Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 17:50

Ayant été mis en cause il y a quelques jours dans un des Myosotis de la GLAMF par un « Frère » bien connu de FMR aujourd’hui GLAMF, je tiens à lui apporter la réponse suivante :

Sur le fond, je n’estime pas avoir à entretenir une polémique avec un Frères qui, en conscience, à pris sur lui de prendre comme chef de file et de suivre aveuglément – je devrais dire de manière fanatique – une personne plus habituée au Tribunal Correctionnel qu’à la Chambre du Milieu, et qui a sciemment caché à tous ses condamnations infamantes, pour pouvoir conserver ses titres et dignités maçonniques.

Cher et courageux « Evangélos », on a les références que l’on peut. En maçonnerie tu as ce qui précède, quand à moi, j’ai choisi de faire confiance à Jean Murat, dont tous les Frères connaissent l’éthique et la probité. Nous n’avons donc pas les mêmes valeurs…

De même, tu as apporté dans cette crise, toute ton aide à un homme, qui a monté le puputsche du 4 décembre 2009, en collaboration avec celui qui plus encore que le perturbateur déchu, est responsable des dérives de la GLNF, et qui plus est, à lui-même adoubé l’ex…Trompant en cela tous les Frères qui se sont levés à cette date et par la suite.

Cependant, puisque le mensonge et la fraude intellectuelle (Onaa ne t’es pas inconnu) semble bien être pour toi une marque de fabrique, je tiens à préciser les points suivants :

1) Après m’avoir longtemps reproché de faire « la propagande de Jean Murat », tu me reproches d’en faire pour moi-même. Cela me fait sourire, mais soit. Pourquoi en ferais-je pour moi-même ? En ce qui me concerne, je n’ai jamais proclamé, contrairement aux zélés promoteurs de FMR-GLAMF « Nous ne luttons pas pour prendre le pouvoir, mais pour vous le rendre ! » avant de prendre le contrôle de tous les postes de direction de l’obédience que vous avez créés... Du Député Grand Maître (« Nous ne luttons pas pour prendre le pouvoir » !) jusqu’au Grand Hospitalier, en passant par les responsables de Juridictions…

2) On reconnaît ta constante marque de fabrique, par cette phrase que tu écris à mon propos qui en est l’illustration la plus éclatante : « … rien ne lui donne le droit de critiquer ceux ….à la création de la GL-AMF. ».

Tu te trompes lourdement : je prends ce droit que tu ne peux pas m’interdire. Et d’ailleurs, je le prends un peu à cause de toi, car jusqu’ici, je ne m’intéressais pas particulièrement à la GLAMF, dont j’avais en son temps salué la naissance et le développement.

Si toi qui ne fais plus partie – comme moi – de la GLNF, tu t’arroge le droit de la critiquer et de vouloir sa disparition, je ne vois pas au nom de quoi tu m’interdirais de donner mon opinion sur la GLAMF, dont j’ai un immense respect pour les Frères, mais aussi une certaine circonspection concernant nombre de ses dirigeants. En effet, j’ai eu l’occasion à de multiples reprises de constater chez eux une éthique très « élastique »…

3) Tu me reproches d’avoir négocié avec Monsieur Stifani ? Mais au nom de quoi ?

Me faire ce reproche alors qu’au moment même ou je le rencontrais, Monsieur Claude Seiler se trouvait chez l’un des collaborateurs de l’ex pour négocier son propre sort, apparaît très mesquin, et relever de la plus parfaite mauvaise foi. Et je ne parle pas des négociations qui ont suivies, impliquant Alain Ju. et Jean-Luc Fau..

D’autant que tu as été le premier informé du résultat de ma négociation : elle t’a permis d’être réintégré en même temps qu’une trentaine de Frères (ceux qui avaient été suspendus à la suite du 4 décembre 2009). Mais surtout, elle avait abouti à trouver les modalités permettant à l’opposition d’obtenir satisfaction à toutes ses revendications,  à commencer par la réintégration de la Province du Val-de-Loire Thierry Perrin Grand Maître Provincial en tête.

Tu as d’emblée refusé, sans même le consulter. C’est donc la preuve que déjà à cette époque, vous vouliez créer une nouvelle obédience, puisque ta réponse a été laconique : « Ce n’est pas notre politique ».

Monsieur Seiler, quand à lui, n’a même pas pris la peine de négocier tous cela, seul son cas l’intéressait.

4) Nos Frères lecteurs, surtout ceux qui sont membres de la GLAMF prennent note en même temps que moi, que tu as trouvé un nouveau prétexte : Ainsi vous auriez quitté la GLNF pour ne pas élire Jean Murat ! Je te cite : « le reproche est basé sur le fait que s'ils étaient restés chez maman, ils auraient pu élire le poulain de FdA, qui pourtant n'était de toutes façons pas le leur, personne n'ayant jamais cru que Jean Eugène pouvait sauver quoi que ce soit.».

5) Tu remets en cause l’objectivité de ce blog, allant jusqu’à m’accuser de désinformation, au prétexte que je n’ai pas publié un « correctif » que tu aurais voulu voire dans ces colonnes.

En effet, alors que, comme précisé plus haut, je ne me suis jamais intéressé particulièrement à la GLAMF, pas plus d’ailleurs qu’aux déclarations des 5 obédiences européennes, tout simplement parce qu’elles ne concernent pas  - ou plus  - la GLNF, j’ai publié la lettre d’Alain Ju. car elle constituait d’une part une tentative de plus de déstabiliser la GLNF alors que celle-ci vient déjà d’éliminer son principal perturbateur (l’ex), mais surtout, un mensonge éhonté de la part d’un Grand Maître, visant à déstabiliser une Juridiction indépendante.

Certes les explications officieuses, sont intéressantes : Alain Ju. aurait signé un texte par inadvertance, préparé par des subordonnés irresponsables…

Je n’ai pas jugé utile d’épiloguer sur ce sujet qui n’a pour effet que de ridiculiser un Frère pour qui j’ai un profond respect en tant qu’homme.

D’autant que la version officielle, que François Koch a publiée sur son blog, m’apparaissait encore plus grotesque. Traduire un mensonge flagrant par « erreur de plume » à fait sourire plus d’un, et en a dit long sur la « bonne foi » des auteurs. Mais je n’ai pas voulu remuer le couteau dans la plaie. Surtout, ce rectificatif ne m’est pas parvenu par leur biais.

J’ajoute que, contrairement à ce que tu écris, ce correctif, a été publié non pas une heure après, mais le lendemain. Une fois encore, nous voyons que le mensonge est décidément un système, chez vous. Il est aussi possible d’observer que ce bref communiqué n’est pas signé d’Alain Ju. (à moins qu’il parle de lui-même à la troisième personne), ce qui permet de penser que les explications ont été orageuses…Mais surtout, ce communiqué n’a pas été diffusé auprès des Frères de la GLAMF, comme m’en assurent mes nombreux contacts en son sein.

Toujours pas sympathie pour Alain Ju., j’avais initialement pris la décision de ne pas reproduire la lettre du Suprême Commandeur du Grand Chapitre Français publiée par François Koch sur « La Lumière », réagissant à ces petites manœuvres, et qui constitue une humiliation supplémentaire pour votre Grand Maître, car, cinglante,  elle énonce un certain nombre de faits qui ne correspondent pas forcément à l’idée que l’on peut se faire d’un Grand Maître d’une obédience française (aller se mettre à l’abri et appartenir à la Grande Loge de Russie !!!). Et quelles ressources ont les Frères de la GLAMF, à cet égard ?

Puisque, au lieu d’apprécier à sa juste valeur ma retenue sur ce sujet, tu en profite pour déverser hargne et rancœurs en appelant cela de la désinformation, je décide donc de publier toutes les pièces de ce dossier, afin que les Frères jugent eux-mêmes sur pièce.

De même, puisque tu m’y incites, je modifie la ligne du Myosotis du Dauphiné-Savoie, et je m’intéresserais parfois à la GLAMF ainsi qu’aux manœuvres des 5 obédiences continentales.

Tu ne pourras que t’en féliciter. 

- Pour lire l’article du Myosotis du Dauphiné-Savoie qui pointe du doigt le mensonge contenu dans la lettre d’Alain Juillet Grand Maître de la GLAMF du 9 septembre 2012, cliquez ici.

- Pour lire le rectificatif de la GLAMF  paru en catimini le 10 septembre 2012, cliquez ici.

- Pour lire la lettre recommandée avec Accusé de Réception du Suprême Grand Commandeur du Grand Chapitre Français protestant contre les manquements à l’éthique du Grand Maitre de la GLAMF cliquez ici: Lettre GLAMF-3

P.S. : Article à venir sur les manœuvres des obédiences d’Europe occidentale et Françaises.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Marc Germain 27/09/2012 22:35

Cher Emmanuel,

je ne sais qui est le frère , mais il n'a pas besoin d'aller faire les soldes , il est bien habillé pour l'hiver !!
je me suis régalé de te lire !

j'ai toujours su que les départs de certains petits chefs de la GLNF à la GLAMF était du au fait qu'ils pensait ne pas être reconnu à leur valeur .......et qu'au moins là ils monteraient plus vite
! Je sais que la GLAFM est composé de très nombreux frères très bons mais qui ont eu le tord d'en avoir marre de la GLNF et de suivre un peu aveuglément quelques "politiques rusés" pensant qu'ils
étaient comme eux , "bons comme le pain " !
Mais tout cela n'est pas grave si les frères se retrouvent bien en loge et qu'ils sont sereins et heureux , après tout les chefs on s'en fout un peu .....

comme je n'ai pas sommeil , je m'en vais lire ton deuxième article qui m'a l'air aussi savoureux .... Heureusement que cette crise me permet de sourire ...elle a du bon au moins pour cela !
Bises de Bastia
Marc

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 27/09/2012 23:57



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère
Marc,


Tu as tout-à-fait raison, et pour ma part, je
fais une réelle et très nette différence entre la grande masse des Frères très Respectables, qui se sont réfugiés à la GLAMF, et quelques dirigeants – parmi d’autres - qui consciemment ou non,
s’identifient à une définition éthique plus que douteuse, qui n’est pas sans rappeler celle du perturbateur déchu…


Ceci m’amène d’ailleurs à constater qu’en
définitive, il n’y a que le SCPLF qui se soit associé à cette démarche…Les autres Juridictions se sont tenues prudemment éloignées…


Très fraternellement à
toi.



le voyageur 27/09/2012 21:54

TC Emmanuel,
je suis loin d'avoir ta lucidité concernant certaines des actions dans la galaxie GLAMF, toutefois, je souhaite signaler en quoi (de mon point de vue) les FF de la "maison du REAA" sont piégés par
les tractations en cours (GLdF/5 GL européennes).
Si l'opération réussit et en dehors de permettre aux GL des USA et notamment à leurs SC, d'assouvir enfin leur désir "d'unifier" les juridictions SC REAA en Europe, le SCPLF (initiateur de la
GLAMF) devra accepter son absorption par celui de la GLdeF (bien antérieur!)
Quel est donc l'intérêt de maintenir une GLAMF "sosie" de la GldeF et destinée à disparaitre?
Certains du SCPF l'ont déjà si bien compris qu'ils sont partis vers la GLdeF par loges entières.
(un retour aux sources pour ceux qui connaissent l'histoire)
Bizarre comme Stifani aura permis à la GLdeF "un coup" qu'elle a essayé à plusieurs reprises d'asséner à la GLNF.
et, toujours avec l'appui d'un ou deux SC REAA USA.
Les cocus de l'histoire n'ont plus le choix: leur reconnaissance (éventuelle) passe par un sabordage du SCPF
dur, dur!
Très fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 27/09/2012 23:51



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère
Voyageur,


Merci de me reconnaître un minimum de
lucidité, mais ton commentaire démontre que tu en as au moins autant que moi, sinon plus…


Je profite de l’occasion pour signaler que,
même s’il ne s’agit évidement pas d’un mouvement de masse, il y a quelques loges qui ont quitté la GLAMF pour revenir au sein de la GLNF !....


Très fraternellement à
toi.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche