Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 10:02

Ajoutant à l’anarchie qui se généralise (comme un cancer qui se métastase), la Province Massilia que François Stifani a scindée en deux Provinces (Marseille et Aurelia), sombre dans le chao.

D’un côté, l’ancien Grand Maître Provincial qui s’est largement compromis aux côté de son (« Grand ») Maître d’hier, en suspendant beaucoup de Frères et en contraignant beaucoup à voter en faveur de F.S. lors de l’Assemblée Générale d’octobre, se présente aujourd’hui en recours, et tente de mobiliser la Province en faveur d’une prochaine scission qui, selon lui, aurait la faveur du groupe des 15. Selon mes propres informations, jamais J.L. Vent, n’a reçu le moindre soutien pour émettre ce genre de déclaration, de la part du groupe dont il se revendique…Si certains prétendent que F.S. serait mégalo, il semble qu’il ne serait pas le seul…

De l’autre côté, le nouveau G.M.P. nommé récemment par l’Ancien Grand Maître, et donc tout aussi illégitime que le précédent, n’y va pas avec le dos de la cuillère.

C’est par dizaines, qu’il procède à des suspensions qui le ridiculisent plus qu’elles ne gênent ceux qui en sont les (heureux ?!...) destinataires…

Ainsi, le 1er août, ce n’est pas moins de 27 suspensions qui ont été émises…

Pour ma part, je ne vous le cache pas je suis une fois de plus effaré en constatant qui a pu être « initié » à la GLNF, et au vu de ces comportement divers et avariés qui nous ridiculisent autant qu’ils nous déshonorent…

 

La lettre de J.L. Ven :

 

Le Grand Maître Provincial

Marseille le 5 août 2011

Très Chers Frères,

La situation de notre obédience ne cesse de se dégrader.

Privée de la reconnaissance de la plupart des Grandes Loges étrangères – et tout particulièrement de celle de la Grande Loge Unie d’Angleterre, mère de toutes les Grandes Loges régulières au monde – la GLNF ne peut plus être considérée comme régulière.

Isolée, tant au niveau national qu’international, sa gouvernance en est réduite à faire usage d’expédients et d’artifices juridiques pour retarder des échéances qui aboutiront nécessairement à son naufrage.

Depuis le 21 janvier 2011, le président démissionnaire de la GLNF utilise habilement une ambiguïté de nos statuts pour laisser croire qu’il est encore Grand Maître.

Il n’en est rien.

Ayant démissionné de sa fonction, il ne peut plus, désormais, prendre aucune décision ès-qualité.

Tous les actes et mesures, dont il est l’auteur depuis cette date, sont donc illégitimes, nuls et non avenus.

Il en va de même des nominations et sanctions disciplinaires.

En clair, et pour ce qui nous concerne plus particulièrement :

- Les suspensions, radiations, évictions et toutes autres mesures prises depuis cette date, sont nulles et non avenues

- Les frères membres du Souverain Grand Comité au 21 janvier, le sont toujours

- Demeurant le seul Grand Maître légitime de la province, les Officiers Provinciaux que j’ai nommés, sont également les seuls légitimes

- La partition de la province est nulle et non avenue. Seule existe la province de Massilia, sur les bases territoriales initiales

- Illégitimement nommés, les deux nouveaux Grands Maîtres Provinciaux de Marseille et d’Aurélia, sont donc illégitimes

- Il en est de même de leurs officiers qui, de ce fait, n’ont aucune qualité pour exercer une quelconque action auprès des frères, des Vénérables Maîtres ou des loges. En aucun cas, ils ne devront être reçus ès-qualité et honorés par vos assemblées. En aucun cas, ils ne pourront procéder aux prochaines cérémonies d’installation.

Par ailleurs, nous devons regretter que Me Legrand, mandataire ad hoc, n’ait pu à ce jour mener sa mission à son terme en convoquant une assemblée générale salvatrice.

Nous doutons que la récente prorogation, pour une période supplémentaire de six mois, de cette mission soit suivie d’effets, à savoir mettre à l’ordre du jour d’une assemblée générale, la nomination d’un nouveau président.

Privés de reconnaissances internationales, isolés, soumis aux caprices d’une gouvernance erratique, nous devons maintenant nous organiser pour poursuivre notre travail selon les principes fondamentaux de la Franc-maçonnerie régulière à laquelle nous sommes formellement attachés.

Nous allons donc, dans l’attente de jours meilleurs, nous émanciper provisoirement de la tutelle administrative de la GLNF, tout en demeurant membres de l’Ordre.

Cet aspect est essentiel si nous voulons jouer un rôle actif dans le choix d’une nouvelle gouvernance en charge des réformes nécessaires à notre GLNF.

Toutefois, la lucidité et la gravité de la situation nous commandent – avec le groupe des 15 GMP – de veiller à l’avenir des frères qui veulent poursuivre leur chemin initiatique dans la régularité, si la GLNF venait à disparaître ou restait dans les mains de ceux qui l’ont conduite dans l’impasse actuelle.

Dès lors, il n’y aurait pas d’autre alternative que de créer une nouvelle obédience fondée sur les mêmes objectifs que ceux de nos illustres prédécesseurs de 1913, mais dans un cadre juridique revisité, pour pérenniser l’avenir et ne plus revivre ce cauchemar.

Cette nouvelle structure sera préparée à la rentrée en concertation avec le groupe des 15 GMP pour devenir opérationnelle dès que nous aurons la certitude qu’il n’y a plus rien à faire à la GLNF.

Pour les prochains mois, nous ferons appel uniquement pour le fonctionnement logistique et administratif de nos loges, à une structure associative légère, en cours de constitution et nous nous réunirons dans de nouveaux locaux, indépendants de la GLNF.

Ces mesures, imposées par les évènements, sont également en cours d’application dans quinze provinces et concernent dès le départ de l’opération déjà plus de 600 loges et quelques 18.000 frères.

Afin d’éviter toute confrontation avec des officiers récemment nommés qui, bien qu’illégitimes, n’en demeurent pas moins des frères, nous vous proposons une ensemble de dispositions effectives dès la rentrée de septembre.

Vous trouverez, en annexe, les réponses aux questions que vous vous posez.

J’espère qu’elles vous conviendront.

Toutefois, compte tenu de l’ambiance délétère qui règne aujourd’hui à la GLNF, il faut s’attendre a ce que des sanctions soient prises par la gouvernance provinciale actuelle.

Des Vénérables Maîtres, des frères et des loges pourront être suspendus.

Sachez que ces mesures de rétorsion, tout aussi illégitimes que leurs auteurs, n’auront aucune existence légale.

Elles seront, de facto, nulles et non avenues.

Espérant, mes Très Chers Frères, avoir répondu à vos interrogations, il me reste à vous souhaiter de bonnes vacances et à vous donner rendez-vous le dimanche 28 août, pour notre traditionnel pique-nique fraternel de rentrée, qui cette année se tiendra à Mimet dans un cadre enchanteur !

Bien fraternellement à tous.

J.L. VEN.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

ALTEC 13/08/2011 07:22


Bonjour,
Je viens de lire la déclaration de C.CHARBONNIAUD ainsi que sa lettre de démission.
J'en suis encore "sur une jambe" il est gonflé le Claude !!
d'un coup comme ça le voila qui tombe de l'arbre....quel courage!! 30 de FM ...IMPOSSIBLE IL DEVAIT FAIRE AUTRE CHOSE 5,°

Bonne journée


bailly yannick 12/08/2011 12:20


Lorsque je regarde derriere moi et que je vois toute cette chienlit,je suis triste mais je reste lucide.

Je crois toujours en nos intitutions,en nos us et coutumes et je pense que nous avons eu raison de nous battent pour le retablisement de nos valeurs.

Aujourd'hui nous méritons la peine qui est là notre pour avoir étaient naif en laissant de côté les devoirs qui étaient les notres et en laissant, sans rien faire, s'instaurer des actes contraire à
nos principes.

Pour tout cela nous devons payer et j'espere que la souffrance qui sera la notre nous fera retrouver notre chemin et que la majorité des fréres serons là.

Gémissons,génissons,génissons mais espérons.

A vous tous mes fréres que j'aime.

YANNICK BAILLY


TONTON BERETTA de LA BUTTE 11/08/2011 21:06


Emmanuel , tu sais que J.C.T est (un type) , Un Frere Bien !
Tu le sais.

Tribiz


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/08/2011 21:36



Mon Bien Aimé Frère Tonton, non, je ne le sais
pas, justement. Mais que je ne le sache pas, ne veut pas dire qu’il ne le soit pas. Je ne demande qu’a en être informé…Très fraternellement à toi…



Sibelius N° 75145 11/08/2011 20:44


Mon B.A.F. Fidèle d'Amour,

Ce qui se passe dans la Province de Massilia ne fait que traduire le destin d'un navire privé de boussole.

Le pouvoir légal est usurpé par des ambitieux ou des courtisans qui tirent profit de la vacance d'une autorité morale à la tête de la G.L.N.F.

Ainsi peuvent être "mises en sommeil" les valeurs éthiques qui fondent la Franc Maçonnerie.

Faut-il en rapportant ces faits consternants prendre le risque de décourager un peu plus les FF. et donner publiquement à connaître l'état de décomposition dans lequel se trouve la G.L.N.F. ?

Je me pose la question sans être assuré de la réponse, pris en tenaille entre l'exigence de vérité - donc d'information - et l'intuition qu'il ne faut pas s'éloigner du débat d'idées et de la
recherche du consensus
seuls porteurs d'avenir.

Avec mon affection et mon amitié fraternelle.

Sibelius N° 75145


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/08/2011 21:28



Mon Bien Aimé Frère
Sibelius,


Tu poses une question qui m’a tarabusté à plus
d’une reprise, depuis l’ouverture de ce blog, tant se sont produits souvent des évènements justifiant qu’elle soit posée. La réponse est claire :
Nos Frères sont « libres », majeurs et vaccinés, supposés être initiés, et donc, ils ont le droit de savoir, de tout savoir, pour se forger par eux-mêmes leur
opinion…


Car, tu observeras que, mis à part Jean Murat
qui s’est efforcé depuis le début de se situer au niveau de l’éthique et du débat d’idée, plus personne ne prend ceux-ci en considération, et nous sommes bien loin des principes qui sont les
notre en Franc-maçonnerie. Moi-même, j’ai bien conscience de ne pas en faire, raison pour laquelle, je ne prétends évidement pas travailler
A.’.L.’.G.’.D.’.G.’.A.’.D.’.L.’.U.’. !


Ce que je déplore au plus haut point, pour
toutes les raisons du monde.


Mais voici où nous ont conduits des dirigeants
irresponsables dans toutes les sensibilités…


Reçois, je te prie, Mon Bien Aimé Frère, mon
baiser fraternel



franck Bailly 11/08/2011 19:18


Très Chers et Bien Aimés Frères,

Une nuit, lassé des querelles de personnes et des luttes d'ego surdimensionnés au sein des obédiences maçonniques françaises, le Grand Architecte de l'Univers décide de rappeler à Lui les trois
Grands Maîtres des principales obédiences.

Au premier, Il demande :

- Que crois-tu ?

La main droite à l'ordre, le Grand Maitre d'une voix tremblante, murmure :

- A la Sagesse, la Force et la Beauté.

- Prends place à Ma droite, dit le GADLU, avant de se tourner vers le second Grand Maitre, à qui Il demande :

- et toi, que crois-tu ?

La main sur le cœur, d'une voix indignée de nature, le Grand Maitre s'exclame :

- A la défense de l'humanisme, au combat pour la laïcité...

Mais avant qu'il ne se lance dans un interminable discours, le GADLU l'interrompt :

- Toi, tu t'installes à Ma gauche.

Reste le dernier Grand Maitre. A la différence des deux autres, il porte tous ses décors. Il est vrai que des mauvaises langues prétendent qu'il dort avec...

Le GADLU le regarde avec curiosité...Le voilà donc, ce Grand Maitre qui défraye la chronique, encombre les prétoires et vide les Loges...

- et toi, que crois-tu ?

Le torse bombé, le troisième Grand Maitre n'hésite pas un instant :****

- Moi, je crois que Tu es assis à ma place !

Fraternellement
Franck


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/08/2011 21:17



C’est une blague qui circule effectivement sur
beaucoup de blogs ces temps-ci…Merci de nous la rapporter, Mon Bien Aimé Frère Franck…



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche