Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 23:06

Voilà longtemps maintenant que je lis et entends bien des choses sur Jean Murat.

On ne compte plus les propos désobligeants le concernant.

Or malgré tout ce qu’on peut lire, j’en suis encore à me demander ce qui lui est vraiment reproché, tant ces propos me semblent manquer de consistance et d’honnêteté…

Le fait est, que la plupart de ses détracteurs, tout en l’abreuvant de propos méprisants, admettent souvent – et par écrit – que sa probité et sa respectabilité ne font pas de doute.

Alors ?

Certains lui font grief d’être un ambitieux, de vouloir de manière forcenée devenir coûte que coûte Grand Maître de la GLNF…

Cela ne tient pas la route, à mon sens, mais même si c’était vrai – ce que je ne crois pas dans ces termes – pourquoi n’aurait-t-il pas cette ambition ?

Au nom de quoi – ou de qui – devrait-t-il y renoncer ?

N’a-t-il pas, au contraire, toutes les qualités pour briguer cette charge ?

De plus, de manière cynique et égoïste, je tiens à rajouter, qu’heureusement, il est là avec cette ambition, car sinon, nous serions tous bien en peine, sans avoir de candidat réunissant autant de qualités prédisposant à cette haute fonction…

Il suffit pour s’en convaincre, de voire la quête désespérée – et les déboires – de FMR qui durant ces deux dernières années à recherché avec le succès que l’on sait un candidat pour porter ses couleurs !

Or, si heureusement Jean Murat est effectivement candidat à la Grande Maîtrise, soutenu par de nombreux Frères – il a réuni le plus de voix après François Stifani – il est particulièrement calomnieux de prétendre que c’est au nom d’une ambition érigée en fin en soit.

Car dans ce cas, il s’y serait remarquablement mal prit.

En effet, chacun sait qu’à la GLNF, quiconque a le malheur de s’ériger contre le pouvoir en place, ou de vouloir contrarier son action, est immédiatement et impitoyablement éliminé. Assistant Grand Maître, Jean Murat le savait mieux que tout le monde, et cela ne l’a pas empêché de sacrifier son « ambition » en se déclarant candidat contre François Stifani dès 2007, et en voulant contrer déjà la stratégie de Jean-Charles Foe., dont il avait déjà observé les nombreuses dérives.

De même, alors qu’en 2010, FMR avait le vent en poupe en étant alors l’unique flambeau de l’opposition à la gouvernance, Jean Murat à qui cette organisation proposait d’être son candidat à la Grande Maîtrise, a refusé, ne voulant pas valider une Charte et des comportements qui déjà, n’étaient pas à la hauteur des attentes et des valeurs de nos Frères…

C’est dire que cette fameuse « ambition » ne l’animait pas de façon aussi obsessionnelle que certains le prétendent…

D’autres, certainement plus intellectuels, lui reprochent d’être une sorte d’analphabète maçonnique…Soit. Mais je souhaite à beaucoup d’être des analphabètes de ce type, cela contribuera à me rassurer sur le niveau intellectuel, spirituel et surtout moral de l’humanité en général, et de la F.’.M.’. en particulier. Et je ne m’exclue pas de ce souhait…

Cet argument me laisse d’autant plus dubitatif, que je ne peux que sourire devant le « niveau de connaissance de l’alphabet » de ceux qu’il soutient à la GLAMF…et je ne parle pas seulement du point de vue maçonnique ! Décidément, je regrette d’opposer au promoteur de cette affirmation, pour lequel j’ai par ailleurs un grand respect, que son argument n’est ni sérieux, ni à la hauteur des enjeux du moment…

Que reproche-t-on encore à Jean Murat? Son âge, comme on l’a lu à plusieurs reprises ?!...Et dire que ce sont des Francs-maçons qui se sont laisser aller à dire et écrire cela…Sans commentaire, les choses parlent d’elles mêmes…

Ne trouvant rien de vraiment sérieux à reprocher à cet homme intègre et limpide, on est allé jusqu’à inventer des situations auxquelles on finit par avouer qu’il est totalement étranger, mais qui n’avaient d’autre but que de tenter de le discréditer.

C’est ainsi que de courageux anonymes, à quelques jours du vote du Souverain Grand Comité, ont essayé de faire endosser à Jean de supposées orientations politiques douteuses d’un de ses éditeurs – qui par ailleurs n’a même pas fait l’affaire – alors que celui-ci ne l’a rencontré que très brièvement, tout en ignorant le catalogue de publications de cet éditeur…

Petit et mesquin...

Mieux : alors qu’au début du mois, j’annonçais l’information selon laquelle quelques Frères expérimentés travaillaient à la création d’une obédience répondant à tous les critères de régularité, et que par courtoisie et respect, ils envisageaient d’en proposer la Grande Maîtrise à Jean Murat, certaines âmes bien intentionnées se lançaient aussitôt dans une critique agressive, affirmant qu’en fait, c’était lui qui était derrière cette obédience montée pour qu’il puisse devenir Grand Maître envers et contre tous…Las, Jean Murat, entre-temps, avait décliné d’emblée la proposition, ridiculisant les auteurs de cette polémique.

Mais au moins, cet épisode permit à certains de découvrir que les Grands Maîtres Provinciaux les plus virulents dans cette attaque, défendaient en fait leurs intérêts : En effet, Christian De. et Jean-Luc Ve. sont en train de préparer eux aussi une nouvelle obédience-baronnie (comme s’il n’y avait pas déjà assez de désordre au sein de la GLNF), et craignaient de se voire couper l’herbe sous le pied…

Plus surprenant, je découvre que même un Myosotis habituellement considéré – à très juste titre - comme sérieux, modéré, et indépendant, a livré une « information capitale » sous forme de scoop : peu de temps avant le vote du 30 mars dernier, Jean Murat à dîné « joyeusement » en compagnie de Christian Ma. l’un des GMP illégitime de Stifani*…Tu parles d’un scoop !

Tout d’abord, ce qui aurait été intéressant de relever, c’est qui n’a pas participé à ce repas, car Jean Murat ne désirait pas le rencontrer…Si information il y avait, c’est là qu’il fallait chercher…Pour le reste, Jean Murat, comme chacun d’entre nous, rencontre qui il veut, et je ne vois pas au nom de quoi on pourrait le lui interdire ou le critiquer sur ce point…Ou alors, pourquoi ne pas gloser sur les rencontres d’Alain Ju. qui entend bien – et à juste titre – avoir des contacts avec tout le monde… Et pour ma part, je n’ai jamais caché avoir rencontré François Stifani, ce qui ne veut d’ailleurs pas dire que je n’ai pas perdu mon temps…

 

Alors, on le voit bien, beaucoup cherchent désespérément à nuire d’une manière ou d’une autre au seul candidat de l’opposition historique qui constitue aux yeux de beaucoup une alternative crédible à l’actuelle gouvernance, et sont capables de lui reprocher tout et son contraire. Car j’allais oublier de relever ceux qui le critiquent de n’avoir pas fait alliance avant le scrutin du 30 mars, avec Jean-Pierre Ser. le candidat d’UNI2R !

Mais, pour bien les connaître, ce sont les mêmes qui, s’il l’avait fait, l’auraient tout autant critiqué de trahir en s’unissant au « faux-nez » de Jean-Charles Fo….

Bref, il semble bien que le désarroi de beaucoup, leur fait oublier pourquoi et contre qui nous nous sommes élevés depuis deux ans et demi, et pourquoi nous luttons.

Ils seraient donc bien inspirés de revenir à la raison et, si d’aventure ils avaient un meilleur candidat à proposer de le présenter…Et s’ils n’en ont pas, de s’abstenir de scier la branche sur laquelle ils sont assis !

Pour ma part, j’observe que Jean Murat demeure aujourd’hui l’espoir de milliers de Frères désireux de voir restaurées les valeurs de la Franc-maçonnerie au sein de la GLNF et qu’il dispose de leur soutien.

De même, le vote du S.G.C. lui donne toute légitimité pour le futur, pour peu que les choix très durs qu’il sera amené à faire prochainement respectent scrupuleusement le projet de refondation qu’il a présenté à nos Frères en vue de son élection.

C’est à ce prix que le soutien de nos Frères et du Myosotis du Dauphiné-Savoie lui est acquise.

 

* Pour information, la quasi-totalité des GGMMPP parisiens illégitimes de François Stifani, et bien d’autres encore dans les Provinces, ont voté contre lui le 30 mars 2012…

Et dire que M° Legrand lui interdit de prendre toute sanction !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

l'Historien de Villiers 25/04/2012 10:16

Mon BAF Emmanuel
Notre BAF Jean Murat a toujours été un défenseur intransigeant de l'indépendance de la GLNF par rapport à l'hégémonie du SCPLF d'étendre son contrôle sur les Loges bleues.
On ne peut en effet que déplorer que les rédacteurs des statuts de la GL-AMF ne soient pas appuyés sur les débuts institutionnels de la GLNF. En effet,si tous les historiens de l'obédience (Mellor,
Baylot,Bernheim, Brodsky, Murat, Noël ...) ont bien mis en exergue la Constitution de 1915, ils ont en revanche, par manque de sources, occulté la période charnière de 1914-1915.
Les archives rapatriées de Moscou permettent aujourd'hui de combler cette lacune. Elles consultables par tous, au GODF (Livre d'Architecture de l'Anglaise avant 1913), GLNF (registre des PV du
Souverain Grand Comité de 1917 à 1930, registre des PV de Neustrie de 1928 à 1937) et à la GLDF (registre des PV du Souverain Grand Comité de 1930 à 1940, Livre d'Architecture de l'Anglaise de 1913
à 1930).
Ribaucourt et ses compagnons étaient des Frères du GODF et ils se sont largement inspirés du mode de fonctionnement de leur obédience d'origine reposant avant tout sur l'élection à tous les
niveaux.
Ainsi, le SGC était à l'origine composé de 7 membres élus par l'Assemblée de Grande Loge. Au niveau des Provinces, le processus était identique avec élection des 7 GOP en tenue de GLP.Au niveau des
Loges, tous les officiers étaient élus.
La guerre 14-18 a bousculé cet équilibre car les 60 loges françaises escomptées par Ribaucourt ne sont pas venus et les Anglais sont devenus majoritaires.
Le Souverain Grand Comité a été élargi aux anciens Grands Officiers et en 1922le Grand maître Barrois a mis fin à l'élection des Grands Officiers hormis le Grand Maître, le Grand Trésorier, les
Grands Maîtres Provinciaux et les Grands Trésoriers Provinciaux.
En revanche, le Grand Maître était directement élu par l'Assemblée de Grande Loge regroupant le SGC et les délégués des Loges (VM et 1er Surveillant). Le GMP pour sa part était élu par l'Assemblée
de la GLP comprenant le Collège des GOP et les délégués des Loges.
C'est le GM Cheret qui, au début des années 1950, a supprimé l'élection des GMP et a confié au SGC l'élection du candidat à la Grande Maîtrise que l'assemblée de Grande Loge était ensuite invitée à
ratifier.
A aucun moment dans l'histoire de la GLNF, il n'a été question d'une organisation par rite. Cette idée avait été mise en avant en 1965 par Marcel Cerbu, au nom des loges venues de la GLDF, qui
avait exigé une organisation des provinces par rites mais le GM van Hecke s'y était vigoureusement opposé.
Concernant la souveraineté des Loges, la question s'est posée en 1917 au moment de faire la déclaration d'association. Une commission a été mise en place au sein du SGC pour examiner les trois
possibilités : une déclaration au niveau de l'obédience, une déclaration au niveau des Provinces, une déclaration au niveau des Loges. Après avoir consulté des juristes indépendants, le SGC a
tranché en faveur d'une déclaration au niveau de la Grande Loge.
Comme vous pouvez le constater, le projet élaboré par la GL-AMF constitue une rupture avec la tradition de la GLNF. J'ose espérer que ces éléments occultés par ignorance ou volonté délibérée vous
permettront d'éclairer votre choix.
L'historien de Villiers

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 25/04/2012 14:40



Mon Bien Aimé Frère
Historien,


Merci beaucoup pour tes lueurs, et pour ces
précisions fondamentales pour avoir une meilleure compréhension de données qui ne sont pas toujours connues, et qui permettent aussi d’expliquer certains comportements, dans une perspective
globale…Ton travail et tes apports sont passionnants, merci de nous en faire profiter…


Très
fraternellement.



ALTEC 25/04/2012 08:42

Bonjour mon Très Cher Frère,
Au sujet de J.MURAT qui est en 2iéme position suite au vote du SGC; j'ai lu sur le site GLNF et aussi dans GLNF 101 à la rubrique : désignation, élection du GM une procédure qui n'a pas été
appliquée, sait on pourquoi? L'application de cette procédure (officielle ?) aurait probablement changé la donne (?)
D'autre part concernant J.MURAT, je constate que dans ma Province il est plutôt bien perçu (bien que nous ayons constaté qu'il ne savait pas marcher sur l'eau comme certains. . .pour sourire un
peu)
Bonne journée

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 25/04/2012 14:35



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Altec,


N’ayant pas lu les textes auxquels tu fais
référence, je ne peux pas te répondre…


Fraternellement.



labigne bernard 24/04/2012 20:50

mon cher emmanuel
quel plaisir de te lire à nouveau, j'espere que tes problemes de sante ne sont plus qu'un mauvais souvenir.j'apprecie autant, ton long commentaire sur jean, que les communiqués qui sont en
reponse.
je ne reviendrais pas sur toutes les qualités de jean, dont je partage la liste, mais sur toutes les difficultés rencontrees par jean pour maintenir le cap. C'est vrai que personne ne l'a ménagée
et que l'attitude ambigue d'alain juillet à qui jean a propose à plusieures reprises un ticket gagnant, a prefere rejoindre le GLAMf que de combattre jusqu'au bout aupres, avec et pour jean.Mais
Jean n'est pas seul, il est bien entouré et sera à même de mettre en place les réformes indispensables annoncées dans son programme. il ira au fond des choses et il prendra les decisions difficiles
qui s'imposent.C'est pourquoi nous appelons les freres à resister jusqu'à l'AG de juin 2012, l'Union de toute l'opposition va se concretiser tres rapîdement et permettre ainsi de donner un nouvel
espoir aux freres pour reprendre le combat.merci pour tous ces encouragements, ils permettent aux hommes du front de tenir leur position et de progresser. amitiés. bernard henry labigne 14230

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 24/04/2012 22:17



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère Bernard Henry, et
merci pour ce message.


Permets-moi de préciser que Jean ne devra pas
se contenter de son programme, mais de prendre en compte les réalités nouvelles issues de la situation à postériori, et des observation ou demandes judicieuses des Frères qui le
soutiennent…


Très
fraternellement.



Et Tantum 24/04/2012 16:04

Mon Cher Emmanuel
Que c'est beau un discours aveuglé de propagande pure, alors que tu te défends depuis si longtemps de ne pas être autre chose qu'un observateur "objectif"...Comment peut-on à ce point se voiler la
face, considérer les critiques faites à un homme qui s'expose comme un scandale alors que c'est la loi du genre? Avec ses 111 voix au Souverain Grand Comité, son ambition affichée depuis longtemps
et sa (très) récente conversion à la notion de réforme, comment ne pas accepter le doute que beaucoup ont ressenti lors de ses réunions en province? Comment ne pas partager le sentiment d'une
incapacité à répondre, d'une tendance marquée à la fuite devant les questions, au manque de souffle qui pourrait ne cacher qu'une absence d'envergure?
Surtout les mensonges sur les tentatives de négociation en cours entre Murat, Servel (ET Foellner, ne dis pas que c'est faux, c'est Jean lui-même qui nous l'a dit!), ainsi que le groupe des 15 GMP.
que cela soit normal ou pas n'est pas le sujet, mais vouloir faire croire que OH, grand jamais cela n'a eu lieu, Oh comment imaginer le tablier blance se salir OH... c'est nous prendre pour des
clowns.
En tous cas ce qui est clair c'est que pour aboutir à ses fins et grignoter quelques voix dans une AG qui aura peut-être lieu, JEM n'a pas hésité à relayer la belle lettre de SIDERY appelant à la
délation à propos des frères qui n'auraient pas payé. Et tu t'étonnes que certains ne trouvent pas ça très joli joli?

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 24/04/2012 22:12



Mon Frère,


J’ai décidé de publier ton commentaire afin
que les lecteurs de ce blog aient en temps réel un exemple de ce qu’est cette campagne de calomnie et de haine qui se déchaîne contre Jean Murat, et qui ne repose que sur du vent, des amalgames
voire carrément sur des mensonges. Je te demande de considérer que si je le fais aujourd’hui dans un but pédagogique, je ne m’estime pas tenu de le faire à l’avenir, et que dorénavant ce type de
commentaire injurieux et anonyme, passera directement à la corbeille.


Je crois en effet que ta volonté de calomnie
manifeste te mets « à coté de la plaque » :


D’abord parce que, dans ta manière de
t’adresser tu accrédites l’idée que tu me connais. Dans ce cas, quel besoin – sinon le manque de courage ou la difficulté à assumer ce que tu écris – à le faire de manière délibérément
anonyme ?


A mes yeux, lorsqu’un maçon s’adresse à un
autre maçon, il assume, il le fait directement, et non en se réfugiant derrière un masque…Permets-moi de trouver ton procédé absolument pitoyable, et disqualifiant – s’il en était besoin- tout
ton discours…


Ainsi, je ne vois pas ce qui te permets de
qualifier mon édito de « propagande », lorsqu’au contraire, il se base sur des faits, vérifiables, car écrits par les détracteurs de Jean Murat, au nombre desquels visiblement tu te
ranges. Par ailleurs, pourquoi mentir en écrivant que je me « défends depuis si longtemps de ne pas être autre chose qu'un observateur objectif » ? Non seulement, je n’ai jamais
dis cela, mais au contraire, et constamment, j’ai revendiqué mon rôle d’acteur du conflit, de Frère engagé dans l’opposition ?   Suis-je d’ailleurs reconnu par mes lecteurs pour autre
chose ? Ce que je revendique haut et fort, c’est mon indépendance, y comprit vis-à-vis de Jean Murat, même si je lui apporte mon soutien. Il est donc malheureux que dans ton esprit, soutenir
le seul candidat de l’opposition historique à la gouvernance stifanienne, soit faire acte de propagande…Je ne te cache pas qu’une telle vision des choses n’est pas sans rappeler des mœurs d’un
autre temps, et me semble peu digne d’un frère respectueux des autres…De même, je ne vois pas ce qui te permets d’affirmer que Jean Murat est « un homme qui s'expose comme un
scandale » ? De quel(s) scandale(s) ??? As-tu des révélations à nous faire ? Car si tel n’est pas le cas, tu aurais mieux fait de t’abstenir d’un tel tapage ne reposant une
fois de plus sur rien, comme je l’explique dans mon édito…


Par contre, tu demande « comment ne pas
accepter le doute que beaucoup ont ressenti lors de ses réunions en province? Comment ne pas partager le sentiment d'une incapacité à répondre, d'une tendance marquée à la fuite devant les
questions, au manque de souffle qui pourrait ne cacher qu'une absence d'envergure? »


Pour ma part, si j’ai noté un grand intérêt
lors de la visite de JEM dans notre Province, surtout en comparaison de celle de Claude Seiler qui venant quelques jours après lui a difficilement réuni une quinzaine de Frères, je n’exclue pas
qu’en effet, certains aient des doutes. C’est d’ailleurs normal et légitime dans toute société humaine, particulièrement en crise. Je ne nie pas  - et
lui non plus d’ailleurs – que Jean Murat ne soit pas un « communicateur », ce n’est pas sa vocation, c’es indéniable. Tu vois, je ne nie pas ce qui est une évidence. Mais il ne peut pas
non plus avoir toutes les qualités, faute de quoi, il serait prit pour le Messie !


Tu deviens injurieux en évoquant « les
mensonges sur les tentatives de négociation en cours entre Murat, Servel » …Je ne vois pas ou il y a mensonge ?!...Cette information a en effet été publiée par le Myosotis
Ligérien.


Je n’ai pas vu que Jean Murat l’ait démentie,
pas plus qu’un membre de son Comité de Soutien ou son équipe l’ait fait ? Alors de quels mensonges au pluriel parles-tu ??? Des faits, Stp…Et si tu n’en as pas, tais-toi
définitivement…D’ailleurs, à ce sujet, j’ai un « scoop » pour toi et pour nos lecteurs : Si Jean Murat rencontre Jean-Pierre Servel une fois encore (il a déjà été publié qu’ils se
sont déjà rencontrés),  et négocie avec lui, il n’aura pas été le premier responsable de l’opposition historique à le faire. En effet, je tiens
d’Alain Ju. lui-même, qu’il voulait le rencontrer et négocier. Dans ce cas, je ne vois pas ce qui te choque s’agissant de Jean, et qui t’as laissé sans réaction s’agissant d’Alain Ju. sinon la
mauvaise foi….Et, par ailleurs, es-tu bien-sûr que les responsables de FMR n’ont pas rencontrés les chefs d’UNI2R ? Jean-Pierre Ro. par exemple ?


En conclusion, je suis obligé de constater que
ton problème, visiblement, ce n’est pas la gouvernance de François Stifani contre laquelle nous nous sommes tous levés ensemble, mais plutôt celle à venir, si elle était celle d’un homme réputé
intègre…Je le déplore. Mais je te mets en garde : plus de calomnies, plus d’injures dans tes commentaires sur ce blog, car la prochaine fois, je ne les publierais
pas…


Je te souhaite
bonsoir…



Sibelius N° 75145 24/04/2012 15:14

Mon B.A.F. Fidèle d'Amour, cher Emmanuel,

Jean Murat est un Frère d'une incontestable autorité morale et qui mérite le respect de nous tous.

Dans ses propositions, de nombreux points me semblent positifs :le retour aux statuts de 1986 et à une plus grande autonomie financière des Loges, la limitation à un seul mandat du G.M. etc...

Pourtant, mon sentiment personnel est que beaucoup de Frères - moi compris - estimons que le problème actuel n'est pas circonscrit à la personne de F. Stifani.

En effet, le G.M. sortant est, je pense, la créature d'un système de cooptation qui lui assure une quasi-immunité.
Bien-sûr, on pourra objecter que les qualités humaines et l'intégrité morale du candidat choisi, devraient suffire à prémunir la G.L.N.F. de toutes dérives ou excès, mais c'est faire preuve d'un
angélisme trop risqué !

C'est pourquoi, le mode de désignation du G.M. par un S.G.C. constitué de membres choisis par lui-même ou ses proches, n'offre pas les garanties aptes à traduire une représentation fidèle des
Frères qui sont la G.L.N.F.

C'est peut-être le seul point qui retienne des Frères d'apporter leur adhésion au projet d'un homme assurément estimé et porteur du dernier espoir de sauver la G.L.N.F.

Avec mon amitié fraternelle et mes voeux de complet rétablissement.

Sibelius N° 75145

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 24/04/2012 19:37



Bonsoir Mon Bien Aimé –et Fidèle – Frère
Sibelius,


Je ne sais pas si le point que tu soulèves est
le seul qui retienne les Frères d’adhérer au projet de Jean Murat, mais en tout cas, il est en effet important, et j’adhère complètement à ton point de vue.


Oui, les faits montrent, de manière
récurrente, que le fonctionnement du Souverain Grand Comité pose problème, et que celui-ci est lié aussi au mode de désignation de ses membres.


Jean Murat s’est engagé à mettre en place une
réflexion débouchant sur un projet de réforme, cela dès son élection. Ce point, qui me semble aussi fondamental devra être au centre de celle-ci, et j’y veillerai. En attendant, si tu le permets,
je ferai aussi passer ton commentaire à Jean, pour qu’il ait cela en tête…


Avec mon sentiment le plus
fraternel.



DUCAS michel 24/04/2012 10:34

Ami Merci de ces commentaires je lutte avec d'autres FF. DEPUIS BIEN LONGTEMPS et je soutien JEM. depuis des années Les calomnies étaient prévisibles de la part de FMR. alain JUILLET URLF...... car
si JEM prend la GM. la reconnaissance te la régularité suivront Il était important de dénoncer Jean afin de favoriser avec le SGC le vote en faveur de F.S et JPC.
merci encore et mes plus Frat. sentiments
MICHEL DUCAS N°glnf 8993

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 24/04/2012 11:17



Bonjour Mon très Cher Frère Michel,


Merci pour ton témoignage. Je tiens à cette occasion à rendre hommage à ta
personne et au numéro de matricule qui est le tien…


Très fraternellement.



marco73h 24/04/2012 09:40

Mes BAF,

Mais qu'a bien pu faire JM pour susciter tant de rancoeur ? C'est un empêcheur de tourner en rond, il s'est élevé depuis 2007 contre le système mis en place, il a très tôt compris quelles étaient
les manoeuvres de FMR, puis il s'est à juste titre méfié des petits arrangements entre amis qui président à la création de la GLAMF, car conserver les prébendes et les tabliers ne fait pas partie
de son plan. JM, tel que nous l'avons rencontré en province (sur ses deniers), nous est apparu comme un homme réfléchi et sage et pas du tout à l'image que certains myosotis godillot veulent lui
attribuer. En fait JM, empêche certains de faire leur cuisine à leur profit, et c'est cela qui les gêne!
Nous attendrons encore un peu l'AG du 23 juin qui ne ratifiera pas l'individu qui pense être ce qu'il n'est pas, et espérons enfin que le SGC validera la candidature de JM. Seule cette solution
permettra la refondation de la GLNF, car sans cela, les départs vont se multiplier et les scissions pulluler.
fraternellement
Marc-Henri Girollet 68 989

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 24/04/2012 11:13



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Marc-Henri,


Je crois que le fond du problème, le fond des
rancœurs que Jean Murat suscite, c’est précisément qu’il n’est pas comme ses détracteurs…Il est honnête et propre, et ne perds pas son temps à démolir.


On peut constater que plus il est abreuvé
d’injures et de calomnies, plus il fait montre de retenue.


L’a-t-on jamais entendu injurier ou
calomnier ? Non…Ne serais que pour répliquer à ces attaques ? Non…


L’a-t-on jamais surpris en train de
« magouiller » ? Non…


L’a-t-on déjà surpris en train de tenter de
tirer un bénéfice personnel de sa position en maçonnerie ? Non…


Voila ce qui dérange ses détracteurs, car
ainsi, ils n’ont aucune prise sur lui…


Pour ma part, plus je vois les attaques du
clan des perturbateurs, comme celles venant de celui des scissionnistes, et plus Jean Murat m’apparaît sympathique !


Très
fraternellement.



Tsimsum 24/04/2012 06:08

Mon BAF Emmanuel,

j'ai été très surpris d'apprendre l'intervention que tu as dû subir. Benoîtement, je pensais que tu étais parti en vacances loin du vacarme et de la fureur !!!
J'espère en tous cas qu'il n'y avait rien de grave et que tu t'en remets bien.

j'ai lu avec grande attention les avis que tu nous rapportes de nos FF israëliens. Continuer le combat, oui bien sûr ils ont raison... Mais il partent d'un principe qui n'est hélas pas d'actualité.
En effet, le vote du 30 MArs a fait comprendre à tous, même les plus réticents, que les dés étaient non seulement pipés au niveau de nos instances (Stifani ayant noyauté le SGC) mais également
pipés au niveau de la Justice elle-même qui vraisemblablement doit avoir de bonnes raisons de diriger ainsi le paquebot GLNF sur la grève.

Peu importe, l'heure n'est plus aux polémiques mais au constat : le Titanic n'est plus viable en l'état et la gîte qu'il prend donne suffisamment d'élan aux FF pour partir rejoindre les "Carpathia"
des autres obédiences.

Nul ne peut critiquer ces FF qui en ont assez de ces trois interminables années d'attente.

Concernant Jean Murat, et avec tout le respect que l'on peut avoir pour cet homme, qui a sans doutes bien au delà des qualités que tu lui prêtes. Il n'a pas, à mon sens su capter le "vent de
l'histoire". Les FF ne réclament pas un changement de dirigeant, ni le changement d'une équipe dirigeante... ils vont au delà de cela. Ils réclament le changement d'une mentalité.
Jean Murat aurait dû donner un signe fort : s'indigner clairemnt et fortement de la mise à l'écart d'Alain Juillet et annoncer son alliance avec lui.

je sais... Tu vas me dire que...

peu importe.

Nous sommes las, tous autant que nous sommes et à tous les niveaux, de ces révolutions de palais, de ces intrigues stériles de ces "combinazionnes". tout cela fleure bon la cour de Louis XVI, cette
dernière facette d'un Ancien Régime balayé par la révolution.

La révolution, qu'on le veuille ou non s'appelle GL-AMF. Alors bien sûr on nous dira que :

Alain Juillet veut monter son obédience,
Le SCPF du REAA est derrière tout cela,
Des forces obscures manipulent des FF de bonne foi...

Arrêtons là les polémiques...

Moi, personnellement, comme beaucoup, je conçois d'avoir au dessus de moi une Direction. je conçois de respecter les directives. Mais je ne conçois plus de m'incliner devant des hommes qui ne
doivent leur statut qu'à l'intrigue et leur rusée habileté à s'emparer du pouvoir.
ce qui marchait à la GLNF, c'est que l'on pensaitque malgré tout, la Sagesse présidait à nos travaux...
Le coup le plus rude du 30 Mars, fut de se rendre compte qu'une "institution" comme le SGC était aussi gravement corrompue que le reste (et ce n'est pas faute d'avoir essayé de les raisonner, je te
renvoie pour cela à tes pertinentes lettres ouvertes, qui sont restées lettres mortes...)

Bref, les FF réclament une seule chose : Avoir des institutions solides qui leur permettent d'avoir la conscience tranquille d'une hiérarchie réellement Sage, Honnête et dévouée agissant pour le
Bien commun et dans le désintérêt total.

Comme l'Homme restera toujours dans un schéma de conquête (nous sommes génétiquement programmés pour... pour toutes réclamations, merci d'adresser vos requêtes au Très Haut), seules des
institutions solides pourront permettre de pallier à ce défaut génétique. Ainsi, si on ne peut changer l'humain, les chicanes et autres garde-fous proposés par la future obédience pallieront à ces
défauts.

je vois personnellement cela comme des brises-lames. les brises lames n'arrêtent pas l'océan, mais protègent des effets dévastateurs de sa fureur... remplace fureur par "ambition démesurée"... et
tu as exactement le résultat auquel tous nous aspirons.

Quoiqu'il en soit...

Je pense que tout en adhérant à la nouvelle obédience rien ne nous empêche de continuer pour l'heure notre combat à la GLNF.
Bien des pages peuvent encore se tourner... et puis nous avons tout de même suffisamment payé pour cela...

en tous cas, si jean Murat gagne son combat, il n'aura pas d'autre choix que de réformer en très grande profondeur la GLNF. L'Ancien Régime est mort. Cela tous en avons bien conscience.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 24/04/2012 10:53



Mon Bien Aimé Frère
Tsimtsum,


Merci de ton commentaire et de ta
sincérité.


Les contacts que j’ai eus avec nos Frères
israéliens, corroborent avec ceux que j’ai dans d’autres pays, que ce soit en Angleterre, au Maroc, en Belgique ou en Suisse. Tous ont une grande sympathie pour ce qu’était la GLNF et pour ce que
représente – ou doit représenter – la France dans le concert des nations maçonniques, autant qu’ils ont une aversion pour ce que symbolisent les méthodes et les dérives de l’ancienne gouvernance.
Ils ne comprennent pas que l’on puisse abandonner devant de pareilles méthodes. Mais il est vrai qu’ils ne sont pas eux confrontés à pareille pression comme nous le
sommes…


Alors, oui, tu as raison, les dès sont pipés.
Mais ce n’est pas une raison pour ne pas les remplacer par les nôtres qui ne le sont pas. Pour ma part, je crois qu’il faut garder la tête froide, et ne pas se précipiter. Nous sommes à moins de
deux mois de l’A.G., et il n’y a aucune raison de se précipiter à abandonner la GLNF à celui qu’un temps j’appelais le « petit furax »…


Tu évoques Jean Murat, et je comprends tes
préventions. Mais de grâce, ne pas li faire de procès d’intention !


Il n’aura pas d’autre alternative que de
procéder aux réformes indispensables de nos institutions, faute de quoi, il pourrait bien lui arriver ce qui est arrivé à un certain avocat antibois…De plus, il sera entouré par une équipe qui y
sera attentive…tout comme lui d’ailleurs, car il est bien de son intention de réformer la GLNF !


Bien entendu, je ne juge pas négativement les
Frères qui ont décidé de baisser les bras, et je peux comprendre leur choix. Pour autant, je crois qu’ils se trompent, qu’ils passent à côté de l’enjeu à deux doigts du but, et qu’ils
regretteront peut-être…Et parfois, je ne le cache pas, je suis déçu lorsque ce choix est celui d’un vieux compagnon de route…Mais cela ne remets en aucune façon l’affection – profonde –que je lui
porte !.....


Avec ma fraternelle
affection…



Nino Meier-Beer 24/04/2012 01:34

Cher Fidèle d’Amour,
Je fais partie des nombreux FF. qui ont cru, avec tristesse, que ton silence s’expliquait par le découragement. Nous savons maintenant qu’il n’en est rien et nous en réjouissons. Tu ranimes la
petite flamme de l’espoir, et ça fait du bien. Merci !
Concernant Jean Murat : Il semble en effet être très mal connu. De tous les personnages de la tragi-comédie que nous traversons, il est celui que, pour ma part, je connais le moins bien. C’est
peut-être dû aux hasards de mes rencontres, mais peut-être pas seulement. Ne serait-il pas envisageable qu’il organise des réunions de rencontre, afin que les FF. fassent la connaissance de l’homme
qui se cache derrière ce nom ? Ce serait quand même le meilleur moyen de couper court aux rumeurs, attaques, et calomnies, non ?
Fraternellement,
Nino

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 24/04/2012 10:17



Mon Bien Aimé Frère au nom qui m’est très
cher,


Je suis désolé d’avoir pu laisser penser ce
que tu as cru, et il est vrai que j’aurais du donner des explications avant mon départ, et non pas à postériori. Je présente donc mes excuses à toi et aux autres
lecteurs.


Cela étant, il n’a jamais été question
d’abandonner le combat, et je pensais avoir été clair à cet égard, dès le 30  Mars après le scrutin, lorsque j’avais écris un article pour
l’affirmer.


S’agissant de Jean Murat, je rappelle qu’il a effectué – sur ses propres
deniers évidement – un tour de France des Provinces de la GLNF, précisément pour venir au devant de nos Frères et écouter ce qu’ils avaient à lui dire. C’est d’ailleurs en fonction de leurs
observations qu’il a bâti son programme de refondation.


Pour ce qui concerne les rumeurs auxquelles tu fais allusion et que je
dénonce dans l’article ci-dessus, justement, ce ne sont que des rumeurs dont l’intention manifeste et de nuire, et qui ne reposent sur aucune réalité…Rumeurs, donc, et non
informations.


Mais je lui fais part dès aujourd’hui de ta
suggestion…


Très fraternellement à toi.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog des Fidèles d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche