Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 23:04

Précipitation, me semble effectivement le mot adéquat.

Hier lundi 13 juillet 2012, le T.’.R.’.F.’. Charles Tord. Grand Maître Provincial de Paris Grande Arche, et membre très actif de l’ULRF, diffusait un appel à tous les Frères Maçons du Rite Ecossais Ancien et Accepté, annonçant la création d’une nouvelle obédience sous forme de Fédérations de Grandes Loges (une par Rite ?) sur le modèle allemand, au motif que, selon lui, il est « maheureusement de plus en plus vraisemblable, d’une résurgence, sous une autre forme de l’ancienne équipe, et (ou) du maintien d’une administration judiciaire par nature profane ».

Il ajoutait : « Nous travaillons donc en ce moment même à la création, à côté de la Maison des Maçons du rite Français, du rite Emulation, du rite Rectifié et des rites Anglo-Saxons (notamment le rite York et le rite Standard d’Ecosse) d’une Maison des Maçons du REAA pour la France susceptible de rejoindre une Fédération de loges régulières porteuse de notre espérance.

J’ai pour ma part, le plus grand respect pour le T.’..R.’.F.’. Charles Tord, ainsi que, d’ailleurs, pour la plupart des Frères qui travaillent d’arrache –pied pour le projet de l’ULRF, y comprit d’ailleurs ceux avec lesquels il peut m’arriver de me confronter par blogs interposés. Si nous ne partageons pas les mêmes vues voire visées, je respecte les combattants de la première heure, qu’ils sont, ainsi que leur investissement constant depuis deux ans. Le problème, n’est évidement pas là.

Par contre, je pense que sincèrement, ils commettent une très mauvaise chose, et de plus une grave erreur de stratégie, dont je veux espérer qu’ils la font sans être conscients des éléments suivants.

1)      Ils offrent sur un plateau le cadeau que François Stifani priait pour qu’ils le fassent. Ils font exactement ce qu’il voulait. J’espère donc qu’il leur enverra une carte de remerciement.

2)      Effectivement, en plus de la satisfaction personnelle de l’égo (notion fondamentale de cette crise) du perturbateur, cette décision aurait effet de lui abandonner le terrain et de lui faire place nette.

3)      Rejoindre cette nouvelle obédience – qui cette fois en serait une officiellement – entraînerait une radiation ipso facto de ses membres de la GLNF, de manière tout à fait légale et légitime. Nos Statuts et règlements prévoient en effet, qu’il n’est pas possible aux membres de la GLNF de faire partie d’une autre obédience en France. Dans ce cas, le perturbateur se fera un plaisir – et un devoir – de donner ainsi une tournure légale à la campagne de purges massives qu’il a engagé, qui aura en fait pour auteur innatendu l’ULRF ! Un comble !

4)      De ce fait, les membres de cette nouvelle obédience se coupent de toute possibilité d’action – et de « résistance » au sein de la GLNF.

5)      Enfin, il ne faut pas se mentir. Il n’est pas vrai de prétendre qu’en quittant la GLNF, on peut prétendre au partage des « bijoux de famille ». La GLNF, chacun le sait, est une Association Loi 1901, et non pas une Société de droit commercial. Dans le cas de cette dernière, chacun est porteur de parts qui peuvent être échangées, voire vendues. Ce n’est pas le cas d’une Association. Lorsqu’on la quitte, on n’emporte rien… Cela peut sembler injuste, mais c’est, à ma connaissance ainsi…Dura lex, Sed lex…

6)      Depuis l’Assemblée Générale du samedi 4 février 2012, qui constitue selon moi un nouveau tournant, M° Legrand semble résolue à travailler (enfin, après un an !) de concert avec l’opposition, pour réduire Monsieur Stifani a rien, et à le mettre à la porte des locaux de Pisan. Une fois cet acte fort accomplit, il sera manifeste que cet individu, ne sera plus en mesure de nuire comme il le fait actuellement.

7)      Cela implique que nous sommes en train de sortir du tunnel, et que depuis que Monsieur Stifani a été désavoué à l’A.G. par son propre camps, dans les conditions que nous savons, il n’y a actuellement aucune raison objective à provoquer une scission.

8)      Dès lors, la provoquer, ne peut être que le fait d’une ambition, qu’elle émane de tel ou tel Rite (ou de tous), à moins d’un groupe de Frères qui y trouvent un intêret louable – pourquoi pas- ou non…

9)      Il me semble, mais je peux me tromper, que l’immense majorité des Frères de la GLNF, qu’ils soient opposants ou non, ne veulent pas d’une scission, et au contraire, souhaitent une réconciliation entre tous les camps.

10)  Même les Frères qui ont choisis l’option d’adhérer à l’ULRF, l’ont fait pour répondre à des besoins logistiques, selon les engagements qu’a prit cette dernière d’en fournir – ce que je n’ai pas vu pour ma part se réaliser – et n’ont nullement le désir de quitter la GLNF. Ce qui précède n’est par contre pas systématique, j’en conviens volontiers.

11)  Il serait donc catastrophique, que dans ce contexte, une obédience se crée, et ne réunisse que peu de Frères…Catastrophique pour ses promoteurs en particulier.

12)  A titre personnel, je suis attaché à sauver la GLNF si c’est possible (et je crois fortement que ca l’est) et il n’est nullement question pour moi de rejoindre une nouvelle obédience. D’ailleurs, s’il fallait quitter la GLNF, cela n’implique pas de rejoindre l’obédience de l’ULRF, il en existe plusieurs issues de la GLNF, j’en connais qui existent, et qui, par leur faible taille et structure, sont à même d’éviter toutes les dérives que nous connaissons, tout en travaillant dans une parfaite régularité, dans tous les rites, selon l’esprit de la Règle en 12 Points et des Landmarks.

13)  De ce fait, sans la moindre agressivité vis-à-vis de l’ULRF que je respecte et dont je comprends le sentiment de lassitude, je ferais tout ce que je peux pour convaincre nos Frères à rester exclusivement au sein de la GLNF, pour continuer et achever rapidement le combat et à virer la gouvernance – ou ce qu’il en reste – très rapidement.

En cela, il me semble être globalement en identité de vue avec Jean Murat qui a diffusé  sur son blog le communiqué suivant cet après-midi :

« Hors la GLNF, point d’issue »

Mes Bien Aimés Frères, mes Très Chers Frères,

A l’heure où nous sommes proches de reconquérir la GLNF et d’assister enfin au départ de Monsieur Stifani, certains de nos Frères qui avancent masqués sous la houlette de l’ULRF et FMR, s’apprêtent à vouloir faire naître une nouvelle obédience fédérative calquée et organisée d'après les déclarations récentes des Maisons du Rite Écossais Ancien et Accepté et du Rite Français.

A l’heure où les autres parties rencontrent ensemble régulièrement Me Legrand afin d’organiser la prochaine Assemblée Générale avec la participation de mon conseil, celui de Ni Scission Ni Soumission et même d’Alain Juillet (Président de l’URLF ?),

Nous devons, comme j’ai déjà pu vous le dire, pour la  reconstruction d’une GLNF Régulière et de Tradition,

Rester, Reconquérir et Reconstruire.

 Non mes Frères, nous ne sommes pas des séparatistes et notre but est de refonder la GLNF, et ce d'autant que nous avons, dans ce même but, signé le 3 octobre dernier un acte d’unité accepté dans le respect de toutes les composantes des six rites constituant l'originalité de la GLNF.

N'abandonnez pas notre noble et vénérable institution maçonnique à des prédateurs qui  ne pensent qu’à conserver leurs avantages honorifiques et parfois matériels, en sacrifiant notre Régularité internationale.

Croyez-moi, nous sommes proches de la reconquête, proches de retrouver notre GLNF, de la reconstruire en respectant la tradition et en appliquant les préceptes et le programme que nous avons développés ensemble au cours de nos échanges et de nos rencontres lors de mes 31 visites sur le terrain.

Bien Fraternellement,

Jean E. Murat

Le Comité de Pilotage, quand à lui, diffusait au même moment la proclamation suivante :

Communiqué de l'opposition

La Tenue de Grande Loge du 3 décembre 2011 a confirmé le rejet maçonnique du prétendu Grand Maître, L’Assemblée Générale du 4 février 2012 a modifié la donne juridique qui reste néanmoins complexe.

La position de Me Legrand semble s’être éclaircie à la lumière de ces événements. Elle a adressé à Henry Sidéry une lettre comminatoire en date du 7 février qui reste  néanmoins sans effet sur la pseudo gouvernance.

Il est donc manifeste que seule la conjonction des forces d’une administration judiciaire déterminée  ayant un projet commun avec les oppositions sera de nature à rendre possible la sortie de crise.

La prise de position de l’administrateur judiciaire en charge de ce dossier nous encourage à lui apporter notre soutien pour l’extension de sa mission.

Sur cet objectif  commun, l’ULRF : Alain Juillet, FMR-Myosotis : Claude Seiler et Dominique Moreau, Jean Murat, les 13 Grands Maîtres Provinciaux déclarent  qu’ils ne peuvent que se montrer favorables à cette initiative dont les conditions seraient clairement posées et les buts fixés, pour permettre le rétablissement de la concorde au sein de l’obédience.

Dans ce contexte ou les ambitions personnelles doivent céder le pas à l’intérêt général, nous attendons la mise en place de mesures de nature à assurer l’expression régulière d’un corps électoral incontestable.

ULRF Alain Juillet                FMR-Myosotis  Claude Seiler   Dominique Moreau

Jean Murat                           Le groupe des 13 grands maîtres provinciaux

Ce dernier texte commun à toutes les tendances de l’opposition réunie dessus, montre bien que l’espoir est désormais important de parvenir rapidement et efficacement au dénouement de la crise au sein de la GLNF, et de pouvoir procéder à l’élection du Président-Grand Maître « avec un corps électoral incontestable ».

On comprend donc que la lecture de ce communiqué, rends incompréhensible la volonté affirmée de scission…

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

adrien sanchez 15/02/2012 13:35

bonjour Emmanuel
plus de 500 loges sont en errance,quelques milliers de freres radies,l'ulrf a pour vocation de permettre a ces freres d'exister,et a ces loges de fonctionner
l'urlf n'est certes pas la panacée,mais compte tenu des dernières déclarations du prétendu grand conseil,il est evident que FS compte bien,mener l'élection du nouveau GM et que celui ci est déjà
choisi,un frere du sud de la France
alors une élection avec un sgc favorable a FS et un nouveau GM issu de sa mouvance,quelle est la marge de manoeuvre de maître legrand,qui gère l'association et non
l'élection du GM qui releve seul du SGC et de 19% DES LOGES pouvant voter!!!
l'action de JEAN MURAT et de son avocat d'assigner les GMP
RISQUE DE DURER ENCORE DES LUSTRES ET NE PAS EMPECHER FS
DE FAIRE ELIRE SON SUCCESSEUR!!
bien a toi
adrien

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/02/2012 14:14



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Adrien,


Je crois pouvoir affirmer qu’il y a bien plus
de 500 loges en déshérence, et qu’il s’agit d’environ 1.000 ateliers si l’on en juge par le nombre interdit de vote lors de l’A.G. du 4 février dernier.


Etant en déshérences, je ne vois pas en quoi
il devient indispensable que les ateliers deviennent ipso facto membres de l’ULRF, quelque soient les mérites de celle-ci !


Si je prends mon cas, et celui de la R.’.L.’.
dont je suis membre à Paris, il se trouve que je suis suspendu, que je serais radié le 8 mars prochain( je prends cela pour une Légion d’Honneu, signée par sebdul, tu penses !), ma loge est
elle aussi suspendu et mise en sommeil, ce qui ne nous empêche pas de nous réunir régulièrement avec tout notre effectif en dehors de Pisan, et pour ce qui me concerne, de visiter des loges
partout où je vais, à l’étranger comme en France y comprit à Paris, avec ma qualité de suspendu et de futur radié : mieux, un V.’.M.’. à qui je me suis présenté, en qualité de suspendu,
apprenant que je suis administrateur d’un blog Myosotis et connu sous le pseudo de Fidèle d’Amour, a voulu me recevoir voute d’acier, maillet battants…J’ai eu le plus grand mal à le
dissuader ! Cela pour dire comment le perturbateur indécent est perçu par rapport aux maçons dignes de ce nom…Aucune des ordonnances des indignes, ne sont plus lues, et il n’y a aucun
véritable problème pour les loges dont les officiers accomplissent le travail d’explication et de maintien des liens fraternels.


Pour ce qui concerne le Souverain Grand
Comité, le perturbateur indécent risque bien d’avoir une très mauvaise surprise, à l’image de celle qu’il a eut samedi 4 à l’A.G.. En effet, même parmi les nominations récentes, beaucoup de ses
membres, veulent son départ le plus vite possible, sans doute pour des raisons différentes que les nôtres, mais l’effet se traduit de la même façon : OUT !


Une dernière précision

franck Bailly Mle 28670 15/02/2012 11:55

Très chers et bien aimés Frères,

Je vous vous en conjure, encore un eu de patience. IL EST URGENT DESORMAIS D ATTENDRE.

Fraternellement
Franck

marco73h 15/02/2012 10:15

mes BAF,

Je me demande ce qui pousse certains à vouloir à tout prix précipiter les choses. Les nouvelles résolutions de Me Legrand peuvent prendre encore un peu de temps avant qu'elles soient mises en
oeuvre, mais le chemin semble se dégager. UNe nouvelle initiative de NSNS, est en cours !
Alors ? Ceratins craignent-ils de perdre leurs places. Si l'unique but de la scission de l'ULRF est de garder les tabliers, alors, mes FF, quel gâchis ! La GLNF n'est pas encore morte, ne donons
pas à l'ex le plaisir de voir réaliser son rêve, rappelez-vous "dix mille Frères me suffisent", quant au patrimoine, même si ce n'est pas le plus important, jamais l'ULRF ne récupèrera un
centime.
Patience et longueur de temps, font plus que force et que rage, cette maxime reste toujours d'actualité, ne gâchons pour l'ego de quelques uns, la possibilité de garder, moderniser et rebâtir ce
qui existe déjà.
Fraternellement.

Marc-Henri Girollet

le cistercien 15/02/2012 08:10

mon TCF Fidèle.

J'ai beaucoup apprécié le ton de ton message en 13 points concernant la nouvelle obédience. Je comprends ta position car tu es un homme de fidélité. Cela se sent à toutes les lignes. Cependant dans
ton introduction on a le sentiment que tu as compris que la creation de la nouvelle obédience était ineluctable et que tu es attristé . Alors tu te raccroches à ta fidélité ,à tes valeurs et tu
refuses d'envisager un deuil. Le deuil de la GLNF. Mon TCF ,je pense et je crois qu'il faut se rendre à cette évidence ,que la GLNF est MORTE. Celle que tu as connue. Tu me fais l'effet d'un homme
qui s'accroche à la coque d'un navire percé de tous côtés.

Tu dis que l'ULRF fait le jeu de FS. Non . Il ne lui restera qu'une coquille vide. Tu fais une erreur si tu crois que la majorité des FF veulent rester à la GLNF . Dans l'esprit des FF la GLNF
n'existe plus . Sans compter que l'image que le sigle traine avec lui est catastrophique et honteuse. Ce que la majorité des FF veulent sauver ce n'est pas la GLNF c'est l'idée d'une maçonnerie
saine et pure. Le phénix doit renaitre de ses cendres . Jean Murat et toi ,(Encore une fois je vous respecte. Et la réception de Jean Murat que nous avions organisée à Lyon le prouve) me semblez
dépassés . Une GLNF avec des FF comme vous serait tout à fait respectable . Seulement je pense que votre projet est devenu IRREALISABLE. Pourquoi? Parceque vous seriez obligé de composer avec
certains irreductibles conservateurs . Et cela les FF n'en veulent plus. Alors ULRF? Je sais que tout ne sera pas parfait . Mais un chantier s'est mis en route. Evolutif . Creatif. Rassembleur.
Et c'est de cette dynamique dont il faut tenir compte
Frat Le cistercien.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/02/2012 11:11



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Cistercien,


Merci pour ton appréciation me concernant, tu
comprendras que je ne m’étende pas dessus.


Je crois cependant qu’il y a un malentendu
entre nous, car au contraire de ce qui tu as cru percevoir, je ne crois pas création d’une nouvelle obédience inéluctable, bien au contraire. De même, nous n’avons pas la même perception de ce
que veulent la majorité de nos Frères à cet égard. Sur ce point, peut-être as-tu raison, peut-être ais-je raison, personne ne peut parler au nom de tous, et les situations peuvent être
contrastées d’un endroit à un autre. Alors, oui, je crois que nos valeurs ancestrales peuvent être rétablies, et ne considérant pas l’homme et encore mois le « Frère » comme
foncièrement mauvais, je crois que certains, peuvent enfin tailler leur pierre…


Bien-sûr, certains proches de Stifani, ont eu
un comportement tel, que leur maintien parmi nous ne me semble plus compatible avec ce que nous souhaitons, dans le cadre de la refondation. Mais que représentent-t-ils ? Une infime
minorité…De ceux-là, j’aurais d’ailleurs l’occasion de reparler, dans un prochain article…


Voila aussi des raisons pour laquelle je crois que le projet de scission
de l’ULRF ne me semble pas souhaitable, et en tous cas, prématuré en l’état actuel favorable des choses…


Cela ne nous empêchera aucunement de nous respecter, de nous apprécier, et
de nous retrouver en fraternité !



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche