Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 22:16

La GLNF n’a jamais été, au cours de son histoire, mais aussi particulièrement durant la crise qui la secoue depuis ces dix-neuf mois, dans un état de délabrement aussi avancé.

Ce constat est très simple à tenir.

Notre obédience, dont l’histoire est  bientôt centenaire, a vu tous ses acquis, notamment dans le domaine de l’éthique, mais surtout dans celui de la profondeur spirituelle, ruinés en moins de trois ans, par un Grand Maître dont la vision et l’action auront suffit à ruiner les efforts des générations de maçons qui nous ont précédés, comme ceux de ceux qui font la GLNF aujourd’hui.

Certes, il n’aura pas été seul dans cette œuvre destructrice, aidé par des membres de rencontre, aveuglés autant par leur incompétence maçonnique que par une soif d’honneurs et de pouvoir.

Pour preuve, la récente lettre dans laquelle l’intéressé tente de justifier par la théorie du complot la suspension des relations entre la Grande Loge Unie d’Angleterre, la Grande Loge d’Ecosse, la Grande Loge d’Irlande et la GLNF. Et pour appuyer sa démonstration, innocemment, il reproche à la GLUA d’avoir choisi une Grande Loge Régulière d’Italie forte de 2.000 membres au détriment d’un Grand Orient d’Italie qui compterai 27.000 frères…Le choix de la quantité contre celui de la qualité, est donc la seule vision de cet étrange ancien Grand Maître, démissionnaire depuis le 21 décembre déjà.

Or, il est toujours là ! Plus que jamais, pugnace, il maîtrise actuellement le calendrier, et manœuvre avec la plus grande habileté (de son point de vue !), au mieux de ses intérêts, semblant même avoir fait basculer la mandataire ad ‘oc de son côté, tant les rares interventions de celle-ci semblent unilatérales.

Que cela fasse plaisir où non, il a donc bien reprit l’initiative.

Par alleurs, si l’on se réfère au mandat de M° Legrand  qui vient d’être prolongé de six mois, il apparaît que sa mission, se caractérise par un échec, au moment où ces lignes sont écrites.

Contrairement à la mission qui lui était assignée, aucun audit n’a été à ce jour publié, aucun Souverain Grand Comité chargé de désigner un nouveau Grand Maître n’a été convoqué, aucune Assemblée Générale n’a été convoquée pour approuver des comptes, voter un budget, révoquer l’ancien Grand Maître, et approuver la désignation d’un nouveau G.M.

La GLNF, administrée par Maître Monique Legrand, est donc toujours privée de budget, et plongée dans une impasse dangereuse, tant son échec aggrave et approfondi la crise actuelle.

La situation est donc peu réjouissante.

D’autant plus que des campagnes de purges intensives orchestrées par François Stifani et son nouveau exécuteur des basses œuvres, Monsieur Bertrand He….d, Grand Secrétaire qui dans le passé a été Franc-maçon, vise à éradiquer toute opposition à tous les niveaux :

1)      Souverain Grand Comité

      Sous total contrôle de F.S. Il en a exclu tous les opposants identifiés, et procédé à des  centaines de nominations pour s’assurer une majorité écrasante. Ainsi il verrouille toute candidature qui lui semblerait intempestive.

2)      Les Loges

Il fait procéder arbitrairement et unilatéralement à la radiation du matricule de la GLNF de tous les Vénérables Maîtres ayant manifestés leur soutien à l’opposition. Autant d’ateliers dont on pourra contester les votes en A.G. le moment venu.

Par ailleurs, il y a fort à penser que les votes des Loges où des frères délégués de loges qui n’auront pas répondus favorablement à l’appel à payer lancé par M° Legrand, se verront contestés.

3)      Les Grands Maîtres Provinciaux

Ils les a au mieux suspendus, au pire fait radier dans des circonstances encore mystérieuses. Neutralisés, donc.

4)      Les blogs

Afin de servir sa politique de communication consistant à pouvoir dire à tous, notamment aux obédiences européennes et à la Grande Loge Unie d’Angleterre qu’il est victime d’une campagne de diffamation, il s’acharne actuellement à traîner en correctionnelle plus dune quinzaine d’administrateurs de blogs. En outre, il espère ainsi, après éventuelle condamnation, les réduire au silence.

 

Ce qui ne veut pas dire que l’opposition soit réduite à la défaite, bien loin de là.

Cependant, elle semble, dans sa globalité, il faut le reconnaître, saisie d’une sorte d’aveuglement qui d’une certaine façon lui fait baisser les bras – sans l’avouer – et regarder ailleurs… Or, comme disait le Général de Gaulle, « Etre inerte, c’est être battu ». C’est donc inacceptable. Nous y reviendrons.

Car dans cette crise, nous ne sommes plus seuls.

C’est devenu un euphémisme de dire que la GLNF est très malade, mais nous pouvons aussi rajouter maintenant qu’elle est l’homme malade de la Franc-maçonnerie internationale.

Elle est malade de la maladie de l’époque, c’est-à-dire de la tête.

Malade d’abord des mensonges, par omission ou non. Malade d’avoir ignorée la dégradation éthique et morale de ses comportements aussi bien internes qu’externes.

Malade d’avoir « recruté » à tour de bras privilégiant la quantité à la qualité.

Malade d’avoir permis que les métaux dénaturent les us et coutumes de notre obédience.

Malade de n’avoir pas su transmettre en profondeur ses valeurs humaines et humanistes, tout comme le fond de ses Rituels.

Elle est comme des parents qui découvrent soudainement que leurs enfants sont à la fois des voyous et des drogués. A qui la faute ?

Et dans ce constat sévère, aucun des camps n’est complètement innocent. Aucun.

 

Profitant de l’été pour relire quelques classiques je suis tombé sur ce passage qu’écrivait Saint-Simon à propos de Mazarin dans ses Mémoires tome V de la Pléiade, 1715, « Réflexions sur le gouvernement » : «  Un étranger de la lie du peuple, qui ne tient à rien et qui n’a d’autre D-ieu que sa grandeur et sa puissance, ne songe à l’Etat qu’il gouverne que par rapport à soi. Il en méprise les lois, le génie, les avantages ; il en ignore les règles et les formes, il ne pense qu’à tout subjuguer. »

Il ne faut pas comparer ce qui n’est pas comparable, évidement, il ne s’agit pas de cela. Et la première partie de ce descriptif est tout-à-fait inappropriée, toutefois ce texte laisse songeur. Y aurait-t-il donc un archétype ? 

Bien-sûr, soulignant régulièrement les graves dérives de l’ancien Grand Maître, son écrasante responsabilité dans la crise actuelle et dans la ruine de la GLNF, il me faut aussi être objectif, et mentionner qu’il n’a pas que des défauts. En certaines circonstances – il l’a montré – il sait avoir sincérité et cœur. Du reste, les épreuves que la vie lui a infligées, et que pour certaines raisons qui me sont personnelles je peux comprendre, la manière dont il les a gérées – et continue de les gérer – démontre une profonde humanité. Ceci ne se discute pas. Nous savons ce qu’inspire le pavé mosaïque.

Au demeurant c’est rassurant, cela nous rappelle que nous avons en face de nous un homme…

 

Pour faire face à cette machine à l’efficacité redoutable, mais non encore triomphante, nous trouvons une opposition qui semble de plus en plus divisée et désorientée.

Non pas divisée par les faits, mais par les choix stratégiques délibérés d’une de ses composantes importante, FMR.

Sans jamais remettre en cause son rôle déterminant et ses victoires sur le plan juridique, il est acquit que la solution de nos maux ne se trouvera jamais uniquement sur ce plan.

Et sans vouloir refaire l’histoire, son dédain pour les autres sensibilités que la sienne restera toujours incompréhensible pour la plupart d’entre nous. Comme par exemple son refus de s’asseoir à une table avec Jean Murat malgré ses demandes répétées, et avec d’autres opposants, pour réaliser une union de l’opposition non hégémonique.

Je n’ai pas été le dernier à le dénoncer, ainsi que d’autres comportements qui me semblaient non conformes à ce que nous étions en droit d’attendre, puisque tous, nous souhaitons une rupture avec les pratiques de la gouvernance tant abhorrée.

De son côté, lorsque FMR ne m’accusait pas d’être un agent de F.S., elle me reprochait mon soutien pour la candidature de Jean Murat.

Je résume au maximum les principaux griefs des uns et des autres, pour donner à ceux qui ignorent ce contexte un exemple de nos divisions, sans toutefois rallumer de polémique.

 

S’est greffée à ces deux tendances de l’opposition historique, celle de FMR et de Jean Murat et des équipes qui les entourent, de nouvelles tendances, particulièrement celle constituée de ce groupe qui a tant déchaîné de passions, constitué de 15 Grands Maîtres Provinciaux, qui a prit des initiatives qui ont contraint F.S., dans un premier temps à la défensive, et dans un deuxième temps à de graves erreurs, particulièrement en les limogeant, les suspendant, et en radiant une partie d’entre eux, ce qui a fait un effet magistral outre-manche !

S’il est vrai qu’une majorité des ces GG.’.MM.’.PP.’. ont des relents de ralliés de la 25ème heure, que certains d’entre eux se sont gravement déshonorés aux côtés de F.S. dans le passé,  il n’en demeure pas moins vrai que d’autres, ont fait leur preuves dans la « Résistance » dès les premiers temps de la crise. Et de ce fait, sont des Frères aussi honorables que crédibles et représentatifs, surtout s’ils disposent du soutien de leur Province, garante de leur constante bonne conduite maçonnique.

Comme si la situation n’était pas assez compliquée, surgissent de partout des groupuscules constitués d’anciens Grands Officiers de François Stifani, tant ses anciens Assistants Grands Maîtres, que d’autres anciens « dignitaires » (mot très à la mode dans la mouvance stifanienne), ou d’autres groupes mystérieux, tels que l’Egrégore, et j’en passe…

 

Or, manifestant à la fois l’incapacité de telle ou telle frange de l’opposition à s’imposer, et mieux, d’imposer une façon de faire, une politique pour gérer ou régler la crise, surgissent de partout des appels partant assurément de bonnes volontés, mais qui sont si nombreux qu’ils s’annulent tous. Même les appels à l’Union que nous voyons parfois surgir, sont rédigés dans des termes tels, qu’ils démontrent une volonté de rester lettre morte…

 

L’initiative consistant à vouloir diriger doucement les Loges ainsi que les Frères vers le District Continental qui est en gestation, préparé par les dirigeants du Suprême Conseil pour la France du Rite Ecossais Ancien et Accepté, avec le concours actif de FMR est elle-même l’objet d’appels qui n’inspire pas une confiance débordante…

De plus, la réalisation de ce projet, aboutirait à légitimer l’affirmation de François Stifani, qui, dès le début de la crise, disait déjà qu’il ne s’agissait en fait que d’un coup de force du Suprême Conseil pour la France du Rite Ecossais Ancien et Accepté, qui cherche en fait à créer son obédience.

A-t-on besoin de cela ? Je laisse à chacun le soin d’apprécier !

 

On peut ainsi légitimement se  demander quel intérêt il y a, à se tirer une balle dans le pied, en se mettant à la merci de ceux qui n’attendent que cela pour pousser tous ceux qui signeraient les déclarations qu’elles suggèrent. La réaction instantanée de Monsieur Bertrand Hey…d qui se croit Grand Secrétaire, et qui a sauté sur l’occasion pour rayer de la Matricule de la GLNF tous les signataires de cette déclaration, le démontre assez.

 

Qu’il me soit permis d’affirmer ici clairement que la lutte, pour rester efficace, doit être menée au sein de la GLNF, et que tout ce qui peut être interprété comme étant une volonté de mettre un pied en dehors, relève d’une très grave erreur !

Nous n’avons – à ce stade -  pas à nous mettre de quelque manière que ce soit, en dehors de la GLNF !

Nous n’avons – à ce stade -  pas à suspendre nos liens de quelque manière que ce soit, avec la GLNF ! Avec une certaine catégorie de personnes que nous ne reconnaissons pas es qualité, certes, mais pas avec la GLNF ! C’est un non sens !

Nous n’avons pas à abandonner le moindre pouce de terrain, tout ce qui est la GLNF, vous – nous – appartient, et il importe que nous soyons tous mobilisés – de l’intérieur – pour aller souverainement voter lors de la prochaine Assemblée Générale, afin que nul ne puisse contester notre vote. Pour ce faire, on ne peut à la fois être membre d’un District ou de toutes autre structure , et de la GLNF, sauf à vouloir se complaire dans de nouvelles procédures, qui, toujours à ce stade, sont parfaitement inutiles !

 

Une seule déclaration indiquant par exemple que les loges signataires ne reconnaissent pas l’autorité De François Stifani, démissionnaire en date du 21 janvier 2011, ni aucune des nominations auquel il aurait pu procéder depuis, aurait suffit. En l’assortissant d’une demande expresse à Maître Monique Legrand l’enjoignant de mener au plus vite la mission pour laquelle elle a été nommée : Audits et contrôle des flux financiers, Convocation du Souverain Grand Comité instance civile pour désigner un nouveau Président-Grand Maître, et convocation d’un Assemblée Générale pour approuver – ou non – les comptes, voter un budget et approuver la désignation d’un nouveau Grand Maître.

 

Ce qui est sûr, c’est que si ce genre d’erreurs étaient menés à leurs termes, s’installeraient des petites principautés, des baronnies, qui auraient en commun d’être en dehors de la GLNF, quoi qu’en pensent – ou en disent – leurs promoteurs.

 

Face à cette situation, que faire ?

 

Il me semble évident qu’une première mesure s’impose, d’ailleurs demandée et voulu par tant de nos Frères qui prennent la peine de nous l’écrire soit en direct soit sur leurs commentaires, dans les différents blogs Myosotis de toutes tendances : REALISER VRAIMENT L’UNION EFFECTIVE DE TOUTE L’OPPOSITION !

 

Pour ma part, je lance régulièrement des appels en ce sens depuis des mois et des mois. Tous rejetés dans le passé avec agressivité et dédain. J’ai pourtant fais le premier pas, à plusieurs reprises, nos frères lecteurs en étant témoin.

Tous les prétextes ont été bon pour décliner, parfois violemment (cf. le commentaire de Dominique Mo. au mois de mai encore, sur ce blog).

Je dois cependant dire que de timides mots que j’ai reçu ces derniers temps peuvent me laisser penser que les choses peuvent évoluer.

 

Comment avancer concrètement ?

Pour ma part, je suis toujours prêt à faire abstraction du passé et des insultes qui m’ont été adressées directement ou indirectement.

Tout cela n’a qu’une importance relative au regard des enjeux et des attentes de nos Frères qui veulent tant pouvoir espérer de nous.

 

Il est évident que la cacophonie actuelle de l’opposition doit cesser. Les appels, les contre-appels, les super appels n’ont aucune efficacité en l’état.

Si l’on veut avancer et être crédibles, il faut que chaque initiative ait l’aval de toute l’opposition, toutes sensibilités confondues.

 

Pour ce faire, je propose à tous, la création d’un organe de direction, quelque soit son nom, composé de représentants de toutes les sensibilités « historiques » de l’opposition, c’est-à-dire de FMR et des Myosotis qui lui sont attaché, de Jean Murat et des Myosotis qui lui sont attaché, des Myosotis indépendants, du Groupe des 15 Grands Maîtres Provinciaux, à la condition que ses représentants soient uniquement choisi parmi ceux qui sont identifiés par l’opposition et par leur Provinces comme des Franc-maçons dignes de ce titre et « Résistants de la première heure».

Certaines personnalités (peu) pourraient y être en outre adjointes.

 

Toutes les initiatives lui seraient soumises, et cet organe aurait pour fonction de discuter de toutes les décisions à prendre, à les prendre ensemble, afin qu’elles soient prises à la majorité, et donc indiscutable. De plus, il aurait à choisir un porte-parole représentatif, afin que l’opposition ne parle plus que  seule voix.

Pour ma part, dans ces conditions, je suis prêt à perdre un peu de ma liberté au nom de cet impératif.

 

En outre, nous sommes environ 44.000 frères. Il y a une importante activité juridique qui doit s’organiser dans plusieurs domaines.

Je reste convaincu que parmi nous il se trouve beaucoup d’avocats qui seraient disposés à donner bénévolement du temps et des compétences pour le règlement du conflit.

Outre les actions à mener sur le plan associatif, et vis-à-vis du mandataire ad’hoc, il y a une quinzaine d’Administrateurs de Myosotis actuellement poursuivis par François Stifani et Jean-Charles Foe. Ils ont besoin d’une aide efficace. Le tout gratuitement, si possible. Nous avons des serments, je crois. Aide et assistance fraternelle dans l’honneur…

On pourrait imaginer la création d’un pool d’avocats qui mettraient donc leurs compétences à disposition, pour contrebalancer les cabinets d’avocats de renom, payés avec nos cotisations, qui aident la gouvernance…

 

Cela exige de tous une volonté claire et affirmée de rester au sein de la GLNF, tant que c’est possible, en tout cas jusqu’à l’Assemblée Générale qui doit se tenir au plus tard à la fin du mois d’octobre 2011.

 

Je reste ouvert à toute suggestion ou contre-proposition raisonnable visant à réaliser l’union de l’opposition et m’engage à œuvrer à cet effet, à l’exclusion de tout esprit d’hégémonie.

 

Nos Frères nous regardent et attendent tant de nous. Ne les décevons pas, car c’est aussi l’histoire de la GLNF qui nous jugera.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

l'ancien 13011 21/08/2011 17:47


Mon BAF, je suis d'accord avec toi.Il ne faut plus subir mais créer une gouvernance parallèle. pour cela il faut créer un alliance.Comment? par des articles des Myosotis favorables à Jean Murat.Qui
veut suivre Jean Murat.Il faut que jean Murat s'impose en envoyant une Lettre Recommandeé à Maître Legrand.J'agis pour le compte des Myosotis suivants et vous demande de diligenter une AG et
dissoudre le SGC actuel avant fin septembre. Je représente plusieurs milliers de Frères. Il faut organiser à Pisan chaque semaine des marches silencieuses de 200 ou 300 Frères.C'est possible avec
la participation des Myosotis Ile de France.Bineau serait d'accord avec la Grande Couronne et Tonton. 3b


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 21/08/2011 17:54



Mon Très Cher et Bien Aimé frère l’Ancien,


Plus que des articles de Myosotis, c’est l’opinion générale des Frères
dits « de base » et des loges qui lui sont favorables.


S’agissant de Jean, comme tu le sais, personne ne lui impose sa conduite,
et s’il estime nécessaire d’écrire sous la forme que tu indiques à Maître Legrand, il le fera, ce que je souhaite aussi d’ailleurs.


A contrario, je ne connais pas de Myosotis qui « déléguera »
Jean. Pas plus que lui-même ne désire les représenter, dans la mesure où il dispose de son propre blog, et bientôt de son propre site internet…


Très fraternellement avec toi…



ALTEC 04/08/2011 16:47


Emmanuel mon très cher Frère,

Merci pour cette info et surtout pour l'espoir qu'elle contient. Ne change rien résiste !! ta proposition est une voie de sagesse et de raison.
Je souhaiterais faire quelque chose pour t'aider mais je viens de quitter l'hôpital après des semaines de galère et je dois reprendre des forces.
A bientôt pour de bonnes nouvelles.
Je t'embrasse.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 04/08/2011 17:00



Mon Bien Aimé frère Altec,


Je suis navré de ce que tu m’apprends concernant ta santé. J’espère que ce
pépin est maintenant derrière toi, et que tu te remets bien. Reposes-toi, c’est ceci le plus important, avec l’amour des tiens. Tout ce dont nous parlons dans ce blog – et les autres – est bien
secondaire au regard de la santé. Et bien mesquin aussi, raison pour laquelle je pense que tout cela est bien loin de la Franc-maçonnerie, et que je me garde bien d’invoquer la gloire du
G.’.A.’.D.’.L.’.U.’. sur ces sujets..


Bonne guérison à toi !


De tout cœur avec toi…



ALTEC 04/08/2011 14:19


Bonjour Emmanuel,

UNION EFFECTIVE de toute l'opposition ! Il faut redouter que cette union ne puisse se faire (?) trop de courant trop de tout dans le sens négatif, personnellement je ne ressent aucun élan vers
cette idée quand je lis les divers articles et les commentaires qui vont avec.
Combien de propositions nous sont faites ? Loges indépendantes, association 1901, Loges libres ou sauvages, Fédération de Loges, sortir de la GNLF maçonnique en restant dans la GLNF association
etc...

La tête me tourne et si ça continu je vais rentrer à la maison.
Emmanuel dit moi que tu as des retours positifs à ton appel!! Que dit FMR et chaque Myosotis qui maintenant roulent chacun de son côté (ou presque)
J'espère tellement me tromper.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 04/08/2011 16:39



Bonjour Mon Bien Aimé Frère Altec,


Il faut bien reconnaître que cette proposition plonge plus dans l’embarras
FMR et ses Myosotis attachés, qu’autre chose…Ils n’en ont pas fait état.


Par contre, plusieurs administrateurs de Myosotis m’ont directement
contacté, ce qui a permis d’organiser une réunion avec quelques uns d’entre eux. De cela il sortira quelque chose de concret, rapidement, j’espère.


Quoi qu’il en soit, de manière directe et claire, FMR s’est abstenue de
répondre ou de réagir.


Jean Murat s’est déclaré ne pas être hostile à cette initiative, ce qui
veut dire qu’il l’approuve.


Quand au groupe des 15, il se montre intéressé, tout au moins par rapport
au premier contact que j’ai eu, sans préjuger de l’avenir.


Il devient donc possible qu’un front uni puisse se construire, sans FMR,
ce que je serais le premier à déplorer, aussi paradoxal que cela puisse paraître, mais personne ne peut les forcer à adhérer au principe d’une union de l’opposition en dehors de toute hégémonie,
dont ils ne veulent pas depuis le début de la crise…


En tout cas, une chose est sûre, tout aura été fait, à tous les niveaux
pour réussir cette Union, ceux qui n’en veulent pas, devront l’assumer, et pour ce qui me concerne, cela me permettra de retrouver une liberté de ton que j’avais aliénée ces derniers temps, au
nom et dans l’intérêt de ce projet…


Mais j’espère que les choses évolueront cependant positivement d’ici la
semaine prochaine…



Edmond Dantès 04/08/2011 12:01


Entierrement d'accord avec toi mon Frère, pour dénoncer cette cacophonie sans nom, atomisant et annulant les initiatives "réalistes".
N'étant pas membre du SC , je ne me sens en aucune façon concerné par leur proposition sécessioniste.
D'autant plus que j'ai cru comprendre que certaines dérives sont aussi existantes chez eux : culte des dignitaires, courses aux galons, "morne" intellectualiste, cotisations à la portée des
"bourgeois gentilhommes".....
Je connais plusieurs FF REAA qui ont été traumatisé par les méthodes "d'augmentation de salaire", des "juges" prenant plaisir à humilier.....


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 04/08/2011 12:28



Merci mon Frère pour ton appréciation, qui est, d’après ce que j’entends
ci ou là, le reflet de l’opinion de bien des Frères, qu’ils pratiquent le R.’.E.’.A.’.A.’. ou pas. Le conflit est interne à la GLNF, et il me semble une grave erreur stratégique que de vouloir y
mêler les juridictions.


Le fait qu’elles soient unies et déclarent prête à accueillir les Frères
qui veulent pour toutes les raisons du monde les rejoindre est une chose, pour le reste, je partage ton opinion, et ne voudrait pas compliquer une situation qui l’est déjà
suffisamment.


De plus, comme je l’ai déjà écris, je ne peux que réprouver toute
situation qui tendrait à confirmer les assertions de F.S., ce qui ne peut que lui donner un sursaut de crédibilité, voire de légitimité dans sa communication, ce qui est évidement
contreproductif !


Quand à ce que tu appelles « les dérives » du S.C., je te
rappelle que la crise que nous traversons à la GLNF est profonde, pas liée seulement à F.S., mais aussi à un recrutement et une transmission inadaptée, et il se trouve que le S.C. recrute
exclusivement dans la GLNF¨…



marco73h 02/08/2011 19:27


Mon très cher Emmananuel,

en panne de liaison internet depuis 3 semaines, je suis resté muet depuis. Cela m'a permis de prendre du temps pour réfléchir à notre position et de voir autour de moi quelles sont les orientations
des uns et des autres. Avrai dir, les Ecossais parlent tous de se réfugier en Ecosse (courage fuyons), le GCF vient d'envoyer un courriel et nous attendons ses solutions. Mais la seule voie
possible est celle que tu préconises, oui mais ! Ne prêchons-nous pas dans le désert, en ce qui me concerne je trouve la province DS bien calme, quelques réunions pour les futures installations,
mais de directives au niveau de la "base", rien. A vrai dire je suis déçu du silence d'un des seuls GMP digne de ce nom sous lequel je me suis rangé après qu'il m'ai expliqué personnellement ses
raisons. Alors l'UNION oui et vite (est-ce encore possible ?) Quand l'été sera passé, les cigales vont rentrer dans leur arbre et nous pauvres fourmis nous n'aurons pas mis de grains de coté pour
l'hiver. Enfin, le désir de l'union permettra peut être qu'elle se réalise, mais vite, le cataclysme est pour bientôt.
Fraternellement.
Marc Henri Girollet, 68 989


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 02/08/2011 21:39



Mon Bien Aimé Frère Marc-Henri,


Ravi de te retrouver…


Je crois aussi qu’il n’y a pas d’alternative : soit nous réussissons
à nous unir, et nous avons un avenir commun possible, soit s’en est fait de la GLNF…tout au moins régulière et reconnue.


Concernant ce que tu penses être le silence de notre GMP, sois
rassuré : il est simplement lié au fait que notre Province est à la fois unanimement en opposition à F.S., et d’autre part, unanimement derrière notre T.’.R.’.G.’.M.’.P.’. Z.H. Cela réduit
donc les occasions de débat…


Je suis naturellement à ta disposition pour tous éclaircissements
complémentaires.


J’espère que tu te reposes bien et que tu passes de bonnes
vacances.


Avec ma fraternelle affection.



l'ancien 13011 02/08/2011 18:43


Emmanuel, je désire ajouter à mon commentaire précédent, en ce qui concerne, le nombre de nos Frères. Je pense avoir été généreux avec 35000 Frères actuellement. Nous avons chaque année un turn
over en perte de 10% qui était compensé par des initiations de nouveaux Frères.Nous sommes en guerre depuis maintenant presque deux années.Il faut compter pratiquement 20% de perte plus les
démissions volontaires de nos Frères. Nous devrions rester moins de 30000 Frères. Je me demande si ce nombre de Frères en fonction de leurs cotisations pourra compenser les engagements financiers
contractés par Foellner et Stéphani pour le compte de la GNLF. C'est un problème que je qualifie d'énorme. Le Cabinet d'experts comptables chargé des audits le mentionne avec inquiétude. La valeur
marchande des Temples est amputée par sa spécificité,mentionne t il. J'espère que tu vas bien et à bientôt. 3b


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 02/08/2011 21:33



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère l’Ancien,


Je ne détiens aucun chiffre actualisé, mais je me souviens avoir vu passer
un document « officiel » de Pisan au mois de février dernier, qui indiquait qu’alors, le nombre des Frères membres de la GLNF s’élevait à 44.500. Bien-sûr, depuis, il y a eu bien des
démissions, malheureusement, et c’est bien compréhensible. Mais crois-tu vraiment que le chiffre soit aussi important ?


Bonnes vacances à toi, j’espère…


Très fraternellement.



Frère de l'Union 01/08/2011 17:14


Mon Bien-Aimé Frère Emmanuel, Fidèle d'Amour,
Merci pour ton analyse très pertinente et ton appel à l'Union. Personnellement, je suis convaincu depuis le début que l'Union est la seule issue, non pas l'union des opposants à la gouvernance
actuelle, mais l'union de ceux qui veulent restituer et préserver les fondamentaux d'une obédience régulière, gage d'une vraie démarche initiatique, spirituelle et traditionnelle. C'est important
de bien re-situer le fait que l'opposition c'est Stifani et non l'inverse, remettons les choses à l'endroit. Cette Union, dans quelques uns de mes commentaires sur le myosotis des Flandres, je la
réclame, je la souhaite avec ardeur mais rien ne se passe. Personne n'est en capacité de se parler, de s'entendre et d'entendre la grande majorité des Frères qui la réclame, et c'est navrant cet
autisme et aveuglement!
Apparemment pour une telle Union, il nous faut une personne autour de laquelle chacun acceptera d'oeuvrer avec sincérité mais franchise, or qui vois-tu ?
Dans ta proposition de regroupement en organe de direction, je pense qu'elle peut se réaliser, mais aussi par province qui serait une sorte de relais amont-aval et réciproquemnt. L'avantage au
niveau de la province c'est cette notion de relais sur le terrain, avec des réunions régulières une à deux fois par mois avec l'organe national pour permettre l'accès à des informations fiables, et
surtout la concrétisation d'une chaine bien réelle et réactive.
Les informations qui "trainent" et que nous "glanons" sur les différents sites ajoutées aux rumeurs construisent des doutent et aucune vérification ne peut se faire.
Ces structures provinciales pourraient intervenir aux moments opportuns rapidement et concomitamment de plus, elle pourraient être contacter sur le terrain par qui le souhaiterait.
Il est vrai aussi, tout du moins, je le pense sincèrement, que si Maître Legrand n'avait qu'UN interlocuteur, nous serions plus crédibles et moins susceptibles d'être "manipulés" ou d'être
aimablement pas pris au sérieux avec une absence d'information.
Même si ma foi en l'avenir est réelle, mon écoeurement face à cette désunion est tel que je me dois de le faire encore connaitre sur le blog (des Flandres) avec plus de conviction ou peut-être de
virulence.
Ce qui m'exaspère par dessus tout c'est la cause première de cette crise de la GLNF et de la désunion, c'est l'orgueil et l'ego.......
Enfin si, mon Bien-Aimé Frère Emmanuel, dans ce sens de l'UNION, tu as besoin d'aide, je suis disponible mais seulement dans cet état d'esprit, sans discrimination et sans que je sois contraint à
renier ma sincérité, gage de fraternité et de respect.
Avec mon affection fraternelle.
Frère de l'Union - 19107


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 01/08/2011 21:40



Bonsoir Mon Très Cher
Frère,


Merci pour ton soutien. Effectivement, l’union
est indispensable si nous voulons avoir un avenir commun. Je suis aussi favorable à l’étendre aux tenants de François Stifani, d’ailleurs, il faut reconnaître que Jean Murat le prône depuis
toujours. Cependant, « step by step », commençons par réussir l’union de toute l’opposition, avant de procéder à l’union globale. Etant moi-même en contact épisodique avec certains
« Grands Officiers » de F.S., je peux dire que souvent  ceux-ci, bien qu’égarés ne sont pas dupes, et que nous partageons avec eux des
valeurs, aussi paradoxal que cela puisse paraître. Ceci dit sans naïveté aucune.


Tu dis que « pour une telle Union, il
nous faut une personne autour de laquelle chacun acceptera d’œuvrer avec sincérité mais franchise » et tu me demande qui je vois… La réponse est facile, tout le monde connait le soutien que
j’apporte à Jean Murat. Mais tel n’est pas le sujet dans un premier temps. Jean Murat est actuellement le seul candidat légitime de l’opposition à la Grande Maîtrise. Cela veut dire qu’il ne
brigue pas la tête de l’opposition. Ce qui est important, c’est que précisément, dans cette Union que je préconise, chacun soit dans son rôle, sans en être le chef. Pas de domination, pas
d’hégémonie, Je crois que ce n’est qu’à cette condition que les choses peuvent fonctionner sereinement. Ton idée de relais provinciaux, me semble bonne, pourvu qu’elle puisse être acceptée par
tous les partenaires de l’Union.


Je te remercie donc de ta proposition d’aide
que je retiens, pour peu que nos Frères d’FMR acceptent l’idée. J’ai déjà des signaux positifs émanant des 15, et j’espère que Jean Murat sera aussi d’accord.


En attendant, si tu pouvais diffuser cet
article ou son lien partout ou tu le pourras à nos Frères (n’oublions pas que relativement peu d’entre eux lisent les blogs), pour qu’ils manifestent leur soutien – ou non – à cette initiative
sur les blogs, ce sera déjà important.


En attendant, tes réflexions sont toujours les
bienvenues sur le Myosotis du Dauphiné-Savoie.


Très fraternellement à
toi.


 



Bruno MARTIN 01/08/2011 09:28


Mon cher F. Emmanuel,

Bien sûr j'adhère à ton appel, comme tous les FF de bonne volonté qui ont donné des impulsions dans ce sens ou ceux qui les ont saluées et encouragées:
Lors d'une réunion à Toulouse, à l'initiative de Jean Murat, FMR (CS), les Myosotis (Dominique Mor., Michel G.), et Alain J., à la demande du Collectif Occitan. Alain J. n'est pas venu mais s'est
excusé courtoisement. Cette réunion a mobilisé plus de 200 FF, ce qui était déjà un résultat si l'on compare ce chiffre avec celui d'autres réunions.
Devant cette assemblée Dominique M a invité Jean Murat à siéger au Comité de Refondation proposé par FMR et les Myosotis, mais il n'a jamais reçu de réponse;
Dire que l'hypothèse de District aboutirait à donner raison à Stifani qui dénonce depuis le début des évènements un complot du REAA ne me semble pas significatif, Stifani accusant tout le monde. Le
REAA a réagi à une situation dont il n'était pas à l'origine, et on ne peut intégrer dans un dessein prémédité une solution simplement dictée par les circonstances;
Plusieurs erreurs de cible relevées dans les différentes déclarations sont en fait des erreurs de formulation. L'esprit n'en est pas de se démarquer de la GLNF mais de sa gouvernance, laquelle est
maladroitement associée à la GLNF qu'elle a prise en otage et dont elle exploite les moyens contre ses propres enfants. Cela mériterait d'être mieux précisé;
Enfin, l'union de l'opposition au plan national est évidemment souhaitable, et peut-être réalisable, mais nous craignons ne pouvoir espérer une homogénéisation nationale d'emblée, très
hypothétique. Nous pensons que chaque province ou groupe de provinces qui le peut doit d'abord s'unir sur un tronc commun pour se fédérer ensuite au plan national. Cette formule aura à nos yeux le
mérite d'éviter une nouvelle centralisation excessive et aussi de limiter le déchirement des LL et des provinces.
Fraternellement


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 01/08/2011 20:19



Mon Très Cher Frère
Bruno,


Je te suis reconnaissant – et très touché – du
fait que tu déclares adhérer à cette initiative. Dès lors, puis-je te demander de la diffuser au mieux ? Tu fais allusion à la réunion de Toulouse, au sujet de laquelle je crois me souvenir
que nous avions déjà épilogués. Si Dominique Mo. a invité Jean Murat à participer à ce Comité de Refondation – tout en précisant que je ne suis pas habilité à répondre au nom de Jean Murat – il
me semble important de demander que fait ce Comité, s’il existe, et qui le compose. A ma connaissance, c’est toujours l’Arlésienne.


Quand à la réponse  de Jean à Dominique, elle ressemble étrangement à celle de Dominique (et celle de Claude Sei.) aux propositions répétées de Jean (et aux miennes !...) de
s’asseoir ensemble en vue de formaliser l’union des différentes sensibilités de l’opposition.


C’est justement pour sortir de cette logique
qui s’avère, comme tu le mentionne justement, inopérante, que j’ai lancé hier cette initiative qui part d’un autre point de vue, qui se veut spontanée et constructif. Le but et le fonctionnement
est prédéfini. Ceci sans nulle volonté de mainmise, d’hégémonie ou de manipulation. Dans le seul but de travailler ENSEMBLE !


Cet organe se veut opérationnel et rapidement
réactif, ce qui ne serait pas possible- je crois – s’il était trop décentralisé et constitué de trop nombreuses composantes.


Mais bien-entendu, il devra être constitué de
Frères de Province (faut-t-il rappeler que Tamino, Dominique Mo. ou moi-même sommes provinciaux, ce qui ne veut pas dire que je souhaite en faire partie!).


Je suis bien entendu à ta disposition pour
envisager toute suggestion pour améliorer cette initiative.


Très fraternellement à
toi.


 



NRJ 26977 31/07/2011 20:07


Mon cher Frère Emmanuel,
il est certain que ce que tu proposes est réellement ce qu'il faut faire et même assez rapidement. Ceci dit il me semble que la gouvernance actuelle ne sera pas facile à "détrôner". En effet je me
demande s'il n'y a pas derrière l'acharnement de celle-ci à s'accrocher ainsi, plus qu'un simple amour du pouvoir ou des métaux ....qui sait ? ...je me demande ce qu'il peut bien y avoir dans le
placard ?
En tout cas bonne chance pour tes propositions que je soutiens.
Mes amitiés fraternelles.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 01/08/2011 20:03



Merci, Mon Très Cher Frère, à la fois pour ton
appréciation, et pour ton soutien.


Une chose me semble sûr : c’est que nous
avons bien peu de chances de constituer une alternative sérieuse à F.S., si nous ne sommes pas unis.


Je et serais reconnaissant, si cela ne te
dérange pas, de manifester ton soutien à cette initiative en la diffusant partout où c’est maçonniquement possible, et que les concernés, marquent leur soutien partout où cela leur sera
possible…


Très fraternellement à
toi.



1/43000 31/07/2011 18:22


Mes TT CC et BB AA Frères, mon B.A. Frère Emmanuel,
Lecteur régulier de deux blogs (le ligérien et le tien), je dois moi aussi avouer que j'apprécie particulièrement celui-ci pour la sagesse, la modération et l'équilibre de tes propos, mais aussi de
ceux des commentateurs : les appels hystériques à la révolte, les déclamations lyriques ou vulgaires de Fouquier Tinville aux petits pieds, non seulement ne font pas avancer notre cause, mais la
désservent plutôt. Il suffit de lire les considérants des GL qui nous retirent leur reconnaissance pour le comprendre.
Ce qui est essentiel - et maçonnique ! - c'est de rassembler ce qui est épars et, à cet égard, ta perséverance en la matière est remarquable et, à mon niveau, plus modeste, je pousse en ce sens
autant que je le peux.
Seul l'union nous sauvera: "souvenons-nous que seuls nous ne pouvons rien". Et cette union passe, comme tu l'as dit, par le maintien de notre présence au sein de notre GLNF.
Administrativement, cela va sans dire, parce que maçonniquement, c'est une autre paire de manche.
Je partage pleinement tes remarques sur les démarches actuelles, sympathiques certes, mais désordonnées et contre productives, puisque, de fédération de loges en union de loges (qui n'ont, faut-il
le rappeler, aucune existence juridique !), elles n'ont d'autre conséquence que celle de placer ceux qui s'y rallient hors de la GLNF.
Une seule me semble judicieuse et fructueuse, celle engagée par L'Anglaise 203 n°2 et St-Georges n°3. Rester administrativement dans la GLNF, mais se placer maçonniquement sous l'obédience de la
GLUA, Grande Loge Mère du Monde. S'il est vrai que tant que la reconnaissance ne nous est pas retirée, la France n'est pas un territoire maçonniquement ouvert permettant à des GL étrangères de
créer des Loges, mais si plusieurs centaines de Loges de la GLNF coordonnaient leur demande auprès de Londres, ceci renforcerait notre légitimité, favoriserait les conditions de l'éventuelle
création, le moment venu, d'un district (dans le respect des règles de 1929) et témoignerait de notre volonté commune de respecter les règles de la régularité.
J'ai été long et m'en excuse.
Un dernier mot. Il semblerait, de source sérieuse, qu'une décision importante ait été annoncée par Maître Legrand lors d'une rencontre avec "l'opposition". Il nous faut espérer...
Frat.


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 01/08/2011 19:16



Bonjour et merci, Mon Bien Aimé Frère, tout
d’abord pour ta mansuétude à mon égard, et pour ton appréciation concernant le travail fourni sur ce blog.


Pour ma part, j’apprécie particulièrement ta
présente analyse concernant le positionnement à avoir actuellement sur le plan administratif et maçonnique. Pas besoin de préciser que je partage ta vision. Par ailleurs, tu as raison de
souligner que la plupart des Grandes Loges étrangères qui suspendent leurs relations avec la GLNF, précisent bien que si elles désavouent l’attitude de l’actuelle gouvernance, elle se défie aussi
de l’opposition, des blogs collectivement, a mots couverts.


Faisons tous ensemble ce que nous pouvons pour
l’Union de toutes les sensibilités de l’opposition, tellement longue et difficile à venir…


Très fraternellement à
toi…



Sylvain D 31/07/2011 15:52


TCF Fidèle d’Amour,
Je dois te dire que c’est la première fois que j’interviens sur les blogs, car j’apprécie peu ce mode d’expression en maçonnerie. Pourtant, je les consulte assez régulièremen pour savoir ce qui se
passe, puisqu’ils sont la. Et je te fis franchement que de tous c’est le tien que je préfère car tu as les nouvelles le plus vite et j’apprécie ton positionnement modéré et sans conssession. En
plus tes analyses sont claires et réalistes.Tout ca pour te dire que pour la première fois tu me donne envie d’écrire, pour dire ma joie en lisant cet article. Voila enfin ce que je désirais voire
depuis longtemps. Ton appel n’est pas un appel de plus, car ta sincérité se voit dans ce que tu propose. Pas des parloles en l’air mai des faits.Bravo à toi et pourvu que les autres composantes que
tu décrit, mais surtout FMR saisissent la chance que tu leur offre. Continue stp. Frat. Sylvain Da…


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 31/07/2011 17:06



Merci mon Très cher Frère pour ce que tu écris et qui me touche vraiment,
tu l’imagine.


Cependant, ce qui compte le plus, maintenant, c’est que toute les
composantes acceptent ce que je leur propose, et que nous réussissions enfin à nous accorder pour parler d’une seule voix, car ce qui nous rapproche est tellement plus important que ce qui nous
divise, à y bien regarder. Quoi qu’il en soit, nos différences, me semblent loin d’être insurmontable, si ce n’est la simple volonté d’union hors de toute hégémonie. Rien n’étant insurmontable,
je demeure optimiste, en fonction des premiers échos qui apparaissent timidement.


Si nous y arrivons, nous représenterons ensemble avec nos particularités à
chacun une alternative crédible. Sinon, F.S. et la gouvernance actuelle pourront continuer à se moquer de nous, étant sûrs qu’ils n’ont rien à craindre de nous. Et puis, avec une opposition aussi
divisée, mettez-vous à la place de Maître Legrand : que peut-elle penser de l’opposition ?


En tout cas, merci de tes encouragements, je m’emploie à ne pas les
décevoir !


Très fraternellement.



Pérignan 31/07/2011 10:20


Mon TC et BAF Emmanuel,

J'approuve ta prise de position sur une union nécessaire.
Mais j'irais plus loin que toi : quand tu dis " .... Groupe des 15 Grands Maîtres Provinciaux, à la condition que ses représentants soient uniquement choisi parmi ceux qui sont identifiés par
l’opposition et par leur Provinces comme des Franc-maçons dignes de ce titre et « Résistants de la première heure»." tu contredis ton souhait d'une large union. Le temps de la chasse au Sorcières
est révolu. L'unique but est le départ de FS, et si pour cela il faut accepter ses anciens lieutenants, faisons-le sans arrière pensée : ils sont encore nos Frères ... Sachons pardonner, même s'il
ne faut pas oublier.
Frat:.

Pérignan


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 31/07/2011 13:08



Mon Bien Aimé Frère Perignan,


Merci pour ton appréciation, tout comme je te remercie pour l’article sous
formes de propositions/recommandations pour septembre prochain.


Je comprends ta réserve sur la représentation des 15 Grands Maîtres
Provinciaux.


Je ne te cache pas que j’ai beaucoup réfléchi avant de proposer cette
réserve concernant l’identité de ceux qui devront les représenter.


J’en ai conclu qu’à la fois pour moi et pour la plupart de nos Frères, il
est impossible de voir réapparaître, avec un pouvoir à la fois représentatif et décisionnel, ceux qui auront suspendus ou radiés des Frères pour délit d’opinion, ou encore forcé le vote contre la
conscience des Frères, et en faveur de François Stifani. C’est aussi impossible que peu crédible. D’autant que ce groupe peut facilement être représenté par des Grands Maîtres Provinciaux qui
eux, au contraire, ont eu une attitude absolument exemplaire.


Alors, oui, je suis absolument d’accord avec toi, sachons pardonner,
particulièrement les Frères qui venant à résipiscence, demandent pardon, se font discrets, et retournent humblement sur les colonnes…



ALTEC 31/07/2011 07:24


Mon Très Cher Frère Emmanuel,

De dures épreuves de la vie m'ont éloignées des préoccupations de la Maçonnerie qui nous gâche la vie depuis trop longtemps.
En lisant ton propos je me suis dit "que DIEU l'entende" !! Mais en fait ça c'est fait j'en suis sur.Les hommes nos Frères aurons t'ils l'écoute et la force nécessaire pour prendre cette voie
...celle du bon sens et la seule je crois qui peut nous porter vers une solution.
F.STIFANI n'est pas (n'est plus?) notre Frère, il ne faut rien attendre de constructif de sa part.
Ta proposition doit faire "un buzz" pour ceux qui prétendent défendre la GLNF, cette fédération des forces doit se faire au plus vite; dans le cas contraire FS restera GM d'un grand corps malade
pour son plus grand profit et plaisir et pour nous restera le regret mais ce sera trop tard !! tout sera épart.
Merci d'avoir essayé,je ne peux que prier pour le succès.
Bonne journée


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 31/07/2011 12:57



Mon Bien Aimé Frère Altec,


J’espère que les épreuves auxquelles tu fais allusion, sont derrière toi,
et que tu n’en es pas trop affecté…


Franchement, oui, que D-ieu m’entende, car sinon, je crains que la
gouvernance actuelle n’ait de beaux jours devant elle !...


Car effectivement, sans chauvinisme mal placé, il ne s’agit pas de faire
un « buzz », mais bien de donner corps au bon sens !


Pour cela, il faut tout essayer, savoir faire abstraction des blessures
passées sans être naïf, ne pas vouloir – ni permettre – le moindre penchant hégémonique, et faire preuve d’esprit constructif.


J’y suis prêt, j’ai fais – une nouvelle fois – le premier pas, en tendant
la main, j’attends donc désespérément que tous les clans la saisissent.


J’espère pour cela, que les Frères, tous les frères aideront à cette
démarche, en la poussant…



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche