Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 08:53

A signaler la lettre que les modérateurs du Myosotis de Rouvray ont fait parvenir à Madame la ministre de la Justice, Madame Christiane Taubira, dès sa prise de fonction.

Je me suis toujours démarqué radicalement de ce Myosotis dont certains relents m’ont souvent fait horreur, et en raison desquels j’ai pris depuis longtemps déjà la décision de ne plus donner à son modérateur l’occasion de s’exprimer sur le Myosotis du Dauphiné-Savoie.

Cependant, il est de mon devoir d’information de vous signaler à la fois l’existence de cette lettre et son intérêt (malgré ses maladresses), qui vient s’ajouter à d’autres démarches plus discrètes et probablement plus efficaces…

Il n’en demeure pas moins vrai que la démultiplication des démarches poussera les nouvelles autorités à prendre conscience du problème de fond que posent les anciens responsables de la GLNF face aux engagements d’ordre moral pris par le nouveau Président.

Profitons de cette occasion pour souligner l’inconséquence de celui qui promettait sans en avoir le mandat, et au mépris de la Règle en 12 Points de la Maçonnerie de Tradition en France le « soutien des 43.000 francs-maçons de la GLNF » à l’ancien Président de la République, Monsieur Nicolas Sarkozy !

Au-delà du constat que cette situation a souvent provoquée, contre toute attente, l’effet inverse, on voit bien ici la sagesse des anciens qui voulaient par ces règles strictes, que jamais une obédience, voire l’Ordre tout entier soit placé en porte-à-faux par rapport aux autorités légitimes…

Avoir tenté de donner une image partisane dans l’échiquier politique est une faute impardonnable, et qui, en tant que tel, doit être considérée ainsi à jamais.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Lyansec 07/06/2012 14:41

La convocation à l'AG du 23 vient d'arriver.

La ratification du GM est bien à l'ordre du jour !

Par pitié, pas de bronca comme la dernière fois. Il faut que ce vote ait lieu !

L'heure est venue

BBB

Lyansec

Elihu, fils de Barakeel de Buz. 27/05/2012 21:09

Mon BAF,
Vérifie ta source... C'est Myosotis Lutèce qui a écrit l'original de ce blog.

Lutèce est habitué aux plagiats.
BBB

ARJUNA 25/05/2012 23:42

Quelle vanité de croire que les derniers soubresauts profanes de la GLNF intéresseraient la Garde des Sceaux, qui n'a pas dossiers plus urgents à traiter.
Les FF semblent croire que le ministre de la Justice est en réalité le garde des sots … Là, Oui ! Il y a peut-être matière.

ARJUNA

adrien 23/05/2012 17:21

bonjour
pour répondre a un des freres le 28 avril nous étions 5300
freres inscrits sur les fichiers de l'alliance
et a ce jour près de 7000 freres
amitiés fraternelles
adrien
GL AMF

ch Dupont 23/05/2012 13:03

Avec mes excuses.
J'ai adressé mon second message, ne voyant pas le premier apparaître, alors que d'autres messages publiés semblaient postérieurs au mien.
Cela m'étonnait aussi
Dont actes,
CH D

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 24/05/2012 15:11






Dont acte. S’il
m’arrive de ne pas être en mesure de mettre en ligne immédiatement les commentaires avec une réponse (j’ai des activités prenantes), par contre, j’y réponds systématiquement dans leur ordre
d’arrivée sur le blog…Et je ne censure jamais les Frères respectueux.


Fraternellement.



Ben AourH 23/05/2012 10:46

Si j'épelle la lettre ouverte, j'entends un "OH" signe d'indignation et de détresse mêlées.

Ce "hôlam" là (nom du son o en hébreu) sonne comme "holà" en français : Madame la Ministre mettez donc un "holà" à ces tergiversations pour que la Justice dont vous êtes en charge appose son sceau
et assèche les eaux de la querelle.

Nous vous donnons le premier mot : "au" répondez par le second "secours" dès que vous aurez perçu le signe de détresse des enfants de la veuve.

En hébreu, le "hôlam" s'indique par un point placé sur la lettre qui sonne avec, la "consonne".

Cette lettre ouverte pointe l'étrange traitement judiciaire de ce dossier :

voilà une association qui rend ses comptes avec un grand retard, qui use d'artifices comptables pour dissimuler ou au moins minimiser ses considérables profits, qui prélève néanmoins des
"contributions exceptionnelles" depuis trois ans, qui est incapable de produire un "grand livre", qui tire grand profit d'un important patrimoine immobilier par le biais de sociétés civiles qu'elle
contrôle entièrement sans que cela apparaisse dans ses livres comptables, qui tient peu compte des voix des sociétaires réunis en AG, qui est incapable de renouveler démocratiquement ses
dirigeants, qui se ruine en procès couteux et autres administrateurs "protégés" dans la plus grande opacité (cf la "lettre de soutien" de Monsieur Kurtz, magistrat), qui exclut ses membres "au bon
plaisir", qui est régie par des statuts, constitutions et règlements sybillins (c'est le terme même employé par les juges...).

N'est-il pas temps d'y mettre un point? un "hôlam" final ?

Les "oh" ouverts le sont depuis trop longtemps, les sociétaires s'y noient et voient venir la dissolution : le "solvare" au lieu du "salvare".

En somme, Madame la Ministre, peut-être vous revient-il d'allumer l'athanor !

charles Dupont 23/05/2012 10:18

Emmanuel
Permets-moi de te faire part de ma déception de te voir censurer le commentaire posté hier, relatif au "lobby politique" que pourrait, selon toi, représenter la GLNF.
Les FF auraient-ils "sanctionné" le Président sortant au motif que la Justice ne leur aurait pas donné satisfaction?
Merci de préciser ton point de vue.
CH

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/05/2012 11:11



Très Cher Frère
Charles,


Je ne sais pas pourquoi tu écris cela, puisque
j’ai publié sans la moindre censure ton commentaire (pourquoi l’aurais-je fais ?) en y apportant une réponse complète…


Fraternellement.



Charles Dupont 22/05/2012 15:40

Emmanuel,
Je n'interviens qu'occasionnellement sur les blogs, mais je pense que ta réponse au commentaire de NEMO me semble en désaccord avec notre philosophie.
Tu voudrais dire que les FF de la GLNF pourraient constituer un lobby politique que tu ne l'écrirais pas autrement.....
Si nos FF ne constituent pas une armée au service de l'ancien Président, ils n'en deviennent pas pour autant une machine à voter contre ce dernier, au prétexte que la justice ne nous aurait pas
pleinement entendus.
D'une manière générale, cette lettre écrite au nouveau Garde des Sceaux, comme les précédentes, écrites par le Président de FMR, semble hors de propos.
Faut-il interpeler ainsi le politique, alors que nous souhaitons (...) rester discrets?
Je crains que nous ne soyons tomber dans le travers du siècle: exister à travers les médias et le sensationnel, et pas par nos valeurs.
Rappelons-nous l'exhortation au VM lors de l'installation, lorsqu'il lui est rappelé qu'il doit encourager ses FF à "prouver au monde, par une conduite vertueuse, affable et discrète, l'heureuse et
bienfaisante influence de notre Institution."
Bonne soirée,
CH D

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/05/2012 10:16



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Charles,


Je comprends parfaitement ton
objection.


D’abord, je précise d’emblée que je n’ai
jamais pensé que nous devions devenir un lobby politique, et je ne me fais d’ailleurs pas d’illusion sur ce sujet. Il faut être Stifani et ne rien connaître au Frères de  la GLNF pour avoir pensé cela. Cela étant, il y a eut manifestement un phénomène de réaction violent vis-à-vis de ce qui c’est passé, et moult Frères m’ont
manifesté directement, soit par téléphone, soit par leurs messages, leur écœurement et leur envie de réagir par ce moyen. C’est un fait, et je ne cache pas que je n’ai rien fait pour les en
dissuader, d’abord parce que je les comprends, et que d’autre part, justement en raison de nos valeurs traditionnelles, je ne me permets pas d’ingérence dans ce que je considère relever de la
sphère privée, à savoir le choix d’un vote.


S’agissant de la lettre en question dans l’article, dont je rappelle que
je n’en suis évidement pas signataire, je ne la trouve pour autant pas hors de propos, même si je suis très réservé en constatant ses maladresses. Monsieur Stifani a placé la GLNF sur un terrain
politique, il n’est guère surprenant qu’il en subisse une nouvelle fois les contrecoups, et cela fait partie des éléments qu’il faudra « nettoyer » une fois cette crise surmontée, dans
le cadre de notre refondation…


Fraternellement à toi.



Le Tintoret 22/05/2012 15:25

Cher F. Emmanuel,
J'ai toujours approuvé tes articles pertinents et courageux sur la GLNF.
Mais là, désolé, je suis un peu déçu.
En effet la lettre que tu reproduis ne me parait être rien d'autre qu'une basse délation.
Pour des maçons qui soit disant ne font pas de politique et critiquent Stéfani pour son engagement à Droite, cette cour faite au nouveau pouvoir de Gauche me parait déplacée et pour tout dire
honteuse.
Surtout quand l'auteur de cette lettre ose demander au Garde des Sceaux de donner des ordres à un Parquet... au mépris de la séparation des pouvoirs!!!
Décidémment ce qui était insupportable chez Sarkozy devient normal chez Hollande! Tout comme ces commentaires sur les gentils rebelles de la GLNF forcément de progressistes et de gauche et les
méchants légitimistes odieusement conservateurs et bien sûr de droite!!! C'est nul et si peu maçonnique. C'est affligeant.
Mais où sont passée la spiritualité, la fraternité et l'intelligence dans votre GLNF.
Ceux qui sont partis à la GLAMF ont peut être raison!!
Fraternellement malgré tout
Le Tintoret

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/05/2012 10:06



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Tintoret,


Sur le fond de ton commentaire, je suis
sincèrement désolé si je t’ai déçu sur la ligne éditoriale de ce blog.


Sur la forme, il me semble qu’il y a
malentendu, voire confusion : En effet, je n’ai justement pas reproduis cette lettre, me contentant de lui donner un lien et en précisant que c’était par devoir d’information que je le
faisais, et en soulignant les « maladresses » de ce courrier, qui, évidement n’est pas le mien.


Je précisais aussi que je pensais que des
démarches plus discrètes seraient plus constructives. Ce qui n’empêche que cette lettre peut aussi avoir un effet positif venant dans la masse des interventions qui devraient faire prendre
conscience aux pouvoirs publics de l’existence d’un problème de fond à la GLNF.


Tu fais très pertinemment référence au
principe de la séparation des pouvoirs (que nous aurions d’ailleurs bien aimé voire appliqué jusqu’à présent), ainsi que la fait précédemment un autre lecteur. Je lui ai répondu que cela
n’empêchait aucunement la demande de l’ouverture d’une enquête…


Quand aux étiquettes de progressistes de
gauche et de conservateurs méchants et de droite, j’ai déjà eu l’occasion de préciser ce que j’en pense : absurde, déplacé et injustifié…


Enfin, tu demande, à juste titre « où
sont passée la spiritualité, la fraternité et l'intelligence dans votre GLNF ?».


Hé bien cela fait belle lurette que la
gouvernance qui s’accroche les ont fait disparaître…Ce n’est pas pour rien que nous nous battons pour les restaurer, non ? A cet égard, d’ici le milieu de la semaine prochaine je ferais
paraître un édito sur ce sujet…


Très
fraternellement.



NEMO 22/05/2012 11:27

Mouais ! .....il n'empêche que certaines "valeurs" : le culte de la hierarchie, la mystique de l'obéissance, un gôut pour les "blasons", le trip "militaro-chevaleresque" sont, il me semble des
caractérisques de certaines affinités "culturelles" bien marquées...

Mon Frère Emmanuel , dans le chaos ambiant, et la manie de la désinformation pratiquée par chaque camp, les uns "minimisant" , les autres "amplifiant", connaissant t-on objectivité , peux tu nous
dire qu'en est il vraiment concernant les démissions ?

Assiste-t-on à un exode massif ou le phénomène est il encore minoritaire ?

Je n'arrive pas à me faire une idée générale, ce que j'observe autour de moi est trés confus, avec des orients qui ne bougent quasiment pas, et d'autres qui s'enflamment.

Avec même des "drames" des FF qui en viennent presque aux mains lors des votes "démissionnaires", des loges se trouvent dans des imbroglios incroyables, en effet quand un atelier par exemple vote à
55 % le départ, quid des 45 % autres, on partage le matériel et les décors en conséquence ?????

Cela vire à la guerre des boutons, "si j'avais su....."

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/05/2012 09:54



Mon Bien Aimé Frère, merci pour ces qualités
que je ne revendique pas forcément…Je ne peux en effet être objectif, en ce sens que je fais partie clairement d’un camp, en l’occurrence celui de la « Résistance ». Ce qui n’empêche
pas cependant de demeurer honnête et mesuré, ce que j’essaye en effet d’être. Je présume que c’est à cela que tu voulais faire allusion.


Pour répondre à ta question avec honnêteté, je
n’ai aucune statistique fiable.


Par exemple, en ce qui concerne la GLAMF, j’ai
un chiffre articulé quelques jours avant la déclaration de candidature d’Alain Ju. par un des chefs de cette nouvelle obédience, et qui était de l’ordre de 3.500 FF. ‘. A cette époque. Je
sais aussi que par centaines des Frères du R.’.E.’.A.’.A.’. ont préférés rejoindre la G.’.L.’.D.’.F.’., et d’autres la G.’.L.’.T.’.S.’.O.’. mais je ne suis malheureusement pas en mesure de
fournir des statistiques avec des chiffres  fiables. Je le regrette.


Très
fraternellement.



Arhur 21/05/2012 20:48

Dans tout cela, on semble oublier l'indépendance des Magistrats qui ne sont pas soumis à obéir aux directives de leur Ministre.
Arthur

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/05/2012 09:28



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Arthur,


Tu as parfaitement raison. Mais rien n’empêche
par exemple, la demande d’une information judiciaire…


Très
fraternellement.



NEMO 21/05/2012 16:34

Mon Frère Emmanuel pour reprendre un angle de ton commentaire, c'est justement ce qui me gène.
L'initiative de "Lutèce" à mon sens maladroite, risque de faire apparenter "la crise" à un réglement de compte politique, et pour dire les choses clairement, comme une guerre entre une GLNF de
gauche (les rebelles) contre une GLNF de droite (les légitimistes).

Mais malheureusement, est-ce totalement faux ??????

Il est vrai que j'ai pu remarqué que les FF les plus "conservateurs" nous allons dire "culturellement", sont souvent partisans de Pisan.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 21/05/2012 18:57






Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Nemo,


En réalité, ce serait une erreur de raisonner
selon les schémas classiques. En effet, je sais que dans les milieux des « Résistants » se trouvent des Frères de plus conservateurs qui soient, tout comme, ainsi que tu le mentionne,
dans les milieux de la gouvernance. De la même façon se trouvent dans ces deux camps des Frères qui dans le monde profane, se définissent comme « progressistes ». Ce qui est important,
c’est que dans la GLNF, tant que la Règle en 12 Points est respectée, ils se départissent à la fois de ces étiquettes, et de tout esprit partisan….Sauf ces dernières semaines, où, compte-tenu des
différentes dérives et anomalies observées des dernières années à propos de notre crise, il me parait indéniable que beaucoup des Frères de la GLNF ont décidés, dans le secret de l’isoloir, de se
livrer à un vote-sanction…


Très
fraternellement.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche