Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 22:18

Mes Très Chers Frères,

La réflexion première qui me vient à l’esprit à la lecture des derniers évènements concerne mon engagement fort et sans faille à ma candidature pour la grande Maîtrise sur un mandat de trois ans pour que la Grande Loge Nationale Française demeure le creuset d’union fraternelle et d’espérance dans l’harmonie et la pluralité qui caractérisent son évolution centenaire.

Notre liberté indispensable à l’évolution personnelle de chaque Frère a toujours été une valeur fondamentale à mes yeux. Cette liberté n’a jamais empêché, jusqu’à l’apparition récente de dérives compétitives profanes, les choix cohérents  qui respectent les convictions profondes de chacun.

Notre longue histoire nécessite, à ce jour, l’apport de solutions nouvelles, enjeux de la modernité autrement plus importants que les questions de personnes. Ce défi de la pérennité d’une tradition doit démontrer la réalité de notre engagement maçonnique et la réalisation de statuts et de règlements justes en conformité avec les Règles qui nous unissent à l’Universalité sans révolution de style profane. 

Dès 2007, et sur ces fondements, j’ai engagé un effort personnel, avec l’aide de Frères éminents qui se reconnaîtront. Mes déclarations de 2010 avaient pour objet de favoriser clairement cette évolution indispensable dans la paix et l’harmonie retrouvées.

Nos « vérités » à tous s’inscrivent impérieusement dans les prémices de servir l’idée de Tradition, mais aussi les vertus qui nous rendent respectables  de loyauté et de fidélité à nos engagements en accord avec nos convictions qui ont motivé la décision de nos parrains et notre entrée dans l’Ordre maçonnique.

Cette méthode  est non seulement la garantie de notre égalité fraternelle mais aussi le vecteur indispensable de la transmission dont la pureté justifie la longévité mais aussi les différences  - bien françaises – des Rites.

Je ne me suis jamais dérobé dans l’expression de mes propositions. Elles sont cohérentes avec les principes précédents qui m’obligent à rendre, par fidèle transmission, ce que je dois à mes prédécesseurs et à notre Grande Loge sans me retirer des obligations du monde moderne. Ainsi mes fonctions profanes m’ont toujours lié aux valeurs morales et humanistes rendant cohérente ma démarche constante.   

Pour tout cela, je maintiendrai, en force, le legs que mes Frères passés mais aussi présents m’ont confié et confirmé tout au long des deux dernières années.

Avec ma fraternelle affection,

Jean Murat        

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

le voyageur 27/02/2012 09:23

TC Emmanuel,
la candidature de Stifani est une bonne chose:
sans elle il aurait eu dispersion.
Maintenant, c'est clair:
- tout sauf lui, si non la GLNF n'existera plus.

on va voir si les autres candidat sont capables de s'unir pour nous sauver.

Très fraternellement

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 27/02/2012 10:04



Pourvu que tu sois
entendu !



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche