Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 21:33

From: Jean-Pierre Servel

Sent: Friday, October 26, 2012 2:19 PM

To:

Subject: Lettre de Jean-Pierre Servel à la rencontre des Frères

Jean-Pierre Servel

Quelques réponses à vos questions

le 26 octobre 2012

Très Chers et Bien Aimés Frères,

Les installations sont achevées depuis un moment et le décompte des Loges actives est pratiquement terminé. Je me suis porté à votre rencontre à Lyon, à Narbonne et dans diverses Tenues où j’ai pu vous écouter. Je vous remercie de l’accueil chaleureux que, partout, vous m’avez réservé.

Je me suis efforcé de répondre sans détour à vos questions légitimes.

Comme vous, j’ai hâte de pouvoir résoudre certains problèmes mais, comme vous, je suis obligé d’attendre la date de l’Assemblée Générale de ratification et mon éventuelle Installation pour les résoudre. D’ici-là, je vous remercie de la compréhension profonde et du calme que vous manifestez.

Ne voulant pas user indûment des équipements de la GLNF, j’ai reporté sur le site jeanpierreservel.com un certain nombre des réponses à vos questions. Permettez-moi de vous les retracer ci-dessous.

Concernant la souveraineté des Loges.

Il n’est pas question de remettre en cause le statut des Loges tel qu’il existe, sans exception, depuis 1913. Les Loges détiennent cette souveraineté maçonnique de la Charte que leur remet l’obédience. Elles retrouveront rapidement une large autonomie financière et les instruments bancaires leur permettant de gérer leur trésor, avec la sagesse que la presque totalité des Loges a manifestée depuis des dizaines d’années. Il n’est pas question pour autant de transformer les Loges en associations indépendantes et de nous fourvoyer dans des rapports de force et une atmosphère électorale permanente.

Concernant la réintégration des Frères qui ont quitté la GLNF.

En fonction des conditions de leur départ, ceux qui le souhaitent trouveront une solution adaptée. Les Frères ayant quitté l’obédience, volontairement ou non, qui voudraient la rejoindre à nouveau, feront une demande de réintégration auprès de leur Loge, laquelle décidera de façon souveraine.

Les Frères ayant fait l’objet d’une mesure disciplinaire au niveau provincial ou national et qui souhaiteraient rejoindre la GLNF pour participer à son renouveau en feront la demande auprès des Grands Secrétaires Provinciaux, lesquels alerteront le Grand Maître Provincial ou moi-même en fonction du Rang que le postulant occupait. Chaque situation sera examinée soigneusement et fraternellement, au cas par cas, à l’échelon qui convient, par des commissions de réintégration.

Vous-vous inquiétez de la santé financière de la GLNF, au regard de la baisse de ses effectifs et de ses engagements financiers

La baisse de nos effectifs est très douloureuse, quoique très inégale en fonction des Provinces. Nous pensons à ces milliers de Frères qui nous ont quittés, bien souvent le cœur lourd et avec regret. Nous pensons à certaines Provinces sinistrées par des départs massifs, qui laissent les « survivants » bien seuls. Que ceux-ci soient assurés de notre soutien.

Notre dernier recensement à la matricule fait apparaître 33 000 Frères, mais plusieurs milliers d’entre eux, sans pour autant avoir démissionné formellement, sont membres F de Loges qui n’ont pas été réinstallées. Madame Legrand a envoyé à ces Frères une lettre les alertant de leur prochaine radiation, s’ils ne se déclaraient pas réaffirmer leur souhait de rester parmi nous.

Nous les engageons à se manifester auprès des Grands Secrétaires, ou au besoin de l’administration centrale, où ils recevront un accueil fraternel.

Lorsque nous aurons toutes les réponses, entre ceux qui ne répondent pas, ceux qui voudraient encore partir et ceux qui se manifestent pour rester ou revenir à la GLNF, nous estimons que la GLNF comportera 26 000 Frères, ce qui, sous réserve d’inventaire plus approfondi, constitue un effectif suffisant pour assurer les charges de l’obédience sur la base des cotisations - dont le montant reste le même - prévues au budget approuvé par l’Assemblée Générale du 23 juin dernier.

Le mandat du Grand Maître : sa durée, les procédures d’impeachment

Je me suis engagé à vous proposer une réforme profonde de nos textes (Statuts, Règlement Général, Constitutions), sans pour autant dénaturer le fonctionnement régulier de notre Ordre. Étant moi-même juriste, je m’entourerai des Frères les plus compétents pour rédiger les nouveaux textes, en un seul livre, pour éviter les problèmes qui nous ont si cruellement fait souffrir.

J’ai décidé, comme je vous l’ai dit, de réduire le mandat du Grand Maître à 3 ans renouvelable une seule fois, avec application immédiate au mandat en cours.

La réforme du Souverain Grand Comité visera à équilibrer sa constitution dans le sens d’une plus large part faite à la représentation des Loges et des Provinces. Les travaux de ses commissions seront réactivés. Il sera demandé à ses membres un travail plus organisé et soutenu. Certaines questions ne pourront être tranchées qu’avec l’accord du Souverain Grand Comité.

Enfin, le conseil des Sages sera très sérieusement réformé. Élu par le Souverain Grand Comité, il s’agira d’une véritable Autorité indépendante, gardienne des Traditions et susceptible de veiller efficacement au respect de nos Principes essentiels. C’est lui, précisément, qui pourra mettre en œuvre la procédure d’impeachment fondée sur un pouvoir de saisine directe du Souverain Grand Comité et organiser un vote sur la destitution éventuelle du Grand Maître.

Les relations avec les Juridictions

Des contacts ont été pris avec les chefs des juridictions, dans un esprit d’apaisement et d’ouverture. Pour nous, comme pour chacun d’entre eux, la situation n’est pas simple. Il ne sera pas facile d’inverser instantanément des tendances regrettables et la situation ne se résoudra certainement pas immédiatement. Bien entendu, je ne souhaite pas priver nos Frères de la possibilité de poursuivre leur chemin maçonnique dans le Rite qu’ils affectionnent.

Je considère que la charge de Grand Maître s’applique pleinement et entièrement aux trois grades de la Maçonnerie symbolique. C’est déjà beaucoup. Il nous appartient de vivifier le travail dans nos Loges en encourageant dans nos travaux le niveau d’exigence maçonnique qu’ils méritent. Cela veut dire une grande attention portée à la formation maçonnique propre à l’obédience, une grande ambition de rayonnement culturel et intellectuel de celle-ci à travers les Loges de recherche, nationales et locales, une revalorisation de nos archives, de notre musée, de nos publications, de notre corpus de bibliothèque.

Les meilleurs supports d’instruction initiatiques seront, pour leur part, mis au point au service des officiers des Loges, en bonne intelligence je le souhaite, avec les juridictions.

Lareconnaissance internationale : comment la retrouver ?

Je veille à m’entourer des meilleures compétences sur ce sujet et me suis déjà exprimé à plusieurs reprises la concernant. Vous avez remarqué sans doute que depuis la Quarterly Communication de la GLUA, le 12 septembre, loin de s’aggraver comme nous pouvions le redouter, les suspensions ou retraits de reconnaissance de la part des Grandes Loges étrangères se sont taris. La GLNF est toujours considérée comme régulière par la GLUA et encore reconnue par plus de cent Grandes Loges régulières, de par le monde.

Ce constat étant fait, mon premier souci est de rétablir d’abord les conditions requises, pour la GLUA, de nous « re-reconnaître », selon ses propres termes, à brève échéance.

Ce ne sera pas une simple formalité. J’ai besoin pour cela de votre concours et de votre concorde. L’harmonie, l’ordre, des comportements respectueux des « basic principles » adoptés par les Grandes Loges Régulières, sont des éléments indispensables pour retrouver la reconnaissance de ceux qui nous l’ont retirée.

Cela veut dire que, plus que jamais, nous devons respecter la règle de l’inter-visite exclusivement avec des obédiences régulières et reconnues.

Cela veut dire aussi que notre parole, sans être bâillonnée, au contraire, doit être maçonnique et seulement maçonnique, dans le fond comme dans la forme, dans les blogs comme dans nos réunions. Certains ex-membres de la GLNF, quelquefois membres d’une autre obédience, continuent de s’exprimer de façon virulente et déplacée. J’ai bien compris dans mes rencontres avec vous, que vous leur aviez retiré votre attention et votre crédit.

C’est certainement la meilleure des choses à faire pour reprendre sereinement notre travail et ouvrir ainsi les voies qui nous ont été tracées pour retrouver la reconnaissance.

Concernant l’OAF, HAI, Fondation, Scribe

Derrière les questions de certains d’entre vous sur ces sujets se profile une forme de suspicion. Pour laver de tout soupçon les admirables Frères qui se sont dévoués à l’OAF et dans ces différentes « unités satellites » de la GLNF, j’ai prévu de tenir à la disposition de tous, sous une forme à déterminer, les livres de compte de la GLNF et de ces organismes.

Cela étant dit, l’OAF a bien évidemment vocation à rester pour ainsi dire non seulement au sein, mais au cœur de la GLNF. La Fondation pour l’Homme est, quant à elle, un organisme qui revêt un caractère d’utilité publique incontestable, aux yeux de tous et de l’administration publique. Elle paraît en outre adaptée pour permettre aux Frères qui le souhaitent, de léguer de leur vivant ou au moment de leurs dispositions successorales, des fonds et des biens qui pourront concourir à nos équipements : immobiliers (temples et lieux de réunion, centres d’accueil de vieux Maçons) ou autres (musée, bibliothèque, équipements documentaires, etc.). Toutes les grandes obédiences, y compris la GLUA, disposent de leur propre fondation.

Quant à eux, HAI et Scribe sont des organismes qui pourront, le cas échéant, donner matière à une révision de leur place au sein de notre organisation, afin que soient nettement tranchées les questions d’utilité publique, d’activité commerciale ou celles qui consistent à offrir à tous les Frères les meilleures conditions d’achat de leurs équipements maçonniques ou des livres qu’ils souhaitent se procurer.

De nombreux autres sujets sont au cœur de mes préparatifs pour garantir un renouveau ferme et rapide de l’obédience. Je vous en ai retracé quelques-uns, pour résumer ce que nous nous sommes dit. J’aurais énormément de bonheur à vous rencontrer tous. Cela ne tardera pas maintenant. En attendant, je ne veux pas perturber le fonctionnement normal de nos Provinces et de nos Loges. Soyez sûrs que je me concentre sur mon travail, à votre service.

Gardons en nous cette lueur d’espoir qui renait au fond de nos cœurs.

Recevez, mes Bien Aimés Frères, l’assurance de ma fraternelle affection.

Jean-Pierre Servel

ps : si autour de vous des Frères s'étonnent de ne pas recevoir les courriels de Jean-Pierre Servel, merci de nous donner leur adresse email ou de leur dire de le faire eux-mêmes à contact@jpservel.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

TYR 29/10/2012 13:04

Je cites le TRF SERVEL « Il n’est pas question de remettre en cause le statut des Loges tel qu’il existe, sans exception, depuis 1913…. Il n’est pas question pour autant de transformer les Loges en
associations indépendantes et de nous fourvoyer dans des rapports de force et une atmosphère électorale permanente." »

Si je ne m'abuse, les loges de la GLNF était sous forme associative avec leur propre compte bancaire de 1913 à 1987 ?
Nos pères fondateur trouvaient cela normal. et aujourd'hui le TRF SERVEL joue au révisionniste de l'histoire.
La tromperie intellectuelle du message du TRF SERVEL, le maintenaient du trésorier historique, la volonté de maintenir un grand compte GLNF ne laisse présager rien de bon pour l’avenir.
C’est toujours la même chose ! la quête POUVOIR, la GLNF escalier du POUVOIR pour certain homme comme le TRF SERVEL.

- SIC TRANSIT GLORIA MUNDI – nous sommes bien long de l’idéale franc maçonnique des pères fondateurs (mais sommes nous encore en franc maçonnerie ???)

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 29/10/2012 14:55



Bonjour Mon Très Cher Frère,


Tu amènes le débat sur un point effectivement très important, ou
s’affrontent essentiellement deux opinions très tranchées, comme nous l’avons vu à l’occasion de la Tribune Libre de notre Bien Aimé Frère l’Historien de Villiers (qui amène des éléments
tangibles). Je pense d’ailleurs que les deux opinions ne son pas inconciliables, l’essentiel étant une question de sémantique, car au final, dans les deux cas, les loges disposent de leur
souveraineté sur leurs votes, leurs Initiations et leurs Trésors.


Comme tu le sais, moi-même, sur ce point, je suis partisan de
GLNF86.


Cependant, pour faire valoir ton opinion au demeurant fort respectable,
nul besoin d’avoir recours à l’injure, à l’endroit du Candidat désigné à la Grande Maîtrise.


En effet, je ne sais pas ce qui te permet de penser que Jean-Pierre Ser.
est un frère en quête de pouvoir. Les informations dont je dispose concernant l’histoire d’UNI2R me font penser au contraire. Mais peut-être ne sais-je pas tout ?


Par contre, si c’était vrai, ce dont je suis sûr, c’est que sur cet aspect
(le pouvoir), il serait loin d’être le seul mû par ce goût…Je ne veux pas me faire son avocat (il n’a pas besoin de moi, et ce n’est pas ma vocation), mais il y a un minimum de justice à
observer.


Fraternellement.



BOAZ 28/10/2012 15:45

Emmanuel je rejoins le commentaire N°1, il est vrai qu’il est très embarrassant et confondant le choix de Servel pour ces postes aussi importants que symboliques pour cette nouvelle équipe

Ribière ne doit sa progression qu’à Guy Bruandet (intrigant hors pair de pisan) avec qu’il partage une capacité d’opportunisme exceptionnelle, et Dominique Le Gurinel (l’actuel Gd Trésorier) qui au
final à permis aux deux ces 5 dernières années de prendre des responsabilités nationale. C’est la relation de ce trio qui explique la situation...

Si tu as une influence auprès de Servel futur GM, invite-le à reconsidérer son choix, car ces deux candidats (Ribière et Latreille) ne sont véritablement pas exemplaire pour de si haute
responsabilité dans une "nouvelle" Glnf.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 28/10/2012 17:47



Mon Bien Aimé Frère Boaz,


Je n’ai, malheureusement, aucune influence sur le futur Grand Maître…Si
tel était le cas, je l’aurais persuadé de ne s’entourer que de Frères nouveaux, de bonne réputation, et n’ayant pas de « cadavres dans leurs placards », afin que ces campagnes visant
l’un ou l’autre puissent cesser…Cependant, il y a l’espoir que comme beaucoup de Frères, il lise ces lignes…


Très fraternellement à toi.



Jack Nai-Ruscone 28/10/2012 15:22

Bonjour mon Très Cher Frère Emmanuel,

et bien voilà ce que dit JP Servel :

" Il n’est pas question pour autant de transformer les Loges en associations indépendantes et de nous fourvoyer dans des rapports de force et une atmosphère électorale permanente."

Avant 1997 les Loges étaient bien des associations indépendantes et bien des Frères, dont moi, n'y voyait rien à redire au contraire. Alors pourquoi aujourd'hui cela poserait-il des problèmes ? Et
à qui ?

Tu vois Emmanuel quelque chose me gène dans ce raisonnement, j'ai comme un malaise, je ne suis pas tranquille, serein....j'ai peut-être tort de m'inquiéter ainsi mais c'est plus fort que moi
........je préfère la GLNF86. Suis-je le seul ?

Tu me diras....pas de procès d'intention, jugeons JP Servel à son action...moi je dis, une telle affirmation ( bien soulignée par "il n'est pas question" ) c'est déjà de l'action....et je le pense
profondément une "mauvaise action".

Affectueusement.

Jack.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 28/10/2012 15:27



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Jack,


Pour être clair, ma préférence va aussi à la
forme de souveraineté exprimé par GLNF86, sans aucun doute.


Cependant, puis-je me permettre de te suggérer
la lecture du commentaire  de notre Bien Aimé Frère Le Cherchant, à la suite de la Tribune Libre de notre Bien Aimé Frère l’Historien de
Villiers ?


Bien fraternellement à
toi.



l'ancien 13011 28/10/2012 13:14

MBA Frère Emmanuel, JP Servel pour la réintégration des Frères à la GNLF, s'exprime au conditionnel entre autres. Ils seront tributaire de la Loge auxquels ils appartiennent. Les Loges qui restent
en fonctionnement à la GLF, sont pilotées par des affidés de l'ancien régime alors pour l'équité?.La GNLF selon Servel, est toujours considérée comme régulière par nos frères Anglais. Il reste très
optimiste pour le nombre de Frères 33000. Tout cela est très vague, mais sent le retour à l'ancien régime, avec Fooellner, Charbonniaud et les autres. Les propos manquent de chaleur et d'amour
fraternel. On ne cherche pas le rassemblement on annonce des chiffres sans vecteur. On garde la même SGC. Pour moi l'Obédience est sans ambition et malheureusement, sera gérée par une tête
creuse.Un futur Président de Sociétés, à des projets d'avenirs, qu'il expose à son conseil d'administration. C'est rassembler dans la chaleur, resserrer, dynamiser, organiser afin de retrouver des
lendemains qui chantent.Mais pour cela il faut élaguer. Je prends le mauvais exemple de M° Legrand. On doit payer les cotisations ou on dégage peu importe l'ancienneté. Servel comme un technocrate
conserve l'ivraie et le bon grain à la poubelle. Je suis très triste avec Jean Murat. Enfin Emmanuel si tu peux faire quelque chose?. Je t'embrasse et à bientôt. Claude Galinier

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 28/10/2012 14:30



Bonjour Mon Très Cher et Bien Aimé Frère
Claude,


Il y a beaucoup de choses dans ton
commentaire, et je sens qu’il vient de ton cœur, de ta passion et de ta sincérité.


Tout d’abord, je voudrais te dire que je
constate qu’il reste encore beaucoup de loges « Résistantes » au sein de la GLNF, et que le nouveau Grand Maître se soit d’être à la hauteur des espoirs qu’elles placent en lui, faute
de quoi, il déclenchera encore une nouvelle hémorragie. Cela étant, bien-sûr, il reste aussi ce que tu appelle des « affidés de l’ancien régime ». C’est même eux, qui, pour une large
part, ont mit un coup de pied au c.l de l’ex, et l’ont déchu ! Ce n’est pas aux Frères de la « Résistance » historique qu’on le doit, puisque pour beaucoup, ils ont abandonnés le
terrain, et sont partis sous d’autres auspices. C’est une réalité, et, pour gênante qu’elle puisse apparaître, nous ne pouvons pas l’occulter. Est-ce que ca les rachète pour le passé ? Ce
n’est pas à moi d’en décider tout seul. Cela étant, il est tout aussi clair que Jean-Pierre Ser. n’est pas Jean Murat, et que les valeurs qu’ils portent ne sont pas les mêmes. Ceux qui voulaient
avoir un Grand Maître « Résistant historique », auraient du rester pour assurer son élection, d’une manière ou d’une autre, et je ne peux oublier les mots d’ordres passés à des membres
du S.G.C. par des Frères partis ailleurs, pour faire voter Stifani !


A propos, du S.G.C., bien-sûr il sera modifié,
c’est l’un des engagements de Jean-Pierre Ser.,, et c’est aussi une obligation selon les statuts, puisque son nombre est calculé en fonction de 44.000 FF. et il n’y en aurait plus qu’environ
20.000…


Enfin, je suis navré de te répondre, pour ta
question de conclusion, que pour ce qui me concerne, j’ai soutenu jusqu’au bout la candidature de Jean Murat, et que par conséquent, je ne fais pas partie des équipes du prochain Grand Maître,
qui n’a aucune raison de me faire plaisir en répondant favorablement à mes demandes. Par contre, je peux lui faire part de suggestion, comme chacun de nous…Ni plus, ni
moins…


Cela étant, une fois encore, je suggère de ne
pas lui faire de procès d’intention. Jugeons-le à l’action qu’il mènera après le 1erdécembre, par sur des a
priori…


Bien fraternellement à
toi.



VF 28/10/2012 09:55

Bonjour mon TCF Emmanuel,
Je suis actuellement en Italie et un F. ami,m'a communiqué
une lettre qu'il à reçu de leur GSN {GO d'It.] leur déconseillant de visiter et même de porter des excuses et regrets à une Tenue de la GLNF organisée a Antibes, fréquentée habituellement, par de
nombreux FF. It.
Je lui ai expliqué, que la GLNF était en "stand by" jusqu'au 1er dec. et que tout pouvait repartir après,
Nos voisins sont inquiets ,ayant connu semblable aventure
avec "scission" il y à une vingtaine d'années.
TF

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 28/10/2012 14:13



Bonjour Mon Bien Aimé frère
VF,


Merci de nous donner ces informations. Je
crois, à ce sujet, me souvenir que nos Frères italiens, après la scission qu’ils ont connus, sont repartis avec une nouvelle Grande Loge, et ont reçus la reconnaissance anglaise très rapidement,
alors qu’ils avaient de très faibles effectifs. Si tel est bien le cas, cela montre bien la reconnaissance anglaise ne dépend pas de cela…Et que donc, s’ils ne l’attribuent pas, c’est qu’il y a
d’autres raisons à chercher…


Très
fraternellement.



le voyageur 28/10/2012 09:17

TC Emmanuel,
juste pour dire que d'après les témoignages de FF qui ont entendu en direct JP SERVEL (malgré sa voix fatiguée par le temps humide)en Septimanie, et malgré la démagogie inévitable en période
d'élection (!)il a semblé tout à fait capable de changer au moins dans la forme,la vieille maison.
Comme tu l'affirmes, le temps n'est pas à l'ironie.

Par rapport à ce que l'on a vécu, il y a "quelque chose" qui se met en place.
Reste à savoir si ça ira plus profond qu'un rétablissement de la reconnaissance.
A mon avis, la majorité des FF demeurés à la GLNF seront les garants du renouveau.
M'est avis qu'ils n'accepteront plus de joueur de flute.
Très fraternellement

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 28/10/2012 14:09



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Voyageur,


Merci pour les informations que tu nous
ramène. Elles confirment celles observées en Vallée-du-Rhône.


Cela semble donc être représentatif de l’état
d’esprit qui prévaut au sein des Frères qui ont choisis de rester au sein de la GLNF, et de ratifier le nouveau Grand Maître.


Observons-le donc sur le chantier dès qu’il
sera en fonction.


Très fraternellement à
toi.



MATHIUS 28/10/2012 05:27

Mon bien aimé frère Emanuel,
défendre notre fraternité ( qui n'est pas forcement défendre une obédience particulière ) auprès de blog, m'a conduis à me remettre en question sur mon appartenance à une fraternité maçonnique.
En fait, j'ai mis du temps à comprendre que mes détracteurs ( qui sont aussi souvent les tiens) ne voyait pas en moi un ennemi pour leurs ambitions, mais ils expriment une jalousie envers mon
aptitude a rester rester libre en toutes circonstances.
Donc, leur humanité en souffrance de par leur animalité affective, fait qu'il ne leurs restent plus que la diffamation et la mauvaise foi pour essayer de survivre à leur mal être.
Cette longue introduction pour te dire, en réaction à la lettre du frère Servel, que je ne me vois pas revenir m'assoir sur une colonne à côté de frères qui depuis des dizaines d'années ne doivent
leur grades maçonniques qu'aux mensonges et à la trahison.
Cependant ne voulant pas conclure négativement, je pense qu'il serait judicieux dans l'attente d'un pardon possible, que le prochain Grand Maître, allume une Loge "spéciale" pour les Frères ayant
trop souffert de la diffamation et de la trahison.
Je ne rêve pas, je suis juste imaginatif....
Je t'embrasse.
MATHIUS

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 28/10/2012 14:06



Bonjour Mon Frère
Mathius,


Je suis particulièrement sensible à ton
commentaire et à la démonstration que tu y fais.


Effectivement, il est apparent que nous ne
partageons pas, toi et moi, la même opinion sur tout, mais il est tout aussi manifeste, je crois que transparait dans nos prises de positions respectives, indépendance et
sincérité.


C’est ce à quoi, beaucoup sont réfractaires,
et dès lors que nous ne sommes pas avec eux, ils considèrent que nous sommes contre eux et méprisables. Ce manque de discernement, ce retour à leur animalité comme tu le dit, est non seulement
préjudiciable à la cause qu’ils prétendent défendre (on ne sait d’ailleurs plus exactement laquelle), et à l’image qu’ils donnent de la F.’.M.’..


Quand à s’asseoir avec des persécuteurs…ce
n’est pas dans mes intentions, évidement, et je ferais tout pour leur rendre la vie impossible. D’ailleurs, le voudrais-je que je ne le pourrais pas, je rappelle que je ne suis plus membre de la
GLNF (ce qui ne m’empêche pas d’être invité par plusieurs de ses ateliers, y comprit pour y faire des planches)…


Ton idée, est superbe, bravo pour une telle
imagination, pleine de tact, de sensibilité et d’humanité. Je m’engage à la faire remonter à Jean-Pierre Ser. . Et à d’autres!


Très fraternellement à
toi.



Charles 28/10/2012 02:03

Ce qui est Navrant et Surprenant c'est le choix de JP SERVEL pour son Trésorier (Patrick Ribière) et son député Trésorier (Etienne Latreille)

Le premier n’a aucune compétence professionnelle en comptabilité, cela est plutôt gênant pour un poste de Trésorier suivant la complexité et la taille financière de la Glnf (même si celle-ci sera
moindre dans les années avenir).
On comprend l’ambition narcissique de ce frère, par un parcours exemplaire de courtisant de Stifani, l’accompagnant dans tous ses voyages entre autre le fameux déplacement en Afrique en avion
privé...

Le deuxième lui comptable professionnel est déjà depuis de longue date Député Trésorier de l’obédience, ce qui est un manque de renouveau, sans parler des nombreuses remarques du cabinet d’audit de
Me Legrand sur la tenue actuelle des comptes de l’obédience

Mais je suis sur que de nombreux lecteurs du blog pourront nous éclairer plus encore sur la personnalité de ces deux candidats....

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 28/10/2012 13:58



Bonjour Mon Très Cher Frère
Charles,


Tu sembles être très bien informé (en tous cas
mieux que moi), et je t’en félicite. Mais, es-tu sûr de la fiabilité de ta source ? Si tel est le cas, effectivement, tes informations sont intéressantes. Je ne me prononce pas, ne le
connaissant pas, sur le premier nom que tu avances. Mais s’agissant de sa « qualité » de courtisan de Stifani, je cois qu’il faut juste la mettre en parallèle avec celles des Frères
nommés par l’ex, y comprit ceux partis dans d’autres obédiences. Ni plus, ni moins…A titre d’exemple, chacun se souvient d’un GMP qui, avant de s’adresser à ses Frères leur demandait leur plus
haut grade maçonnique, pour apprécier s’ils étaient dignes d’une réponse…


Celui-là n’est plus à la GLNF mais dans une
autre jeune obédience.


Quand au deuxième nom que tu avance, il
m’intéresse tout particulièrement, car il s’agit du Député Grand Maître du fameux Sebdul, et c’est lui qui m’a annoncé ma suspension, et ma convocation devant le Conseil de Discipline qu’il se
proposait de présider…


Je relais, ton appel, et invite chaque Frère
qui aura des commentaires et des précisons aussi importantes que dénuées de calomnie sur ce sujet, à les manifester ici…


Fraternellement.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche