, le juge Kurz, seraient sous l’influence de Charles Pasqua, du SAC, et même du Comte Alexandre de Marenches, patron du SDEC ? Et même, sous celle de Charles-Louis Schulmeister, espion de l’Empereur Napoléon, tant qu’on y est ?

La conclusion du Frère Sc., en tout cas est aussi terrible que sans appel : « Nous sommes donc dans un jeu ou les dès sont pipés depuis longtemps, et ou l’influence des « pyromanes/pompiers », agit tant à l’intérieur du territoire qu’à l’étranger afin de nous amener dans un entonnoir dans lequel, par la force de ces évènements convergents, nous nous trouvons aujourd’hui. Nous sommes devenus bien malgré nous et les différentes stratégies tentées, « le jouet » de la justice et de leurs alliées ».

Ainsi ce Président de tribunal, fût-t-il de Commerce, se lamente que l’Association à laquelle il appartient comme nous tous, puisse être le « jouet » de la justice. Gageons qu’il apprécie en orfèvre…Mais la sémantique à son importance. Il prétend que « les dès sont pipés depuis longtemps » ? Si l’on considère que Maître Legrand ne prend des mesures contre l’ancienne gouvernance que depuis les jours qui ont suivis l’Assemblée Générale du 4 février 2012 – soit moins d’un mois -  et que précédemment toutes ses interventions étaient en faveur de Monsieur Stifani, est-ce à dire que le Frère Sc. détient des informations attestant qu’à cette époque les « dès étaient pipés » déjà ? On a en effet peine à imaginer qu’un personnage de cette importance et de cette expérience, puisse se permettre d’écrire une circulaire comportant d’aussi graves assertions sans s’appuyer sur des éléments concrets portés à sa connaissance…

Face à cette tourmente, le G.M.P. de Corse, nommé par François Stifani in extremis en décembre 2010, donc avant sa démission du 21 janvier 2011, considère qu’en vue de la désignation du candidat à la Grande Maîtrise de la GLNF, « Il n’y pas d’autre alternative que celle de rassembler nos troupes, de structurer notre discours, et de « tenir » nos délégués au Souverain Grand Comité Car ne l’oublions pas, nous les avons désignés sur nos choix et nos options, ils ne sont donc « pas libres » de leurs votes comme pourrait l’être un Vénérable Maître, ne nous y trompons pas ! ».

Ce qui en clair veut dire, sans ambigüité aucune, que les membres du Souverain Grand Comité sont rappelés à l’ordre, qu’il est exercé sur eux une scandaleuse pression, et qu’il leur est signifié qu’ils ne peuvent voter que pour le « bon » candidat, qui s’appelle François Stifani ! Eux qui pensaient enfin pouvoir jouir de leurs prérogatives, apprécieront le sens qui est donné à leur liberté par ce petit clan…

Pour ma part, je ne serais pas surpris si lors de la prochaine réunion de cette instance, il y ait peu de vote en faveur du candidat qui est ainsi imposé à leur vote…A moins, évidement, que l’on fasse voter les morts ?! Au point ou l’on en est…

Il reste que la mentalité qui émane de cette considération « démocratique », comme de la liberté de conscience des uns et des autres, est un indicateur de ce que peut être un vote organisé par cette coterie …Il en va de même s’agissant des termes par lesquels ils désignent les quelques 85% des Frères qui représentent aujourd’hui la GLNF : « Mettre tout en œuvre pour cette dernière bataille, la plus importante, afin de sauver notre maison, faute de quoi nous laisserons entrer triomphants les mauvais compagnons, pire, une bande de faussaires » …Ils ont de la chance que pour ce qui nous concerne, nous ne soyons pas, au sein d’une même Confrérie, aussi procéduriers qu’eux…Car ici, une attaque en diffamation aurait toutes les chances d’être gagnée !

Et puisque Paul Sc. semble se plaindre de l’intrusion de la justice dans les affaires de la GLNF, peut-on lui rappeler que c’est Monsieur François Stifani qui en est à l’origine ?

Se souvient-on du ridicule et couteux procès engagé par la GLNF sous les ordres de Monsieur Stifani engagé contre FMR pour « concurrence déloyale » ? Procès perdu par la gouvernance, évidement… Se souvient-on que Mr Stifani fanfaronnait en prétendant après sa démission du 21 janvier 2011 que c’était lui qui avait demandé et obtenu la nomination de Maître Legrand ?

Aussi, si Paul Sc. malgré ses fonctions qui devraient l’inciter à bien plus de réserve, réprouve l’interventionnisme de la justice, il se trompe d’adresse, et c’est bien à son Maître qui doit demander des comptes, lui qui, quoi qu’il arrive, ne restera qu’un de ses obscurs subordonnés. Mais dont les écrits resteront.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

L'IMPARFAIT 09/03/2012 15:29

IL N'Y A PAS D'HONNEUR LORSQU'ON ABUSE DE SES POUVOIRS ET QU'ON HUMILIE L'AUTRE.

QU'ILS PARTENT EN SILENCE AVEC LE MEPRIS DES FRERES

R.ORTOLANO 09/03/2012 12:08

Mon frere Emmanuel,

S'il y a une seule leçon que je devrais retenir de tout ça ,c'est que le temps est venu de se parler entre freres au lieu de s'invectiver,c'est du dialogue que renaitra l'espoir.
Les raisons et les torts que l'on peut analyser a saciété,etant,a mon sens, equitablement partagés ,il faut maintenant passer outre, reapprendre a se connaitre et se reconnaitre afin de
s'apprecier.

Tes propos laisse transparaitre un homme honnete,engagé,sûr de son bon droit, meme si les choses sont loin d'etre aussi simples qu'elles n'y paraissent et la verité certainement a mi chemin.
Les hommes ne sont que des hommes avec leurs travers et leurs qualités fussent-ils maçons,chacun essayant de jouer sa partition plus fort que le voisin, avec des couacs parfois .
Personne n'est tout blanc et personne n'est tout noir mais je crois qu'au dela de nos differences, chacun de nous est honnete et croit au bien fondé de son combat.

Je serais plus circonspect sur ceux qui ,sous le pommier, attendent de quelle cote tombera la pomme et glisse a un journaliste un soi disant mail identifié, qui developpe un commentaire "abrupte" a
diffusion limitée je suppose ,sujet a polemiques sachant pertinament ce qu'ils font.
Je suis trop respectueux de la liberté de la Presse pour epiloguer sur le role de M.KO qui est plus partisan que commentateur,mais je dois certainement me faire des idées.

A ces freres sans honneur ni panache, pret a sacrifier les amis d'hier sur l'autel de leurs ambitions personnelles,je dis toute ma deception et ma peine.

Un adversaire loyal merite pour son combat et ses convictions plus de respect que quiconque,c'est ainsi que Marc GERMAIN ,auquel tu fais allusion est perçue dans son engagement.
Mon frere,l'election du GM.approche chacun de nous defendra les options qui croit etre les bonnes pour la GLNF,nos options convergeront peut etre ou pas, quoi qu'il est soit, j'emets le voeux que
futur GM. ramene la Paix et la Serenité au sein de notre Obédiance.

Bien Fraternellement,

Raphaël ORTOLANO

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 09/03/2012 14:47



Bonjour Mon Frère
Raphaël,


Merci de ce message, qui ne concerne plus le
sujet de base qui t’amenais hier à moi.


Je voudrais te faire observer qu’i y a eu,
durant cette crise un constant dialogue entre les parties. Ou plutôt, trop souvent un monologue, car F.S. monopolisait la parole et s’écoutait lui plutôt que les autres, ce que je déplore… Il a
ainsi rencontré Claude Seiler : Echec ! Il a rencontré Jean-Luc Fa. : Échec ! Il a dialogué avec Alain Ju. : Échec ! J’ai moi-même été en contact avec lui durant un
an, jusquà la fin de décembre dernier, en pure perte, car il est resté fermé a toute démarche visant à régler la crise, tout en sauvant son honneur…Le constat est malheureusement clair, il
n’avait d’autre ambition que d’imposer son ego…


Je te souhaite une très bonne fin de
semaine.


Très
fraternellement.



Raphael ORTOLANO 08/03/2012 18:19

Mon frère Emmanuel.S,

Qu’est ce qui nous distingue du profane si ce n’est cette capacité d’écoute et de compréhension qui doit nous tenir éloigné du tohu-bohu ambiant, en sommes nous encore capables, je l’espère, c’est
en tout cas dans cet état d’esprit que je m’adresse a toi afin de purger ce contentieux stupide qui t’oppose au GMP de Corse.

Il est temps de remettre à plat les choses et de dégonfler les baudruches dont M. KO. prend un malin plaisir à instrumentaliser.
Tu as pris pour argent comptant une communication du blog « La Lumière » et sans le moindre principe de précaution, tu as commenté un mail dont l’origine est loin d’être certifiée en des termes
partisans peu élogieux a l’égard de son auteur supposé.
Plus que coupable, tu es victime comme nous le sommes tous de cette stigmatisation entretenue par M.KO. dont l’impartialité de journaliste dont il devrait s’enorgueillir est loin d’être démontrée,
loin s’en faut.

Au-delà du contenu sur lequel tu avais parfaitement le droit de t’exprimer, tu as porté un jugement sur l’homme sans le connaître et sans vérifier tes sources, portant atteinte à son honneur en
écrivant, je cite :
«« C’est un homme très influent sur l’Ile, et beaucoup le craignent. Il n’est pas de bon ton de se mettre mal avec lui, beaucoup le disent, particulièrement parmi les opposants de François Stifani,
qui s’agissant de lui, évitent de l’attaquer, ce qui est éloquente contexte insulaire est en effet différent de celui qui prévaut sur le continent.»

Permets-moi de te demander en vertu de quoi tu affirmes cela, le connais-tu personnellement? aviez-vous un contentieux avant cet épisode ? NON !

Tu as émis une opinion gratuite qui sous entends beaucoup de choses et pas des meilleures. Elle a été le déclencheur d’une réaction inappropriée, je te le concède, mais au combien compréhensive, en
effet tes propos « défendables » sur le contenu sont sans fondement sur l’homme, ils ont été interprétés comme s’inscrivant dans le lot des cliches qui de façon récurrente vise des frères dont le
seul tort est d’être corses.

Je n’en veux pour preuve que la litanie de relans nauséabonds qui se sont exprimés sur les blogs ces derniers jours et qui de façon pernicieuse de « anti SCAG. » sont devenues « anti corses »,
c’est pathétique.

Je crois de part ton histoire que tu peux comprendre ce que je veux dire, c’est en ce sens que Paul SCAG. a fait référence à nos deux communautés.

Laisse moi te parler d’un homme qui est mon ami depuis quarante ans et qui est aux antipodes de cette caricature grossière : c’est un homme droit, juste, a l’écoute des autres qui a des convictions
et qui les défend, qui assume ce qu’il dit et ce qu’il fait, en un mot c’est un homme entier et comme tous les hommes entiers ,il a les défauts de ses qualités.
Sa réaction forte n’a eu d’égale que le sentiment d’injustice qu’il vivait, attaqué dans sa vie d’homme, attaqué dans l’intégrité son engagement consulaire, il s’est défendu, sans avocat interposé,
entre homme responsable capable de regarder l’autre les yeux dans les yeux.
Tout cela peut paraître folklorique à une époque ou chacun y va de sa petite bassesse sur les blogs sans en assumer les conséquences, ce qui permet de laisser libre court à toutes les petites
lâchetés et frustrations du quotidien.
Ce n’est pas chez nous notre vision du rapport humain quitte à en pâtir parfois en déplaisant aux convenances de salons ou aux combinaisons d’antichambre.

Le connaissant bien, aujourd’hui l’incident est clos.

Je pense qu’au-delà de cet épisode malheureux, il est grand temps que tout cela cesse, que chacun de nous reprenne le sens de la mesure qui aurait jamais dû nous quitter, il est grand temps que
nous sortions de ce tourbillon de haine et violence ou les mots n’ont plus d’écho , il est grand temps de redonner du sens a notre engagement, il est grand temps que chacun fasse un pas vers
l’autre, il est grand temps de nous redonner des preuves de cet amour fraternel.

Raphaël ORTOLANO

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 08/03/2012 22:05



 


Bonsoir Mon Frère
Raphaël,


Je te remercie pour ce long et détaillé
commentaire que tu m’envoie – ainsi qu’aux lecteurs de ce blog.


J’apprécie beaucoup le ton de ton propos, même
si je suis loin de partager l’ensemble de ton analyse.


Dans celle-ci, tu dis beaucoup de choses que
je voudrais bien commenter sous mon angle de vision, sans rien éluder des éléments que tu apportes.


Je confirme être par nature et principe
ouvert  et compréhensif. Je crois que les différentes mains tendues et ouvertures que j’ai eu vers des protagonistes aussi différents de la
gouvernance que peuvent être Benzaquen ou Stifani, comme d’autres qui ont exprimés le désirs de rester anonymes en témoigne. Même si ces tentatives ont lamentablement échouées. Par ailleurs, je
crois sans être trop présomptueux que le Myosotis du Dauphiné-Savoie est apprécié pour cet esprit et pour une certaine modération.


Je précise aussi, comme tu le rappelles
toi-même plus loin dans ton intervention, que je n’ai aucun contentieux vis-à-vis de Monsieur Sc. alors que manifestement, si on en juge par sa lettre, il en a un avec
moi.


Et je réfute la vision que tu as de Monsieur
François Koch, tout en te reconnaissant le droit d’avoir l’opinion que tu professe. Monsieur Koch a beaucoup fait avancer les choses. Il a fait son métier de journaliste d’investigation. Il ne
crée pas les faits, il ne crée pas les évènements, il les rapporte. On peut ne pas être d’accord avec sa manière de les présenter, mais cela ne change rien à la réalité des faits. Il n’est pas un
faussaire, il n’invente rien. Même si je ne partage pas toujours la présentation qu’il fait des évènements, je  pense que nous, maçons de la GLNF,
nous lui devons beaucoup, et je lui suis très reconnaissant. Tu remets en cause son impartialité, mais reconnais que tous ceux qui sont confrontés à Mr. Stifani finissent par unanimement rejeter
son action, ses méthodes. Tu vois bien qu’il a suffit qu’il se présente aux USA pour la conférence des Grands Maîtres américain, pour qu’il mette tout le monde d’accord : suspension des
relations des 51 états américains d’avec la GLNF !


Si tu ajoutes à cela qu’en plus, il poursuit
ce journaliste, tu ne peux lui demander d’avoir de la sympathie pour ses méthodes…Par conséquent, je ne suis pas plus victime que coupable de ce qu’écrit François Koch, je suis adulte, et ce que
j’écris, est différent de sa perception. S’agissant du mail incriminé, son authenticité m’est confirmée par l’un des destinataires…


Tu fais référence à une phrase que j’ai
effectivement écrite, en prétendant qu’elle porte atteinte à l’honneur de l’intéressé, et que je porte là, un jugement. Je m’inscris en faux, vis-à-vis de cette
affirmation.


En effet, il n’y a la aucun jugement, mais une
simple description des faits. Rien de plus. Quand à ce que j’avance, c’est le fruit de plusieurs conversations avec des Frères corses qui me décrivent souvent la situation
locale.


J’ajoute que, comme tu as pu l’observer, Mr.
Sc. confirme et revendique lui-même cet état de fait, dans le message qu’il m’a adressé !


Tu confirmes toi-même que je n’avais avec ce
dernier aucun contentieux préalablement à cette affaire, ce qui peut peut-être, me donner une part d’objectivité dans l’élaboration de mon opinion, laquelle ne se base que sur les écrits – qui
demeurent scandaleux- de ce Monsieur. Il n’y a de ma part, à la base aucun autre sous-entendu, sauf que, à la suite de l’intervention intempestive de Paul Sc. mardi, tout peut devenir sous
entendu, puisque c’est ce qu’il fait lui-même ouvertement. J’insiste donc sur le fait que, mon opinion n’est pas « gratuite » comme tu l’écris, mais basée sur les différents écrits de
Monsieur Sc. Observons d’ailleurs tous les deux, qu’ils font l’unanimité des commentateurs des blogs. Et je suis en mesure de te dire que même parmi les destinataires de son premier mail en
cause, beaucoup sont heurtés !


Par ailleurs, tu fais état des « clichés
qui de façon récurrente vise des frères dont le seul tort est d’être corses. »


Je dois te dire qu’une des choses qui m’ont
réchauffé le cœur à la suite de l’échange de mails que j’ai eu avec ton ami, c’est la saine réaction de nos Frères, s’agissant de cet aspect, tu peux les lire toi-même sur le Myosotis du
Dauphiné-Savoie. Continentaux ou insulaires corses, ils sont unanimes, pour faire intelligemment la part des choses. Tous disent que ce comportement n’a rien à voire avec la corse, et réfutent
d’être assimilés à cela. Pas une parole déplacée à l’égard de la corse ou de ses habitant…Et je m’en félicite pour toutes les raisons du monde, car j’ai moi-même un lien indicible avec le peuple
corse. Tu parles de relents nauséabonds anti corses, je mets quiconque au défi de trouver quoi que ce soit de cet ordre sur mon blog ! Je veille a ce qu’il n’y ait pas ce genre de dérive sur
mon blog, et les seuls attaqués sont ceux qui commettent voies de fait ou persécutions vis-à-vis de nos Frères, ce qui constitue tout de même le fond de la crise qui nous agite depuis deux ans.
De ce fait, si le « GMP » de corse fait l’objet d’attaques, c’est avant toute chose en raison de ses écrits. Tu oublies qu’il traite les opposants – donc moi entre autre – de mauvais
compagnons et de faussaires. Me connait-il pour affirmer une chose pareille ? Peut-il prouver pareille infamie ? Non ! Tu vois, je procède par le même raisonnement que toi, mais je
le prends au départ de la situation, et non en occultant la racine du problème…


Tu me décris ton ami de quarante ans, en le
décrivant comme entier. C’est effectivement une qualité, et en général je l’apprécie. Mais cela ne doit jamais exclure le discernement, et, pour tout dire, la franchise. En effet, je ne doute pas
du fait qu’ayant pu se procurer mes coordonnées personnelles, il est en possession de mon téléphone. La démarche de l’homme droit et franc, n’aurait-elle pas du être de prendre son combiné, de
m’appeler, et de dire quelque chose comme : « Emmanuel, je ne suis pas d’accord avec ce que tu écris, pour telle et telle raison…. » plutôt que d’écrire son message
menaçant ?


Plusieurs GMP ont eu cette démarche à mon
endroit, et si l’un a rompu le contact, un autre, m’a prouvé et convaincu de sa bonne foi ! Franchement, tu crois qu’il a eu une réaction de Franc-maçon, et même d’homme
civilisé ?


Je te le dis avec toute la sincérité dont je
suis capable, j’ai le sentiment d’avoir été dans mon article initial aussi mesuré que prudent quant à ce que je disais. Je ne suis pas réputé, en plus de deux ans d’écriture au quotidien pour
traîner qui que ce soit dans la boue. Aun contraire, j’essaye de toujours veiller à l’honneur de tous, et notamment de leurs famille. Par exemple, lorsque j’ai rencontré François Stifani et que
ce dernier m’a dit que sa famille, ses enfants lisaient les blogs, j’ai cessé de le désigner de manière un peu trop virile, pour ne pas ptrop peiner ceux-ci. Je le fais de manière générale,
désormais. Mais cela n’implique pas de ne pas dénoncer des dérives gravissimes, telles que celle-ci : « Il n’y pas d’autre alternative que celle de rassembler nos troupes, de structurer
notre discours, et de « tenir » nos délégués au Souverain Grand Comité Car ne l’oublions pas, nous les avons désignés sur nos choix et nos options, ils
ne sont donc « pas libres » de leurs votes comme pourrait l’être un Vénérable Maître, ne nous y trompons pas ! ». J’espère que tu mesures l’exceptionnelle gravité d’un tel propos, et que
tu comprends bien qu’il doit être dénoncé !?...Il n’y avait, dans mon article, aucune autre attaque, si ce n’est que, en filigrane, on peut comprendre que je m’étonne que le Président d’un
Tribunal de Commerce puisse avoir pareille démarche, lui qui doit être exemplaire au regard du droit, de la justice et de la vie démocratique. Par conséquent, il n’est ni victime d’une injustice,
ni attaqué en tant qu’homme, uniquement dans le cadre de son action de GMP au service d’une cause réprouvée par l’ensemble de la Franc-maçonnerie Universelle.


Alors, oui, c’est vrai, il s’est adressé à moi
sans avocat. Je te fais observer que moi aussi. Si le dossier est entre les mains de mon avocat à titre conservatoire, j’ai toujours professé sur ce blog depuis le début et s’agissant de tous,
que je considérais indigne d’aller en procès devant la justice profane, pour des conflits relevant de l’obédience. Que le premier a s’engager dans cette démarche, avait à mes yeux moralement déjà
perdu. J’ai toujours déploré les multiples procès, mais que la gouvernance ayant érigée ce principe en tant que mode de fonctionnement, il fallait bien faire avec et réagir. Ne penses-tu pas que
si j’étais procédurier, j’aurais pu assigner et sans doute gagner des calomniateurs tels que les rédacteurs successifs de la propagande de l’ex G.M. ? Pourtant je ne l’ai pas fais, tant
qu’il ne s’agissait que de moi.  


Permets-moi de te dire aussi que le contenu du
message que ton ami m’a adressé, n’a rien de folklorique, à moins de vouloir insinuer que c’est une manière « locale », ce que bien évidement, je réfute.


Le contenu est au contraire très grave, ce qui
n’échapper a aucun des commentateurs. Toi-même, en es conscient.


Tu écris une phrase qui me heurte :
«folklorique à une époque ou chacun y va de sa petite bassesse sur les blogs sans en assumer les conséquences, ce qui permet de laisser libre court à toutes les petites lâchetés et frustrations
du quotidien ». En effet, je signe mes articles avec de manière à être identifiable par tous mes Frères, avec mon numéro de matricule, je ne me cache pas, et j’assume, ayant à subir les
poursuites engagées par plusieurs membres de la gouvernance, à commencer par François Stifani. Tu vois, les victimes ne sont pas celles que tu désignes… J’ajoute que je prends toujours soin de ne
pas écrire en toutes lettres les noms des Frères que je mets en cause, mais ne donne que les deux ou trois premières lettres de leur noms…Tu vois, Mon Frère Raphaël(quel beau prénom !) il ne
faut pas victimiser ceux qui de manière générale persécutent les vraies victimes.


Toutes ces choses étant exposées, trop
longuement peut-être, mais je ne voulais pas qu’un mode trop concis altère les choses, je partage avec toi ta conclusion.


Pourtant, je reste étonné que l’homme entier
que tu nous as décris, utilise un « messager », serait-t-il aussi talentueux que toi. Je reste étonné qu’il n’ait pas tenté de réparer par lui-même le tort considérable qu’il a
causé.


Pour ma part, je suis prêt à entendre ses
excuses, et à tirer un trait sur son message du 6 mars 2012.


Ainsi, l’incident, sera effectivement clos
pour moi aussi.


Enfin, je te répète que j’apprécie
particulièrement ta conclusion. Il est possible de l’illustrer au-delà des déclarations d’intentions, qui effectivement, sont le propre des convenances de salon.


Ne serait-t-il pas envisageable, par exemple,
que le GMP de Corse qui n’a plus le pouvoir de lever les suspensions qu’il a prononcé, propose de son propre chef à M° Legrand de toutes les rapporter (celles prononcées pour délit d’opinion,
comme celle de notre F. Marc Ge. par exemple) ? ce serait un geste marquant et concret, matérialisant ce que tu suggère, et serait une preuve, sinon d’amour fraternel, de bonne
volonté…


Quoi qu’il en soit, je te remercie pour ta
démarche, que j’accueille avec un regard des plus bienveillants et des plus fraternels, tout en soulignant que lorsqu’on agit mal, il convient de réparer…Je crois qu’au-delà de mon propre cas,
c’est ce que bien des Frères attendent pour être rassurés sur le sens de la maçonnerie.


Très fraternellement à toi, et avec mon
accolade.



L'IMPARFAIT 08/03/2012 09:13

Mes Frères du Collège des Membres de Droit,

Permettez à un frère de la base de vous dire ce qu'il pense.

La GLNF a connu cette dernière décennie des dérives inacceptables visant à mettre tous les pouvoirs entre les mains d'un seul Homme.
Lui permettant d'en abuser.

Jamais la Franc Maçonnerie universelle n'a connu une telle dérive

Vous avez été complices en les acceptant.
Cela à conduit la GLNF au bord du gouffre.

Dans une obédience de 40.000 Frères que vous avez voulu, un minimum de démocratie et de contre pouvoirs est indispensable,nous en avons la preuve.

Les choses sont telles qu'aujourd'hui vous avez le sort de notre Obédience entre vos mains.

Vous avez a écrire une nouvelle page de la FM universelle.

Nous vous demandons de désigner un candidat que l'assemblée générale pourra ratifier
Nous sortirons alors de la crise.

Les frères dans leur grande majorité rejettent l'ancienne gouvernance, ils veulent du propre.

A vous de nous proposer le nom d'un frère rassembleur et au dessus de tout soupçon.
Il existe parmi les candidats c'est certain.

Alors nous pourrons vous remercier.
Alors la FM toute entière pourra vous remercier.
Alors vous sortirez grandi, car il faut parfois savoir mettre un terme à un système en déliquescence

Certains d'entre vous vont persister dans leur aveuglement à croire qu'ils défendent les vrais valeurs de l'ordre.
Comment peuvent ils avoir raison contre la majorité des frères?
Comment peuvent ne pas entendre les messages des autres obédiences?
Ce sont les frères et les loges qui font l'obédience, vous devez les écouter.

Si vous proposez un candidat qui ne peut etre accepté par une large majorité, vous condamnez la GLNF à la mort.

La glnf n'est pas viable sans adhérent,ni cotisation, elle sera contrainte de déclarer sa cessation de paiement.

Ce sera la fin d'une longue histoire et cela sera de votre responsabilité.

Je ne doute pas que la majorité d'entre vous sont des Frères de grande valeur.
Alors ne nous décevez pas.

Bien Fraternellement

Aldebaran 08/03/2012 02:33

Moi, si je me trouvais entre les pattes d'un Président pareil dans un litige commercial devant le Tribunal de Commerce d'Ajacccio, je lui flanquerais sur le champ une suspiscion légitime et je
demanderais la délocalisation de mon dossier sur le continent.

Parce qu'il est évident d'après les propos tenus que cet homme est incapable d'être juge. Il y a une erreur de casting quelque part !

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 08/03/2012 02:46



Ta réflexion me semble frappée de bon
sens !



B. Louga 07/03/2012 22:21

Qui est ce Frère dont tu parles et dont le nom commence par SC?
Serait-ce SCories? SCarlatine ou plutôt....SCarface?

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 08/03/2012 02:02







Sibelius N° 75145 06/03/2012 14:36

Mon B.A.F. cher Emmanuel,

En aucune façon, je ne mets en cause les Frères membres du S.G.C. ni, bien sûr, n'attends qu'ils soient l'objet de sanctions. Ce que le propos du Frère Sc.souligne est une sorte de "pacte" moral
qu'il estime devoir attendre de Frères, parce que "désignés" par la gouvernance.

Cet appel au vote pour l'ex G.M. me semble singulièrement maladroit précisément par le fait que le S.G.C. se trouve de la sorte, exposé au discrédit par défaut d'indépendance.

Il me semble - sans porter la moindre évaluation sur la qualité et le travail des FF. qui le composent - que :
1- le mode de désignation des membres du S.G.C. fait obstacle à la nécessaire démocratisation de la G.L.N.F.
2- l'Assemblée Générale peut voter pour élire le G.M. sans qu'une instance vienne "filtrer" le choix des Loges.

Avec mon amitié fraternelle,

Sibelius N° 75145

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 08/03/2012 00:34



Mon Bien Aimé Frère
Sibelius,


S’agissant de Paul Sc. comme tu le verras dans
l’article suivant, le pire est à venir…


Je retiens tes objections concernant le S.G.C.
elle devraient effectivement servir comme base de réflexion lors des réformes indispensables à venir…


Avec ma fraternelle
affection.



Sun Tzu 06/03/2012 12:58

Cher Emmanuel,
Cela rejoint le sujet de la Tribune que tu as bien voulu me donner : les membres du SGC auront-ils la possibilité de faire le choix que la Sagesse commande ?
Le GMP de Corse manie le bâton : leur vote n’est pas libre !
En second lieu, il grossit le trait de ceux qui sont candidats affichés contre FS en les présentant comme des « faussaires ». Il est aidé en cela par l’inconséquence de la frange dure de l’ULRF qui
précipite artificiellement la création de cette nouvelle GL pour peser d’un poids que le ralliement des loges existantes à sa bannière ne permet pas pour être en dessous des chiffres annoncés à la
GLUA dans l’espérance du rapt de la Reconnaissance à la GLNF !
Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage ! Le GMP de Corse amalgame sciemment l’opposition en présentant celle-ci de façon uniforme. Il a tort !
Il faut se convaincre qu’il y a en gros trois types d’opposants :
1. Les opposants qui ont opté depuis longtemps pour une scission tout en cachant leur jeu, aidés en cela par certaines juridictions de hauts grades. Ils savent qu’ils quitteront la GLNF pour ne
plus y revenir et ils n’ont d’autre but que de créer très rapidement cette nouvelle Grande Loge qui n’aura de Grande que le qualificatif car les troupes sont maigres pour le moment,
2. Les opposants qui veulent encore sauver la GLNF en espérant chasser cette gouvernance rejetée par tous au plan national ( FM de Tradition ou FM « adogmatique ») et au plan international (
position non ambigüe des GGMM des USA qui rendent FS responsable directement de ce qui se passe et qui l’ont chassé de leur Convention). Ils savent que des changements sont nécessaires et ont
besoin de temps pour le mener à bien. Ils n’envisagent pas avant d’avoir explorer toutes les solutions qui semblent paraitre rejoindre une nouvelle Grande Loge qui alors, sera véritablement
Grande,
3. Les opposants qui sont dans le même ressort psychologique mais qui affirment que c’est plutôt l’homme à notre tête qu’il faut changer sans toucher ou très peu aux textes. Ils s’accommoderont
plus ou moins bien de la reconduction de FS à la tête de la GLNF mais n’ont aucune intention de scission.

Le GMP de Corse feint d’ignorer que tous, opposants déterminés, nous ne portons pas aux nues des gens comme CS dans lequel nous ne nous reconnaissons pas loin s’en faut ! Il nous met dans le même
sac pour mieux combattre nos idées.
Or, mes frères du SGC, ce manichéisme est artificiel pour mieux vous tromper !
Comment !? Des USA et du Canada, d’Europe, d’Asie, d’Amérique du Sud, d’Afrique et d’Océanie on porterait un jugement définitif sur la responsabilité de FS dans cette affaire en suspendant ou
retirant la reconnaissance et vous, vous ne vous seriez pas aperçus de la nocivité de la politique suivie !? Vous n’auriez pas analysé justement le degré de responsabilité de cette gouvernance
!?
Voulez-vous donner une chance à la FM spirituelle de Tradition de trouver un havre en terre de France ? Si oui, votez pour qui vous semblera le meilleur mais ce n’est certainement pas FS ou l’un de
ses acolytes !
Faites preuve de responsabilité, l’ensemble des FF qui ont foi dans la GLNF et qui veulent la voir perdurer dans des changements nécessaires et profond vous en seront gré ! Nous ne sommes pas des
enragés, nous sommes des FFMM qui ont foi en l’homme éclairé. Ce qui est nié depuis trop longtemps au plus haut de notre Gouvernance. Donner une chance à la GLNF ! Avec FS ou l’un de clones, elle
n’en a aucune !
JVSPTLNQVSC

Sibelius N° 75145 06/03/2012 11:05

Mon B.A.F. Fidèle d'Amour,

Avec le message de Paul Sc. nous sommes encore confrontés à un "détournement" du sens des "us et coutumes" de la Maçonnerie.

En effet, s'appuyer sur une tradition plusieurs fois séculaire pour dénier aux membres du S.G.C. le droit de voter selon leur conscience et leur libre-arbitre, ne peut se concevoir aujourd'hui.

Le temps de l'absolutisme royal est dépassé depuis longtemps et je préfère reconnaître la tradition maçonnique dans le rituel de nos Tenues, dans nos valeurs fraternelles, morales et
spirituelles.

C'en est assez d'invoquer la Tradition pour justifier un mode de gouvernement non démocratique. Nous sommes des Frères, pas des Sujets !

Plus généralement, cette intervention met en lumière le risque de dérives et abus, inhérent au système de cooptation en usage pour la désignation des membres du S.G.C. Il me semble que l'abolition
de cette instance
mériterait de figurer clairement dans la profession de Foi des candidats G.M. (C'est aussi le point de vue du Collectif NI NI... Je m'en réjouis ).

Avec mon amitié fraternelle,

Sibelius N° 75145

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 06/03/2012 12:21



Bonjour Mon Bien Aimé Frère Sibelius,


Je partage parfaitement ta vision et ton
inquiétude.


Cependant, il faut bien se garder d’assimiler une assemblée de plusieurs
centaines de Frères, au comportement dévoyé d’un ou de plusieurs individu(s).


Pourquoi faudrait-il sanctionner des Frères qui n’ont jamais démérités et
qui sont peut-être majoritaires ? Pourquoi par ailleurs, sanctionner des Frères qui ont tant donnés pour la GLNF ? Evidement, je ne fais pas ici allusion aux nominations de circonstance
auxquelles l’Ex Grand Maître a procédé…S’il y a lieu de « sanctionner », ce sont les quelques individualités qui d’une manière ou d’une autre ont persécutés leurs
Frères…


Très fraternellement.



Héraclite 06/03/2012 10:29

Mais c'est bien sûr : F r a n c e A f r i c

et vous l'aviez oublié?

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 06/03/2012 12:05



Sincèrement, je ne vois pas le rapport…



marco73h 06/03/2012 08:53

Mes BAF,

dérive sectaire avez-pensé parfois ? Je vous laisse à vos opinions, moi la mienne est faite, nous attendons les bombes contre ceux qui n'auraient pas choisi le bon camp.
De pire en pire !
Fraternellement.
Marc-Hneri Girollet 68 989

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 06/03/2012 10:33



Oula, Mon Bien Aimé Frère Marc-Henri,
peut-être  ne le sais –tu pas, mais tu abordes un sujet explosif !



Tsimsum 06/03/2012 08:00

Il doit demander des comptes à son Maîmaître et aussi LES COMPTES. Puisqu'il est amateur de Droit, il devrait se renseigner sur la manière dont le code pénal traite les complicités...

Marc germain 06/03/2012 07:29

cher F Emmanuel,

P SC a essayé de construire la province corse , il s'y est très mal pris et c'est dommage, et il aurait pu dés le début de la crise unifier la province en se retirant du jeu stifanien, tous les F
l'auraient suivi sans problèmes ; au lieu de cela il s'est laissé enferrer par le M de Pisan , devenant un des ses premiers soutient.

il est donc normal que ce courrier ai été fait et envoyé pour ramener les troupes dans le giron du 3ème , cela n'est vraiment pas étonnant.
il fallait quelqu'un pour le faire , il l'a fait , car a l'inverse des autres soutien ,P a du courage et cela on ne peut le lui enlever.

En revanche , on ne peut dire que les F le craignent car il n'a jamais exercé de pression a ceux, qui comme moi ont été opposants déclarés et ouverts a sa gouvernance.
Je n'ai jamais reçu le moindre coup de téléphone en ce sens ni de lui ,ni de personne.
Le fait qu'il m'ait suspendu relevait d'une logique implacable et d'un acte politique qui n'avait rien de maçonnique , mais nous sommes depuis deux dans la politique maçonnique et non dans la
maçonnerie pure , l'élection du futur GM confirmant mes propos par des actes et des articles, dignes d'une présidentielles et non d'une élection maçonnique!
Nous sommes tombés bien bas , et je pense que le chemin pour gravir la montagne et regagner le sommet va être très long.

Cette lettre est un peu le chant du cygne pour le 3ème étage et l'on se rend compte à quel point ils se savent perdus.

Bises de Bastia
Marc

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche