Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 16:33

L’ex voulait réunir le week-end dernier à Toulouse, les délégués des loges et les GGOOPP des Provinces de Septimanie, Albi Quercy-Rouergue et Guyenne et Gascogne dans les locaux du comité olympique de Midi-Pyrénées dont Guy Deb. (GMP de Toulouse Pyrénées) est le Président.

800 FF étaient invités à écouter la bonne parole…

Or, seuls 71 FF étaient présents dont 44 Officiers Provinciaux!...Vous imaginez la tête de la « vedette » et des organisateurs devant ce nouveau camouflet…C’est qu’ils risquent leur place au pire, et au mieux de sérieuses remontrances en public, exercice qu’affectionne celui qui s’est vu rejeté à moult reprises par les différentes assemblées de la GLNF, depuis 2010…

Tentaient de l’assister ( en tout cas officiellement), Ch. Bonz. GMP d’Albi Quercy Rouerge, Guy Deb. GMP de Toulouse Pyrénées, J. Camb. super « Assistant Grand Maître », Alain Can. « DGM », H. Pon. GMP de Guyenne Gascogne.

L’ex, a été odieux dès le début de la réunion en tançant vertement un F.’. qui lui a posé gentiment une question en l’appelant « Mon Frère »: il le remit vertement en place en prétendant qu’il était TRF, et en lui faisant comprendre que quelque part, on ne mélange pas les torchons avec les serviette !

Plus tard, à un autre Frère qui lui demandait pourquoi il n’avait pas démissionné alors qu’il avait été mis en minorité, pour toute réponse, il répliqua en demandant quel était son nom ! Comme ce F.’. ne répondit pas, l’ex, grand démocrate et prêchant tolérance et amour fraternel demanda qu’il lui soit communiqué et qu’il aurait affaire à lui dans l’avenir…

A un autre Frère encore, qui lui faisait remarquer qu’il prenait trop de temps pour répondre aux questions et qu’ainsi tout le monde ne pourrait pas s’exprimer il rétorqua qu’il étaient là pour l’écouter, et s’offrit même le luxe de piquer une crise digne de celle fameuse à Paris.

Aucun Officier Provinciaux n’a pris la parole et sur les 27 FF (71-44) 22 pensaient après cette réunion qu’il « avait un problème » qui n’était pas de leur compétence...

Certains en ont clairement conclus que lors des prochains votes, ils donneront désormais leurs suffrage à la « Résistance »…C’est ainsi que ces informations me sont parvenues !

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

l'ex frère de la grande couronne 19/05/2012 07:15

Mes BAF
Ce fut pareil le 10 mai à Versailles, sur les 40 F présents seulement 6 F qui sont des votants.
FS en a sorti une bien bonne, "c'est la GLUA qui complote contre lui!!!)
Personne a osé lui demandé quand il partira, c'est lui la victime, il faudra qu'il explique le départ de 30 000 Frères, parce qu'il faut être logique, une Loge a une moyenne de 25 FF, soit 450
Loges recensées à la GLAMF 450x25=11250
6000 F partis exclus dans d'autres GL ou "définitivement" de la maçonnerie (dont environ 3000 à la GLF) + les 26 loges avec les 640 F qui avaient demandé d'adhérer à la GLCS (voir l'express la
lumière)+ environ 400 loges restées pour voter qui partiront après le 23 juin comme la mienne cela fait 10000.
Total: 11250 + 6000 + 640 +10000 =27890
Alors mes BAF pourquoi toutes les Loges n'ont plus la possibilité d'utiliser leur compte qui ont été entièrement ponctionnés y compris les comptes de l'OAF, parce que Sidéry n'ose pas le dire il
manque de l'argent et Me LEGRAND devrait nous communiquer le solde des comptes bancaires ce qu'elle se garde bien de faire, comme la communication des Grands livres comptables,et de ne pas avoir
mis au vote la recommandation du cabinet Bellot qui dans son rapport signale que la GLNF n'a pas une comptabilité selon le plan comptable 1982, ce qui fait que le Cabinet n'a pu que constater que
1+1=2, c'est tout.

Jean-Philippe Bernard alias Georges Clounet 16/05/2012 09:32

Mes TTCCFF

Je crains que la "folie" de stiff fannny (au fait, ça veut dire dur de la fesse en anglais) ne soit qu'un élément de langage fourni aux GOP qui en fait le soutiennent pour calmer les Frères en
colère et leur brandir la "résistance de l'intérieur". Nous avons vu le célèbre Alain Cano le portable collé à l'oreille avant une réunion provinciale mi-2010 nous clamer avec un grand sourire: "je
suis avec François, il est d'accord, nous allons réformer"!

Vous vous souvenez de la "consultation" des provinces et du rapport Sassia?

Alors, soyez en certains, ceux qui vous sourient en assurant qu'ils restent dans la structure provinciale ou nationale pour mieux résister et réformer sont au mieux des imbéciles et au pire des
faux-culs à la solde du Guide.

Et que peut-on attendre du 23 juin s'il a lieu? Stifani réélu pour 5 ans: levée de boucliers et foutoir garanti avec le Trait d'Union Ultime (merci Servel..) écumant de bonheur et de goût pour la
direction retrouvés. Stifani non réélu? Foutoir garanti avec rage meurtrière du Stif et re-nomination par une re-réunion du SGC et en route pour un nouveau tour de manège.

Allons, regardons froidement les choses, quoi qu'il advienne la GLNF est morte et à sa place va rester une sorte de secte à tabliers bleus sans rapport aucun avec la maçonnerie.

Je ne resterai pas pour constater ce désastre qui me fait assez de peine après 30 ans (en mars dernier) de GLNF

Je vous embrasse mes Frères

Jean-Philippe Bernard
aka Georges Clounet
aka Slalom-Jérémie Menerlasch

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 18/05/2012 09:15






Il faut donc tout faire pour que le sus-nommé
ne soit jamais ratifié, et qu’on lui signifie la porte de sortie !


Dès lors, mon Frère, je te suggère de rester
jusqu’à la prochaine A.G….


Très
fraternellement.



xm 15/05/2012 10:30

Si la crise de nerf de Stifani a été réellement comparable à celle de la salle Cerdan dont toute la maçonnerie française et la France entière ont été témoins, je comprends mal que des Etres
Humains, qui plus est des Frères, restent dans un tel contexte digne d'une secte.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/05/2012 15:27



Il faut reconnaître que nous avons vu bien des
choses mystérieuses en deux ans et demi de crise…



bertrand CHAUDON 14/05/2012 13:09

Suite du compte rendu du 04 mai

- Question : « Que pensez-vous de l’appel à la sécession de certaines Juridictions, surtout du Suprême Conseil du R.E.A.A. Cela peut-il avoir un impact sur notre Régularité ? »
- Réponse du G.M. : « Je suis affligé par ce comportement, mais c’est eux qui ont fait ce choix. Reste à savoir combien de Frères les suivront, à mon avis beaucoup moins que ce qu’ils pensent. Les
Juridictions n’apportent rien à la Régularité de la G.L.N.F. En revanche, les Juridictions doivent être « souchées » à une Grande Loge Régulière pour être régulières à leur tour. Si leur bonheur
est de partir, qu’elles partent, mais c’est une erreur qui va énormément les affaiblir. La porte reste ouverte pour leur retour si elles le désirent. »
- Question : « Pouvez-vous nous éclairer concernant l’appartement de Wagram ? »
- Réponse du G.M. : « Rien de plus simple, l’appartement de Wagram a été acheté pour recevoir des dignitaires que nous recevons habituellement à Pisan dans des conditions un peu spartiates. Pour
couper court à toutes les supputations véhiculées par des opposants, nous l’avons revendu avec une confortable plus-value pour l’Obédience. »
- Question : « Quel est le vrai du faux concernant une lettre que vous auriez écrite au Président Sarkozy ? »
- Réponse du G.M. : « Cette lettre mon Frère est un faux. J’ai d’ailleurs porté plainte pour faux et usage de faux et j’ai rencontré le Secrétaire de l’Élysée pour l’informer de cette manipulation
qui avait pour objet de me discréditer. Il y a deux conceptions de la Maçonnerie : 1- L’Ordre offre tous les outils pour pratiquer son travail sur soi. 2- L’Ordre devient un outil politique. Nous
ne sommes pas le G.O. Pas de politique dans notre Obédience. »
- Question : « Où en sommes-nous sur le chemin semé d’embuches de la Régularité et de la Reconnaissance internationale ? »
- Réponse du G.M. : « Je tiens tout d’abord à bien souligner la différence entre Régularité (= authenticité maçonnique) et Reconnaissance. Sur 250 Grandes Loges dans le monde, une trentaine a
suspendu sa Reconnaissance à notre égard, suspendu seulement. Et encore convient-il de préciser que, par exemple, le G.O. du Brésil est une confédération de Loges régulières, certaines ont suspendu
leur Reconnaissance, d’autres non. C’est donc très subjectif, tout redeviendra comme avant dès que la G.L.N.F. sera apaisée. Quant à la Régularité, ce n’est pas subjectif, il y a une règle écrite
contenant les obligations à respecter pour être régulier. La G.L.N.F. respecte parfaitement ces obligations. La régularité de notre Obédience n’est aucunement menacée. La Régularité c’est objectif,
c’est reconnaître qu’une Obédience applique les strictes règles de la Régularité. Ce qui est notre cas, je le répète. La G.L.U.A. a d’ailleurs bien compris qu’il y avait eu un complot du R.E.A.A.
et donc une forte désinformation. »
- Question : « Quid de la durée du mandat du G.M. ? »
- Réponse du G.M. : « Quand le T.R.F. Jean-Charles Foellner, alors G.M., a limité à deux fois trois ans le mandat de la Grande Maîtrise, il s’agissait alors d’éviter que de hauts fonctionnaires en
fin de carrière ou déjà à la retraite, viennent « pantoufler » à la G.L.N.F. Il s’est aperçu que dans cette durée on ne faisait pas grand-chose. On travaillait réellement 4 ans. La question s’est
donc posée d’augmenter cette durée. C’est la même chose pour le mandat des V.M. Il faut au moins deux ans, voire 3 ans et une expérience de 7 ans en tant qu’Officier de Loge, pour imprimer sur la
Loge une dynamique durable. La durée du mandat du G.M. est à l’étude et sera précisée dans le train des réformes à venir. »
Et pour conclure :
« Après que les audits des comptes ont prouvé à tous que j’étais un homme honnête, je peux maintenant regarder vers l’avenir. Je vois la G.L.N.F. à 80 ou 100.000 Frères et je veux être l’homme qui
mettra cette Maison, pour son centenaire, en ordre de marche grâce à une structure appropriée et à la participation de tous dans un élan collectif. »
Le G.M.P de Toulouse-Pyrénées, le T.R.F. Guy DEBUISSON, clôture cette réunion en adressant au Grand Maître quelques mots de remerciement et d’encouragement. Il remercie également tous les Frères
présents et les invite à découvrir le très beau buffet mis en place par notre Frère Gérard Garcia.
Très détendus, nous avons quitté les lieux à presque minuit.

Toulouse, le 14 mai 2012
Le Secrétariat Provincial de la G.L.P.T.P.

bertrand.chaudon 14/05/2012 11:43

Mes BBAAFF, voici le compte-rendu officiel du secrétaire de la province Toulouse Pyrénées (à croire que ce n'était pas la même):

Visite à Toulouse du Grand Maître du 4 mai 2012

Une réunion très conviviale s’est déroulée le 4 mai 2012 à 19h30 à Balma, où étaient conviés les Officiers Provinciaux Actifs, les Vénérables Maîtres et les Premiers Surveillants des Provinces de
Septimanie, Alby-Quercy-Rouergue et Toulouse-Pyrénées. L’objet de cette réunion était d’apporter des éléments de réponse par le G.M. aux diverses questions que se posent les Frères de la G.L.N.F.
Pendant près de deux heures, le G.M. s’est livré à cet exercice avec sérénité et sans langue de bois, devant une centaine de participants. La réunion s’est terminée devant un copieux buffet
agréablement présenté par notre Frère traiteur Gérard GARCIA.
Le Grand Maître, entouré de son Assistant, le T.R.F Jacques CAMBON, des trois G.M.P. des Provinces invitées à participer à cette réunion, les T.R.F. Guy DEBUISSON, Christian BONZI et
François-Xavier ESTEVE de BOSCH, a ouvert la séance par un exposé d’une forte densité dans lequel il a mis en exergue les points qu’il a identifiés comme essentiels et s’est livré ensuite au jeu
des questions/réponses avec les Frères présents :.
Résumé de l’exposé :
- Un déficit de communication à tous les niveaux de l’Obédience, qui a eu et qui continue à avoir pour effet premier, de laisser le champ libre à toutes les spéculations et de faire ainsi le lit
des blogs anonymes malveillants, source de malentendus.
- Rappel du respect mutuel que l’on se doit entre les hommes de toutes conditions et en dehors de toute considération de race, d’idée ou de religion. Ceci est vrai dans la vie profane et évidemment
dans la vie maçonnique. Sans respect mutuel, pas d’amitié possible, pas de fraternité concevable, pas d’activité commune envisageable.
- Les propos diffamatoires, sans preuve et sans fondement attesté, des propos qui fabriquent de détestables rumeurs infondées qui outrent le fait qu’elles sont difficiles à combattre abiment un
être humain au-delà du supportable et pour toujours.
- Tous ceux qui se sont inscrits dans une logique d’opposition ont oublié que l’Ordre maçonnique ne se prête pas à ça. Pour paraphraser un de nos politiciens parlant de la nécessaire cohésion
gouvernementale : « Quand on est ministre on se soumet ou on se démet ». Cela ne veut pas dire que l’on doit courber l’échine, cela veut dire tout simplement que l’on doit apporter sa pierre à un
édifice commun, avec enthousiasme et engagement. Si l’on n’est pas dans cette dynamique, alors il faut partir et « tenter sa chance » ailleurs. Ceci aura au moins le bénéfice de démontrer nos
qualités et nos défauts, probablement les deux, et enfin et surtout, d’appréhender nos propres limites.
- Tout bien considéré, les actuels opposants qui se sont compromis de cette manière, avec une méchanceté et une inhumanité inouïes, n’ont pas les qualités requises pour être Frère. En réalité, à ce
degré de perversité, on n’a aucune qualité pour représenter qui ou quoi que ce soit, surtout pas une association qui s’éclaire d’humanisme.
- La difficulté aujourd’hui est de faire entendre la voix de la raison et de la justice dans le brouhaha actuel, artificiellement créé par un complot relayé par les blogs anonymes ouverts à cet
effet, afin de déstabiliser l’Obédience. Les séditieux originels sont clairement identifiés : ce sont les membres du Suprême Conseil du R.E.A.A. pour la France. Leurs buts clairement définis : ce
sont les fondements de l’Ordre qui sont attaqués, le G.M. étant le premier défenseur de ces fondements, on s’attaque à sa légitimité par tous les moyens, même les plus inacceptables, et jusqu’à sa
personne et à sa famille. Tous les moyens sont bons ! Le G.M. nous invite à relire sont courrier du 31 mars 2010 dans lequel il identifie parfaitement la raison de cette cabale : mettre la main sur
l’Obédience par une Juridiction.
- Un constat qui est devenu depuis longtemps un postulat : ni les Rites, ni les systèmes, ne vivent par eux-mêmes, ce sont les hommes qui sont derrière qui les font vivre et prospérer.
- Une croissance trop importante qui a entrainé une dilution d’une valeur essentielle : la transmission maçonnique dans les Loges. L’enseignement est devenu trop livresque et codifié. Il faut dire
qu’Internet et ses « copiés-collés » y est pour beaucoup. Le découpage des Provinces trop important, des créations anarchiques de Loges sont devenues monnaie courante. La croissance ne veut pas
dire accélération, c’est malheureusement ce qui s’est passé, alors qu’il fallait freiner pour stabiliser. C’est la raison pour laquelle les V.M., dans la mesure du possible, doivent faire deux ans.
On doit accompagner la croissance par un encadrement initiatique fort et pérenne. Cette croissance mal accompagnée a créé de la distance, elle a induit des attitudes dommageables. Sur ce sujet, un
vrai projet de réforme va être proposé au S.G.C. avant l’été. Le G.M. fonde une grande espérance dans le Collège des V.M. qui est en train de se mettre en place. Il veut même aller plus loin en
permettant à des V.M., désignés par leurs pairs du Collège, de participer à la gestion de l’Obédience. Ils seront membres du Conseil d’Administration de la G.L.N.F. Le Collège des V.M. sera
également représenté au S.G.C. Il est clair que la G.L.N.F. ne peut plus continuer comme actuellement, elle ne peut plus fonctionner de la même manière, déjà en raison du nombre de Frères. Il est
temps de changer, notamment, en déléguant et en décentralisant. D’ici deux mois il y aura un courrier du G.M. qui détaillera les réformes dont l’application sera unifiée par les cinq Assistants
Grand Maître en charge des cinq grandes régions.
Résumé des questions/réponses qui ont suivi l’exposé :
- Question : « Malgré toutes les attaques ignominieuses que vous avez subies, pourquoi voulez-vous continuer à servir la G.L.N.F. et vos Frères ? » Réponse du G.M. : « C’est vrai qu’après les
résultats sans tache des différents audits, j’aurais pu partir, mais je n’ai pas trouvé les conditions nécessaires pour laisser la Maison dans de bonnes mains et partir la tête haute. Et puis,
partir aurait été confortable pour moi, mais aurait donné du crédit aux allégations des comploteurs. J’ai surtout compris que c’était les fondements de cette grande Maison qui étaient menacés. J’ai
compris que je n’étais que le prétexte. Depuis que j’ai accepté cette charge, mon devoir a été de maintenir les fondements de notre Obédience, des fondements voulus et mis en place il y a une
centaine d’années par les fondateurs. Ce sont ces différentes raisons qui m’ont incité à rester pour redresser. »
- Question : « Lors du S.G.C. vous avez été élu sans contestation possible, qu’en est-il de la ratification des Loges prévue le 23 juin ? »
- Réponse du G.M. : « Cette ratification ne devrait pas avoir lieu le 23 juin. En effet, cette ratification n’est pas un acte civil, c’est un acte maçonnique, en fait, ce n’est pas une élection,
c’est un plébiscite. C’est un vote par oui ou par non sur la confiance accordée au candidat élu par le S.G.C. et que ce dernier présente ensuite aux Loges réunies en Tenue de Grande Loge en
décembre. A la G.L.N.F., une fois les candidatures exprimées, toutes les décisions se prennent à la majorité relative. Le vote doit être un plébiscite, car, tant les V.M. que le G.M. ce sont des
candidats d’abord choisis – c’est un choix de convergence. A la G.L.N.F., tous les votes sont plébiscitaires, sauf le vote à boules. Il faut respecter les Constitutions de l’Ordre. En outre, la
comptabilité de 2010/2011 n’a pas encore été approuvée, ce qui rend cette réunion tout à fait aléatoire et irrégulière suivant nos usages et règlements.»
- Question : « J’ai l’impression qu’on s’est installé dans un confort soporifique qui nous a conduits à ce que nous connaissons aujourd’hui. »
- Réponse du G.M. : « C’est probablement vrai, mais faut-il pour autant empêcher l’évolution ? Je ne le pense pas, c’est l’anticipation des problèmes liés à la croissance qui n’a pas été
pronostiquée. Et puis, cette crise a des facteurs endogènes et exogènes : endogènes quant à une croissance rapide mal encadrée, un choix des impétrants mal maîtrisé. Exogènes quant à l’anxiété
sociétale générale, le déclin des valeurs, l’apparition d’une violence aveugle et gratuite, reflet d’un mal-être et d’une inculture. Le tout « tout de suite », sans effort. La contestation
permanente pour n’importe quoi, le refus de la frustration.»
- Question : « Que pensez-vous de l’appel à la sécession de certaines Juridictions, surtout du Suprême Conseil du R.E.A.A. Cela peut-il avoir un impact sur notre Régularité ? »
- Réponse du G.M. : « Je suis affligé par ce comportement, mais c’est eux qui ont fait ce choix. Reste à savoir combien de Frères les suivront, à mon avis beaucoup moins que ce qu’ils pensent. Les
Juridictions n’apportent rien à la Régularit

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 14/05/2012 12:07



Mon Bien Aimé
Frère,


Merci pour ce document, effectivement, on
pourrait penser qu’il s’agit d’une autre réunion. Je ne doute pas qu’il a été réalisé pour contrer notre publication…


Il est trop long par rapport à la capacité de
réponse des commentaires, aussi vous remarquerez qu’il est coupé à la fin.


La deuxième partie peut être postée sur un
commentaire additionnel.


Ce que l’on retient, c’est cette capacité
formidable à nier les réalités – et les faits – et à se payer la tête de son auditoire.


Ainsi, une A.G. se doit de devenir maçonnique,
lorsqu’il s’agit de le ratifier, mais demeure profane lorsqu’elle le désavoue…


Je ne cache pas que je trouve ces tentatives
pitoyables, et bien peu à la hauteur de ce que sont les valeurs de la F.’.M.’….


Très
fraternellement…



Jean-Pierre Cassagne-Latute 13/05/2012 13:07

Bonjour Emmanuel et vous tous mes Frères.

Je confirme les termes de ton article : j'ai eu moi-même des échos convergeants...
Pathétique, et depuis 2 ans et demi çà ne fait que croître et embellir.
Comment des C..o, P..s, B...i que j'ai cotoyé, avec qui j'ai échangé,
dont deux au moins m'ont dit ce qu'ils pensaient du "guide" peuvent-ils encore le soutenir??? Car ceux là en privé, ne sont pas toujours aussi tendre pour FS qu'on pourrait le croire...
Cette obédience est devenue folle, elle n'est plus pour moi.
Jean-Pierre Cassagne-Latute
Dit Zerobaballe,
Dit Très Vaillant Miura
Dit Mimoun ;-)))

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/05/2012 14:22



Bonjour Mon Bien Aimé Frère Jean-Pierre, aux
pseudos célèbres !


Les attitudes que tu décris, sont bien
connues, car tellement répandues !


Combien de GG.’.MM.’.PP.’. parmi les plus
proches et identifiés au perturbateur, critiquent violemment en privé leur Maître, tout en assurant la « Résistance » de leur adhésion ?!...Ils sont majoritaires aujourd’hui
encore.


Il en va de même s’agissant de ses proches,
dont certains ont oubliés qu’ils avaient il y a peu encore décidés de ne plus travailler avec et pour lui, en le traitant de fou !...et avant de revenir piteusement dans son giron après
avoir soutenu Bertrand Hey…N’ont-t-ils pas des problèmes de miroirs ?


Mais, Mon Bien Aimé Frère Jean-Pierre,
permets-moi de te suggérer de rester au moins jusqu’au 23 juin, pour voire si il y a une chance de renvoyer l’ex, à ses foyers et de voire ratifier un Grand Maître légitime…Après, si cela s’avère
impossible…


Très fraternellement à
toi.



Pyramide 13/05/2012 01:20

Mais non mon Cher Emmanuel, ce n'est pas la GLNF qu'il faut récupérer (surtout pour ceux que l'immobilier laissent froid). C'est là que beaucoup se trompent et en particulier les éternels
attentistes qui ne font qu'aider à creuser leur propre tombe par leurs atermoiemtnts qui sont exclusivement favorables à la gouverance en place.

Ce sont les FRERES qu'il faut récupérer, ou plus exactement qu'il ne faut pas laisser se disperser. Car nous étions bien ensemble et nous souhaiterions le rester (mettons de côté les 4 ou 500
affidés, cela n'importe pas, car en plus ils fileront tout seul ailleurs, c'est à dire chez eux).

Or ces deux options sont très différentes et surtout autonomes l'une par rapport à l'autre. Seule cette deuxième voie est à explorer (enfin certains l'ont déjà beaucoup parcourue ...) car le reste
n'importe pas.

Là se situe une différence aussi importante que celle de promouvoir plus un programme qu'un homme.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/05/2012 01:40



Mon Bien Aimé Frère
Pyramide,


Nous sommes bien d’accord, mais pour mobiliser
nos Frères et les dissuader de s’égayer dans la nature, il faut leur montrer que leur sentiments – et leurs votes – sont bien pris en compte, et que d’une part, nous allons permettre à l’ex de
retourner chez lui sans plus nous importuner, et que d’autre part, nous allons accomplir la réforme de nos Institutions promise et demandée…Pour cela il faut reprendre les rennes de la GLNF, et
cela passe par un homme et une équipe qui vont incarner à la fois un Esprit et un programme…


Très fraternellement à
toi.



Brune 12/05/2012 14:17

Bonjour mon TCF Emmanuel, bonjour à vous tous : Ici, en Limousin Périgord, l'ex qui s'y croit toujours a prévu de venir rencontrer le Samedi 9 Juin le prétendu GMP et ses OP illégitimes ainsi que
les VM, 1ers et seconds des 5 ou 6 Loges qui semblent encore lui être fidèles (sur 24 il y a encore 2 ans !). A en croire des intervenants sur le blog Mont de Gargan, un super comité d'accueil est
en train de s'organiser pour le recevoir comme il se doit et lui faire comprendre qu'il est indésirable sur cette terre de résistance . Vu le petit nombre "potentiel" de F. qui répondront
favorablement à son invitation , il n'est pas envisagé de louer le stade de Beaublanc ! Un vestiaire suffira ! B. F. Brune

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 12/05/2012 23:25



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Brune,


Merci pour ces
précisions.


Je ne puis que déplorer le fait qu’il ne
vienne pas chez nous en Dauphiné-Savoie !!! La peur du ridicule ou la peur, sans doute…


Très fraternellement à toi…



Ex glnf AQR 11/05/2012 23:05

Mon cher F Emmanuel
Merci pour tous tes articles, peux tu me confirmer la présence du gmp AQR à cette réunion
Si oui cela me semble bizarre , en effet il me semble qu il prépare la création d un district relevant de la grande loge d Andorre avec sa province AQR
En voilà au moins un qui est fidèle à son gm je t'aime moi non plus
Ha la politique un vrai métier
J ai demissione il y a plusieurs mois et sans regrets
Je lui laisse la politique et je garde la FM
Mon cher F je t'embrasse par trois fois
Un ex de la glnf et AQR

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 12/05/2012 23:22



Bonsoir Mon
Frère,


Ce résumé est en effet confirmé par quatre
Frères différents.


Quand à la signification à accorder à la
présence de tel ou tel…Voilà bien un exercice auquel je me garderai bien de me laisser aller ! En effet, je puis témoigner des déclarations de tels ou tels des GG.’.MM.’.PP.’. de l’Ex, qui
ont assuré avant le 30 mars dernier la quasi-totalité des candidats (sérieux) à la Grande Maîtrise de leur vote !...


Le plus rigolo, c’est que perturbateur le sait
pertinemment, mais n’a pas la possibilité de les virer ! Il n’a pas avec qui – quoi – les remplacer ! Quand on en est à utiliser le mannequin/playboy du studio d’Harcourt ou le Marabout
qui promet à ses officiers de les envouter, ou encore un ex éditeur qui a empoché le montant des abonnements du titre qu’il n’a pas fait paraître, c’est vraiment qu’on racle les fonds de tiroir,
non ?



MATHIUS 11/05/2012 22:46

Bonjour Emanuel,
Aller sur les terres de du frère, Ram... Sans demander pardon aux frères toulousains, la je dois avouer que notre roi ubu est en pleins délire.
Combien même si la majorité des frères de Toulouse avaient des reproches à faire au frère Ram... Ils ne donneraient jamais raison à ceux qui ont viré comme un malpropre cet ancien GPM.
Il est franchement dommage que nos frères ayant quittés le navire n'ont rien compris au temps.
voilà 25 ans que j'attends dans un comBat de chaque jour par l''exemple que notre maison redevienne morale.
Et contrairement aux faiseurs d'artifices, j'en reçois pleins la figure, mais je sais aujourd'hui que j'ai eu raison, car la fin des profanes en tabliers approche, encore un petit effort et nous y
sommes. Et cela meme si la maison est matériellement ruinée,
Les copains sont partis vive la fraternité!
Je t'embrasse
MATHIUS

Jean François ( Tonton Beretta de la Butte ) 11/05/2012 21:29

C'est de mieux en mieux ! C'était du Grand Stif !
Tribiz à toi Mon Frere .

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 12/05/2012 23:12



Lui, est égal à lui-même, pas de (bonne)
surprise à attendre de ce côté-là…


Mais bon sang, toi, qu’est-ce que tu
manques ! Reviens-nous vite !


Toujours fraternellement avec
toi !



ARJUNA 11/05/2012 21:06

Tagada Tsoin tsoin ...

Les mots me manquent !

ARJUNA

l'ancien 13011 11/05/2012 19:22

Bonjour Emmanuel.Fs, est devenu une sorte de bateau fantôme ivre en très mauvais état.Il a perdu toute crédibilité et pour moi c'est une énigme. La GNLF par sa réputation est devenue une véritable
peau de chagrin. FS, l'a détruite comme un éléphant dans un magasin de porcelaine et M° Legrand parachève son oeuvre. Que va t'il sortir de ce tas de ferraille. Le temps passe lentement sans
beaucoup de solution. Les tribunaux se perdent en conjectures. Soroquère a bien modifié, les statuts de l'Association, à la demande de Claude Charbonniaud. Foellner conserve sa morgue.Le mal semble
l'emporter sur le bien. Je souhaite le dépôt de bilan de ce désastre. Si seulement nous pouvions récupérer Pisan. Attendons le fin de l'année Emmanuel. Il faut ne rien payer et prolonger notre
siège de la Cité. Par la famine et la soif, ils se rendront bien un jour. Bon week end Emmanuel. Claude Galinier

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/05/2012 19:36



Bonjour Mon Bien Aimé Frère Claude,


Pour voyager assez souvent, je peux te confirmer ce que tu avance : la GLNF, particulièrement ses dirigeants présents et
anciens, ont perdu toute crédibilité.


Elle est condamnés si elle rien n’est fait, cela d’autant que beaucoup des protagonistes s’acharnent à lui donner le coup de
grâce pour la faire disparaître du paysage maçonnique français…Pour tout te dire, récupérer Pisan m’est assez indifférent, de même que n’importe lequel des actifs, l’aspect matériel m’indiffère,
ce qui compte pour moi, c’est de la sauver, particulièrement en virant les pauvres ères qui l’ont détruite !


Très fraternellement à toi, avec tous mes vœux de bonne santé à toi (je suis fâché que tu t’occupe de ces bêtises, alors que
tu as besoin de calme et de repos…)



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche