Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 20:53

Parce que les circonstances l’exigent, parce que nos Frères le demandent, et parce que aussi, il ne faut pas oublier qu’envers et contre tout, nous sommes, au-delà de nos différences et de nos choix, membres d’une même Fraternité et qu’il nous faut être à la hauteur des évènements et des enjeux, il y a une semaine, mardi dernier, par un article reproduit ci-après, j’ai appelé dans un message clair Dominique Moreau dirigeant de FMR à saisir la main que je lui tendais avec conviction et cœur, afin d’unir nos efforts visant à chasser l’actuelle gouvernance de toute responsabilité dans l’obédience :

Mardi 14 juin 2011 2 14 /06 /Juin /2011 20:56

FMR ET SES MYOSOTIS EVOLUENT-T-ILS ENFIN ?

Deux phrases. Deux phrases écrites sur le Myosotis Ligérien (toujours en lien sur ce blog) en conclusion d’un texte relatant les « exploits » de François Stifani aux Etats-Unis le week-end dernier sont-t-elles annonciatrices des espoirs que nous exprimons depuis des mois et des mois, et repris par l’ensemble des Frères qui nous écrivent. Comment pourrait-t-il en être autrement ?

Voilà en effet ce qu’écrivait en fin de journée à 17h30 Dominique Mo. : « Le temps de l’union sacrée est venu. C’est tous ensemble que nous pourrons chasser les marchands du Temple, reconstruire ces murs profanés, retrouver la reconnaissance des GL amies, celle de nos Frères et de nous-mêmes. »

S’il s’agit pour la première fois d’une main tendue, animée par une volonté sincère, d’un désir de bâtir une opposition constructive sans volonté hégémonique de qui que ce soit, dans le respect des opinions de tous, de la volonté de réunir TOUTES les sensibilités de l’opposition, alors, il ne sera pas dit que je ne saisis pas avec enthousiasme et fraternité cette main, qui peut-être se tend timidement ce soir.

C’est dans cet esprit, que je propose, comme ciment de cette page qui pourrait se tourner, de former ensemble, un comité exécutif rassemblant un membre de chacune de ces sensibilités (il n’y en a pas tant que cela), et qui s’engagerait à prendre TOUTES les décisions ensemble.

Si cette volonté que semble afficher par écrit Dominique est réelle et concrète, il connait mon numéro de téléphone, et nous pourrons reprendre un dialogue dans les bonnes conditions que nous dictent les attentes de tous les frères qui nous observent. Nous ne devons pas les décevoir, et de ce fait ne pas perpétuer les erreurs commises jusqu’à présent…

Il serait surprenant qu’avec un combat à la finalité commune mené depuis si longtemps, avec des propositions qui peuvent souvent être compatibles, les tendances que nous représentons ne puissent s’unir. Quoi qu’il en soit, même si nous n’arrivions pas à convaincre l’autre partie de la justesse de nos vues respectives, il paraît évident qu’entre Frères, mais aussi tout simplement entre hommes civilisés, nous pouvons nous respecter.

Fasse donc que ses mots écrits par Dominique ne soient pas vides de sens et d’effet, qu’ils ne rejoignent pas le boulevard des occasions perdues, et constituent bien le désir de mettre fin à nos divisions, et d’envisager une stratégie commune.

Dans cet espoir, je tends une main franche, directe et fraternelle.

Par Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour

Sa réponse, envoyée trois jours plus tard dans un commentaire  envoyé sur le le blog Myosotis du Dauphiné-Savoie et reproduit ci-dessous, est sans équivoque, fondée sur l’agressivité, les contre-vérités, et laisse affleurer des sentiments peu glorieux de rancœurs ruminées et de haine recuite. En tout cas, elle décevra tous ceux qui comme moi, et ils sont nombreux, espéraient que F.M.R. serait à l’écoute du moment et de l’histoire de la GLNF et aurait le sens de l’histoire de notre obédience.

Ce n’est pas le cas.

Les paroles de Dominique sont révélatrices d’une mentalité, et d’une pratique constante.

Dès le lancement de sa Charte, en septembre dernier, FMR imposait que seuls ses signataires pourraient participer à la Refondation de la GLNF. De fait, si aujourd’hui, la formulation à légèrement changée, le fond demeure.

Par cet esprit sectaire clairement assumé, FMR, n’est pas sans rappeler les excès de la gouvernance que pourtant nous combattons ensemble.

Je laisse les lecteurs seuls juges :

mon Frère
si nous déversions ne serait-ce que le dixième de la haine que tu sembles vouer à FMR, sur Jean Murat par exemple, quelle serait ta réaction? Il n'est pas un jour, pas un commentaire où tu ne trouves le biais pour lancer un poignard,une flèche empoisonnée sur nous, qui à notre manière nous battons depuis des mois pour le départ du guide fou qui nous a plongés dans le chaos.
La polémique est une chose, mais lorsque je rencontre Jean à Toulouse, je dine fraternellement avec lui, dans la joie et la bonne humeur,sans arrière pensée. Si j'ai des choses à lui dire je les lui dit, et je l'embrasse...
Je prends l'exemple de cette réunion tenue avec le groupe des 15: quelle est ta motivation pour distiller tant de sous entendus perfides sur ce qui est naturellement une réunion entre des groupes de l'opposition qui voient ce qu'ils pourraient, et en l'occurrence ne pourraient pas faire ensemble? Est-ce un péché différent de celui qui nous a réunis avec Jean à Toulouse, et pour lequel tel un juge au-dessus de tous tu distribue des bons (c'est rare!) et des mauvais points?
Certains en sont à te reprocher le fait que tu sois systématiquement destructeur de l'action des autres, sauf lorsqu'il s'agit de Jean, qui n'en demande d'ailleurs peut-être pas tant!
On peut effectivement se demander quels sont tes motivations, je m'en moque en ce qui me concerne. Mais je ne me moque pas de la volonté d'union qui est nécessaire au succès de notre action. Le rejet systématique de l'autre et de la différence ne sont pas de notre bord, comme tu le clames, parce que pour éviter les échanges sans fin, sans but, sans espoir que tu diffusais sur nos blogs non inféodés à ta vindicte, nous avons supprimé le lien.
Je pense qu'à la veille des échéances qui se rapprochent la suspicion insidieuse, les sous entendus systématiques ne sont plus de mise.
Et , pour finir, reviens à la question initiale posée par ce commentaire: que dirais-tu si nous jetions en pâture le dixième de la haine que tu exprimes envers nous contre notre frère Jean? Cela ferait-il avancer la cause, et si oui, laquelle.
Une divergence d'opinion,sauf dans les situations extrêmes , n'a jamais justifié la haine ni la guerre.
Je sais que ce commentaire est vain, mais il sera peut- être lu par quelques uns: que la joie soit dans les coeurs!
Commentaire n°16 posté par Dominique Moreau il y a 4 jours à 15h27

  Après pareille fin de non-recevoir, je garde donc toute ma liberté de critique et de dénoncer un petit groupe d’irresponsables qui, par leur aveuglement, mènent la GLNF dans le mur, car ne veulent pas construire un bloc d’opposition uni et crédible, semant comme ci-dessus la division et donnant toutes les chances aux stifaniens de conforter leur emprise.

 En tout cas, nos lecteurs auront vu et lu qui fait des efforts et des propositions envers l’union, et qui les refusent, faisant mentir leurs propres promesses.

Cependant, ma porte reste toujours ouverte à quiconque voudra discuter avec moi des conditions permettant de réaliser l’union de l’opposition, compte-tenu du fait que l’atomisation qui caractérise actuellement la « Résistance » peut-être même pilotée par l’allié de la première heure de Claude Sei. qu’était Jean-Charles Foe., ne sert que la gouvernance actuelle. Il nous faudrait donc revenir au combat initial.

Mais en attendant…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Helbe 24/06/2011 16:30


Oui ce serait bien que dans les blogs cessent les propos haineux, vindicatifs, insultants, grossiers, malveillants. que reègne la concorde, la pardon, tout le monde a droit à l'erreur et s'il la
reconnait, il n'y a plus d'erreur...
Nos trois seuls objectifs :
1- Vider F.S.
2- Meettre en place un gouvernement provisoire chargé de réformer ce qui est à réformer sans révolutionner
3- Mettre en place l'élection d'un nouveau G.M. pour 3 ans le reste estinutile dans la mesure où, aujourd'hui, tout le monde est convaincu de la nécessité de ce programme.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 25/06/2011 23:40



Mon Très Cher Frère,


J’adhère à ton propos. Malheureusement, il n’en va pas de même avec les
responsables de FMR. Comme tu as pu le constater, alors que je leurs tendais une main fraternelle, ils l’ont mordus. On peut donc voire qui n’as pas les mêmes valeurs…



Sibelius N° 75145 23/06/2011 19:47


Mon B.A.F. Fidèle d' Amour,

Si je suis familier de ce blog, c'est que j'en apprécie le ton et l'esprit d'ouverture.

Je veux seulement te dire que mon invitation au dialogue et à l'unité a été formulée dans les mêmes termes à notre F. Tamino.

Par ailleurs, je suis comme toi, maçon de base, sans autre ambition que de retrouver les valeurs de tolérance et de fraternité qui m'ont convaincu de devenir F.M.

Avec mon amitié fraternelle,
Sibelius N° 75145


Ben AourH 23/06/2011 18:11


Le doigt de YoHanân


Aux rives du Yardèn (Jourdain trad. : "jugement") YoHanân (Jean trad. : "Dieu fait grâce") immergeait près de Beit'-Aniya (Béthanie = trad. : village de l'affliction)

"Cela survint à Beit'-Aniya au delà du Yardèn, là où YoHanân immergeait" (Jean 1-28)

Les hommes de bonne volonté, après cette épreuve de l'eau, leur second voyage, devenaient des hommes nouveaux. Ressourcés, ils ne craignaient plus le jugement/Yardèn.

Depuis presque 2 000 ans, au coeur de la nuit la plus courte ces hommes allument encore un feu : comme une épreuve, leur troisième voyage, il doivent traverser ce feu de l'esprit.

Demain, tous, nous serons plongés dans le jugement, cet "appel" à la raison.

Pour la joie des uns et l'épreuve des autres.

Quel que soit le résultat, il faudra l'accepter et le comprendre.

Et le feu allumé par les hommes de bonne volonté, quel que soit le résultat, ne devra pas s'éteindre.

À sa lumière nous traverserons la nuit de la GLNF : pourvu qu'elle soit courte !

Un célèbre tableau du Vinci représente Jean, vêtu d'un tablier de peau, qui tend son index vers le zénith.

Pour une fois, comme le fou de l'histoire, regardons le doigt.

Si nous ne pouvons voir l'Esprit qu'il désigne, clair est le signe.

Toujours plus haut, pour que le feu allumé chauffe et éclaire les hommes, que leurs passions s'y consument et qu'ils y puisent le courage et la force de poursuivre un juste combat ... ensemble
!

Et que les truqueurs d'orient chamarrés boivent la coupe du jugement appelé Yadèn, jusqu'à plus soif ... et l'amertume avec !

Demain, Saint Jean nous fasse cadeau d'une renaissance : en sages nous répondrons à l'appel entendu, ensemble !


Ben AourH


aristote 23/06/2011 11:57


Mon frère,
Que de haine dans tes propos cachée par des mots, mais rien que des mots, d'amour, d'union, etc ...
Fraternellement


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/06/2011 16:49



Aristote, Aristote !


Tu m’as fais perdre un pari avec l’un des commentateurs assidus de ce
blog !


Avec lui, j’avais parié que tu nous ferais part de la rancœur de Dominique
dès la parution de cet article ! Et bien raté, tu auras mis plus de 48h !...Tant pis pour moi…


Cela étant, plus sérieusement, je ne vois pas où tu vois de la haine. Pour
cela, il faut une autre dimension, et nos deux compères de FMR, en manquent singulièrement.


Si tu avais écris que mon respect est limité, cela aurait été plus
crédible. Car, effectivement, leurs agissements, leurs petites manœuvres, n’incitent pas particulièrement à leur en accorder, outre celui que l’on doit à tout homme…


Et n’hésites pas à continuer à nous faire part de ce genre de message,
comme tu le vois, sur ce blog, contrairement aux Myosotis inféodés à FMR que tu connais, il n’y a pas de censure…


Fraternellement.


 



Sibelius N° 75145 23/06/2011 00:27


Mon B.A.F. Fidèle d'Amour,

les blogs ont permis l'information des FF. et contribué à ouvrir les yeux sur les dérives de l'Obédience et de ses gouvernants.

Aujourd'hui, tandis que les réformes nécessaires semblent à portée de main, ces mêmes blogs exposent au grand jour les luttes d'influence auxquelles se livrent les courants
d'opposition.

J'ai regretté ici et ailleurs que l'union ne parvienne pas à se faire et me suis étonné de l'absence de Jean Murat à la réunion où étaient présents les 15 G.M.P. dissidents, bien tardifs parfois,
mais honorés d'une destitution.

Je suis certain que quelques efforts conduiraient les uns et les autres à communiquer - par téléphone ou par e mail -
mais de grâce, qu'il soit mis fin à cet étalage public des suspicions, accusations, rancoeurs...

les blogs, naguère si précieux, sont devenus le champ de bataille des prétendants et de leurs proches, au point que
si une bonne nouvelle nous parvenait le 24 juin, je ne suis plus certain que le joie serait dans nos coeurs tant
les querelles intestines hypothèquent l'espoir de connaître enfin une G.L.N.F fraternelle et pure.

Merci mon B.A.F. Fidèle d'Amour de m'aider, de nous aider, toi et les FF. de FMR et différents Myosotis, à retrouver
espoir et confiance dans l'avenir.

Avec mon amitié fraternelle,
Sibelius N° 75145


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/06/2011 16:22



Mon Bien Aimé Frère Sibelius,


Je crois que mon article adressé à Dominique Moreau est explicite et sans
équivoque. Sa réponse agressive et méprisante aussi, Pour faire l’unité, il faut au moins être deux.


Les écrits montrent qui appelle à l’unité, la veut et en donne des gages,
et qui la rejette méchamment. Je crois qu’il faut savoir reconnaître les responsabilités. Je suis prêt à beaucoup pour l’unité, mais je ne peux parler dans le vide. Ceux qui préfèrent la division
doivent assumer leurs responsabilités, et être dénoncés. Ils le seront.


Et pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté dans ton esprit ni dans celui de
qui que ce soit, maçon de base je suis, et entend le demeurer, je ne suis candidat à aucune responsabilités dans un collège futur !


Baiser fraternel.


 



SPARTACUS 22/06/2011 18:46


Mon très cher Fidèle d'Amour,
J'ai pris 2 fois le temps de lire ton article et le commentaire de DM.Je ne suis pas sùr d'avoir la meme interprétation de son commentaire que toi.Très fraternellement je dois te dire que je ne
suis pas du tout d'accord avec toi sur l'analyse que tu fais de sa réponse.La question qu'il pose est celle-ci:quelle serait ta réaction si on attaquait Jean Murat avec la vigueur de tes attaques
contre FMR?Cette question est-elle une fermeture à une possibilité de dialogue entre toutes les composantes de l'opposition?Sans préjuger de la réponse de DM, je crois que non !!!Encore faut-il que
nous tous y compris toi , mon très cher frère, nous mettions sous le boisseau nos anathèmes contre nos frères pour unir toutes nos forces pour bouter hors de nos temples cette pratique de la
maçonnerie que nous avons tous en horreur.Nous allons désespérer nos frères avec ces querelles improductives, propres à renforcer le camp stifanien qui lui betonne en face les remparts de son
bunker.Ne voyez vous pas qu'il modifie à son profit le SGC où il s'est constitué déja une majorité à sa botte?Ne voyez vous pas qu'il prépare sa propre succession?tous les signes avant coureurs de
la catastrophe annoncée sont là et nous continuons à presenter aux frères la face désunie de l'opposition.De grace mon très cher frère Fidèle d'Amour, l'heure doit etre à l'union sacrée.Nous devons
resserer nos rangs dans ce combat ultime.Ne dispersons pas notre énergie à nous dresser les uns contre les autres.Nos frères ne nous pardonnerons pas d'avoir été responsable d'une désunion.Jean
Murat luimème que nous avons eu le privilège de rencontrer, il y a quelques jours,ne nous a jamais dit du mal de FMR dont il reconnait le mérite indiscuté dans le combat judiciaire contre le
gouvernance actuelle.Si des divergences exitent entre sa position et celle de FMR, ces divergences ne méritent pas qu'on se lance des anathèmes indignes de l'importance du combat que nous menons
depuis 18 mois.C'est un cri du coeur que je lance, mes frères, UNISSONS NOUS!!C'est un impératif catégorique!!!Spartacus


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/06/2011 16:17



Mon Bien Aimé Frère Spartacus,


La chronologie des échanges me semblait pourtant claire, comme elle l’est
à la plupart de nos lecteurs. En effet les données étaient simples : j’ai tendu la main dans un but d’unité, sa réponse a été l’insulte et le mensonge. Reconnais que mon texte est sans
ambiguïté vers l’unité. Il est rejeté. Pour l’union il faut que toutes les parties le veuillent. Or, systématiquement, depuis de très longs mois, FMR à rejeté avec mépris toutes les propositions
formulées tant par Jean Murat d’une part, et d’autre part par moi-même.


Même si je garde ma porte ouverte, j’en prends acte et réagirait en
conséquence, comme c’ est un devoir de réagir vis-à-vis de tout ce qui favorise François Stifani et s’érige en obstacle à la crédibilité de l’opposition.


Bien fraternellement.



René Hervet 14633 22/06/2011 16:29


Cher Fidèle

Il faut tirer les conclusions, FS peut nous balader, nous sommes en ordre dispersé, des Gaulois... sans vision...
FS peut dormir tranquille !
No Comment.
Bien Frat.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 22/06/2011 17:33



Effectivement, pour le moment, tout est dit…


Bien fraternellement à toi...



Combas 22/06/2011 13:21


18 mois d'attente, 18 mois de galère : que faisons dans cette association de malfaiteurs ? J'ai perdu mes dernières illusions, il m'aura fallu 30 ans ! Nous sommes naïfs ! Stifani a tout cassé,
mais , n'est il pas le révélateur d'une situation en état de décomposition ?
En plus, la lutte pour le remplacer est lamentable, les quinze par ci, l'égrégore par là, les blogs encore ailleurs!
Nous sommes tous pris pour des demeurés, simples d'esprit qui subissons la "loi" d'une mafia : trente ans de cotisations, pour en arriver à ce résultat.
Je vais essayer de tenir 3 mois de plus mais si stifani ou un de sa clique est dans le staff, je partirai sans me retourner mais je n'irai pas dans une autre obédience.

J'attends notre ami Jean Murat avec impatience et je te remercie mon Frère pour ta modération dans tes commentaires


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 22/06/2011 17:32



Pour ce qui me concerne, je verrais si, indépendamment de Stifani, se
trouve aussi Seiler. Car pour moi, de plus en plus, l’un ressemble à l’autre comme un Frère jumeau dans la manière d’appréhender la GLNF. Sauf que l’un est condamné, et l’autre non, ce qui est
rédhibitoire d’après le Règlement de la GLNF… L’un est capable d’admettre ses erreurs (même s’il les réitère très vite !...), et de les réparer, l’autre non…


Très fraternellement.



Sun Tzu 22/06/2011 13:11


Cher FA,
Je suis peiné de la réponse faite par DM à ton invitation.
Je crois qu’FMR se serait grandie en ayant pour combat à l’aube d’échéances que nous espérons salutaires pour notre action, à adopter une démarche unitaire d’opposition et en ayant pour objectif de
lever un front uni contre celui qui se croit encore.
Il est évident que nous n’avons pas tous la même approche de ce qu’il conviendra de réaliser mais nous avons tous le même constat ; le nécessaire départ de FS du poste qu’il revendique ou
s’attribue nonobstant le rejet qu’il inspire à tous ceux qui ont souci de la pérennité de notre Obédience qu’ils soient nationaux ou internationaux. Et les dernières manœuvres de FS, bassement et
piteusement électorales, nous convainquent du caractère salutaire de son renvoi.

Je crois qu’il eût été extrêmement important de saisir la balle au bond par FMR afin de permettre d’amplifier l’opposition par une base élargie et une composition qui recouvre la totalité des
composantes de la GLNF ; du frère « de base » au plus haut responsable sans que cette qualification ne soit sous mon clavier, un jugement de valeur, nous sommes tous avant tout des frères. Mais
cela aurait permis de donner plus de force au rejet de FS.

Il aurait été temps après cette phase de départ, de faire en sorte d’installer une équipe à la tête reprenant toutes les composantes afin de permettre à la GLNF débarrassée de son guide, de se
doter des moyens constitutionnels, réglementaires et associatifs pour éviter une réitération de nos malheurs et une reprise en mains par les FF de leur avenir commun dans des conditions librement
discutées, proposées et choisies par des Assemblées représentatives des loges. Et par une plus grande mise en responsabilité de celles-ci au niveau décisionnel.
En fin de compte, chacun aurait droit au chapitre sans exclusive ni rejet a priori mais en affirmant ses convictions.

FMR préfère tirer la couverture à elle en totalité ne voulant pas voir son plan remis en cause par qui que ce soit.
Elle se drape dans son livre blanc dont on ne sait si il représente exactement ce que pensent les FF.

J’ai le sentiment qu’FMR n’accepte d’agréger les autres mouvements de l’opposition que si ceux-ci passent d’abord par les fourches caudines qu’elle aura décidé.

Peut-elle envisager que l’opposition commune n’est pas forcément et nécessairement pensée unique ?
Peut-elle envisager que notre salut passe par la conviction de faire ce qui est juste au nom de la morale et non par l’imposition de ce qui doit être fait au nom de la vengeance ou du recouvrement
de postes confisqués ou si ardemment désirés ce dont je les soupçonne depuis le début ? Je ne demande qu’à recevoir la preuve de m’être trompé !

Je crois malheureusement que je ne le serai pas et je le déplore sincèrement moi qui croyais que des FF lorsqu’ils ont souci de se comprendre sincèrement peuvent balayer tout obstacle les séparant
!
Il aurait été fraternel et preuve de volonté d’y atteindre qu’FMR accepte la main tendue.

Nous avons perdu une chance voire une bataille, espérons que nous n’avons pas perdu notre avenir.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 22/06/2011 17:26



Il devient patent que
les principaux dirigeants de FMR ont totalement occultés le cadre qui est le notre, c’est-à-dire celui d’une fraternité, aux fins de mener à bien les intérêts qui sont les leurs, et qui sont loin
d’être inspirés par l’esprit de la Franc-maçonnerie.


Je te remercie pour
ta brillante analyse…


Triste, très triste,
parce que cela démontre qu’à ce jour, il n’y a pas d’alternative crédible à la gouvernance dévoyée que nous combattons…



marco73h 22/06/2011 10:13


Mon Très Cher Emmanuel

C'est avec consternation que je viens de lire la réponse que te fais M. à ta proposition de main tendue. Il est clair que tes propos dénonçant depuis des mois la "vision de FMR" a contrarié au plus
haut point leur dessein. J'étais adhérent de FMR, pour les soutenir dans leur action en justice, aujourd'hui, je me désolidarise totalement de leur combat, car c'est un combat qu'il mène pour eux
et non pour les frères dans la détresse. la désunion est de leur fait !
Fraternellement.
Marc-Henri Girollet 68989


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 22/06/2011 11:03



Mon Bien Aimé Frère Marc-Henri,


Je sais ta sincérité et ton attachement à notre Ordre, auquel comme
beaucoup d’autres tu te dévoues. Je mesure quel peut être ton désenchantement concernant les dirigeants de FMR, à la mesure du mien, au fur-et-à mesure que je découvrais leur propre dérive
hégémonique.


Une chose est désormais évidente, c’est qu’ils ne sont pas qualifiés pour
parler au nom de l’opposition.


Très fraternellement avec toi.


 



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche